ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 19-11-2019 22:18:07

mypreciousnico
Who ?

Doctor Who 32x03 The Curse of the Black Spot (Docteur 11)

Doctor Who 32x03 The Curse of the Black Spot (La Marque noire - Docteur 11)

Crédits officiels :
- Scénario - Steve Thompson
- Réalisation - Jeremy Webb

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 0 [0%])

    0%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [100%])

    100%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 1

Les invités ne peuvent voter

Hors ligne

#2 19-11-2019 22:19:23

mypreciousnico
Who ?

Re : Doctor Who 32x03 The Curse of the Black Spot (Docteur 11)

“Don’t listen for gods sake, the Siren is a callin’ !”

Bon alors évidemment c'est dur de venir après le double épisode précédent.
Des enjeux plus resserré donc pour ce petit épisode qui singe Pirates des Caraïbes (même la musique s’y met le temps de quelques notes éparses), avec un certain succès il faut bien le dire. Rien  que le titre original de l’épisode, “The Curse of the Black Spot” est un clin d’œil évident à a franchise de Disney.


Dans la grande tradition des démystifications des grandes figures légendaires par le prisme de la SF, voici une sirène mangeuse d’homme dans un contexte de marine Pirate du XVIIe siècle. Un sirène qui est en fait un système médicale ultra perfectionné, mais relativement ignorat de la morphologie humaine, qui n'est pas sans rappeler l'Hologramme Médical d’Urgence de Star Trek Voyager.

“We’re on a ghost ship”

À ce sujet, Lily Cole est une judicieux choix de casting, car même si le jeune femme est d’une grande beauté, son visage à quelques chose d’inquiétant qui rend chacune de ses apparition assez marquante, alors qu’elle n’a aucune ligne de dialogue durant tout l’épisode.

Voila, pas grand chose a dire. Un épisode tout à fait plaisant et agréable à regarder. Mais, mineur. Je vais me répéter, mais visuellement c'est décidément bien la classe tout ça. Et puis il y a le plaisir trop rare d’avoir un compagnon non contemporain à l’intérieur du TARDIS (ici le Capitaine Avery) et de voir le Docteur se pla,ter sur toute la ligne pendant l’épisode :

“Ignore all my previous theories !”

5.

Hors ligne

Pied de page des forums