ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#126 03-05-2020 12:47:53

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Prelogic a écrit :

si vous avez compris quoique ce soit au "Plan" de Palpatine, j'achète. D'un côté, il veut tuer sa petite fille, ensuite il veut qu'elle le tue pour vivre en elle, bref tout ça n'est pas très crédible.

Darth Kennedy a écrit :

"Pense pas, consomme."


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#127 03-05-2020 13:55:15

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Mieux vaut ne pas parler aussi de sa manière de mourir...
Pas pour ce personnage avec cette ambiance la...

Hors ligne

#128 03-05-2020 14:51:56

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Pourtant la symbolique est super ! Les sabres en croix, Palpy qui juste avant tel un vampire à absorbé l'énergie vitale de MaRey Sue et Ben Quadinaros pour se régénérer. Je trouve ça vachement profond, t'es vraiment le hater typique Matou. T'es jamais content, t'aimes rien.. Faut consommer, pas penser.

Tu voudrais quoi encore, que le film se/te questionne moralement sur le massacre de Stormtroopers qui ne sont que des enfants kidnappés/conditionnés au départ ? C'est pas comme si cette trilogie avait eu un personnage qui aurait pu nous faire une Teal'c et permettre de mettre en place une rebellion de Stormtroopers/Jaffas sad

Dernière modification par scorpius (03-05-2020 14:53:04)


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#129 04-05-2020 09:02:03

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Oui pardon,  je vais regarder MI:3 pour achever mes neurones et pouvoir revoir le 9 sans soucis.

Hors ligne

#130 04-05-2020 09:58:05

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Ce sera mon éternel regret avec cette trilogie : on lance des pistes, mais on les abandonne. On conçoit des personnages mystérieux qui sont en réalité des coquilles vides que l’on essaye maladroitement de remplir d’un questionnement existentiel à la dernière minute, après avoir dit tout et son contraire. On ne fait pas ou très peu d’exposition, ce qui a tendance à rendre l’intrigue complètement superficielle voire redondante avec ce que l’on connait déjà de la mythologie. En bref, j’ai l’impression que le brainstorming autour de cette trilogie s’est limité à des considérations nostalgiques : on s’échange 2 / 3 veilles photos de production de la trilogie classique entre gens fréquentâââbles et on lance la thérapie de groupe pour tirer de ces photos une quelconque évocation individuelle et narcissique.

Finn est effectivement l’un de ces exemples frappants du manque d’ambition de cette trilogie : on nous dévoile un acteur noir dans un costume fasciste immaculé, manifestement réduit en esclavage. Au final, on en fait un clown qui perd les eaux et se fait constamment friendzoné. L’utilité du personnage s’étiole au fur et à mesure que cette trilogie avance vers sa conclusion. Et on voit bien que le destin du personnage était différent, selon que l’on passe du point de vue d’Abrams à celui de Trevorrow.

Après avoir vu l’Ep IX, j’ai franchement un gros regret : cette « dyiade » dans la Force avait du potentiel sur le papier : où comment la troisième génération parvient à solder le passé politique et spirituel des ainés, repartant sur des bases saines. Il aurait fallu articuler cela avec le reste de la saga, et ajouter une pointe de déterminisme au-dessus du récit et des personnages – le déterminisme, que l’on peut figurer comme le « pouvoir divin » du réalisateur omniscient qui manipule le public jusqu’à la conclusion. Hélas, Lucas n’est plus là et les responsabilités sont éparpillées en une multitude de « petites » individualités qui ne pèsent pas lourd dans la balance en comparaison. Résultat : on se retrouve avec des incohérences et des contradictions, parfois même entre les films et les novélisations.

C’est la leçon à tirer de ces 8 dernières années, que ce soit en termes managérial ou conceptuel : il faut une tête pensante à la tête d’un groupe de travail et d’artistes respectés et véritablement consultés. Je doute que le Story Group actuel ait encore une quelconque légitimité.

P.S. : ah… et puis cette soit-disante « légèreté rafraichissante », cet humour décomplexé qui, au fur et à mesure de la trilogie, vire au remplissage grotesque :

- Salut Bob ! T’as encore cassé mon vélo !
- Salut Kevin ! Toi t’as encore joué à Candy Crush dans mon dos !
- Ah non c’est toi qui…
- Ahah oui cause toujours !
- Qu’est-ce qu’on est mignons à se couper la parole t’as vu…
- Ouep... hmm... vala vala...
- Oui hein ? Euhh ahah...

Sur ce, bonne semaine à tous smile

Dernière modification par Prelogic (04-05-2020 10:04:27)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#131 05-05-2020 12:16:24

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

scorpius a écrit :
Prelogic a écrit :

si vous avez compris quoique ce soit au "Plan" de Palpatine, j'achète. D'un côté, il veut tuer sa petite fille, ensuite il veut qu'elle le tue pour vivre en elle, bref tout ça n'est pas très crédible.

Darth Kennedy a écrit :

"Pense pas, consomme."

Le plan de Palpatine est pourtant très clair. Il se fiche que ce soit Rey ou Ben qui soit tué. Il veut l'un ou l'autre pour s'incarner en lui ou elle, avant qu'il sache qu'ils forment une dyade. À partir de là il n'a plus besoin de personne et veut se débarrasser des deux.

Dernière modification par dvmy (05-05-2020 12:22:05)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#132 05-05-2020 12:18:54

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

@Prelogic
Indiana Jones est un serial (du moins les deux premiers) mais serial ne veut pas dire "Indiana Jones Style". Il y a plein de choses qui résonnent "serial" dans ce film, pas uniquement le trip "aventure à l'ancienne".


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#133 06-05-2020 09:53:34

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

dvmy a écrit :

Le plan de Palpatine est pourtant très clair

Pas pour tout le monde visiblement. Le plan de Palpatine pour « recouvrer » un peu de force vitale ne concerne que Rey : pourquoi ? Lorsque Ben vient le voir le premier, Palpatine ne lui tient pas du tout le même discours, et lui propose un deal d’une toute autre nature : celui de tuer Rey en échange d’une nouvelle force de frappe. Quand Rey vient le voir, elle veut qu’il le tue pour s’incarner en elle (si j’ai bien compris ?). Dans mes souvenirs, ce n’est pas Palpatine qui révèle la connexion entre les deux, mais Ben qui prononce le terme « Dyade » en premier. Il aurait sans doute été plus logique pour Palpatine d’essayer de monter l’un contre l’autre, exactement comme il l’avait fait pour Luke et Anakin. C’est de cette manière que fonctionnent les Sith. Surtout que là, il y avait un moyen de pression supplémentaire en termes de parenté. Bref, ce plan me semble toujours incohérent.

Je n’ai rien contre ce principe de la Dyade à la base, je regrette simplement qu’il n’ait pas été approfondi en amont de la trilogie, en même temps que la filiation de Rey. Petite fille de Palpatine, c’est un truc inconcevable qui aurait du la traumatiser au moins autant que Luke, et traumatiser le public en même temps : là, elle prend 30 secondes pour souffler et c’est reparti. Cette meuf est incroyable.

dvmy a écrit :

Il y a plein de choses qui résonnent "serial" dans ce film

Des exemples ?

Dernière modification par Prelogic (06-05-2020 09:54:37)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#134 06-05-2020 11:02:34

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Prelogic a écrit :
dvmy a écrit :

Il y a plein de choses qui résonnent "serial" dans ce film

Des exemples ?

L'utilisation des ellipses scénaristiques inhérentes au genre, le rythme incroyable, le macguffin, la multiplicité des voyages et déplacements frénétiques, toute la représentation d'Exegol et de Palpatine et sa secte, qu'on croirait directement sorti d'un serial fantastique des années 40. La présence du sidekick, ici représenté de nouveau aventagueusement par C-3PO qui avait cette fonction dans toute la trilo, le retour de l'invitation au voyage... Enfin ! L'ennemi qui va finalement se révéler être un allié, un classique des serials d'espionnage. La générosité. Les hommes de main du bad guy (ici les chevaliers de Ren). Etc, etc...

Dernière modification par dvmy (06-05-2020 20:52:35)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#135 06-05-2020 11:41:04

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Pour avoir vu le film 5 fois maintenant, voici mes notes définitives pour cette postologie:

- épisode VII: 4,5/10
- épisode VIII: 1,5/10
- épisode IX: 6/10

Une trilogie qui ne sert à rien mais qui aurait pu se tenir si Rian Johnson n'avait pas réalisé son film de merde, rendant cette trilogie incohérente en plus d'être inutile.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#136 06-05-2020 22:02:04

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Bien d’accord avec cette conclusion.
D’ailleurs le plus amusant cents que le IX est une suite du VII et non du VIII qui lui n’est pas la suite du VII. Oui faut suivre.

Hors ligne

#137 06-05-2020 22:14:37

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

C'est Johnson le principal responsable, et ce dès le début du film. À la fin du 7 on a un Luke en tenue Jedi... Pour apprendre dans le 8 qu'il s'est déconnecté de la Force et veut en finir avec les Jedi. C'est stupide, idiot, et totalement incohérent. Et le reste du film est entièrement de cet acabit, en plus d'être extrêmement creux et chiant.

Dernière modification par dvmy (06-05-2020 22:15:22)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#138 07-05-2020 09:26:27

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Après ça n'absout pas non plus JJ pour la banqueroute créative du 7, ce film ne tente tellement rien avec l'univers ou ses personnages que je peux presque comprendre l'impulsion créative de Jonhson de partir en plein délire Spaceballs laugh

Pour moi, JJ a encore prouvé avec le 9 qu'il était le principal responsable de l'échec de cette trilogie. Le scénario de Trevorrow prouve qu'en se sortant les doigts du cul, il était possible de conclure cette trilogie en étant cohérent avec les 2 films précédent et donnner à l'ensemble un minimum de gueule.


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#139 07-05-2020 10:04:50

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Bon, je ne pensais jamais dire ça un jour, mais j’adhère sans réserve ou presque à la conclusion : « Rey Palpatine Skywalker ». Pour moi, ça a du sens au regard de la saga dans son ensemble. C’est juste la manière dont c’est caractérisé qui est relativement maladroite et sans ambition réelle. On a tergiversé d’un épisode à l’autre pour en arriver à cette conclusion implacable, pour laquelle ni Rey ni le public n’a le temps de s’attarder. En comparaison, je me souviendrai toute ma vie de cette tignasse en sueur de Luke, aux portes de la mort, acculé par son Père qui se met à lui faire des confidences diaboliques. Luke aura eu 3 ans pour se faire à l'idée, et endosser son héritage. Rey n'a que 30 secondes pour se faire à l'idée qu'elle est la petite fille de Satan, et développe un mental supérieur à un athlète de haut niveau.

Même si on ne saura jamais la teneur de l’échange entre Abrams et Lucas pour l’Episode IX, je pense que cette filiation in extremis relève plutôt des préoccupations de Lucas – il faut se souvenir également que Lucas prévoyait, quelques temps avant le rachat de Lucasfilm, de raconter les origines de Palpatine et ses déboires sentimentaux à travers son projet Underworld, un truc assez osé pour l’époque.

Bref, les deux soleils de Tatooine peuvent effectivement représenter l’ambivalence de Luke et de ses origines. Pour Rey, c’est la même chose : elle est biologiquement rattachée au mal, mais elle choisit d’emprunter un chemin spirituel différent en se rattachant à la dynastie Skywalker.

Bon, c’est juste que j’aurais apprécié une explication internaliste un peu plus solide sur la présence de Rey sur Tatooine. On dirait un fan puriste qui visite un Musée à la gloire de l’Episode IV : « alors ici, vous pouvez apercevoir la célèbre salle à manger dans laquelle Luke Skywalker mangeait son ragoût avec son Oncle et sa Tante *OOOoohh* ».

Dernière modification par Prelogic (07-05-2020 10:09:20)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#140 07-05-2020 10:55:52

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Si on se base sur les rumeurs, certaines déclarations de JJ et quelques "anomalies" de la prod', on peut éventuellement penser que Lucas a proposé l'idée d'un nouveau méchant, à savoir le Fils de Mortis (incarné par Matt Smith ?) et qu'il voulait revenir une derniere fois sur les midi-chloriens (une jolie façon de boucler la boucle vis à vis de TPM). Tout cela fut rejeté par JJ et Kennedy à divers moments de la production.

Dernière modification par scorpius (07-05-2020 11:02:19)


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#141 07-05-2020 16:40:36

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

scorpius a écrit :

Après ça n'absout pas non plus JJ pour la banqueroute créative du 7, ce film ne tente tellement rien avec l'univers ou ses personnages que je peux presque comprendre l'impulsion créative de Jonhson de partir en plein délire Spaceballs laugh

Pour moi, JJ a encore prouvé avec le 9 qu'il était le principal responsable de l'échec de cette trilogie. Le scénario de Trevorrow prouve qu'en se sortant les doigts du cul, il était possible de conclure cette trilogie en étant cohérent avec les 2 films précédent et donnner à l'ensemble un minimum de gueule.

JJ est responsable du manque d'audace visuelle, conceptuelle et thématique de cette postologie c'est sur. Johnson, lui, est responsable à 100% de ses incohérences.
Je trouve que JJ a réussi à faire un truc intéressant de la connexion WiFi débile entre Rey et Kylo inventée par Johnson dans le 8 uniquement pour des facilités scénaristiques. En faire la résultante d'un pouvoir rare entre deux personnes et oublié depuis des lustres ça donne au moins une explication qui se tient.

Dernière modification par dvmy (07-05-2020 16:41:48)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#142 07-05-2020 18:27:23

matou
modérateur

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Mouais, le problème c’est qu’ils se passent des objets par le wifi...
En somme, pour moi les responsabilités de cet échec sont à chercher chez Kennedy. Travailler autant de temps avec Lucas et être aussi incapable...de résister à Disney.
Au moins les employés de LF on eut de quoi travailler sans licenciement pendant 10 ans...

Hors ligne

#143 07-05-2020 18:51:09

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

À vrai dire Kennedy a très peu travaillé avec Lucas. Uniquement sur deux ou trois films.
Les objets en WiFi ça m'a énervé la première fois. Mais si deux personnes en forment une c'est en fait assez logique en définitive. Je ne suis pas fan de l'idée, mais je trouve qu'elle tient la route finalement.

Dernière modification par dvmy (07-05-2020 20:28:57)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#144 07-05-2020 22:27:35

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Star Wars Episode IX: The Rise of Skywalker

Après vérification elle n'a travaillé avec lui que sur un film d'animation et le denier Indiana Jones, même s'ils se connaissent depuis longtemps via Spielberg et Frank Marshall. Kennedy ne comprends pas Lucas, ni Star Wars. Je ne pige pas pourquoi Lucas l'a choisi. Il fallait choisir son mari. À mon avis c'est Spielberg qui lui a conseillé Kennedy.

Dernière modification par dvmy (07-05-2020 23:28:23)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

Pied de page des forums