ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Ronald D. Moore
- Réalisation : Robert Scheerer


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [9.09%])

    9.09%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 3 [27.27%])

    27.27%

  3. 8 (excellent)(voix 4 [36.36%])

    36.36%

  4. 7 (bon)(voix 2 [18.18%])

    18.18%

  5. 6 (correct)(voix 1 [9.09%])

    9.09%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 11

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 15-04-2012 18:42:48

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

Déjà, il y a le fait que pour moi tout (ou presque) épisode de Star Trek mettant en scène des Romuliens a une saveur particulière... J'adore le côté prudent, lâche et comploteur de cette espèce. De vrais renards de l'espace.
D'où les légitimes interrogations de l'équipage sur la sincérité du soi-disant déserteur.

Ensuite, il y a la jubilation de voir Picard gérer une situation à deux doigts de provoquer une guerre interstellaire, réciter du Shakespeare une tasse de thé à la main.. Décidément, ce capitaine à l'ascendance française et à l'accent si british est vraiment un bonheur !

Enfin il y une phrase que j'adore dans cet épisode : "Le boucher d'un Monde peut être le héros d'un autre."

Bref ce sera pour moi un 6, tendant vers le 6,5.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#3 14-07-2013 15:58:12

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

10 sans hésitation.
On est manipulé du début à la fin. Un scénario à tiroirs, très bien interprété. Jarod se fait avoir sur toute la ligne mais son choix reste finalement très humain. J’ai aimé le parallèle avec Shakespeare, et Stewart grimé en acteur holodeck dans la première scène.
Et enfin les romuliens se montrent ! Quelle race dangereuse et sournoise.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#4 15-07-2013 17:40:45

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

8/10
J'ai beaucoup aimé cet épisode, une bonne tension concernant le Romulien transfuge. Traître ou pas traître ? En tout cas, le final est vraiment bon, et pour moi, ça c'est du twist !!!
Mais un homme tel ce Romulien, comment peut-il tomber ainsi dans le panneau ?

N'y-a-t-il pas un message chrétien dans sa rédemption ?
"Un jour où l'autre, il faut se caser et avoir des enfants, ainsi on devient meilleur et on se fait pardonner par - lui -. Mais cela ne peut se faire par la traîtrise car bien que l'acte traître puisse trouver son origine dans les meilleures intentions que de protéger ses enfants, la traîtrise est punie ?"
Ne retrouvons-nous donc pas ce comportement de STID: "protéger sa famille", mais présenté ici de façon plus décente ?

Par contre l'interrogatoire de Riker est moyen, bien que cela corresponde au bonhomme, on sait très bien qu'un tel transfuge se verra interroger assis sur une chaise les poings liés et les pieds dans une bassine, même dans cet univers utopique qu'est ST. Mais bon, aussi, on est sur un vaisseau, pas dans les couloirs underground de starfleet intelligence donc malgré la remarque du Romulien à Riker sur sa façon d'interroger et les Humains meilleurs au 24ème siècle, je reconnais être un peu gêné de ne pas voir un plus de punch chez Riker !

Aussi, j'ai bien apprécié  qu'on voit enfin la réaction du starfleet command local suite au rapport de Picard. À se demander si précédemment Picard faisait des rapports. Il n'a pas carte blanche premium non plus quand même !

L'issue finale que j'ai donc appréciée est assez forte également en terme de stratégie e t de pression psychologique pour les personnages. La diplomatie inébranlable de Picard sort encore vainqueur face à la force et en plus vice naturel des Romuliens.

On parle aussi beaucoup de vengeance en ce moment, je trouve ici que justement la rancune et donc la vengeance de Tomalak est vraiment bien traitée. La ruse, la géopolitique, la politique interne des Romuliens, le vice, l'ironie, la moquerie prouvent qu'il n'y a pas besoin de kaboum...

Après Heart of glory, a matter of honor, the emissary et samaritan snare, cet épisode prouve définitivement, l'alliance solide qui existe entre la Fédération et l' Empire Klingon. Pour ceux qui découvraient TNG à l'époque en même temps que les films TOS, cela devait être assez étrange.

@ Cher DL500, mais tu regardes combien d'épisodes par jour ? tv


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 15-07-2013 18:41:29

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

IMZADI a écrit :

@ Cher DL500, mais tu regardes combien d'épisodes par jour ? tv

Entre 1 et 3 suivant les programmes du soir...et on ne peut pas dire qu'il y ait grand-chose.

J'avais tout simplement noté au fur et à mesure sur word sans poster à chaque fois.
Comme j'ai encore la moitié de TAS à poster alors que fini depuis belle lurette.
J'en suis exactement au tout début de la saison 4 et je ne postais plus à cause de voir toujours tourner en rond le forum sur le cas JJ. Très énervant! Comme mes sujets sur les épisodes ne rencontraient aucun écho à quoi bon?
Mais là je me suis dit qu'il était temps de revenir vers la lumière pour tout le monde. wink

De toutes façons il va bientôt être le temps de partir quelques jours sur Risa...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 20-03-2015 16:18:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

Exceptionnel et comment c'est du très bon Ronald D.Moore & ça commence en plus par Shakespeare : Henry V Acte 4, Scene 1 ..
Comme le dit Picard à Data : " Rien de mieux dans l'univers pour apprendre la condition humaine que Shakespeare " ok

Grande scène que celle ci , ou le roi Henry V , à l'aube de la grande bataille , se glisse incognito parmi ses soldats pour mesurer leur foi ..
Une scène qui fait écho à l'intrigue de cet épisode que RDM qualifie  comme une parabole de la crise des missiles Cubains de 1962.

& pour cause , on reconnaît là un pur Trekkie qui connaît ses classiques. En l'occurence Balance Of Terror.TOS.1 .. The Defector extrapole à partir de cet épisode mythique  une toute  nouvelle intrigue , creusant en profondeur ce que la grande bataille entre  ces deux "sorciers" ne faisait que subgérer ...

En cela , le défecteur , le sub lieutenant Setal / Amiral Jarok devient l'incarnation des doutes qui habitaient le Commander Romulan interprété par Mark Lenard 24 ans plus tôt ..

tve10198-19661215-320.gif thedefector1-300x229.jpg

L'univers Star Trek à l'aube d'une guerre qui dépendra , tout comme Kirk à son époque, des décisions du Capitaine sur le terrain ( et non des Fed'  derrière leur assemblée ) ..
Une intrigue bien plus cloisonnée et machiavélique que son illustre aîné.. Les Romulans de l'ére TNG étant beaucoup plus manipulateur et retors que l'ère TOS .
C'est d'ailleurs comme cela que pourrait être interprété la mort tragique et absurde de l' Amiral Jarok.. Sans doute la fin du dernier  dinosaure , le dernier Romulan qui doute de l'utilité de la guerre, le Romulan romantique de TOS , sacrifié comme un malpropre  par des centurions désormais à la solde des praetors assoifés de sang comme Tomalak désormais  .

James_Sloyan_in_Star_Trek-The_Next_Generation-The_Defector.png
La fin du Romulan romantique de TOS dans la grande tradition du suicide et l'avénement du Romulan cruel de  TNG qui réclame la peau de Big D pour exposer sa carcasse en place publique ..
Tomalak.png
La balance de terreur est montée à un niveau supérieur et dangeureusement explosif ..

On dit souvent que RDM aura inventé le Klingon du XXIVéme Siécle .. Avec The Defector , on put aussi dire qu'il est en grande partie responsable du Romulan XXIVéme siécle ...
Seule chose qui cloche en eux .. Le costume et le maquillage.. Cela fait vraiment ringuard hier et cela l'est encore plus  aujourd'hui .
Je préfére le look romulan TOS et carrément celui tribales  des ST Abrams .

incident2.jpg startrek15.jpg
Juste une question de look ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#7 24-07-2020 20:43:36

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 03x10 The Defector (Le transfuge)

J'ai cru qu'on allait revoir Bochra dans le rôle du transfuge mais non. J'ai été bien prise par le doute et la suspicion en même temps que l'équipage et pourtant j’espérais qu'il soit sincère : c'est le cas, tant mieux!
Avec Bochra, ça fait 2 Romuliens que l'on nous montre prêt a voir autre chose dans la Fédération. Soit on nous prépare à la solidification des tensions entre les deux camps, soit on nous prépare à faire copains-copains...
J'aime bien Tamalok, j'aime sa hargne froide, son air suffisant et ces petites piques acides. Ça laisse présager un conflit entre les deux capitaines qui tiendra dans le temps..!

"Un boucher dans un monde, un héro dans l'autre" Oui... si difficile à accepter parfois. Mais finalement, tout n'est qu'une question de point de vue. On en revient à ce que disait Troï dans je ne sais plus quel épisode, sur la verbalisation de l'Univers. Les mots façonnent notre perception du monde, tout ce que l'on côtoie n'est que perception du monde. J'aime bien ce genre de petite phrase, ça fait prendre du recul au spectateur sur le côté manichéen du bien et du mal.

Je trouve juste un peu cliché de s'être servi de l'astuce du père ému qui change d'avis en voyant le 1er sourire de sa fille. Mais passé ce détail, cela prouve qu'au fond, dans chaque Romulien, il y a un petit cœur qui bat.

Ha, et big-up aux Klingons, bien sur! C'est sympa de mettre en scène un coup de main pareil alors qu'avant, on se contentait de dire "oui oui on est potes" sans trop le montrer quand même.


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums