ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 21-01-2020 13:34:23

scorpius
Nowhere Man

Captain America : The First Avenger

Captain America : The First Avenger

Crédits officiels :

- Réalisation - Joe Johnston
- Scénario - Christopher Markus & Stephen Mcfeely

Captain_America_The_First_Avenger_poster.jpg

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 2 [33.33%])

    33.33%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  4. 7 (bon)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  5. 6 (correct)(voix 1 [16.67%])

    16.67%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 6

Les invités ne peuvent voter


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#2 24-02-2020 10:08:06

scorpius
Nowhere Man

Re : Captain America : The First Avenger

Je vais pas forcément m'étendre, on sait tous - je crois - à quel point ce film est génial.

Il y a néanmoins des petites choses à relever, principalement en terme de continuité. Je pense surtout là au conflit idéologique entre Red Skull & Cap'. Red Skull persuadé qu'il a dépassé la condition de simple mortel, qui cherche à s'emparer du pouvoir des dieux et reprochant au Cap' de continuer à simplement jouer les soldats. Au final Red Skull se montrera indigne et sera 'puni' dans une séquence qui renvoi forcément à du Indy (ce n'est pas la seule référence aux aventures d'Indiana Jones) tandis que Cap' dans Endgame finira par devenir un dieu. Il sera investi des pouvoirs de Thor en manipulant Mjöllnir...

Impressionnant vraiment de constater à quel point de sa première à sa dernière aventure le parcours du personnage sera resté cohérent et à quel point Endgame est donc satisfaisant vis à vis de ce film (c'est également le cas de sa relation avec Peggy et tout ce qui tourne autours de leur 'dance').

"I can do this all day"

La persévérance, il s'agit définitivement du trait de caractère qui définit le mieux Steve Rogers, une persévérance physique, mentale et surtout morale. Une persévérance qui en fait sans l'ombre d'un doute le véritable parangon moderne/cinématographique du super-héroisme. Un sentiment renforcé par l'interprétation remarquable de Chris Evans qui arrive à transmettre la bonté innée du personnage avec un naturel désarmant. Il lui suffit d'un sourire/d'une attitude/d'une posture pour inspirer la bienveillance ou pour être inspirant tout simplement...

Une persévérance qu'on retrouve chez le personnage avant même qu'il obtienne ses super-pouvoirs (on le voit avec ses candidatures multiples d'enrolement en dépit des rejet répétés).

Autre point sur lequel je voulais revenir : il est fascinant de constater à quel point cette phase 1 a un discours iconoclaste relatif à la notion de commercialisation/d'exploitation d'une marque/d'une idée (dans le cadre d'une franchise de blockbusters). Dans les Iron Man, c'était exploré à travers les inventions de Tony. Ici on a la séquence génialissime du 'singe savant'. Avec Captain América qui devient une marque, un objet culturel fabriqué avant même d'avoir vraiment réellement fait ses preuves. Une marque qui sera exploitée sous diverses formes avec des spectacles, des comics ou des sérials (la dimension méta du truc est absolument géniale).

10/10

Dernière modification par scorpius (24-02-2020 10:10:11)


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#3 24-02-2020 15:04:22

mypreciousnico
Who ?

Re : Captain America : The First Avenger

Je me rappelle encore de la joie sauvage que j'avais ressenti à la découverte de ce film en 2011.
Je le trouve parfait, je n'en changerais pas la moindre seconde. Depuis l'interprétation sans faille d'un casting judicieux, à commencer par un Chriss Evans absolument énorme que ce soit avant et après la transformation (Stanley Tucci, Hayley Atwell, Hugo Weaving, Tommy Lee Jones pour ne citer qu'eux), jusqu’à un style résolument pulp qui assume de manière pertinente l'origine propagandiste du personnage pour en faire une force, avec cette saveur que l'on croyais perdu depuis les Aventuriers de l'arche perdue, en passant par d'incroyables morceaux de bravoures et une continuité intense...on est face à un grand film d'aventure, un vrai, qui met en scène un héros lumineux au même titre que le Superman de Richard Donner, mais d'une manière complètement différente.
Jamais le MCU ne tapera aussi fort qu'avec ce film. On aurait presque pu s'arrêter là, même si, en effet, la fin de parcours de Steve Rogers dans Avengers Endgame était satisfaisante.

En ligne

#4 26-02-2020 14:12:39

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Captain America : The First Avenger

Idem.. Captain America : The First Avenger restera le meilleur film du Marvel Cinematics Universe..
Le plus humain dirais je .. Steve Rogers est définitivement un petit gars de Brooklyn..


Ce film est tout sauf un parc d'attraction.. C'est la dernière fois que je me suis senti galvanisé comme un enfant  par un  film de Super Héros à la manière du  Superman de Donner ou du Spider-Man de Raimi.

Scorpius a écrit :

"I can do this all day"

La persévérance, il s'agit définitivement du trait de caractère qui définit le mieux Steve Rogers, une persévérance physique, mentale et surtout morale.

Précisément pour ça , le film regorge de moment comme ça.. Steve Rogers est le seul personnage du MCU qui ne me donne pas envie de vomir..
Les autres ne sont tous que des gosses de riches ou des hauts placés à l' égo démesuré .


my preciousnico a écrit :

On aurait presque pu s'arrêter là, même si, en effet, la fin de parcours de Steve Rogers dans Avengers Endgame était satisfaisante.

Oui c'est d'ailleurs le seul personnage Marvel donc la nature n'a pas été niqué en beauté par Kevin Feige..
Je ne me remettrai jamais du Hulk intello & encore moins du Thor white trash . lol

La fin de Steve Rogers est satisfaisante.. J'aurai aimé un peu plus d’ambiguïté sur sa relation avec Peggy.. En état , ce " bouton reset " gâche un peu la belle fin douce amère de First Avengers.

Sinon , les suites Soldier Of Winter & Civil War ne sont pas mal du tout, la nature du personnage n'est pas violé.. Tout juste qu'ils sont parasité par les "story line" du MCU.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums