ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST VOY 01x14 Faces (Visages)

ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Crédits officiels :
- Histoire : Jonathan Glassner, Kenneth Biller
- Dialogues : Kenneth Biller
- Réalisation : Winrich Kolbe


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [10%])

    10%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [20%])

    20%

  4. 7 (bon)(voix 3 [30%])

    30%

  5. 6 (correct)(voix 1 [10%])

    10%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [10%])

    10%

  9. 2 (raté)(voix 1 [10%])

    10%

  10. 1 (pitoyable)(voix 1 [10%])

    10%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 10

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 17-02-2012 16:06:19

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Le retour des Vidiens toujours aussi macabre , toujours aussi glauque. Ah ce docteur maboul amoureux de B'lanna qui se greffe le visage du pauvre crewman Durst pour la séduire...


Sinon à part ça , il s'agit d'une assez bonne variation de The Enemy Within.TOS.1 appliqué à la pauvre B'lanna Torres, donc la partie Klingonne et la partie humaine ont été séparé par ces savants fous de Vidiens. Leçon  sur le besoin de concilier les parties opposée de son être pour ne former qu'une seule et même personnalité ( aussi crispante  que soit celle de Torres " j'ai la haine" )  .

Si sa partie humaine, ses failles , comme ses peurs sont plutôt réussit , la partie Klingonne vire à la vaste pantalonnade,  affichant tout les pires  clichés sur Le Klingon.. Roxann Dawson en fait des tonnes et transforme la part Klingonne de B'lanna en une folle dingue sorti tout droit du cro- magnon.. A part ça, l'épisode se laisse suivre sans déplaisir.

Un petit 7.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 21-02-2012 13:04:24

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Même jugement.
Mais pour moi un 6 seulement tant Dawson est exaspérante en "full klingon".


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#4 09-04-2014 18:43:54

mbuna
Ancien fan

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Je vous trouve quand même très durs avec Torres en klingonne. Bon c'est vrai elle sur-joue une klingonne plutôt brute de fonderie. Mais on comprend l'idée, c'est de faire un personnage totalement contraire à sa partie humaine. Kirk ne l'a t'il pas fait en bien pire dans The Enemy Within ? Alors y'a que lui qui a le droit de cabotiner ? mdr

En fait malgré ce petit défaut -et encore- j'aime beaucoup cet épisode, car pour moi il réussit à faire quelque chose d'assez magique en atteignant son objectif scenaristique : les 2 parties de Torres prises séparément sont toutes les 2 attachantes et compréhensibles. Mais c'est lorsqu'on met les 2 ensemble dans un même "corps" qu'on obtient ce caractère de m****, du fait de leur incompatibilité (d'humeur et non de culture, c'est là la subtilité pour bien comprendre le perso). On en arrive finalement à comprendre une partie du problème de B'Elanna, dans l'acceptation d'elle-même, et par ricochet de nous pour elle.

Et puis on a 2 scènes que personnellement j'adore, et ce pour de multiples raisons : la main tendue de la klingonne vers l'humaine avec le silence qui va bien, puis la scène très bien écrite dans la grotte qui touche juste. En parlant à l'autre, elle se parle à elle-même.

Voyez plutôt :

Flash required

Un 8/10 bien pesé à cet épisode, pour bien des raisons qui raisonnent en moi, de manière assez personnelles (nan je ne suis pas un klingon mdr) et donc je suis conscient que ma note est large.

Je comprends très bien que si on n'accroche ni au perso de Torres, ni au jeu...original... de l'épisode, ni à l'objectif scénaristique de celui-ci, on puisse le détester et lui donner une sale note.

Hors ligne

#5 09-04-2014 19:47:20

KIRK
Fan Intermittent

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

mbuna a écrit :

les 2 parties de Torres prises séparément sont toutes les 2 attachantes et compréhensibles. Mais c'est lorsqu'on met les 2 ensemble dans un même "corps" qu'on obtient ce caractère de m****, du fait de leur incompatibilité (d'humeur et non de culture

Le problème récurrent avec son personnage c'est que son côté klingon prend systématiquement le pas sur son côté terrien ; il eut été intéressant de développer ses ( prétendues ) faiblesses humaines durant tout le show , cela aurait pu donner au personnage plus d’intérêt , plus de profondeur, une dualité de tous les instants et non une furie qui semble avoir ses ragnagnas chaque minute mdr

mbuna a écrit :

Kirk ne l'a t'il pas fait en bien pire dans The Enemy Within ? Alors y'a que lui qui a le droit de cabotiner ?

Le cabotinage fait partie intégrante du personnage incarné par Shatner et correspond à une certaine idée des sixties et de TOS mais pas de Torres qui ne correspond ni au personnage, ni à l'actrice et ni au ton général de VOY.

En revanche j'aime beaucoup tous les épisodes mettant en scène les Vidiens ; rien que leur nom évoque le dégout, le rejet alors que leurs motivations sont louables et que ce peuple, avant d'être touché par cette maladie, était tout entier tourné vers la culture et les arts smile

7

Dernière modification par KIRK (09-04-2014 19:48:01)

Hors ligne

#6 10-04-2014 14:48:05

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

mbuna a écrit :

Je vous trouve quand même très durs avec Torres en klingonne. Bon c'est vrai elle sur-joue une klingonne plutôt brute de fonderie. Mais on comprend l'idée, c'est de faire un personnage totalement contraire à sa partie humaine. Kirk ne l'a t'il pas fait en bien pire dans The Enemy Within ? Alors y'a que lui qui a le droit de cabotiner ? mdr

Le Shat a améné le cabotinage au sommet de l'art.. Il a crée un style , une façon de performer inimitable .. C'est le Elvis Presley de l' acting !! lol
La carrière du Shat parle pour lui même.. La Roxann Dawson est une bien piètre actrice & sa carrière parle aussi pour elle même ...

Au délà de ça , je pense aussi que la personnalité Klingonne  rate le coche en terme d'écriture .. On a l'impression d'avoir à faire aux Klingons Neandhertaliens de la première saison de TNG ... Entre temps, Ronald D.Moore a tout de même pousser l'envellope plus loin en les transformant en  Vikings égarés en terre Shakespearienne.. On était en droit de reprendre le Klingon à partir de là .

Nous sommes dans le cliché du Klingon.. Mais peut être raison : B'lanna est raciste envers son héritage.. Sa part Klingonne se représente telle comme ça aux yeux de B'lanna..

KIRK a écrit :
mbuna a écrit :

les 2 parties de Torres prises séparément sont toutes les 2 attachantes et compréhensibles. Mais c'est lorsqu'on met les 2 ensemble dans un même "corps" qu'on obtient ce caractère de m****, du fait de leur incompatibilité (d'humeur et non de culture

Le problème récurrent avec son personnage c'est que son côté klingon prend systématiquement le pas sur son côté terrien ; il eut été intéressant de développer ses ( prétendues ) faiblesses humaines durant tout le show , cela aurait pu donner au personnage plus d’intérêt , plus de profondeur, une dualité de tous les instants et non une furie qui semble avoir ses ragnagnas chaque minute mdr

Ca  j'aurai aimé l'écrire Kirk ! lol
Plus sérieusement.
Ce qui est exécrable chez B'lanna n'est pas sa partie Klingonne, c'est sa partie humaine ( la nôtre ) , elle a une vue bien beauf du Klingon ... A la limite , elle est raciste.
Dans cet épisode .. Sa partie humaine nous ment :  Jamais elle  ne fera la paix avec sa part Klingonne..

Dernière modification par Buckaroo (10-04-2014 14:55:28)


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#7 10-04-2014 17:53:34

mbuna
Ancien fan

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Nan mais l'histoire du cabotinage c'était de l'humour de ma part...

Je ne veux pas défendre plus cet épisode, comme je l'ai dit je comprends très bien qu'on puisse le descendre. Vos arguments se tiennent et il y'a une partie de moi en accord avec vous.

Disons que pour moi le problème de Torres ne se situe pas vraiment dans cet épisode, ni dans sa caractérisation du moins en 1ère saison. Le vrai problème c'est effectivement qu'elle n'évolue pas vraiment après, donc pas non plus dans la bonne direction, et pourtant tous les ingrédients étaient bien là avec Parallax puis Prime factors et enfin Faces.
Finalement on aura beaucoup parlé d'elle au début. L'arrivée de Seven en quatrième saison va finir de tuer l'intérêt du personnage en tant que tel, heureusement par ce que le développement a de gros ratés (et quelques réussites au détour de certains épisodes).

Hors ligne

#8 02-03-2015 08:51:02

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Une variation du thème "the enemy within". Ici faite sans nuance mais qui apporte une addition très intéressante sur le personnage de Torres.
Si l'on peut regretter d'avoir "caricaturé" le côté humain et klingon, on devait cependant expliquer le caractère si explosif du personnage et ses démons intérieurs. C'est plutôt bien fait, et je rejoins Yrad sur l'aspect physique: l'actrice est presque plus jolie avec le maquillage de la série.
Les Vidiens sont affreux, et je ne m'attendais pas à la greffe du visage. J'avoue avoir un moment de recul et de dégoût. Bien joué.

Amusant votre remarque sur le cabotinage. Là où Shatner s'est effectivement fait plaisir sur l'épisode original, je n'y ai vu ici qu'une actrice qui surjouait (uniquement sur son côté klingon).
Un bon cru: 8 pour moi. (pour la scène de la grotte, excellente et le développement des Vidiens, repoussants à souhait)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#9 02-03-2015 12:08:24

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

dl500 a écrit :

Les Vidiens sont affreux, et je ne m'attendais pas à la greffe du visage. J'avoue avoir un moment de recul et de dégoût. Bien joué.

Haha oui j'adore ça chez les Viidiens, ce côté malsain, grotesque, difforme et organique, leur postérité auront donné des chef d’œuvres grand-guignolesques comme Repo : The Genetic Opera (jusqu'à la greffe de visage !) qui conceptuellement explore ce que pourrait être la vie dans la société Viidienne (mais toutefois sans l'aspect esthétique qui diffère énormément).

Merci en tout cas pour tes différentes critiques sur VOY, j'apprécie beaucoup les lire, même si je ne réponds/commente pas forcément.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#10 02-03-2015 14:48:20

mbuna
Ancien fan

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

DL, ta note me fait très plaisir smile

Tu verras que Torres divise beaucoup, c'est un personnage qui irrite souvent, à tort ou à raison, à l'intérieur du show et les téléspectateurs. De plus, beaucoup ont des visions différentes du personnage.

Je pense que pour appréhender Torres, il ne faut pas avoir une vision "tolkienne" du perso. Torres a un problème d'identité qui vient de sa dualité de nature certes, mais surtout pas uniquement pour ça. On oublie trop souvent cette 2ème partie et on en vient donc à ne la voir que comme une caricature klingonne/humaine. Elle a le droit AUSSI d'être vue comme autre chose qu'en ces images et c'est justement là tout son problème, dans le show, et pour nous également, et probablement aussi pour les scénaristes quelques fois.

Hors ligne

#11 02-03-2015 16:19:12

dl500
TOS Forever

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

DrAg0r a écrit :

Merci en tout cas pour tes différentes critiques sur VOY, j'apprécie beaucoup les lire, même si je ne réponds/commente pas forcément.

Merci de les partager avec moi. Merci aussi pour vos retours sur mes impressions.
Comme je l'ai expliqué, je "ressens" tout d'abord Star Trek. Je le vis avec le cœur.
Chaque épisode est pour moi source d'émotions, avant de passer par la case analyse. En général, cette étape n'arive qu'après 2 ou 3 visionnages, comme ce fut le cas pour ENT. (qui en sort grandit, l'effet de surprise passé, on peut s'attarder sur les détails).

Alors ici, pour VOY, je considère qu'il s'agit d'un nouveau visionnage, et non d'un revisionnage. Je prends donc chaque épisode comme une source de ressentis. Partir dans une analyse, un décorticage technique, scientifique ou physique, ce n'est pas mon truc et je ne vis pas ST comme cela. De plus à ce niveau, j'en suis incapable si tôt. En plus, certains sur ce forum savent bien mieux le faire que moi, mes connaissances et compétences sont dans des domaines trop limités pour assurer une légitimité.
Mes écrits sont donc à prendre comme une critique à chaud, lors d'une première approche (j'essaie de les rédiger sitôt l'épisode terminé). Il m’arrive de me tromper, de passer à côté de certains aspects (comme pour Congenitor d'ENT), et de changer d'avis lors d'un revisionnage. Certains épisodes divisent, peut-être parce qu'il est possible de les aborder de différentes manières et donc de les vivre autrement. Et c'est pour moi toute la force de cette franchise.

Dernière modification par dl500 (02-03-2015 16:20:30)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#12 02-03-2015 17:00:08

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

dl500 a écrit :

Une variation du thème "the enemy within". Ici faite sans nuance mais qui apporte une addition très intéressante sur le personnage de Torres.
Si l'on peut regretter d'avoir "caricaturé" le côté humain et klingon, on devait cependant expliquer le caractère si explosif du personnage et ses démons intérieurs

B'lanna est une enfance  du divorce qui l'a mal vécu et fait chier son monde pour ça ..
Le problème dans ce show , c'est que tout le monde la laisse faire, il n'y a personne pour la remettre à sa place..
Elle reste une garce  prétentieuse jusqu'à la fin ..

Ca se réflete assez dans la division des deux personnalités .. Ce n'est pas la division entre l'humain et le Klingon..
C'est une division entre son père et sa mère .. Du moins l'image qu'elle se fait d'eux ..
Un père pleutre & une mère au caractère bien trempé...

500px-JohnTorres2358.jpg 2bd487f51b90665407f30b3e5615ac1f.jpg
Merci Papa , Merci Maman

j'ai tout de même un petit souci avec cet  Enemy Within-like .. Ok , je sais les Vidiens sont des savants fou  .. Mais je trouve tout de même douteux cette idée que les caractères soient le fait exclusif de nos gènes  ..
Ca laisse la porte ouverte à un discours xénophobe . Une fois de plus les clichés.. Pourquoi le plus violent et le moins intelligent serait toujours le Klingon ?
Pourquoi , il faut que le Klingon meure ?  ..Ce n'était pas ça l'esprit Enemy Within ...c'était une question d'unir les deux opposé ou personne.. Pas en sacrifier un pour sauver l'autre ..
Le bon ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#13 03-03-2015 08:22:54

yrad
admin

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Buckaroo a écrit :

j'ai tout de même un petit souci avec cet  Enemy Within-like  .. Ok , je sais les Vidiens sont des savants fou  .. Mais je trouve tout de même douteux cette idée que les caractères soient le fait exclusif de nos gènes  ..
Ca laisse la porte ouverte à un discours xénophobe . Une fois de plus les clichés.. Pourquoi le plus violent et le moins intelligent serait toujours le Klingon ?
Pourquoi , il faut que le Klingon meure ?  ..Ce n'était pas ça l'esprit Enemy Within ...c'était une question d'unir les deux opposé ou personne.. Pas en sacrifier un pour sauver l'autre ..

Effectivement, ce n'est pas l'esprit de ST TOS 01x04 The Enemy Within… car ST VOY 01x14 Faces n'en est tout simplement pas le remake ! Pas même une variante (du moins sur le fond).

Dans l'épisode de TOS, il s'agissait d'un accident de téléportation qui subdivisait Kirk en ça et en moi+surmoi (selon la seconde topique freudienne). L'ensemble de ces composantes n'étaient pas génétiquement divisibles et demeuraient impératives à la complétude humaine.

Dans l'épisode de VOY, il s'agissait d'une expérience génétique consistant à cloner partiellement B'Elanna selon ses deux souches génétiques (humaine et Klingonne). Quand bien même ça choquerait le politiquement correct, aucune des deux n'était indispensable à la survie de l'autre, et c'est bien là que réside la différence radicale avec The Enemy Within. La métisse B'Elanna pouvant être génétiquement reconstituée aussi bien à partir de sa version klingonne que de sa version humaine (selon leurs choix respectifs). Mais il y avait bien à la fin de Faces deux B'Elanna distinctes qui ne pouvaient pas être fusionnées en une !
La série ne pouvant se payer dans la durée deux B'Elannas (en externaliste), l'une d'elle devait en effet être sacrifiée (en internaliste). Or tout le paradoxe est que la version klingonne de B'Elanna ne désirait pas récupérer la partie humaine (dont elle se passait parfaitement), alors que la version humaine s'est rendue compte à quel point elle était diminuée sans sa partie klingonne ! Le choix coulait alors de source : est morte celle qui n'avait pas besoin de l'autre.
Soit un magnifique pied de nez à ceux qui veulent absolument détecter un prétendu racisme anti-Klingon sous-jacent dans la problématique de B'Elanna. tongue

Buckaroo a écrit :

B'lanna est une enfance  du divorce qui l'a mal vécu et fait chier son monde pour ça ..
Le problème dans ce show , c'est que tout le monde la laisse faire, il n'y a personne pour la remettre à sa place..
Elle reste une garce  prétentieuse jusqu'à la fin ..

Ca se réflete assez dans la division des deux personnalités .. Ce n'est pas la division entre l'humain et le Klingon..
C'est une division entre son père et sa mère .. Du moins l'image qu'elle se fait d'eux ..
Un père pleutre & une mère au caractère bien trempé...

Merci Papa , Merci Maman

Je sais bien que la lecture freudienne a toujours la cote, mais elle peut aussi être un peu trivialisante (et réductrice) dans le cas d'un personnage (en partie) extraterrestre et d'une problématique SF larger than life.

B'Elanna a certes mal vécu le divorce de ses parents lorsqu'elle était gamine... mais ce qu'elle vit bien plus mal encore au quotidien en tant qu'adulte, c'est son patrimoine génétique Klingon ! Et n'y voir qu'un caractère de cochon ou de la prétention, c'est nier la réalité du mal-être intérieur de ce personnage... au seul motif qu'il n'est pas bien bienpensant d'admettre qu'un métissage puisse ne pas être automatiquement quelque chose de formidable.
De même, déplorer - comme beaucoup le font ici - que le personnage de B'Elanna n'ait pas évolué au fil de ST VOY en direction de la pleine acceptation de son héritage génétique klingon, c'est dénier la pleine liberté de choix de l'individu envers ce qu'il veut être et ne pas être.

Le vrai Star Trek a toujours célébré la victoire de l'acquis/nurture sur l'inné/nature (comme le rappelle brillamment ST Nemesis par opposition au reboot). Mais pour qu'il y ait victoire, faut-il encore qu'il y ait combat ou au moins opposition. Or jamais il n'a été suggéré nulle part dans la franchise que l'inné (c’est-à-dire en gros le génome) n'avait aucune importance (cf. toutes les métamorphoses génétiques et leurs effets "submergeants" comme ST TNG 04x18 Identity Crisis ou ST TNG 07x19 Genesis).

Et si l'on est vraiment attaché au libre arbitre trekkien, au droit inaliénable de chacun à définir sa propre identité (et non de subir féalement celle hérité de naissance), à la subordination de la nature à la culture et de l'inné à l'acquis... alors on respectera le fait que B'Elanna rejette un tempérament Klingon qui la submerge. De la même façon que l'on respecte le fait que des humains aient décidé de vivre à la façon de Klingons dans ST DS9 05x22 Children Of Time. Car ce qui va dans un sens doit aussi pouvoir aller dans l'autre.
On respectera même le choix prométhéen de B'Elanna dans ST VOY 07x12 Lineage consistant à expurger son fœtus de tout génome klingon, comme on a respecté le choix des parents de B'Elanna d'avoir recouru à la manipulation génétique pour pouvoir enfanter un hybride Terrien-Klingon (car pour mémoire, Terriens et Klingons constituent deux espèces distinctes, donc naturellement non interfécondes comme l'a logiquement établi ST TNG 02x20 The Emissary).

Enfin, ayons l'équité de ne pas reprocher à ST VOY d'avoir simplement dû assumer – par cohérence internaliste – des choix conceptuels qui avaient été faits dans des séries antérieures… mais à qui il est de bon ton de ne jamais rien reprocher (TOS et TNG étant des vaches trop sacrées pour être critiquables, on enfile donc sans complexe les deux poids deux mesuresrolleyes).
En effet, K'Ehleyr, la première métisse Terrienne-Klingonne que la franchise ait jamais mise en scène (dans ST TNG 02x20 The Emissary et ST TNG 04x07 Reunion), vivait elle aussi avec un "démon intérieur" qui était prêt à surgir à la moindre contrariété ! K'Ehleyr avait simplement réussi à davantage s'en accommoder et mieux le domestiquer en public que B'Elanna. Mais cette différence est imputable à quelque chose d'essentiel, et qui constitue toute l'intelligence du "cas B'Elanna" dans ST VOY : élevée essentiellement par son père humain, B'Elanna n'a quasiment reçu aucune éducation klingonne ! Contrairement à K'Ehleyr qui – comme Worf – possédait à la fois des valeurs terriennes et klingonnes, B'Elanna - elle - est à 100% humaine de culture et de cœur… mais simplement avec un génome en partie klingon qu'elle traine comme un boulet. Certes, quelques expériences comme ST VOY 01x14 Faces lui en rappelleront périodiquement l'utilité. Et alors ? Utile peut-être… mais pas obligée de l'aimer pour autant. mdr

Il ne pouvait exister dans Star Trek meilleur personnage que B'Elanna pour célébrer le constructivisme individuel et le contrôle de chaque individu sur sa propre ontologie. En somme, une extension universelle des études de genre (qui visent à déconstruire l'iniquité sociale des constructions genrées de l'identité sexuelle) ! Soulignant à quel point ST VOY pouvait être avant-gardiste en dépassant d'emblée des sujets qui n'étaient même pas encore d'actualité à son époque de production. Donc exactement comme TOS en son temps. thanks


Pour les débats généraux sur B'Elanna Torres et les conflits inné/acquis, voici un topic dédié. wink

Dernière modification par yrad (03-03-2015 10:43:03)


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#14 13-03-2015 10:36:23

mypreciousnico
_________

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

[Voici ce que je notais sur l'épisode lors de mon dernier visionnage il y a deux ans]

6.

Certes, Dawson en fait des caisses en Klingone, mais l'épisode est très bien mené et surtout les Vidian composent une présence vraiment inquiétante, à la frontière du gore et de l'effroi.

En témoigne cette scène qui laisse interdit, quand le bon docteur Vidian se présente devant Torres affublé du visage fraichement découpé de Durst. C'est glauque et fascinant à la fois.

Hors ligne

#15 29-10-2015 13:07:01

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

8/10

Cet épisode m'a plu. Après, Kirk, Picard, nous revoici avec un dédoublement de personnage mais quelle bonne idée que de choisir l'hybride et de dissocier les origines de l'espèce et quoi de mieux que de nous faire le retour des Vidiiens. 2 idées parfaitement combinées.
Puis d'avoir choisi B'Elanna est l'idéal, je ne suis pas sûr que cela aurait si bien fonctionné avec Deanna Troi ou même Spock.

Le traitement des 2 B'Elanna est je trouve parfaitement maîtrisé.
B'Elanna la Klingonne, une vraie guerrière, peut-être un peu trop bille en tête.
B'Elanna l'Humaine, une vraie personne du 24ème siècle, pleine d'émotion et de réflexion. Un peu trop facilement submergée par ses sentiments.
On nous présente donc 2 personnalités extrêmes de l'espèce pour mieux nous faire accepter que finalement B'Elanna l'Hybride est finalement un individu parfaitement équilibré dans son ADN. Et bien moi j'adhère, complètement pour cette vision du métissage.
Si aujourd'hui nous pouvions en faire autant avec des métis, je croyairais à cette théorie que l'individu créé par métissage ne pourrait plus être dissocié dans sa personnalité.

B'Elanna est un personnage particulier, mais cet épisode sublime l'Être égaré qu'elleest et permet de mieux comprendre son sentiment de colère envers la galaxie.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#16 03-01-2017 02:11:57

matou
modérateur

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

9/10 pour moi.
Tout a déjà été bien dit, je n'y reviens pas.
Une seule chose, dans min ressenti, la partie Klingonne a aussi besoin de la partie humaine. Elle cherche son acceptation et sa tempérance.

Hors ligne

#17 13-10-2018 09:46:30

Strangueloop
Omnipotent

Re : ST VOY 01x14 Faces (Visages)

Je trouve que Roxann Dawson est vraiment une piètre actrice, pas aidé aussi par un épisode vraiment lourdingue.

Suis-je le seul à la trouver plus jolie en Mi-Klingonne qu’en humaine ? wink


"Prune juice, extra large".

Hors ligne

Pied de page des forums