ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#876 25-02-2017 15:03:09

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super-héros au cinéma

Warp 9 a écrit :

Doc ou pas les adaptations de comics ont maintenant tellement l'air d'être produits à la chaine que je ne m'en préoccupe même plus. -_-

Warpy marque un point & pas des moindres : les films de Super Héros qu'ils soient Marvel ou DC , ils se ressemblent tous. L'un est juste faussement gentil ( les marvel ) , l'autre est faussement méchant ( les DC ) .. En gros , ils sonnent tous faux..

Ce n'était pas  le cas de l'âge d'or du genre ou la diversité, la sincérité et l'expérience cinématographique  étaient au rendez vous..
Il n'y avait pas plus différent que les X Men de Bryan Singer et les Spider-Man de Sam Raimi, les Batman de Nolan &  les Blade 2 /Hellboy de Guillermo Del Toro..

Cet âge d'or est définitivement mort, derrière nous,  et son public ne le sait pas encore, se comporte comme des morts vivants..
Je trouve dommageable que les geeks se laissent enfermer aussi facilement dans un même schéma ultra rabâché..


mypreciousnico a écrit :

Nous en avons discuté avec mon pote à la fin de la projection. Il est désormais bien dur de s'extraire de l'avis général lors de la sortie des œuvres. Il y a un consensus général tellement fort désormais, l'absence de voix solitaire pour contrebalancer... Je suis d'ailleurs le premier à tomber dedans. et ça m'agace.

De mon temps , j'étais comme eux , je mangeais la merde que nous servait Hollywood, mais mon esprit allait quand même chercher ailleurs..
Le consensus général , c'était des trucs comme Top Gun ou le Grand Bleu.. Je n'arrivais pas à entrer dedans déjà !
Un film comme Jack Burton de John Carpenter ,un bide hier,  c'est aujourd'hui un film culte, mais croyez moi en 1986, j'étais bien seul à le trouver génial et à le défendre bec et ongles..

Ce qui m'inquiète, c'est vraiment l'absence de voix solitaire, elle sont totalement étouffés aujourd'hui & la passion avec ..
Ce n'est plus comme avant.. Ou c'était nous les geeks qui décidions de ce qui était bon ou mauvais , ce qui serait culte ou pas..  Désormais c'est Hollywood qui dicte nos goûts , notre conduite...

Comme Nico , je m'en veux de tomber dans certains pièges comme Star Wars ..Mais on le voit bien,  des gars old school comme Warp 9 tombe aussi dans ce piège:
Rogue One l'a remis dans Star Wars.. Alors que lui et moi savons pertinemment que tout cela est derrière nous & qu'on ne retrouvera que tout au plus un arrière goût de ce que nous avions connut..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#877 03-03-2017 16:15:55

Davidero
membre

Re : Super-héros au cinéma

Buckaroo a écrit :

Un film comme Jack Burton de John Carpenter ,un bide hier,  c'est aujourd'hui un film culte, mais croyez moi en 1986, j'étais bien seul à le trouver génial et à le défendre bec et ongles..

Ah non, y avait moi aussi !
Ainsi que, et peut-être ton pseudo a t-il quelque chose à y voir (?), Les Aventures de Buckaroo Banzai dans la huitième dimension !

Hors ligne

#878 05-03-2017 18:33:30

Warp 9
vétéran

Re : Super-héros au cinéma

Je crois effectivement que c'est l'inspiration de son pseudo.
Quoi que moi je le soupçonne d'être un Lectroid noir. lol


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#879 06-04-2017 12:37:45

matou
modérateur

Re : Super-héros au cinéma

Bon alors Scorpius, ce Logan?

Hors ligne

#880 06-04-2017 14:12:21

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

Ben le film est pas nul. Il a pour lui d'avoir une véritable atmosphère funeste bien marquante, un univers en quelque sorte  pré-apocalyptique, d'un monde à la croisée des chemins qui pourrait prendre fin ou tout aussi bien se renouveler. Ca laisse un drole de sentiment que j'ai rarement ressenti... Maintenant et on en avait déjà discuté sur TFA, je suis pas fan de ce dispositif visant à mettre des grandes figures iconiques/héroiques en échec. Quand on voit ce qu'est devenu Charles... Ca participe clairement à cette ambiance si particulière et rien que ça et pour les vraies idées de cinéma que ça amène (les "migraines" de Charles) Mangold a bien plus de mérite que JJ. Reste que j'ai pas accroché. Quand on prend la saga dans son ensemble, ça détruit la fin utopique de DOFP, qui pour moi était la conclusion chronologique parfaite pour cet univers. La saga a toujours eu des incohérences, tout en étant capable de retomber sur ses pieds, là ce sera impossible...

Le seul moyen pour moi d'apprécier ce que Jackman & Mangold ont voulu faire serait d'aborder leur film comme un récit "one-shot" hors continuité.
Après en dehors de toutes ces questions de continuités, j'ai 2 gros reproches à faire au film. Ses méchants qui sont franchement nazes et aussi et surtout la relation Laura/Logan qui est une énorme déception. C'est simple, j'ai jamais rien ressenti, quand je compare ça avec la sensibilité à fleur de peau qui se dégage du duo Logan/Rogue dans le premier X-Men, c'est le jour et la nuit. Le seul moment qui m'a touché ce serait la fin (le plan final ultra-symbolique est superbe) mais même là, j'ai trouvé que c'était parasité par ce message un peu lourdingue sur la famille comme seul moyen viable de combler une existence... La "famille" a toujours été un thème central de l'univers X-Men (après tout les X-men, c'est une famille que Xavier s'est créé de toutes pièces) mais que ce soit chez Vaughn ou chez Singer, c'était traité avec bien plus de subtilité et de sensibilité.

Je le conseille à tous ceux qui en ont marre de la formule "McDo'" de Disney/Marvel ou celle dark et stupide de DC/Warner. C'était juste pas un film pour moi, je suis resté sur le bord de la route...

Dernière modification par scorpius (06-04-2017 18:02:24)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#881 11-04-2017 13:56:51

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super-héros au cinéma

Flash required

Oh que ça va être fun geekThor + Iron Man 3 (le héros qui perd tout ) + La SF fun et dé(con)pléxé des Gardiens de La Galaxie = Thor Ragnarok
Ce n'est plus du cinéma, mais carrément de la formule marketing  ! .. Même Dr Strange serait invité dans la bouillie ..
Mon dieu pauvre Cate Blanchet , pauvre Jeff Goldblum .. sad

J'en ai vraiment ras le cul des Super Héros.. Surtout quand ce n'est plus des films de Super héros..

Heureusement , il y a une lueur d'espoir & elle nous vient d' Italie ou ce film a été un carton surprise :

Flash required


Ah ça ne ressemble pas à de la Marvel / DC .. Incassable chez les ritals , je kiffe surtout quand ce moment je me gave de Bis italien ! miam drool
Espérons qu'il passera dans le cinéma de ma ville ..Même je sens que je vais me retrouver avec la momie de Tom Cruise   à tout les coups .. sadpurple


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#882 14-06-2017 00:59:35

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

Wonder Woman

Je vais pas m'étendre, tant j'ai du mal à comprendre l'engouement pour un film aussi calibré et inintéressant. Alors oui, il est vrai qu'au vu de l'état déplorable du DC-Verse, il en faut pas beaucoup pour remonter la pente et ce Wowo s'impose sans problème comme le meilleur film de cette franchise, m'enfin quand on voit ce qu'il y a à coté, ce n'est vraiment pas un exploit...

Il faut avouer que le film réussi au moins le minimum : peindre un portrait crédible et fidèle d'une héroine pas facile à porter à l'écran. Elle est lumineuse, pleine de charme et son parcours (réaliser que l'humanité est aussi ambivalente que complexe ne fait que renforcer sa conviction que l'être humain est capable du meilleur) est touchant. Et si Gal Gadot est une actrice très limitée, elle joue Diana avec une telle candeur et une telle conviction qu'on a pas trop de mal à l'oublier. Elle affiche en plus une présence physique impressionnante, elle est sexy sans que ça sombre dans la vulgarité... j'en suis le premier surpris, tant Gadot j'y croyait pas, mais un peu comme Ben Affleck, elle est étonnante. Et si Affleck devait se coltiner un role aberrant de Batpunisher, elle a vraiment l'occasion de rendre justice à son personnage historique et ça c'est cool.

Par contre tout le reste du film est médiocre. Laid (l'influence de Snyder est - malheureusement - bien trop visible) avec un scénario très mal construit qui par exemple n'exploite pas du tout à son avantage le cadre de la WW1. A ce niveau, le contraste avec le Captain America de Joe Johnson est violent. D'autant plus visible que Wonder Woman renvoie souvent à ce dernier. A ce sujet, je dois quand même dire que j'ai bien aimé ce qu'il ont fait de Steve Trevor. Ca pompe la romance entre Peggy et Steve Rodgers, malgré tout, Kelvin-Kirk est bon, il apporte de l'humour sans que soit lourdingue, ainsi qu'une vraie dimension humaine. Son alchimie avec Gadot est indéniable et au final le couple porte une bonne partie du film. A l'image du climax qui est d'un ennui absolu, mais dès qu'il se recentre sur eux (même si là-aussi on pense beaucoup trop à Cap') au moins il se passe quelque chose.

Le fait que j'ai proprement détesté ce que le New52 a fait de Trevor (humilié à longueur de pages) voir qu'on lui a rendu justice joue sans doute pas mal dans mon appréciation.

Un film décevant, qui m'a surtout rendu aussi curieux qu'impatient à l'idée de découvrir ce que Joss Whedon va faire de la Wonder Woman de Gal Gadot. C'est déjà ça de pris.

Dernière modification par scorpius (13-10-2017 19:32:24)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#883 13-10-2017 14:16:07

mypreciousnico
_________

Re : Super-héros au cinéma

Le premier trailer des Nouveaux Mutants est sorti.

Je salue la volonté de proposer quelques chose de différent. Pour autant j'ai surtout l'impression de voir un trailer de film d'horreur tout à fait classique. Dans l'esprit, ça pourrait donner une idée de ce qu'aurait du être le Fantastic Four de Josh Trank s'il n'avait pas été dépecé par le studio.

Hors ligne

#884 13-10-2017 19:15:25

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

La saveur horrifique est logique dans la mesure ou il semblerait que ça adapte l'arc "demon bear". Moi ça m'emballe bien, je trouve ça cool l'idée de confronter un boogeyman type Pennywise avec des jeunes ayant des pouvoirs (d'ailleurs un volet de la saga Freddy avait pas tenté un truc similaire ? Je sais plus). Surtout qu'au niveau du parallèle avec Fantastic Four, on sait que la Fox n'a pas peur d'expérimenter avec la franchise mutante. Je serai présent en salle.

Dernière modification par scorpius (14-10-2017 12:35:52)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#885 14-10-2017 15:14:38

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super-héros au cinéma

Flash required

Oui Pourquoi pas .. C'est dans la suite logique du requiem  Logan.. Enfin, je veux dire que je suis désormais  plus intéressé à suivre les nouveaux petits mutants, que de me resservir les anciens...
X Men Apocalyspe même si je le trouve très bon, signe tout de même la fin des X Men de Bryan Singer .. James Mangold lui, ouvrait la porte à de plus belles opportunités

Là dedans , il y a un petit côté horrifique qui peut être original pour le genre. On sent un bon gros hommage à Wes Craven ( Freddy is Back ? ) , Silent Hill derrière tout ça..
Vas y  pourquoi pas un rip off de A Nightmare On Elm Street 3  The Dream Warriors , je suis partant ! smile
& j'adore  les  deux jeunes actrices principales :  Maisie " GOT" Williams & Anya " The VVitch" Taylor Joy.. Les plus talentueuses & aventureuses de leur générations.

Connais pas trop le réalisateur ( venu du circuit indé ) .. En espérant que Simon Kinberg ne vient pas foutre sa merde en post production, un petit classement R comme Logan , ça ne ferait pas de mal non plus...

Ok je n'ai pas encore fait mes adieux à la franchise X Men.. Il faut dire qu'au fil du temps , elle se ne répète pas & cherche à innover à chaque fois..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#886 20-10-2017 15:07:33

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Super-héros au cinéma

Dans le genre , On fait quelque chose d'original , mais en faîtes, c'est toujours la même chose ( Les Gardiens de la Galaxie ) :
La version Black:

Flash required

La version pour les white trash :

Flash required

Bon un conseil à la Marvel.. Passez vous des acteurs la prochaine fois & passez carrément à l' animation.. Les personnes de chair & de sang font vraiment tâche... & pitié dans le cas de la pauvre Cate Blanchett

Je ne vois pas le bout du tunnel .. Infinty War se profile à l'horizon , je sens qu'on va en prendre pour 10 années de plus....:(


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#887 21-10-2017 15:04:56

mypreciousnico
_________

Re : Super-héros au cinéma

scorpius a écrit :

La saveur horrifique est logique dans la mesure ou il semblerait que ça adapte l'arc "demon bear". Moi ça m'emballe bien, je trouve ça cool l'idée de confronter un boogeyman type Pennywise avec des jeunes ayant des pouvoirs (d'ailleurs un volet de la saga Freddy avait pas tenté un truc similaire ? Je sais plus).

Buckaroo a écrit :

Là dedans , il y a un petit côté horrifique qui peut être original pour le genre. On sent un bon gros hommage à Wes Craven ( Freddy is Back ? ) , Silent Hill derrière tout ça..
Vas y  pourquoi pas un rip off de A Nightmare On Elm Street 3  The Dream Warriors , je suis partant ! smile

Justement j'ai l'impression d'être devant la BA d'un film d'horreur actuel parfaitement lambda (or je déteste cordialement le cinoche d'horreur américain de la dernière décennie). Je ne vois pas le mélange Superhéros/Horreur dont vous parlez et qui est effectivement intéressant sur le papier.

Buckaroo a écrit :

Oui Pourquoi pas .. C'est dans la suite logique du requiem  Logan.. Enfin, je veux dire que je suis désormais  plus intéressé à suivre les nouveaux petits mutants, que de me resservir les anciens...

Très honnêtement, je ne trouve pas les assommoirs soit disant Rated R (comme Logan ou Deadpool) plus intéressant que les triple A type Thor/Black Panther dont tu a posté les BA. C’est différend c’est vrai, mais ça n’est pas bon pour autant. Deadpool m'a vaguement amusé, Logan je me suis emmerdé comme jamais.

Hors ligne

#888 21-10-2017 17:21:10

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

mypreciousnico a écrit :

Je ne vois pas le mélange Superhéros/Horreur dont vous parlez et qui est effectivement intéressant sur le papier.

Je pense qu'ils se gardent sous le coude le coté super-héroique. Au vu du succès rencontré par "Stranger Things" ou "It" ça fait sens qu'ils misent pour l'instant sur l'aspect horrifique ne serait-ce que pour se démarquer. Et en plus je dois dire que j'ai beaucoup aimé le film précédent du réalisateur, le drame "nos étoiles contraires". Et pourtant les trucs à l'eau de rose c'est vraiment pas ma came et une romance entre 2 ados cancéreux autant dire que j'y allais en trainant les pieds... Mais c'est un très beau film. Dispo' sur Netflix, si ça t'intéresse.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#889 21-10-2017 17:43:13

mypreciousnico
_________

Re : Super-héros au cinéma

Ok, je note wink

Hors ligne

#890 22-10-2017 08:31:39

dl500
TOS Forever

Re : Super-héros au cinéma

Wonder Woman:
Vu hier soir dans des conditions optimales de vidéo projection.
Et hop, une bonne poignée de pop-corn, un samedi soir au calme et tous les ingrédients réunis pour passer une bonne soirée. J'ai donc regardé le film de chez DC qui a d'après les différentes critiques, réussi son passage et a réconcilié l'ensemble du public avec l'univers plus adulte et plus sombre du concurrent de Marvel.
Ok, j'ai passé un bon moment, l'histoire est sympa, les acteurs sont plutôt bons.
Mais le film est vraiment trop manichéen, les personnages stéréotypés et la guerre 14/18 réduite à un minimum limite irrespectueux pour l'histoire et ses protagonistes.

Je n'y ai pas trouvé cette fraicheur féministe qui se devait d'être avec une réalisatrice et une actrice dans le premier rôle aux commandes.
Je n'y ai pas vu de différence flagrante avec le reste des productions, le scénario est une nouvelle fois un décalque de déjà-vu mille fois en terme de narration, et si les sfx sont impressionnants, on doit se farcir une nouvelle fois une conclusion avec 20 minutes de pyrotechnie informatique entre le méchant et les gentils sans imagination.
Les scènes d'action sont bien chorégraphiées mais calquées sur les tics de Snyder avec des ralentis à outrance.
Reste la présence lumineuse de Gal Gadot parfaite dans le rôle, quelques pointes d'humour bienvenues, et surtout une bande son dévastatrice (mon caisson s'en souvient encore...).
Bref, c'est trop formaté, et c'est bien dommage. Encore un film divertissant mais vite vu, et vite oublié. Les films de Donner et Nolan sont encore loin d'être détrônés.
6/10.

ps: je n'ai pas trouvé vos avis sur ce film, personne ne l'a vu?
ps2: et je suis pour une fois pleinement d'accord avec Scorpius. wink

Dernière modification par dl500 (22-10-2017 18:36:47)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

En ligne

#891 29-04-2018 16:03:00

matou
modérateur

Re : Super-héros au cinéma

Avengers : Infinity War

Alors
Humour: 1/5 faut qu'ils arrêtent, ils souillent leur film avec ça
Thanos : 3,5/5
Le personnage existe, bien campé par Brolin. Implacable mais avec une vision et une noblesse
Rythme: 4/5
Aucun moment à jeter. On ne voit pas le temps passer
Epic : 3,5/5
A part qq moments too much avec Thor, le film manie le meilleur du jdr. Personnages ayant peu de scènes mais qui arrivent à exister , relation entre eux très juste, plan de bataille assez dantesque.
Le film flirte invente un genre, le Space opéra épique.

Le protagoniste du film, celui qui fait avancer l’histoire c’est Thanos. Dans une construction narrative en étoile, les autres personnages se positionnent par rapport à lui et à ses agissements. Son traitement lui permet d’exister et l’incarnation de Brolin amène une certaine noblesse à ce personnage jusqu’au-boutiste. Il constitue le personnage ayant un fort impact.
Le personnage principal serait Tony Stark mais il y a beaucoup de personnages. La force de la formule Marvel est d’avoir pris des acteurs excellents qui avec très peu de scènes ou de texte, arrivent à faire exister leur rôle.
Grâce à cela  ce film peut proposer des moments de mélodrame où l’émotion est au rendez vous.

Niveau réalisation, beaucoup de numériques mais pour proposer un dépaysement cosmique. Les découpages sont assez propres mais le rythme parfois trop trépidant des scènes d’actions fait perdre son ampleur à la mise en image.
Et, la caméra parfois trop proche des acteurs renforce hélas cela.
Mais tout est lisible.

Le meilleur Marvel à coup sûr et une promesse non trahie de proposer autre chose, un autre chose  à la fois plus intimes et encore plus démesuré .

Hors ligne

#892 29-04-2018 18:42:20

ussperseus
Touriste du PSTF

Re : Super-héros au cinéma

Je suis allé voir Infinity war au cinéma, je suis tout à fait d'accord avec les notes de Matou, avec un bémole toutefois quant au rythme du film: j'y ai trouvé quelques longueurs, en comparaison d'autres films Marvel ultra survoltés (je ne me suis pas ennuyé un seul moment devant l'ère d'Ultron par exemple).

L'humour y est effectivement rédhibitoire, utilisé essentiellement pour mettre en perspective les caractères (ego?) surdimensionnés de certains personnages. Ceci dit, cette alchimie fonctionne, alors que le défi était de taille: faire se rencontrer des personnages aussi gonflés d'orgueil que Stark/Strange/Starlord, par exemple, sentait à plein nez le concours de celui qui pisse le plus loin.

Le personnage de Thanos est effectivement une réussite, même s'il contribue, à mon sens, à la perte de rythme du film.


"Si tu vois un cochon dans un arbre, dis-toi bien qu'il est fou!"

Hors ligne

#893 29-04-2018 20:38:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

Pareil que les camarades au dessus : cet infinity war esr une éclatante réussite ! On a souvent rapproché (à raison) la narration du MCU a celle du média télévisuel, et bien cet infinity war est un brillant "season finale" qui tout en ayant des enjeux qui lui sont propres et parfaitement compréhensibles, parvient à tisser une tapisserie avec tout ce qui a précédé. Que ce soit la clandestinité du Cap' ou bien encore la love-story entre Wanda & la VISION ou bien encore le lien filial entre Tony & Peter, le film exploite l'héritage des films précédents avec une justesse confondante. Alors effectivement, l'humour a parfois la fâcheuse tendance à nuire à certains moments qui auraient pu être très beaux, mais il est aussi parfois juste et les Russo ont la présence d'esprit de le mettre en veilleuse lors du climax ou de l'intro (qui pose Thanos comme une formidable menace). Le titan est d'ailleurs le point fort du film : un antagoniste fascinant qui porte le film (je n'ai pour ma part pas ressenti le moindre souci au niveau du rythme) profondément tragique et qui offre au film une conclusion désespérée absolument déchirante.  Et comme en plus les Russo n'hésitent pas à convoquer la démesure cosmique d'un Starling, il va sans dire que j'ai été littéralement subjugué tout au long de ma séance et bon sang ca faisait un moment que je n'avais  plus ressenti cela.

Dernière modification par scorpius (29-04-2018 21:34:52)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#894 01-05-2018 10:37:39

dl500
TOS Forever

Re : Super-héros au cinéma

Justice League:
Je continue mon rattrapage des derniers blockbusters sortis avec les Blu-ray actuels...et là, franchement je ne sais pas trop quoi penser.
Le film seul, n'est pas mauvais, il est juste moyen, insipide, inutile en l'état. Déjà, il est trop court, on nous amène un gros méchant pas beau ridicule (aïe les images de synthèse) à la Orangina rouge et la réunion des héros se fait...rapidement et bizarrement...sans vraiment d'enjeu. En plus il a changé de tête par rapport au dernier film.

En parlant de jeu justement, j'ai trouvé Affleck catastrophique. Son Batman dans ce film est lamentable, on le sent engoncé dans son costume, impossible de bouger, cela rend ses scènes ridicules et on a mal pour lui...sans compter que suivant les plans sa masse corporelle change, un peu comme pour Sean Connery dans les diamants sont éternels...
Je ne suis pas rentré dans le film, et le format 1.85 (pourquoi???) ne m'y a pas aidé. Tout ce qui se passe à l'écran est terriblement impersonnel, à part quelques plans on ne retrouve pas la patte de Snyder...Où sont la noirceur, les enjeux, la présence des personnages? On peut critiquer B v S mais les 2 protagonistes en imposaient...là rien.
L'humour utilisé, mince c'est bien ridicule. Il n'y en avait pas besoin.

Superman renait...et c'est tout. Et c'est quand même WTF. Tout ça pour ça? Les personnages secondaires sont inutiles et limites caméos (Loïs Lane sérieux?, et Alfred? et pire: Gordon!!!)

La fin est encore une orgie de CGI, à Tchernobyl... puke  et on a l'impression que les sfx ne sont pas finis...c'est terrible sur grand écran. Et je ne parle même pas des incrustations sur fond vert. Les couleurs rouges oranges sont tellement différentes des ambiances des derniers films.
Alors oui, je ne suis pas grand fan de ce qu'a fait Snyder jusqu'à présent, mais là clairement, son film a été massacré. Il n'y a plus rien ou presque de lui.

Je m'attendais quand même à mieux, vu le budget c'est une catastrophe. J'ai regardé ma montre, pas bien compris le changement de ton par rapport aux deux précédents films  et je me dis que le DCU est mal barré. Bordel il y avait matière à faire quelques chose de sensationnel, bien supérieur au MCU: c'est Superman et Batman quand même!
Et bien non. Humour bas de plafond inutile, scènes d'actions déjà vues, gros méchant sans fond...réunion bâclée. Triste constat.
4/10.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

En ligne

#895 22-12-2018 18:38:12

dl500
TOS Forever

Re : Super-héros au cinéma

Salut.
Est ce que certains d'entre vous ont été voir Aquaman ?
Les critiques (comme d'habitude pour un DC) sont pour la plupart assassines. A croire que démonter le DC universe est une obligation... Où en revanche encencer les Marvel's est un passage obligé pour les journalistes .
Alors ?
Bon ou pas bon ?
J'aurais tellement aimé voir Snyder (même si je ne suis pas totalement fan) aller au bout de son projet.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

En ligne

#896 22-12-2018 21:51:47

matou
modérateur

Re : Super-héros au cinéma

Scorpius te fera une critique  qui répondra à tes questions.

Hors ligne

#897 23-12-2018 12:48:20

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

dl500 a écrit :

Salut.
Est ce que certains d'entre vous ont été voir Aquaman ?

Pas encore vu (cet aprèm' si tout va bien)

Les critiques (comme d'habitude pour un DC) sont pour la plupart assassines. A croire que démonter le DC universe est une obligation... Où en revanche encencer les Marvel's est un passage obligé pour les journalistes .

Le succès du MCU auprès de la critique est simple : ne pas oublier que tout cela c'est du bizz'. Beaucoup de critiques n'ont probablement pas envie de se mettre Disney à dos ou de passer pour des cons nageants à contre -courant en critiquant négativement des films que le grand public adore. Parce que au bout d'un moment faut bien reconnaitre que le succès populaire du MCU relève du jamais vu. Surtout vu le volume de la production ( 2/3 films par an depuis 10 ans). Je veux dire, même Star Wars, la franchise la plus populaire au monde a été incapable de tenir un tel rythme (il était même inférieur) sans se casser la gueule au bout de 3 ans...  Pour ce qui est de DC, on va sérieusement être choqué que des purges comme MOS, BVS, Suicide Squad ou Justice League se soit critiqué ? Je me suis emmerdé comme un rat mort devant Ant-Man And the Wasp, n'empêche que sur la forme ou le fond, le film n'a rien d'honteux. La cast est solide, c'est techniquement impeccable et moralement ce n'est pas à gerber.

Quand à Infinity War, c'est un vrai grand film. Ambitieux, sur la forme et surtout sur le fond. Sans doute le blockbuster ultime sur le thème de l'échec, à côté du quel, le TLJ de Rian Johnson passe pour un brouillon d'écolier besogneux. Suffit de voir Thanos d'un côté et Kylo Ren/Snoke de l'autre pour constater objectivement qu'il y a un grouffre entre les deux oeuvres (je parle même pas de ce que DC/Snyder ont pu faire de Lex Luthor ou du Joker).

J'aurais tellement aimé voir Snyder (même si je ne suis pas totalement fan) aller au bout de son projet.

Il a fait assez de mal comme ça.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#898 23-12-2018 13:43:01

dvmy
Je sens les ténèbres m’envahir

Re : Super-héros au cinéma

scorpius a écrit :

Quand à Infinity War, c'est un vrai grand film. Ambitieux, sur la forme et surtout sur le fond.

lol

Scorpius c'est incroyable de voir à quel point tu perds toute objectivité lorsqu'il s'agit de Marvel et du MCU en particulier. Les seules ambitions de ce film est dans la surenchère et de créer artificiellement du suspens et de la dramaturgie  de pacotille qui ne trompe personne dans la mesure où tous les personnages "morts" dans ce volet vont revenir dans le suivant. Et c'est bien le souci de tous ces super-héros interchangeables: impossible de s'attacher à des personnages invulnérables qui font des blagues toutes les 5 mn ou de s’impliquer dans une histoire aussi tarabiscotée. Le MCU m'a définitivement dégoûté des films de super-héros. Alors ok, pour une fois il y a un méchant qui est un peu plus intéressant. Mais ça ne fait pas d'Infinity War un bon film pour autant.

Hors ligne

#899 23-12-2018 17:57:43

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

J'ai pourtant ouvertement critiqué pas mal des plus récents films du MCU que ce soit les Gardiens, Black Panther, Civil War ou Ant-Man 2. Je crois être un minimum objectif et je maintiens que Infinity War est un film couillu et ambitieux. Je travaille dans un environnement ou je suis amené à cottoyer pas mal de "jeunes" et je peux t'affirmer que ce final désespéré à eu un véritable impact sur eux. Ca les a marqués que d'assister à une défaite aussi complète et totale de grandes figures héroiques. Ils ont beau savoir que ça va s'arranger, ça ne retire rien à la force de l'expérience. Quand à Thanos, il est non seulement l'antagoniste du film, mais aussi son protagoniste central, si ce n'est pas ambitieux comme démarche... Dans un film aussi grand public, le seul autre exemple similaire qui me viendrait à l'esprit ce serait la seconde moitié de l'épisode 3.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#900 23-12-2018 19:27:30

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

Aquaman

Bon ben j'ai trouvé ça absolument formidable !

Un pur divertissement qui t'emporte et ne te lache quasiment jamais. Ca enchaine les péripéties avec une régularité impressionnante, alors du coup les quelques périodes de creux se font sentir mais elles ne sont pas si nombreuses. C'est d'une générosité ébouriffante et si ça pique parfois un peu les yeux (certains choix esthétiques sont contestables) il y a des images tout simplement dantesques. J'en ai carrément eu des frissons de plaisirs plus d'une fois (la plongée d'Arthur & Méra dans la Fosse, Arthur qui chevauche une créature Lovecraftienne antédiluvienne en pleine bataille eek ). Moi qui me suis pas mal plains du manque d'exotisme dans les derniers Star Wars ou la saison 11  de DW, je peux dire qu'en un seul film James Wan m'a vengé. Alors rendons à César ce qui appartient à César, les scènes d'actions sous-marines sont très inspirées par l'arc Mon Calamari de TCW (en terme de visuels, de cadrages) mais il y a pire comme influence... C'est aussi le premier DC depuis au moins Superman Returns ou l'on ressent pleinement la dimension mythologique/divine de son super-héros. Pourtant le portrait d'Arthur Curry n'est pas exactement fidèle aux comics, on y retrouve l'archètype du souverain récalcitrant plein de noblesse, mais c'est constamment parasité par la personnalité de Momoa. D'un coté c'est regrettable, mais de l'autre, Jason est une force de la nature et je ne le vois pas du tout être crédible avec la personnalité plus discrète du Arthur version papier. Par contre il est iconisé en permanence et on sent que Jason s'éclate et franchement c'est communicatif.

Alors, on pourrait critiquer le fait que le scénario reste assez basique, mais James Wan le traite sous l'angle du conte et c'était ce qu'il fallait faire. Parce qu'au final, cette histoire c'est un conte de fée : Un gardien de phare sauve une "sirène", ils tombent amoureux, il s'avère qu'elle est une reine et leur fils est un batard qui en accomplissant une quête (retrouver un artéfact magique) se révélera être un roi digne. L'approche de Wan est humble, du coup les carences du récit : un thème écologique peu traité qui sert avant tout de prétexte, un méchant pas spécialement intéressant qui existe avant tout grace au talent de Patrick Wilson (bien qu'il reserve des promesses pour l'avenir) ne sont au final pas si problèmatique que ça et le film est très satisfaisant.

Dernière modification par scorpius (23-12-2018 19:36:35)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

Pied de page des forums