ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 07-12-2017 16:32:27

Buckaroo
Gotta Light ?

Star Wars Episode VII : The Force Awakens

Star Wars
The Force Awakens

Star_Wars_The_Force_Awakens_Theatrical_Poster.jpg

Réalisé par JJ Abrams
Ecrit  par  Lawrence Kasdan. JJ Abrams. Histoire : George Lucas. Michael Arnt
Produit par Kathleen Kennedy. JJ Abrams  Bryan Burk pour Lucasfilm ltd . / Bad Robot productions.
Musique de John Williams
Directeur de la Photographie : Dan Mindel.
Décors de Rick Carter
Montage de Mary Jo Markey. Maryann Brandon
SPFX visuel: Roger Guyett . Pat Tuback. Paul Kavanaugh / ILM

Avec Daisy Riley ( Rey ). Adam Driver ( Kylo Ren).  John Boyega (Finn) . Oscar Issacs( Poe Dameron). Harrison Ford (Han Solo). Carrie Fisher ( General Leia Organa). Mark Hamill ( Luke Skywalker ). Lupita  Nyon'go( Maz Kanata ). Andy Serkis ( Supreme Leader Snoke).  Domhall Gleeson  (General Hux). Max Von Sydow( Lord San Tekka). Gwendoline Christie (Captain Phasma). Anthony Daniels ( C3-PO).  Peter Mayhew ( Chewbacca ).
durée : 135 minutes.
Année de sortie : 2015
Distribué par Walt Disney Studio Motion Pictures.
Disponible en DVD/Bluray All Zone chez Walt Disney Home Video.

Le Trailer :

Flash required

Avis PSTF

  1. Film Culte(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  2. Chef d'oeuvre(voix 0 [0%])

    0%

  3. Très Bon(voix 0 [0%])

    0%

  4. Bon(voix 0 [0%])

    0%

  5. Moyen(voix 3 [37.5%])

    37.5%

  6. Médiocre(voix 0 [0%])

    0%

  7. Mauvais(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  8. Très Mauvais(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  9. Nul(voix 2 [25%])

    25%

  10. Insignifiant(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#2 08-02-2018 00:54:57

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Star Wars Episode VII : The Force Awakens

La prélogie, la fameuse prélogie, c'était raté M. Lucas. Inutilement ennuyante, un comble pour du cinéma de divertissement, et des scènes d'actions, certes bien réalisées (sauf le finish de combats aux sabres), mais qui dégagent aucune émotion.

Depuis les épisodes VII et VIII, je sais exactement quoi en penser, mais avant ces films je me suis remis en question. C'est peut-être moi qui suis trop vieux pour Star Wars, si je découvrais la trilogie maintenant, ça me ferrait le même effet ?

Mais surtout j'étais passé à autre chose. Regarder Star Wars adulte, c'est comme regarder les Chevaliers du Zodiaque de 1988 en VF, c'est la nostalgie qui fait tenir ?
Lucas a beau essayer de profiter de ma nostalgie en me mettant du R2D2 ou du Chewbacca, ça ne suffit pas.

Du coup avec le Réveil de la Force, je pensais voir un film d'action sympa au mieux, même si il y avait Han, le Faucon, etc.

Bon sang, c'était démentiel...

Je vais essayer de décrire mon ressenti  plutôt que de revenir sur ses scènes d'action jubilatoires, sur son excellent humour, ses clins d’œil intelligents, sur l'incroyable beauté de son héroïne et sur son véritable combat aux sabres.

Le film a l'intelligence de mettre ce qui existe déjà dans l'univers Star Wars au service du nouveau personnage. Rey devait passer son permis Star Wars. Celui du Star Wars qui fait l'unanimité bien sûr.
Tu ne peux pas lâcher une jeune fille dans une trilogie qui sera la sienne sans ça. Pour que Rey puisse porter le nouveau Star Wars sur ses épaules, il faudra déjà qu'elle maîtrise l'ancien.
Comme Obi-Wan disait à Luke : "tu dois appendre à maîtriser la Force", Rey doit d'abord apprendre à maîtriser Star Wars. Surtout que Rey, c'est la suite qu'elle va vivre, quelque chose qui n'est jamais arrivé. On ne raconte pas ce qui s'est passé avant, on ne peut donc pas se reposer sur une finalité déjà connue de tous.

Le film va faire en sorte qu'on vive cet apprentissage à ses côtés. Qu'on le vive vraiment, pas comme dans la prélogie où on est juste témoin de ce qu'il se passe. Avec Rey, on vit le film. Du coup on partage ses doutes, ses craintes, ses souffrances, mais aussi son enthousiasme. On vit sa rencontre avec Han Solo, on n'a pas l'impression d'observer une relique du passé dans un musée.

Justement, dans ce film on lutte contre le passé.
Les ennemis de Rey appartiennent au passé. Le Premier Ordre n'est que l'Empire en version plus fanatique et donc encore plus terrorisant. Comment le vaincre ? Peut-être puiser dans ce passé les outils nécessaires pour pouvoir l'affronter. Un vaisseau, un sabre, un enseignement ? Ce n'est pas une certitude. Les outils du passé sont entre les mains du héros. Pourra t'il les utiliser, mais surtout, faut-il les utiliser ? Ne pas répéter les erreurs des héros de la trilogie et triompher du mal pour de bon. Il faut profiter du passé mais sans le laisser nous aveugler.

Le Réveil de la Force profite intelligemment de son héritage, des acquis de son univers, pour aller à l'essentiel : un tout nouveau voyage initiatique.

On est face à un plat dont l'aspect simple voudrait nous faire croire qu'on connaît le goût. Sauf qu'il est finalement inédit et surtout d'une fraîcheur des plus agréable.
Contrairement à la prélogie qui malgré son aspect chatoyant n'a aucune vraie saveur.


Finalement, c'est Star Wars qui était devenu trop vieux avec sa prélogie.
Et moi, comment je me sentais à la sortie de la projection du Réveil de la Force ?
Jeune, je me sentais jeune.
 
 
 

Dernière modification par McRaktajino (08-02-2018 00:59:09)

Hors ligne

Pied de page des forums