ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 13-02-2020 01:34:35

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 37x06 Demons of the Punjab (Docteur 13)

Doctor Who 37x06 Demons of the Punjab (Docteur 13)

Crédits officiels :
- Scénario - Vinay Patel
- Réalisation - Jamie Childs

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [50%])

    50%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [50%])

    50%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 2

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 13-02-2020 01:35:22

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 37x06 Demons of the Punjab (Docteur 13)

Le Doctor Who de la frustration...On est entré dans le Doctor Who de la frustration depuis le début de la saison. C’est mouuuuuuuuuuuuuuuuu !

Un peu comme dans Rosa on a ici un épisode avec un contexte vraiment intéressant (la partition des Indes), mais un traitement tout en surface qui rend le truc tout mou et quelconque. L’inde de la partition est aussi exotique que le supermarché du coin. En vérité je ne sais même pas trop quoi dire au sujet de cet épisode. C'est même pas totalement nul à chier ou amicalement nanar. C'est juste mou et moyen. C'est frustrant tout simplement.

Le scénario n’arrive même pas vraiment à creuser le personnage de Yaz, alors que c’était justement le bon moment, tout était réuni pour le faire. On ne creuse rien, ni Yaz, ni sa famille, ni les autres personnages, ni le thème pourtant intéressant de l’immigration des Pakistanais en Angleterre, ni la partition de l’Inde… Il y avait un terrain d’une très grande richesse et de bonnes idées. Elles sont là, il n’y a qu'à se baisser pour les ramasser bon sang !

Même le pathos est râté, c’est à peine croyable : il y a quand même un drame puissant qui se joue, un drame humain, politique. Mettez des violons et faites pleurer les gens, donnez nous de l’émotion, même en kit. Non rien, juste des symbole éculés (la montré brisé, achevez moi), un frère traître qu’on a vu venir à 3 millions de kilomètres  et des Aliens “témoins de la morts des anonymes” au design sortis de je ne sais quel film d’horreur des années 50…

Le Doctor Who de la frustration. 6 épisodes de pure frustration. Un voyage au coeur d’un cosmos vide dans lequel il ne se passe rien. Absolument rien. Encéphalogramme tellement plat que s’il avait des seins ils seraient comme ceux des Eglises : à l’intérieur.

3.

Hors ligne

#3 13-02-2020 03:10:48

matou
modérateur

Re : Doctor Who 37x06 Demons of the Punjab (Docteur 13)

1
Une trahison historique (merci de passer sous silence le rôle de la puissance coloniale pour ne voir qu’un problème entre « voisin »).
Puis cette histoire avec ce gentil frère et méchant frère. Le gentil n’est pas gentil, il est surtout stupide. Mais c’est ainsi dans les clichés médiatiques. Être gentil c’est forcément être incapable de se prémunir des méchants.
La guerre fratricide en carton.
Cet épisode ne va pas vous apprendre des choses sur l’Histoire, sur les mécaniques de guerre civile, sur les personnages de la série, ni ne va vous captiver par un rythme ou une contemplation.

Et la encore la critique fut dithyrambique...

Hors ligne

#4 13-02-2020 03:15:14

matou
modérateur

Re : Doctor Who 37x06 Demons of the Punjab (Docteur 13)

scorpius a écrit :

11x06

Il est somme toute ironique que les aliens de la semaine (au look/design risible pour du DW en 2018, mais passons) soient de simple témoins passibles observant sans intervenir, car c'est exactement ce qu'est devenue la Tardis Team sous Chris Chibnall. Un peu comme si le Doc' avait enfin adoptée le principe de non-ingérence de son peuple. Ce que les Time Lords n'ont jamais réussi à faire, Chibnall l'a accompli (probablement involontairement, est-ce pire ou mieux ? J'en sais rien) c'est tout de même cocasse. Une série de SF ou un groupe de voyageurs temporels visite le passé ou le futur d'un point de vue purement "touristique", ça pourrait être sympa, mais ça donne un DW bien tiède et relativement médiocre.

L'épisode en lui-même avait un certain potentiel. En effet, il est assez rare que le revival explore le passé, loin des frontières britanniques ou américaines.L'idée est bonne, l'execution beaucoup moins. Une fois de plus les auteurs refusent de développer une vraie aventure Whovienne. Faut donc pas s'attendre à du dépaysement, à la place comme "Rosa" on sent la volonté de développer un drame "sérieux" mais entre le look des aliens (oui, j'y reviens mais comme le voyageur temporel ridicule de "Rosa" ça casse l'ambiance) et un pathos pas très fin, difficile de se sentir concerner. D'autant plus problèmatique que un peu comme un "Father's Day" ce voyage dans le passé était censé développer un minimum le personnage de Yaz. Sachant qu'elle n'a pas le moindre impact sur l'histoire et que son actrice est fadasse comme c'est pas permis, on peut pas dire que ce soit une réussite. Avant l'épisode, elle ne m'intéressait pas le moins du monde, après l'épisode, ben on en est toujours au même point. De semaine en semaine, les épisodes affichent les mêmes défauts : aucune tension, aucune menace crédible, aucun rythme, pas d'énergie que ce soit dans les dialogues, le montage ou la réalisation. Des personnages secondaires sans intértêt, une Tardis Team pas mieux servit...

Pour finir sur Jodie en particulier, c'était sa plus mauvaise performance. Faut lui dire qu'il suffit pas d'agiter son Sonic en courant pour être un Docteur crédible... Elle n'avait encore une fois aucun "poid" aucune autorité, rien qui te rappelle qu'elle est un alien de plusieurs milliers d'années.

Hors ligne

Pied de page des forums