ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#26 13-04-2020 21:23:14

IMZADI
Memory Alpha

Re : Qu'on m'explique Dune

Merci Scorpius, je l'attends ce film

dvmy a écrit :

Encore un film pour les fans de Christopher Nolan. Décidément on n'en sort pas de cette mode du terne, du réalisme, des costumes sombres et de la pauvreté visuelle.

que certaines castes soient en sombre, je trouve que ça correspondra, mais Dune nous présente des maisons nobles avec des armoiries et des couleurs familiales, je m'attends donc avoir une diversité de costumes. Parfois, prétentieux, parfois colorés, parfois excentriques, parfois sombres
De mémoire, je crois que les téléfilms Dune et les Les enfants de Dune le faisaient assez bien


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#27 13-04-2020 21:36:36

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

IMZADI a écrit :

Merci Scorpius, je l'attends ce film

dvmy a écrit :

Encore un film pour les fans de Christopher Nolan. Décidément on n'en sort pas de cette mode du terne, du réalisme, des costumes sombres et de la pauvreté visuelle.

que certaines castes soient en sombre, je trouve que ça correspondra, mais Dune nous présente des maisons nobles avec des armoiries et des couleurs familiales, je m'attends donc avoir une diversité de costumes. Parfois, prétentieux, parfois colorés, parfois excentriques, parfois sombres
De mémoire, je crois que les téléfilms Dune et les Les enfants de Dune le faisaient assez bien

Le choix de cette image pour commencer la promo n'est pas anodin IMZADI. Photo "réaliste", ciel couvert, tenue sombre... tout ceci n'est pas anodin et annonce la couleur... ou l'absence de couleur. Et puis c'est Denis Villeneuve derrière la caméra, le spécialiste des films chiants, mous et bavards, et de la SF qui pète plus haut que son cul.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#28 13-04-2020 23:14:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Qu'on m'explique Dune

J'aime bien certains films de Villeneuve, j'ai trouvé son Blade Runner absolument fascinant, mais c'est vrai qu'il est un réalisateur à l'univers visuel très austère. Ma représentation mentale de Caladan elle a tendance à être proche de Naboo, du coup cette image, elle n'envoie pas du rêve à ce niveau... A voir plus en détails (de nouvelles images doivent tomber prochainement) je sais que j'adhère déjà totalement au casting et sur le fond je pense sincérement que Villeneuve va rendre justice au bouquin mais j'espère qu'il va se lacher un peu sur le visuel. Sutout concernant Arrakis, ce sera le point crucial pour moi.


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#29 13-04-2020 23:22:50

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

Dès lors que Villeneuve à été choisi le projet ne m'a plus intéressé. Et je suis convaincu que ce sera un four commercial.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#30 14-04-2020 14:15:20

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

des nouvelles images qui confirment malheureusement que tout sera fade, sombre, terne, monochrome, pauvre, hyper sérieux, chiant et mou. Oui tout ceci peut se déduire de ses images. Du pur Villeneuve quoi...
Certains costumes font cheap et puent le plastoc. C'est digne d'un bon Z.

Et bien sûr pour coller à la mode du politiquement correct Liet Kynes devient un femme. Et une femme de couleur bien entendu, pour bien marquer le coup.

Dernière modification par dvmy (14-04-2020 14:25:17)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#31 14-04-2020 14:47:41

scorpius
Nowhere Man

Re : Qu'on m'explique Dune

IMZADI a écrit :

Merci Scorpius, je l'attends ce film

Pas de quoi smile

Moi aussi je l'attends (avec impatience).

6t84g91eors41.jpg
Paul et Jessica sur Arrakis.

sszyrg3itrs41.jpg
Chani (Zendaya)

5103yfixsrs41.jpg
Stilgar (Javier Barden)

l89xonx7qrs41.jpg
Duncan (Jason Momoa)

s4y43rjnsrs41.jpg
Gurney Halleck (Josh Brolin)

rku9hpotnrs41.jpg
Jessica (Rebecca Ferguson)

89x4erxfprs41.jpg
Le Duc Leto (Oscar Isaac)

Je suis assez partagé... Je déteste pas mais le tout est tellement éloigné de ma propre représentation visuelle de Dune. Après ce n'est pas forcément une mauvaise chose de s'éloigner au maximum des excès de Lynch mais aller à ce point dans le naturalisme, ça me parait un peu extrême.

Par contre le cast' est juste ultime !

Dernière modification par scorpius (14-04-2020 14:48:28)


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#32 14-04-2020 16:20:27

matou
modérateur

Re : Qu'on m'explique Dune

J’attends encore, je veux voir le désert et les vers. Car bon, les scènes du début du roman, sont empreintes d’une atmosphère assez sombre dans le ton.
Quitter son monde natal pour aller sur un monde avant occupé par une maison hostile, troquer un monde doux et apaisant par ses paysages maritimes  pour une désert, subir le Gom Jabbar, puis la trahison et la fuite.
Que ce premier film soit assez froid, naturaliste, en somme comme Sicario, je n’ai rien contre.
Mais ensuite chez les Fremen, dans le désert, dans la phase ésotérique et de guérilla, là, faudra clairement une puissance visuelle nécessaire.

Hors ligne

#33 14-04-2020 16:50:25

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

Le film de Lynch a beau avoir plein de défauts et avoir été un flop il est contemplatif et il a une vraie identité visuelle et une atmosphère qui lui est bien propre. C'est pour toutes ces raisons qu'il est devenu culte. Et le public n'accepte jamais qu'on touche à film culte. Je crois au potentiel artistique d'un film sur l'univers de Herbert mais absolument pas au potentiel commercial d'un blockbuster de Villeneuve. Ce film a très peu de chances d'être un succès.

Dernière modification par dvmy (14-04-2020 16:53:48)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#34 14-04-2020 21:04:32

Oberon
Section 31

Re : Qu'on m'explique Dune

Le film de Lynch est raté dans sa narration (entre la voix off pour expliquer aux simplets ce qui se passe devant leur yeux et des personnages sans nuances totalement caricaturaux, c'était du grand Lynch, pas de doutes là dessus) et sa dimension plastique (le film a vieilli bien plus vite et mal que ROTJ pourtant sorti la même année, la faute à des SFX archaïques dans la technique). Ce film fut un flop car il était mauvais dans sa réalisation, son écriture, et son rythme incroyablement erratique.
Je n'ai jamais lu les livres et ce film nanardesque fut mon seul contact avec l'univers, ce qui m'avait conduit à le discréditer sans autre forme de procès.
Le fait que Villeneuve s'attelle au projet est la seule raison capable d'aller me faire voir ce film en salle. On pourrait redouter du réalisateur une ambiance étouffante à la Prisonners ou Blade Runner 2049, sauf qu'il y a un autre film à prendre en considération: Premier Contact.
Un film où toute la dimension plastique est d'une finesse remarquable, car il nous amène visuellement la sensation de ce qu'expérimente Amy Adams en apprenant un langage qui conduit à une pensée non linéaire. C'est magistral, et me conduit à considérer ce film comme l'un des rares chef-d'oeuvre de cette décennie au demeurant assez chiche en la matière.
Donc s'il est un réalisateur qui soit capable de mettre en scène avec talent et vista le phénomène de l'épice et de replier l'espace, c'est bien lui. Reste à voir comment il filmera le reste, mais après le plan magnifiquement étrange sur le vaisseau alien dans Premier Contact, Villeneuve devrait être à même de trouver une manière élégante et efficace de filmer les vers de sable.
À suivre, donc...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#35 14-04-2020 21:21:57

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

J'ai détesté Premier Contact de A à Z pour sa morale finale ultra douteuse (voir carrément dégueulasse pour ma part) et son manque total de crédibilité. En plus de ça le film est abominablement laid et froid.

Dernière modification par dvmy (14-04-2020 21:34:48)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#36 14-04-2020 21:29:14

matou
modérateur

Re : Qu'on m'explique Dune

Pour moi son meilleur est Sicario. Une atmosphère vraiment dérangeante, des moments très plastiques mais une morale assez immorale. Mais un film très politique, dans le sens où il dénonce une situation, celle du Mexique vis à vis des États-Unis.

Sur le film, je suis d’accord avec Oberon et Dvmy. C’est à dire que Villeneuve a des qualités pour mener à bien ce projet (il n’est pas un Yes man), mais il a grandement besoin d’un producteur efficace pour aller vers une forme Blockbuster (du rythme, un peu plus de « chaleur » a des moments) pour attirer le public. Car si pour des films à moindre budget, je suis sans problème Villeneuve, là, il est dans l’obligation d’attirer du monde en salle.
Cela ne veut pas dire se vendre mais avoir une hybridation dans son style.
Je le redis mais vu que le bouquin est adapté en deux films, la première partie il y a de quoi faire dans ce film sombre, avec fulgurances nécessaires. Ce qui demande déjà une adaptation des enjeux, ajouts etc. La encore Sicario (et Infinity War dans une moindre mesure) sont des modèles possibles.
Mais la seconde partie doit être à la fois étrange et épique.

Vivement décembre pour discuter de ce film. Moi je pense que Villeneuve va avoir appris de son Blade Runner et proposer un film qui aura du succès et une identité propre.

PS: si Villeneuve reprend les designs de Giger, je vais être aux anges.

Hors ligne

#37 14-04-2020 21:59:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Qu'on m'explique Dune

matou a écrit :

J’attends encore, je veux voir le désert et les vers. Car bon, les scènes du début du roman, sont empreintes d’une atmosphère assez sombre dans le ton.
Quitter son monde natal pour aller sur un monde avant occupé par une maison hostile, troquer un monde doux et apaisant par ses paysages maritimes  pour une désert, subir le Gom Jabbar, puis la trahison et la fuite.
Que ce premier film soit assez froid, naturaliste, en somme comme Sicario, je n’ai rien contre.
Mais ensuite chez les Fremen, dans le désert, dans la phase ésotérique et de guérilla, là, faudra clairement une puissance visuelle nécessaire.

Je trouve ton commentaire d'autant plus intéressant que le film est coupé en 2 parties, avec la première (le film qui sort cette année) qui s'achèvera probablement par l'assault des Harkonnen/la destruction des Atreides et la fuite de Paul, Jessica/leur rencontre avec les Fremen. Pas impossible donc que Villeneuve ai pensé chaque partie comme devant véhiculer leur propre atmosphère, leur propre ambiance, etc.

Pour le Lynch, je lui trouve certaines qualités, j'aime beaucoup la bande-originale, le morceau sur la prophétie est probablement l'un de mes thèmes musicals préférés et j'aime bien son côté ésotérique. Par contre je rejoint totalement Obéron sur pas mal de choses. Le rythme est absolument ignoble quelque soit le montage (y compris les 3/4 fanédits que j'ai pu voir) tout ce qui concerne le Baron est un facepalm olympique de compétition avec des idées complètement connes (le bouchon cardiaque, j'entends bien que pour Lynch il s'agit d'une métaphore d'un viol, mais bon je trouve ça tellement con). Puis il y a les acteurs à la rue en particulier Jessica, Sting ou l'acteur incarnant Rabban j'en parle même pas. Les raccourcis, les trahisons. Il est dur à aimer ce film...

Sinon pour revenir sur le cas Villeneuve, moi c'est son Blade Runner qui donne confiance. Je trouve ce film tellement extraordinaire, tellement miraculeux tant sur la forme que le fond. Je vois pas comment le mec qui a réalisé un tel chef d'oeuvre pourrait se planter sur Dune. Je dis pas que ce sera parfait, j'ai déjà quelques réserves (les Distilles, bof de chez bof) mais je suis à peu près certain que ce sera de loin la meilleure adaptation du bouquin.


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#38 15-04-2020 07:33:42

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

scorpius a écrit :

Sinon pour revenir sur le cas Villeneuve, moi c'est son Blade Runner qui donne confiance. Je trouve ce film tellement extraordinaire, tellement miraculeux tant sur la forme que le fond. Je vois pas comment le mec qui a réalisé un tel chef d'oeuvre pourrait se planter sur Dune. Je dis pas que ce sera parfait, j'ai déjà quelques réserves (les Distilles, bof de chez bof) mais je suis à peu près certain que ce sera de loin la meilleure adaptation du bouquin.

Si t'aimes le réal oui forcément tu peux être optimiste. Moi j'ai trouvé son Blade Runner honteux, creux et surtout complètement inutile, jalonné d'erreurs et de mauvais choix.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#39 15-04-2020 07:41:26

Oberon
Section 31

Re : Qu'on m'explique Dune

On peut parfaitement détester Premier Contact, et avoir un gros blocage vis-à-vis de l'héroïne et de son choix personnel (blocage d'ailleurs très bien représenté par Jeremy Renner dans le film) mais il me paraît difficile de nier la qualité plastique du film.
Qu'on adhère ensuite ou non, c'est parfaitement respectable, mais rien que ce montage pour nous faire ressentir ce que découvre le personnage principal, c'est assez prodigieux comme travail.
Sur Blade Runner, je suis arrivé dans la salle en vrai fanboy, et j'en suis ressorti très mitigé. Le film n'est pas mauvais, loin s'en faut, mais il souffre de réels problèmes (le rythme, notamment, plus difficile encore que dans celui de Ridley Scott).
Car il apparaît que Villeneuve a été trop révérencieux avec ce film, et ainsi créé ce maniérisme dont parlait dvmy. Cela en fait un film à voir (ou pas, parce que c'était quand-même très long pour dire si peu) mais le revoir serait vraiment compliqué en ce qui me concerne.
Sicario aussi, cela dit, mais surtout parce que (et c'était le but recherché par un film qui se voulait "coup de poing") j'ai le souvenir d'une violente envie de dégueuler à la fin du film. C'est assez logique lorsque l'on dépeint avec force détails l'enfer sur terre, mais il en résulte que ce n'est pas un film qui se voit innocemment.
Et c'est là que réside la plus grande force de Villeneuve: l'ambition de faire des films qui sont là pour clouer le spectateur à son fauteuil. Parfois c'est un échec, parfois c'est magistral, et de toute façon, ça ne laisse jamais indifférent.
C'est ce qui permet d'être un peu optimiste pour ce futur Dune, que j'aurais snobé sans autre considération si un autre avait mené le projet. Le baron va-t-il nous écœurer tel Brolin dans Sicario (au lieu d'être bouffon chez Lynch)? Les vers seront-ils magnifiés comme les vaisseaux aliens de Premier Contact?
Ces questions et bien d'autres font qu'il sera intéressant d'aller en salle pour en avoir le coeur net...

Dernière modification par Oberon (15-04-2020 10:12:10)


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#40 15-04-2020 08:24:53

scorpius
Nowhere Man

Re : Qu'on m'explique Dune

2jxl.jpg
Nouvelle image de Chani
(Zendaya bave )

Et justement pour revenir là-dessus :

dvmy a écrit :

Et bien sûr pour coller à la mode du politiquement correct Liet Kynes devient un femme. Et une femme de couleur bien entendu, pour bien marquer le coup.

C'est là un choix relativement sensé je trouve. Alors oui, beaucoup vont accuser Villeneuve de se la jouer "woke" mais en terme d'adaptation c'est un choix très compréhensif (bien plus que l'ajout/la création d'une Tauriel dans le Hobbit par exemple). L'un des fondamentaux des romans, ce serait la relation père/fils et l'importance du père. Il n'y a pas vraiment de relations mère/filles marquantes ou du moins saines et l'image de la mère y est plutôt traitée sous un jour défavorable à travers Jessica/le Bene Gesserit.

Du coup que Liet (un personnage pas definit plus que ça parce qu'il a entre les jambes) devienne une figure maternelle positive pour Chani, je trouve ça cool.


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#41 17-04-2020 12:47:58

IMZADI
Memory Alpha

Re : Qu'on m'explique Dune

dvmy a écrit :
IMZADI a écrit :

Merci Scorpius, je l'attends ce film

dvmy a écrit :

Encore un film pour les fans de Christopher Nolan. Décidément on n'en sort pas de cette mode du terne, du réalisme, des costumes sombres et de la pauvreté visuelle.

que certaines castes soient en sombre, je trouve que ça correspondra, mais Dune nous présente des maisons nobles avec des armoiries et des couleurs familiales, je m'attends donc avoir une diversité de costumes. Parfois, prétentieux, parfois colorés, parfois excentriques, parfois sombres
De mémoire, je crois que les téléfilms Dune et les Les enfants de Dune le faisaient assez bien

Le choix de cette image pour commencer la promo n'est pas anodin IMZADI. Photo "réaliste", ciel couvert, tenue sombre... tout ceci n'est pas anodin et annonce la couleur... ou l'absence de couleur. Et puis c'est Denis Villeneuve derrière la caméra, le spécialiste des films chiants, mous et bavards, et de la SF qui pète plus haut que son cul.

Pour tes connaissances sur Villeneuve, je ne connais rien de tout les aspects production, talent... J'ai souvent remarqué que tu as plus souvent dit juste que faux dans tes commentaires. Moi, je ne regarde pas du tout qui est le réalisateur, donc je pense que ce soit le meilleur de tous les temps ou le plus mauvais, j'irai voir le film pour dans un premier temps retrouver, redécouvrir cet univers.

Si j'ai bien compris Obéron tient le discours inverse vis-à-vis des talents de Villeneuve...
Je confirme alors, je regarderai sans réfléchir de qui à fait quoi !:lol:


dvmy a écrit :

Et bien sûr pour coller à la mode du politiquement correct Liet Kynes devient un femme. Et une femme de couleur bien entendu, pour bien marquer le coup.

bah pour le coup, c'est quelque chose qui me dérange, hors mis le côté mode et politique, c'est bien l'intention de l'auteur qui m'interpelle, pour moi son intention n'est pas uniquement dans le message qu'il veut faire passer, mais aussi dans son "support", si Herbert voulait que ce soit un homme, c'est qu'il y a une bonne raison, ce n'est pas qu'une question d'époque, la sienne où on n'imaginait pas de femme à ce genre de poste/responsabilité.


scorpius a écrit :

Et justement pour revenir là-dessus :

dvmy a écrit :

Et bien sûr pour coller à la mode du politiquement correct Liet Kynes devient un femme. Et une femme de couleur bien entendu, pour bien marquer le coup.

C'est là un choix relativement sensé je trouve. Alors oui, beaucoup vont accuser Villeneuve de se la jouer "woke" mais en terme d'adaptation c'est un choix très compréhensif (bien plus que l'ajout/la création d'une Tauriel dans le Hobbit par exemple). L'un des fondamentaux des romans, ce serait la relation père/fils et l'importance du père. Il n'y a pas vraiment de relations mère/filles marquantes ou du moins saines et l'image de la mère y est plutôt traitée sous un jour défavorable à travers Jessica/le Bene Gesserit.

Du coup que Liet (un personnage pas défini plus que ça parce qu'il a entre les jambes) devienne une figure maternelle positive pour Chani, je trouve ça cool.

Justement, l'intention de l'auteur sur le rapport mère/fille, pourquoi est-il absent ? Mysoginie ? Masculinisme ? rien-à-foutre-en-fait, c'était pas un point important dans la vision de son univers ?

Qu'il y ait des "adaptations" par rapport à notre époque, je le conçois, mais ici ce sera une création du réalisateur donc il va introduire, une vision, une approche qui n'était pas dans l'intention de l'auteur...

Pour ce qui est des images, on nous montre le côté Arrakis, vie fremen, donc pourquoi pas pour le côté triste et fade, faut bien faire camouflage dans le désert. Dune 1984 m'avait gêné sur les tenues de distillateur, le noir ? vraiment ? c'est passe-partout ça pour leur situation de nomades ?
Pour moi Arrakis, je l'imagine un peu comme la planète Mars, cet aspect rougeâtre que l'on nous montre tout le temps. Pour Caladan, Giedi Prime, je me souviens mal des descriptions.

Pour ce qui est des personnages, je connais que J. Momoa donc aucun roll , à part SGA et Conan (même pas sûr de l'avoir regardé jusqu'au bout, mais je crois que si quand même, aaaahh sais plus !)

Moi, ce qui me fait peur est de savoir qu'il a l'intention de faire une série préquelle basée sur la communauté des soeurs, donc sur les oeuvres de Herbert-fils, c'est  àdire de mettre des éléments qui permettront de faire coller et là encore suis pas sûr que ira avec l'oeuvre du père, car pour moi, les oeuvres du fils sont de son imagination et pas du tout basées sur Herbert père. Pour ceux qui ont lu Les légendes de Dune: Paul de Dune et Le souffle de Dune (Jessica de Dune) cela vient dénaturer Dune et Le messie de Dune puisque ce sont des événements parallèles.

En tout cas, c'est rare d'attendre un film, mais je suis patient.
et je vais me refaire Blade runner et découvrir le 2 que je n'ai pas vu !


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#42 17-04-2020 13:49:00

scorpius
Nowhere Man

Re : Qu'on m'explique Dune

IMZADI a écrit :

Justement, l'intention de l'auteur sur le rapport mère/fille, pourquoi est-il absent ? Mysoginie ? Masculinisme ? rien-à-foutre-en-fait, c'était pas un point important dans la vision de son univers ?

Qu'il y ait des "adaptations" par rapport à notre époque, je le conçois, mais ici ce sera une création du réalisateur donc il va introduire, une vision, une approche qui n'était pas dans l'intention de l'auteur...

Frank Herbert n'était probablement pas à l'aise pour écrire sur le sujet. Globablement il n'était pas forcément dans son élément lorsqu'il était question d'écrire des rôles féminins et Beverly Herbert sa femme va beaucoup l'aider notamment pour les dialogues des différents rôles féminins. Je ne crois pas qu'en 2020 faire de Liet une femme ce soit une trahison des "intentions" d'Herbert. D'autant que le personnage existe surtout pour faire de l'exposition sur les Fremen/le désert et aussi pour permettre de mettre en avant l'ambiguité relative au désir de contrôler et modifier l'environnement d'Arrakis. Cet héritage de Liet est très présent tout au long de l'oeuvre.

Sa mort est par ailleur particulièrement symbolique : Liet est laissé à l'abandon dans le désert d'Arrakis avec un Distille détruit (qui représente une volonté de survivre/s'adapter au désert) et finit englouti par les sables. Il est détruit par l'environnement implaccable qu'il rêvait de contrôler/modifier.

Que Liet soit une femme ne diminue en rien à son rôle dans le récit, ne trahi en rien ce que Herbert voulait exprimer, au contraire.


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#43 28-04-2020 17:20:24

IMZADI
Memory Alpha

Re : Qu'on m'explique Dune

Dune 1984 arrive sur Netflix


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#44 28-04-2020 17:57:15

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Qu'on m'explique Dune

IMZADI a écrit :

Dune 1984 arrive sur Netflix

En version cinéma je suppose... Pourtant la version longue en HD existe bel et bien.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#45 29-04-2020 12:00:43

IMZADI
Memory Alpha

Re : Qu'on m'explique Dune

aucune idée, j'ai regardé vite fait la fiche sur Netflix et il n'y a aucune précision de la version. La HD ce serait bien cool

Certainement la version la moins chère qui a été acheté, en tout cas, je trouve cela bien que Netflix acquière ce genre de film, si d'autres SF pouvaient être mis en ligne et pas que les films des années 2000/2010. A quand une rubrique vieux films de SF ?

Dernière modification par IMZADI (29-04-2020 12:01:04)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums