ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 19-01-2019 11:31:41

yrad
admin

Timeless

Timeless : série étatstunienne (2016-2018) créée par Eric Kripke (Supernatural) et Shawn Ryan (The Shield), comportant 28 épisodes sur deux saisons.

L'intrigue générale s'inspire (hélas sans l'assumer) de la Guerre temporelle imaginée par Brannon Braga (aussi bien pour le prequel Enterprise que pour une autre série en projet durant l'ère bermanienne), mais moyennant ici un spectre considérablement réduit (en complexité) et un timeframe restreint à la seule Histoire des USA. Timeless emprunte également pas mal à la série temporelle espagnole El ministerio del tiempo (The Ministry Of Time) (2015-2017) en 34 épisodes sur trois saisons de Javier & Pablo Olivares.
Dans Timeless, trois "factions temporelles" s'affrontent : une société secrète comploteuse et fascisante (Rittenhouse) indissociable de la fondation même des USA, des complotistes prêts à tout pour effacer Rittenhouse de l'Histoire (quitte a réécrire à la baisse l'Histoire des USA), et des représentants du gouvernement légal (en gros les héros) chargés de préserver l'Histoire initiale.
Inutile donc de préciser que cette série est paroxystiquement USA-centrée et qu'elle souffre de diverses simplifications historiques et idéologiques (teintées de relents conspirationnistes). Malgré tout, elle possède le mérite de ne pas trop mal saisir les vertiges et les paradoxes temporels (même si l'on reste très loin de la portée des épisodes temporels de VOY et d'ENT), et elle s'avère finalement moins manichéenne qu'elle ne le semble au premier abord (probablement grâce à Shawn Ryan).
Il est donc dommage que Timeless ait été annulée au terme de sa seconde saison, laissant son histoire inachevée. Mais elle aura fatalement souffert de la concurrence directe de deux autres séries temporelles plus ambitieuses, à savoir Travelers (créée par Brad Wright, showrunner des trois séries Stargate) et 12 Monkeys (basée sur le court-métrage français de Chris Marker, mais développée par Terry Matalas, vétéran du Star Trek bermanien).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 27-01-2019 17:44:53

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

Je suis tombé par hasard sur: Timeless.
J'ai regardé le premier épisode. Si le sujet est intéressant, j'ai trouvé cet épisode confus et trop rapide pour aborder la thématique.
Si quelqu'un connaît, est-ce que ça vaut le coup ?
On dirait une série pour ados...
Existe-t-il une autre série parlant du même thème ?
(à part celle des 60's time travel).

Dernière modification par dl500 (27-01-2019 17:50:57)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 27-01-2019 17:50:41

mbuna
I don't know you

Re : Timeless

J'ai vu la 1ère saison.
Une série prometeuse et une intrigue générale qui se dessine petit à petit, réellement intéressante et mystérieuse.
Très américano centré (Mais peut on le lui reprocher ? C'est une série américaine).

Mais je me suis lassé assez vite car les épisodes varient peu en terme d'enjeux et de résolution, et finalement deviennent quasiment des prétextes pour le petit indice de la véritable histoire de l'héroïne.

Je reprendrai plus tard quand la curiosité reprendra le dessus.

Hors ligne

#4 27-01-2019 17:52:53

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

Merci.
Le pilote est brouillon mais l'antagoniste a l'air plus profond et bien défini, pas un simple méchant à 2 dimensions... Et les changements effectués dans le présent sur la famille des héros fait très retour vers le futur.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#5 27-01-2019 18:08:24

scorpius
Nowhere Man

Re : Timeless

dl500 a écrit :

Existe-t-il une autre série parlant du même thème ?
(à part celle des 60's time travel).

Timeless est le rip off américain d'une excellente série espagnole nommée : El Ministerio Del Tiempo... Je n'ai pas suivi Timeless (juste l'insipide épisode pilote), néanmoins je te conseille plutot de suivre la série espagnole.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#6 27-01-2019 18:22:38

mbuna
I don't know you

Re : Timeless

Les épisodes restent plutôt faiblards tout le long alors que l'intrigue de fond est excellente et prometteuse. Elle m'aura fait tenir la saison. Problème de traitement, plus que d'idée.
Cela ne m'étonne donc pas qu'on soit devant un rip off....

Hors ligne

#7 27-01-2019 21:55:14

IMZADI
Memory Alpha

Re : Timeless

le hasard faisant bien les choses, je viens de la commencer ce jour,

effectivement, on retrouve l'aspect des noeuds du temps de Doctor Who, genre des événements inchangeables, mais je retiens surtout non pas l'aventure dans le passé mais bien les changements présents à la retour vers le futur.
Pour l'instant, il est intéressant de voir que les inconnus du passé restent des inconnus, je pense à Nicholas Biddle du 2ème épisode, je craignais que l'on retrouve sa vie dans les manuels d'histoire mais rien, ouf ! et aussi pour l'instant on nous évite le paradoxe du grand-père, mais bon 2 épisodes au compteur, peut-être que la suite mettra ce genre de situations pénibles.

Dernière modification par IMZADI (27-01-2019 21:55:52)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#8 28-01-2019 00:13:51

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

Salut IMZADI.

J'ai vu les 3 premiers.
Le pilote est moyen car trop rapide et porté sur l'action, on n'a pas le temps de comprendre ni les enjeux, ni qui sont les personnages.
Ça s'arrange grandement dans les 2 suivants, on comprend qui fait quoi et le fil rouge de fond garde le suspense. Ce n'est pas crédible (le vol d'une bombe nucléaire...) dans le troisième mais c'est parfait pour un dimanche soir devant la télé sans trop réfléchir.
Surtout que visiblement, au bout des 16 épisodes de la première saison, le fil rouge est expliqué (?).
Seulement 28 épisodes. Je vais regarder.
A noter Suzannah Thomson en mère de l'héroïne, plus connue en reine Borg dans VOY.

A Scorpius : Merci pour le tuyau, je vais regarder ça. Le scénario a l'air cependant différent dans la version espagnole. Et encore en cours de production visiblement.

Dernière modification par dl500 (28-01-2019 00:16:03)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 14-02-2019 15:02:54

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

Je viens de terminer la première saison (timeless).
C'est plutôt sympa, ça ne casse pas 3 pattes à un canard, ça se laisse regarder. (parfait pour finir sa journée devant la TV avant d'aller au lit).
Je n'ai pas voulu aller dans l'analyse car tout voyage dans le temps amène un paradoxe et un questionnement sur la conséquence de la modification de la ligne temporelle. Et là, il y a discussion pour presque chaque retour.
Mais les voyages ne sont qu'un prétexte à un fil rouge concernant les vies privées des 3 héros principaux et les motivations du méchant qui échoue curieusement à chaque fois. (et surtout aucune explication quant à ses choix historiques pour modifier le présent).
Chaque intrigue est pour la plupart résolue trop rapidement et bien entendue très americano centrée.
Je vais attaquer la seconde et dernière saison (12 épisodes) en espérant que ça ne parte pas en sucette, comme malheureusement savent trop bien le faire les scénaristes actuels. Pourtant le canevas de base était excellent.
Un tout petit 6/10 pour l'instant.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 20-02-2019 13:08:57

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

Allez, avec ce qu'il y a à la TV en ce moment, avancer dans cette série se fait assez vite.

Il me reste les 2 derniers épisodes et le téléfilm de clôture.

Sur les 8 premiers opus de cette seconde saison, je dois dire que les personnages sont curieusement plutôt bien écrits (pour une série pop corn qui ne demande pas un degré de reflexion important) et le fil rouge bien renouvelé. Le casting est de qualité, joue bien et les punchlines sont pour la plupart très drôles.
C'est encore plus américano centré que la première saison, et même si l'aspect historique est survolé, on a cette fois une approche transversale (on n'est plus sur des évènements majeurs et la poursuite des agents dormants est une bonne idée) des modifications historiques.
Les paradoxes sont expliqués en changement direct et non en ligne temporelle c'est sain pour ne pas extrapoler sur les modifications et/ou abérations lors des retours dans le présent.

A suivre...

http://www.critictoo.com/critiques-seri ? n-1-bilan/
http://www.critictoo.com/critiques-seri ? -saison-2/

Dernière modification par dl500 (20-02-2019 14:58:54)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#11 22-02-2019 09:40:29

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

Ca y est, terminé.

Alors les 2 derniers épisodes de la seconde saison accélèrent encore le rythme et se terminent sur un cliffhanger très intéressant. Je ne vous spoile pas, même si les histoires temporelles ne volent pas très haut (compliqué sur une trentaine de minutes coincées dans l'épisode), même si la série est principalement orientée tout public, je dois y reconnaitre qu'elle jouit d'un fort capital sympathie. Principalement grâce à son casting et à ses lignes de dialogues.
Cette deuxième saison a eu le mérite de changer d'orientation et de type d'histoires, de se renouveler et de donner de la place aux personnages secondaires. 10 épisodes c'était un peu juste pour arriver à tout faire mais peu importe. Certains choix ont le mérite de trancher et de changer les habitudes des téléspectateurs.

Et là arrive le téléfilm final. Très bon au demeurant, mais à l'exact inverse du dernier opus de la dernière saison. Il s'agissait là de clôturer la saison et ses différents arcs scénaristiques et de donner une conclusion convenable à la série. Et c'est parfaitement réussi. Même si on est parfois dans le pur fan service, on a là aucune surprise concernant les protagonistes. Pour le fan c'est un régal, pour le critique c'est un peu facile...même si la porte reste ouverte pour une éventuelle suite. Et les paradoxes sont expliqués! (et presque résolus).

Si vous avez envie de voyager sans trop vous prendre la tête, de prendre du bon temps avec une équipe sympathique, foncez. Si vous cherchez une série avec de la réflexion sur les voyages temporels, une série adulte sur les causes et les conséquences vous serez déçu. Ce n'est pas le cœur de la série. Elle a même le mérite de redonner un peu d'histoire à ses spectateurs premiers (l'américain moyen) qui ne sont pas des maîtres en culture générale pour la plupart. Attention c'est addictif car totalement feuilletonnant.

Un bon divertissement, bien écrit. (avec pleins de références pour les geeks, historiens, fanas de SF…)

7/10 au global.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#12 22-02-2019 09:54:57

IMZADI
Memory Alpha

Re : Timeless

Merci pour ton retour.

Je me demandais justement si je continue ou pas.

Comme je ne veux pas non plus me faire des noeuds au cerveau avec des paradoxes, j'ai plus envie d'aventure à la retour vers le futur. Mais je ne veux pas tomber dans le simple voyage fantastico-épique
Effectivement le capital sympathie est bon.

Tu as donc la lourde responsabilité de ma re-motivation big_smile

Dernière modification par IMZADI (22-02-2019 09:55:56)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#13 22-02-2019 10:06:01

dl500
TOS Forever

Re : Timeless

IMZADI a écrit :

Merci pour ton retour.

Je me demandais justement si je continue ou pas.

Comme je ne veux pas non plus me faire des noeuds au cerveau avec des paradoxes, j'ai plus envie d'aventure à la retour vers le futur. Mais je ne veux pas tomber dans le simple voyage fantastico-épique
Effectivement le capital sympathie est bon.

Tu as donc la lourde responsabilité de ma re-motivation big_smile

Tu peux y aller, franchement c'est une série avec un réel capital sympathie. Pas de prise de tête et des personnages avec qui on vit les aventures. Ils évoluent tous et ne jouent pas dans la caricature première.
On peut résumer en 4 parties:
La première demi saison très respectueuse du concept de base et chaque épisode construit de la même manière.
La deuxième qui casse (un peu) les codes et prend quelques libertés pour faire avancer le fil rouge avec quelques surprises.
La deuxième saison qui se renouvelle et dans le type de voyage et dans le développement des personnages
Et le téléfilm de clôture qui lui résout tout et fait plaisir aux fans qui ont soutenu la série.

28 épisodes c'est finalement un avantage, pas le temps de s'ennuyer ou de tourner en rond. Certains arcs auraient mérités un développement mais le public américain en a décidé autrement.
Et ça fait plaisir d'avoir des personnages bien écrits et développés (et constants!).


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#14 03-06-2019 14:04:03

IMZADI
Memory Alpha

Re : Timeless

Vu la 2ème saison.

Les changements sont plutôt agréables.
J'ai été agréablement surpris des effets entropie qui ne font pas mal à la tête.

Bref le capital sympathie reste là, et la joyeuse fin est anticipée mais en même temps, on ne voudrait rien d'autre.

Un bon divertissement

Dernière modification par IMZADI (03-06-2019 14:04:43)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums