ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST DS9 05x12 The Begotten (Naissances)

ST DS9 05x12 The Begotten (Naissances)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : René Echevarria
- Réalisation : Jesús Salvador Treviño


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [20%])

    20%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [40%])

    40%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [20%])

    20%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 1 [20%])

    20%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 5

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 13-03-2016 15:33:36

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 05x12 The Begotten (Naissances)

Excellent épisode ..
Quand on a besoin d'une bonne petite histoire sentimentale ..  Rien ne vaut Réné Echevarria dans cet exercice précis ..

Pour l'occasion, il nous offre une excellente variation de son cultissisme et vibrant  : The Offspring.TNG.3..
The Begotten ( qu'on pourait traduire par l' engendré ) posséde des thémes familiers avec cet épisode ...
Naissance d'une forme de vie , son éveil à la conscience et  sa mort prématurée .. Avec toute fois , une conclusion moins tragique que The Offspring ( Lien PSTF )...
& pour cause , pour ne pas se répéter, René Echavarria  choisit de se centrer sur le rapport conflictuel entre odo et le Dr Mora au lieu de s'intéresser au bébé métamorphe.

A travers la naissance de l'engendré , il est ici surtout question de parler de la naissance d'Odo ..Difficile et conflictuelle avec ce scientifique, qui étrangement cherche à entretenir  un rapport filiale avec sa "découverte " ..
Une étude de caractère qui fonctionne merveilleusement sur deux niveaux ..Celui du scientifique  avec sa découverte , et celui du parent avec son enfant .. chacun devant poussé, heurté les émotions de   leur progéniture / découverte pour les faire évoluer et découvrir leur réel potentiel ..
320x240.jpg

Encore une fois avec DS9 , rien n'est tout noir , rien n'est tout blanc .. Que se soit la nature misanthropique d'Odo , ou la curiosité scientifique de Mora .Tout deux ont leur tort , tout deux ont leur raison .. Jusquau moment ou Odo est confronté au même pression que son" père" : l'autorité ( la société ) les pressant de faire évoluer le bébé au plus vite , sous peine qu'il leur soit retiré .. Odo accéde en quelque sorte à la responsabilté parentale & se décide comme Mora en son temps, de heurter ce bébé pour qu'il grandisse, là ou il le couvait comme une mère poule pour aucun résultat fructifiant au final  ..

A la fin de cet épisode , le bébé meurt , mais son sacrifice n'offre pas seulement à Odo de retrouver ses pouvoirs métamorphes, mais lui fait le plus des cadeaux : La réconciliation entre le père et le fils .. Une belle scène émouvante , intime  sans trop appuyer sur les trémolos ..
latest?cb=20061201214726&path-prefix=en
Notez que dans cette scène Odo n'est plus humain, mais un métamorphe .. Il n'imite pas une émotion humaine, il la vit , la ressent au plus profond de son être  ..

La petite intrigue B avec la naissance du bébé de Miles et Keiko fonctionne en harmonie avec l'intrigue principale ..
Une petite comédie de situation pleine de tendresse , voyant O' Brien rivalisé avec Shakaar .. Mort de rire,  quand le premier ministre empêche Miles de voir son bébé sortir du ventre ( je reste poétique smile ) de Kira ..

320x240.jpg320x240.jpg
"I missed Molly's birth, I'm not gonna miss this one!"

& franchement au delà de la comédie , je suis à 200 % d'accord avec les O' Brien pour que leur bébé naisse selon la méthode ( zen )  Bajoranne..
C'est ça que nous apprend Star Trek , goûter , vivre , apprendre d'autres cultures ..

The Begotten , une petite place de bonheur simple & humain  avant le grand chambardement des trois prochains épisodes !


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 26-03-2016 01:42:09

McRaktajino
membre du club

Re : ST DS9 05x12 The Begotten (Naissances)

Un bel épisode.

Cet enfant Korigan aura permis à Odo de retrouver ses pouvoirs et de pardonner à la personne qui s'approche le plus d'un père pour lui.

Quoi de mieux pour ça que de lui faire traverser les mêmes épreuves. De plus c'est fait avec simplicité, ils n'en rajoutent pas des tonnes pour s'assurer qu'on ait bien compris, ce que je déteste en général.
La pression vient cette fois de Starfleet et on imagine sans mal qu'elle est plutôt cool par rapport à ce que devait vivre le docteur Mora avec les Cardassiens. Un scénariste sans finesse nous aurait collé un flash-back inutile avec un Gul violent et crétin.

La fin, sur la passerelle d'embarquement, suit la même logique de simplicité, c'est qui la rend émouvante sans être tarte, on peut donc se laisser aller sans problème à être un peu ému.


Pour couronner le tout, la partie accouchement est très drôle sans être lourde grâce à la rivalité entre Edon et Miles. Je crois que le mieux c'est quand ils tirent le Major chacun d'un côté pour l’emmener en salle de travail.
Et enfin elle n'est plus enceinte, elle va pouvoir retourner au charbon en uniforme moulant, chouette.


La rencontre finale entre Odo et le Major sur la passerelle tape dans le mille vu les circonstances et met le point final, encore un fois avec sobriété, d'une bien belle manière.



Excellent.

Dernière modification par McRaktajino (26-03-2016 01:43:30)

Hors ligne

#4 25-06-2016 16:48:12

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST DS9 05x12 The Begotten (Naissances)

10/10

Moi j'ose le top franchise j'ai adoré du début à la fin.
Retrouver ce concept TNGien : 1 thème 2 histoires fonctionne toujours à merveille.

L'histoire de Odo est vraiment excellente et touchante. Son comportement paternel nous le vivons tous ne pas reproduire ce qui nous a semblé être des erreurs de la part de nos parents. Et à la.fin que le chemin d l'éducation qu'il fut dur ou facile pour l'enfant... Il est devenu une bonne personne alors l'amertume doit retomber pour laisser l'amour parent/enfant s'exprimer, et je trouve cette histoire magnifiquement contée avec cette pudeur TNGienne .

L'histoire de Kira est tout bonnement sympatosh. Encore un rituel bajoran à la con mais si délicieux avec le comportement de O'Brien.

Une jolie fin ou les 2 histoires de naissances se recoupent pour nous ne pas nous montrer ceux qui pensaient devenir parents ne pas l'être.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 16-09-2020 11:23:28

pehache
candidat

Re : ST DS9 05x12 The Begotten (Naissances)

Ce n'est pas clair à la fin : Odo redevient complètement métamorphe, ou bien mi-humain mi-métamorphe ?

Comme pour "The Offspring", je trouve dommage que l'enfant soit juste un prétexte d'épisode stand-alone. Les scénaristes prennent la solution de facilité en le faisant  mourir à la fin de l'épisode, alors que ça aurait pu donner des développements futurs. J'aurais plutôt vu à un moment l'enfant choisir de retourner parmi les siens, et Odo le ramener.

Hors ligne

Pied de page des forums