ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : Naren Shankar
- Réalisation : Les Landau


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 0 [0%])

    0%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  4. 7 (bon)(voix 3 [37.5%])

    37.5%

  5. 6 (correct)(voix 0 [0%])

    0%

  6. 5 (passable)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  7. 4 (insuffisant)(voix 2 [25%])

    25%

  8. 3 (médiocre)(voix 0 [0%])

    0%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 16-02-2012 15:34:56

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Voyager retombe dans ses travers.. une imitation de TNG rolleyes .. on fait muse -muse à l'explorateur pseudo-scientifique & en prime : L'accident Holodeck en folie.. whistling

Ennuyeux ?  A peine 10 minutes !  l' EMH prend le relais.. smile.. Nous assistons à sa première away mission officielle, ou il revisite avec humour , le poème épique Beowulf.
A partir de là , nous avons un épisode fort distrayant qui repose sur les épaules de Bob Picardo, quelque belle refléxions sur les contes et les légendes & une mise en abîme de "Grendel " qui prend une forme science fictionnelle typiquement Star Trek..

Bon,  niveau immersion,  les vikings font un peu trop ringue ( la direction artistique laisse à désirer )..Et l'actrice qui joue Freya a en VO,  une drôle de voix nasillarde qui gâche le plaisir.. T'pol l'a échappé belle : Majorie Monaghan était en lice pour le rôle.

Ah bon point !! Janeway change enfin de coupe de cheveux !
Parce que cette coupe de cheveux là  :
janeway-hair.jpg
C'est le 24 ème siècle ou le 19ème ?!! lol

Un bon épisode.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 04-04-2014 11:29:28

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Un excellent épisode qui marque le vrai début de l'émancipation du Doc. Cela fait un peu le même effet après coup que lorsqu'on revoie les 1ers épisodes Data. On voit tout le chemin parcouru retroactivement.

Ici l'EMH a l'air tout étonné de sa 1ère mission et la responsabilité qui va avec. Il finit par établir un first contact à sa manière... Il est encore dans une cage et lorsqu'il va enfin pouvoir s'en dégager, il ira logiquement dans l'exces contraire, la prétention. Finalement l'EMH n'a pas une quête réellement consciente, c'est plutôt un emballement de la machine qui finira par lui en offrir une.

Il est dans une prison holographique et a des comptes existentiels à régler qui finiront par éclater dans Life Line. Mais dans Heroes And Demons il ne peut pas encore le comprendre. "Ordinateur, désactive le HMU" est une prison encore plus castratrice que celle qui l'oblige à rester dans son infirmerie, on nie son existence et le rappelle constamment à son état d'objet, logique alors qu'avec sa future liberté, il passe d'un extrême à l'autre en terme de comportement.

La belle fable accompagne très agréablement le fond ce qui permet de revoir l'épisode sans qu'il prenne de ride, un épisode savoureux : 8/10

Hors ligne

#4 07-04-2014 09:57:35

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Bizarrement, cet épisode ne m'a pas marqué, bien qu'en lisant ce topic, je m'en souviens maintenant comme d'un bon moment passé. Pourtant passionné de mythologie scandinave, j'aurais pu être plus affecté. (Le poème de Beowulf, bien qu'anglo-saxon, puise ses origines dans le folklore scandinave. L'histoire se déroule au Danemark, et le héro est d'origine suédoise).
En réfléchissant un peu, je crois que j'avais été  un peu frustré par le nom de Freya, je trouve qu'utiliser des noms de divinités pour les personnages scandinaves est un triste manque d'imagination. (Mais bon c'est mes marottes à moi ça, ce n'est pas vraiment dommageable dans l'épisode).
En résumé : Un épisode holodeck assez classique, ce qui ne l’empêche pas d'être sympathique. Qui (comme dit par d'autres) marque les débuts de l'évolution du Docteur.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#5 03-03-2015 00:11:47

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Pas mieux que pour vous.

Un bon point cependant, je me suis surpris à rigoler. Oui Picardo porte l'épisode de bout en bout. Le ressort classique du holodeck qui s'emballe est ici expliqué par une forme de vie immatérielle.
Ok, c'est bien mince et ce n'est pas le but premier.

Amusant et qui développe le personnage du docteur.

7.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 03-03-2015 14:16:45

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Buckaroo a écrit :

Et l'actrice qui joue Freya a en VO,  une drôle de voix nasillarde qui gâche le plaisir.. T'pol l'a échappé belle : Majorie Monaghan était en lice pour le rôle.

Voilà bien le genre de connerie qu'on peut dire par simple ignorance ! damn

Majorie Monaghan n'est rien d'autre que Number One le leader charismatique de la résistance Martienne dans Babylon V !
Qu'est que je racontais  avant ?!!! Mais ça , c'était avant Babylon V !

marjoriemonaghan_x.jpg

Elle est ultra crédible dans le rôle d'un leader , elle dégage une certaine distance  qui aurait fait merveille dans le rôle de T'pol ..
Hélas Majorie Monaghan avait un désavantage que Jolene Blalock n'avait pas ... Et nous savons bien lesquelles ... wink ..

Sinon la revoir en Freyda & ses costumes d'operette .. Ca ne sera pas à l'avantage de Voyager .. sad


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#7 03-03-2015 18:49:05

mbuna
I don't know you

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

dl500 a écrit :

Un bon point cependant, je me suis surpris à rigoler. Oui Picardo porte l'épisode de bout en bout.

Il ne perdra jamais ce ressort comique qui va plus tard atteindre des sommets. Il sera doublé d'une quête -d'une autre nature que celle de Data- pour l'instant encore assez embryonnaire mais qui va faire du Doc un énorme personnage tragi-comique.
Cet épisode est un très bon moment en lui-même et ne prend aucune ride aux revisionnages successifs, par ce qu'aisément mis en perspective de la suite.

Hors ligne

#8 04-03-2015 19:20:13

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

Tient, petite question:

Je vais arriver ce week-end à la fin de la première saison avec les dvds. Hors sur le forum, vous mettez 20 épisodes dans la saison 1. Je fais quoi pour mon bilan de saison par saison?
Et pourquoi cette différence?


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 04-03-2015 22:16:00

KIRK
Il est mort Jim !

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

dl500 a écrit :

Pas mieux que pour vous.

Un bon point cependant, je me suis surpris à rigoler. Oui Picardo porte l'épisode de bout en bout. Le ressort classique du holodeck qui s'emballe est ici expliqué par une forme de vie immatérielle.
Ok, c'est bien mince et ce n'est pas le but premier.

Amusant et qui développe le personnage du docteur.

7.

Les deux personnages qui ont le plus évolués dans VOY sont sans conteste Seven et le Doc ; ils ont une quête commune : trouver leur identité respective.

Hors ligne

#10 13-03-2015 10:33:57

mypreciousnico
_________

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

[Voici ce que je notais sur l'épisode lors de mon dernier visionnage il y a deux ans]

5.

Pas mal, mais l'épisode est beaucoup tiré en arrière par une reconstitution trop fauchée du Beowulf. Trois Viking et un petit décors de grange avec de la paille au sol ça fait vraiment trop minimaliste.
Heureusement, l'EMH est la pour sauver l'épisode. Il y est tout simplement excellent et sur la fin, la réécriture SF du conte mythologique regagne un peu de souffle.

Hors ligne

#11 17-10-2015 05:32:02

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

4/10

Pas fan des épisodes holodeck de TNG. Pas fan d'heroic-fantasy. Donc épisode ennuyeux. Bien que TNGien dans sa mise en place et sa solution, l'histoire est en plus bof avec des vikings ratés (des gros barbus malfringués ! Ils peuvent se reconvertir en père noël... T'inquiète Saga tu ne fais pas viking... Lol)
Tout ça pour continuer de donner de l'autonomie au Docteur !!! Pfff !!!. Les auteurs à vouloir précipiter ce concept au lieu de l'introduire en saison 2, nous ont donc pondu ce scénario bien naze avec une fin trop gavante... Janeway qui va écrire des éloges dans son journal de bord. C'est pourtant rare un épilogue raté.

Et dans l'histoire les Êtres photoniques, on s'en fout, l'intérêt scientifique de Janeway est vite oublié, ce qui compte c'est le Docteur et sa Freya pas crédible. Pourtant malgré du déjà-vu, nous avions un parent séparé de son enfant... Aucune remise en cause dans le mode opératoire de Starfleet.

Dernière modification par IMZADI (17-10-2015 05:41:26)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#12 05-09-2019 18:52:04

Synock
Cuitasses les patatas

Re : ST VOY 01x12 Heroes And Demons (Héros et démons)

DrAg0r a écrit :

Bizarrement, cet épisode ne m'a pas marqué, bien qu'en lisant ce topic, je m'en souviens maintenant comme d'un bon moment passé. Pourtant passionné de mythologie scandinave, j'aurais pu être plus affecté. (Le poème de Beowulf, bien qu'anglo-saxon, puise ses origines dans le folklore scandinave. L'histoire se déroule au Danemark, et le héro est d'origine suédoise).

Tient, vu qu'on s'est fait Beowulf, on se retente un visionnage bientôt ?


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

Pied de page des forums