ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#101 26-07-2019 23:29:01

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

Guigui le gentil a écrit :

Tout ça j'imagine que ce sera l'un des thèmes la saison 3 de DISCOVERY ... et ça sera sans doute pas très subtil smile

Hélas, tu es un visionnaire.
Burnham va réparer la fédération.

En ligne

#102 27-07-2019 17:56:10

Guigui le gentil
membre

Re : Série Picard : premières news

Désolé big_smile

Hors ligne

#103 27-07-2019 22:47:11

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

Guigui le gentil a écrit :

Désolé big_smile

Si cela se réalise, tu auras le titre de Kurtzologue!

En ligne

#104 28-07-2019 13:12:18

Guigui le gentil
membre

Re : Série Picard : premières news

ARGL Quelle horreur... en même temps quand je vois la saison 2, c'est pas bien difficile big_smile

Hors ligne

#105 28-07-2019 15:07:18

dl500
TOS Forever

Re : Série Picard : premières news

Le pire serait d'être Kurtzophile.  (il ne doit pas en rester ici).
wink

Ou dans le summum de la saleté, être Kurtzoophile.  joke


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#106 31-07-2019 15:42:36

dl500
TOS Forever

Re : Série Picard : premières news

https://www.unificationfrance.com/spip. ? icle=58286
C'est marrant, Frakes oublie qu'il a joué aussi Riker en 2005 dans ENT. wink donc ça ne fait que 14 ans... smile


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#107 31-07-2019 17:46:46

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

dl500 a écrit :

https://www.unificationfrance.com/spip. ? icle=58286
C'est marrant, Frakes oublie qu'il a joué aussi Riker en 2005 dans ENT. wink donc ça ne fait que 14 ans... smile

Oui je l’avais noté aussi.

En ligne

#108 16-08-2019 19:34:49

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

Rick Berman, jusqu’ici silencieux, a tweeté un message de soutien à la série.

En ligne

#109 16-08-2019 20:31:16

scorpius
Nowhere Man

Re : Série Picard : premières news

Logique. Ne serait ce que par respect pour les acteurs du "Bermanverse" impliqués dans la série.


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#110 18-08-2019 19:51:17

IMZADI
Memory Alpha

Re : Série Picard : premières news

En réalité ça veut tout dire et ça veut rien dire

Comme le dit Scorpius, c'est pour saluer les acteurs ou bien il a eu le privilège de lire certains scénarii et ça lui semble bien ?

Descendre la série, c'est descendre l'ensemble de la production donc les acteurs qui auraient fait un mauvais choix


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#111 05-10-2019 22:53:11

Haeresis
membre

Re : Série Picard : premières news

Et une nouvelle bande-annonce pour Star Trek : Picard

Flash required


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

En ligne

#112 06-10-2019 01:16:21

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

Ok la Fédération tourne le dos à Jean -Luc.
Note de la série Picard avec un malus de -3.

En ligne

#113 06-10-2019 08:15:52

dl500
TOS Forever

Re : Série Picard : premières news

Visuellement ça ressemble beaucoup plus (et mieux) à notre star trek historique.
Reste à savoir comment va être le contenu et même la forme. J'avoue que la plupart des réalisations de DIS me donnaient la nausée.
Il serait temps qu'on ait un minimum de qualité.
Après... S'il est assez facile de dissocier DIS du reste de la franchise (acteurs différents, vaisseaux et visuels sans rapport avec TOS), ici ça va être bien plus compliqué. Croisons les doigts.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#114 06-10-2019 14:42:50

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

Le résultat est déjà là. On parle de Jean-Luc. Ce mec a juste sauvé, exploré, construit pendant des décennies. Le tout avec le vaisseau amiral.
Il a travaillé avec l’Ambassadeur Spock, formé le seul officier synthétique de tout Starfleet, était la tête de pont diplomatique  avec un continuum omnipotent. Et j’en passe.
Dans TNG si dans cette période il n’est plus écouté, c’est parce qu’il a une maladie qui altère son jugement.

Si ce mec va au centre de Starfleet sur terre, c’est un amiral qui vient le chercher! Le genre de nom qui font qu’à l’accueil tu n’as pas un simple badge visiteur...(au passage quelle transposition idiote, dans ce futur les protocoles seront différents), tu as l’ordinateur qui envoie directement la requête pour qu’un amiral vienne. Le genre qui reçoit un badge (comm link) d’honneur pour venir quand il veut même s’il a quitté le service.
Le genre de gars, il vient, cela se sait tous les cadets se bousculent pour voir le type dont on leur parle dans leurs cours.

Pourquoi donc avoir un Picard qui doit assembler une équipe hétéroclite (tellement vue et revue comme type de personnages) qu’il faut rabaisser l’institution.
Minable, et feignant. Contre sens absolu.
Quelle histoire attendre donc si dès le départ on prend l’univers pour l’affadir, lui ôter son identité, sa force.
J’en ai rien à faire que Picard aide une jeune femme en quête d’identité et découvre les manigances cachées de groupes hostiles. Et que se faisant il se réconcilie avec lui même et aide d’autres à se révéler. Tout en aidant Data à revenir. Car voilà l’histoire, somme toute assez basique.
Ce dont j’ai à faire c’est comment c’est fait et comment cela respecte l’univers de TNG. Non par fétichisme mais parce que cet univers fait rêver.
Aucun des personnages de ST ne peut être aussi fort et intéressant sans cet univers.
Discovery l’a bien montré que en se plantant.
Ici Picard aura donc raison contre les autres et sauvera la mise d’incapables. Et fera une belle déclaration pour appuyer sur ce qui est juste.
En somme, même production, même intention. Picard sera atteint du syndrome Burnham, les larmes en moins, la rigidité des mouvements en plus.

Pour ceux qui trouvent que j’en parle trop tôt, je rappelle que ces BA nous ont déjà donné l’intrigue dans ses grandes lignes, ici nous avons juste le retour de Riker ( je préfère jeter un voile pudique la dessus), la confirmation pour Starfleet et que Seven va tirer partout.
Cette BA met en avant le cast de TNG montré comme en rupture avec Starfleet qui ne les considère plus.

L’épisode 9 de SW montre bien la tendance actuelle à ruiner le passé brillamment construit en proposant des interprétations qui permettent de raconter les histoires que les auteurs veulent. Le passé n’est plus un garde fou, un besoin d'exigence et une ambition. C’est juste une ressource que l’on pille et gaspille.
Au lieu de chercher la meilleure manière de faire ce dernier rugissement du vieux lion, on fait dans le simpliste et basique.

En ligne

#115 06-10-2019 16:08:23

Prelogic
Legaliste

Re : Série Picard : premières news

Matou je bois tes paroles. Ordonnes et j'obéis praise

Dernière modification par Prelogic (06-10-2019 16:09:54)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#116 07-10-2019 17:52:50

IMZADI
Memory Alpha

Re : Série Picard : premières news

quand Picard rentre dans la maison de Riker, n'entend-on pas un gosse crier "dad ... someone for you" un truc dans le genre ?

Donc ces officiers du vaisseau amiral qui ont agi pour la fédération et Starfleet sont partis se mettre au vert !? Riker et Troi dans la maison de Kirk wtf:

Dernière modification par IMZADI (07-10-2019 17:53:19)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#117 07-10-2019 18:05:28

dl500
TOS Forever

Re : Série Picard : premières news

IMZADI a écrit :

quand Picard rentre dans la maison de Riker, n'entend-on pas un gosse crier "dad ... someone for you" un truc dans le genre ?

Donc ces officiers du vaisseau amiral qui ont agi pour la fédération et Starfleet sont partis se mettre au vert !? Riker et Troi dans la maison de Kirk wtf:

Oui!
Je me suis fait la même réflexion... Si c'est le cas et bien syndrome micro univers...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#118 07-10-2019 22:50:52

Wells
membre

Re : Série Picard : premières news

heu, je vois pas ou est le soucis ? jusqu'à preuve du contraire les gens de starfleet ne sont pas des esclaves.

ils peuvent partir fonder une famille si ils le souhaitent. je vois pas pourquoi riker et diana l'aurait pas fait. ce sont des officiers comme il y en a pleins d'autres (d'ailleurs ils n’étaient pas au commande du vaisseau amiral mais de l'USS Titan aux dernières nouvelles)

je comprend pas vote bashing gratuit. Les personnages ont pris une retraite bien mérité, rien ne les force à mourir sur le pont de leur vaisseau.

Pour ma part j'ai enfin vue le look des vso de la fédération et ça m'a assez rassuré je dois dire.

Dernière modification par Wells (07-10-2019 22:51:43)

Hors ligne

#119 07-10-2019 23:19:37

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

Ce n’est pas un bashing gratuit, c’est « quel sens cela a ».
Faut il absolument aller vivre dans un coin reculé pour prendre sa retraite ? Faut il absolument quitter Starfleet pour fonder une famille?
Moi je pose une question : pourquoi Riker est il à la retraite. Qu’est ce que cela dit non seulement sur le personnage , sur ce qu’il Incarne, sur l’univers de ST.
Étant un grand fan de Generations, la retraite de Kirk a un sens, elle dit quelque chose sur lui, sur le devoir, sur Starfleet, sur l’utopie.

Oui l’ere Berman nous a rendu exigeant tant rien n’était pas réfléchi. Et cette qualité a fait que ST a duré.

En ligne

#120 08-10-2019 15:45:02

Guigui le gentil
membre

Re : Série Picard : premières news

matou a écrit :

Ce n’est pas un bashing gratuit, c’est « quel sens cela a ».
Faut il absolument aller vivre dans un coin reculé pour prendre sa retraite ? Faut il absolument quitter Starfleet pour fonder une famille?
Moi je pose une question : pourquoi Riker est il à la retraite. Qu’est ce que cela dit non seulement sur le personnage , sur ce qu’il Incarne, sur l’univers de ST.
Étant un grand fan de Generations, la retraite de Kirk a un sens, elle dit quelque chose sur lui, sur le devoir, sur Starfleet, sur l’utopie.

Oui l’ere Berman nous a rendu exigeant tant rien n’était pas réfléchi. Et cette qualité a fait que ST a duré.

Encore une fois après 20 ans d'ellipse tu peux tout justifier. Nous avons déjà eu pas mal de contre-exemples dans la saga, de ce qui nous est montré de Riker et Troy. Donc ça va. Le fait que l'ambitieux Riker se pose en retraite me plaît bien.

Hors ligne

#121 08-10-2019 18:06:51

matou
modérateur

Re : Série Picard : premières news

On peut tout justifier mais cela ne veut pas dire que la qualité proposée est toujours la même.
La fin d’un personnage est à manier avec soin, sinon c’est toutes les autres fictions avec ce personnage qui sont touchées.

Riker loin de Starfleet quel sens cela à ? C’est ça le plus important. Surtout pour un personnage secondaire d’une série.

J’ai coutume d’utiliser une classification des évolutions, il y a les évolutions logiques (plus ou moins surprenantes), les contre sens, les clichés, les surprises.
Kirk sa retraite, sa difficulté à la vivre et le nexus, tout est logique.
Spock, ambassadeur, logique aussi.
Scotty dépassé mais toujours capable, envie de goûter une retraite, logique.

Riker ce n’est ni logique, ni surprenant. C’est juste un cliché. Ils pouvaient être des urbains investis dans l’académie de Starfleet. Il pouvait être en lien avec son double, ancien du maquis pour aider à retisser des liens après cette importante divergence. Il pouvait être amiral. Ils pouvaient être ambassadeur sur betazoed.
Il y avait plein de possibilités qui font sens.

Ici il faut que Picard soit coupé de Starfleet pour faire son solitaire. Pour avoir raison contre des technocrates.
Merci du cliché je ne regarde pas ST pour avoir cette soupe. Mais pour être inspiré par un imaginaire riche.
Donc comme Picard doit suivre ce cliché, il faut qu’il n’ait pas de lien avec Starfleet. Donc on retire Riker aussi.
Riker l’ambitieux, qui pouvait donc monter sinon peut l’être sans se renier et user de son ambition pour faire de bonnes choses.
Non il doit être là pour réconforter Picard dans sa volonté solitaire.

Pour suivre ce cliché du vieux lion, on choisit de préférer l’individu au collectif, de rabaisser les institutions et de tordre les personnages.

On pouvait aussi transformer ce cliché en histoire surprenante et faire un traitement à la hauteur de ce que l’on a eu.
Même type d’histoire mais avec justement de l’ambi.

En ligne

#122 08-10-2019 20:44:17

Oberon
Section 31

Re : Série Picard : premières news

Et bien moi je serais encore plus catégorique que toi sur la question, matou.
Non, Guigui, on ne peut pas tout justifier, même avec une ellipse de 20 ans. Car cela équivaut à dire que n'importe qui peut se transformer en son absolu contraire, il suffit juste d'un laps de temps assez long, et ce, indépendamment de la morale individuelle du personnage ou de l'importance des structures qui l'entourent. Le temps suffirait donc à transformer n'importe lequel d'entre nous en tueur en série, si je file ce raisonnement à son paroxysme?
Je pense que Nelson Mandela, qui n'a pas bougé d'un iota sur ses convictions profondes en 30 ans d'apartheid aurait quelques arguments en opposition avec cette affirmation.
Et pour en revenir à Picard, de tous les futurs possibles pour lui, on choisit, pour ne pas s'encombrer des structures, celui où il devient un marginal coupé du Starfleet Command. Sérieusement? On parle d'un homme qui pourrait se faire inviter chaque jour de la semaine chez un amiral différent, qui est un diplomate galactique, et dont le nom est dans les manuels de la Fédération. Si quelqu'un connait un personnage historique correspondant à cette description à qui il soit arrivé ce destin de marginal parfaitement improbable, je l'invite à le donner en exemple, car cela mériterait d'être connu.
Et qu'en parallèle de cela, Riker ai connu un destin presque aussi abbérent, tout cela pour nous amener un point de départ narratif cliché, fade, et d'une absence totale d'ambition pour l'univers, là, ça en devient insultant.

Star Trek n'est pas une franchise comme les autres. Forte de 40 ans de cohérence internaliste, elle amène avec elle des obligations et certaines limites dans les possibilités narratives.
S'en affranchir n'est ni courageux, ni innovant, c'est simplement du baratin de production cherchant à faire passer son impuissance pour un principe théorique.
On y a déjà eu droit avec Discovery. C'était déjà beaucoup trop...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#123 08-10-2019 21:52:44

McRaktajino
membre du club

Re : Série Picard : premières news

Oberon a écrit :

Non, Guigui, on ne peut pas tout justifier, même avec une ellipse de 20 ans. Car cela équivaut à dire que n'importe qui peut se transformer en son absolu contraire, il suffit juste d'un laps de temps assez long, et ce, indépendamment de la morale individuelle du personnage ou de l'importance des structures qui l'entourent. Le temps suffirait donc à transformer n'importe lequel d'entre nous en tueur en série, si je file ce raisonnement à son paroxysme?

Je pense que Guigui voulait dire qu'en 20 ans beaucoup de choses peuvent arriver et pas que 20 ans de temps passé suffit à tout justifier, même si en effet il parle de justification. Moi je l'ai compris comme ça en tout cas.

Dernière modification par McRaktajino (08-10-2019 21:56:21)

Hors ligne

#124 10-10-2019 09:48:55

scorpius
Nowhere Man

Re : Série Picard : premières news

Allez, histoire de mettre un peu de positivité, il y a bien 2/3 éléments que je trouve intéressants dans ce trailer. Le plus intéressant et de loin en terme de "worldbuilding" est la présence d'androides dérivés de Data... A voir ce qu'ils vont faire de cette storyline mais le fait que l'existence de Data ait eu un impact technologique/culturel sur le Trekverse post-Némesis c'était le minimum syndical.

Autre point positif en ce qui me concerne, le casting. Autant le retour des "anciens" me laisse relativement froid (mis à part Seven, le personnage a tellement à offrir) autant j'aime beaucoup Santiago Cabrera et Alison Pill. Comme pour les androides à voir si leurs personnages sont intéressants, pertinents, attachants, etc.  Mais je suis content de voir ces acteurs rejoindre le Trekverse.


SIRmZIH.gif

Hors ligne

#125 10-10-2019 11:53:39

Guigui le gentil
membre

Re : Série Picard : premières news

matou a écrit :

Donc comme Picard doit suivre ce cliché, il faut qu’il n’ait pas de lien avec Starfleet. Donc on retire Riker aussi.
Riker l’ambitieux, qui pouvait donc monter sinon peut l’être sans se renier et user de son ambition pour faire de bonnes choses.
Non il doit être là pour réconforter Picard dans sa volonté solitaire..

On est bien d'accord : l'utilité narrative est bien ici. C'est aussi pourquoi il n'y a pas d'amirale Janeway le temps d'un cameo j'imagine.

CEPENDANT, Riker va sur ses 70 ans, en tout cas il a sans doute dépassé les 65 ans et, du fait du gap de 20 ans, on peut très bien imaginer qu'il a eu largement le loisir de changer de cap pour tout un tas de raisons qui ne seront pas développées... car finalement ce changement est-il si contradictoire avec ce qu'on connait du personnage ?

Tu assènes que : oui bien évidemment...

Sauf que non, ce n'est pas si évident. Tout d'abord Riker veut absolument devenir le capitaine de l'Enterprise, pour finalement oublier cette idée. L'USS Titan était sans doute mieux mais peu importe, on lui avait déjà proposé des trucs classes qu'il aura refusé auparavant. Le mariage avec Troi a dû changer bien des choses en 2 décennies. Et si c'était elle qui avait initié ce changement ? Cela ne sera pas contradictoire avec son personnage à elle... qui du coup rend la retraite de Riker crédible. Car les regrets de celui-ci vis-à-vis de ses choix passés à propos de son Imzadi sont clairement exprimés dans l'épisode Second chances justement. On peut bien imaginer que jamais plus il ne voudrait la perdre (on le comprend). Du coup, je ne comprend pas pourquoi tu es si péremptoire sur ce sujet précis, qui finalement est loin d'être si incohérent que tu veux bien l'admettre. Les personnages de la saga qui ont une vraie retraite sont suffisamment rares pour que justement, on puisse se permettre ceci avec ces personnages que sont Troi et Riker.

Par contre, que la Fédération tourne le dos à Picard, je trouve ça un peu lourd comme toi... mais pas nouveau... C'est vraiment abusé mais pas totalement incohérent (c'est chaud, alors je dirai que je jugerai sur pièce).
Mais je te rejoins sur la façon dont Picard est traité par ses pairs, là effectivement, ça ne le fait pas : c'est un légende vivante quand même.

Non, Guigui, on ne peut pas tout justifier, même avec une ellipse de 20 ans. Car cela équivaut à dire que n'importe qui peut se transformer en son absolu contraire, il suffit juste d'un laps de temps assez long, et ce, indépendamment de la morale individuelle du personnage ou de l'importance des structures qui l'entourent. Le temps suffirait donc à transformer n'importe lequel d'entre nous en tueur en série, si je file ce raisonnement à son paroxysme?

Ce n'est pas du tout ce que je dis. Je dis qu'une ellipse suffisamment longue peut permettre des évènements suffisamment marquants (digestion incluse pour les persos) pour avoir un statu quo bouleversé d'un personnage. Revoyez Buffy par exemple wink Ici, je pense que Riker a fait son temps, en est conscient et contrairement à Kirk ou Picard, l'accepte réellement. Ceci me semble possible par rapport à ce que je développais précédemment et que cela est sans doute dû à un ou plusieurs évènements sur son parcours de vie sur les 20 dernières années.

Et pour en revenir à Picard, de tous les futurs possibles pour lui, on choisit, pour ne pas s'encombrer des structures, celui où il devient un marginal coupé du Starfleet Command. Sérieusement? On parle d'un homme qui pourrait se faire inviter chaque jour de la semaine chez un amiral différent, qui est un diplomate galactique, et dont le nom est dans les manuels de la Fédération. Si quelqu'un connait un personnage historique correspondant à cette description à qui il soit arrivé ce destin de marginal parfaitement improbable, je l'invite à le donner en exemple, car cela mériterait d'être connu.

Sur ce point là, je suis tenté d'être d'accord mais je jugerai sur pièce.

Et qu'en parallèle de cela, Riker ai connu un destin presque aussi abbérent, tout cela pour nous amener un point de départ narratif cliché, fade, et d'une absence totale d'ambition pour l'univers, là, ça en devient insultant.

Là, je trouve que vous abusez...

Je pense que Guigui voulait dire qu'en 20 ans beaucoup de choses peuvent arriver et pas que 20 ans de temps passé suffit à tout justifier, même si en effet il parle de justification. Moi je l'ai compris comme ça en tout cas.

C'est ça que je veux dire... Durant ces 20 ans, on va dire il y a une série qui n'existe pas qui s'appelle STAR TREK : TITAN où le personnage change d'ambitions personnelles durant 10 saisons imaginaires... Et que, ce n'est pas parce qu'on en parlera pas que cela ne sera pas possible. À partir de ce moment là, qu'un mec de 30 ans soit ambitieux pour vouloir prendre sa retraite à 60/65 ans après avoir presqu'obtenu tout ce qu'il voulait, au bout d'un moment, je ne vois pas d'incohérences...

Allez, histoire de mettre un peu de positivité, il y a bien 2/3 éléments que je trouve intéressants dans ce trailer. Le plus intéressant et de loin en terme de "worldbuilding" est la présence d'androides dérivés de Data... A voir ce qu'ils vont faire de cette storyline mais le fait que l'existence de Data ait eu un impact technologique/culturel sur le Trekverse post-Némesis c'était le minimum syndical.

Voilà, merci. smile
Et je sens qu'on aura de beaux relents de l'épisode "The measure of a man". Voilà, pour moi, quelque chose de plus passionnant que de savoir s'il est logique qu'un vieux épicurien veuille arrêter de parcourir la galaxie plutôt que de faire la cuisine pour sa famille (qu'il aime forcément).

Autre point positif en ce qui me concerne, le casting. Autant le retour des "anciens" me laisse relativement froid (mis à part Seven, le personnage a tellement à offrir) autant j'aime beaucoup Santiago Cabrera et Alison Pill. Comme pour les androides à voir si leurs personnages sont intéressants, pertinents, attachants, etc.  Mais je suis content de voir ces acteurs rejoindre le Trekverse.

Je partage. Maintenant : wait & see...

Hors ligne

Pied de page des forums