ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#76 27-06-2015 21:31:58

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

La famille Addams

Avec mes Imzakids, on s'est mis à la série des années 60. Et on prend notre pied. Mes Imzakids s'éclatent et j'en suis agréablement surpris.
Alors forcément je leur ai capté aussi les 3 films faits dans les années 90 et ils adorent tout autant.

Mais voilà je découvre qu'il existe une 2ème série, aussi datant des 90s. La nouvelle famille Addams Là aussi je vais pouvoir leur montrer et la découvrir avec eux.
Mais j'aussi découvert le téléfilm Halloween with Addams familly - La famille Addams: c'est la fête qui est une suite directe à la série des 60s et là j'aimerais savoir où le trouver ? Apparemment une VF existe:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/La_Fami ? _f%C3%AAte

Dernière modification par IMZADI (27-06-2015 21:34:10)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#77 01-09-2016 14:04:51

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

pour ceux que ça intéresse HD1 diffuse les séries Humans remake US de Real Humans et Almost Human avec Karl Urban du JJ abrams...

replay dispo:
http://www.tf1.fr/hd1/programmes-tv

vignette_portrait-305-477bbf-0@1x.jpegvignetteportrait-447662-0@1x.jpeg


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#78 15-02-2018 08:22:49

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : Séries en vrac

casa de papel
La casa de papel

On m a chaudement recommandé cette série espagnole qui passe sur Netflix.
Tout commence par un braquage de haute volée dans la fabrique de monnaie d Espagne ( la casa de papel ) par une bande de malfrats disparates et spécialisés dans un domaine précis réunis par un mystérieux professeur ... la manipulation commence wink


dark
Dark

Série allemande.
Je  n ai vu que les 3 premiers épisodes et l ambiance est bien lourde et angoissante dans cette petite ville perdue dans les bois avec cette centrale nucléaire qui écrase tout... Dark surfe entre le triller et le fantastique puisque le centre du sujet semble être l espace et le temps...
J ai bien accroché et les secrets ont l air nombreux...
A suivre donc ( la 1ere saison est terminée je crois ).

Hors ligne

#79 17-11-2018 17:52:16

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

Suite à cet aveux, j’aimerai que tu développes, Mbuna, sur Arrow.
Si la série principale a ses haut et ses bas, cet univers reste un univers positif, qui ne se prend pas vraiment au sérieux, proposant des moments assez sympathique.
C’est pour moi, ce qu’une adaptation de comic peut donner de mieux. Un équilibre entre sérieux, distance, message, kitch, humour.

Hors ligne

#80 19-11-2018 19:01:20

mbuna
I don't know you

Re : Séries en vrac

Je n'ai pas du tout la même vision que toi sur la série. Cela dit, je suis peut être passé à côté.
Je l'ai justement trouvée très (trop) sérieuse, jusqu'à en tourner à vide, plutôt sombre, avec un gentil assez torturé et puis...pas grand chose d'autre. Les "intrigues" secondaires autour de sa famille m'ont fait penser à un vieux Dynastie des années 80, et les épisodes fonctionnant quasiment tous sous le même scenario décliné à l'infini.

Le seul élément qui me tenait était le mystère sur son passé et donc toutes les scènes en flashback sur l'ile. J'ai arrêté la série au 3/4 de la saison 2.

Je pense que ce serait plutôt à toi de développer, j'avoue je suis un peu à court, à part dire que je me suis royalement ennuyé dessus.
Pour introduire la suite on pourrait reprendre les éléments de ton équilibre :

  • sérieux => beaucoup trop, trop sombre, des personnages trop faussement torturés (allez à part peut être le héros vu qu'on développe son lourd passé)

  • distance => Oui c'est vrai je te l'accorde

  • message => alors là, j'avoue je ne vois pas, à part les poncifs habituels comics. Peut être que pour accéder à ce niveau de lecture, il faut d'emblée adhérer à la série ?

  • kitch => je pense que la série vieillit vite, mais surtout mal. Le contexte me fait littéralement penser à ces séries 80' inregardables aujourdh'ui

  • humour => alors là franchement je ne vois pas

Je suis totalement ouvert à voir la série autrement, d'ailleurs tu ferais des heureu(ses)x puisqu'on regardait cela en famille, et n'en pouvant plus j'ai mis mon veto pour continuer. Remarque j'aurais peut être pas du car de mémoire on est passé à Lost in space mdr

Hors ligne

#81 20-11-2018 19:48:58

matou
modérateur

Re : Séries en vrac

mbuna a écrit :

Je n'ai pas du tout la même vision que toi sur la série. Cela dit, je suis peut être passé à côté.
Je l'ai justement trouvée très (trop) sérieuse, jusqu'à en tourner à vide, plutôt sombre, avec un gentil assez torturé et puis...pas grand chose d'autre. Les "intrigues" secondaires autour de sa famille m'ont fait penser à un vieux Dynastie des années 80, et les épisodes fonctionnant quasiment tous sous le même scenario décliné à l'infini.

Le seul élément qui me tenait était le mystère sur son passé et donc toutes les scènes en flashback sur l'ile. J'ai arrêté la série au 3/4 de la saison 2.

Je pense que ce serait plutôt à toi de développer, j'avoue je suis un peu à court, à part dire que je me suis royalement ennuyé dessus.
Pour introduire la suite on pourrait reprendre les éléments de ton équilibre :

  • sérieux => beaucoup trop, trop sombre, des personnages trop faussement torturés (allez à part peut être le héros vu qu'on développe son lourd passé)

  • distance => Oui c'est vrai je te l'accorde

  • message => alors là, j'avoue je ne vois pas, à part les poncifs habituels comics. Peut être que pour accéder à ce niveau de lecture, il faut d'emblée adhérer à la série ?

  • kitch => je pense que la série vieillit vite, mais surtout mal. Le contexte me fait littéralement penser à ces séries 80' inregardables aujourdh'ui

  • humour => alors là franchement je ne vois pas

Je suis totalement ouvert à voir la série autrement, d'ailleurs tu ferais des heureu(ses)x puisqu'on regardait cela en famille, et n'en pouvant plus j'ai mis mon veto pour continuer. Remarque j'aurais peut être pas du car de mémoire on est passé à Lost in space mdr

Oberon te fera un meilleur retour.
Cependant la principale réussite du Arriwerse c’est toutes les séries dérivées et quelques saisons de Arrows.
Le plus gros boulet du Arriwerse? La série Arrow...

Hors ligne

#82 09-05-2019 13:11:32

mypreciousnico
Who ?

Re : Séries en vrac

Après 12 ans de bons et loyaux services, The Big Bang Theory va se conclure, le 16 mai prochain smile
L'occasion de se refaire l'intégrale. Je m'en réjouis, j'adore cette série !

Hors ligne

#83 10-05-2019 10:08:57

hm13
BorgCube Alpha

Re : Séries en vrac

jamais accroché... mais c'est parce que je n'aime pas le format du même type que "Friends" ...


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#84 30-05-2019 09:14:04

dl500
TOS Forever

Re : Séries en vrac

J'ai commencé Manifest, la série américaine diffusée sur TF1 le mardi soir... Quelqu'un suit ?
Je m'y suis mis parce que le nom de Robert Zemeckis était au générique.
J'ai l'impression de regarder un Lost bis. Le pich c'est un avion de ligne réapparaît 5 ans et demi après avoir disparu. Ses passagers n'ont pas vieilli et ont des "visions" (pour l'instant non expliquées).
C'est très americano centrée avec complot, conspiration et mysticisme... Je ne sais pas où les scénaristes veulent en venir.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#85 22-06-2019 08:40:08

dl500
TOS Forever

Re : Séries en vrac

J'ai terminé la première saison difficilement, ça sent le Lost à plein nez, et le côté religieux me dérange énormément.
Ça se termine en grand guignol, sans aucune réponse réelle et sur un cliffhanger idiot.
C'est terminé pour moi, même avec Zemeckis à la production.
Dommage le pitch de départ était plutôt bon et certains épisodes laissaient la porte ouverte à des intrigues à tiroir.

Trop américain peut être...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#86 07-10-2019 10:12:52

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

https://www.youtube.com/watch?v=r-yas0yPbLU

Nouvelle adaptation du "The War of the Worlds" de Wells. Une mini-serie en 3 parties produite par la BBC et écrite par Peter Harness (un vétéran du Doctor Who période Moffat). Ca devrait être très sympa, d'autant que le casting est bien classe (Eleanor Tomlinson et Robert Carlyle, notamment).

Diffusion en fin d'année.


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#87 07-10-2019 13:37:25

IMZADI
Memory Alpha

Re : Séries en vrac

Il me semble qu'il va y avoir 2 séries, USA et UK, 1 à l'époque du livre et 1 adaptée à aujourd'hui. (?)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#88 07-10-2019 22:02:20

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

Oui, la Fox va proposer une adaptation qui transpose l'action à notre époque. Il y aura Gabriel Byrne au casting. Pas vu grand chose (même pas un petit bout de Tripode) mais ça a pas l'air terrible...


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#89 26-10-2019 14:07:48

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : Séries en vrac

C est gentillet et puis c est la Toussaint witch

Norman -- L école des vampires

Dernière modification par KIRK (26-10-2019 14:08:26)

Hors ligne

#90 16-02-2020 12:55:22

dl500
TOS Forever

Re : Séries en vrac

Stan Lee's Lucky Man:
Je viens de terminer la seconde saison après avoir du subir l'été dernier la problématique diffusion de la télévision publique française et ses horaires à géométrie variable ainsi que son nombre d'épisodes fluctuant d'une semaine à l'autre.
Si la première saison avait un film conducteur et se regardait plus comme un feuilleton (gros cliffhanger en dernier épisode), la seconde se veut plus série, avec une histoire résolue à chaque fin tout en continuant sur le fil rouge du personnage. Les problématiques restées en suspens sur la première saison sont résolus à contrepried, et c'est particulièrement jouissif. Là, on suit enfin un anti héros, un anti super héros même, dans une ambiance très anglaise (tout se passe à Londres) où la morale n'est pas toujours au rendez-vous.
J'ai hâte de terminer rapidement, il ne reste que 8 opus, la série étant composée de 28 épisodes en 3 saisons. Ne vous attendez pas à des sfx ou situations impossibles, c'est tout le sel de cette série.

Harry Clayton est un inspecteur de la brigade criminelle de Central London. Il est au bout du rouleau : sa femme l'a quitté, son chef le considère comme un moins que rien et il est endetté auprès d'un mafieux à cause de son addiction au jeu. Mais tout va changer quand il fait la rencontre d'une femme mystérieuse prénommée Ève, qui lui offre un bracelet aux pouvoirs étonnants. Il se découvre alors un « super-pouvoir » inattendu : contrôler la chance.


Je viendrai faire un bilan après la fin ainsi que  pour vous parler d'une autre série anglaise aussi décalée: Killing Eve.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#91 24-06-2020 01:27:24

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

Premier trailer pour Foundation :

https://www.youtube.com/watch?v=xgbPSA94Rqg

J'ai pas la moindre confiance en Goyer et j'avoue que "l'esprit" des bouquins ne me semble pas vraiment respecté au vu de ce trailer. Ca a surtout l'air d'être de la SF très "générique", mais bon on va pas juger sur moins de 2 minutes.

En tout cas le casting fait envie, c'est toujours ça.

Visuellement ça a l'air bizarre, à la fois assez classe, stylé et graphique  (Rupert Sanders est à la réal) tout en paraissant étrangement  cheap malgré tout... je sais pas, en tout cas je ne visualise pas du tout l'univers de Foundation ainsi.

Dernière modification par scorpius (24-06-2020 10:06:43)


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#92 24-06-2020 07:13:41

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Séries en vrac

Avec Goyer c'est toujours la loterie. Il est capable du meilleur comme du pire.
Fondation c'est vraiment pas ma tasse de thé niveau SF. Rien que le contexte historique je ne peux pas y croire. Des humains qui, dans 22 000 ans, ressemblent traits pour traits physiquement, gestuellement et comportementalement à des humains d'aujourd'hui... NON. JUSTE NON.

Dernière modification par dvmy (24-06-2020 12:37:39)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#93 24-06-2020 21:00:18

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

Ce qui rend les récits d'Asimov aussi facile à lire en dépit de leur concepts souvent complexes c'est justement parce qu'ils sont psychologiquement très accessibles. Je préfére qu'un auteur arrive à crédibiliser une société aussi lointaine soit-elle (ce que Asimov parvient à faire avec maestria) plutôt que les individus. Sérieusement comment tu construits de façon crédible et accessible la psychologie d'un humain dans 22 000 ans ? C'est probablement possible, mais ce devrait être le focus du récit.

Et ça renvoie finalement au principe de base de la Psychohistoire : l'idée que prédire les actions futurs d'un seul individu est impossible, mais prédire les actions futurs d'un groupe d'individus/l'évolution d'une société est tout à fait possible. Foundation est le pinacle, l'alpha et l'oméga de la narration sociologique, ce n'est absolument pas une oeuvre psychologique.

Dernière modification par scorpius (24-06-2020 21:03:23)


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#94 24-06-2020 21:16:56

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Séries en vrac

scorpius a écrit :

Sérieusement comment tu construits de façon crédible et accessible la psychologie d'un humain dans 22 000 ans ?

Justement: je ne le fais pas. Et je ne tente même pas de le faire. L'erreur courante en SF littéraire comme en SF au cinéma est de dater les choses et les événements. 2001, Blade Runner, Total Recall et une myriade d'autres ont fait le mauvais choix de se situer à des années précises. Regarde Robocop: aucune date. C'était le futur proche à l'époque de sa sortie et ça peut toujours l'être 33 ans plus tard! Par conséquent ça reste un univers crédible. Pour Fondation, qu'est-ce que ça change que ça se passe dans 22 000 ans ou dans 1000 ans? Et là ça aurait déjà été plus crédible. Rien à faire moi c'est le genre de choses qui me sort directement du récit. Pareil pour les Chroniques de Riddick où un gars porte des lunettes !?!!??? ou dans Altered Carbon où on fume encore des cigarettes dans 300 ans,!??!!!. Ce genre de détails décrédibilise tout le reste.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#95 25-06-2020 00:27:20

scorpius
Nowhere Man

Re : Séries en vrac

Je vois ce que tu veux dire mais ce qui crédibilise aussi un univers futuriste c'est le fait que le passé ben il ne cesse pas d'exister. Si tu prends l'exemple d'Imam dans Riddick peut être que les lunettes sont un simple "accessoire" un vestige famillial ou religieux transmis de génération en génération. C'est loin d'être impossible, des objets du 18ème siècle existent encore au 21ème siecle. Ce genre de détails, ça ajoute de la texture et de la profondeur à l'univers.

Dans le cas de Foundation, de part l'idée même d'étudier des évolutions sociales sur des centaines, voir des milliers d'années, il est indispensable d'avoir un marqueur temporel (sans parler du lien avec le cycle des Robots).


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#96 25-06-2020 17:35:28

Guigui le gentil
membre

Re : Séries en vrac

Helix j'avais maté la saison 1 et j'avais abandonné : décevant

Hors ligne

Pied de page des forums