ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 20-10-2019 13:48:44

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Docteur 8)

Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Le Seigneur du Temps)

Crédits officiels :
- Scénario - Matthew Jacobs
- Réalisation - Geoffrey Sax

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 1 [25%])

    25%

  8. 3 (médiocre)(voix 2 [50%])

    50%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [25%])

    25%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 4

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 20-10-2019 13:49:11

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Docteur 8)

Pas facile à juger ce film… Sur le papier en gros c’est une coproduction anglo-américain afin de semi-rebooter la franchise pour le public américain.

On est donc devant un téléfilm qui s’intitule sobrement “Doctor Who”, accessible aux néophytes et qui devait lancer la production d’une nouvelle série TV ou d’une série de téléfilms, le tout produit aux USA.

Paradoxalement, ce film assume la continuité de la série, aussi c'est bien Sylvester MacCoy qui est le Doctor au début de l’histoire, comme il l'était à l’arrêt de la série classique en 1989.

Aujourd’hui il ne reste rien de ce projet, puisque le téléfilm a fait des audiences décevantes et il faut se tourner vers l’univers étendu pour suivre les aventures du 8ème Docteur. Toutes les nouveautés introduites (la mixité humain/Seigneur du temps par exemple) sont passées aux oubliettes de l’histoire.

La suite on la connaît, en 2005 Russel T. Davies relancera durablement le Whoniverse avec un approche très différente de ce qui était prévu ici. En 2013, Steven Moffat offrira au fan la régénération de Paul MacGann en War Doctor dans l’excellent minisode “The Night of the Doctor”...

Soyons clair tout de suite, ce téléfilm est plutôt médiocre ! Certes, visuellement c’est pas mal du tout, très daté 90’s cela dit, mais on y retrouve à la pelle les clichés du cinéma d’action des 90’s, tout en gommant aux forceps tout ce qui aurait pu rebuter le public américain, la British touch et le kitsch en particulier.

On est donc devant un drôle de produit, une tentative d’appropriation culturelle, qui est du Doctor Who sans vraiment en être, qui assume le délire tout en mettant les trucs qui dérangent sous le tapis. Tout le contraire en fait de revival de Davies qui assumera comme jamais un kitsch “cup of tea” tape à l’oeil, revendiqué hautement et fièrement.

Il faut tout de même dire que les quelques instants laissé à MacCoy sont très appréciables et bien entendu, Paul MacGann, le Georges Lazemby du Whoniverse, campe un excellent Doctor. C'est d’ailleurs le seul point vraiment regrettable de l’annulation du projet, car ce Doctor avait un sacré potentiel.

En revanche, le Master en Terminator du pauvre, campé par un Eric Roberts en totale roue libre, cuir/gomina/lunettes-de-soleil-en-pleine-nuit, ça le fait quand même moyen, de même qu’un scénario assez creux et un climax final qui pars complètement en sucette.

Alors certes, un seul opus c'est peu pour juger, ça n'est pas désagréable à suivre et je ne déteste pas ce téléfilm à vrai dire, il y a de bonnes choses, ça n’est pas cheap. Mais, il est permis de considérer que le Whoniverse l’a peut-être échappé belle sur ce coup là. Qui sait quel destin aurait connu la franchise si ce téléfilm avait rencontré le succès escompté à l’époque..?

Cela dit, il est possible que cet objet ait lancé, fin 1990, une fringale pour Doctor Who, qui fut alors activement décliné en roman et aventures audio, la demande croissante permettant in fine la réalisation du revival de 2005...conjectures smile

4.

Hors ligne

#3 20-10-2019 14:10:08

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Docteur 8)

J'en ai un peu honte mais j'ai une étrange affection pour ce téléfilm nullissime. Evidemment une bonne partie de cet attachement affectif repose sur les épaules de Paul MacGann qui incarne un excellent Docteur. Puis visuellement, ouai,s ce n'est pas dégueux (le TARDIS est somptueux) et ça permet de visualiser le Whoniverse période 90's ce qui est très cool.

Après, il y a des trucs impardonnables tels que le sort réservé à Seven. C'était tout à l'honneur de la prod' que d'assumer ainsi la continuité, mais sérieusement l'incarnation du Doc' la plus rusée qui meurt aussi stupidement ?

mypreciousnico a écrit :

Toutes les nouveautés introduites (la mixité humain/Seigneur du temps par exemple) sont passées aux oubliettes de l’histoire.

Hmmm, pas tout à fait mais en dire plus, ce serait du spoil (léger mais quand même).


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#4 20-10-2019 14:13:18

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Docteur 8)

Moi aussi je l'aime bien ce téléfilm. Dans le cas contraire, j'aurais probablement du le noter 2 ou 3, en toute objectivité big_smile

scorpius a écrit :

Hmmm, pas tout à fait mais en dire plus, ce serait du spoil (léger mais quand même).

Haaa, ça doit faire partie de la période que je n'ai pas encore vu (don Capaldi ou après)

Hors ligne

#5 20-10-2019 14:23:11

matou
modérateur

Re : Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Docteur 8)

Nul.
A oublier.
On sauvera l’acteur et le Tardis pour avoir un visuel pour les livrées et livres audio.

Il flirte avec le nanard.
Et la Master incarné par Éric Roberte c’est une bonne idée. Quand on voit le traitement cataclysmique , on comprend ma note:
3.

Hors ligne

#6 05-06-2020 17:07:41

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who Mx01 Doctor Who the Movie (Docteur 8)

1/10

cette tentative de revival USA est complètement nullissime !

Dernière modification par IMZADI (05-06-2020 17:22:13)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums