ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Steve Gerber, Beth Woods
- Réalisation : Joseph L. Scanlan


Flash required


Contagion sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  4. 7 (bon)(voix 3 [42.86%])

    42.86%

  5. 6 (correct)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  6. 5 (passable)(voix 1 [14.29%])

    14.29%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 7

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 25-02-2013 10:08:07

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

6/10

Oui un correct. Un épisode pure hard-SF ou le technoblabla prend place.

Un ennemi qui n'est pas alien et une belle transcription de la menace du tout informatique.

Ce qui me dérange est que le personnel du Yamato n'est pas en mesure de s'en sortir là ou juste Picard et La Forge suffisent. C'est tout de même un classe Galaxy le top de Starfleet Technology et donc forcément un Equipage aussi méritant que celui de l'Enterprise-D.
Si bien que l'intrigue iconnienne reste moyenne.

J'espère que cette contamination par le virus informatique donnera des idées à La Forge, c'est à dire l'invention du "pare-feu" nonono

Dernière modification par IMZADI (25-02-2013 10:09:25)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#3 27-03-2013 16:46:26

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

Excellent, j'ai toujours aimé cet épisode..

La destruction du vaisseau soeur  USS Yamato est troublante, le mystère autour de cette destruction et les Iconians le sont tout autant...
Mais dans la grande tradition de Star Trek , il ne faut jamais se fier aux apparences.. on s'attend à trouver un méchant qu'il soit Romulien ou Iconians, il n'en est rien.. C'est juste un incident stupide basé sur une incompréhension technologique...

C'est l'épisode du premier "Tea Earl Grey Hot ",  on découvre aussi la passion de Picard pour l' archéologie qui s'étoffera par la suite..  Un coeur  ravivée depuis The Measure of A Man, Picard met beaucoup de lui même  pour résoudre le mystère Iconian et rendre hommage au Capitaine Wharley ( encore un capitaine de plus de 50 ans, normal que les Next Gen' ne supporte pas Kirk/Pine p ) .

L'archéologie qui est la clé pour résoudre le mystère Iconian , une race très avancée disparue depuis des millénaires que l'histoire avait un peu trop vite catalogué comme agressif.
Une petite aparté sur le côté dépassionné et passionnant de l'archéologie : Aller à l'encontre des clichés historique, toujours au plus près de l'acuité des faits ...
Moi même je suis très friand des histoires autour des civilisations disparues, l'archéologie..  Un truc que je partage avec Picard.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 28-03-2013 10:54:40

mbuna
I don't know you

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

7/10 pour l'épisode.

Buckaroo a écrit :

et rendre hommage au Capitaine Wharley ( encore un capitaine de plus de 50 ans, normal que les Next Gen' ne supporte pas Kirk/Pine p ) .

C'est pas du tout une question d'âge. On sent dans le Kirk de TOS une camaraderie, une corporation de Capitaines, du respect vis à vis de ses égaux. Kirk de TOS est un Capitaine parmi d'autres, et Picard est un Capitaine parmi d'autres.
Et c'est d'ailleurs pour ça qu'Imzadi a relevé ce point avec raison.

Kirk/Pine/Bieber envoie tout valser, normal la Fédé c'est pas fun, et Nero est bien le gros méchant qui va faire peur aux petites pisseuses amoureuses de JB (nan pas le Whisky) tongue


Flash required


mdr

Hors ligne

#5 29-03-2013 18:18:09

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

mbuna a écrit :

7/10 pour l'épisode.

Buckaroo a écrit :

et rendre hommage au Capitaine Wharley ( encore un capitaine de plus de 50 ans, normal que les Next Gen' ne supporte pas Kirk/Pine p ) .

C'est pas du tout une question d'âge. On sent dans le Kirk de TOS une camaraderie, une corporation de Capitaines, du respect vis à vis de ses égaux.

Dans La Série Originale, Kirk est le plus jeune Capitaine de Starfleet de son temps.. Tout ceux de la série, sont vieux , 40 ans  et plus .. On note que si Kirk les respecte , de l'autre côté , il existe  une volonté de lui rabattre le caquet à la moindre occasion : Court  Martial.TOS.1 ou il passe en court martial, juste parce qu'il ne veut pas avouer qu'il s'est trompé. Auparavant il vient de leur éviter une seconde guerre romulienne, mais bon ça ne compte pas : Il ne veut pas admettre qu'il s'est trompé, détruisons le pour ça !   Ou The Ultimate Computer.TOS.2 ou c'est sur son commandement qu'on teste le M5, et  le Commodore Wesley ne perd pas  l'occasion de l'insulter en le traîtant de Captain Dunsel ..

A se demander si ils ne l'ont pas promu  ( très tôt encore une fois ) Amiral pour le tenir tranquille derrière un bureau.. Chez Harve Bennett, on retrouve aussi ce sentiment d'inimité  des Amiraux envers Kirk .. On le laisse de nouveau commander un vaisseau.. et ça ne rate pas, il ramène une controverse galactique, donc la Fédération se serait bien passé. Résultat , on dissout son équipage, met son vaisseau à la casse.. Et quand il veut monter une mission, on lui donne une fin de non recevoir ( The Search For Spock ) . Même l' Amiral Cartwright est prêt à sacrifier Kirk dans son complot pour faire échouer la paix ( The Undiscovered Country  ), quand bien même Kirk partagait son point de vue au début .

Kirk de TOS est un Capitaine parmi d'autres, et Picard est un Capitaine parmi d'autres.

Non Kirk est un capitaine hors norme, les régles ne s'appliquent pas à lui, il les brise quel soit de Starfleet ou d'ailleurs ..
Picard a été un Captain Kirk à un moment donné de sa carrière.. La série explore ce sentiment  perdu en lui , il renoue avec le Captain Kirk qui est en lui.. Sauf que Picard est plus humble, moins provocateur, que Kirk.

Ecoute même les Historiens de la Temporal Investigations sont d'accord avec moi   : 

LUCSLY: James T Kirk.
SISKO: The one and only.
LUCSLY: Seventeen separate temporal violations. The biggest file on record.
DULMUR: The man was a menace.
lol
Trial and Tribble-ation.DS9.5


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 29-03-2013 19:18:15

yrad
admin

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

Buckaroo a écrit :

Court  Martial.TOS.1 ou il passe en court martial, juste parce qu'il ne veut pas avouer qu'il s'est trompé. Auparavant il vient de leur éviter une seconde guerre romulienne, mais bon ça ne compte pas : Il ne veut pas admettre qu'il s'est trompé, détruisons le pour ça !

Ça s'appelle juste le réalisme élémentaire... que le reboot a sacrifié à l'icônisme puéril.
C'est pas parce qu'un officier a parfaitement son boulot auparavant qu'il est ensuite dispensé de respecter le règlement. Mentir sous serment, à fortiori lorsqu'il y a mort d'homme (Benjamin Finney) est extrêmement grave dans n'importe quelle administration, a fortiori lorsque celle-ci est supposée appartenir à une société idéale, donc foncièrement intègre.

Buckaroo a écrit :

Ou The Ultimate Computer.TOS.2 ou c'est sur son commandement qu'on teste le M5, et  le Commodore Wesley ne perd pas  l'occasion de l'insulter en le traîtant de Captain Dunsel ..

Le M-5 est testé sur l'USS Enterprise car c'est le vaisseau amiral de la flotte. Que Kirk soit traité de Captain Dunsel est un dommage collatéral, et qui se serait de toute façon étendu à tous les capitaines de Starfleet si "l'expérience multitronique" avait réussi.

Buckaroo a écrit :

A se demander si ils ne l'ont pas promu  ( très tôt encore une fois ) Amiral pour le tenir tranquille derrière un bureau..

C'est plutôt la conséquence directe de sa précocité. Un gars qui devient capitaine très jeune est appelé à devenir amiral très jeune également.

Buckaroo a écrit :

Chez Harve Bennett, on retrouve aussi ce sentiment d'inimité  des Amiraux envers Kirk .. On le laisse de nouveau commander un vaisseau.. et ça ne rate pas, il ramène une controverse galactique, donc la Fédération se serait bien passé. Résultat , on dissout son équipage, met son vaisseau à la casse.. Et quand il veut monter une mission, on lui donne une fin de non recevoir ( The Search For Spock ) . Même l' Amiral Cartwright est prêt à sacrifier Kirk dans son complot pour faire échouer la paix ( The Undiscovered Country  ), quand bien même Kirk partagait son point de vue au début .

Ta réinterprétation tient de la complète paranoïa, du délire de persécution.

Dans ST III TSFS, suite au retour de Khan et aux effets de Genesis, Kirk est au centre d'événements qu'il ne contrôle pas. Un autre que lui, amiral ou capitaine, aurait été traité exactement de la même façon en pareil cas.

Dans ST VI TUC, l'Amiral Cartwright ne projette pas au départ de sacrifier Kirk. Il cherche au contraire à utiliser le racisme anti-Klingon de Kirk pour provoquer une guerre. Sauf que Kirk fait exactement le contraire de tout ce que tout le monde attendait de lui (amis et ennemis, supérieurs et subordonnés) : il se rend au lieu de riposter (c'est d'ailleurs le moment de la franchise où Kirk est le plus héroïque, bouleversant même). Mais bon, les comploteurs ont su rebondir, et ils n'allaient pas renoncer à leur complot galactique pour un seul homme...

Buckaroo a écrit :

Non Kirk est un capitaine hors norme, les régles ne s'appliquent pas à lui, il les brise quel soit de Starfleet ou d'ailleurs ..

C'est vraiment portnawak d'écrire ça : une relecture total couche-culotte lol d'un personnage de la franchise... qui n'est qu'un capitaine parmi tant d'autres.

Buckaroo a écrit :

Picard a été un Captain Kirk à un moment donné de sa carrière.. La série explore ce sentiment  perdu en lui , il renoue avec le Captain Kirk qui est en lui.. Sauf que Picard est plus humble, moins provocateur, que Kirk.

Tu confonds l'insouciance de la jeunesse, la capacité d'adaptation du leader, l'esprit d'initiative du héros... avec un univers construit sur mesure pour glorifier un super-héros dans son bac à sable.

Buckaroo a écrit :

Ecoute même les Historiens de la Temporal Investigations sont d'accord avec moi   : 

LUCSLY: James T Kirk.
SISKO: The one and only.
LUCSLY: Seventeen separate temporal violations. The biggest file on record.
DULMUR: The man was a menace.
lol
Trial and Tribble-ation.DS9.5

Sauf qu'il s'agissait de violations temporelles... strictement rétroactives, c'est à dire considérées du seul point de vue professionnel (et fantasmatique) de Mulder et Scully, enfin je veux dire de Dulmur et Lucsly.
Parce que c'est l'équipe de Kirk qui a inventé (pour le compte de l'UFP en tout cas) le voyage temporel, et au 23ème siècle, celui-ci ne faisait l'objet d'aucune règlementation restrictive (au-delà du bon sens). Ainsi, dans ST TOS 02x26 Assignment: Earth, c'est sur ordre de Starfleet que l'USS Enterprise fait un "voyage d'exploration" au 20ème siècle. Et à la fin de ST IV TVH, l'altération temporelle volontaire de Kirk ne fait pas partie de la longue liste de charges durant son très médiatique procès.

Au sens strictement légal, Janeway a bien davantage violé les règlements temporels que Kirk. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#7 29-03-2013 19:56:34

mbuna
I don't know you

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

c'est dingue Buckaroo  de réinterpréter comme ca STTOS sad
Tu  iconises tellement  Kirk que tu transformes en super héros que ca te fait totalement nier une certaine   quintessence de la série.
Ton interprétation en deviendrait limite un  sujet  en lui même,  décorélé  de toute vérité  objective.

Crois tu  que  quelqu'un  qui regarderait TOS  pour la 1ère  fois prendrait Kirk  pour un super héros ?   c'est vraiment ca qu'il   retiendrait  de  la série ?
Tiens,  à ce  propos je t'invite à  revoir  un  épisode de DS9 : 2.23 pour vérifier l'aura  iconique de Kirk  dans  l'univers...

Quand on dit que Kirk  est un capitaine comme les autres,  ce n'est pas nier  qu'il est peut être le meilleur de son temps, c'est plutôt une posture que toute la série suggère dans ses rapports avec les autres. Le vaisseau Enterprise de TOS  peuplé  de super héros obligeraot à une lecture totalement biaisée des épisodes et surtout très appauvrie,  notamment dans son message universel.

Hors ligne

#8 29-03-2013 20:14:35

yrad
admin

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

Tout à fait exact, Mbuna. Et cela représente d'ailleurs le cœur de la trahison perpétrée par le reboot, son plus problème conceptuel et tonal, la raison n°1 pour laquelle c'est un faux Star Trek.

Car il n'existe pas univers plus anti-superhéroïque que Star Trek ! ST, c'est une démystification perpétuelle, par le relativisme, par l'échelle, par le gigantisme, par la distanciation, par la dilution, par l'imperfection, par la faillibilité, par le vieillissement, par la mortalité, par la postérité...

Mais le reboot - et Buckaroo depuis - osent faire de Star Trek une Justice League de sept superhéros !!! Et pour mythifier un maximum, un nouvel univers miniature a même été fabriqué sur mesure pour graviter autour d'eux. Et histoire que la manipulation soit complète, la seule série originale est glorifiée (au détriment des quatre suivantes de plus en plus dénigrées) pour induire - sous couvert de retour aux sources - une dynamique narcissique Kirkocentrée, donc absolutiste, c'est à dire anti-relativiste, donc anti-trekkienne.
On est dans l'arnaque intégrale. sad

Et comme si cela ne suffisait pas de devoir endurer avec le sourire ce fichu reboot, il faut en plus que Buckaroo tente de nous prouver en toute occasion qu'Abrams/Orci/Kutzman ont tout compris à l'esprit de Star Trek, mieux encore que Gene Roddenberry et Rick Berman réunis.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 09-07-2013 22:33:41

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

9.
Du tout bon. C’est dommage que Picard doive se débarrasser d’une technologie aussi avancée…curieux qu’au 24ième siècle il n’y ai pas de « pare-feu » plus puissants à bord (en 1988, c’est vrai, c’était différent). L’intérêt de l’épisode est de relativiser sur l’importance de l’Enterprise, vaisseau parmi tant d’autre de la flotte Starfleet.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 19-07-2020 20:27:15

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

Ouais, des Romuliens! Eeeeet encore une foooois... Je peux pas dire qu'ils soient vraiment méchants. Bon, j'irais pas jusqu'à dire que je me sentirais en sécurité face à face dans un couloir, mais bon. Ils sont loin d'être les bêtes sauvages que l'on nous dit qu'ils sont depuis  TOS.

J'aime bien cette notion de civilisation dont on se fait l'archéologue, mais qui nous dépasse de bien loin dans l'évolution..! Cette idée de portes de téléportation, combinée à un méga virus s’infiltrant dans les vaisseaux pour réécrire leur système, j'ai trouvé ça pas mal comme intrigue. Je suis bien rentrée dedans même si je n'ai sûrement pas tout compris.

"Les vainqueurs réécrivent toujours l'histoire à leur avantage" Ainsi parla Capt'aine Picard!

Et j'ai oublié, mais le personnage de Troï est tellement raté qu'au moment même où elle pourrait être utile, en tant qu'empathe, à la négociation avec les Romuliens (c'est quand même son but de conseillère, à ce que j'ai compris), on l'envoie gérer une fausse évacuation en mode "va jouer avec les enfants". Dommage! On lui confère un rôle qui pourrait être super intéressant et on en fait une femme silencieuse à l'avis non désiré. Dommage bis.

Dernière modification par SuricateNRV (19-07-2020 20:34:58)


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

#11 19-07-2020 21:13:03

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : ST TNG 02x11 Contagion (Contagion)

SuricateNRV a écrit :

Ouais, des Romuliens!.... Ils sont loin d'être les bêtes sauvages que l'on nous dit qu'ils sont depuis  TOS.

Attention, sur ce forum la plupart des membres préfèrent nier les multiples incohérences de la saga historique (1964/2005) quand ça les arrange.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

Pied de page des forums