ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Melinda M. Snodgrass
- Réalisation : Winrich Kolbe


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [33.33%])

    33.33%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  5. 6 (correct)(voix 2 [33.33%])

    33.33%

  6. 5 (passable)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 6

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 01-04-2013 11:04:31

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

7/10
Le message est beau ! Savoir apprécier les choses à leur juste valeur. Savoir apprécier la nature et garder un contact avec elle, car nous en faisons partie ! Wakantanka !

Alors c'est simple, direct et efficace. Le tout technologique et le contrôle de la vie humaine mèneront l'humanité à sa perte. Une fois encore, n'est-ce pas d'actualité française avec ses PMA et GPA, pourraient-elles être une forme "prototype" de ce contrôle ? Question dangereuse, je sais ! mais en tout cas en 1988 ou en 2013 rien ne change !

Dernière modification par IMZADI (01-04-2013 11:06:00)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#3 11-07-2013 20:03:48

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

6
Alors là on a un épisode bien fouilli !
Entre le pb de Worf, la mise en avant de Pulaski, le ton parodique et humoristique des colons du 22ième siècle (même si ils disent 300 ans d’écart !), la mise en garde sur le clonage…tout est mélangé et ça devient n’importe quoi.
Pulaski se téléporte sans rechigner (première fois). Riker se laisse facilement amadouer…bref curieux opus !


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#4 28-01-2015 07:47:08

yrad
admin

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Suite aux échanges récents sur le remastering de la seconde saison de TNG, j'ai revu hier ST TNG 02x18 Up The Long Ladder.

Une histoire de SF qui - en apparence - ne casse pas trois pattes à un canard... mais qui - après réflexion - n'a en fait rien d'inepte ni de triviale... et qui demeure scientifiquement inattaquable même plus de 25 ans après ! Visiblement, le thème du clonage aura fidèlement accompagné ST TNG de sa seconde saison à son quatrième film (en passant par ST TNG 06x23 Rightful Heir). Et le terminal ST Nemesis apparaît finalement comme une ironique (et tragique) réponse du destin à Up The Long Ladder, en faisant endurer à Picard précisément ce que Riker appréhendait tant à la perspective de son propre clonage : le viol ontologique de la perte d'unicité.

Mais ST TNG 02x18 Up The Long Ladder illustre surtout à la perfection ce qui me fascine tant dans la seconde saison de ST TNG : la construction consciente (et même intentionnelle) d'un véritable univers de SF, enraciné dans une vraie diachronie, avec son Histoire officielle et son Histoire oubliée, avec ses légendes et ses mystères.

Et c'est à l'occasion d'un épisode de ce genre, réputé tellement anecdotique que tout le monde semble l'avoir perdu de vue (y compris David A. Goodman dans son pourtant excellent bouquin Star Trek Federation: The First 150 Years ∈ univers étendu), que je mesure à quel point la série prequelle Enterprise est littéralement géniale de cohérence internaliste... pour n'avoir - quant à elle - rien oublié ! eek

Signé par l'auteure du chef d'œuvre ST TNG 02x09 The Measure Of A Man, Melinda M. Snodgrass, ST TNG 02x18 Up The Long Ladder évoque comment, sur les ruines traumatiques de la WW3 et tandis que l'humanité ébauchait tant bien que mal un gouvernement planétaire (dans l'ombre de l'European Hegemony), de nombreux idéalistes – moitié idéologues moitié aventuriers (tel le neo-transcendentalist Liam Dieghan) – sont partis tenter leur chance dans ce vaste cosmos qui s'ouvrait soudain à eux depuis la découverte du FTL (warp) par Zefram Cochrane. Et les ordinateurs de bord de l'Enterprise D dévoilent alors une longue liste (magnifique de lisibilité en full HD) de vaisseaux humains ayant quitté la Terre durant la première moitié du 22ème siècle, tantôt vaisseaux cargos à la recherche de matières premières, tantôt vaisseaux coloniaux pour s'établir sur d'autres planètes. Il y en eut même tellement, émanant parfois d'organismes indépendants et de groupes sécessionnistes (comme The Manifest), que l'histoire officielle ne les a pas toujours consignés.

Sachant tout cela, il est impressionnant de voir avec quel naturel désarmant ENT a su se glisser dans ce cadre sociologique d'une époque où la Terre possédait déjà un sérieux background FTL, mais néanmoins trop anarchique (ou anarchiste ?) pour constituer la vraie matrice des voyages trekkiens (ou le sujet principal d'une série au format ST).
Dès lors, le NX-01 matérialise le premier projet officiel d'exploration spatiale – exploration qui plus est à la façon trekkienne – de la Terre fraichement unifiée. Et donc forcément, durant les premiers temps, le NX-01 était appelé à naviguer entre les vestiges (ST ENT 01x06 Terra Nova, 01x10 Fortunate Son, 02x16 Future Tense, 02x20 Horizon, 02x23 Regeneration, 02x24 First Flight, 04x04 Borderland...) de cette frénésie qui s'était emparée de l'humanité après le First Contact. (cf. également ici et )

Il est juste dommage que la série prequelle n'ait pas eu la possibilité d'explorer encore bien davantage ce "fond diffus cosmologique" des premiers émois humains dans le deep space ! Mais même en l'état, c'était déjà trop aux yeux des trekkers de l'époque qui - pour se payer quelques sensations de dépaysement éphémères - auraient probablement préféré que la série ENT soit showrunnée par des auteurs incultes ou irresponsables foulant aux pieds l'Histoire trekkienne de la fin du 21ème et du début du 22ème siècles - pourtant gravée dans le marbre de TOS et de TNG (timeline commune à toutes les séries ST oblige) !

Toujours est-il que le visionnage d'épisodes comme ST TNG 02x18 Up The Long Ladder a quelque chose de jouissif... car tout colle en interne comme par magie ! Ou plutôt comme si un JMS de génie avait planifié depuis 1964 l'intégralité de l'épopée trekkienne jusqu'en 2005 ! affraid 
Au contact de Worf, il apparaît que Danilo Odell ne connaissait pas du tout les Klingons… mais pour autant, les Bringloidis ne sont pas en soi étonnés de rencontrer des extraterrestres. Eh bien c'est 100% cohérent, puisque le SS Mariposa a quitté la Terre en 2123 (perdant ensuite tout contact avec elle). Or la "révolution copernicienne" de la rencontre avec des extraterrestres (Vulcains) était effectivement antérieure (2063). En revanche, le premier contact avec les Klingons ne se produira qu'en 2151 dans le pilote d'ENT, donc longtemps après le départ du SS Mariposa.
De semblable manière, dans ST TNG 03x02 The Ensigns Of Command (un épisode encore écrit par l'excellente Melinda M. Snodgrass et qui était lui aussi destiné à la seconde saison quoique finalement tourné durant la troisième en raison de la grève des scénaristes), la colonie humaine de Tau Cygna V était issue du SS Artemis ayant quitté Mars en 2274 (puis ayant comme le SS Mariposa rompu ensuite tout contact). Or ces colons connaissaient parfaitement l'existence de la Fédération. Toujours 100% consistant, puisque sa fondation date de 2161 (épilogue de ST ENT), donc longtemps avant le départ du SS Artemis.

Considéré seul, ST TNG 02x18 Up The Long Ladder plafonne à un modeste 6/10. Mais lorsqu'il entre en résonnance avec le si multidimensionnel Trekverse, l'épisode grandit majestueusement jusqu'à atteindre un bon 9/10 ! Soit une démonstration supplémentaire (s'il en fallait encore une) de la supériorité du Tout trekkien sur la somme de ses innombrables parties. bowing


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#5 23-02-2016 17:54:44

TonioBass
membre

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

(Re)vu ce week-end.

Sans revenir sur l'excellente l'analyse d'Yrad ci-dessus, ni sur la cohérence de la timeline internaliste, y'a un truc qui m'a vraiment gêné : comment des colons de 2123 peuvent avoir le mode de vie, être habillés et même limite s'exprimer comme des paysans (irlandais apparemment, vu l'accueil fait à O'Brien !) de la fin du XIXème siècle ? Désolé, mais ça ne passe pas pour moi !
Serait-ce pour affirmer le contraste avec les autres colons "high tech" de Mariposa ? Si oui, c'est un peu too much, on aura compris !
Bref, un 4/10 pour moi (et encore !)... je sais , je vais me faire lyncher ! smile

edit orthographe

Dernière modification par TonioBass (23-02-2016 17:58:57)


Live Long And Prosper
A.

Hors ligne

#6 24-02-2016 00:44:20

Florient
membre

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Mais non, tu ne te feras pas lyncher. En ce qui me concerne, si la magie opère pour moi, les détails de vraisemblances ou de réalités temporelles ou historiques deviennent plus élastiques. Par contre, quand un épisode devient moins intéressant, sans magie, alors je commence à analyser le contexte et la vraisemblance. C'est peut-être ce que tu as fait.

Hors ligne

#7 24-02-2016 10:15:04

TonioBass
membre

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Analyser, non, pas vraiment ! Enfin pas comme certains le font ici avec brio !
Non, là c'est tellement évident, ça saute tellemnt aux yeux que ça en gâche presque le plaisir de cet épisode finalement sympathique. Exemple qui m'a fait bondir : commnt ces colons peuvent s'étonner d'"éclairs tombant du plafond", décrivant par là le champ de force automatique servant à circonscrire un incendie... Leurs ancêtres n'avaient-ils pas ça, ou un équivalent, à bord du SS Mariposa ? On a bien des jets d'eau automatiques au XXIème siècle... Bref, j'ai trouvé ça pas cohérent...
Notez que ça n'enlève rien à la performance des comédiens, qui sont plutôt bons...


Live Long And Prosper
A.

Hors ligne

#8 24-02-2016 11:07:31

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

TonioBass a écrit :

Exemple qui m'a fait bondir : commnt ces colons peuvent s'étonner d'"éclairs tombant du plafond", décrivant par là le champ de force automatique servant à circonscrire un incendie... Leurs ancêtres n'avaient-ils pas ça, ou un équivalent, à bord du SS Mariposa ? On a bien des jets d'eau automatiques au XXIème siècle... Bref, j'ai trouvé ça pas cohérent...

Moi ça ne me choque pas plus que ça, ils vivent en autarcie depuis plusieurs générations, et ont décidé de se passer de technologie moderne quand même. Qu'ils se souviennent de choses d'ordre général comme par exemple la vie extraterrestre ça me semble normal. Qu'ils aient oublié des détails comme les systèmes d'extinction d'incendie automatisés, ça me semble tout aussi normal.

Dernière modification par DrAg0r (24-02-2016 11:24:04)


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#9 24-02-2016 11:18:40

TonioBass
membre

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Oui, ça se défend... Mais le côté "régression" (par choix ?) me parait un peu exagéré. Ils pourraient au moins avoir un minimum de "technologie", ne serait-ce que pour le confort. Faire la cuisine au feu de bois ? Mouais...
Comme je le disais plus haut, si c'est pour montrer le contraste entre les deux colonies, c'est réussi, bien que grossier, à mon sens.


Live Long And Prosper
A.

Hors ligne

#10 24-02-2016 11:37:42

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

TonioBass a écrit :

Mais le côté "régression" (par choix ?) me parait un peu exagéré.

Pourtant on trouve des exemples de ce genre de régression pas plus loin que dans notre monde réel contemporain. Feu mon père avait passé quelque temps dans une communauté du Larzac qui vivait sans technologie, et puis on peut aussi penser à certaines communautés Amish aux US. Donc ça ne me semble pas irréaliste outre mesure.
Ce genre de choix peuvent paraitre étranges, j'en conviens, mais on peut difficilement dire que ce n'est pas crédible. Et puis si ça bouscule un peu nos préconceptions, c'est normal, après tout c'est aussi ça Star Trek.

Après, personnellement jusqu'à présent, je ne m'étais pas posé trop de questions sur cet épisode, je l'avais juste pris comme un interlude comique/détente. Je rigole encore, rien que de repenser au père de Brenna en train de s'étouffer après avoir bu l'alcool klingon wink


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#11 24-02-2016 11:53:50

TonioBass
membre

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Oui, c'est ce que je voulais dire en parlant de la performance des acteurs ; le père et la fille sont extra, et c'est vrai que c'est un épisode plaisant.
Les Hamish, oui,, je connais... C'est plus une volonté de "rester" tels qu'ils étaient au XIXème (?), alors que les colons, ou plutôt leurs ancêtres, ont connu la technologie, ne serait-ce qu'avec leur vaisseau qui les a amenés là...
Bref, chacun sont point de vue... Faudrait peu-être que je le revoie avec plus de recul, du coup !

A+


Live Long And Prosper
A.

Hors ligne

#12 21-07-2020 13:12:08

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 02x18 Up The Long Ladder (Nouvel échelon)

Génial ce passage sur la cérémonie du thé Klingonne! Et Pulaski est super! Sa tendresse vis à vis de Worf est agréable et sa passion, son ouverture d'esprit, être prête à découvrir le cérémonial dans son essence même, "se rappeler que la mort est une expérience que l'on partage, tout comme le thé", j'adore!

Picard sait donc rire!

"Le vaisseau se nettoie tout seul" -> interrogation comblée, il n'y a donc pas d'agent d'entretien sur l'Enterprise. (Oui, je sais, c'est naze comme question mais bon. Prolétaires first.)

Moui mouais, mon cerveau s'est peut-être légèrement assoupi durant l'épisode. Peut-être. C'était sympathique mais sans plus, on nous expose deux sociétés différentes à l’extrême qui finissent, pour leur propre survie, par fusionner.
Une méthode efficace pour nous montrer qu'une société se doit d'allier les deux versant de son existence, nature et technologie, sans mettre le pas sur l'une ou l'autre. Qu'il faut trouver la bonne balance entre les deux.

Je pourrais sûrement dire des choses sur le personnage de la "fille du chef" (désolée, j'ai oublié son nom!) mais je suis partagée entre le personnage anti-féministe (de par ses stéréotypes) et le personnage féministe (de par sa position dominante). Je ne sais pas trop comment elle a été construite par les auteurs, j'ai l'impression qu'eux même n'avaient pas trop tranché sur la question! Je penche pas mal sur le perso féminin fort mais sa construction sociale est biaisée par un regard d'homme sur la condition des femmes et bof. On est encore loin du personnage de la commandante Romulienne de TOS Le traître. Mais comme j'étais pas très concentrée, je prend moi-même ce que je dis avec du recul.


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums