ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1176 28-12-2018 17:15:56

Oberon
Section 31

Re : Derniers films vus

Tu as raison DrAg0r, la cicatrice est moins présente maintenant que le film est sortie. En revanche, elle a joué un rôle important auparavant, et est en bonne partie responsable du démarrage assez catastrophique du film.
Et je suis d'accord avec toi, critiquer une adaptation est nécessaire et souvent utile (lance moi sur le Dracula de Coppola, et tu verras que je suis intarissable!). Le descendre en flammes avant même sa sortie et provoquer son échec financier, déjà beaucoup moins.

Bref, je ne vais pas m'étendre afin d'éviter le hors-sujet, et comme dit dans mon premier post, je ne l'ai pas encore vu (sur le topic des "derniers films vus", ça fait un peu tache...). Si ça se trouve, je vais lui trouver plein de défauts impardonnables!
C'est juste que, quelques semaines après un Venom bête à en pleurer, travestissant le matériau d'origine bien comme il faut, voir cette liquidation en règle du film pour les raisons sus-mentionnées, ça m'a écoeuré.
Mais je n'exclue pas la possibilité de me tromper lourdement...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#1177 28-12-2018 19:02:03

Prelogic
Legaliste

Re : Derniers films vus

Oberon a écrit :

C'est juste que, quelques semaines après un Venom bête à en pleurer, travestissant le matériau d'origine

Là-dessus, j’ai peur que le créateur de la bestiole d’origine soit en complet désaccord avec notre appréciation de la situation. Todd McFarlane s’est exprimé récemment sur Yahoo : « C'était un super roller-coaster. Visuellement, tout vous arrivait en pleine tête. Je crois que les critiques qui sont passés à côté ont oublié leur âge. Ils sont arrivés devant à 42 ans et étaient en mode : 'Stop, arrêtez ça.', mais à 16 ans, vous auriez adoré ! Il y avait tout pour que ça fonctionne. C'était crado, mené par un Venom très cool, qui ressemble à celui que j'espérais. Je voulais retrouver le personnage que j'avais créé il y a 30 ans et c'est bien le cas. »

Il en remet d’ailleurs une couche sur la version du personnage dans Spiderman 3 : « l'incarnation de Topher Grace manquait de poids", alors que celle de Tom est plus imposante : "Je l'ai intentionnellement créé balèze, car je voulais que Peter Parker/Spider-Man se retrouve face à un éléphant, un adversaire qu'il ne pourrait pas bousculer. »

Personnellement, je pense que l’âge n’explique pas tout. C’est même une excuse dans certains cas. Le fameux « Tu as perdu ton âme d’enfant » intervient généralement dans un contexte où la qualité de la vision d’origine ne suffit pas à soutenir la promotion du film. Moi je pense que nous arrivons au terme d’une décennie vomitive, durant laquelle nous avons assisté relativement impuissants en tant que spectateurs à un match au sommet entre Marvel et DC pour la suprématie. Et au final, il y a beaucoup de gâchis et de surexploitation qui ne permet pas à un film comme Venom d’exister et de résister dans les mémoires. C’est vrai que le Venom de Raimi était un peu anorexique, mais il était autrement plus vénéneux et mauvais. Et Topher Grace est excellent dans le rôle du looser pathétique et jaloux jusqu'au trognon.

Mais bon, il faut dire qu’en 2008 à l’époque où le film est sorti, j’avais un peu 10 ans de moins… wink

En bref, oui : allez voir Mortal Engines et délaissez Venom. Ce dernier film ne vous apportera rien que vous ne sachiez déjà.

Dernière modification par Prelogic (28-12-2018 19:04:14)


Sans_titre_3.png
« En général, je ne réfléchis pas en termes d’hommage. Quand tu démarres un projet, tu essayes d’imaginer quelque chose de différent, tu ne tentes pas de reproduire le passé » - Phil Tippett.
« La contre-culture ne viendra pas d’une institution d’État, ni d’une major hollywoodienne. Elle n'appartient à personne. » - Rafik Djoumi.

Hors ligne

#1178 18-03-2019 10:16:03

dl500
TOS Forever

Re : Derniers films vus

Mission Impossible Fallout:

Gloire à Tom!!!
Clairement déçu. Mais, j'ai beaucoup aimé la première partie. Jusqu'à Paris inclus.
Franchement, je me suis dit (oui, oui) c'est un peu James Bond décomplexé. Bon, on n'y croit pas une seule seconde, Tom avec sa carrure de Mickey...mais passons. L'histoire se tient et puis...on rembarque pour 1h30 de re poursuite, re cascades, re gloire à Tom...avec une histoire déjà vu 100 fois avec du niveau Totally Spies. Et là, j'ai déccroché.
Dommage, c'est plutôt bien filmé (mieux que le précédent) mais on repart sur du trop, l'ennemi du bien. Et trop long, 2h30...
6/10 pour le côté fun et pop corn décomplexé. (et s'il trouve des rôles à sa mesure Henry Cavill a un fort potentiel).

En retard:
Dr Strange:
Mouais, pas grand chose de nouveau sous le soleil, encore des sfx, mais une origin story légèrement supérieure aux autres opus. Dispensable et oubliable. Définitivement pas accro à Marvel.
5/10.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1179 18-03-2019 14:07:05

McRaktajino
membre du club

Re : Derniers films vus

J'ai revu le Fallout quand il est sorti dans le commerce et c'est vrai que la partie en Angleterre aurait pu grandement être abrégée pour aller plus rapidement au dernier acte. En plus niveau action c'est ici que les scènes sont les moins intéressantes. Et ça aurait évité à Tom de se péter la guibole.
Il reste quand même pour moi le meilleur opus de la franchise.

Hors ligne

#1180 18-03-2019 19:15:15

Warp 9
vétéran

Re : Derniers films vus

Vu récement sur Netflix. The Outlaw King. Raconte l'histoire de la révolte Écossaise du début du XIVième siècle, reprenant juste après l'exécution de William Wallace. Plus précisément à travers le cheminement de Robert the Bruce, roi non-sacralisé des scots, jusqu'à la bataille de Loundun Hill.

Il est bon ton de bardasser un peu les productions Netflix mais moi j'embarque pas. Un peu de concurance à Hollywood c'est toujours bon à prendre. Pour le film en tant que tel il est honnète, adéquatement dirigé, plus historiquement fidèle que Braveheart, pour ceux qui seraient tentés d'y voir une suite non-officielle. Les acteurs font leurs rôles sans casser deux pattes à un canard. À noter la presence de Stephan "Stannis Baratheon" Dillane en roi Edward 1er qui y crève dans un contexte similaire à GoT.

Bref. 6/10. hmmm... Non j'vais mettre 7 parce que Chris Pine est finalement meilleur en roi écossais qu'en officier Star Fleet. wink

Dernière modification par Warp 9 (18-03-2019 21:48:02)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#1181 22-03-2019 18:18:27

mypreciousnico
_________

Re : Derniers films vus

En vrac. J’ai vu d’autres trucs. Mais impossible de me rappeler sur le moment…

Mission Impossible Fallout : j’avais adoré les deux précédents. Cruelle déception ici. Tout de trop. La déification de Cruise est insupportable.

Bohemian Rhapsody : ni bon, ni mauvais. Survole trop son sujet. Le concert de fin est hallucinant, ainsi que la performance de Rami Malek.

Aquaman : pas terminé. Momoa est bien dans le rôle. Voila

Dragon Ball Super – Broly : pour les fans de la franchise. C’est mon cas. J’ai donc beaucoup aimé. Du moins la première partie. La seconde est kiffante (l’animation est dingue), mais trop sous acide.

Hors ligne

#1182 27-03-2019 18:46:39

mbuna
I don't know you

Re : Derniers films vus

Avec 3 ans de retard, j'ai enfin sorti de BD de Hail Caesar des frêres Coen.
220px-Hail%2C_Caesar%21_poster.png
Alors totalement à chaud et très vite, mi-figue mi-raisin.
Moi qui voue un culte pour les comédies musicales américaines des années 40/50 (personne n'est parfait) et très sensible à l'univers des films du réalisateur à 2 têtes, j'ai eu cette fois-ci l'impression d'avoir assisté à un premier jet de scenario. C'est à dire que chaque décor est plutôt bien planté, les persos relativement bien esquissés, mais la suite des scènes ne choisit pas une direction précise, ce qui fait qu'on effleure tout, et trop vite.
Pas assez mordant pour être une satyre, pas assez de cœur pour un hommage ou une déclaration, pas assez de ci, pas assez de ça.
Il n'en reste pas moins que j'ai eu le sourire tout le film, même si j'ai attendu jusqu'au bout qu'il enclenche la 3ème. C'est fou comme la scène des matelots au bar avec un espèce d'ersatz de Gene Kelly m'a donné envie de replonger une énième fois dans ma DVDthèque et particulièrement le quasi navet On The Town ... c'est viscéral chez moi.

Bref, l'impression d'un film pas suffisamment travaillé avant de passer au tournage. Remarquez il est peut être là le plus bel hommage, car c'est l'une des caractéristiques de ces films produits de manière industrielle à cette époque. Les scénarios étaient pour beaucoup assez interchangeables (un homme avec du talent dans un truc, qui monte à la ville, qui se fait avoir par le système, mais grâce à une bande d'amis ou à une femme star, va finir par casser la baraque). Ce cinéma américain de ces années là, c'est le Bollywood des années 90.

L'essentiel du travail et l'intérêt de ces films était ailleurs que dans les scénarios, mais plutôt dans l'ambiance typique, l'énergie extraordinaire et les codes qu'ils véhiculaient. Et cela, finalement, est assez bien retranscrit par ce film dans sa propre démarche. C'était peut être cela le but, en montrant ces marqueurs par l'envers du décor. Mais ce choix en a finalement aussi été sa limite. Je ne sais pas si je suis dans le vrai pour le but des frêres Coen, c'est vraiment un sentiment à chaud.

Hors ligne

#1183 27-03-2019 19:27:32

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Ce côté superficiel me semble voulu. Car le but est de te montrer l’univers du perso principal qui passe partout sans jamais pouvoir se poser. Et on comprend une lassitude devant cela.
Ce film est à la fois une déclaration d’amour à un autre âge du cinéma, tout en abordant certains sujets sur l’envers du décor de cette industrie.
Un monde de fou mais dont on ne peut se passer.

Hors ligne

#1184 06-04-2019 00:09:32

scorpius
Nowhere Man

Re : Derniers films vus

Creed 2

Je crois que j'ai autant aimé que le précédent. Il n'a pas pour lui la "fraicheur" du premier, mais le scénario arrive à surprendre malgré un enchainement narratif en apparence balisé (grosso-modo, la structure d'un Rocky 3). La plus grosse surprise du film, c'est sans doute Viktor Drago qui s'avère être un excellent personnage. Pas du tout la grosse brutasse unidimentionnelle qu'était Ivan dans Rocky 4. En fait, il est un peu un miroir d'Adonis qui n'aurait pas bénéficié des influences positives de sa mère adoptive et de Rocky.

Tout ce qu'a Viktor c'est Ivan, un père distant qui ne semble voir qu'en son fils un moyen de regagner son statut social. L'acteur qui incarne Viktor est par ailleurs très bon, il n'a pas énormément de dialogues, mais il parvient à faire passer pas mal d'émotions différentes avec juste son seul regard. Et il a une vraie belle présence, notamment physique. Le premier combat contre Adonis, le mec est juste un tank, c'est tout simplement traumatisant ! Du coup, il arrive à exister face à ce monstre de charisme qu'est Michael B. Jordan et c'est pas un mince exploit.

Quand à Ivan, ils ont réussis à éviter l'arc attendu de la rédemption vis à vis de la mort d'Apollo. Son parcours concerne avant tout sa relation avec son fils, le fait qu'il doit apprendre à apprécier le moment présent et pas chasser en vain son passé. Le fantome d'Apollo est tout de même présent à travers la superbe conclusion du combat final, j'en ai eu des frissons. Dolph est excellent (le face à face avec Rocky est mortel, tout en ayant le bon gout de ne pas en faire des tonnes).

Quelque part l'arc de Rocky refléte celui d'Ivan, dans la mesure ou à son propre niveau il a aussi laissé son fils lui échapper. Lorsqu'il parle du temps qui file plus vite que lui, au point qu'il ne connait pas son propre petit fils, ça a eu une résonance émotionnelle assez dingue sur moi... Sa dernière scène avec Adonis est magnifique, Rocky lui laisse le devant de la scène, faisant comprendre à Adonis que c'est son heure de gloire. C'est aussi un peu Sly qui s'efface devant Jordan, comme si il lui disait que désormais c'était sa franchise. J'ai trouvé ça absolument formidable !

Ce sera d'ailleur le thème tout trouvé pour le 3 je pense, Adonis qui va devoir apprendre à vivre en tant qu'homme et en tant que boxeur sans l'influence de Rocky. Ce serait d'autant plus intéressant que dans ce second volet Adonis n'est pas toujours dépeint sous une lumière positive. Son sentiment d'infériorité vis à vis de tout ce que représente Apollo n'est pas encore complètement exorcisé et il est aggravé par la présence des Drago. Du coup, Adonis apparait parfois arrogant, limite méprisant et ça illustre à quel point Rocky est une bousole essentielle pour lui. Il finit par trouver un équilibre, à travers la paternité, après le réveil brutal qu'est le premier combat contre Viktor, mais ouais, ce serait passionnant de le voir évoluer sans Rocky.

Dernière modification par scorpius (06-04-2019 00:10:31)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1185 06-04-2019 00:16:09

dvmy
dvmy shot first

Re : Derniers films vus

Oui j'ai été très agréablement surpris moi aussi. J'avais beaucoup aimé le précédant volet et je me disais que cette séquelle ne pouvait être que le prolongement de l'histoire, forcément inférieur à son modèle. C'est un peu le cas mais les enjeux sont forts et le film est bien écrit.

Par contre j'ai du mal à concevoir un nouveau volet. L'histoire de Rocky semble s'achever ici, et celle d'Adonis également. Laissons mourir cette franchise, qu'elle se termine sur un volet de qualité.

Rocky: 8/10
Rocky II: 7/10
Rocky III: 6/10
Rocky IV: 4/10
Rocky V: 8/10
Rocky Balboa: 7/10
Creed: 7/10
Creed II: 7/10

Hors ligne

#1186 06-04-2019 17:50:00

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Hélas je pense que ni Michael B Jordan, ni les producteurs ne laisseront finir cette histoire...
Dommage car en effet cela aurait de la gueule.

J’ai moins aimé que le premier. La faute à une réalisation moins élégante et une thématique qui m’a gêné.
Dans ce film la prise de conscience d’Adonis aurait dû être que maintenant son nombril on s’en fout car il a une fille à aider.
Le problème de sa fille n’a pas d’impact sur l’histoire (joue la comme Chibnall?).

Sinon tout le reste sonne très juste, humain, inspirant.

Pour Sky, il montre qu’il est un grand monsieur. Sa fin de carrière devrait être montrée en exemple.
Il transmet, évite le combat de trop.
Le figures de la pop culture ayant eu une fin digne d’eux sont rare. Pour moi Kirk en est une. L’équipage de TOS aussi.
Rocky vient de rejoindre ce club très fermé.
Bravo

PS: pour voir que ce n’est pas si simple pour ces icônes, il suffit de regarder SW, Spider-Man et Superman, JR...

Hors ligne

#1187 06-04-2019 18:28:30

McRaktajino
membre du club

Re : Derniers films vus

matou a écrit :

Pour Sly, il montre qu’il est un grand monsieur. Sa fin de carrière devrait être montrée en exemple.

Totalement d'accord. Sérieusement, Stallone n'est peut-être pas mon acteur préféré même si je suis un grand fan du monsieur, mais sûrement celui pour qui j'ai le plus de respect.

Pas eu encore l'occasion de voir Creed 2 malgré le fait que j'ai adoré le 1.

J'adore tous les Rocky (et pas tous pour les mêmes raisons), je vais faire au passage mon classement de préférence.

1. Rocky Balboa
2. Rocky IV
3. Rocky
4. Rocky V
5. Rocky II
6. Rocky III

Hors ligne

#1188 06-04-2019 23:11:42

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Tu ne veux pas montrer cet exemple à dieu (i.e. Steven Seagal)?

McRaktajino a écrit :

Pas eu encore l'occasion de voir Creed 2 malgré le fait que j'ai adoré le 1.

Fais un pause dans Dis et lance toi !

Hors ligne

#1189 07-04-2019 02:01:19

McRaktajino
membre du club

Re : Derniers films vus

Il ne pourrait pas le réaliser car il est intimement persuadé de révolutionner le cinéma à chacun de ses DTD fauchés tournés en Moldavie.
Pour ça, c'est sûr qu'on est loin de Sly qui sait avoir une vision honnête de sa propre carrière.

Hors ligne

Pied de page des forums