ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

Crédits officiels :
- Histoire & dialogues : David Gerrold
- Réalisation : Joseph Pevney

Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 4 [36.36%])

    36.36%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [9.09%])

    9.09%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [9.09%])

    9.09%

  4. 7 (bon)(voix 2 [18.18%])

    18.18%

  5. 6 (correct)(voix 2 [18.18%])

    18.18%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [9.09%])

    9.09%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 11

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 23-10-2012 15:29:17

dl500
TOS Forever

Re : ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

10.
Une pépite.
Excellente et autentique commédie, ST se lache!
Chaque acteur du show a sa réplique, et c'est un monument à chaque fois.
Cette fois-ci, pas question de remettre en cause le jeu de chaque acteur, tout le monde est dans le ton et prend un réel plaisir de jouer de cette façon. Ca se voit à 'lécran!
Un classique parmis les classiques.
Koloth est peu présent mais c'est toujours un régal de retrouver Campbell.
Cet opus servira de base pour l'hommage de la franchise au show original et pour les 30 ans de ST. DS9 Trials and tribles actions.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#3 26-10-2012 22:20:09

mypreciousnico
_________

Re : ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

6.

Un sympathique épisode de TOS. Mineur, mais éminemment sympathique, parce que tourné en grande partie vers la comédie.
Scotty à droit à son moment de gloire. La scène du bar est tout simplement excellente, de loin la meilleur de l'épisode. Dohan est excellent avec sa mine gouailleuse, la lèvre arquée vers le haut.

Bon par contre, en termes d'humanisme trekkien The Trouble With Tribbles ce pose là quand au sort réservé au Tribbles par Scotty qui les téléporte sur le vaisseau Klingon les livrant à un probable massacre en règle, le tout sous les éclats de rire des officiers de passerelle de l'Enterprise.
Pire, il est permis d'imaginer que ce geste sera à l'origine du génocide de l'espèce perpétré par les Klingons et qui aura été révélé dans l'excellent Trials And Tribble-ations de DS9 !

Alors c'est vrai que c'est un petit détail insignifiant qui passe (presque) inaperçu au milieu du fun semi-parodique de l'épisode, mais ça me fait quand même tiquer. Et c'est ce point précis qui m'a fait enlever un point à l'épisode auquel j'aurais mis 7 autrement.

Juste après, j'ai visionné Trials And Tribble-ations l'épisode hommage de DS9 : http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 991#p60991

Dernière modification par mypreciousnico (26-10-2012 22:20:47)

Hors ligne

#4 01-02-2013 16:39:42

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

Top franchise, culte , classique, imtemporel, éternel et indémodable,les mots me manquent pour décrire la joie immense que me procure cet épisode ! joy  joy
Si il existait une espéce de vortex ou se concentrerait le coeur ( énorme et généreux )  qui lie  Star Trek à ses fans, ça serait  sans nulle doute   The Trouble With Tribbles ..


A l'origine écrit par un jeune fan d'une vingtaine d'année_ David Gerrold ""A Fuzzy Thing Happened To Me…" ( titre original ) rafle le graal sacré, et devient instanément un objet culte pour des générations entières.
Peut on faire plus belle union entre le fan et sa série que ça ?  Non c'est une part de magie inexplicable.
& cela ne tient pas qu'à ces tendres boules de peluches qui roucoulent.
Tribbles.jpg

C'est d'abord un script follement drôle , fourmillant de tant de détails qu'il se crée un micro-univers suffisant à lui même : La station K7; son contexte géo-politique ( le traité d'Organia , Sherman's Planet, les graines de  Quadrotriticale), l'administration fédérale et résidents de la station, Tribbles & marchand ambulant ( Cyrano Jones ) . Toute sorte de détails qui rend cet univers incroyablement vivant et authentique.
The Trouble With Tribbles montre pour la première fois de la série, les personnages se détendre concrêtement sans qu'une aventure fantastique leur tombe sur le coin du nez.  Prendre une pause, les découvrir  irréssitiblement humain :
320x240.jpgtumblr_mg5uk8csRv1ra7p9zo4_250.gif
Détente pour tous et pour toute.. Y compris Spock donc la logique ne trouve aucun intêret à ses "fuzzy things".. sauf pour les "trilling " qui semblent tranquilliser le systéme nerveux humain. lol

Détente pour tous?  " In a pig's eye! " comme dirait ce bon vieux Bones !  & c'est là que The Trouble With Tribble devient en réalité irrésistiblement drôle:  C'est que tout le monde s'est donné le mot pour faire chier  un Captain Kirk quelque peu dépassé ( imaginez ! il est le seul à ne pas savoir ce qu'est du Quadrotriticale ! lol )   .. En premier lieu,  l' administrateur de la Fédération  Nilz Baris , petit fonctionnaire arrogeant qui prend Kirk pour son larbin. Des répliques du Cap'  savoureuses  telles des piques lancés  contre  le  pouvoir fédérale :
2012-01-05_144808_TOS_2x13_TheTroubleWithTribbles0374-Trekpulse.jpg ScreenHunter_06+Oct.+03+12.44.gif
Nilz Baris ( excellent William Schaellert , acteur fétiche chez  Joe Dante ) ... &   la réplique qui tue : " KIRK: I have never questioned the orders or the intelligence of any representative of the Federation. Until now. "
..Et comme si cela ne suffisait pas , les Klingons s'invitent à la partie, agaçant encore plus Baris qui énerve encore plus ce brave Captain Kirk, qui prend l'affaire pour une mauvaise farce donc il est à son insu le dindon.
william-campbell-koloth-1.jpg
KOLOTH: Ah, my dear Captain Kirk.
KIRK: My dear Captain Koloth.
Bill Shatner & Bill Campbell (Trelane) en remettent une couche ! bravo 

On n'oubliera pas le rôle d'une autre "nuisance galactique " à l'image de Mudd  : Le jovial & roublard Cyrano Jones.. Ses apartés avec le patron du bar de K7 & la façon donc il gére le "problème  avec les tribbles"  ne manque pas de répliques & de situations amusantes.
thetroublewithtribbleshd0259-300x225.jpg
Un Tribble offert pour 1771561 achétés !

Décidement si on voulait faire passer une sale journée au Captain Kirk qu'on s'y prendrait pas autrement.. & on en  rajoute une couche , c'est son propre équipage qui rentre dans la danse !!  C'est d'abord Uhura qui innocemment , amène un Tribble à bord, très vite dépassée  par leur multiplication.. Au point de s'inviter dans le café et le sandwich poulet de Kirk ! Bones qui  passe des heures à étudier les Tribbles en ayant la solution sous le nez, mais là donne trop tard à Kirk , quand les milliers de Tribbles lui sont déjà tombés sur la tête ! 
TheTroubleWithTribbles.jpg troublewithtribbles1.jpg
Bones : We quit feeding them, they stop breeding....... ...... Kirk : Now he tells me.

& Evidemment le moment culte auparavant , le jusqu'ici très sérieux Scotty qui ne peut s'empêcher de provoquer une bagarre général  avec les Klingons pour un  motif futile. Non pas  défendre l'honneur du Captain Kirk, mais celle de notre belle Enterprise traitée de " garbage scow" ( "Laddie, don't you think you should rephrase that? "  ) .. A mourrir de rire quand Kirk l'apprend !
grainscotgoad.jpgTOS_2x13_TheTroubleWithTribbles0254-Trekpulse.jpg
Du début de la bagarre à la punition générale Drôle d'un bout à l'autre : Kirk reste le dindon de la farce.

Ces deux moments d'anthologie ( le bar fight de K7/ la chute des Tribbles ) sont marqués par une forme d'espiéglerie, n'ayons pas peur des mots :  De puérilité mais si sincère et authentique, que l'on renoue sans hésitation avec l'enfant qui sommeille en nous.. D'ou le côté tendre , tranquilisant et affectueux de l'épisode. Une ambiance "Tribble" qu'on pense à tort inutile et vaine, mais qui dans un retournement de situation cocasse devient la clé de l'énigme et démasque le conspirateur Klingon, qui ironie du sort est Arne Darvin, l'assistant du premier emmerdeur de service : Baris ! Une fin espiégle et ironique à souhait jusqu'au bout ou l 'équipage rigolent du sort réservé aux Klingons et aux Tribbles :
Qui des deux est plus à plaindre dans la situation ou  Scotty les a posé ? wink

TOS_2x13_TheTroubleWithTribbles0423-Trekpulse-400x294.jpg
Question existentielle qui a déprimé plus d'un pilier de bar : A quoi sert un Tribble ?
Le premier qui trouve la réponse gagne un Tribble !
lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 01-02-2013 20:38:44

Warp 9
vétéran

Re : ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

Cet épisode montre comment çà se fait de l'humour dans ST... Un certain tâcheron à lunettes aurait eu intérêt à le regarder. cool

Buckaroo a écrit :

A quoi sert un Tribble ?

Sinon pour la question:L'univers ST n'avait pas de bestiole mignone avant cet épisode. J'imagine que çà manquait à Gene...

Non merci pour le prix..... lol

Dernière modification par Warp 9 (01-02-2013 20:42:04)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#6 05-02-2019 16:03:24

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : ST TOS 02x13 The Trouble With Tribbles (Tribulations)

On réalise devant cet épisode que le fameux hommage de DS9 était vraiment du fan service de grande qualité.

Cet épisode est vraiment très bon. Il est drôle, bien rythmé, il possède pas mal de lieux différents et des personnages bien marqués.
Le gros vendeur un peu louche est un personnage délirant et assez attachant, j'ai bien aimé quand Kirk prend sa défense car il est un peu trop jugé sur l'apparence (même si il fait également un peu ça pour emmerder le chef de la station).
On a même une bataille de saloon dans la lignée de "La Grande Course autour du Monde", jubilatoire.

Les Klingons sont de gros baltringues, juste bon à se faire griller comme des nuls avec leur espion (tiens, un Klingon qui se fait passer pour un humain, je me demande si…). Et ils n'aiment pas les tribules, bam, on leur joue un bon tour en les mettant dans leur vaisseau. Les Klingons, c'est VENOM de Mayhem en fait. J'imagine bien le capitaine Klingon sur sa passerelle avec plein de tribules partout, hurler : "une fois de plus tu as été le plus rusé Kirk, mais je me vengerais !!!".
Impression encore plus accentuée avec Kirk et ses hommes mort de rire de leur côté.

Dans un autre contexte, ça n'aurait peut-être pas été une conclusion bienvenu, mais ici elle colle à merveille avec l'excellente ambiance que l'épisode a installée. Du début à la fin, il n'y a jamais de fausse note dans le ton, c'est du bon travail.



Excellent.

Dernière modification par McRaktajino (05-02-2019 16:09:26)

En ligne

Pied de page des forums