ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Melinda M. Snodgrass
- Réalisation : Robert Scheerer


Flash required


The Measure Of A Man sur Memory Alpha.fr

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 11 [78.57%])

    78.57%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [7.14%])

    7.14%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [7.14%])

    7.14%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 1 [7.14%])

    7.14%

Votes totaux: 14

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 12-12-2012 18:19:17

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

Vu la version longue. Définitivement un chef d'oeuvre!

Hors ligne

#3 12-12-2012 19:53:24

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

8/10
Cet épisode pourrait être la vitrine de ce qu'est vraiment Star Trek sans nul doute. bowing

Au delà de la question un androïde peut 'il être considéré comme un être humain jje retiens 3 moments forts :

1-- La position insupportable de Riker comme avocat du diable ne pouvant refuser son devoir même au détriment d'un ami.

2-- Le réquisitoire admirable de Picard.

3-- Le dialogue de fin entre Riker & Data ou son humanité nous explose au visage comme une évidence !

Du grand TNG.

Hors ligne

#4 16-12-2012 08:59:04

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

bound a écrit :

Vu la version longue. Définitivement un chef d'oeuvre!

plus longue de combien ? Les scènes rajoutées sont-elles vraiment bénéfiques ou la version courte se suffisait-elle ? Quelles sont les scènes en gros ?


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#5 16-12-2012 14:28:43

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

KIRK a écrit :

8/10
Cet épisode pourrait être la vitrine de ce qu'est vraiment Star Trek sans nul doute. bowing

N' aimant pas tout les trucs de procès , je te dirais que non.. Ceci étant dit dans le fond, c'est du vrai Star Trek, un top franchise    ..
Mais ce type d'épisode, c'est un peu capturer la foudre dans une bouteille.. C'est rare ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#6 16-12-2012 14:36:51

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

@IMZADI : Ca dure 13 minutes en plus (j'ai pas calculer mais c'est ce qui est dit dans le texte qui ouvre la VL).
Cette version longue est très sympa, mais pas forcément indispensable non plus.

Pour ce qui est des scènes inédites :
-L'Amiral et Picard évoquent leur passé commun
-Geordi & Data : Data offre sa pipe de Holmes à Geordi
-Le pot de départ de Data, les passages inédits : Pulaski donne quelques conseils à Data, Riker demande à Deanna si elle ressent quelque chose chez Data, Maddox s'incruste et devient insultant.
-Pendant une séance d'escrime, Picard reçoit la visite de Riker, qui fait comprendre à son capitaine que ce procès, va tourner à l'épreuve entre eux et qu'il va donner son maximum.
-Scène intimiste ente Data & Picard où le capitaine prépare le procès.
-La scène finale entre Riker & Data est plus longue de quelques secondes

Bon sinon cet épisode (peu importe la version) c'est 10/10.

Dernière modification par scorpius (16-12-2012 14:49:04)


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#7 16-12-2012 16:06:33

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

En effet, la version longue n'apporte pas grand chose de plus

Hors ligne

#8 16-12-2012 17:20:34

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

Cool ! Merci étant donné que je n'achèterai pas la HD, je risque de ne jamais voir cette VL... rom à moins que comme de nos jours avec le net tout est possible

Dernière modification par IMZADI (16-12-2012 17:21:35)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#9 17-12-2012 19:03:03

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

Sorry erreur de manip' oops

Dernière modification par scorpius (17-12-2012 19:05:14)


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#10 21-02-2013 10:06:10

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

10/10

Un 2ème 10 de suite je prends mon pied...

Data est parfait bien que conseillé comme il faut, ses réactions et ses décisions sont déjà humaines. Pas besoin d'attendre 2379 et son sacrifice pour nous confirmer définitivement son humanité. Face à Maddox à la fin ou encore auprès de Riker. Data est une pure réussite de cette humanité du 24ème siècle comme venait de nous le prouver Riker face aux Klingons dans l'épisode précédente.

Guinan (la femme Noire) qui montre la voie à Picard, et lui présente l'idée d'esclavagisme.
Picard qui fait sa démonstration avec la gravité nécessaire sans jamais tomber dans l'apitoiement.

Riker toujours au top professionnellement et amicalement.
Pulaski qui démontre elle aussi son ouverture d'esprit. Qui finalement n'est pas si sectaire que ça face à la "machine".

Un épisode três beau

Dernière modification par IMZADI (21-02-2013 10:08:38)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#11 27-03-2013 16:23:21

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

The Measure Of A Man. version longue

Quel que soit le montage cet épisode reste un top franchise.. La version longue apportant des nuances, étoffe la relation des personnages.
C'est aussi  le premier épisode qui porte la marque singulière de TNG, en découvrant le coeur définitif de la série. A savoir le Lt.Cmd Data.. Jusqu'ici le show se complaisait dans une posture revancharde vis à vis du ST d'  Harve Bennett . En posant Data au coeur d'enjeux et de questionnements existentiels , The Measure Of A Man réveille enfin la passion dans le coeur endormi de Picard, finit le Capitaine froid et rigide qui obeit aux ordres et aux règles de Starfleet au doigt et à l'oeil , fini l'homme de raison  peu attiré par l'aspect humain de son job. En défendant Data avec une passion que l'on a peu connut chez lui , Picard se retrouve  un coeur qu'il ne cessera plus d'explorer par la suite..

Je regrette juste les emprunts bien trop abuser à Court Martial .TOS.1, la relation Picard/ Phillipa Louvois pompe à mort celle de Kirk et Areel Shawn sans y retrouver la sensualité.. Bon d'un autre côté , l'histoire de Data est un véritable rouleau compresseur en terme d'émotions , les dialogues et les acteurs sont excellent, même dans le cabotinage excessif d'un Bruce Maddox ( Comme Worf a envie de lui broyer le crâne  ).. Et on sent tout de même chez Melinda Snodgrass ( une avocate , ce que je ne savais pas ) , un vrai amour pour La Série Originale.. En découvrant le coeur de la série, elle étouffe ainsi cette amertume revancharde qui commencait à me désespérer & ankyloser le show ..
Ah et c'est aussi l'inauguration des parties de Poker chez Riker . Plumez le pigeon ! lol  :
e4baa00f5776dcd1a34dbe79f458e3c2.jpg
.. Et ne venez pas me dire que ce personnage ne posséde pas une âme d'enfant ...Comme je le dit plus bas : tout est dans les détails ..

scorpius a écrit :

-L'Amiral et Picard évoquent leur passé commun

Dans cette scène , on apprend que Picard a servit comme Enseigne sur l'USS Reliant, et Nakamura y était lieutenant ( il détestait à cette époque , les inspections des amiraux ) . Il donne un conseil à Picard, ne jamais accepter la promotion d' Amiral pour lui , c'est juste un travail de bureaucrate. Voilà pour le clin d'oeil affectueux au ST d' Harve Bennett ..

-Geordi & Data : Data offre sa pipe de Holmes à Geordi

Un détail infime, mais qui prouve une fois de plus que TNG est bel et bien une série " character driven" .. Justement parce qu'elle néglige aucun détails & cimente ainsi la cohésion, l'évolution entre les personnages.
Un détail dans Lonely Among Us qui aura donné un formidable épisode Elementary Dear  Data & une scène ici touchante entre deux amis..

-Le pot de départ de Data, les passages inédits : Pulaski donne quelques conseils à Data, Riker demande à Deanna si elle ressent quelque chose chez Data, Maddox s'incruste et devient insultant.

Quelque détails rajoutés. Le plus intéressant est la conversation entre Riker et Deanna. Il lui demande si elle ressent une présence chez Data. Elle lui répond rien, mais ça ne veut rien dire. Les Betazoids ne ressentent pas certaines races ( les Ferengis par exemple ). Elle se pose ensuite la question de savoir si Data est vivant   ou si ce n'est pas nous humain,  qui prétont à Data les attributs  de la vie. Elle emploie le terme " anthropomorphisation " à ce sujet ..

-Pendant une séance d'escrime, Picard reçoit la visite de Riker, qui fait comprendre à son capitaine que ce procès, va tourner à l'épreuve entre eux et qu'il va donner son maximum.

Elle est excellente, Picard fait de l'escrime avec un partenaire, il perd une manche..Riker vient alors le voir et lui dire qu'il mettra toute ses forces dans le procès.. On sent Picard en position de faiblesse, il refait une joute avec son adversaire et porte une estocade surprise qui lui fait gagner la manche.. Ainsi Picard fait comprendre à Riker que lui aussi ne lâchera pas l'affaire ..

-Scène intimiste ente Data & Picard où le capitaine prépare le procès.

Une scène troublante.. En effet il prépare le procès ensemble, mais Data égal à lui même , n'y met pas du sien.. Picard commence à douter qu'il puisse gagner..

-La scène finale entre Riker & Data est plus longue de quelques secondes

Quelque dialogues en plus, rien qui ne dépasse le montage originale en terme d'émotions...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#12 07-07-2013 19:05:24

dl500
TOS Forever

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

10. Et un 10 absolu.
La vache ! Waouh ! Quelle claque.

Je n’écris que rarement plus de 5 lignes sur mon ressenti d’un épisode après visionnage mais là, il est évident que je dois développer la claque que je viens de prendre. (Je n’ai pas vos talents rédactionnels, c’est peut-être pour cela que j’ai si peu de réponse…).
Rarement un épisode ne m’a autant retourné. J’avoue avoir toujours considéré « the city on the edge of forever » comme le chef d’œuvre absolu, mais là, on s’y approche grandement.

Sur le fond d’abord.
Comment ne pas être touché parce qui arrive au commander Data. On le suit depuis une saison et demie, et on est obligé de s’être attaché à cet être si particulier. L’injustice et le peu de considération envers lui tout d’un coup, ne peut que nous révulser, nous toucher au fond de nous-même. Là, les scénaristes ont réussi un tour de force. La réalisation est toute en nuance, en douceur. Cela contrecarre la dureté du propos.

Sur la forme : On y découvre pour la première fois la fameuse partie de poker de l’équipage.
La station Régula One y est astucieusement réutilisée, et les vues de l’Enterprise ramènent à la station K7 de « tribbles ». La séance de procès (série US oblige) est une progression dans le temps de ce qui était infligé à Kirk dans « court martiale ».
Les acteurs disons le sans détours sont tous géniaux. Frakes là démontre avec brio son talent. Stewart nous joue encore une fois Picard « froid » mais son regard trahit toutes ses pensées. Chapeau bas l’artiste. Là encore c’est tout en retenu et c’est là toute la force de cet épisode. Et comment ne pas avoir la gorge nouée aux propos de Guinan…

J’en ressors tout retourné, ému. Ca c’est du ST, mon ST, et du grand !


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#13 19-07-2020 15:16:09

SuricateNRV
candidat

Re : ST TNG 02x09 The Measure Of A Man (Être ou ne pas être)

Oui, alors oui mais non, un scientifique qui "n'anticipe pas les problèmes" oui, et bah non. Non car non. Don't touch à Data. nono
Entre deux vains N O N adressés à ma télé, je note qu'on va un peu causer de l'humain augmenté. C'est cool de voir un peu de transhumanisme, pour le moment assez peu abordé puisqu'on se basait surtout la dichotomie Humain VS Machine. Et non, finalement, on n'aborde pas le sujet (seulement l'allusion à Giordi quand Data et Picard causent).

"C'est injustifié, injuste. Il a des droits." YES ! Après avoir définit son statut d'être vivant, "forme de vie unique" avait dit Picard, voilà qu'on aborde son statut juridique! Décidément, c'est la saison de Data, la 02!

Rah j'adore la colère froide de Picard.
Oh, Giordi il est trop triste. Trop mignon, ce passage entre membre de l'équipage pour dire au revoir à Data...

Comment ça, Data est la propriété de Starfleet? Hé! (Je comprend pas comment ce statut n'a pas pu être clarifié officiellement avant toute intégration, mais passons). C'est affreux de demander à Riker d'être l'accusation. Damn it. Je suis a fond dedans.

Guinan je l'aime beaucoup trop dans cet épisode. Elle est merveilleuse, je retire toutes critiques préalables sur sa sagesse un peu trop sage, je veux lui faire un câlin.

L'argument de Tasha est peu recevable, par contre, ça leur est arrivé une fois! Et encore, quand ils étaient sous emprise! Ça ne prouve en rien quels sentiments il peut nourrir à son égard, c'était sexuel! J'aurais bien aimer qu'on développe un peu... Sexe et sentiment sont des choses bien différentes, mais bon, dans les années 90 j'imagine que l'on en était pas encore là.

J'adore cet épisode, je suis toute fébrile! J'adore les scènes de procès dans les séries non juridiques, ça amène toujours une tension autours des personnages à laquelle je suis très souvent sensible. Et j'avais déjà beaucoup aimé les procès dans TOS, ici on vient en plus combler des questions sur Data.
Picard est merveilleux dans son rôle, Riker m'a fait de la peine (comme quoi, j'ai quand même un petit attachement pour lui), le scénario est crédible et je suis heureuse du verdict ; j'ai été émotionnée durant tout l'épisode, je n'en demande pas plus.

Data is a free man!


"Qu'arrive-t-il à l'observateur aux yeux écarquillés, lorsque la fenêtre qui sépare réel et irréel explose et que les morceaux de verre commencent à voler en tous sens?" [Stephen King, Vue imprenable sur jardin secret]

Hors ligne

Pied de page des forums