ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#26 11-01-2017 18:15:29

mypreciousnico
Who ?

Re : ST TOS 01x11 Miri

Buckaroo a écrit :

De la théorie de la relativité..
Si je te parle d'une longue distance, il existera toujours un décalage temporel entre nous.
Ainsi le mode de propulsion de ST : le Warp , ce n'est pas qu'un déplacement dans l'espace , mais aussi dans le temps.
Ce n'est pas un voyage temporel dans le sens conventionel du terme type " Retour Vers le Futur ".
C'est un voyage autant dans l'espace que  dans le temps .. Ainsi l' Enterprise de Kirk rencontre des planètes à différent stade d'évolution temporelle

Je n'ai jamais compris ça dans Star Trek.
C’est une lecture intéressante cela dit, même si je ne la partage pas smile

Hors ligne

#27 11-01-2017 18:47:24

mbuna
I don't know you

Re : ST TOS 01x11 Miri

C'est surtout une lecture fausse.
Si c'était le cas et vu les distances qu'ils parcourent, à chaque fois que l'Enterprise rentrerait sur Terre, toutes les personnes qu'ils ont connues seraient mortes depuis longtemps...

L'invention de la distorsion, c'est justement la possibilité de voyager plus vite que la lumière sans dilatation du temps (le vaisseau ne bouge pas) : le voyageur est dans une bulle de distorsion de l'espace qui le protège de la dilatation du temps vu qu'il ne se déplace pas lui-même.
Trouver un moyen de voyager dans l'Espace à des années lumières sans distorsion temporelle est une condition sine qua non d'histoires comme celles de Star Trek, où des protagonistes se trouvent à des distances qui se comptent en années lumières les uns des autres.

Et c'est tellement cela qui le permet, que c'est le déclencheur de l'histoire de ST : les vulcains sont venus sur Terre au moment où Cochrane a créé le moteur warp, c'est pas pour rien...

Hors ligne

#28 11-01-2017 20:16:48

matou
modérateur

Re : ST TOS 01x11 Miri

mbuna a écrit :

C'est surtout une lecture fausse.
Si c'était le cas et vu les distances qu'ils parcourent, à chaque fois que l'Enterprise rentrerait sur Terre, toutes les personnes qu'ils ont connues seraient mortes depuis longtemps...

L'invention de la distorsion, c'est justement la possibilité de voyager plus vite que la lumière sans dilatation du temps (le vaisseau ne bouge pas) : le voyageur est dans une bulle de distorsion de l'espace qui le protège de la dilatation du temps vu qu'il ne se déplace pas lui-même.
Trouver un moyen de voyager dans l'Espace à des années lumières sans distorsion temporelle est une condition sine qua non d'histoires comme celles de Star Trek, où des protagonistes se trouvent à distances qui se comptent en années lumières les uns des autres.

Et c'est tellement cela qui le permet, que c'est le déclencheur de l'histoire de ST : les vulcains sont venus sur Terre au moment où Cochrane a créé moteur warp, c'est pas pour rien...

Et ce qui m'a toujours amusé c'est que le vaisseau en vitesse d'impulsion subit une dilatation temporelle et pas en Warp. Les moteurs d'impulsions pouvant aller à 0,5 x C quand mm! Ce qui donne une dilatation de 1,15 quand mm.

En ligne

#29 11-01-2017 20:16:49

matou
modérateur

Re : ST TOS 01x11 Miri

mbuna a écrit :

C'est surtout une lecture fausse.
Si c'était le cas et vu les distances qu'ils parcourent, à chaque fois que l'Enterprise rentrerait sur Terre, toutes les personnes qu'ils ont connues seraient mortes depuis longtemps...

L'invention de la distorsion, c'est justement la possibilité de voyager plus vite que la lumière sans dilatation du temps (le vaisseau ne bouge pas) : le voyageur est dans une bulle de distorsion de l'espace qui le protège de la dilatation du temps vu qu'il ne se déplace pas lui-même.
Trouver un moyen de voyager dans l'Espace à des années lumières sans distorsion temporelle est une condition sine qua non d'histoires comme celles de Star Trek, où des protagonistes se trouvent à distances qui se comptent en années lumières les uns des autres.

Et c'est tellement cela qui le permet, que c'est le déclencheur de l'histoire de ST : les vulcains sont venus sur Terre au moment où Cochrane a créé moteur warp, c'est pas pour rien...

Et ce qui m'a toujours amusé c'est que le vaisseau en vitesse d'impulsion subit une dilatation temporelle et pas en Warp. Les moteurs d'impulsions pouvant aller à 0,5 x C quand mm! Ce qui donne une dilatation de 1,15 quand mm.

En ligne

#30 13-01-2017 17:25:34

scorpius
Nowhere Man

Re : ST TOS 01x11 Miri

Bucky est peut être en pleine découverte de DW, il aura confondu la distorsion avec le time-vortex.

Dernière modification par scorpius (13-01-2017 17:26:01)


ec9e91c03971a79d846f2463b4d531275516eb68.gifv

Hors ligne

#31 09-05-2018 16:45:14

McRaktajino
membre du club

Re : ST TOS 01x11 Miri

J'ai vraiment pas accroché.

Comme d'autres, j'ai aussi tiqué sur la Terre bis alors que ça ne sert à rien dans le récit.

Et cette bande de gamin, ça fait 300 ans qu'ils vivent en s'en tapant de tout. Ils n'ont aucune organisation, ils vivent dans une simple pièce pleine de bordel. Ils font comment pour la bouffe ? En 300 ans, c'est pas avec les conserves trouvées en ville qu'ils peuvent survivre.

J'ai l'impression que l'épisode s'est rajouté plein de contraintes pour rien.

Alors d'accord, comme Krik assure le message reste pertinent, mais alors le reste, vraiment…

Et c'était longgggg… Quand ils sont là dans leur espèce de labo… pff.
J'ai déjà vu des rythmes un peu lents jusqu'à présent, mais là c'est trop.

Non, vraiment rien à faire.


Insuffisant.


Apparemment je me suis planté dans l'ordre, c'est pas celui-là qu'il fallait prendre après.

Hors ligne

#32 26-12-2019 05:59:02

JoyceDor
candidat

Re : ST TOS 01x11 Miri

I have to defend Spectre too, which is a third season ep I adore. For me, Spectre of the Gun is a great episode - eerie and enjoyable in all the right measures. Its still one of those I default to if I cant figure out what favorite episode to watch. I love everything about it - atmosphere, pacing, the story, the weird sets. Most TOS I watched as a small child and cant ever recall any were disappointing as such. Rewatching them as an adult, especially reacquainting myself with both favorites and less known eps, was an interesting experience, one that continues to this day. This is the amazing thing about TOS - even now, it unpeels further layers. Apparently Whom Gods Destroy was banned in the UK, so I didnt see that until it was released on video in the 80s. I still find it very talky and slow. In comparison to everything Ive said above about Spectre, I find this one lacks all the same qualities. To be fair, this one reaches for the heights, but where it wants to be grand and meaningful, it just seems a bit pompous and overwrought. Who Mourns For Adonais, considered a classic by many, runs aground for me towards the end. Even though I actually really like it, Id call it disappointing. Its literate, bombastic in all the right ways, romantic and entertaining, until the god is overcome by technology and simply fades away. This bugged me as a kid, bugs me now. Its really quite poetic and seems appropriate, but I still cant help feeling disappointed that he seemingly accepts his fate in so meek a fashion. Hes like a tree falling over in the woods - if no-one hears him, then he doesnt exist? Dude, find another race of gullible primates to appear to Its a big galaxy...Assignment Earth is also an episode that disappoints thanks to its focus on Gary Seven, who I dont really care about. I know all the production reasons why this episode exists and thats its actually a backdoor pilot but I find it all sort of charmless because it usurps our usual heroes to concentrate on this guy. I like Roberta and I like his cat which is about the only moment as a kid I remember thinking, Id like to see more of her but I also want them to take up less screen time. Still an episode Ill bleep over if theres a preferable one to watch, and there always is.And The Children Shall Lead disappoints all the way through. Its actually a pretty good idea if you reduce it to the plot; its just really poorly realized. Other S3 eps that are poorly realized somehow are still entertaining, like The Way to Eden, which is a tonal nightmare and never fails to crack me up. Almost all of them, even Turnabout Intruder, have some sort of merit so I couldnt call them disappointing, although the latter episode Ill avoid for other reasons. Its dated and wrong-headed, but somehow not disappointing except in the sense that it rides roughshod over TOS stated forward thinking and open-mindedness. Which is something that would later exasperate me about TNG, too.That also holds true for The Omega Glory - this is an episode I really dont like and I think its also wrong-headed in so many ways, even though Roddenberrys idea of parallel development was potentially an interesting one. It got forgotten in Miri, then was reintroduced here in the most hamfisted, ludicrous way. I think its one of TOS worst and it makes me exasperated. But somehow I cant call it disappointing, because it invokes in me an emotional reaction. 

Hors ligne

#33 26-12-2019 10:37:03

matou
modérateur

Re : ST TOS 01x11 Miri

Note de modération :
Message ci dessus  en cours d’étude avant suppression

En ligne

Pied de page des forums