ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 24-11-2019 16:22:54

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Le Mariage de River Song - Docteur 11)

Crédits officiels :
- Scénario - Steven Moffat
- Réalisation - Richard Senior

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 2 [66.67%])

    66.67%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [33.33%])

    33.33%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 3

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 24-11-2019 16:27:20

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

Quatre minisodes sont à visionner après cet épisode : "Bad Night", "Good Night" , "First Night", "Last Night".

“London
5:02 pm
22nd April, 2011
(...)
Crowds lined the Mall today as the Holy Roman Emperor Winston Churchill returned to the Buckingham Senate on his personal mammoth.”

Pfiouuuu cette saison 32 aura vraiment été un incroyable voyage dans le grand huit des montagnes russes émotionnelles ! La conclusion allait-elle être à la hauteur ? Pouvait-elle seulement l’être ?
Oooooh que OUI !!

À noter, dans cet épisode le Docteur apprend la mort du Brigadier, puisque son interprète Nicholas Courtney est décédé quelques temps auparavant… Le Brigadier qui tenait toujours prêt un verre de Brandy au cas ou le Docteur passerait rendre visite (les Ponds feront de même en mettant toujours une assiette pour le Docteur lors du réveillon de Noël).

“It was very peaceful. Talked a lot about you if that’s any comfort. Always made us pour an extra brandy in case you came ’round one of these days.”

“I had to die. I didn’t have to die alone.”

Une fois n'est pas coutume, pour la première fois depuis le début du revival, le diptyque de fin….n'est pas un diptyque, mais un seul épisode.
D’un côté le fil rouge de cette saison aura été beaucoup plus présent : auparavant le fil rouge c’était surtout quelques petites touches éparses dans les épisodes stand alone. Ici, Moffat imprègne son feuilleton dans tous les épisodes et chacun d’entre eux à un impact important sur la trame globale. Dans cette optique, nul besoin en effet de diptyque final, puisque l’ensemble de la saison pourrait être vue comme un serial en 13 épisodes

Par ailleurs, comment Moffat allait il bien pouvoir nous surprendre cette fois ? Lui qui s’était attaché avec un soin maniaque à se fermer toutes les portes de sortie : le Docteur devait mourir. Sa mort le 22 avril 2011 au Lac Silencio, de la main de River Song est un point fixe dans le temps, il s'est toujours déroulé ainsi  et se déroulera toujours ainsi. Le Docteur lui-même le sais, il n’y a pas d'échappatoire possible. Tout Seigneur du Temps qu’il est, il n’avait d’ailleurs pas réussi à changer un point fixe dans Doctor Who 30x16 The Waters of Mars.
Or, le spectateur le sait bien : le Docteur ne va pas mourir, même si Moffat nous le dit fermement  depuis 12 épisodes : “si si il va mourir, regardez bien !”.

“It’s always two minutes past five. Day or night, it’s always two minutes past five in the afternoon. Why is that ?”

Le scénariste avait déjà réussi à nous prendre complètement à rebours avec le magistral Doctor Who 32x08 Let's Kill Hitler, il nous refait le coup ici.
L'épisode commence dans un improbable imbroglio temporel complètement délirant :  le Saint Empereur Romain Winston Churchill se demande dans le secret de son palais de Londres pourquoi le temps  est immobile et interroge son Devin, le mystérieux Docteur à ce sujet. Leur enquête les mènera jusque dans la Zone 52 à l’intérieure de la Nécropole de Gizeh desservie par un train aérien…

Le Docteur n'est pas mort et donc le temps est complètement détraqué, tout arrive en même temps : il est 17h02 depuis toujours et pour toujours. L’occasion de revoir dans des rôles alternatifs improbables des personnage marquants  : Amy et Rory bien entendu, mais aussi Winston Churchill (qui conseille au Docteur de télécharger sa musique sur Internet), Charles Dickens, Dorium Maldovar, le Dr Malokeh et d’autres, le tout additionné de Ptérodactyles dans Central Park.

Winston Churchill a écrit :

““Tick tock goes the clock,” as the old song says. But they don’t, do they? The clocks never tick. “Something has happened to time.” That’s what you say. What you never stop saying. “All of history is happening at once.” But what does that mean? What happened? Explain to me in terms that I can understand. What happened to time ?”

Le Docteur a écrit :

“(...)Nothing happened. And then it kept happening. Or if you’d prefer, everything happened at once and it won’t ever stop. Time is dying. It’s going to be five-oh-two in the afternoon for all eternity. A needle stuck on a record.”

Il règne sur cet épisode une ambiance de sérial et d’aventure à l’ancienne : entre Flash Gordon, Indiana Jones et la Momie de Stephen Sommers, on s’attendrais presque à voir débarquer Tarzan. Un épisode complètement fou, à l’imaginaire débridé, au risque d’en faire parfois trop, mais qui nous emmène à 200 à l’heure, au gré de concepts tous plus barrés les uns que les autres et de moments à la portée émotionnelle forte.

“The sky is full of a million million voices, saying, “Yes of course. We’ll help.” You’ve touched so many lives, saved so many people. Did you think when your time came you’d really have to do more than just ask? You’ve decided that the universe is better off without you. But the universe doesn’t agree.”

Visuellement c'est toujours aussi classe et la manière dont le Docteur échappe à la mort ne paraît pas artificielle, mais au contraire parfaitement logique et introduite de manière organique plusieurs épisodes auparavant. Je ne vais pas spoiler pour une fois, c’est à vivre, comme l’ensemble de cette saison 6.

Quant à l’histoire entre le Docteur et River Song, il s’agit plus que jamais d’une des plus belles histoire d’amour de tout l’audiovisuel. Ouais, carrément. Ca tient à une écriture solide, mais aussi en grande partie à une interprétation sans faille. Je ne sais pas si Alex Kingston fonctionnera aussi bien avec Cappaldi dans le futur, mais son duo avec Matt Smith est incroyable.

Un épisode magnifique, tant pour son ambiance d’aventure serial à l’ancienne que pour son visuel pulp, son scénario solide et sa capacité à conclure en beauté une saison déjà particulièrement riche en moments incroyables. En termes d'émotions c'est d’une puissance totale et je suis ressorti de là vraiment épuisé. Content, mais épuisé.

“Silence will fall when the question is asked.”

Quant aux évènements à venir, l’épisode se conclue sur un mystérieux teaser qui ose poser la question que tout le monde pose depuis presque 50 ans sans que jamais personne n’y réponde : “Doctor Who ?”

J’ai l’impression que Moffat a atteint une espèce de sommet, j’espère qu’il arrivera à se surpasser (je sais déjà que ce n'est pas le cas avec la saison 7...mais après ?). Un très très grand moment de télévision.

Top franchise hier, top franchise aujourd’hui.

Hors ligne

#3 24-11-2019 17:49:30

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

Bon de mon côté, je préfére prévenir ça va spoiler...

Il va sans dire que je suis totalement d'accord avec la review de Nico, avec tous les points qu'il a pu soulever.

J'irai même peut être plus loin, si il s'agit de la conclusion d'un sérial en 13 épisodes (effectivement) il s'agit également d'une vraie conclusion à la saison précédente. Des questions restent en suspens, des portes restent ouvertes, tous les mystères n'ont pas été résolus, mais malgré tout, il y a cette impression que les saisons 31 & 32 forment une seule et même histoire.

Au coeur de tout cela se trouve l'histoire préférée d'Amy : le mythe de Pandore. Il sera utilisé au cours de la saison 31 par l'alliance des ennemis du Doc' afin de le piéger et de l'enfermer dans la Pandorica (leur version de la boite de Pandore). Tout au long de la saison 32, on découvre que River est finalement une incarnation en chair et en os de Pandore.

Comme Pandore, River est à moitié "divine" (elle est humaine mais elle est aussi une Timelady) et comme Pandore, elle est une arme. River a été conçus par le Silence pour tuer le Docteur, tandis que Pandore a été conçue par les Dieux afin de punir Prométhée en détruisant les humains. Il y a un clair parallèle entre River=Pandore d'un côté et Eleven/Prométhée de l'autre. Moffat n'aura eu de cesse de jouer avec la stature "divine" du Doc' et ce n'est pas innocent.
Un parallèle renforcé dans cet épisode. Dans la mythologie, Pandore épouse Epiméthée, le frère jumeau de Prométhée. Dans cet épisode, River épouse le Teselecta qui a pris l'apparence d'Eleven (une sorte de jumeau, donc). Et évidemment, le final de la saison 5, du point de vue de River est une adaptation du mythe. Pandore ouvre la boite, libérant tous les maux de la Tarre, mais à l'intérieur, il reste une chose : l'espérance/River pilote le Tardis qui explose, provoquant la destruction de l'univers. A l'intérieur du Tardis réside néanmoins des particules de cet univers ce qui permettra à Eleven de le restaurer.

Je disais dans un autre topic que River était un paradoxe ambulant, capable d'exister dans des timelines ou l'existence de son père a été effacée. Mais elle est aussi une créature méta-textuelle. Dans le sens ou elle transcende la narration même de sa série et sa fonction de personnage fictionnel. Raison pour laquelle on la découvre dans une bibliothèque et qu'elle y meurt physiquement. Elle est associé à un livre (son journal qui a la couleur du Tardis). Elle semble pouvoir prendre la parole pour lz showrunner de DW (le famueux 'spoilers', Moffat déteste les spoilers mdr).

Sa nature fictionnelle est multiples, elle est un personnage de DW, dans cet univers elle aussi l'incarnation de l'histoire favorite de sa propre mère. River est un paradoxe, une créature mythologique et une sorte de déconstruction de la part de Moffat de la notion même de fiction. Au final, le personnage le plus fascinant de tout le Whoniverse !


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#4 24-11-2019 18:31:49

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

mypreciousnico a écrit :

À noter, dans cet épisode le Docteur apprend la mort du Brigadier, puisque son interprète Nicholas Courtney est décédé quelques temps auparavant… Le Brigadier qui tenait toujours prêt un verre de Brandy au cas ou le Docteur passerait rendre visite (les Ponds feront de même en mettant toujours une assiette pour le Docteur lors du réveillon de Noël).

Elle est très forte cette scène. Le simple fait que le Docteur puisse accepter de contempler sa mortalité en faisant face à celle du Brigadier, ça te dit tout ce que tu as besoin de savoir sur le lien entre ces 2 bonhommes. Même si tu ignores qui est le Brigadier, que tu n'as pas vu une seul épisode le mettant en scène. Bouleversant.

“The sky is full of a million million voices, saying, “Yes of course. We’ll help.” You’ve touched so many lives, saved so many people. Did you think when your time came you’d really have to do more than just ask? You’ve decided that the universe is better off without you. But the universe doesn’t agree.”

Tellement touchant ce moment. Cette espèce de communion avec l'univers, c'est beau, c'est mélancolique, la détresse de River qui est déterminé à ce que l'homme qu'elle aime puisse enfin (à nouveau) voir la place qu'il occupe dans l'univers sous une lumière positive. Wow. 

Visuellement c'est toujours aussi classe et la manière dont le Docteur échappe à la mort ne paraît pas artificielle, mais au contraire parfaitement logique et introduite de manière organique plusieurs épisodes auparavant. Je ne vais pas spoiler pour une fois, c’est à vivre, comme l’ensemble de cette saison 6.

Y a eu pas mal de débats à l'époque, comme toi j'ai toujours trouvé que c'était une résolution naturelle et organique, ainsi que cohérente. Par contre, beaucoup, beaucoup de fans à l'époque l'ont réduite au rang de simple Deus Ex Machina.

Quant à l’histoire entre le Docteur et River Song, il s’agit plus que jamais d’une des plus belles histoire d’amour de tout l’audiovisuel. Ouais, carrément. Ca tient à une écriture solide, mais aussi en grande partie à une interprétation sans faille. Je ne sais pas si Alex Kingston fonctionnera aussi bien avec Cappaldi dans le futur, mais son duo avec Matt Smith est incroyable.

Je te rassure, Alex Kingston et Peter Capaldi sont magnifiques ensemble. La dynamique n'est pas du tout la même que celle qu'elle pouvait avoir avec Matt (ou David) mais ça fonctionne du tonnerre.

J’ai l’impression que Moffat a atteint une espèce de sommet, j’espère qu’il arrivera à se surpasser (je sais déjà que ce n'est pas le cas avec la saison 7...mais après ?). Un très très grand moment de télévision.

Je mets la saison 35 au même niveau. Ce n'est pas du tout la même approche, il s'agit d'une saison beaucoup plus liée à la continuité, plus intimiste aussi, mais elle est mortelle.

Dernière modification par scorpius (24-11-2019 18:44:49)


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#5 24-11-2019 19:17:17

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

Excellente analyse du personnage de River camarade, rien à dire, je souscrit à 100% thanks

scorpius a écrit :

Tellement touchant ce moment. Cette espèce de communion avec l'univers, c'est beau, c'est mélancolique, la détresse de River qui est déterminé à ce que l'homme qu'elle aime puisse enfin (à nouveau) voir la place qu'il occupe dans l'univers sous une lumière positive. Wow.

Magnifique en effet et extrêmement émouvant.
Moffat a vraiment le sens de la formule. Je suis régulièrement ébahis par certaines répliques.

scorpius a écrit :

Par contre, beaucoup, beaucoup de fans à l'époque l'ont réduite au rang de simple Deus Ex Machina.

Les fous, tout était là depuis le début mad

scorpius a écrit :

Je mets la saison 35 au même niveau. Ce n'est pas du tout la même approche, il s'agit d'une saison beaucoup plus liée à la continuité, plus intimiste aussi, mais elle est mortelle.

Je te confesse que j'ai hâte d'en arriver aux épisodes que je n'ai pas vu. Je m'étais arrêté à l'époque de la diffusion de Doctor Who 34x05 Time Heist, c’est le dernier épisode que j'ai vu, on approche tranquillement smile

Hors ligne

#6 24-11-2019 22:48:25

matou
modérateur

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

Si je reconnais de grandes qualités à cet épisode et en effet, tout est amené dans la saison, la résolution me laisse sur ma faim.
Car comme pour le début de cette saison, cet épisode me fait sentir la manipulation. J’avais bien raison de sentir cela au départ.

Un sentiment de « tout cela pour cela ».

Reste que cet épisode a une très bonne écriture. Le côté loufoque pourrait être cassé gueule mais l’habilité de Moffat permet justement de l’éviter. De même que tous les fils de cette histoire sont reliés de manière cohérente.

Comme je dis souvent il faut savoir réussir une fin. Celle ci tient debout mais je vois trop de béquilles pour y arriver.

9

En ligne

#7 24-11-2019 22:54:03

matou
modérateur

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

Moffat, sa meilleure saison pour moi, sera la saison 35.
C’est aussi du au fait que je préfère Capaldi à Smith. Mais sa pire étant pour moi la 34 (avec Capaldi).

En ligne

#8 25-11-2019 12:59:30

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

matou a écrit :

Car comme pour le début de cette saison, cet épisode me fait sentir la manipulation. J’avais bien raison de sentir cela au départ.

Ha oui je voulais revenir la dessus, tu en parlais déjà en effet dans le topic du début de saison.
Moffat à tendance à s'amuser avec le spectateur ça c’est très clair, mais je ne trouve pas que ce soit particulièrement manipulatoire. C'est à quel niveau que ça te fait cet effet ?

matou a écrit :

Moffat, sa meilleure saison pour moi, sera la saison 35.

La dernière de son run alors, c'est cool ça smile

Hors ligne

#9 25-11-2019 18:20:35

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

mypreciousnico a écrit :

La dernière de son run alors, c'est cool ça smile

L'avant dernière en fait. Moffat a showrunné 6 saisons (31, 32, 33, 34, 35, 36).

Si je devais choisir, la s33 serait la plus faible, tout en sachant que le "pire" de Moffat est on ne peut plus relatif...

Tout cela étant dit, la saison 36 est exceptionnelle. Moffat est sortie par la grande porte !


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#10 25-11-2019 18:57:23

matou
modérateur

Re : Doctor Who 32x13 The Wedding of River Song (Docteur 11)

La 36 est une saison aussi bonne que la 31.

En ligne

Pied de page des forums