ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#51 25-10-2019 10:09:16

Prelogic
Legaliste

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Synok a écrit :

L'oeuvre qui est créée elle ne t'appartient pas, elle appartient aux personnes qui créent !

Que voilà une question intéressante, merci pour le rebond miam… j’ai une question en apparence simple à poser : à qui appartient Star Wars aujourd’hui ? Star Trek ? A une certaine époque, on pouvait apposer des noms sur ces univers : George Lucas ou Gene Roddenberry et ses successeurs. Aujourd’hui, ce sont des personnes morales qui ont pris la relève, autrement dit des fonds de pension qui confient le soin à des délégués comme Bob Iger de « placer » leurs investissements.

Vous êtes plus légitimes que moi pour évoquer le cas de Star Trek, mais n’avez-vous pas le sentiment d’être face au même problème, à la même difficulté ? L’avenir de Star Trek s’incarne-t-il dans une personnalité disposant d’un idéal, d’une vision ?

Star Wars n’appartient pas à Bob Iger, ni à Kathleen Kennedy qui ne sont là que pour un temps, et qui ont « juste » la charge d’administrer, d’occuper les murs. C’est peut-être assez réducteur comme vision des choses, mais je ne trouve pas pour le moment que Kennedy occupe réellement le poste qu’occupait Lucas, qui disposait non seulement d’une autorité managériale, mais aussi morale. Quant à Bob Iger, il vient d’avouer à plusieurs reprises qu’il ne comprenait rien ou pas grand-chose au cinéma et aux franchises qu’il détient – il a quand même osé comparer Black Panther à n’importe quel film de Coppola. Et pourtant, Dieu sait que j’ai toutes les peines du monde à résister au MCU !

Je crois qu’on se rend compte aujourd’hui à quel point l’influence « morale » d’un seul individu peut avoir des répercussions sur la « perception » d’une œuvre. Par exemple, Indiana Jones est une idée très personnelle de George Lucas, en lien avec les vieux sérials et films d’aventures. La série a directement bénéficié du statut culte. Retour vers le Futur est une idée très personnelle de Bob Gale et Zemeckis. Culte, là aussi.

On peut difficilement faire l’économie de la « propriété » (donc oui, de la possessivité ?) quand on évoque une œuvre culte qui traverse les générations par l’universalité de son message. On a longuement reproché à Lucas de ne pas être quelqu’un de partageur. De vouloir incarner tout est n’importe quoi, sans déléguer. On sait maintenant, quoiqu’en pensent ses détracteurs, que l’influence de Lucas était déterminante dans le processus de réflexion : Lucas connaissait l’appétit des fans pour des questions retro-marketing (une forme de possessivité là aussi qui confine à une forme d’hystérie mégalomaniaque), il s’est donc efforcé d’emmener les artistes sur d’autres voies conceptuelles. Et il a bien fait, compte tenu de la vision anorexique de Disney depuis le rachat de cette franchise.

Ce n'est même plus une question de possessivité à ce stade, mais d'intelligence stratégique. Quand on choisit d'axer toute la production sur la communication, les effets d'annonce et le marketing nostalgique, et bien on se retrouve, oui, avec un joli paquet cadeau plastique vide. Pas un film de cinéma. Bob Iger est un technocrate dont la seule réussite incontestable auprès de Disney est d'avoir racheté successivement des marques réputées. Pour le reste, c'est plutôt le néant.

Dernière modification par Prelogic (25-10-2019 10:24:39)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#52 25-10-2019 22:48:46

yrad
admin

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Il me faut, moi aussi, féliciter Matou pour son manifeste. thanks
Et féliciter aussi les nombreux intervenants qui sont venus ensuite l'enrichir (ou à l'inverse lui apporter la contradiction). 

Ledit manifeste est directement en prise avec une question ô combien d’actualité… étant donné que 90% des productions hollywoodiennes contemporaines ayant trait à l’imaginaire consistent en des sequels, des prequels, ou des re- (reboot, remake, reset, retcon, revival, ré-imagination, etc.) d’univers préexistants, déjà bien établis dans la culture populaire, et disposant de vastes communautés de fans historiques.
Et puisque des raisons économiques évidentes conduisent aujourd’hui les majors à réduire au minimum la part de risque en capitalisant sur des labels connus (quitte à les épuiser ou les trahir) plutôt que sur d’authentiques nouveautés, il est légitime que puisse émerger en retour une nouvelle démarche critique, plus systématique voire systémique… sans que celle-ci ne soit automatiquement marginalisée ou diabolisée par les gardiens de la doxa.
Ce manifeste est un anticorps qui vise à offrir des fondements et des outils pour affronter et contrer la doctrine productiviste de l’industrie de l’entertainment. C’est un instrument de lutte, mais également de défense. Il jette donc les bases d’une démarche politique, idéologique, et finalement militante.

Du coup, en tant que membre de ce forum, et critique/rédacteur par ailleurs, ayant fait face depuis 2009 au rouleau compresseur et à la machine de guerre de Paramount/CBS (entre autres), je ne peux qu’adouber ce manifeste… qui s’adresse in petto à ma part militante.
Car, oui, j’aurais vraiment préféré ne pas être sans cesse flamé et trollé pour ne pas m’être dévotement aligné sur la doctrine médiatico-consumériste… Avec tous les corollaires d'opportunités loupées, de mauvaise réputation (que chantait si bien Brassens), et de polémiques sans fin...

MAIS il se trouve que je suis également l’administrateur de ce forum. affraid
Et à ce titre il me faut prendre en considération la diversité de tous les avis qui se sont exprimés, notamment ceux de Mbuna, de Dvmy, et de McRaktajino.
Et plus généralement, il ne m’est pas possible d’ignorer la possible répercussion d’un tel manifeste sur l’identité originelle d’UF…

Ce n’est pas un hasard si ce topic s’est rapidement mué en procès ouvert d’UF et de sa ligne éditoriale
Parce que ce manifeste peut donner l’impression de vouloir affecter et finalement redéfinir l’essence d’un espace de liberté comme le nôtre.
Or le PSTF/UF s’était toujours caractérisé par un esprit libertaire, c’est-à-dire une absence de ligne politique (≠ ligne éditoriale). Toutes les opinions – argumentées ou non – y avaient droit de cité, et aucune pensée – quand bien même numériquement majoritaire à un instant t par le jeu des ressentis et des débats – ne pouvait jamais y être qualifiée de pensée unique ni même de pensée dominante.
Par conséquent, l’introduction d’un tel manifeste dans un des rares espaces d’échanges qui n’en avait nul besoin (tant il est dépourvu de doxa) pourrait avoir un effet contreproductif (tel un médicament donné à un sujet en pleine santé)... à savoir imposer pour la première fois sur UF une vraie ligne politique et, partant, sa police de la pensée. Avec le risque de reproduire bien involontairement, à l’échelle de notre forum, ce qui sévit par ailleurs, mais de façon inversée.
Si une soif de praxis (voire de croisade) devait transformer UF en plateforme militante ou en parti politique, si UF devait être ligoté à une idéologie - aussi estimable voire nécessaire soit-elle -, et bien non seulement notre forum ne réussirait de toute façon probablement jamais à impacter les décisions hollywoodiennes, mais il pourrait y perdre quelque chose au passage : sa complétude et son âme.

Ce beau manifeste possède donc en soi sa raison d’être et son utilité, mais c’est essentiellement hors d’UF qu’il aurait vocation à être diffusé…
Bien entendu, toutes les réflexions et toutes les discussions ont leur place sur UF, et confectionner collectivement un appel militant – à des fins d’exportation prosélyte – est un atelier en soi intéressant, du moins à l’attention des plus motivés.
Cependant, pour éviter toute superposition et tout amalgame, il eût fallu préciser que ce manifeste ne s'applique pas directement à UF et à sa ligne politique (ou plus exactement à son absence de ligne politique), et qu’il ne possède aucune dimension prescriptive pour ses membres (qui restent donc pleinement libres d’être d’accord, pas d’accord, ou de s’en f….. sans complexe).

L’identité de notre forum est tellement inclusive et tellement anar qu’elle intègre à la fois ce manifeste, mais également son éventuelle négation (y compris hors du topic miroir mdr), et aussi le droit inaliénable à ignorer tout manifeste.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#53 28-10-2019 23:12:26

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Ah ben pour le coup je suis terriblement en désaccord avec toi Yrad. Mais il va me falloir plusieurs jours pour arriver à formuler.

En gros, je ne suis pas d'accord, le forum est déjà politisé. Le fait même d’émettre une critique, quel qu’elle soit, est politique. Oui j'entre dans le fameux "tout est politique" trop facile mais still.


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#54 29-10-2019 11:01:47

yrad
admin

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Synock, tu as raison de considérer que toute critique revêt une dimension politique…
Si l'on convoque Platon, David Emile Durkheim, Karl Popper, ou Antonio Gramsci, toute prise de position dialectisée au sein d’un collectif est épistémologiquement un geste politique. La SF elle-même, en tant que métagenre, peut se définir comme un exercice politique, mais haut perché et conjectural.
Il n’est donc pas nécessaire de prêcher ce convaincu en ce qui me concerne. wink
Or justement, si tu estimes vraiment que le forum est politisé et que tout est finalement politique, alors tu devrais logiquement être "terriblement d’accord" avec mon post précédent, Synock. tongue
Car c’est aussi (mais pas seulement) pour permettre un maximum de politisations – avec un "s" – que le forum UF ne doit pas adopter de ligne politique unique (tel un parti politique).
Tout ce qui est unique et obligatoire est liberticide. Alors qu’UF est pluriel et libertaire.
En d’autres termes, cet excellent manifeste politique (ai-je assez souligné dans mon post précédent tout le bien que j’en pensais ?) a toute sa place dans les colonnes d’UF, mais il n’a pas pour autant vocation à devenir la doctrine officielle du forum ! Et ce afin de laisser toute latitude à une opposition potentielle audit manifeste, et même à la publication de n’importe quel autre manifeste non moins politique - e.g.  « un manifeste pour le droit à rebooter en paix (sans être culpabilisé par des générations de fans nostalgiques) ». mdr
Libre à chacun de se mentaliser ou non dans un entendement politique. Mais si UF s'assume à travers un paradigme politique, alors ce sera dans toute sa largeur de spectre (et d’échiquier).
Et le premier acte politique (ainsi que philosophique), c’est de pouvoir penser contre soi-même.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#55 29-10-2019 11:15:37

Guigui le gentil
membre

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

yrad a écrit :

Si l'on convoque Platon, David Emile Durkheim, Karl Popper, ou Antonio Gramsci, toute prise de position dialectisée au sein d’un collectif est épistémologiquement un geste politique. La SF elle-même, en tant que métagenre, peut se définir comme un exercice politique, mais haut perché et conjectural.

C'est pas faux... smile

Hors ligne

#56 29-10-2019 14:45:04

Prelogic
Legaliste

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Ce qu’il y a de bien avec le manifeste de Matou, c’est qu’il nous renvoie à l’essence même de ce qu’est Star Trek : loin de ce futur hypothétique et du fantasme de « l’ultime frontière » chère à l’Amérique, nous sommes d’abord et avant tout en face d’une énième variation de la lutte des classes (dites-le moi si je fais fausse route à ce sujet). Du coup, je souris à l’évocation d’un égarement éventuel de la pensée chez certains d’entre nous : est-ce tellement illusoire de chercher à « conscientiser » le débat, au-delà de cette tentation primitive pour le « communisme des affects » qui cherche à gouverner nos rapports ?

Si certains d’entre-nous peuvent avoir le sentiment d’être traités de manière inégalitaire, le manifeste de Matou nous rappelle à tous l’exigence de vérité et de qualité qui ont toujours prévalu sur ce forum. Une exigence susceptible d’être cannibalisée à tout moment par l’idéologie et la tyrannie de l’émotion. Soyons tous vigilants, donc, à ne pas accueillir n’importe quelle « idée » sous prétexte d’inclusion coffee

Dernière modification par Prelogic (29-10-2019 14:46:48)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#57 29-10-2019 16:15:45

yrad
admin

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Prelogic, je ne saurais davantage partager ton appréciation du manifeste de Matou… a fortiori au regard de ma propre opposition à la doxa. Nous sommes bien, toi et moi, des compagnons d'infortune. wink

Cependant, Star Trek ne constitue pas une énième variation de la lutte des classes, dans la mesure où sa principale héroïne (la Fédération alias UFP) figure une société sans classe, où la lutte des classes a été pleinement achevée, et même dépassée (au sens dialectique). C’est donc une utopie véritable, structurellement égalitaire, mais opérationnellement méritocratique.
Un idéal trekkien dont s’est toujours inspiré notre forum, tant il a su combiner l’inclusion (égalité) et l’exigence (mérite). Dont la "conscientisation" est au fond le corollaire naturel…
Quant à la dimension libertaire (inscrite également dans l’ADN d’UF), elle postule une somme de cas particuliers, plutôt que des doctrines et des lignes… qui ne se sont jamais avérées nécessaires ici jusqu’à présent pour encadrer l’expression idéelle et catalyser la maïeutique.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#58 29-10-2019 19:03:00

matou
modérateur

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

yrad a écrit :

[
MAIS il se trouve que je suis également l’administrateur de ce forum. affraid
Et à ce titre il me faut prendre en considération la diversité de tous les avis qui se sont exprimés, notamment ceux de Mbuna, de Dvmy, et de McRaktajino.
Et plus généralement, il ne m’est pas possible d’ignorer la possible répercussion d’un tel manifeste sur l’identité originelle d’UF…

Ce n’est pas un hasard si ce topic s’est rapidement mué en procès ouvert d’UF et de sa ligne éditoriale
Parce que ce manifeste peut donner l’impression de vouloir affecter et finalement redéfinir l’essence d’un espace de liberté comme le nôtre.
Or le PSTF/UF s’était toujours caractérisé par un esprit libertaire, c’est-à-dire une absence de ligne politique (≠ ligne éditoriale). Toutes les opinions – argumentées ou non – y avaient droit de cité, et aucune pensée – quand bien même numériquement majoritaire à un instant t par le jeu des ressentis et des débats – ne pouvait jamais y être qualifiée de pensée unique ni même de pensée dominante.
Par conséquent, l’introduction d’un tel manifeste dans un des rares espaces d’échanges qui n’en avait nul besoin (tant il est dépourvu de doxa) pourrait avoir un effet contreproductif (tel un médicament donné à un sujet en pleine santé)... à savoir imposer pour la première fois sur UF une vraie ligne politique et, partant, sa police de la pensée. Avec le risque de reproduire bien involontairement, à l’échelle de notre forum, ce qui sévit par ailleurs, mais de façon inversée.
Si une soif de praxis (voire de croisade) devait transformer UF en plateforme militante ou en parti politique, si UF devait être ligoté à une idéologie - aussi estimable voire nécessaire soit-elle -, et bien non seulement notre forum ne réussirait de toute façon probablement jamais à impacter les décisions hollywoodiennes, mais il pourrait y perdre quelque chose au passage : sa complétude et son âme.

Ce beau manifeste possède donc en soi sa raison d’être et son utilité, mais c’est essentiellement hors d’UF qu’il aurait vocation à être diffusé…
Bien entendu, toutes les réflexions et toutes les discussions ont leur place sur UF, et confectionner collectivement un appel militant – à des fins d’exportation prosélyte – est un atelier en soi intéressant, du moins à l’attention des plus motivés.
Cependant, pour éviter toute superposition et tout amalgame, il eût fallu préciser que ce manifeste ne s'applique pas directement à UF et à sa ligne politique (ou plus exactement à son absence de ligne politique), et qu’il ne possède aucune dimension prescriptive pour ses membres (qui restent donc pleinement libres d’être d’accord, pas d’accord, ou de s’en f….. sans complexe).

L’identité de notre forum est tellement inclusive et tellement anar qu’elle intègre à la fois ce manifeste, mais également son éventuelle négation (y compris hors du topic miroir mdr), et aussi le droit inaliénable à ignorer tout manifeste.

Oui je n’ai pas assez dit mais cette position est la mienne et que la mienne , issue principalement d’événements que j’ai observé dans d’autres forum, sur Facebook, Twitter, y compris sur des domaines autres que les mondes imaginaires. Mais bien plus que Picard, je n’en peux nier que la sortie de l’épisode 9 de SW joue un rôle.
D’où une cristallisation avec ce texte. Mais qui ne se veut ni prescriptif pour le forum ni pour ses membres.
J’ai donc modifié l’en-tête.
Si je voulais soulever des questions, le plus important reste ce cadre libre et sans carcan de pensée imposée.

Merci à tous de l’avoir lu, digéré, apprécié  ou ...ignoré, contredit etc. Car la qualité des échanges dépassent ce texte et c’est bien cela qui compte.

Hors ligne

#59 30-10-2019 09:50:57

Prelogic
Legaliste

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Je ne cherche pas à reproduire l’idée de lutte des classes à travers nos échanges. Je souhaitais simplement souligner qu’il me paraît difficile de faire l’économie de questionnements politiques, à travers des univers aussi complexes dotés justement d’un idéal. Je pense, peut-être à contre-courant, que le sujet de la politique et de nos divergences éventuelles sur ce point ne devrait pas faire l’objet d’un écartement.

J’ai confiance en l’intelligence de chacun d’entre vous pour discuter de ces questions de manière à produire une véritable richesse. Par exemple, Matou et moi avons certaines divergences politiques fondamentales, et pourtant nous avons des échanges très intéressants et un minimum respectueux.

D’ailleurs au-delà de la Fédération, n’y a-t-il pas des systèmes hiérarchiques / monarchiques à travers d’autres sociétés comme chez les Vulcains par exemple ? Je pense que la question de la lutte des classes à travers Star Trek mériterait son propre topic, si ce n’est pas déjà fait. L’univers de Star Trek est-il de gauche ? Quelles étaient les opinions politiques de Roddenberry ? Quelle est la religion de Star Trek ? La croyance en l'idéal de l'UFP représente-t-elle un neo-monothéisme ? Vous avez 4 heures mdr

Pour le reste, chacun est dans son rôle : l’administration de ce forum doit veiller à traiter de manière égalitaire chacun de ses membres. La tâche que je me suis auto-attribué consiste à faire mon possible pour apporter quelque chose, au-delà des réflexes narcissiques qui ont tendance à gouverner les communautés de passionnés et qui créent les conditions d’une véritable tyrannie. Vous ne me verrez donc jamais employer l’argument bien facile de « l’émotion » ou du « ressenti » pour discuter d’un sujet. Même si je reconnais à chacun un droit à la différence sur ce point.

Dans une société dominée par l'économie de l'attention, véritable fabrique à zombies, je pense qu'il est plus que jamais nécessaire de faire preuve de conscience et de vigilance intellectuelle.

Dernière modification par Prelogic (30-10-2019 10:15:06)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#60 30-10-2019 11:02:18

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Oui supprimons les "facilités" du ressenti et des émotions. Devenons des Borgs en somme. Vivons dans un paradis communiste et mettons de côté nos individualités au profit de la conscience collective et de la communauté. Incroyable de lire des choses pareilles.
Étant un anarchiste tendance "Proudhonien", les bras m'en tombent.

Dernière modification par dvmy (30-10-2019 17:38:51)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#61 30-10-2019 11:22:20

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Et puis bon, dans la mesure où certains veulent absolument politiser le forum je prends la décision de redevenir actif afin d'apporter un point de vue différent de celui qui domine actuellement le forum, et je revendique haut et fort mon droit à favoriser mon ressenti et mes émotions plutôt que la réflexion et les analyses.

Dernière modification par dvmy (30-10-2019 11:22:49)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#62 30-10-2019 11:36:33

Prelogic
Legaliste

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

dvmy a écrit :

Oui supprimons les "facilités" du ressenti et des émotions. Devenons des Borgs en somme. Vivons sans un paradis communiste et mettons de côté nos individualités au profit de la conscience collective et de la communauté. Incroyable de lire des choses pareilles.

S’il est très facile de parler de soi, il est plus difficile de s’adresser aux autres. Je pourrais vous parler des heures durant de ma passion immodérée et déraisonnable pour l’univers de Star Wars, en faisant fi de votre propre construction émotionnelle par rapport à cet objet. Au final, vous n’en auriez pas grand-chose à faire, et vous auriez bien raison. Ce qui importe au final, c’est ce que tu es capable de transmettre d’intelligible à travers tes émotions. Ta capacité à faire la part des choses.

Par exemple, tout le monde souffre ou a souffert au cours de sa vie. Aurais-je l’arrogance de croire que mes souffrances sont plus douloureuses que les vôtres ? Qu’en sais-je au final ? Et bien j’applique la même méthode à nos échanges autour de nos univers favoris : si j’accepte tout à fait l’idée qu’un simple trailer puisse susciter de vives réactions, je pense qu’il est aussi important de ne pas s’attarder sur un artefact émotionnel, le plus souvent déclenché avec beaucoup de savoir-faire par les industries culturelles, qui n’hésitent pas à surfer sur des méthodes éprouvées (montée de l’orchestration, câlins affectueux avec une petite larmichette, un dernier au-revoir, une légère atmosphère meta, le retour d’une figure connue Picard / Palpatine, etc…). Il me semble plus intéressant d'expliciter les raisons primitives de ces réactions, d'être capable d'en parler en dehors de soi.

Je trouve que l’économie de l’attention, fabriquée de toute pièce par les réseaux sociaux, nous enchaine à notre propre égocentrisme et l’exacerbe au dernier degré. De sorte que, au bout d’un moment, on se retrouve systématiquement devant l’argument goodwin : « Vous attaquez ma sensibilité, vous êtes méchants » - j’entrevois ici Bob Iger ou n’importe quel mec de chez HBO tourner une clé dans le dos pour déclencher une parole commandée.

On ne peut pas prendre systématiquement en otage tous les débats de cette façon. Sinon, il n’y a plus rien à dire et c’est le règne de la tyrannie émotionnelle, qui sert d’excuse et de prétexte pour travestir la vérité des faits, et se complaire dans une forme d’irréalité.

dvmy a écrit :

je prends la décision de redevenir actif

En même temps, tu n'es jamais vraiment parti, n'est-ce pas ? Toute cette mise en scène pour rien...  c'était bien la peine d'essayer de nous tirer les larmes razz

En ce qui me concerne, je le répète, vous ne me verrez jamais vous imposer mon ressenti dans aucun de nos échanges, mais des arguments de raison, sourcés si j'en ai la possibilité. J'en fais une question de principe. Pas plus que vous ne me verrez invoquer l'argument fallacieux du type : « tout est une question de goût » - comme si vous n’étiez pas capable d’en avoir vous-même.

Dernière modification par Prelogic (30-10-2019 11:46:25)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#63 30-10-2019 11:50:47

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Prelogic a écrit :
dvmy a écrit :

je prends la décision de redevenir actif

En même temps, tu n'es jamais vraiment parti, n'est-ce pas ? Toute cette mise en scène pour rien...  c'était bien la peine d'essayer de nous tirer les larmes razz

Je n'ai jamais cherché à faire du théâtre ni à tirer quelques larmes à qui que ce soit, ceci dit certains en auraient bien besoin afin de prouver aux membres qu'il sont encore humains et capables de ressentir des émotions... car parfois je crois lire HAL 9000 te concernant, et un T 800 concernant Oberon. Mais bon vu que HAL 9000 a ressenti au moins une émotion et que désormais le T 800 a une famille, change les couches et installe de rideaux il y a de l'espoir pour vous deux...

Plaisanterie à part figurez-vous que j'aime lire vos posts, mais ils sont tellement sérieux, tellement dépourvus d'humour et tellement froids et analytiques que c'en devient déprimant. Changez un peu de style, ouvrez un peu votre coeur et laissez un peu votre cervelle de côté parfois. Vous verrez ça fait beaucoup de bien.

Dernière modification par dvmy (30-10-2019 11:51:22)


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#64 30-10-2019 14:23:39

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

dvmy a écrit :
Prelogic a écrit :
dvmy a écrit :

je prends la décision de redevenir actif

En même temps, tu n'es jamais vraiment parti, n'est-ce pas ? Toute cette mise en scène pour rien...  c'était bien la peine d'essayer de nous tirer les larmes razz

Je n'ai jamais cherché à faire du théâtre ni à tirer quelques larmes à qui que ce soit, ceci dit certains en auraient bien besoin afin de prouver aux membres qu'il sont encore humains et capables de ressentir des émotions... car parfois je crois lire HAL 9000 te concernant, et un T 800 concernant Oberon. Mais bon vu que HAL 9000 a ressenti au moins une émotion et que désormais le T 800 a une famille, change les couches et installe de rideaux il y a de l'espoir pour vous deux...

Plaisanterie à part figurez-vous que j'aime lire vos posts, mais ils sont tellement sérieux, tellement dépourvus d'humour et tellement froids et analytiques que c'en devient déprimant. Changez un peu de style, ouvrez un peu votre coeur et laissez un peu votre cervelle de côté parfois. Vous verrez ça fait beaucoup de bien.


Pour une fois je suis d accord avec Dvmy wink
On peut être intéressant et rigoureux sans ( trop ) se prendre au sérieux.
On à trop souvent l impression que vous vous présentez à Harvard ! Après, bien entendu, chacun son caractère mais on sent que certains membres se << forcent >> à vouloir rendre une copie parfaite comme si ils avaient peur de se faire prendre en défaut wink C est juste un ressenti, je peux me tromper... parfois c est lassant...

Hors ligne

#65 30-10-2019 15:01:39

dl500
TOS Forever

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Et je suis d'accord moi aussi.
Clairement, depuis quelques temps, je trouve qu'ici on manque de fun, d'ouverture.
Si le côté "intellectuel" m'a d'emblée plu, je regrette le manque d'accès aux nouveaux, au manque de réponses aussi à certains posts. J'ai moi aussi parfois l'impression d'écrire dans le vide et donc de ne pas intéresser grand monde. C'est contre productif, et non motivant.
Je lis toujours le forum mais j'aimerais bien y voir un peu plus de star trek.
Je ne connais pas le nombre de lecteurs réel du forum, mais ceux qui y écrivent, restent à mon avis trop peu nombreux.
Je suis d'accord sur le manifeste de Matou, on vit vraiment une période lamentable en terme de production Hollywoodienne, et il est difficile de faire entendre son mécontentement mais commençons déjà ici à répondre à chacun qui s'y exprime.
8 ans presque déjà que je suis parmi vous, et j'ai encore l'impression d'être parfois toujours un petit nouveau. Étonnant non ?

Dernière modification par dl500 (30-10-2019 15:07:03)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#66 30-10-2019 15:31:00

matou
modérateur

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

La réponse ici.

Hors ligne

#67 30-10-2019 15:57:46

Prelogic
Legaliste

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Je prends note des remarques formulées ci-dessus.

Je regrette que certains d’entre vous expriment un mal-être ou une gêne par rapport à certaines interventions jugées sur-analytiques. Mon but n’est pas, en ce qui me concerne, de me présenter à Harvard et je ne ressens aucunement l’obligation de pondre une thèse à chaque fois – je suis néanmoins flatté, m’estimant globalement très moyen comme garçon. Et rassurez-vous, je le vis très bien beeangel

J’ai une formation universitaire en sciences humaines à la base, et mon métier (et ma passion), est la rédaction. Du coup, ne m’en veuillez pas si j’ai l’air d’écrire comme un robot, c’est une simple déformation professionnelle. N’y voyez pas nécessairement une « posture » ou une quelconque originalité de ma part, simplement une exigence personnelle – en même temps qu’un réel plaisir puisque j’ai choisis mon métier et qu’on ne me l’a pas imposé.

Quant au reste, nous allons devoir expliquer à nouveau que c’est l’expérience de certaines situations virtuelles particulièrement désagréables qui conduisent à l’existence de ce genre de manifeste. Il n’est donc pas étonnant, au regard de cette poubelle narcissique qu’est devenue Internet, qu’un degré d’exigence supplémentaire soit réclamé par certains d’entre nous. En ce qui me concerne, c’est d’abord et surtout une question de respect de soi.

La solution se trouve peut-être dans un équilibre entre nos intérêts respectifs : plus d’empathie, d’accord, peut-être, pourquoi pas. Mais pas au détriment d’une certaine distance respectueuse, d’une exigence de vérité et d’honnêteté intellectuelle. Et pas au détriment non plus du débat de fond.

Je pourrais par exemple vous dire que JJ Abrams est la meilleure chose qui soit arrivé à Star Trek – et vous seriez en droit d’attendre des précisions, au-delà d’un ressenti personnel que j’invoquerais comme une carte chance au Monopoly. C’est aussi simple que cela razz

DL500, sache que je te lis toujours avec attention. Nos avis se rejoignent très souvent, aussi je ne ressens pas le besoin de passer derrière toi, sauf quand j’ai quelque chose à rajouter. Sinon, je ne rajoute rien ! C'est vrai que Doctor Who est à l'honneur en ce moment, et je suis moi-même newbie en ce qui concerne Star Trek mais j'ai quelques excellentes idées de sujets que j'aimerais aborder (voir les quelques questions existentielles posées au dessus). Quant à dvmy, si tu pouvais lâcher un peu Oberon et te réconcilier avec lui, j'apprécierais le geste : même Sarah Connor devient pote avec le T800 cool

Dernière modification par Prelogic (30-10-2019 16:07:56)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#68 30-10-2019 16:08:59

dvmy
Vrai con, mais pas faux-cul

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Prelogic a écrit :

Quant à dvmy, si tu pouvais lâcher un peu Oberon et te réconcilier avec lui, j'apprécierais le geste : même Sarah Connor devient pote avec le T800 cool

Malheureusement ici tout le monde sait (du moins les anciens) à quel point je déteste la franchise Terminator...
Oberon ma cherché, dénigré et manqué de respect à plusieurs reprises. J'ai donc le droit de le taquiner un peu.


R. I. P PSTF. Aujourd'hui c'est devenu le PFSTH, Portail Francophone du Star Trek Historique, qui décide pour vous ce qui est ou non du Star Trek.

Hors ligne

#69 30-10-2019 16:57:10

matou
modérateur

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

dvmy a écrit :
Prelogic a écrit :

Quant à dvmy, si tu pouvais lâcher un peu Oberon et te réconcilier avec lui, j'apprécierais le geste : même Sarah Connor devient pote avec le T800 cool

Malheureusement ici tout le monde sait (du moins les anciens) à quel point je déteste la franchise Terminator...
Oberon ma cherché, dénigré et manqué de respect à plusieurs reprises. J'ai donc le droit de le taquiner un peu.

Je n’ai pas le souvenir de cela. Mais chacun son ressenti. En tout cas moi j’ai surtout senti le cadre libertaire et exigeant dans vos échanges. Ce qui n’exclue pas la taquinerie.
Un remake de Bakounine et Marx version UF...

Hors ligne

#70 30-10-2019 17:42:47

ufologue
membre

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

dvmy a écrit :

... je prends la décision de redevenir actif...

Ça ne devrait pas trop manger de la bande passante. Hein ? wink

Hors ligne

#71 30-10-2019 19:14:21

dl500
TOS Forever

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Prelogic a écrit :


DL500, sache que je te lis toujours avec attention. Nos avis se rejoignent très souvent, aussi je ne ressens pas le besoin de passer derrière toi, sauf quand j’ai quelque chose à rajouter. Sinon, je ne rajoute rien ! C'est vrai que Doctor Who est à l'honneur en ce moment, et je suis moi-même newbie en ce qui concerne Star Trek mais j'ai quelques excellentes idées de sujets que j'aimerais aborder (voir les quelques questions existentielles posées au dessus). Quant à dvmy, si tu pouvais lâcher un peu Oberon et te réconcilier avec lui, j'apprécierais le geste : même Sarah Connor devient pote avec le T800 cool

Merci pour ta réponse.
La remarque concernant les non réponses peut aussi m'être appliquée. Si je lis quasiment tous les sujets, je ne réponds pas à tous. Pourtant parfois, j'aimerais remercier la réponse, la remarque, le développement...
Sur certains forums, on peut remercier juste en cliquant sur un icône, l'auteur en est informé, sans forcément répondre en direct. Exemple sur vos remarques sur certains épisodes... C'est peut-être possible de le faire ici ?

[Réponse dans ce post]


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#72 05-02-2020 10:00:21

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Matou et Obéron ont accepté de venir discuter du Manifeste avec moi, voici ce qui en a résulté :

https://p1p2r.podbean.com/e/reflexion-m ? -dunivers/


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#73 05-02-2020 10:38:16

Prelogic
Legaliste

Re : Manifeste pour un droit à la critique des continuateurs d'univers

Je télécharge love

Bon... on a même le droit au off et à la pause pipi ultra-rapide ! #Autenthique

Matou qui ose l'analogie maritale, Synock grand Prince mdr

Dernière modification par Prelogic (05-02-2020 12:24:36)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

Pied de page des forums