ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#601 18-10-2018 11:05:52

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Doctor 12: "Two once upon Time" 8/10

Malgré le déclin de la saga commencé avec le Doctor 12, ses 3 saisons étant passables, je reconnais ici que ce spécial Noël est vraiment bon.
Alors certes connaissant le Doctor 1, j'ai vraiment une idée des mœurs de l'époque dans lesquelles il a été "développé", mais ici entre le "doux choc" de mœurs justement entre lui et la compagne, il y a aussi D12, qui essaie de se rappeler cette époque, et D1 qui semble ne pas savoir qu'il va y avoir une régénération, se sent perdu en voyant son futur moi, tout ça pour venir à une double régénération qui n'est pas anecdotique puisque ce sont là: la première vue ainsi que l'incroyable franchissement de la douzième
Et on voit qu'à chaque époque le Doctor n'est pas serein.

Un super moment.

Superbe travail de ressemblance en tout cas entre les deux D1

Dernière modification par IMZADI (18-10-2018 11:32:41)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#602 18-10-2018 11:12:17

IMZADI
Memory Alpha

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Oui et non, vouloir continuer l'expansion du Doctor pour les jeunes avec de telles ruptures, je vois pas la stratégie, surtout qu'avec Class ils ont eu tout le nécessaire pour voir justement les envies du jeune public
Class était une graine qui ne demandait qu'à germer pour ce public, et garder Doctor Who avec une certaine "folie mâture" pour les autres.

Comme dit, D12 ne m'a pas trop séduit et là je vois la déception pas loin.

hier soir encore j'ai fini l'épisode 15x06 (97) "The Invasion of Time" du Doctor 4, et j'ai pris plus de plaisir qu'avec le D13, revoir Gallifrey, le D4 complètement perdu et se confronter aux Sontariens, qui d'ailleurs sont toujours les mêmes en 2018 (je kiffe), ne pas connaître l'intérieur de son tardis, protéger les autres Seigneurs du temps, le voir partir sans sentimentalisme lorsque sa compagne décide de rester sur Gallifrey car tombée amoureuse d'un Seigneur, bah j'ai bien plus apprécier cela du Doctor et de sa culture...

Dernière modification par IMZADI (18-10-2018 11:30:50)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#603 18-10-2018 16:14:49

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

Ah ça me fait plaisir de voir ton retour positif sur "Invasion of Time". En général c'est un épisode qui est très critiqué au sein de la communauté mais comme toi je l'aime beaucoup. En revanche pas fan du départ de Leela. C'est vraiment abrupt et ça rejoue celui de Susan sans grande conviction... Le départ des compagnons dans le revival est certes probablement trop souvent un peu trop dramatique mais je préfère ça au côté très froid de la majorité des départs de la période classique.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#604 23-10-2018 18:05:19

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

11x03 (ou 37x03)

C'était pas bien, pourtant l'idée de revenir vers la dimension éducative/historique de la série en soit n'est pas mauvaise, sauf que là c'est fait avec de gros sabots bien sales. La conclusion avec le Doc' qui soudain se transforme en enseignante et qui donne une leçon dans son Tardis c'était embarrassant. A l'image de l'écriture de l'épisode dans son ensemble qui s'avère très maladroite. Autant le portrait de Rosa est intéressant (et visiblement assez fidèle à la réalité historique) autant le positionnement du Doc' et des compagnons par rapport à elle est totalement foiré. On a donc un Doc' insipide qui traverse l'épisode comme un fantome (Jodie semble déjà atteindre ses limites, faut vraiment que les scénaristes commencent à lui donner quelque chose à jouer) tandis que les compagnons ne sont là que pour vivre l'expérience des USA des 50's dans ce qu'elle a de plus caricaturale. Et je parle pas du bad guy, de ses motivations en cartons ou de son "plan" franchement pas sérieux, du moins dans le cadre d'une aventure Whovienne. Et c'est bien là le problème, le sentiment d'aventure exaltante  à complètement disparu de la série. A la place on a des plages de dialogues soporifiques et toujours ce ton très larmoyant (l'arrestation de Rosa sur fond de musique pop dégoulinante, pfffff).

La série perd presque un million de spectateur par épisode, va falloir du changement et une hausse qualitative pour arreter l'hémorragie...


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#605 29-10-2018 15:09:32

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

11x04

C'était bien pénible tout ça. Un épisode qui ne sait pas trop sur quel pied danser, on a donc une intrigue à base d'araignée géante qui devrait être horrifique mais qui n'a pas la moindre tension. Une fois de plus l'intrigue n'avance qu'a coups de longs dialogue sans grand intéret. Visiblement Chibnall et ses scénaristes ont oubliés qu'une aventure Whovienne ça se compose de péripéties... On a également une bose dose de soap, ça voudrait faire preuve de sensibilité (tout ce qui se passe avec Graham) mais c'est juste ennuyeux. La faute à des compagnons toujours aussi vides et peu intéressants. Le Doc' de son coté est toujours aussi générique... Ca finit sur une caricature de Trump qui fait vraiment pièce rapportée (je veux dire d'un coté des araignées géantes, de l'autre Trump, je vois pas trop le lien).

Au final c'était terriblement maladroit et très chiant.

Je commence sérieusement à penser que c'est une des pires périodes de l'histoire du Whoniverse qui se dessine... Alors, okay, ça ne fait que 4 épisodes et peut être que je m'emballe, mais punaise y a rien, absolument de rassurant dans ces 4 épisodes pour l'avenir (à la limite Jodie, si les scénaristes se décident enfin à faire quelque chose avec son Docteur). Ce n'est pas encore aussi nul que la période Colin Baker, mais c'est déjà, ouais, beaucoup plus chiant.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#606 29-10-2018 16:20:21

matou
modérateur

Re : Doctor Who & le Whoniverse

On approche le tier de la saison déjà non?
Et niveau direction artistique, comment est-ce?

Hors ligne

#607 29-10-2018 16:42:50

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

On approche de la mi-saison, mine de rien. Il y aura 10 episodes.

La direction artistique est pour le moment bien faiblarde. La reconstitution des USA des 50 's n'avait rien de catastrophique, mais elle manquait terriblement de charme. Alors avec le thème de l'épisode centré sur le racisme, c'était pas forcément une priorité, mais ça aurait créé un contraste sympa. La seule planète alien qu'on a vu pour le moment, s'est résumé à un désert (plus ou moins) pour le reste on est dans un visuel assez proche de ce que Chibnall à pu faire sur Broadchurch en ce qui concerne l'Angleterre contemporaine (le coté campagne anglaise qui cohabite avec la ville). 

Le nouveau Tardis est assez laid et surtout pas spécialement cohérent en ce qui concerne la dimension culturelle des Time Lord. A savoir que toutes les incarnations du Tardis ont toujours eu quelque chose de rétro-technologique. Ici ça se voudrait plus "alien" mais t'as l'impression que le Tardis a juste fait un détours du coté de la Krypton de Donner est a adopté les crystaux comme nouveau thème décoratif. Ca n'a pas vraiment de sens, mais bon c'est "nouveau" et je crois que ça se résume à ça.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#608 06-11-2018 23:02:34

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

11x05

La scène d'ouverture, ou une décharge à ciel ouvert sert de toile de fond à une planète alien en dit long sur la vision qu'a Chibnall de l'exotisme et du merveilleux dans le Whoniverse...

A part ça, c'était peut être un épisode un peu moins pénible que les précédents. Disons qu'au moins il y a quelques idées, ici ou là. J'ai bien aimé l'intrigue du gars enceint, ça n'amène aucune réfléxion, juste de l'humour et de l'émotion autours de la paternité, mais l'acteur est très sympathique et c'est probablement après 5 épisodes le premier personnage secondaire que je trouve attachant.

Il est sous-exploité, mais j'ai bien aimé le petit alien sorte de croisement improbable entre un Pokemon et un Gemlin.

Et c'est à peu près tout. Pour le reste on a encore un épisode qui ronronne vachement, avec des compagnons toujours aussi inutiles (il manque réellement un "point de vue" avec les précédents compagnons, on découvrait l'univers et le Doc' à travers leur regard. Là ce "point de vue" est totalement absent, du coup - mis à part Graham dans une certaine mesure - les 2 autres ectoplasmes affichent moins de personnalité que K-9).

Quand à Jodie, l'écriture faisait enfin des efforts, en offrant notamment à son Doc' l'occasion de faire preuve d'une méthodologie un peu plus scientifique (enfin jusqu'à ce qu'elle sorte à nouveau le Sonic mdr ) et elle avait enfin droit à quelques moments de "Doctorisation". Malgré cela, elle peine toujours autant à me convaincre et j'ai bien du mal à voir le Docteur chez elle. J'en viens à me demander si il ne s'agit pas de la première vraie erreur de casting concernant le Doc...

Bref, je n'arrive pas à retrouver DW. Heureusement que l'adaptation de "The Time Traveler's Wife" par Moffat se dessine à l'horizon.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#609 14-11-2018 22:34:06

scorpius
Nowhere Man

Re : Doctor Who & le Whoniverse

11x06

Il est somme toute ironique que les aliens de la semaine (au look/design risible pour du DW en 2018, mais passons) soient de simple témoins passibles observant sans intervenir, car c'est exactement ce qu'est devenue la Tardis Team sous Chris Chibnall. Un peu comme si le Doc' avait enfin adoptée le principe de non-ingérence de son peuple. Ce que les Time Lords n'ont jamais réussi à faire, Chibnall l'a accompli (probablement involontairement, est-ce pire ou mieux ? J'en sais rien) c'est tout de même cocasse. Une série de SF ou un groupe de voyageurs temporels visite le passé ou le futur d'un point de vue purement "touristique", ça pourrait être sympa, mais ça donne un DW bien tiède et relativement médiocre.

L'épisode en lui-même avait un certain potentiel. En effet, il est assez rare que le revival explore le passé, loin des frontières britanniques ou américaines.L'idée est bonne, l'execution beaucoup moins. Une fois de plus les auteurs refusent de développer une vraie aventure Whovienne. Faut donc pas s'attendre à du dépaysement, à la place comme "Rosa" on sent la volonté de développer un drame "sérieux" mais entre le look des aliens (oui, j'y reviens mais comme le voyageur temporel ridicule de "Rosa" ça casse l'ambiance) et un pathos pas très fin, difficile de se sentir concerner. D'autant plus problèmatique que un peu comme un "Father's Day" ce voyage dans le passé était censé développer un minimum le personnage de Yaz. Sachant qu'elle n'a pas le moindre impact sur l'histoire et que son actrice est fadasse comme c'est pas permis, on peut pas dire que ce soit une réussite. Avant l'épisode, elle ne m'intéressait pas le moins du monde, après l'épisode, ben on en est toujours au même point. De semaine en semaine, les épisodes affichent les mêmes défauts : aucune tension, aucune menace crédible, aucun rythme, pas d'énergie que ce soit dans les dialogues, le montage ou la réalisation. Des personnages secondaires sans intértêt, une Tardis Team pas mieux servit...

Pour finir sur Jodie en particulier, c'était sa plus mauvaise performance. Faut lui dire qu'il suffit pas d'agiter son Sonic en courant pour être un Docteur crédible... Elle n'avait encore une fois aucun "poid" aucune autorité, rien qui te rappelle qu'elle est un alien de plusieurs milliers d'années.

Dernière modification par scorpius (14-11-2018 22:35:46)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

Pied de page des forums