ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 15-04-2019 16:00:04

Haeresis
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Bon, en attendant, une video concernant The Mandalorian. Il n'y a pas de version nette, même le live sur la chaîne officielle a dissimulé la vidéo. Pas très logique et malin je trouve. Va falloir se contenter de ça pour le moment.


Flash required


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

En ligne

#52 15-04-2019 16:21:09

Prelogic
Legaliste

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Cette bande-annonce dit beaucoup de choses, notamment sur la manière dont Lucasfilm envisage son sujet depuis quelques années. A commencer par cette forme de réappropriation culturelle qui ne s’embarrasse pas de réécrire sa propre histoire, pour donner au final l’impression d’un amateurisme total. Ceci alors même que toutes les clés d’un avenir serein étaient là, et qu’il suffisait de « faire confiance » aux artistes et aux créatifs plutôt qu’à une logique d’exploitation de licence qui donne au final une triste image de cet univers de fiction.

Résumons-nous : le 20 janvier 2015, nous apprenons que les idées de George Lucas pour l’Episode VII sont rejetées par Disney. Le choix est fait de partir d’une page blanche avec JJ Abrams et Lawrence Kasdan : « Les idées que j’ai vendues à Disney… ils ont pris la décision de ne pas s’en servir. Ils vont développer leurs propres idées ». S’en suit la même année, quelques semaines avant la sortie du Reveil de la Force, une mise au point déchirante du principal intéressé qui compare Disney à des esclavagistes blancs. Lucas en profite pour dire qu’il regrette l’orientation « vintage » donnée au film (et, comme nous le verrons par la suite, à l’ensemble des projets de Disney pour la poursuite de l’exploitation). En 2018, Lucas aux côtés de James Cameron pour l’émission « Story of Science Fiction » donne davantage d’indications sur la manière dont il envisageait la « conclusion » de l’arc Skywalker. On le sentait plus proche d’une vision universelle et cosmogonique pour clôturer cette aventure, à l’instar de ce qui avait été initié avec la prélogie et les midi-chloriens : « Mais bien sûr, beaucoup de fans auraient détesté ». Au-delà de ces quelques interventions publiques, Lucas ne s’exprime plus, ou sinon par la voix de sa porte-parole Connie Wethington. Ses conversations téléphoniques avec Mark Hamill sur l’avenir de la saga sont également un mystère, que Hamill ne souhaite par dissiper.

Avec la mise en ligne de la bande-annonce de l’Episode IX (qui a connu plusieurs déboires, dont l’éviction de Trevorrow), JJ Abrams, déclare avoir « consulté » George Lucas : « Nous avons eu des discussions entre nous, puis nous avons rencontré George avant d’écrire le scénario. Ces questionnements étaient concrets, pas des débats : il nous faut regarder l’immensité de l’histoire en face et essayer d’y trouver une conclusion favorable ».

Voilà où nous en sommes à l’heure actuelle. A essayer de trouver une conclusion favorable au dernier moment, en rappelant Lucas à la dernière minute pour discuter sur un coin de table.

Pour le reste, je rejoins la plupart des avis sur l’aspect formel de cette bande-annonce : l’impression d’assister à un joli produit formaté, terriblement consensuel, ne montrant rien qui puisse réellement avoir du sens d’un point de vue cinématographique. Quand Lucas filmait la course de modules en vue subjective, il se débarrassait des entraves technologiques et proposait enfin au public une authentique expérience immersive, un spectacle total. Cela voulait dire quelque chose pour lui, mais cela annonçait déjà l’avenir proche du cinéma, aujourd’hui envahi par les incrustations numériques que plus personne dans le public ne conteste.

A force de vouloir « faire comme la trilogie classique », à force de regarder dans le rétroviseur et ne plus regarder devant soi, on finit par se cogner. C’est ce qui arrive, visiblement, à JJ Abrams qui essaye bien de nous glisser subtilement quelques éléments de langage prélogiques pour donner du liant à une vision conceptuelle d’une pauvreté affligeante, ruinée par une logique de production terriblement suffisante et arrogante. Du sable, un Tie-Fighter, un A-Wing et une mini barge à voile, ainsi que les restes de l’Etoile de la Mort et les ricanements de Palpatine.

La seule chose plutôt inspirée, c’est probablement le titre : imaginez un instant ce que cela aurait pu donner sous la supervision de George Lucas. La comparaison est douloureuse.

Je crois que c’est le philosophe Kant qui disait : « Soit on a un prix, soit on a une dignité ». Il est temps que Star Wars retrouve le chemin de la dignité et s’écarte de la tentation de l’argent facile, sur une simple réputation de marque ou sur un quelconque rapport à « l’émotivité » du spectateur face à quelques trémolos lyriques.

En ce qui me concerne, il est temps de passer mon tour. Je n’éprouve pas le besoin impérieux d’en savoir plus, et je souhaite toujours à l’univers de Star Wars un destin plus réjouissant et inspiré que ce l’on nous offre à l’heure actuelle.

Dernière modification par Prelogic (15-04-2019 16:27:09)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#53 15-04-2019 18:03:45

matou
modérateur

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

J’avais dit qu’avec Disney, SW allait s’affadir et perdre ce qui en a fait un élément de la pop culture.
Et que Lucas serait réhabilité.
Ben en 4 ans c’est fait. SW n’est plus qu’in’produit d’appel comme un autre (prestigieux) pour fourguer du 7$ par mois...
Et le Lucas tant décrié (par Pegg) est donc maintenant consulté (et non plus Pegg).

Bonus: alors ils sont où les « practical » ? Il y a quatre ans c’etait dans toutes les bouches lors de la promotion. Pour un retour vers l’esprit originel SW que la Prelogie avait mis de côté.
Non sérieusement, 4 ans c’est pas si vieux. Alors pourquoi ce n’est plus hype? Pourquoi aucun journaliste ne pose la question?

Hors ligne

#54 15-04-2019 18:18:44

dl500
TOS Forever

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Tout à fait d'accord.
Lucas a fait un énorme doigt d'honneur aux "fans" et aux "critiques". Vous ne vouliez plus de moi? Ok, vous aurez pire. Et tout ça en 4 ans. Et 5 films bien en dessous des précédents.
Que de la nostalgie dégoulinante, aucune prise de risques, on toise le créateur en pensant faire mieux et?
-un film n°7 oubliable (et oublié?) qui n'apporte rien , ne raconte rien.
-un 8 qui divise plus qu'il ne rassemble et qui détruit son propre précédent. Un acteur principal qui vomit sur ce qu'il a du jouer et ce qu'on a fait de son personnage. (impec la promo non?)
-Un 9 qui essaie de recoller les morceaux d'une trilogie non réfléchie à la base avec aucun script global, toujours en regardant en arrière…
-un spin of entre le 3 et 4 sympathique et (trop?) respectueux qui finalement n'apporte rien si ce n'est du visuel et encore (trop) de clins d'œil à la trilogie classique.
-un second spin off inutile qui démystifie un personnage qui n'en avait absolument pas besoin, avec des recasts ratés.

Ok, what else?
Je garde précieusement mon coffret Blu-ray des 6 films Lucasiens, et je regrette à jamais que son auteur ait vendu la dernière trilogie. On ne aura JAMAIS ce que cela aurait donné, et on ne reverra JAMAIS le trio d'origine ensemble. C'était bien la peine JJ de faire cette photo du casting original pour nous faire saliver pendant l'écriture du 7...
Blasé, dégouté, en fait pleins de termes viennent s'ajouter maintenant.
Merci Disney...c'est quoi la suite avec le rachat de la FOX? On détruit Alien (c'est déjà fait avec Ridley Scott en fait), les Mutants, et j'en oublie…

Je me fout de ce dernier film...mais comme beaucoup, j'espère qu'il relèvera (un peu) le niveau.

Dernière modification par dl500 (15-04-2019 18:20:37)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#55 15-04-2019 19:17:27

Oberon
Section 31

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

D'accord avec ton analyse, dl500, mais pas avec ta conclusion.
Tu espères que le 9 va relever le niveau, moi pas. Déjà parce que cela sauverait l'image de JJ, et que vu le mal qu'il a fait, il ne le mérite aucunement. Je souhaite que sa carrière fasse les frais de son manque d'ambition narrative, de sa médiocrité dans l'écriture, et de sa complaisance envers la politique du studio.
Ensuite parce que ce serait une semi-rédemption pour cette formule "nostalgie/fan-service/zéro prise de risque", et que cela pourrait conduire Disney à s'imaginer que le format est finalement bancable et qu'il doit s'appliquer aux autres productions. On rempilerais alors pour une décennie supplémentaire de films à vomir, sans aucune âme et dénués de tout renouveau.
Et enfin, parce qu'un homme beaucoup plus sage que moi à dit un jour que "tout processus de décomposition doit aller à son terme."
Car que ce soit dans la production cinématographique, l'industrie du jeu vidéo ou le divertissement en général, un processus de décomposition s'est amorcé tout au long de la décennie. On met de côté les idées audacieuses pour ne retenir que celles qui s'appuient sur des études de marché, tous supports confondus. Ors, entre la baisse tendancielle du taux de profit inhérente à la structure même du capitalisme, et la volonté de transformer un système de production artistique en purs produits formatés destinés à plaire à tous les publics (et donc à n'en contenter véritablement aucun), ce format commence à sérieusement s'essoufler, mais pas encore suffisamment pour que les exécutifs de tous bords n'envisagent d'en adopter un nouveau.
Quand on remerciera JJ à coups de pieds au cul et qu'on fera la promotion d'une nouvelle vague de créatifs, dont la culture sera l'innovation respectueuse et non le fan-service le plus démagogique, je partagerai ce voeu de voir le niveau remonter et d'avoir un public qui se réconcilie avec la production.
D'ici là, il est impératif, à mon sens, de laisser les médiocres aller au bout de leurs "oeuvres", quitte à prolonger notre traversée du désert culturel encore quelques temps. Que le processus de décomposition aille à son terme...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#56 15-04-2019 19:24:15

dl500
TOS Forever

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Je suis d'accord avec toi.
Je n'y crois pas du tout au fait que ce film puisse (j'avais dit "un peu") relever l'ensemble...
Et puis je ne pardonnerai JAMAIS à JJ le massacre de ST.
Ce type aura réussi à tuer les 2 plus grosses franchises de SF.
Fred Freiberger peut reposer en paix, son successeur a réussi à le surpasser.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#57 28-04-2019 18:57:28

matou
modérateur

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Rumeurs:


Spoiler

The rumor is that Matt Smith isnʼt Palpatine reborn or rejuvenated but a dark side acolyte.
However, during The Rise of Skywalker, Smithʼs character is willfully possessed by the spirit of Emperor Palpatine. During the final act of the film Rey and Kylo team up to fight the Palpatine possessed Matt Smith.
The two-on-one duel is pretty intense for the duo.
Eventually Kylo Ren kills Palpatineʼs host body
Palpatineʼs spirit then jumps into Kylo Renʼs body.
Kylo Ren is strong enough to not lose total control of his mental faculties.
Kylo Ren struggles to take control of his body but subdues himself and his weapon while beckoning Rey to kill him. Kylo does the right thing and becomes Ben Solo again as he sacrifices himself to kill Palpatine.
Rey having never toyed with the dark side like Kylo Ren and the acolyte did means Palpatine has body evil enough to inhabit

Hors ligne

#58 22-05-2019 22:47:25

Haeresis
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Une vidéo et un article de Vanity Fair concernant l'Episode IX:

Star Wars : L'Ascension de Skywalker : nouvelles infos sur les personnages et les planètes !

Flash required



Personnellement, ça ne m'inspire rien du tout. Eh puis, "l'apogée" du combat entre les Jedi et les Sith est passée depuis très longtemps normalement. Assisterons-nous alors au vol de l'accomplissement d'Anakin/Vador en tant qu'élu de la prophétie pour le refiler à Rey et Kylo ?

Ensuite, vu la facilité de Rey a engranger les pouvoirs de la Force, je vois pas quel entraînement elle a pu suivre.

Et confirmé d'ailleurs que le film se déroule 1 an après TLJ.

Dernière modification par Haeresis (22-05-2019 22:48:04)


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

En ligne

#59 16-06-2019 14:18:37

Prelogic
Legaliste

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

De la manière dont Lucasfilm gère l’IP sous gouvernance Disney, je dirais que nous pouvons encore entrevoir l’écriture ou la pensée de Lucas. Je crois en fait que cette troisième trilogie aurait dû être celle de la « transmission » au sens stricte. La trilogie classique était celle du fils, la prélogie celle du Père, la troisième devait logiquement suivre une fois plus inclusive, le sacrifice d'Anakin et l'abnégation de Luke devant servir de leçon à toute l'humanité. Comment (et à qui) Luke transmet non pas le savoir Jedi, mais sa propre expérience tirée de sa confrontation ultime au Côté Obscur avec l’Empereur et Vador ? Rey aurait dû être le réceptacle de ce savoir, sans pour autant être une Skywalker. Ben, qui avait toutes les chances de son côté car « bien né », avait donc toutes les raisons de jalouser Rey envers qui Luke se serait montré trop protecteur. La raison était dès lors toute trouvée pour Ben de se tourner vers la figure fantasmée du Grand-Père. Fin de l’histoire.

Au lieu de cela, on ne sait toujours pas qui est Rey, et je pense que l’Ep IX ne pourra jamais rattraper l’étape de la révélation, car c’était à l’Ep VIII de le faire au minimum. Il fallait avoir le courage de faire de Rey une nobody dès le départ avec un lourd secret, ou cesser de nous balader. Le seul truc extraordinaire chez Rey pour le moment c’est qu’elle a trouvé un droide de la Résistance dans le désert, qui disposait d’une moitié de Carte. Elle a donc juste eu de la chance et s’est retrouvée au bon endroit au bon moment. Sa « sensibilité extraordinaire et terrifiante à quelque chose mais on ne sait pas quoi » est juste une sensibilité à la Force. Plus ou moins importante, là aussi on ne sait pas. Et on ne sait pas non plus pourquoi ça en fait un être d’exception auquel les méchants doivent s’intéresser.

Alors que, encore une fois, Rey aurait pu être le disciple / l’apôtre de Skywalker, disposant d’un savoir jalousé par Ben et Snoke. Et ce potentiel aurait pu être, simplement, l’idée d’une plus grande connexion avec la Force Universelle (celle qui inclue à la fois l’instant présent et la vision à long terme, la vivante et l’unificatrice). Il faut absolument que Lucasfilm reprenne l'histoire de Lucas et fasse appel à ses services en tant que consultant. Parce que, d'un point de vue strictement philosophique, cette nouvelle trilogie est davantage gouvernée par une relation abusive et viscérale vis-à-vis  de la trilogie classique.

Dernière modification par Prelogic (16-06-2019 14:24:50)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#60 17-06-2019 11:57:50

Oberon
Section 31

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Il y a, hélas, un abîme séparant ce que devrait faire Disney de ce qu'ils vont faire, mon cher Prelogic...
Mais il est évident que si SW doit encore avoir un avenir, ce sera par une reprise en main drastique de l'écriture, et la réintégration de Lucas au processus de développement.
Peut-être qu'après un échec retentissant de l'épisode 9, les décisionnaires accepteront, contraints et forcés, de repenser en profondeur ce qui doit l'être, mais j'en doute. N'oublions pas la désespérante nouvelle annonçant Benioff et Weiss pour reprendre la franchise à la fin de la postlogie.
Qui, parmi nous, peut encore s'imaginer que cela constitue une bonne nouvelle? D'un retour à une écriture plus proche de l'oeuvre de Lucas? Et de revenir à une symbolique de transmission du savoir et des compétences?
Soyons sérieux: les plus grands acteurs de l'industrie du divertissement sont à la recherche d'une chimère, soit une formule utilisable à l'infinie, contentant tous les publics, et ne prenant aucun risque idéologique. Et même après des années d'échecs, au demeurant forts prévisibles, aucune des majors n'a encore accepté l'impossible de ce concept aussi cupide qu'idiot.
Donc navré, Prelogic, mais je doute très sérieusement que ce que tu dépeins comme marche à suivre, et qui me donnerait envie de retrouver le chemin d'une salle de cinéma, ne voit le jour avant longtemps. Je préfère faire mon deuil de SW et avoir peut-être une bonne surprise dans quelques années, que de continuer à payer pour voir et me faire du mal devant le niveau du spectacle.
Il y a avait, et tu as raison de le souligner, bien des façons, en gardant les mêmes personnages, de rendre la postlogie intéressante.
Le hic, c'est qu'ils ont renoncé, Kathleen Kennedy en tête, à avoir la moindre ambition dans l'écriture il y a des années.
Pour l'heure, j'appelle donc de mes voeux un échec cuisant pour l'épisode 9, car il n'y a que quand ils perdent de l'argent que cette clique de médiocres accepte de se poser des questions...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#61 17-06-2019 19:44:43

ufologue
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Oberon a écrit :

...j'appelle donc de mes voeux un échec cuisant pour l'épisode 9, car il n'y a que quand ils perdent de l'argent que cette clique de médiocres accepte de se poser des questions...

Ils se posent des questions oui, mais tirent les mauvaises conclusions et mettent en oeuvre des solutions plus que discutables. Pour Disney l'échec de Solo c'est un souci de calendrier alors que les deux principales raisons du mauvais score du film sont The Last Jedi qui a convaincu énormément de monde de ne plus se déplacer pour un Star Wars version Mickey, et aussi le bashing de Disney elle-même qui durant des mois n'a cessé de dire que le film sera une catastrophe industrielle. Comme anti-pub on ne peut pas faire mieux. Et pour un échec (pas si énorme que ça en définitive) on abandonne les Star Wars Story et on dscute de l'avenir de la saga avec son fossoyeur Rian Johnson et deux téléastes très à la mode sans sans aucun talent. Donc non un échec financier n'arrange rien chez Disney, bien au contraire.

Dernière modification par ufologue (17-06-2019 19:45:25)

Hors ligne

#62 18-06-2019 01:22:21

Oberon
Section 31

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Si tu as lu mon post en entier, tu auras certainement noté que je suis loin d'être optimiste, ufologue.
Pour aller au bout du cynisme, je te répondrai simplement que quitte à voir SW être massacré opus après opus (car Solo est lui aussi loin d'être un bon film) autant que cela leur coûte le plus cher possible. Quantum of solace, en quelque sorte...
De toute façon, l'épisode 9 est une chronique d'un désastre annoncé, confirmée à chaque teaser, trailer ou coup de comm du studio.
Dans ce contexte, la question n'est plus de savoir si le film sera un échec, car c'est une quasi-certitude, la question est: à quel point? Et quelles en seront les répercussions?
Mais là où je te rejoins, hélas, c'est dans les réponses fascinantes de dogmatisme et de mauvaises foi qu'ils arrivent à donner à ces échecs. Sur ce point là, ils sont d'une créativité sans limite...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#63 13-07-2019 18:02:29

Haeresis
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Bon, la sortie de l'épisode IX approche, et le marketing débute, avec un teasing d'une figurine: Le soldat Sith

Spoiler

sith_trooper01.jpg

Que dire ? Autant j'aime bien ce que ça donne visuellement (bien mieux en tout cas que les prétoriens du VIII qui font trop plastique à mon goût). Mais ça s'arrête là. Car c'est pas original pour un sou, et enfin, je trouve ça inquiétant qu'il y ait "Sith" dans son nom. En effet le passé est refoulé. ^^'
Alors je vais revenir à la crainte que j'ai exprimée dans un précédent post, à savoir, voler l'accomplissement d'élu d'Anakin à la fin du VI, pour certainement le refiler à Rey (comme ça elle aura tous les exploits, mais aucun mérite ^^).

Et si ce soldat sert à teaser une scission au sein du premier Ordre (Faction Hux et Faction Kylo). Ca reste problématique car les premières infos semblent dire que ces soldats Sith obéissent à Kylo uniquement. Ce qui rendrait ce dernier, qui, après avoir déclaré dans le VIII qu'il faut oublier le passé, incohérent. De mon point de vue du moins.

Enfin, je constate qu'avec, la carte stellaire, le cosplay de Dark Revan éco+ de Kylo Ren, Starkiller qui aspire l'énergie d'une étoile d'une manière similaire à la Forge Stellaire, et maintenant un trooper rouge comme les chef d'escouades des armées Sith, ça commence à faire beaucoup d'éléments repompés en particuliers sur Knights of the Old Republic.

Vos avis ?


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

En ligne

#64 14-07-2019 10:05:26

matou
modérateur

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Je te rejoins.
Pour TFA on nous a bassiné avec le « ce ne sont pas des Siths » pour en arriver à ce genre de retcon.
Cette postlogie n’a rien à dire alors elle cannibalise tout ce qu’elle trouve pour remplir ce vide.
Pour cet épisode, Johnson a tellement fermé toutes les portes que ce genre d’ajouts en dernier volets sont obligatoires. Mais cela renforce le sentiment d’une succession de film et non d’une trilogie.
Au passage au niveau de la com, cette postlogie aura donc fait de la com sur des déclinaisons de stormtrooper. Cela est significatif.

Hors ligne

#65 15-07-2019 11:58:04

Prelogic
Legaliste

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Mouais…comme d’habitude on rajoute une couche de peinture rouge et on fait du recyclage de concepts artistiques. JJ Abrams nous avait fait à peu près le même coup avec les chasseurs TIE de The Force Awakens. Il ne suffit pas de rajouter une antenne à un vaisseau, ou d’aller fouiller dans les concepts préliminaires de Ralph McQuarrie pour que ça suffise à endormir le public – qui a déjà compris qu’on essayait de le draguer avec une promotion vintage ostensible.

Disney n’en a strictement rien à faire du point de vue de Lucas sur sa propre création. The Force Awakens avait entériné cet état d’esprit, à travers notamment les propos très opportunistes du personnage de Lupita qui faisait une distinction curieuse entre l’ère Sith, l’ère impériale et l’ère post ROTJ. Diviser l’œuvre pour mieux la cannibaliser au final (J'aime cette expression Matou je te la pique). Comme si l’Empire n’était pas une émanation des Siths et de leur obsession pour le pouvoir. Comme si on pouvait faire de Palpatine un méchant de seconde zone. Mais soit : il fallait aller jusqu’au bout de l’idée et l’assumer. Là, ça sent le rétropédalage. Les Sith Troopers sont-ils condamnés à n’être rien d’autre qu’une nouvelle garde d’élite en lieu et place de la Garde Royale de l’Empereur ? Surtout que, le fantasme geek ultime des amateurs de l’Univers Etendu avait été amplement satisfait dans The Last Jedi, où l’on pouvait voir enfin la garde d’élite en action – pour pas grand-chose, et à travers une chorégraphie sans doute ridicule et sans enjeux particulier, mais tout de même… l’idée était là.

Quelle perte de temps… quel gâchis… c’est triste à pleurer. Même pour Rogue One, il y avait davantage de recherche conceptuelle à ce niveau. Nous verrons bien ce qu’il ressort de tout cela, mais je sens le travail d’écriture bancal et fainéant se profiler à l’horizon. Comme d’habitude.

Dernière modification par Prelogic (15-07-2019 16:28:54)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#66 15-07-2019 12:44:02

scorpius
Nowhere Man

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Prelogic a écrit :

Comme si on pouvait faire de Palpatine un méchant de seconde zone. Mais soit : il fallait aller jusqu’au bout de l’idée et l’assumer. Là, ça sent le rétropédalage.

C'est extactement ça. A cause du fiasco Snoke, ils sont obligés de ramener Palpy en tant que grand Big Bad; ça pue l'improvisation et le rétropédalage à 3 kilomètres. D'autant plus cocasse que les défenseurs de TLJ, ils ont justifiés la mort prématurée de Snoke sous l'angle "un sacrifice nécessaire pour l'évolution de Kylo Ren, parce que en fait il est le véritable grand méchant de la postlogie, tavu"

Après toute cette com' sur le retour de Palpatine et des Sith, peut être que ce n'est qu'une fausse piste et son role ne sera pas ce qu'on croit et Kylo Ren sera bien le Big Bad... Mais en toute franchise, le spectateur lambda, il en a pas un peu rien à foutre de Kylo Ren ?

Ca aurait été tellement plus classe si les Whills avaient été les antagonistes de la postlogie. Genre, ils ont besoin que l'équilibre de la Force soit restauré, ce qui pour une raison ou une autre leur permet à nouveau d'avoir une influence sur la galaxie. On aurait pu avoir des enjeux différents, plus métaphysiques, pas juste un recyclage de grosses stations spatiales qui détruisent des planètes et des Sith-wannabe tellement nazes que t'es dans l'obligation de ramener l'Empereur.

Dernière modification par scorpius (15-07-2019 12:47:03)


SIRmZIH.gif

En ligne

#67 17-07-2019 09:15:06

Tyra
candidat

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Vous allez voir que de toutes façon, ce nom c'est que pour un coup de comm' histoire de rameuter un peu les fans qui ont aimé la prélogie, parce que Sith ça rappelle plus de choses que Ren dont tout le monde se fout et que PERSONNE à part les fans connaissent. Ce sera sûrement même pas mentionné dans le film car évidemment, ça ne va pas du tout avec le discours de Kylo dans VIII mais bon, venant d'un mec qui détruit son casque et décide de le recoller, en quoi doit-on être étonné ?

Cet épisode IX qui vient se targuer d'être une conclusion quand il en existait déjà une. L'apogée du combat entre les Sith et les Jedi ? Vraiment  ? De tous les anciens Star Wars, depuis le début de cette postlo, ROTJ est clairement le film qui se fait le plus ch*er dessus.  A vouloir se la jouer grand climax final pour encore faire de la comm' fait de cet épisode le plus ambitieux. Or, le scénario de cette postlo est tellement vide et artificiel que l'épisode VII était rageant, le VIII faisait rire jaune, cet ultime épisode risque bien d'être le plus pathétique.

Hors ligne

#68 17-07-2019 11:06:39

Haeresis
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

C'est en effet une possibilité Tyra. D'autant plus que, depuis hier soir, sont apparues des rumeurs concernant le début des reshoots de l'épisode IX .

A une telle période, surtout par rapport à la sortie cinéma, c'est clairement pas bon signe si ça se confirme.


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

En ligne

#69 18-07-2019 18:48:04

scorpius
Nowhere Man

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

D'après JJ, les Sith-Troopers ont "un design complètement différent. Les matières, la couleur, les lignes, il y avait quelque chose dans leur esthétique qui semblait absolument parfait"

JJ Abrams n'a que 53 ans, c'est pas un peu jeune pour déjà être victime de cataracte ?

Ou alors, c'est l'abus de lens flare, ça lui a détruit les yeux (ce qui expliquerait bien des choses).

Sinon, confirmation que les Sith-Troopers sont bien affiliés au Premier Ordre. "Des soldats d'élites, censés pemettre au PO de concrétiser ses objectifs de dominations galactiques et qui tirent leur inspiration et leur pouvoir d'un héritage  ancien et sombre"

Là, comme ça, ça sent le pseudo Clone-Trooper à plein nez. Avec ces Sith-Troopers censés être au service du Premier Ordre, mais qui sont en fait fidèles à Palpy et qui vont lui permettre de prendre le contrôle du PO. Franchement, bien envie de voir JJ nous faire sa version de l'Ordre 66, mais avec ces golmons de Hux ou Kylo Ren à la place des Jedi mdr

(On va bien se marrer).

Dernière modification par scorpius (18-07-2019 18:49:03)


SIRmZIH.gif

En ligne

#70 29-07-2019 14:32:18

Prelogic
Legaliste

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Le Roi Lion et la saga Star Wars partagent les mêmes racines « dramatiques » : dans les deux cas, on a un enfant / adolescent qui fantasme sa relation au père et qui rêve de « tuer » ce dernier. Pour plus d’informations à ce sujet, un article très intéressant trouvé sur le site psychanalyste-paris.com.

Récemment, au micro de GQ Middle East, Jon Favreau alors en pleine promotion du remake du Roi Lion a tenu à partager les conseils prodigués par George Lucas pour le tournage de la série live The Mandalorian. Des confidences très intéressantes qui, à mon humble avis, font toute la différence entre un travail d’écriture et une logique marchande qui essaye maladroitement de se substituer à des questions morales. Voici ce que dit Favreau : « Nous avons eu une longue conversation avec George, et il m’a renvoyé au véritable public de toutes les histoires et de tous les mythes : les enfants qui atteignent l’âge adulte. En tant qu’adultes, nous aimons les histoires mais en réalité, la narration consiste à transmettre la sagesse des générations précédentes aux enfants, et à leur donner un contexte sur la façon de se comporter et d’apprendre les leçons du passé, de façon à ce qu’ils ne reproduisent pas les mêmes erreurs. C’est l’espoir que vous puissiez leur apprendre à éviter toutes les épreuves tout en recueillant toute la sagesse ».

Une simple discussion pleine de sagesse qui, personnellement, m’ouvre une brèche lumineuse dans un ciel sombre. Je ne sais pas si la série live post ROTJ aura l’intelligence de prospecter du côté des racines dramatiques du soap opera (ce qu’est Star Wars après tout depuis 40 ans), mais je le souhaite ardemment. Il faut se libérer de la nostalgie qui plombe depuis 6 ans toute tentative de « créer » véritablement quelque chose, tout en s’appuyant sur des modèles narratifs qui existent depuis des années, et qui permettent à des œuvres de perdurer dans l’esprit du public générations après générations.

Dernière modification par Prelogic (31-07-2019 10:30:29)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#71 29-07-2019 15:07:13

Guigui le gentil
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Au fait, je vous ai parlé de ma théorie postée l'an dernier sur Youtube, juste après avoir vu l'épisode 8 (que j'ai bien aimé) ?

Flash required

big_smile

Hors ligne

#72 29-07-2019 17:43:05

matou
modérateur

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

Abramsologue ?

Hors ligne

#73 30-07-2019 11:02:06

Guigui le gentil
membre

Re : Le futur de Star Wars - Menaces et espoirs sur la saga

matou a écrit :

Abramsologue ?

Arrêtez avec ça big_smile

Hors ligne

Pied de page des forums