ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Ed Zuckerman
- Réalisation : Cliff Bole


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  4. 7 (bon)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  5. 6 (correct)(voix 2 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 2 [25%])

    25%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 14-07-2013 16:05:32

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

7
Voilà, comme toute série américaine qui se respecte, on a droit à notre épisode de procès. Ici c’est fait de fort belle manière, et l’on se met à réfléchir sur toute la subjectivité d’un témoignage humain. Tout est une question de point de vue, et d’’angle de vue aussi d’ailleurs. La vérité est parfois multiple. C’est encore une fois pollué par un technobabillage saoulant.
Mention spéciale à Frakes qui joue parfaitement ses différentes versions.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 14-07-2013 16:11:56

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

Alors pour moi c'est un des pires épisodes TNG. On y croit pas une seconde et la "reconstitution" n'est pas du tout crédible. En plus Frakes livre ici une de ses pire prestations. Complètement raté

2/10


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#4 23-07-2013 18:59:50

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

6/10

on se doute qu'à la fin Riker sera innocent et qu'il n'aura jamais même été borderline dans son comportement ! je l'ai tellement glorifié dans mes autres topics que je n'ai jamais douté de lui ! ah le gendre idéal reste idéal !

le seul intérêt de cet épisode c'est de nous faire comprendre que parfois les gens voient la même chose et pourtant leur ressenti est différent et peut créer donc des conflits !!! Il faut donc parler avant de s'accuser voire de s'agresser ; un peu comme avec mes imzakids quand elles disent que c'est l'autre !!! lol ! un épisode mineur finalement !

Niveau technologie, c'est un peu trop les capacités du holodeck !

c'est bizarre dans TNG, les bons ou mauvais épisodes vont toujours par 2 ou 3 !!!
et puis les voix françaises de Krag et de Manua Apgar sont hyper connues, c'était étrange, mais je n'arrive pas à remettre de quel(s) comédien(s)  super connu(s) ?

Dernière modification par IMZADI (23-07-2013 19:45:45)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 26-03-2015 15:23:27

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

hqdefault.jpg

Sans doute le seul épisode de cette saison 3 ou  je n'y arrive jamais ,  quelque soit l'angle que  je cherche  pour m'accrocher .
C'est d'abord un épisode  "tribunal" , genre qui m'ennuie profondément tout autant que les logorrhées  technoblabla dans un Star Trek ...

A Matter Of Perspective est un épisode plat et loooong  donc inintéressant.. Même si on peut apprécier le côté Rashomon de l'intrigue ..
Ca ne décolle jamais .. Cela manque de personnages secondaires cocasses  pour animer les débats  comme le Samuel T .Cogley de Court Martial.TOS.1, ou d'un antagoniste solide comme  le Redjac de Wolf In The Fold.TOS.2.

Tout ce que l'on reproche à Will Riker n'est qu'une vaste pantalonnade qui ne mérite même pas un procès ..
On n'y croit pas une seule seconde à sa culpabilité ..C'est bien là le point faible des personnages TNG : Leur perfection , leur absence de défaut..
Parce qu'au bout du compte , l'intrigue n'est pas mal du tout si le procés venait à attaquer un personnage ambivalent , si le crime en question  n'était pas digne d'une piéce de boulevard ..

Pourtant l' épisode commençait plutôt bien wink  :
amatterofperspective006.jpg

Comme je ne peux pas  mettre une mauvaise note à un épisode TNG oops , je dirais juste qu'il est correct .

Dernière modification par Buckaroo (26-03-2015 15:24:27)


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 13-02-2017 10:51:16

Davidero
membre

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

Ce que j'ai bien aimé dans cet épisode, c'est que finalement le voile n'est jamais levé sur les évènements "annexes" (ce qui s'est passé réellement dans la chambre de Riker entre lui, Manua et Apgar). On ne saura jamais le fin mot de l'histoire, chacun des protagonistes disant sincèrement "sa" vérité, comme le souligne Troi.
Personne ne ment, chacun raconte selon ses souvenirs. J'ai bien aimé que ce passage soit volontairement laissé dans le flou de la mémoire humaine imparfaite, et que seul l'évènement purement objectif de l'histoire (la cause de la destruction de la station) soit révélé.

La nature de cette révélation est d'ailleurs assez spectaculaire : la réalité et la simulation interagissent, avec le vrai générateur de la planète venant alimenter le "faux" convertisseur du holodeck. Pas très crédible, mais étonnant ! Un peu comme si on brisait le quatrième mur du holodeck...

La scène d'intro est une belle allégorie de ce qui va suivre, avec chacun des peintres livrant sa vision personnelle d'une même réalité.

Pour moi un épisode étonnant et bien ficelé.

Hors ligne

#7 13-02-2017 14:14:48

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

Davidero a écrit :

La scène d'intro est une belle allégorie de ce qui va suivre, avec chacun des peintres livrant sa vision personnelle d'une même réalité.

Bien vu ok , je ne l'avais pas noté.. Mais tu as entièrement raison, l'intro avec la peinture et à chacun sa vision du modèle donne le ton du thème central de cet épisode.

C'est pour ma part un épisode qui m'est difficile d'apprécier.. Je n'arrive jamais à rentrer réellement  dedans .. Ce que l'on reproche à Riker est ridicule et ne demande pas un procès.
Riker est trop parfait, trop respectueux de l'autorité , c'est un homme qui ne cherche pas le conflit. Je n'y crois pas une seconde à ces accusations.

Riker, c'est Kirk sans ses (irrésistibles ) défauts. Kirk est un piège à femme, il aime bien titiller les nerfs de ceux qui se croient supérieur.. Ces gens là n'ont qu'une envie , le tuer.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#8 25-07-2020 20:07:00

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 03x14 A Matter Of Perspective (Question de perspective)

En fait, Riker est bon - pardon, l'acteur est bon - quand Riker est vulnérable! Son tout début d'épisode est bien joué et on sent de la sincérité quand il roule pas des mécaniques, c'est vraiment agréable.
Bon par contre, qui pour croire que Riker a fait exploser une station, je me le demande?! gne

Hmm à moins que cette attitude toute gênée ne soit là que pour faire en sorte que le spectateur doute un peu (alors que non). Riker roule des mécaniques et parade avec son p'tit sourire en coin, mais ce n'est pas un forceur, ni même un violeur -il l'aurait montré dans l'épisode The Vengeance Factor avec Yuta, où rien ne l'aurait empêché d'abuser d'elle (oui, même si on peut très bien être un violeur le Mardi et un être humain décent le Samedi, oui, je sais, mais pas Riker, par Starfleet, pas Star Trek).
Par contre, j'espère que l'on ne va pas tomber dans l’écueil de la "vengeance d'une femme dont on a refusé les avances", hein...

Comment deux versions vraies et sincères peuvent-elles s'affronter autant? Je sais que les témoignages sont à prendre avec des pincettes, je sais que les souvenirs peuvent être différents, je sais, il y a tout un panel d'études socio-psychologiques sur ce point et sur leur sur-utilisation dans la justice américaine, oui, je sais. Je sais que l'on peut avoir deux versions différentes d'un même événement.
Mais qu'est ce qu'on veut nous dire par là, qu'un viol n'est qu'une question de perception? Si c'est le message à faire passer, c'est faux. Et puis c'est pas très Star Trek, non plus.
Parce qu'il y a un monde, une galaxie, que dis-je, un univers! de ressenti entre une tentative de viol sur son corps et un refus courtois dans ses propres avances!
Plus de nuances auraient rendues la situation bien plus crédible et auraient permis un éventuel doute sur Riker. Parce que là c'est absurde.

Mais alors quoi? Pourquoi Riker avait l'air aussi peu dans son assiette en rentrant au bercail? C'est tout nul comme épisode, c'est quoi ce qu'on veut dire? C'est quoi la morale de l'histoire? C'est quoi le lien entre le début et la fin?
N'ai pas l'air si triste/coupable si tu sais que tu es droit dans tes bottes! Pour le coup, la seule fois (la 2ème fois en vrai) où je trouve que le jeu de Riker est sincère, c'est là où il jouait une émotion pour servir une intrigue et intriguer le spectateur, pas pour servir son rôle et sa crédibilté.

Nope, sans moi, sur ce coup là.


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums