ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 16-03-2012 14:58:17

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Ben, ça met de la vie sur le forum non ?
Cela dit, les modos & Yrad si vous voulez que j'arréte de posté des vidéos y a pas de probléme smile

Dernière modification par scorpius (16-03-2012 15:10:57)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#27 17-03-2012 23:22:46

Warp 9
vétéran

Re : Le coin des gamers

Qui malheureusement n'a pas donner de bonnes idées à d'éventuels producteurs

Heureusement tu veux dire. Vu l'Histoire des adaptations ciné de jeux vidéos vivement que Link reste sur console. Déjà qu'il parait qu'ils veulent adapter Mass Effect..... Ciel que çà craint. J'éspère que c'est juste des rumeurs....

Parlant de Mass Effect...... Est ce que c'est JJ Abrams qui a écrit les fins de ME3?..... rolleyes


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#28 17-03-2012 23:34:57

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Je parlais bien sur d'une adaptation de qualité, avec un réalisateur qui a un minimum de talent et de respect...

Pour Mass Effect, j'ai juste fais le 1. Mais pour le coup c'est un univers qui clairement aurait de la gueule au cinoche...
(à condition de respecter ce qui est dit plus haut smile )
Gears of Wars, Metal Gear ou Halo ça serait aussi pas mal...(En évitant de nous refaire Tomb Raider ou Dead or Alive  )
Reste Tekken, qui pour le coup était plutot sympa...

Parait qu'ils vont faire le film Call of Duty WTF

Dernière modification par scorpius (17-03-2012 23:35:56)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#29 24-08-2012 19:54:25

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Darksiders 2

Un peu déçu par cette suite, j'avais pourtant absolument kiffé le premier épisode mais il faut reconnaitre que cette suite prend un peu à rebrousse-poil. Le scénario part dans une direction vraiment surprenante, (dans le mauvais sens) j'espérais un développement des enjeux, ainsi que des éclaircissements sur les (nombreuses) zones d'ombres du premierépisode . Ca n'est malheureusement pas le cas...
L'intrigue reste néanmoins relativement prenante, mais quand même c'est très frustrant. D'autant que l'ambiance post-apocalyptique du premier épisode laisse place à un feeling plus fantasy, pas forcément désagréable mais encore une fois j'attendais autre chose.

Mis a part ces quelques défauts, Darksiders 2 reste un bon action-RPG. par rapport au premier l'aspect RPG a d'ailleur été renforcé : gestion de l'équipement et des capacités bien plus poussée, intéraction avec les autochtones plus présente.
Cela dit le jeu souffre un peu de mécaniques de jeu répétitives, notamment dans les donjons. N'importe quel joueur qui a finit un Zelda, s'en sortira (trop) facilement.

Graphiquement certains pourraient dire que c'est mitigé, le moteur affiche clairement son âge et même si par rapport au premier épisode c'est plus fin et que les textures sont plus riches, ça reste très loin des tops X-Box 360 ou PS3. Mais en même temps, il y a la patte de Joe Madureira sur le design, ce qui se traduit par un véritable identité. A choisir je préfére ça à de grosses performances graphique...

Au final un bon jeu, mais pas tout à fait à la hauteur des attentes. Un 6,5/10

Dernière modification par scorpius (26-10-2014 23:34:57)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#30 12-10-2012 21:55:25

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Resident Evil 6

Je ne comprends même pas comment la presse spécialisée, peut ainsi taper sûr un tel jeu WTF
Un énorme plaisir vidéoludique, ultra-référenciel non seulement vis à vis de la saga, mais aussi de tout ce que le cinéma fantastique/horreur a pu nous offrir depuis plus de 20 ans !

Resident Evil 6 se compose de 4 "campagnes" centrées sur le point de vue d'un personnage en particulier : Leon, Chris, Jake et Ada (cette dernière campagne ne se débloquant qu'après avoir fini les trois premières). L'intérêt de la chose, au-delà du fait de donner au jeu une durée de vie impressionnante, c'est de pouvoir voir tous ces destins s'entrecroiser. Faisant du scénario une gigantesque mosaique, d'ailleur afin de préserver les surprises de ce dernier, je recommanderais cet ordre pour les campagnes : Jake, Chris, (ou Chris & Jake, ça marche aussi) Leon et bien sûr Ada pour la fin...

Jusqu'ici le principal défaut des Resident Evil, c'était cette jouabilité très lourde et bien peu intuitive, enfin Capcom a revu sa copie ! Tout est bien plus naturel ici, que ce soit la visée (on peut enfin visé et bouger en même temps, c'est pas trop tôt) ou le corps-à-corps, qui est d'ailleur indispensable. Cela dit tout n'est pas parfait et clairement le systéme de couverture est à améliorer. (Particuliérement génant dans la campagne de Chris dans les niveaux de difficultés élevés, ainsi que dans le premier chapitre d'Ada). Un regret tout de même, un peu trop de QTE dans les combats contre les Boss. (Surtout Jake, c'est presque une cinématique intéractive)

Les campagnes sont vraiment très équilibrés, donnant ainsi à tous les types de joueurs une chance d'y trouver son compte. La campagne de Jake (nouveau personnage de la franchise, uber-charismatique) est très inspirée par "Resident Evil 3 : Nemesis", avec un gros monstre increvable qui nous poursuit tout le jeu. Celle de Chris s'apparente vraiment à un Call of Duty horrifique, vraiment très intense... Au niveau de l'ambiance, les campagnes de Leon & Ada sont probablement celle qui "respirent" le plus Resident Evil (avec entre autres quelques énigmes sympas du côté d'Ada) la campagne de Leon étant un vrai best-of de ce qu'il y a de mieux dans Resident Evil...

Niveau réalisation c'est du très très lourd, c'est absolument superbe ! Notamment la Chine (on oublira la course poursuite de la campagne de Chris, navrante) la variété et l'ampleur des situations rencontrées est juste hallucinante !

Ce jeu est une bombe !

9,5/10

Dernière modification par scorpius (26-10-2014 23:37:21)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#31 23-11-2012 17:59:58

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Assassin's Creed III

Mouais, pas convaincu par ce nouvel opus. Ubisoft, nous l'avait vendu comme le jeu du renouveau, qui offrirait une toute nouvelle expérience... Ben pour le coup c'est raté, les vraies nouveautés en matière de gameplay, perso, je les cherches toujours après avoir fini le jeu. Alors ok, il y a une toute nouvelle phase de jeu à base de batailles navales plutôt très sympa (on s'y croirait, avec bataille aux canons et abordage) mais malgré tout ça reste assez anecdotique sad

Pour le reste on retrouve, les sempiternelles mêmes situations avec de l'assassinats, de l'infiltrations et de la synchronisations sans que l'ensemble ne s'accompagne vraiment de sensations nouvelles. Les seules "nouveautés" étant un beau ratage ! (le systéme de crochetage de serrures le plus naze de l'histoire vidéoludique, quand aux fameuses escapades en pleine nature, ou on est sensé se la jouer "Tarzan d'arbres en arbres", c'est tellement mal fichu, que la plupart du temps on a plus vite fait de rester au sol WTF )
Sans parler du fait que le jeu se paie un nombre assez important de bug en tout genre (bug de collision, d'affichage, ect) assez inadmissible pour une production de ce calibre, bref...

Cependant tout n'est (heureusement) pas mauvais. Le nouvel ancêtre de Desmon (Connor) étant un assassin mi-Mohawk, mi-Britannique qui péte la classe ! D'autant que son histoire en pleine révolution américaine est passionnante, avec un fort côté "le Dernier des Mohicans" vraiment plaisant. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant du scénario autours de Desmon. Si les phases ou on le contrôle dans l'amérique d'aujourd'hui sont assez agréables, en revanche le reste... L'intrigue pseudo-S-F/ésotérique fumeuse, réussie à atteindre un niveau de nawak assez impressionnant ! C'est simple c'est un vrai calvaire. (Avec encore une fois à la fin du jeu un cliff' navrant, ce qui semble être une des particularités de la franchise...)

Bon voilà, j'ai l'impression que Ubi' a vraiment survendu son bébé (même si il cartonne) d'où peut être la déception. J'en attendais sans doute trop...

Un généreux 6/10 (Parce que ça reste Assassin's Creed, bordel)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#32 24-11-2012 00:16:21

Warp 9
vétéran

Re : Le coin des gamers

L'histoire de la franchise AC a toujours été nawak et ce depuis le début. Déjà cette vision du monde ou tous les événements de l'Histoire sont le fruit des lubies de sociétés secrètes m'a toujours horripilée. Les réalités du monde, de l'histoire et des politiques sont trop complexes pour les résumer aux intrigues de quelques mecs dans l'ombre et encore moins à des visites d'"anciens astronautes". Oui je sais, vous aller me dire que c'est juste un background fictif, que c'est juste un jeu et tout mais quand on sait qu'il y a des gens qui aprenent effectivement l'Histoire à travers ce cocktail "Dan Brownesque", désolé mais çà craint.

Bon. Sinon pour ACIII j'y ai joué aussi et voilà mes impressions

Le bon...... cool

- Vaste environnement: Un must pour n'importe quel jeu qui vous donne la liberté d'aller ou vous voulez. (Juste la section Frontier est plus vaste que la Rome dans un précédant AC) Personne ne peut me contredire là dessus, hein?

- Les segments navales: Sans doute le premier jeu ou avoir les commandes d'un grand voilier est effectivement plaisant...

- Le mode multijoueur: L'aspect jeu de cache-cache peut rebuter certains joueurs au début, surtout les afficionados de CoD, mais l'enssemble est bien fignolé.

- Connor: Moins pour son histoire (,plus interessante que celle de Desmond quand même,) que par tout ce qu'Il fait. Après tout c'est le premier assassin qui peut grimper aux arbres, chasser autre chose que d'autres humains et qui est capitaine de son propre navire. Bref la variété de ses habilités est ici l'atout de l'assassin métis.
PS: Parmis les mordus de la série il y a un débat à savoir qui est le meilleur assassin. C'est aussi pertinant que les disputes de trekkers à propos des capitaines...M'enfin.

- Le domaine. Dans un jeu comme çà avoir sa maison et voir se construire une communauté autour est toujours un petit "plus" agréable....

Le mauvais.... evil

- Le système de crochetage: Voyons voir. Tourner le joystick gauche jusqu'à toucher le bon point et maintenir.... tourner le joystick droit jusqu'à toucher le bon point et maintenir.... Appuyer répétitivement sur un autre bouton, tout en tenant les deux joysticks dans leurs positions et ce dans un lap de temps limité ou sinon tout est à recommencer..... Merde!! Celui qui dit avoir réussie son premier essai d'un seul coup est un menteur....

- Réussir les quètes secondaires laisse un gout de déception. Quel est, par exemple, votre ultime récompense pour avoir trouvé toutes les plumes? La tenue que portait le Connor quand il a quitté son village... La plupart des "Side quests" dans ce jeu laissent ce gout de "tout çà pour çà". Seul la quète du trésor du Capitaine Kidd vous donne quelque chose de vraiment utile.

- Le "QTE" (Quick Time Event). Vous savez bien. Ces moments ou vous devez appuyer sur certains boutons en un temps bien précis. Dans ACIII le QTE est impitoyable. Vous finissez comme casse croute de loups 3 fois sur 4 juste parce que vous n'avez pas les réflexes d'un Super Sayan. Et comme si c'est pas assez le jeu ne semble pas toujours reconnaitre que vous avez pressé le bon bouton au bon moment.... Aaaaaargh!!!!!!

Le WTF... groggy

- Si vous changer l'"outfit" de Connor il est toujours vétu de son costume blanc original durant les "cutscenes" de l'histoire... huuuh.

- Monter sur les toits est illégal? Et puis est ce que les "Redcoats" postaient vraiment des gardes sur les toit aussi? C'était aussi fréquent que çà les gens qui marchaient sur les toits pour faire çà? Dans un jeu Assassin Creed çà fait autant de sens que de faire un jeu Mario ou notre plombier n'aurait pas le droit de sauter......

- Déformer l'Histoire au nom d'une logique de jeu vidéo..... À moins que l'on me prouve, par exemple, Que Benjamin Franklin perdait effectivement les pages de ses livres sur les toits..... Gné???

Voilà. 7/10 de mon côté..... wink

Dernière modification par Warp 9 (24-11-2012 00:34:31)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#33 24-11-2012 00:46:47

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Warp 9 a écrit :

L'histoire de la franchise AC a toujours été nawak et ce depuis le début. Déjà cette vision du monde ou tous les événements de l'Histoire sont le fruit des lubies de sociétés secrètes m'a toujours horripilée. Les réalités du monde, de l'histoire et des politiques sont trop complexes pour les résumer aux intrigues de quelques mecs dans l'ombre et aux visites d'"anciens astronautes". Oui je sais, vous aller me dire que c'est juste un background fictif et tout mais quand on sait qu'il y a des gens qui aprenent effectivement l'Histoire à travers ce cocktail "Dan Brownesque", désolé mais çà craint.

Ben disons que dans les précédents t'avais quand même le mystère quand à savoir qui était les précurseurs. Le cataclysme, ect. Alors certes c'était wtf, mais au moins c'était relativement intéressant. Mais bon là, le problème avec le Soleil est résolu ultra-rapidement (moi qui croyait que ça allait être le BIG enjeu de la saga) à la place on se retrouve avec un guéguerre entre hologrammes affraid Nan mais franchement...

- Vaste environnement: Un must pour n'importe quel jeu qui vous donne la liberté d'aller ou vous voulez. (Juste la section Fontier est plus vaste que la Rome dans un précédant AC) Personne ne peut me contredire là dessus, hein?

Ouais mais bon y a pas grand chose à faire là-dedans, libéré des forts comme dans la ville, ou choper ses putains de plumes. Y a bien que les quêtes des frontaliers, que j'ai trouvé un tant soit peu intéressantes. Quand à la chasse déjà dans Red Dead Redemption ça m'avait gonfler bien gentillement, là ça c'est pas vraiment arranger (et ses saloperies de loups !!! Rhaaaaaa).

PS: Parmis les mordus de la série il y a un débat à savoir qui est le meilleur assassin. C'est aussi pertinant que les disputes de trekkers à propos des capitaines...M'enfin.

Tiens je savais pas lol m'enfin, c'est évident que c'est Ezio... COOL

- Le domaine. Dans un jeu comme çà avoir sa maison et voir se construire une communauté autour est toujours un petit "plus" agréable....

Bah c'était déjà plus ou moins le cas avec Ezio et la demeure des Auditore! On pouvait même customisé les villes (réparer les aqueducs, rénovée les boutiques, ect)

- Déformer l'Histoire au nom d'une logique de jeu vidéo..... À moins que l'on me prouve, par exemple, Que Benjamin Franklin perdait effectivement les pages de ses livres sur les toits..... Gné???

Oui, c'est vrai que c'était un peu n'imp' smile Mais bon dans une optique historique, on peut imaginer que Franklin a peut être effectivement perdu ses pages et Connor les as retrouver, le délire du jeu c'est la façon dont Desmond perçoit cela à traver l'Animus...

Dernière modification par scorpius (24-11-2012 00:51:00)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#34 09-07-2013 01:44:59

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Me suis payé une nouvelle console :
nintendo-wii-mini.jpg

N'ayant pas l'intention de me lancer dans la next-gen avant au moins 2 ans. Je profite donc de la sortie de cette Wii du pauvre pour découvrir la ludothèque de la machine à petit prix. (A vue de nez une bonne trentaine de jeux de haut-niveau quand même).
Bon j'avais tâté vite fait du "party game" chez des potes bien sur, mais là je me suis lancé dans le dernier Zelda. Alors c'est moche, c'est clair, (en plus je suis obligé de jouer avec la prise péritel, le cable Component ne marchant pas) mais ça ne me dérange pas tant que ça. Au moins y a une certaine patte graphique et une direction artistique forte.
Ce qui est plaisant c'est que le jeu met du temps à démarrer, en gros la première heure de jeu, c'est vraiment un didacticiel sur tout ce que tu peux faire avec ta wiimote.
Je cache pas que j'ai crisé parfois, pour certains trucs faut vraiment prendre le coup de main. Mais en même temps, une fois que tu maîtrise le truc t'es heureux. Par contre je dois être un mancho puisse qu'au premier donjon, 3 game over avant de réussir à buter une Skulltula à la con damn mais après avoir réussi j'avais l'impression d'avoir réalisé un exploit... Franchement un truc qui m'était plus arrivé depuis le boss de fin du premier Gears of War (en fait la Wii c'est l'amie du gamer eek ).

Bref, pour l'instant je suis vraiment heureux de mon achat !
(Je viendrais peut être faire un petit retour sur les autres jeux dans les semaines et les mois qui viennent)

Dernière modification par scorpius (21-06-2014 11:21:10)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#35 26-10-2014 23:12:44

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

scorpius a écrit :

(Je viendrais peut être faire un petit retour sur les autres jeux dans les semaines et les mois qui viennent)

Vite fait, sachant que malheureusement j'en ai pas découvert tant que ça faute de temps sad

Pour le Zelda, je confirme mes très bonnes premières impressions. Après quelques heures de jeux, la maniabilité à la wiimote est jouissive, les combats contre les boss notamment à base de contre-attaques et de feintes, donnent vraiment le sentiment d'être un épéiste. C'est là ou le jeu fait très fort, en terme d'immersion, en tant que joueur on a dans le monde réel une courbe de progression qui renvoie à celle de Link dans le jeu. (Au début on galère pour ne serait-ce que balancer un coup d'épée dans la bonne direction et ensuite on gére sans souci, comme Link qui devient plus puissant tout au long du jeu).

D'un point de vue purement lié au plaisir vidéoludique, c'est ma plus grosse claque sur cette gen'. (et je parle pas du level design de fou, désert à explorer en activant des petites zones temporelles ou encore une foret engloutie love )

Malheureusement, c'est le seul jeu Wii a réellement fournir de telles sensations et à exploiter pleinement le potentiel du motion control. Faut dire qu'il aura fallu attendre l'amélioration du wii motion + et qu'avant ça, c'était pas terrible (j'ai testé par curiosité Twilight Princess, que j'avais déjà fait sur GC, sans être actoce, il n'y a pas la moindre plus value par rapport à la manette, au contraire, utiliser l'arc par exemple est nettement plus chiant).

Malgré tout il y a tout de même de très bon jeux sur cette wii : en matière de plate-forme, Mario Galaxy enterre sans problème la concurrence HD, le game design qui utilise la micro-gravité de petites planètes est juste dément. J'avais déjà touché la bête chez un pote, là j'ai pu l'explorer en profondeur, pas vraiment difficile, il offre tout de même plus de challenge que bien des jeux PS360. Je vais sans doute me faire la suite...

Grand fan de Samus, je n'ai pas loupé les Métroid. Rien à dire sur Prime 3, on est dans la droite lignée des excellents opus GC, j'étais vraiment content de me finir cette trilogie. Par rapport au deuxième, la difficulté de l'aventure a été revue à la baisse, une bonne chose car purée, il était hardcore affraid Retro Studio a tout de même compensé avec des Boss bien pénibles. Par contre Other M est une vraie purge, c'est moche et chiant j'ai jamais eu l'impression d'avoir un Metroid entre les mains (même pas fini, tant ça m'a gonflé).

Donkey Kong Country Returns
Ca faisait longtemps que je n'avais pas joué à un jeu de plate-forme aussi difficile (les Rayman sur PS360, c'est de la gnognotte à coté) l'aspect positif étant que le jeu n'est jamais frustrant, il est notamment très généreux en vies (et si t'es vraiment un gros manche, la console joue pour toi lol ) et puis surtout vachement fun. T'as jamais envie de lacher, seul point négatif jouer avec la wiimote à l'horizontale... L'ergonomie est pas top (on peut utiliser le combo wiimote nunchuk classique mais je trouve ça encore pire)

Je prends donc vraiment du bon temps (quand j'ai le temps) et sachant le paquet de jeux qui reste à découvrir tant sur Wii que sur 360, la next-gen' plus que jamais va attendre. (Cela dit si le prochain Zelda est aussi monstrueux que Skyward Sword, je risque de craquer vite fait lol ).

Dernière modification par scorpius (26-10-2014 23:24:55)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#36 27-10-2014 00:00:48

Warp 9
vétéran

Re : Le coin des gamers

Pourquoi j'ai l'impression que Scorpy est un Nintendiste?..... laugh


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#37 27-10-2014 00:18:01

scorpius
Nowhere Man

Re : Le coin des gamers

Au départ je suis plutôt un Segaiste en fait mdr

N'empêche oui, je suis un grand fan de pas mal de licences Nintendo. Cela dit, pas besoin d'être un Nsex pour apprécier les jeux dont je parle. J'étais très Nintendo à l'époque de la N64 et de la GC, mais d'emblée la Wii ne me faisait pas envie du tout... C'est vraiment la sortie de la machine dans sa version éco' et l'envie de découvrir le Zelda (best-licence-ever) qui fait que j'ai sauté le pas.

Dernière modification par scorpius (27-10-2014 00:31:19)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#38 26-10-2018 18:06:55

Prelogic
Legaliste

Re : Le coin des gamers

#JesuisGaming

Mon plus lointain souvenir remonte à la possession d’une console de type « Game & Watch » qui a été commercialisée par Nintendo dans les années 1980. Un jeu unique, fonctionnant au moyen d’une « pile bouton ». J’ai toujours cette console dans un tiroir, je ne désespère pas de la faire fonctionner de nouveau un jour.

J’ai eu la chance d’avoir grandi dans un climat familial très curieux de nouvelles technologies. Je me souviens donc de mes 5 / 10 ans comme une période faste, entre PC 1512 et Amstrad : Donkey Kong, Arkanoid, Prince of Persia, Gauntlet II, etc…

J’ai joué pendant des années à la première Game Boy, mais la console a malheureusement été victime du temps et de la corrosion des parties métalliques. Ne jamais laisser traîner trop longtemps les piles dans l’appareil ! J’ai encore la liste de mes jeux en tête : Duck Tales, Gauntlet II, Alien3, BomberMan, Warioland, Robocop, Jurassic Park, Gremlins 2 (jeu de plateforme vachement difficile à terminer celui-là), Tetris...

A l’aube de l’adolescence et avec l’apparition du CD-ROM, j’ai été lâché dans la jungle des sharewares et autres disquettes d’essai – en d’autres termes, l’ancêtre du teasing moderne, permettant d’essayer un morceau de jeu pour stimuler un acte d’achat futur. J’ai d’ailleurs conservé les packagings, tellement cette période m’a marqué dans ma chair. C’est là que j’ai découvert l’univers du FPS de Wolfenstein à Doom. Il m’arrive encore de jouer à Doom et Doom II sur Steam comme on joue au Démineur, pour se détendre.

J’ai été tellement marqué par l’environnement visuel et sonore de ces jeux que j’ai enregistré toutes les pistes audio de Robert Prince que j’ai pu trouver. A l’aide d’un synthétiseur et d’une culture hard rock / metal, le type est tout simplement parvenu à créer l’une des bandes sons les plus organiques, envoutantes et entêtantes de l’univers video-ludique. C'est fou ce qu'on peut faire avec un peu de talent et des idées :

Flash required

Outre le FPS, dont j’ai éclusé la majeure partie de ses déclinaisons (Dark Forces, Quake, Heretic et Hexen), j’ai également été très impliqué dans les jeux de Cryo Interactive, une société française aujourd’hui disparue : Dune, Creature Shock, Lost Eden et Dragon Lore proposaient pour la plupart des jeux en vue subjective, avec résolution d’énigmes, interactions avec des PNJ et séquences animées pour annoncer le passage au niveau suivant. Là aussi, un travail sur l’ambiance toujours au top avec des compositeurs français spécialisés comme Stephane Picq.

De 1995 à 1998, j’ai également éclusé par mal des possibilités de la saga Command & Conquer. J’étais d’ailleurs assez impliqué sur Alerte Rouge 3, j’avais un léger faible pour Gemma Atkinson, il faut bien l’avouer…

1998 : c’est l’année où sort un jeu totalement singulier dans un univers vidéo-ludique dominé par les FPS : Star Wars : Rebellion propose alors un jeu de stratégie dans la veine d’un Command&Conquer, avec gestion des ressources et des moyens. Le jeu fonctionne toujours sur les systèmes d’exploitation les plus récents, mais pour combien de temps ?

Flash required

Depuis 2 / 3 ans, je me suis enfin décidé à rejoindre la communauté Playstation avec la PS4. Mais je joue solo, je suis fatigué des prises de tête en coop. Je voulais absolument jouer à Alien Isolation et je n’ai pas été déçu : la reconstitution du film de Ridley Scott est tout simplement incroyable, tout en proposant une histoire inédite par la même occasion. Horizon Zero Dawn est également un évènement, de par la qualité et le niveau de détail des graphismes. Tomb Raider est également une référence pour les amoureux de contemplation et de reconstitution de paysages naturels.

Mais c'est sur, je garde une affection toute naturelle pour la période des années 80 / 90 qui a vu se développer à la vitesse grand V des technologies d'animation qui influence encore grandement aujourd'hui certaines orientations conceptuelles.

Si vous avez la moindre question au sujet de cette énumération, je suis dispo !

Dernière modification par Prelogic (26-10-2018 18:24:09)


Sans_titre_3.png
« En général, je ne réfléchis pas en termes d’hommage. Quand tu démarres un projet, tu essayes d’imaginer quelque chose de différent, tu ne tentes pas de reproduire le passé » - Phil Tippett.
« La contre-culture ne viendra pas d’une institution d’État, ni d’une major hollywoodienne. Elle n'appartient à personne. » - Rafik Djoumi.

Hors ligne

#39 29-11-2018 17:14:31

mbuna
Ancien fan

Re : Le coin des gamers

J'ai déjà alimenté ce sujet mais bon, ça mange pas de pain un petit effet peter pan.


Ahh les game & watch smile
De tête je passais mes nuits sur Octopus, Donkey kong (comme tout le monde), Parachute (qui m'a fait office de réveil l'essentiel de ma scolarité)... et sûrement d'autres. On peut d'ailleurs toujours jouer à beaucoup de ces jeux en ligne, ici. Effectivement effet peter pan assuré...

Né au début des années 70, j'ai commencé les "jeux électroniques" et les consoles avec Hanimex TVG 8610 (une console avec le pong, tennis, football, enfin bref, le même jeu mdr ) :
P170911_12.510001.JPG
Puis l'atari 2600 et son fameux Pacman que j'ai toujours, et qui fonctionne encore avec ses 2 manettes indestructibles, moon patrol, etc...

Mais la console qui m'a marquée à jamais restera l'Amstrad CPC464 et son basic à l'ouverture. Ma vocation est née avec cette machine, vocation qui est devenue mon métier aujourd'hui. Très vite j'ai délaissé ses jeux pour faire mes 1ers programmes... Ah oui c'est vrai Gauntlet II, le jeu où si tu jouais à 2, impossible de perdre, vu qu'on pouvait mutuellement se faire revivre. Fallait juste pas mourir en même temps mdr , et puis Sorcery, Sentinel comme jeu extraordinaire...etc...
D'ailleurs tenez, avec l'excellent émulateur caprice, special dedicace au forum :
uc?id=179TLgdk0wwvCmsT1yde4lXnO03pl9t9e

Puis ça a été au tour de l'Amiga 600, l'Atari 520ST et leur jeux qui m'ont plus ou moins marqués. Je suis à ce moment là rentré dans le monde des PCs avec un APX 286 qui m'a fait tâter l'assembleur. Quand je vous dis que c'est une vocation...

A partir de ce moment là, ce sont les jeux + que les supports qui me sont restés en mémoire : warcraft, Doom (surtout le 2), Settlers, la série des Heroes of might & magic, puis les débuts des jeux en ligne, avec un gros moment sur Travian, et surtout Trackmania (1er de ma région s'il vous plait). Mais ma "passion" pour les jeux s'était déjà bien assagie depuis la fin des années 90, étant devant l'ordinateur déjà toute la journée, ça finit par vous calmer pas mal.

Aujourd'hui je n'arrive plus à jouer plus d'un quart d'heure sur ordi, autant par manque de temps que par manque d'envie. Alors les petits jeux smartphone me suffisent amplement. Finalement exactement ce à quoi servaient déjà les game & watch à l'époque...

Bon allez, j'arrête là ce post, et m'en retourne à mon métier.

Hors ligne

Pied de page des forums