ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1826 29-10-2018 16:51:29

Haeresis
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Personnellement, Prelogic, j'aimerais pouvoir, pour une fois, poser un regard bienveillant, mais, quand je me souviens avoir lu que la série se déroulerait dans une zone "loin de la nouvelle république", ça m'a déjà pas mal salé. Car ça confirme juste pour moi qu'ils n'ont encore aucun courage, et visiblement, sont toujours hyper frileux concernant l'aspect politique.

Bref, en l'état, ce qui sort de Disney actuellement me fait plus bâiller qu'autre chose. De mon côté, je vais rester centré sur Star Wars The Old Republic, là au moins il se passe des choses intéressantes.


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

Hors ligne

#1827 29-10-2018 16:59:49

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars : Films / Séries

Un film sur Boba Fett, n'avait pas vraiment de sens. Tu ne peux pas continuer à creuser la culture Mandalorienne avec lui puisse qu'il n'est pas Mandalorien et le personnage en lui-même n'a pas les épaules pour porter un film entier. A la limite, faire une sorte de "Solo & Fett : A Star Wars Story" avec Fett dans la peau de l'antagoniste, pourquoi pas. Mais après son échec en salle, je doute fortement que Disney produise une suite à Solo.

The Mandalorian, pour le coup, il y a des choses rassurantes. La présence de Dave Filoni en premier lieu, qui va enfin faire ses début dans le monde du Star Wars "live". Qui sait, Kennedy va peut être enfin se réveiller et finir par lui confier un film (le truc qu'aurait du être fait dès l'épisode 7). Et puis l'arc de Mandalore, de TCW à Rebels, c'est l'un des arcs narratifs les plus intéressants de toute la saga. Je suis curieux de voir ou ça va aller. D'autant que Favreau incarnait le Mandalorien Pré Vizla dans TCW, je pense donc qu'il aura à coeur de rendre justice à tout cela.

Avec la trilogie de David Bénioff & D.B. Weiss (et bien entendu le retour de TCW) c'est bien le seul projet lié à Star Wars qui m'intéresse. Nan, parce qu'entre l'épisode 9 de JJ, et la future trilogie de Rian Jonhson, on va avoir des heures sombres devant nous, les amis (je parle pas de Résistance, j'ai pas tenu un épisode devant ce machin).


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1828 29-10-2018 17:00:04

matou
modérateur

Re : Star Wars : Films / Séries

C’est je pense, un tournant que les médias n’analysent pas à sa juste ampleur.
Un film SW est donc annulé au profit d’une série.
SW a vu une série avoir droit à devenir un long métrage (CW) même si l’essai ne fut pas trop convaincant.
Mais cela démontrait que SW se pensait avant tout comme une œuvre ciné. Avec toute l’ambition d’un univers étendu qui ne se montre que dans une fenêtre de deux heures.

Désormais SW se pense en série. SW est donc devenu essentiellement télévisuel. Avec les avantages et les inconvénients. L’un d’eux étant de se rapprocher des serials qui furent une des inspirations.
Mais cela coupe de l’aspect mythologique.
Bien sûr SW a déjà connu des moments ciné et télé. Mais la priorité a toujours été le ciné.
C’est cette inversion qui est à noter car signifiante.

Surtout que depuis que Disney a repris SW, ce sont surtout des séries qui ont été crées.
Depuis le rachat de la Fox par Disney, la compagnie doit générer 85 milliards de bénéfices (et non de recettes) avec le catalogue de la Fox et le sien.
Les dates possibles pour les films SW vont être compliquées à trouver.
Disney pense donc plus simple de faire de SW un produit télévisuel pour sa plateforme de SVOD.

Cela ne veut pas dire que les séries SW ne seront pas intéressantes.
Cela veut dire que SW ne sera plus un événement marquant comme peut l’être un film qui fait date.
Et s’il y a des « téléfilms » ou film pour la plateforme SVOD, il n’auront pas le budget et l’ambition qu’à pu connaître SW.

Solo avait tout pour être une série. Tout ce qui s’y passe aurait pu être fait en  cinq heures. Et peut être cela aurait été meilleur.
Disney, désormais, fait ce choix, plus contraint que choisi, c’est du fait de son incapacité à faire de SW une œuvre dans la continuité de son créateur. Sans en faire une œuvre marquante pour autant.
Ainsi va la vie d’une compagnie qui pense mais ne réfléchit plus.

Hors ligne

#1829 09-11-2018 11:19:05

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Les prédictions de Matou sont toujours très justes. Disney semble vouloir déplacer progressivement l’univers de Star Wars vers la télévision. L’objectif est bien évidemment connu : concurrencer Netflix sur son propre terrain, celui de la VOD. Le Hollywood Reporter indique donc que Rogue One devrait avoir droit à un préquel qui sera disponible sur la prochaine plateforme Disney+. Diego Luna, qui devrait reprendre son rôle s’exprime à ce sujet : « Revenir à l’univers de Star Wars est quelque chose de très spécial pour moi. J’ai tellement de souvenirs de l’excellent travail que nous avons tous fourni sur ce film, et des relations que je me suis faites à travers ce voyage. Nous avons une aventure fantastique devant nous et ce nouveau format va nous permettre d’explorer encore plus ce personnage ».

Mon humble avis : l’échec de Solo a dû être le moteur d’une réflexion sur l’avenir de la saga au cinéma. Des projets de spin-off comme Boba Fett ont été abandonnés au profit d’une série à venir comme Mandalorian. Plus généralement, les pontes de Disney doivent faire un constat que nous pouvons tous partager : la VOD est un marché en pleine croissance, notamment et surtout aux Etats-Unis où Netflix enregistrait pour le premier trimestre 2018 une croissance de 11,6%.

Comme le dit Matou en filigrane, il s’agit d’une stratégie essentiellement économique, afin de ne pas concurrencer le catalogue de licences cinématographiques détenu par Disney. Du coup, on peut s’interroger sur l’évolution de Star Wars, qui était encore récemment un spectacle purement cinématographique. Bien sûr, Lucas était visionnaire et comprenait l’importance de l’émergence des nouvelles formes de consommation de contenus. Il n’aurait pas snobé la VOD, mais il aurait sans doute réfléchi son sujet en des termes plus créatifs, en associant intelligemment les atouts du cinéma (aussi en pleine mutation, James Cameron continuant d’expérimenter de nouvelles technologies de tournage avec la camera Venice 6K de Sony), et ceux de la VOD.

Du coup, j’en reviens à ce que je disais il y a encore quelques mois : Disney ne réfléchit pas sur le long terme. La société use une image de marque jusqu’à la corde, en abusant du rapport quasi-abusif des fans de Star Wars par l’entremise d’une communication orientée. Le public finit invariablement par se lasser et rejeter les coups de coude de la firme, ce qui conduit Disney à changer de point de vue, mais trop tard et de façon extrêmement maladroite. Rogue One et Solo existent. Les intrigues de ces deux films pouvaient parfaitement coexister dans une ambitieuse série VOD s’étalant sur 18 ans entre ROTS et ANH. D’ailleurs, la formulation du Hollywood Reporter n’incite pas vraiment à l’optimisme : l’idée est de faire un prequel à Rogue One, pas de repenser manifestement cette période qui a pourtant été explorée de façon assez intéressante par de nombreux produits vidéo-ludiques.

Rogue One était déjà un prequel à A New-Hope, davantage qu’une histoire auto-suffisante. C’était aussi sa faiblesse, son incapacité à exister autrement que par le prisme de la matrice cinématographique de Lucas.

Dernière modification par Prelogic (09-11-2018 11:24:57)

Hors ligne

#1830 26-11-2018 22:12:18

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

Bon alors je vais tenter de donner mon point de vue, mais sans rentrer dans les détails.
Je pense que quoi qu'il arrive ou quoi qu'il se fasse certains n'aimeront jamais rien du Star Wars sous Disney, car ils n'arrivent pas à concevoir du Star Wars sans Lucas. J'adore Lucas, et on le regrette tous énormément. Mais du Star Wars sans Lucas ça existe depuis bien longtemps! Des jeux vidéos, des livres, des comics. Dans toutes ces oeuvres réalisées avant la vente à Disney il y avait du médiocre comme de l'excellent. Les spin-off entrent dans cette catégorie de produits Star Wars et contre toute attente j'ai aimé Rogue One et Solo. Je regrette que tout tourne autour de la trilogie d'origine mais ces deux projets dont je me fichais totalement se révèlent être en définitive ce que Disney a produit de mieux dans l'univers de Star Wars et sont à savourer pour ce qu'ils sont: d'excellents produits dérivés. Ni plus ni moins.
Bien entendu la noblesse, l'audace et l'immense imagination de Lucas sont absents des nouveaux Star Wars mais personne au monde n'a son audace et son imagination. Pas même Cameron. Pas même Spielberg. Personne. Lucas ne reviendra pas et il faut s'y faire alors saluons les films généreux et sincères que Lucas apprécie d'ailleurs (R.O, Solo) et conspuons les trahisons (VII, VIII). Après l'énorme ratage qu'à été le VIII qui est un mauvais Star Wars mais bien davantage encore un très mauvais film tout court, Solo m'a fait du bien. Comme tous les Star Wars de l'ère Disney c'est visuellement faible mais mon coeur a vibré en le regardant alors que The Last Jedi m'avait paradoxalement autant consterné que laissé indifférent. Dire que c'est pas ambitieux et sans audace ce n'est pas de l'argumentation pertinente pour moi, car ce sont des oeuvres plaisantes d'un univers étendu sans la vision du créateur de cet univers, comme il y en a eu tant d'autres des années 90 à 2012.

Hors ligne

#1831 26-11-2018 22:49:01

mbuna
I don't know you

Re : Star Wars : Films / Séries

Je te suis sur ce point précis, que j'avais évoqué par ailleurs : je pense que SW est l'oeuvre d'un homme et qu'il est bien improbable qu'elle puisse lui survivre en tant que puissance créative. ST à moins eu ce problème car dans son ADN cette franchise était multi-auteur.

Imaginer le contraire revient pour moi à suivre une chimère. Ce phénomène n'est d'ailleurs pas nouveau ni spécifique au cinéma. C'est le cas depuis des siècles en musique (écoutez le requiem de Mozart après le lacrimosa pour vous en convaincre par ex) ou en littérature (et en SF particulièrement, tant d'exemples !).

À mon sens, les vrais créateurs, les artistes, les Lucas en puissance ne s'emmerdent pas avec les franchises et les codes existants, ils fabriquent leur propre univers car c'est leur nature, comme celle de Lucas en son temps.

Hors ligne

#1832 26-11-2018 23:38:00

matou
modérateur

Re : Star Wars : Films / Séries

Pas totalement d’accord avec toi Mbuna.
Solo m’a autant fait du bien qu’il m’a de nouveau rendu triste.
Car dans certains s moment, Ron Howard retrouve un ton qui m’a de nouveau envoyé dans cette galaxie très éloignée.
Si Lucas est irremplaçable, son univers peu lui survivre. Pour peu qu’il y ait une vraie démarche artistique. L’exemple d’Howard dans certains passages où il a les mains libres.
Dans SW je suis un énorme fan de la BD Legacy. Elle m’a fait éprouver autant de plaisir que certains films.

Étant optimiste de nature, je pense que SW aura un nouveau grand moment. Quand des artistes véritables auront enfin la liberté de nous transporter à nouveau.

Hors ligne

#1833 27-11-2018 05:42:32

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

matou a écrit :

Étant optimiste de nature, je pense que SW aura un nouveau grand moment. Quand des artistes véritables auront enfin la liberté de nous transporter à nouveau.

...Et quand les fans de la prélogie et de The Clone Wars seront aux commandes. Même cet hypocrite de Simon Pegg qui a autant craché sur la prélogie que sur Lucas lui -même avoue qu'il manque l'imagination de son auteur aux films de la postlogie. JJ a tout bousillé: Il avait de l'or entre les mains et des traitements de Lucas pour cette trilogie mais 90% sont partis à la poubelle. Connaissant le bonhomme je suis certain qu'il va tout faire pour tenter de satisfaire tout le monde avec le IX. Une démarche anti-artistique de yes-man paumé qui n'a jamais rien compris à la saga. Même mon fils de 7 ans a remarqué à quel point c'est incohérent de s'habiller en tenue Jedi à la fin du VII/début du VII alors qu'on a choisi de se couper de la Force depuis des années.

Hors ligne

#1834 27-11-2018 09:21:32

Pandisha
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

dvmy a écrit :

. Même mon fils de 7 ans a remarqué à quel point c'est incohérent de s'habiller en tenue Jedi à la fin du VII/début du VII alors qu'on a choisi de se couper de la Force depuis des années.

Sur ce point precis on ne peut réellement accabler abrams. C'est bien la direction artistique qui est là responsable, ainsi que la pression de production.

Ce point precis est l'exemple même de l'absence de suivit et de vision d'ensemble de cette trilogie.
Abrams n'avait probablement (pour ne pas dire certainement pas) en tete un luke coupé de la force voulant voir disparaître l'ordre jedi.
La preuve en est les declarations racontant comment johnson a demandé à effacer les rochers florrant autour de luke qu'abrams avait prévu (et qui justifiait certainement ce plan large enroulant luke depuis les airs).

Si on peut reprocher à abrams d'avoir refilé la patate chaude au suivant, on est à mon avis devant un cas unique ou la suite,au lieu de s'adapter et s'appuyer sur l'opus precedent, impose à celui ci de s'adapter à la suite. ...
Un vrai paradoxe !

Dernière modification par Pandisha (27-11-2018 09:24:02)

Hors ligne

#1835 27-11-2018 11:36:58

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Ce que je n’aime pas chez Disney, ce n’est pas l’absence de Lucas. C’est l’abandon pur et simple de l’héritage moral. Cela ne concerne pas uniquement les « films », mais la nature même de l’entité Lucasfilm, dont j’ai suffisamment évoqué ailleurs les expérimentations en faveur de la jeunesse et de l’éducation. C’est donc pour moi un problème global : Disney, aujourd’hui, ressemble davantage à un consortium cherchant à survivre en avalant la concurrence, une société obsédée par le contrôle de la propriété intellectuelle au point d’en oublier d’innover. Résultat : le personnage de Mickey n’évoque plus grand-chose d’autre qu’un intérimaire en costume qui dispose d’un contrat de travail de 25 heures par semaine. Il est loin le temps de l’animation charmante « sur papier ». Aujourd’hui, on fait un remake numérique du Roi Loin. Et les groupies sont en larmes. A la limite, il n'y a guère que le studio Marvel qui tire son épingle du jeu, et qui a réussi à créer un modèle économique monstrueux et intimidant en révélant des artistes comme James Gunn - pour combien de temps ? On sait que la nature a horreur du vide, mais le public ne suivra pas éternellement.

La même chose se produit pour l’univers de Star Wars, désormais figé dans un passé idéalisé et fantasmé au service d’une logique commerciale abusive. Je suis désolé mais je ne considère pas réellement Rogue One et Solo comme « excellents », ni même « divertissants ». J’ai plutôt le sentiment d’avoir en face de moi des produits cinématographiques adulescents, dans la veine d’un Hunger Games mais pour teenagers des années 70. Ceux-là même qui voulaient que l’univers naïf de « The Star Wars » grandisse avec eux. Ceux-là même, d’ailleurs, qui ont commencé à râler à partir du Retour du Jedi, et qui raillaient Lucas pour avoir imaginé les films Ewoks qui s’adressaient déjà à une nouvelle génération d’enfants. La prélogie a enfoncé le clou, parce qu’elle proposait de faire d’un petit garçon le héros principal de l’intrigue.

Rogue One est un d’un ennui mortel je trouve. Tout est « sombre », mais rien n’est réellement dramatique ni franchement réaliste. D’où cette impression de « Hunger-Gamization » : on veut soit-disant sensibiliser les plus jeunes générations à la citoyenneté (Ouaiis les jeunes battez vous pour vos droits ouaiiis vive la liberté !....) mais on le fait avec beaucoup d’hypocrisie et de lâcheté. Il y a quelque chose que je regrette amèrement dans Rogue One, peut-être plus que pour les autres films : Gareth Edwards tenait un duo formidable avec Felicity Jones et Forrest Whitaker. Tout était là : le mentor marxiste radicalisé qui entraine sa jeune protégée sur un chemin dangereux qui causera sa perte. John Truby lui-même aurait sans doute approuvé qu’on développe un sujet à partir de cette prémisse. Au lieu de ça, le film abandonne toute idée conceptuelle pour se focaliser sur un rematch de la Bataille d’Endor, avec Dark Vador en Guest Star pour le grand final – la seule chose, finalement, que les groupies ont retenus du film, ce qui montre à quel point le reste est d’une utilité moindre.

Si on veut vraiment se faire plaisir à raconter des histoires sans intérêt mais "fun", alors il faut le faire en dehors de la juridiction des films de Lucas, ou bien laisser de côté la tentation du fétichisme qui ne fait plaisir qu'à cette frange hyper réactionnaire qui voulait simplement sa dose de marketing orienté.

Je vous embête avec ça, mais je continue de trouver le trailer de Knight of the Eternal Throne tout simplement fantastique : ce n'est pas du Lucas, pourtant ça vise juste. C'est pour moi la preuve qu'il existe des gens intelligents quelque part, sensibilisés à des causes morales et philos. C'est peut-être lié à la nature-même de l'industrie vidéo-ludique qui a le vent en poupe en ce moment et qui dispose d'une pression probablement moins écrasante que les grands studios qui déroulent à la chaîne des produits cinématographiques de plus en plus aberrants.

Conclusion : on peut tout à fait réfléchir à l'avenir de Star Wars sans Lucas. D'ailleurs, c'est une nécessité car Lucas ne sera pas toujours là. Mais je trouve la manière dont Lucas a été éconduit au profit d'une logique retro-populiste scandaleuse et d'un rare niveau d'hypocrisie. On voit d'ailleurs depuis quelques heures / jours des rumeurs faisant état du retour de Lucas à la réalisation d'un spin-off sur Kenobi, ou encore l'apparition du personnage de Natalie Portman dans l'Episode IX : après avoir crée un monstre retro-marketing, les types à la barre paniquent et cherchent à faire machine arrière. Trop tard, malheureusement : c'était en 2012 qu'il fallait réfléchir à une stratégie globale, par refiler des rustines à droite à gauche pour éviter que le navire coule.

Maintenant, Disney a la possibilité d'explorer de nouvelles périodes et prendre des risques. Mais pour ça, il faut manifestement un courage que les décisionnaires n'ont pas. Il faut dire que la communauté des fans n'aide pas à prendre des décisions en ce sens. Mais il est vrai que de mon côté, je suis très très fâché et il ne sera pas facile de retrouver ma confiance. Je souris à l'idée de voir Kathleen Kennedy et Bob Iger ramer pour éviter l'impopularité. Mais du moment que ces gens travaillent et cessent de se comporter comme des VRP, je consentirai à prêter une oreille attentive.

Dernière modification par Prelogic (27-11-2018 12:14:14)

Hors ligne

#1836 27-11-2018 13:05:53

Haeresis
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Prelogic, je te conseille de jouer à The Old Republic, rien que pour tester les histoires de classes et celles de chaque planète ou l'on se rend. Car bien des scénarios de ce jeu sont d'un très bon niveau je trouve (notamment celui de l'agent impérial et de l'inquisiteur sith)
De même, le jeu a créé des personnages qui ont du succès, rien que Satele Shan déjà, qui est un bel exemple de femme forte et dont on assiste à l'évolution lors des deux trailers ou on la voit apparaître, et plus encore lorsqu'on échange avec elle à quelques reprises dans le jeu, contrairement à une Rey surpuissante et insipide.
Même chez les sith nous avons des figures très intéressantes, en la personne de Dark Malgus, Dark Marr, Lana Beniko, etc... qui montrent plusieurs facettes des sith et qui ont chacun une personnalité bien établie, et dont l'action de certains aura un impact important sur l'Empire.
Ajoutons au bout, des mondes inédits en plus de ceux connus, des espèces aliens inédites, mais qui s'intègrent très bien dans l'univers SW je trouve, des designs superbes pour les vaisseaux. Que demander de plus ? Un mmo qui a déjà 7 années fait mieux qui tout ce qu'a pu faire Disney en bien moins de temps.

Bref, oui, on peut réussir à faire du star wars sans Lucas, on peut comprendre son univers, et proposer des choses nouvelles qui n'entrent pas en collision avec le lore. La période The Old republic en est un superbe exemple pour moi. Mais le problème ne vient pas de ces personnes qui ont de la créativité à revendre. Le problème ça vient d'en haut, des gens qui sont, tels nos politiques, totalement déconnectés de la réalité.
Si j'appuie autant concernant le jeu, c'est bien parce que c'est l'une des rares choses encore qui me plait dans Star Wars et qui soit encore d'actualité, j'ai quasiment arrêté de suivre tout les comics et autre produits SW estampillés Disney. Et la raison est simple: ils ne proposent rien d'intéressant.
En l'état, ils ont quasiment réussi à me dégoûter de la trilogie originale.


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

Hors ligne

#1837 27-11-2018 13:11:05

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

@prelogic

C'est donc bien ce que je dis: tu es opposé à l'absence des idéaux de Lucas sous l'ère Disney donc tu mets tout et tout le monde dans le même panier en occultant les qualités cinématographiques propres aux oeuvres concernées. Le VII et R.O n'ont rien à voir à ce niveau. L'un nie la prélogie, l'autre l'intègre à tous les instants. L'un est cadré comme un téléfilm, l'autre propose des plans très larges hyper cinématographiques. L'un imite du Star Wars, l'autre en fait. L'un n'a aucun défi technique à proposer, l'autre si... dans la grande tradition de la saga. Bref tu ne peux pas dire que ces films se valent et qu'ils y a pas de démarche artistique derrière R.O. Le film a ses défauts mais Edwards a compris bien plus de choses à Star Wars que Abrams n'en comprendra jamais. Quant au côté sombre je ne vois pas le problème: les meilleurs épisodes de The Clone Wars étaient sombres également, et parfois bien davantage que R.O.

Hors ligne

#1838 27-11-2018 18:11:56

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

Haeresis >> Je te remercie pour tes conseils, je vais sans doute rejoindre ce MMO dans peu de temps. J’ai été vraiment sidéré de voir ce qu’on pouvait faire avec un simple trailer de quelques minutes. J'en ai même encore la chair de poule. Par contre, si je suis d’accord pour dire que les décisionnaires sont « hors sol », les artistes ont aussi leur part de responsabilité : des gens comme Doug Chiang que j’admire énormément, se sont jetés comme des morts de faim sur l’art conceptuel de Ralph Mc Quarrie dès qu’ils en ont eu l’occasion. Pourtant, Doug Chiang a commis le magnifique ROBOTA, qui est en quelque sorte un prolongement personnel de son travail sur la prélogie. Lucas avait compris qu’il fallait repousser la créativité des artistes, et ne pas les encourager à se complaire dans leurs habitudes ou leurs préconçus artistiques. Il faut voir les yeux ébahis de Doug Chiang dans les documentaires de la Menace Fantôme, qui ne comprenait strictement rien à l'approche conceptuelle de Lucas.

Dvmy >> Je te trouve assez injuste de me reprocher de ne pas voir de la créativité dans Rogue One, quand tu sembles ne pas vouloir en trouver chez JJ Abrams ou Rian Johnson. D’ailleurs, je ne sais pas ce que l’expression « mettre tout le monde dans le même panier » signifie concrètement : pour moi, il y a une direction artistique et morale en rupture totale avec ce que faisait Lucas : rupture partagée par la plupart des créatifs et décisionnaires qui déclarent volontiers leur attachement à la trilogie classique, et leur envie de « retrouver un certain souffle épique ». Ce n’est pas une critique, c’est d’abord un constat. Ensuite, libre à chacun de trouver à redire : moi je considère cette vision des choses préjudiciable à l’exploration de nouvelles idées. Tout simplement. Je dirais même que des gens talentueux comme Gareth Edwards ou Rian Johnson se sont mis eux-mêmes dans une situation intenable, puisque leur « sensibilité » a été prise en otage par le marketing, qui a vu là un moyen de promouvoir les films à destination d’un public hyper-réactionnaire et hyper-conservateur.

Je n’occulte rien et ne nie la créativité de personne. Il y a des choses intéressantes en termes de mise en scène chez un Gareth Edwards comme chez un JJ Abrams ou un Rian Johnson. Je ne suis pas un expert en termes de mise en scène ou de scénographie, mais j’ai relevé plusieurs choses dans chacun des derniers films : le plan large avec ce droïde désœuvré qui regarde la navette de Krennick descendre dans la vallée (une certaine idée du muet qu'affectionne Lucas par ailleurs), cette tête étrange qui sort d’une dune au passage de Rey dans la nuit (une certaine idée de Star Wars dans une veine "weird" propre à la trilogie classique mais tout à fait charmante et sans conséquences), la nature qui s’éveille lorsque Rey se connecte à la Force, etc.. Il y a des sursauts qui, par moment, me ramènent à la spiritualité lucasienne. Mais c’est bien tout, et c’est bien triste.

Tu dis que Rogue One n’ignore pas la prélogie : permet moi d’en douter fortement. Ce film se veut d’abord et avant tout un prologue à l’EpIV. Il ne cherche à aucun moment à créer des passerelles narratives entre les deux trilogies, malgré les quelques concepts artistiques qu’on essaye de nous vendre dans cette direction. L’exemple le plus frappant est le château de Dark Vador sur Mustafar : il s’agit d’abord et avant tout d’une idée conceptuelle de Ralph McQuarrie à la base. La planète n’est d’ailleurs jamais vraiment citée comme telle, alors que le reste des systèmes convoqués dans le film ont droit à cet honneur. D'ailleurs, cette scène ne sert à rien, sinon à alimenter la promo officielle du film qui n'a pas cessé de jouer sur cet aspect. Rogue One traite de la naissance de la Rébellion, pas des derniers jours des ultimes instances parlementaires de l’Ancienne République. Je passe aussi cette explication redondante sur la bouche d’aération de l’Etoile Noire, qui se superpose au geste inconscient de Luke dans A New Hope. Si ces spin-offs ont pour objet de raconter de nouvelles histoires déconnectées, pourquoi cette impression permanente que tout nous ramène systématiquement à une vision fantasmée de la trilogie classique et à ses enjeux ?

S'il faut parler des véhicules et des vaisseaux c'est encore plus flagrant : tout est plat. Le U-WING (???), la citadelle flottante de Dryden Vos, la navette de Kylo Ren et j'en passe. Au moins, la trilogie classique profitait des connaissances et des compétences de véritables designers industriels, qui comprenaient les limites physiques plausibles que l'on pouvait faire supporter à un engin de SF. Ce qui rendait le Faucon Millénium pratique et véloce, en lieu et place d'une simple crêpe.

J’ai déjà eu l’occasion de l’évoquer ailleurs, je le redis ici : cette période de 18 / 19 ans entre les deux trilogies est mal exploitée, avec des personnages qui ont cependant du potentiel. Jyn Erso aurait dû être le lead character d’une série télé de 100 épisodes répartis en 10 saisons. Ce qui aurait été l’occasion également de jouer avec des figures bien connues comme Han Solo, Boba Fett, Jabba the Hutt ou IG88. Des geeks comme Gareth Edwards pouvaient parfaitement prendre en charge un tel projet, avec l’appui d’un George Lucas consultant. Au lieu de ça, on se retrouve avec une série animée manifestement dispensable (je n’ai regardé que l’Episode pilote de Rebels), deux spin-offs limités dans leur proposition et un prequel à Rogue-One sur les aventures d’un personnage mineur qui n’est finalement qu’une resucée opportuniste de Biggs Darklighter. La récolte est bien maigre.

Quant à la future série "The Mandalorian", comme on dit : attendons de voir. Tu est déjà en train de désavouer Filloni alors qu'on ne sait même pas de quoi il est question réellement. Personnellement, j'ai ma petite idée sur la question mais je ne voudrais surtout pas être accusé de rabat-joie wink disons que si cette série ose réellement quelque chose en dehors du périmètre très confortable de la trilogie classique, ça pourrait avoir un intérêt. Sinon, on aura droit à un programme VOD bouche-trou pour tenter de créer artificiellement des liens entre l'EpVI et l'EpVII de sinistre réputation.

Ce qui m’amène effectivement à défendre le périmètre moral d’un Lucas : au lieu de jouer aux apprentis-sorciers, Lucasfilm aurait dû faire preuve d’un minimum d’humilité et reconnaître que l’appui de Lucas était nécessaire, voire indispensable à tous les échelons. George Lucas connait cet univers, il a largement contribué à le façonner : il était essentiel de le préserver dans son rôle de conseiller spécial.

Je trouverais ça très intéressant d’ouvrir un topic spécifique à des questions de mise en scène, car je pense que c’est là un moyen d’objectiver et de réhabiliter le talent des uns et des autres. Par contre, en termes d’écriture ou de stratégie de contenus, j’ai peur que nous soyons relativement irréconciliables pour certains d’entre nous : je ne peux décemment pas me satisfaire d’un film qui s’apparente davantage à un paquet de lessive travesti qu’à une réelle proposition de cinéma. J’apprécie Ron Howard mais Solo n’est pas son film, pas plus que Rogue One n’est une création originale de Gareth Edwards (qui a pourtant commis l’excellent court-métrage Factory Farmed).

Dernière modification par Prelogic (27-11-2018 19:15:20)

Hors ligne

#1839 27-11-2018 21:51:57

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

@prelogic

Je ne te reproche absolument pas de ne pas voir de créativité ici ou là mais d'occulter totalement les différences artistiques qui existent entre les films Star Wars de l'ère Disney en mettant tout dans le même panier et en n'accordant de l'importance qu'à la "stratégie Disney". Or il y a une réelle différence entre l'approche et la vision de Star Wars d'un Abrams et celle d'un Edwards. Je trouve déplorable tout autant que toi que les pontes du studio ont décidé de tout faire tourner autour de la trilogie originale, mais cette décision idiote qu'on doit à JJ (voir plus bas) et qui peut être considérée comme une contrainte par les auteurs actuels de l'univers Star Wars peut AUSSI BIEN aboutir a du mauvais qu'à du bon. Et c'est là que je diverge avec toi: je trouve que, malgré cette contrainte, R.O et Solo s'en sortent bien et sont des films plaisants. Pas beaucoup d'audace, pas beaucoup d'innovation, pas énormément d'ambition... mais plaisants. En revanche la postologie me consterne car elle s'inscrit dans la saga numérotée et fait très pâle figure en comparaison des deux premières trilogie. Je dirais même qu'elle fait pitié.

Encore une fois: Ni Disney ni Kennedy n'ont viré Lucas de son rôle de consultant. Il est parti de lui-même quand il a compris qu'Abrams tenait à reproduire narrativement et esthétiquement la trilogie d'origine, en n'utilisant qu'une poignée d'idées de ses traitements. Si Lucas avait réalisé l'épisode VII comme il a pensé le faire à l'origine les choses seraient bien différentes aujourd'hui. Le souci depuis 2012 ce n'est pas Disney: c'est tout simplement qu'Abrams n'a rien compris à Lucas et peu de choses à Star Wars. Et malheureusement son film a été un succès donc Disney veut poursuivre dans cette voie. Il n'y a jamais eu du studio la volonté de faire du "zéro prélo & 100% trilo". C'était UNIQUEMENT la volonté d'Abrams et de lui seul! Mais vu que ça a fonctionné Disney ne prend aucun risque.

Hors ligne

#1840 27-11-2018 22:44:41

matou
modérateur

Re : Star Wars : Films / Séries

Davmy je te suis sur Abrams. Mais Johnson s’évertue dans son film à défaire tout ce qu’a fait Abrams.
Et c’est mauvais aussi.
Ces deux réalisateurs ont été choisi aussi parce qu’il sont en accord avec les volontés du studio, alors que d’autres avaient été sondés.
Et sur les Spin off aussi, en coulisses, il y a eu des tiraillements.
J’ai du mal à ne pas voir une responsabilité des têtes pensantes dans cette non compréhension de Lucas.
Pas exclusive comme tu le dis, Abrams et Johnson sont aussi responsables.

Hors ligne

#1841 27-11-2018 22:51:03

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

Bien entendu Disney voulait que ca ressemble un peu plus à la trilo qu'à la prélo, mais de dire que le studio voulait faire du Star Wars 100% trilo dès le rachat de Lucasfilm c'est faux. Ca c'est Abrams qui l'a imposé. Pas Kennedy et pas Disney. Le studio, lui, voulait faire fric et satisfaire le plus de fans possible donc en schématisant je pense qu'ils auraient été satisfait de quelque chose qui ressemble à 45% à a prélogie et à 55% à la trilogie.

Hors ligne

#1842 27-11-2018 22:59:34

matou
modérateur

Re : Star Wars : Films / Séries

Que penses tu du revirement de Pegg? En faisant abstraction du personnage, je trouve qu’il montre qu’une réhabilitation de Lucas est en route.

Hors ligne

#1843 27-11-2018 23:07:21

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

matou a écrit :

Que penses tu du revirement de Pegg? En faisant abstraction du personnage, je trouve qu’il montre qu’une réhabilitation de Lucas est en route.

Son revirement est complètement gerbant vu que c'est à cause de types de son espèce que Lucas n'a plus voulu réaliser de Star Wars. Ceci dit, bien évidemment que sa réhabilitation est en cours car un peu partout on déplore le manque d'imagination des SW version Disney et on commence à reconnaître que c'était mieux avec Lucas.

Hors ligne

#1844 29-11-2018 00:54:00

Haeresis
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

Flash required

Oooook. Niveau animation c'est pas mal du tout. Mais....  quel intérêt au fait ?


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

Hors ligne

#1845 29-11-2018 09:29:41

dvmy
dvmy shot first

Re : Star Wars : Films / Séries

Haeresis a écrit :

Oooook. Niveau animation c'est pas mal du tout. Mais....  quel intérêt au fait ?

Euh franchement tu trouves ça bien animé? En plus c'est absolument hideux. Je pensais qu'on avait atteint le fond du fond de la médiocrité avec la nullissime série Resistance. Manifestement je me suis trompé.

Hors ligne

#1846 29-11-2018 10:20:07

dl500
TOS Forever

Re : Star Wars : Films / Séries

Ce n'est pas un fan film ?
Quel est l'intérêt de refaire en dessin animé les 6 films classiques ? Je croyais que pour gagner de l'argent Disney refaisait ses classiques en images de synthèse (pardon en "live") mais pas l'inverse...
En plus se sont les voix originales.
C'est un truc officiel ?
Ils n'arrivent pas à sortir de la trilogie classique pour innover ?
Je suis impressionné de voir qu'il n'y a personne capable de réfléchir dans cette firme. Plus de talents ?

Dernière modification par dl500 (29-11-2018 10:21:51)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1847 29-11-2018 10:43:17

Haeresis
membre

Re : Star Wars : Films / Séries

dvmy a écrit :

Euh franchement tu trouves ça bien animé?

Bien sur que non. En fait, je peux laisser passer éventuellement concernant la partie 2D, mais le reste, non. Et de toute manière c'est pas un exploit, le niveau de détails des personnages et des décors étant globalement très pauvres. Quand au dessin en lui-même, ça fait partie de ces genres de dessin animés que je n'apprécie guère.


dvmy a écrit :

Je pensais qu'on avait atteint le fond du fond de la médiocrité avec la nullissime série Resistance.

Pour tout te dire à ce sujet, lorsqu'ils ont annoncé que Resistance serait réalisé par un studio japonais, je m'étais déjà fait une image de comment ça aurait pu se faire. Malheureusement, c'est purement de la 3D encore. Alors que peu de temps après l'apparition du trailer de Resistance, il y a eu cette bande annonce qui, à mon sens, montre que ce genre de réalisation pourrait donner quelque chose de très intéressant avec Star Wars:

Flash required

Et une autre plus tard.

Flash required

Mais bon, je suppose que je suis trop vieux jeu déjà, ou que j'en demande trop à Disney et Lucasfilm. hmm

Et d'ailleurs, concernant Resistance, sa réalisation en 3D est très loin d'être une révolution. La seule différence c'est que le studio a eu assez d'argent pour que l'animation ne saccade pas, contrairement à la plupart de ses autres productions (Knights of Sidonia, Ajin, etc...)


dl500 a écrit :

C'est un truc officiel ?
Ils n'arrivent pas à sortir de la trilogie classique pour innover ?
Je suis impressionné de voir qu'il n'y a personne capable de réfléchir dans cette firme. Plus de talents ?

IL y a des talents, mais on les empêche de s'exprimer je dirais. Ou alors Disney et Lucasfilm nous sortiront la même excuse qu'ils ont sortie pour justifier l'annulation de TCW à l'époque. Ils diront que les films  sont "Too graphic"  damn

Dernière modification par Haeresis (29-11-2018 10:58:37)


Humans are weak, and make mistakes. What's wrong with that ? We're not machines.  Captain Hijikata - Yamato 2202

Hors ligne

#1848 29-11-2018 11:36:07

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

En ce qui me concerne, je n’ai rien contre le fait que Disney s’adresse à un très jeune public au travers de formats animés moyens ou courts. Je peux même finir par comprendre certains choix conceptuels que je n’aurais pas forcément approuvé en premier lieu. Tout dépend de l’intention de départ, en fait, et la manière dont on répond à cette simple question : « Qu’est-ce qu’on veut faire ? ». Pendant très longtemps, j’ai trouvé les courts-métrages d’Animatrix très laids, et pourtant aujourd’hui ils sont pour moi une source d’inspiration essentielle pour mieux appréhender l’univers de Matrix. Je suis entré en communion avec le dessin, précisément parce que l’histoire de ces courts-métrages justifie qu’on prenne des risques, qu’on se laisse aller à des formes d’art graphique particuliers.

Je ne suis pas un adepte de l’anime japonaise ou des mangas à l’origine (je suis d’ailleurs fasciné par l’engouement particulier des jeunes français pour la culture nippone). Mais je reconnais que les disciples de l’école Miyazaki pourraient apporter beaucoup à l’univers de Star Wars. Je n’aime pas forcément tout ce qui se fait de ce côté-là, mais j’admets volontiers que Miyazaki a une sensibilité écolo sans doute très proche des préoccupations personnelles de Lucas. Donc imaginer une anime pour enfants dans un style Miyazaki, soutenue par un authentique conte moral en arrière-fond, ça pourrait me faire tirer les larmes. Mais bon… Disney a manifestement d’autres plans pour éduquer notre jeunesse, déjà gavée de publicité rain

Coming soon on your galaxy, collect them all ! Ouais ouais, c'est bon on a compris, laissez nos enfants et notre portefeuille tranquilles...

Dernière modification par Prelogic (29-11-2018 11:40:37)

Hors ligne

#1849 29-11-2018 12:00:44

scorpius
Nowhere Man

Re : Star Wars : Films / Séries

Ben moi je trouve ça assez classe (j'aime beaucoup les cadrages, notamment. Vader est particulièrement imposant). A voir ce que ça raconte. Si ça se contente de réinterpréter les films sous l'angle de la japanime, ça peut être fun et ludique mais forcément un peu limité. J'ai pas tenu un épisode entier devant "Resistance" mais ce petit truc, je suis partant...


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1850 29-11-2018 12:15:03

Prelogic
Legaliste

Re : Star Wars : Films / Séries

scorpius a écrit :

BSi ça se contente de réinterpréter les films sous l'angle de la japanime, ça peut être fun et ludique mais forcément un peu limité.

Fun, c'est sur. Par contre, je cherche encore la dimension "ludique" de la chose. La série de comics "Infinities", par exemple, pouvait être qualifiée de "ludique" car faisant évoluer le conflit selon de nouvelles perspectives et permettant de mettre en relief certains choix par rapport à d'autres. D'ailleurs, il me semble que la saga avait déjà bénéficié par le passé d'un traitement Manga en Comics. Bref, le concept me semble pour le moment limité, circonscrit à la seule exploitation de l'image de marque. Mais si par le dessin, on peut faire ressentir de nouvelles choses ou explorer la saga sous d'autres angles, alors peut-être...

Pendant ce temps, je retourne pleurer devant le trailer de Knight of the Eternal Throne razz

dl500 a écrit :

Quel est l'intérêt de refaire en dessin animé les 6 films classiques ? Je croyais que pour gagner de l'argent Disney refaisait ses classiques en images de synthèse (pardon en "live") mais pas l'inverse...

Un peu de patience, ça va venir mdr

Dernière modification par Prelogic (29-11-2018 12:31:54)

Hors ligne

Pied de page des forums