ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#301 11-07-2019 09:31:35

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Dernières séries visionnées

J'aime beaucoup Final Space !
Lorsque e n'arrive pas à m'endormir je regarde un petit épisode et ça marche, moitié d'épisode paf je dors.

L'ambiance est excellente. Très drôle on saute pourtant parfois dans des moments de sérieux très sombre, beaucoup de contemplation également, c'est mon coup de cœur du moment !


Le podcast c'est la vie !

https://p1p2r.podbean.com/

Hors ligne

#302 03-08-2019 17:33:03

matou
modérateur

Re : Dernières séries visionnées

The Good Omens

Gaiman + Sheen + Tennant (+Terry Pratchett ).

Je pourrai m'arrêter là, tant ces simples noms suffisent à dire pourquoi c'est une série à voir...
Mais tant qu'à être là, autant développer un peu.
Je n'ai jamais lu le roman, donc je ne peux rien dire sur l'adaptation. Cependant, l'un des auteurs, Gaiman, est le showrunner de la série. Il a pris quatre ans pour faire la série (et plus pour adapter au format audio visuel, tant ce projet était un serpent de mer). Et il a dit qu'il ne fera pas une saison 2, tant ces six épisodes racontent le roman et que donc il n'y a plus rien de son oeuvre à adapter.
Enfin, pour Gaiman, c'était une promesse faite à Terry Pratchett  peu de temps avant sa mort.
Donc cette adaptation, n,'est pas une trahison.

Cette mini série met du temps à démarrer, à planter son décor. Il faut un peu s'accrocher dans les deux premiers épisodes. Car si l'univers est bien posé, on ne voit pas venir l'enjeu de façon très appuyée. C'est à dire que cet enjeu n'est pas assez incarné par les personnages. La description des protagonistes et des moeurs des deux camps, occupent la majorité des scènes. Du coup, l'enfant et ce qui lui arrive, semble comme une intrigue détachée.
Tout change avec le troisième épisode, qui permet enfin de poser le thème de la série, lié les intrigues en apportant de nouveaux personnages. Le thème est donc l'humanisation des anges et des démons, qui en étant moins ange et moins démon, retrouve un libre arbitre. Et cela les rend bien plus conscient de ce qui est important et à préserver : la paix, le progrès, le libre arbitre, l'indépendance d'esprit, l'émancipation.
A ce moment là, la mini-série, se plait à devenir satirique. Ces cibles sont forcément liées à l'univers décrit, mais on peut y voir au delà, et étendre cette gentille fable et ses critiques, à bien d'autres organisations.

Le ton, est lui, totalement anglais. S'il n'évite pas certaines lourdeurs, il reste très distancé, maniant de l'humour pince sans rire, l'absurde, les références totalement anglaises (dans le roman comme à l'écran, toute cassette oubliée trop longtemps dans une voiture, devient une cassette de Queen...).
Ce ton rend la série agréable pour toute la famille (les enfants fonctionneront au premier degrés et les adultes s'amuseront de la douce folie de l'ensemble). A ce sujet, la voix off, permet à la fois d'aider les plus jeunes à comprendre mais avec une pointe d'ironie qui permet des décalages entre elle et ce qui est montré et ce qui est dit). Ce qui la rendra supportable par ceux n'aimant pas les voie off.
De plus, un conte, et ici nous sommes clairement dans ce genre, a le plus souvent un narrateur. Et quel meilleur narrateur que Dieu?

L'interprétation est bien sûr impeccable, parfois à la limite du surjeux, mais cela ne luit pas à l'ensemble.
Tennant s'amuse et nous avec lui, tout en distillant quelques moments où son jeu retrouve la puissance de certaines scènes du Docteur mais Sheen est encore plus prodigieux. Pour qui a déjà vu l'acteur dans ses rôles plus ambigus, pleutre ou féroce, le voir composer cet ange débonnaire, immédiatement sympathique, est une performance hallucinante.
De plus leur alchimie est notable, rendant leur duo absolument crédible.
Chose à noter, les enfants jouant dans le film, ont une vraie qualité de jeu.

Quand aux effets spéciaux, ils font parfois assez cheap, mais là encore, c'est voulu, pour coller à l'ensemble. Car la série n'a pas une mise en scène tres riche. On sent un projet qui n'a pas eu de grands moyens. Par exemple, le paradis, l'enfer, le jardin d'Eden, tout cela manque d'ampleur. Ce qui peut nuire au propos car en convoquant un tel enjeu, mais en montrant si peu autant, on peine à y croire.
Mais qu'importe car il s'agit ici plus d'un conte que d'une histoire se prenant au sérieux.

En conclusion, la mini série est sympathique, lumineuse, les acteurs permettant de passer un moment agréable. Elle n'est pas creuse même si elle n'est pas non plus très profonde. Mais elle n'a jamais eu la prétention de l'être.
A voir pour ses acteurs, sa folie, pour passer un bon moment en famille.

Hors ligne

Pied de page des forums