ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#51 09-04-2020 17:30:29

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Réalisateurs à déchoir

Comme quoi on peut voir à peu près tout ce qu'on veut dans les films qu'on défend. La méchante entreprise qui préfère faire du fric à l'humain... Très original. C'est la toile de fond du premier Alien, vu plein de fois avant ce film et plein de fois après... Un cliché bien nanard justement.

Dernière modification par dvmy (09-04-2020 17:43:09)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#52 09-04-2020 18:07:46

scorpius
Nowhere Man

Re : Réalisateurs à déchoir

dvmy a écrit :

C'est une erreur. Il n'a jamais cessé d'être un nanardeur à la Roger Corman. C'est dans ses gènes et cela se voit dans tous ses films, y compris Avatar. La différence c'est le succès. Donnez 300 millions et 3 ou 4 ans à Emmerich pour faire un film et vous verrez qu'il n'y aura quasiment aucune différence.

Le premier Terminator prouve le contraire. Avec un petit budget et les moyen du bords Cameron a réussi à créé l'une des plus grandes icones du septième art. D'autant que pour l'époque mine de rien et notamment dans sa représentation d'un monde post-apocalyptique, c'est un film qui fait preuve d'originalité vis à vis du mètre-étalon Mad Max (même si c'est une des raison pour lesquelles j'aime autant Salvation : le fait qu'il se permet la rencontre de ces 2 univers par certains aspects). Terminator a une vraie identité et je n'y vois pas d'éléments "nanars".

Le cinéma de Cameron manque parfois un peu de finesse (le fiancé de Rose dans Titanic est pas terrible comme personnage) mais il a une sensibilité qu'on ne retrouverait jamais chez Emmerich même si il avait 10 ans pour planifier un film dans les moindres détails.


b60fda1a21310156acf3de3f2992dbe1ca39c779.gifv

Hors ligne

#53 09-04-2020 18:15:44

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Réalisateurs à déchoir

Si Terminator a été un succès c'est uniquement à cause de Schwarzy qui crève l'écran. Pour la démerde et l'obstination je suis d'accord. Ce sont d'ailleurs les seules qualités que je reconnais à Cameron. C'est l'école Corman. Mais de cette école, mille fois Joe Dante.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#54 09-04-2020 18:25:32

Oberon
Section 31

Re : Réalisateurs à déchoir

La question n'est pas de savoir si le thème est inédit (Apocalypse Now parle du Vietnam, donc si je suis ta logique c'est un gros nanard plein de clichés, vu que des films sur le Vietnam, il y en a des dizaines?) mais si il est traité intelligemment.
Dans Terminator 2, le T-1000 prend comme apparence par défaut un flic, avec des plans réguliers sur le "to serve and protect" du véhicule volé de police qu'il emploie. Toi qui adore la provoc, tu devrais être aux anges! Cameron a toujours critiqué le complexe militaro-industriel, l'un des plus gros lobby des USA, et ce dans tout ces films. C'est une attitude militante, ce qui est très rare et à contre-courant d'Hollywood.
Alien est un chef-d'oeuvre, ça empêche pas Prometheus d'être idiot, prétentieux, et montrant surtout que Ridley Scott n'est pas le vrai talent derrière l'opus original de la franchise, qui aurait certainement nanardisé le film si il avait eu les pleins pouvoirs. Il l'a d'ailleurs prouvé avec sa version Director's cut qui appauvrit le film bien plus qu'elle ne l'enrichie.
Après, si tu veux qu'on soit d'accord sur Cameron, le Terminator SJW de l'an passé est une honte, aucun doute là-dessus, car avec l'âge, on peut aisément confondre militantisme et prosélytisme bien lourdingue.
Mais est-ce le cas dans Avatar? Non. Le film utilise des archétypes, mais pas des caricatures. Et c'est tout ce qui différencie un nanard d'un film véritable.
J'ajouterai que je suis très étonné qu'un professionnel du métier ne reconnaisse pas, à tout le moins, l'apport incontestable de Cameron au développement des technologies du 7ème art. T 1, un boulot de dingue pour la modélisation et le maquillage, avec des moyens assez chiches; T 2, le premier film à utiliser à un tel niveau l'image de synthèse, d'un coup pharaonique pour l'époque; True Lies, des scènes aériennes jamais vues dans l'histoire du cinéma; Titanic, le plus grand chantier de reconstitution historique d'un navire; Avatar, un travail de fourmi pour modéliser un écosystème entier à l'écran, etc...
Celui que tu qualifies d'auteur de nanard a révolutionné plusieurs fois les techniques cinématographique de son époque et contribué activement à repousser les limites de son art.
Tu peux me dire quand Emmerich a fait le dixième, en comparaison?
Que tu n'aimes pas ses films, ok, chacun ses goûts, mais dire que sa filmographie est une succession de nanards, c'est une position quasi-indéfendable... et proprement incompréhensible de la part de quelqu'un qui vient du métier et sait donc tout le travail abattu derrière la caméra.


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#55 09-04-2020 19:03:14

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Réalisateurs à déchoir

Allez allez, il n'y a pas plus caricatural que le bad guy d'Avatar, tellement méchant pour être méchant qu'on dirait un personnage de comics bas de gamme. Aucune profondeur, aucune subtilité, aucun conflit en lui.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#56 09-04-2020 19:12:15

Oberon
Section 31

Re : Réalisateurs à déchoir

Comme la plupart des fascistes, qui ne sont guère connu pour leur tendance à l'introspection et la nuance. Quarritch est une brute qui habille sa bestialité avec un discours militaire classique, mais personne n'est dupe, pas même sa hiérarchie. Mais le mec est aimé de ses hommes, de part son côté paternaliste et sa proportion à savoir motiver et récompenser ses hommes.
Encore une fois, c'est un archétype. Un archétype peut virer à la caricature si son traitement est trop grossier.
Est-ce le cas dans Avatar? Et bien soyons d'accord d'être en désaccord, nous en avons l'habitude après tout...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#57 09-04-2020 19:15:18

Schmullus
membre

Re : Réalisateurs à déchoir

dvmy a écrit :

Si Terminator a été un succès c'est uniquement à cause de Schwarzy qui crève l'écran.

Je ne partage pas cet avis! Si Terminator a été un succès, ce n'est pas à cause de Schwarzy mais grâce au Terminator. Si Terminator 2 a été un succès, c'est grâce au nouveau Terminator et à l'inversion des rôles de l'ancien. Si Terminator 3 a été un bide, c'est grâce à la ficelle rouillée des Terminators, la présence féminine n'y changeant absolument rien, hélas.


PIC DIS Nouilles c'est toi l'andouille

Hors ligne

#58 09-04-2020 19:16:00

matou
modérateur

Re : Réalisateurs à déchoir

Ben tu vois ce personnage que tu juges caricatural, c’est hélas une réalité. Tu prends « 20 ans dans les Aures », le personnage est le même. Tu prends  Murtry dans The Expanse c’est le même. Deux personnages loin des comics.
Un seigneur de guerre dans une guerre coloniale.
Et pire encore quand on lit des récits historiques, de tels personnages ont existé. Y compris dans la guerre du Vietnam.
Que l’on trouve cela pas fin dans la mise en scène, ok. Qu’on apprécie pas le film pas de problème, chacun son appréciation.
Mais hélas il est réaliste...

Hors ligne

#59 09-04-2020 19:17:32

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Réalisateurs à déchoir

Cameron est un cas délicat pour moi. Je n'aimais pas ses films et du jour où je l'ai rencontré j'ai juste détesté l'homme qui est un bel hypocrite suffisant. Mais j'admire son obstination à aller au bout de ses idées, même si je les trouve nulles.

Dernière modification par dvmy (09-04-2020 19:18:10)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#60 09-04-2020 19:24:20

Schmullus
membre

Re : Réalisateurs à déchoir

dvmy a écrit :

Cameron est un cas délicat pour moi. Je n'aimais pas ses films et du jour où je l'ai rencontré j'ai juste détesté l'homme qui est un bel hypocrite suffisant. Mais j'admire son obstination à aller au bout de ses idées, même si je les trouve nulles.

Cameron est le seul type au monde à m'avoir fait aller voir deux fois le même film dans la même semaine. Étant donné que je suis très très difficile au cinéma, je pense que c'est un indicateur de qualité.


PIC DIS Nouilles c'est toi l'andouille

Hors ligne

#61 09-04-2020 19:29:49

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Réalisateurs à déchoir

Schmullus a écrit :
dvmy a écrit :

Cameron est un cas délicat pour moi. Je n'aimais pas ses films et du jour où je l'ai rencontré j'ai juste détesté l'homme qui est un bel hypocrite suffisant. Mais j'admire son obstination à aller au bout de ses idées, même si je les trouve nulles.

Cameron est le seul type au monde à m'avoir fait aller voir deux fois le même film dans la même semaine. Étant donné que je suis très très difficile au cinéma, je pense que c'est un indicateur de qualité.

Il m'est arrivé de regarder deux ou trois fois de suite des Z de la Troma ou des bis italiens... Ce qui n'est pas un indicateur de qualité mais de cinéphile, assurément.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#62 09-04-2020 19:33:24

matou
modérateur

Re : Réalisateurs à déchoir

Ça marche avec les Jackie Michel?
Ok je sors....

Hors ligne

#63 09-04-2020 19:37:40

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Réalisateurs à déchoir

matou a écrit :

Ça marche avec les Jackie Michel?
Ok je sors....

Je préfère les œuvres d'art ratés à des œuvres de lard réussies.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#64 09-04-2020 19:40:19

Schmullus
membre

Re : Réalisateurs à déchoir

dvmy a écrit :
Schmullus a écrit :
dvmy a écrit :

Cameron est un cas délicat pour moi. Je n'aimais pas ses films et du jour où je l'ai rencontré j'ai juste détesté l'homme qui est un bel hypocrite suffisant. Mais j'admire son obstination à aller au bout de ses idées, même si je les trouve nulles.

Cameron est le seul type au monde à m'avoir fait aller voir deux fois le même film dans la même semaine. Étant donné que je suis très très difficile au cinéma, je pense que c'est un indicateur de qualité.

Il m'est arrivé de regarder deux ou trois fois de suite des Z de la Troma ou des bis italiens... Ce qui n'est pas un indicateur de qualité mais de cinéphile, assurément.

Oui seulement, tu ne connais pas la fin de l'histoire. Car ce fut bien évidemment Titanic, et figure toi que 15 jours plus tard, la plus belle Rose de ma vie a atterrit dans mon jeune lit d'étudiant durant 15 jours également, avec confinement et séchage de cours... Ce fut mon approche de drague en boite, Rose DeWitt Bukater, elle lui ressemblait tellement. Et puis pour le HS, Je ne savais pas que c'était en faite l'ex ami d'un copain de bahut avec qui elle avait eu un gosse, annulé façon Terminator, une balle dans l’œuf de Sarah Connor. Je compris très vite qu'elle s'était servit de moi pour mettre un terme à sa relation. Mais putain que ça n'avait rien de cinéphile, cette belle histoire. Merci Cameron!!!


PIC DIS Nouilles c'est toi l'andouille

Hors ligne

Pied de page des forums