ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 05-02-2018 09:47:03

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Solo: A Star Wars Story

Premier petit teaser diffusé cette nuit. Le teaser complet c'est pour le courant de la journée.

Flash required

Bon je dois avouer que ça ne ressemble absolument pas à ce à quoi je m'attendais. J'imaginais un film plutôt léger, décontracté, décomplexé et très coloré mais c'est sombre et monochrome.  Et puis bon merde c'est Star Wars dans l'univers des contrebandiers: je veux des aliens! Cela ressemble beaucoup trop à Rogue One. Depuis que Disney a repris la franchise Star Wars est beaucoup trop humano-centré et manque d'exotisme (mis à part le film de Edwards).
Il y avait là l'occasion de faire un vrai film pulp dans l'univers de Star Wars. Manifestement ce ne sera pas le cas...

Hors ligne

#2 05-02-2018 11:35:35

matou
modérateur

Re : Solo: A Star Wars Story

Absolument d’accord avec toi.
Et pourtant on pouvait penser que Disney mâtinerait Solo d’un aspect Guardian of The Galaxy (que je trouve naze mais coloré).
Ce film va avoir une très forte concurrence et un flop n’est pas impossible.

Hors ligne

#3 05-02-2018 14:34:07

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Solo: A Star Wars Story

Super.

Plein de préjugés, je m'attendais à du "fan-service" tape à l’œil avec le Faucon Millénium dans tous les sens, le surestimé Boba Fett et des répliques du genre : "votre appareil est rapide j'espère ?". Rien de tous ça, elle est d'une très belle sobriété.
Je la trouve même plus sobre que celle de mon préféré, le Réveil de la Force...

En lisant les commentaires à droite, à gauche, même si on tombe évidemment sur les inévitables abrutis qui ont déjà condamné le film par principe, les gens sont agréablement surpris. C'est le genre de truc qui me fait toujours un peu plaisir même si au final ce n'est qu'un préquel.

Hors ligne

#4 05-02-2018 15:03:01

Prelogic
Legaliste

Re : Solo: A Star Wars Story

dvmy a écrit :

J'imaginais un film plutôt léger, décontracté, décomplexé et très coloré mais c'est sombre et monochrome.  Et puis bon merde c'est Star Wars dans l'univers des contrebandiers: je veux des aliens! Cela ressemble beaucoup trop à Rogue One. Depuis que Disney a repris la franchise Star Wars est beaucoup trop humano-centré et manque d'exotisme (mis à part le film de Edwards).
Il y avait là l'occasion de faire un vrai film pulp dans l'univers de Star Wars. Manifestement ce ne sera pas le cas...

J'ai eu la même impression au premier visionnage, hélas. Je suis rassuré de constater que je ne suis pas le seul à voir ce que je vois, et à déplorer ce que je déplore. On le sait depuis 5 ans maintenant que l'orientation conceptuelle et artistique de Lucasfilm sous Walt-Disney fait la part belle à une vision "pseudo-réaliste", en guerre contre le fantasme du "tout-numérique", opposant au cinéma de George Lucas une nouvelle école de pensée quasi-anorexique, avec des visuels de plus en plus sombres et cloisonnés. Même l'Empire contre-attaque, le modèle absolu de référence, disposait d'une plus grande dimension épique. Tout ceci sans évoquer l'éviction des frères Miller, dont les idées étaient visiblement indésirables. C'était bien la peine d'avoir George Lucas à l'usure en lui reprochant son incapacité à déléguer si c'était pour .... ça.

Depuis le 30 octobre 2012, tout est fait de travers en ce qui me concerne. Walt-Disney mise tout sur des concepts produits rapidement écoulables et la docilité des fans vis-à-vis d'une image de marque, au lieu de faire jouer la complémentarité des médias entre-eux et de raconter de vraies histoires épiques en prenant des risques réels avec d'authentiques artistes conceptuels - comme ce peut être le cas avec Guillermo Del Torro, qui je crois avait des idées très personnelles sur l'univers de Jabba le Hutt.

Raconter l'histoire d'un commando de résistants à la recherche des plans de l'Etoile Noire, raconter la jeunesse de Han Solo, toutes ces idées paraissent bonnes à priori. Mais je pense qu'il aurait été plus intelligent, dans ce cas de figure précis, de relancer l'idée d'une grande série live établissant des ponts entre l'Episode III et IV. On aurait pu faire de Jyn Erso l'héroïne d'une série de 100 épisodes par exemple, chaque dizaine étant l'occasion d'inviter des "guest-stars" (Han Solo, mais aussi Boba-Fett, IG-88, Vador, que sais-je encore...). Je ne sais pas si le modèle économique d'une série télé est rentable à l'heure actuelle, mais étant donné qu'il existe aujourd'hui un public pour la VOD, et vu le succès de plateformes comme Netflix, comment ne pas imaginer qu'un tel concept puisse être plébiscité ?

Bref, faire un film centré sur le personnage préféré des fans, sans Harrison Ford, avec toujours la même orientation retro-réaliste, avec Ron Howard aux commandes... Je ne sais pas. Malgré toute l'affection un peu naïve que je porte au bonhomme pour Willow et Cocoon, j'avoue que j'ai du mal à comprendre comment il a pu se retrouver parachuté sur un tel projet chaotique, et ne pas se poser de questions. Les petits miracles existent, certes, et sur un malentendu tout est possible, mais je crois qu'il est temps pour Kathleen Kennedy et les exécutifs de Walt-Disney de réfléchir à la nécessité de faire confiance aux artistes, de lâcher un peu de lest sur ces projets et d'oser réellement quelque chose de nouveau. Ils se feront peut-être (surement) lyncher par les fans, mais gagneront certainement leur respect sur le long terme pour n'avoir pas cédé systématiquement à la tyrannie du marché.

L'univers de Star Wars, c'est d'abord et avant tout une certaine idée du cinéma d'opinion. L'opinion de George Lucas d'abord et avant tout sur la question du traitement des mythes, mais aussi une certaine prise de risque et la volonté de faire passer des messages, au delà de considérations essentiellement clientélistes. J'attends de voir ce qu'on nous réserve pour l'avenir mais pour le moment, l'opinion de Walt-Disney et de ses collaborateurs en ce qui concerne l'univers de Star Wars est assez consensuelle et donc, manque clairement d'intérêt. sigh

En lisant les commentaires à droite, à gauche, même si on tombe évidemment sur les inévitables abrutis qui ont déjà condamné le film par principe

Je n'aime pas trop ce genre de raccourcis faciles qu'on lit également à droite à gauche. Sinon, on peut dire aussi qu'on tombe (trop) souvent sur les inévitables groupies qui encensent le film avant même de l'avoir vu parce qu'il porte la mention "Star Wars". Entre les deux, il y a des gens qui se posent de réelles questions sur la stratégie d'exploitation de cet univers par une firme dont les préoccupations ne sont visiblement pas les mêmes que celles d'un George Lucas qui a passé 40 ans à construire un Empire indépendant dont il était le seul et unique actionnaire. Quand il y a changement de propriétaire, il y a forcément changement de stratégie / de vision / de sensibilité par rapport à des questions de propriété intellectuelle. Rien à voir entre parenthèses avec une quelconque "théorie du complot" par ailleurs, mais seulement une certaine réalité de l'industrie qu'il faut avoir le courage de discuter / de dénoncer selon les sensibilités de chacun.

Il y a des questions de fond et malheureusement peu de réponses... et je crois d'ailleurs, pour avoir survolé un peu les autres discussions sur le forum, que certains se posent également les mêmes questions sur l'orientation prise par Star Trek depuis quelques années.

Dernière modification par Prelogic (05-02-2018 17:07:03)


Sans_titre_3.png

Hors ligne

#5 05-02-2018 15:20:41

dl500
TOS Forever

Re : Solo: A Star Wars Story

Houla!
On parle de 43 secondes d'images dans lesquelles on ne voit... Rien.
Attendons la bande annonce déjà...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 05-02-2018 15:36:51

Prelogic
Legaliste

Re : Solo: A Star Wars Story

dl500 a écrit :

Houla!
On parle de 43 secondes d'images dans lesquelles on ne voit... Rien.
Attendons la bande annonce déjà...

En octobre 1998, voici à quoi ressemblait le teaser trailer d'un épisode de la saga :

Flash required


Sans_titre_3.png

Hors ligne

#7 05-02-2018 15:48:46

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Solo: A Star Wars Story

Prelogic a écrit :

Je n'aime pas trop ce genre de raccourcis faciles qu'on lit également à droite à gauche. Sinon, on peut dire aussi qu'on tombe (trop) souvent sur les inévitables groupies qui encensent le film avant même de l'avoir vu parce qu'il porte la mention "Star Wars".

C'est vrai qu'ils existent et donc à prendre en compte. J'ai même déjà constaté ce genre d’attitude partiale avec des films qui portaient la mention : "totalement écrit et réalisé par George Lucas".
Mais il ne faut pas aussi oublier les gens qui ne sont pas des groupies ou des "haters" et qui ne se soucient pas des préoccupations des propriétaires et qui espèrent seulement voir un film agréable.

Hors ligne

#8 05-02-2018 15:55:47

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Solo: A Star Wars Story

trailer

Flash required


C'est un peu mieux. Un western en somme. Mais pauvre visuellement.

Hors ligne

#9 05-02-2018 16:11:37

Synock
Cuitasses les patatas

Re : Solo: A Star Wars Story

Encore une actrice de Game of Throne.

Visuellement qu'est-ce que c'est triste ! Surtout pour du Han Solo je pensais que ça serait hyper coloré !

Hors ligne

#10 05-02-2018 17:12:59

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Solo: A Star Wars Story

C'était inévitable la séquence western dans un film sur Solo, j'imagine.
Étrange quand même de balancer le même jour les 2 bandes annonces.

Hors ligne

#11 05-02-2018 19:41:54

matou
modérateur

Re : Solo: A Star Wars Story

Je viens de voir le traiter. Je suis allergique au ton proposé.
En gros, on mise tout sur des plans sfx et sur une cool attitude à côté, contrebalancée par une dark attitude.
Ou comment Batman de Nolan rencontre Starlord.

En dessous d’un Marvel genre Doctor Strange ou Ant-Man dans ce que cela m’inspire.

On pourra un jour avoir la magie de SW qui avec juste du latex ( ou du numérique controlé), un écran vert, voit transporte dans une autre galaxie ?
Car on crée d’abord un univers, une histoire et des personnages. Et non juste des personnages et un univers prétexte.

Hors ligne

#12 05-02-2018 20:19:11

dl500
TOS Forever

Re : Solo: A Star Wars Story

Bon c'est vrai... Ça ne donne pas spécialement envie.
Où sont les couleurs ?
On verra ça tranquillement en DVD... Ou pas. wink

On attendra une quinzaine de jours après la sortie pour avoir les vrais retours et critiques objectives. Avant ce sera comme d'habitude le meilleur des star wars depuis ESB.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#13 05-02-2018 21:29:54

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Solo: A Star Wars Story

Je les ai regardées dans de bonnes conditions, c'est très chouette. J'aime bien la musique, ça donne un style. Il y a juste la réplique à la fin, quand ils sont avec les espèces de tentacules, qui est... m'ouais. Les répliques de Han Solo, faut un minimum quand même.

En tout cas c'est très cool, j'en n'attendais rien à la base et ça me motive pour aller le voir au ciné, sûrement dans la première quinzaine de sa sortie. Après, mieux vaut ne pas trop s'emballer, l'autre vidéo postée sur le sujet m'a rappelé combien la bande annonce de la Menace Fantôme était cool elle aussi.

Dernière modification par McRaktajino (05-02-2018 21:31:28)

Hors ligne

#14 05-02-2018 21:39:58

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Solo: A Star Wars Story

matou a écrit :

Je viens de voir le traiter. Je suis allergique au ton proposé.
En gros, on mise tout sur des plans sfx et sur une cool attitude à côté, contrebalancée par une dark attitude.
Ou comment Batman de Nolan rencontre Starlord.

Matou je ne comprends pas ton point de vue. Les spin-off n'ont pas "besoin" d'être magiques. Toi qui apprécie The Clone Wars tu devrait être le premier à plébisciter un changement de ton pour les films hors saga! Prenons un exemple au hasard: l'arc de la saison 4 sur Umbara avec le général Krell: rien de magique là-dedans. C'est sombre, noir même... et c'est une pleine réussite! Et c'est du Star Wars, personne ne peut le nier!

Hors ligne

#15 05-02-2018 21:40:26

dl500
TOS Forever

Re : Solo: A Star Wars Story

Bande annonce de la menace fantôme : bof mais film au top.
Bande annonce du réveil de la force : cool mais film épouvantablement mauvais... wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#16 05-02-2018 23:42:34

matou
modérateur

Re : Solo: A Star Wars Story

dvmy a écrit :
matou a écrit :

Je viens de voir le traiter. Je suis allergique au ton proposé.
En gros, on mise tout sur des plans sfx et sur une cool attitude à côté, contrebalancée par une dark attitude.
Ou comment Batman de Nolan rencontre Starlord.

Matou je ne comprends pas ton point de vue. Les spin-off n'ont pas "besoin" d'être magiques. Toi qui apprécie The Clone Wars tu devrait être le premier à plébisciter un changement de ton pour les films hors saga! Prenons un exemple au hasard: l'arc de la saison 4 sur Umbara avec le général Krell: rien de magique là-dedans. C'est sombre, noir même... et c'est une pleine réussite! Et c'est du Star Wars, personne ne peut le nier!

Tu as raison, les spin off sont un lieu pour sortir de la routine. Mais j’ai une attente cependant, avoir le sentiment de voir un bout d’une univers immense. Que cet univers s’impose aux personnages et ne soit pas un prétexte à juste nous fourguer un produit.

Hors ligne

#17 05-02-2018 23:58:14

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Solo: A Star Wars Story

Bien heureusement les Star Wars nous racontent encore des histoires (encore que... Pour le VIII ce n'est qu'une moitié d'histoire). Rien à voir avec les derniers Marvel qui ne racontent rien et sont parodiques.

Hors ligne

#18 06-02-2018 00:56:37

matou
modérateur

Re : Solo: A Star Wars Story

Pour moi RO aussi ne raconte qu’une moitié d’histoire.
Solo peut encore me convaincre, tant pis pour le pulp ou pour la folie. Mais je veux un film avec de l’ernegie, de l’exotisme, le sentiment de prendre un train en marche qui m’amène ailleurs.
Si je sens du Nolan ou Marvel dedans, je vais sortir du film.

Pour Marvel, ils sont bons dans les origin story. Mais ils te raconte en fait toujours la même histoire...

Au passage, c’est quoi ce que j’aurai voulu pour ce film? Avoir la même chose que pour Captain America de Joe Johnston.

D’ailleurs lui sur Star Wars c’est quand il veut et où il veut.

Hors ligne

#19 06-02-2018 10:10:30

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Solo: A Star Wars Story

J'ai peur de l'effet Legolas, ou comment donner l'impression qu'un personnage a perdu les 3/4 de ses compétences entre deux films avec un préquel mal dosé...


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#20 06-02-2018 15:31:18

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Solo: A Star Wars Story

Prenons un peu de recul voulez vous...

Premièrement , ce premier Teaser , c'est sans doute pour le Super Bowl , trente petites secondes pour un large public Ricain sevré à la Budweiser & à la testotérone frelaté..
Normal donc de voir des premières images aussi banal ... Sans doute qui ne restituent elles pas ce que sera le film au final.

Malgré tout que pouvons nous en déduire:


dvmy a écrit :

Cela ressemble beaucoup trop à Rogue One

...
Effectivement.. Je rapelle que Rogue One est un succès. Que nous sommes dans un Star Wars Story  qui couvre la  période entre la prelogie et la trilogie.
Pourquoi changer ce qui a été bien perçut en général ?
Moi perso, je n'aime pas trop . Trop terne , pas assez années 70.
Ainsi Solo ressemble à du Rogue One  donc a du JJ Abrams  dans la mouvance STInto Darkness /The Force Awakens sans la Force ( la magie des contes), ni le talent technique & narratif du brave JJ ... (pas un génie, mais quel putain de technique !)

Je plussoie nous sommes toujours dans du SW nouvelle trilogie /next gen'.. Nous ne sommes plus en 1977, ni en 1999.
George Lucas a quitté la partie & ne remettra plus le couvert..En grande partie à cause des fans.
N'a t'il pas déclaré à leur propos : " Quoi que je fasse avec SW , les fans me critiquent".

Tout ce mécontentement si spécifique & virulent des fans se retournent comme par hasard sur Disney & Kathleen Kennedy.

Occasion pour moi de pousser un coup de gueule :

Faut arrêter un peu de s'en prendre à cette pauvre Kathleen Kennedy..
Prenez en vous plutôt à tout ses jeunes" futur prodiges"  a qui elle leur a donné une chance & n'ont pas assuré derrière :  Phil Lord & Christopher Miller , Gareth Edwards , Josh Trank & dernièrement Colin Trevorrow ...

Désolé les gars,Lord & Miller voulaient apparemment faire un film Lego , plutôt qu'un Star Wars  .. Solo devait être traité comme leur comédie à la con : 21 Jump Street ?
Ces tocard improvisaient  des scènes,  ils ne respectaient pas le script de Lawrence " The Empire Strike Back "  Kasdan  ( ils en sauraient plus que lui au sujet de Han Solo? Bullshit!).. Fallait les virer ! Pas même les engager au départ.. Trop gentille la Kathleen .

Maintenant ,elle sauve les meubles à cause incompétents typique de leur époque.
& sur ce coup, j'ai envie une fois encore de lui accorder le bénéfice du doute.

Elle choisit un ami de la famille Lucasfilm . Il a par ailleurs faillit réaliser l'Episode I : Ron Howard. Si on excepte Inferno ( un pur  bidon de lessive ), ces deux derniers films que sont Rush & In The Heart Of The Ocean sont plutôt des oeuvres assez exceptionnelle. Témoignant d'un style old school toujours efficace & d'une belle tenue niveau narration. Ne sacrifiant jamais l'intime sur l'épique de son sujet.

Franchement je n'étais pas très chaud pour un Star Wars Story suite à ma déception Rogue One ( en aucun cas, un mauvais film )..Là, l'étiquette " vilain petit canard" que se traîne Solo me donne plutôt envie de lui laisser sa chance.. Je n'ai rien à perdre , tout à gagner.

Oui j'adore le personnage Han Solo & tout l'univers qu'il traîne avec lui  ( le Falcon , Lando , Chewie , les contrebandiers ) .. Sur un scénario de Lawrence Kasdan qui est à Han ce que DC Fontana est à Spock  ( les auteurs officieux )..& si Ron Howard est aussi en forme que pour Rush ou In The Heart Of The Ocean..
& bien ça pourrait bien  le faire.

prelogic a écrit :

Depuis le 30 octobre 2012, tout est fait de travers en ce qui me concerne. Walt-Disney mise tout sur des concepts produits rapidement écoulables

Disney ne mise rien .. Le Studio ramasse juste la mise.
Disney a beau posséder Marvel , Pixar & bientôt La Fox , le studio n'a aucune compétence sur leur ligne éditoriale.
On ne va pas dire à Kathleen Kennedy comment faire du Star Wars ou Kevin Feige comment faire de la Marvel.
Tant que ça rapporte..  Sans preuve du contraire , Star Wars rapportent toujours autant..

...de raconter de vraies histoires épiques en prenant des risques réels avec d'authentiques artistes conceptuels - comme ce peut être le cas avec Guillermo Del Torro

Des artistes comme Guillermo Del Toro ont mieux à faire que de faire du Star Wars.. Ils préfèrent développé des projets personnels, créés , étoffés leur univers personnel ..  Je ne dis pas qu'ils en rêvent , mais dés fois pour ce type de cinéaste,  un rêve ne devrait jamais ne rester qu'un rêve.

Regarde prend l'exemple de Steven Spielberg. Son rêve le plus fou aurait été de diriger un James Bond.. Il a épanché ce rêve en co-créent Indiana Jones. 

Rappelons nous d'une chose avec Star Wars .. Star Wars ce n'est plus original comme cela le fut en 1977/1983.
Si je veux chercher un univers original , je ne vais pas le chercher dans un Star Wars.

& quand je suis dans un Star Wars , je vois voir un vaisseau de SW , pas un vaisseau de Star Trek ou de Flash Gordon..

mais je crois qu'il est temps pour Kathleen Kennedy et les exécutifs de Walt-Disney de réfléchir à la nécessité de faire confiance aux artistes, de lâcher un peu de lest sur ces projets et d'oser réellement quelque chose de nouveau.

Ca y est .. Kathleen Kennedy a fait confiance à un artiste & en plus il tient la route , pas comme les autres baltringues: Rian Johnson.. J'adore son Last Jedi parce que j'y vois plus un film de Rian Johnson qu'un Star Wars Lambda ..
Sauf qu"apparemment vu l'accueil lapidaire des fans & les polémiques digne de la Prelogie , prouve que ces mêmes fans  ne veulent pas d'artiste & de réalisateurs talentueux comme Rian Johnson..

Moi ça fait  me marrer comme un Salacious Crumb : Maintenant , ils réclament à corps & à cris le retour de George Lucas . Celui là même qu'ils traînaient dans la boue avec la même vigueur qu'ils le font sur Johnson. 

dvmy a écrit :

Matou je ne comprends pas ton point de vue. Les spin-off n'ont pas "besoin" d'être magiques.

Un peu tout de même , c'est du Star Wars..  L' échec de Rogue One à ce sujet , c'est d'avoir ajouté cette magie artificiellement avec le personnage de Donnie Yuen & les apparitions gadgets de Darth Vader ( qui ne sert à rien dans l'histoire ).

Rogue One , c'est aussi d'avoir raté le coche sur la position du film. Ca n'aurait jamais dut être un film de guerre.. Mais plutôt un film de casse, d'espionnage à la Mission; Impossible.
Rogue One loupe sa cible.. Au niveau film de groupe.. Ca manquait de cohésion & de personnages forts.

Solo.. Je te l'accorde , il n'y a pas besoin de magie.. Le personnage n'y croit pas ..& si on respecte sa nature .. Ce film devrait avoir le parfum d'un western, d'un film de pirates dans l'espace ..
Un film d'aventure quoi simple & sans prétentions avec quelque pointes d'humour.. Rappelons que Han Solo  est drôle par moment .

Rien à voir avec les derniers Marvel qui ne racontent rien et sont parodiques.

Je suis d'accord avec toi..Rogue One m'agace , mais je lui reconnais l'attrait que vous pouvez lui porter.
Quelque part ça m'agace qu'on jette d'emblée Solo dans le même panier d'un Marvel qui font le même film depuis 10 ans.

Accordons lui sa chance.. Je n''étais pas partant , mais allez .. Pourquoi pas...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#21 06-02-2018 15:47:53

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Solo: A Star Wars Story

matou a écrit :

Je viens de voir le traiter. Je suis allergique au ton proposé.
En gros, on mise tout sur des plans sfx et sur une cool attitude à côté, contrebalancée par une dark attitude.
Ou comment Batman de Nolan rencontre Starlord.

Rendons à César ce qui est à César.. Starlord est un personnage original ?
Non !! C'est une copie carbone de Han Solo..
Guardians Of The Galaxy , c'est du Star Wars à la sauce Ketchup mayonnaise Marvel.

Merde que Solo me venge de ces Space Opera cyniques de Marvel !!

Je préfère vraiment l'original , le vrai Han Solo , ok ce n'est pas Harrison Ford , mais le petit nouveau Alden Ehrenreich peut me faire le coup de Chris Pine ou il veut quand il veut.

Quand à l'influence Nolanesque.. Je préfére milles mieux celle ci que celle d'un Jon Favreau ou Joss Whedon.

Christopher Nolan est notre Stanley Kubrick .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#22 06-02-2018 17:24:57

Prelogic
Legaliste

Re : Solo: A Star Wars Story

Buckaroo a écrit :

Merde que Solo me venge de ces Space Opera cyniques de Marvel !!

Tu trouves qu'il y a du cynisme dans Les Gardiens de la Galaxie ? Vraiment ? Alors là, je ne sais pas quoi dire... Puisque le retro-réalisme et le retro-marketing ont le vent en poupe ces derniers temps, et si je devais m'appuyer sur mon propre rapport très personnel à la période des années 70 / 80 que j'ai pris de plein fouet, je dirais que le personnage de Star Lord est probablement l'une des figures les plus candides, innocentes et honnêtes du MCU : un môme des années 80 coincé dans un corps d'adulte, perdu dans une époque qu'il ne comprend pas et qui ne le comprend pas. Star Lord est le fils à Maman que nous sommes tous au fond de nous, et qui apprend doucement à s'arracher à son complexe œdipien (Cette magnifique séquence subliminale ou le spermatozoide d'Ego rejoint l'Ovule de sa planète -->> I really want to see you, Really want to be with you my Sweet Lord !)

James Gunn est probablement celui qui, avec des gens comme Jon Favreau et Joss Whedon dans une moindre mesure, a contribué à donner ses lettres de noblesse au MCU. Et c'est d'ailleurs encore le seul encore en lice qui a su résister à la pression énorme de l'agenda dicté par Disney. Probablement parce que Les Gardiens était un test concédé par le Studio, mais il n'en demeure pas moins que ce film a une authentique personnalité, et ne cherche pas à nous vendre un discours frelaté : le propos du film, c'est la nostalgie et l'incapacité de grandir qui sont des problématiques universelles que tout un chacun est en mesure de comprendre et d'appréhender quel que soit son âge, au travers justement du personnage incarné par Chris Pratt. Où est le cynisme ?

Les derniers Star Wars sous Disney sont bien plus sournois et prétentieux en comparaisons. Le propos d'un Episode VII ou d'un Episode VIII, c'est celui de l'arrogance de toute une génération qui ne s'adresse qu'à elle-même, et qui tient conciliabule pour savoir comment rendre hommage le mieux possible ou pas à la trilogie classique, avec le risque de fatiguer le public sur le long terme. Au lieu d'accepter de "poursuivre" le sujet de la manière la plus honnête, on tombe dans des travers inadmissibles qui finissent par pénaliser l'ensemble de l’œuvre sur le long terme.

En regardant les trailers de Solo, je constate que cette dimension "rétro-réaliste" survendue continue sans aucun état-d'âmes. A côté de ça, je me rends compte que tous les trailers en provenance de cette partie de l'Atlantique sont tous calqués sur le même modèle. Comment se fait-il qu'un trailer pour un film Star Wars ne soit pas davantage réjouissant qu'un autre du studio d'à côté, alors même que le teaser de La Menace Fantôme continue de me filer les poils, 20 ans après ?

Tout ce mécontentement si spécifique & virulent des fans se retournent comme par hasard sur Disney & Kathleen Kennedy.

Pourquoi forcément "par hasard" ? Il y a bien sûr les éternels mécontents qui reprochaient à Lucas les origines de Dark Vador, et qui se retournent aujourd'hui contre Lucasfilm à cause du traitement de Luke. Mais en ce qui me concerne, si j'ai quelque chose à reprocher à Kathleen Kennedy ou d'une manière plus générale au système des studios (Dont Disney est l'une des incarnations les plus flagrantes), c'est justement cette orientation "vintage", qui cherche à vendre une certaine idée du passé au public au mépris de véritables idées conceptuelles. J'ai vécu l'époque des années 80 et j'ai eu la "chance" de voir la trilogie classique à cette époque. Je regarde un Rogue One aujourd'hui et je ne lui trouve aucun point commun avec cette période très spécifique du cinéma. Dans le meilleur des cas, je dirais que Gareth Edward (comme JJ Abrams ou Rian Johnson) a inventé le sous-genre "rétro-réaliste" à l'intérieur du Space-Opéra, mais ne va pas plus loin dans la démarche. Il s'agit d'une célébration d'une certaine idée du passé, mais en aucun cas une réincarnation magnifique. Et pourtant, ça n'empêche pas ces films de proposer des choses intéressantes, mais les rares expérimentations visuelles ou narratives sont noyées systématiquement par des considérations fétichistes. Et ces considérations plombent de mon côté toute tentative de faire quelque chose de réellement nouveau et audacieux, même à proximité de la trilogie classique.

Pourquoi persister à ignorer que la perception négative de la Prélogie par le public est la conséquence de cette frilosité mercantile ? Le côté "dark" est tout simplement un choix artistique assumé depuis plusieurs années maintenant, par un groupe de gens œuvrant tous dans une même direction. Et ce choix a des conséquences concrètes sur un certain nombre de décisions - Ne jamais évoquer Anakin, la prélogie, les midichloriens, faire de Rey une Marry-Sue, un cachet mirobolant à Harrison Ford pour rejouer exactement le même rôle, ce sentiment permanent de reboot mal assumé, etc..

Faut arrêter un peu de s'en prendre à cette pauvre Kathleen Kennedy

Kathleen Kennedy n'a pas bronché quand Lucas a été remercié. Et elle persiste aujourd'hui à nous expliquer qu'elle prend souvent ses conseils à la source auprès de son "Maître Yoda". Après avoir passé toutes ces années auprès de Lucas et Spielberg, comment peut-elle n'avoir qu'une si faible conscience de ce que représente Star Wars pour son créateur, et pour le public ? Comme si tout se résumait, finalement, à une politique marketing rétroactive. A-t-elle si peu à proposer comme force de caractère face à Bob Iger et aux actionnaires ? Autant je peux comprendre les désirs inassouvis du public et l'envie d'y répondre, autant cette stratégie unilatérale en faveur d'un "retour aux sources" était la pire chose à faire et à tenter. Une forme de renoncement, enrobée d'un cynisme le plus total en mode : "Je mélange le fait de préserver l'image de marque d'une franchise et la plonger dans le formole".

Désolé les gars,Lord & Miller voulaient apparemment faire un film Lego , plutôt qu'un Star Wars  .. Solo devait être traité comme leur comédie à la con : 21 Jump Street ?
Ces tocard improvisaient  des scènes,  ils ne respectaient pas le script de Lawrence " The Empire Strike Back "  Kasdan  ( ils en sauraient plus que lui au sujet de Han Solo? Bullshit!).. Fallait les virer ! Pas même les engager au départ.. Trop gentille la Kathleen .

Toute l'errance de la politique de Lucasfilm incarnée dans ce seul différent. Après avoir progressivement et gentiment poussé Lucas vers la sortie pour "divergences artistiques", voilà qu'on se retrouve exactement avec les mêmes problèmes mais avec d'autres personnes à la tête de la société. Si le CV des frères Miller posait tellement problème au départ, pourquoi les avoir engagé ? Cette histoire est quand même insensée, sans parler de la "grosse tête" de Colin Trevorrow théorisée par la très humble et très démocrate Kathleen Kennedy. A l'occasion d'un festival il y a quelques mois / années seulement, Lawrence Kasdan se moquait ouvertement de la Prélogie et des choix de Lucas. Et maintenant, il rumine parce que deux types essayent de faire leur boulot le plus correctement possible - c'est à dire, oui quelque part un peu, emmerder le monde avec une interprétation très personnelle du script et du personnage de Han Solo. Visiblement, les frères Miller voulaient un bouffon, quand Lucasfilm souhaitait "prendre le personnage au sérieux". Entre les deux, il y avait surement possibilité de batailler et de trouver un compromis. Sinon, on ne fait pas de cinéma, surtout pas à cette échelle. Tout se passe finalement comme si Lawrence Kasdan gardait jalousement la propriété exclusive du personnage, avec la bénédiction de ses supérieurs. En somme, il fait du Lucas, mais planqué derrière la structure.

Comme je l'ai dit, peut-être que Solo sera bien. Sur un malentendu, tout est possible mais je ne crois pas avoir envie de me déplacer malgré tout. La construction du trailer particulièrement consensuelle et l'obscurité systématique des visuels (pire que pour Rogue One, un comble), me donne le sentiment qu'on poursuit de manière très linéaire une politique rétro-réaliste qui n'a absolument rien à voir avec la trilogie classique, dont les acteurs et l'écriture des personnages sont les premiers à pâtir.

Dernière modification par Prelogic (06-02-2018 17:43:31)


Sans_titre_3.png

Hors ligne

#23 06-02-2018 17:44:03

Haeresis
membre

Re : Solo: A Star Wars Story

Bon, je n'attendais pas grand chose, et au final, je suis intrigué, je vais lui laisser sa chance. Par contre, si le film se révèle très bon, je vais en venir au constat suivant:
"Quand je n'entends pas parler de tuiles sur un film Star Wars chez Disney, c'est qu'il faut avoir peur. Par contre, lorsque j'entends parler de tuiles, c'est que c'est bon signe. Rogue One s'est traîné des tonnes de tuiles, et pourtant, il est bien plus digne d'un titre Star Wars que les deux films de la Postlogie, de mon point de vue."


Buckaroo a écrit :

Ainsi Solo ressemble à du Rogue One  donc a du JJ Abrams  dans la mouvance STInto Darkness /The Force Awakens sans la Force ( la magie des contes), ni le talent technique & narratif du brave JJ ... (pas un génie, mais quel putain de technique !

Evite d'insulter s'il te plait. Gareth Edwards s'est montré plus respectueux et audacieux concernant la compréhension et le respect de l'univers Star Wars, que ne l'a fait le trop surestimé Abrams.


Buckaroo a écrit :

Ca y est .. Kathleen Kennedy a fait confiance à un artiste & en plus il tient la route , pas comme les autres baltringues: Rian Johnson.. J'adore son Last Jedi parce que j'y vois plus un film de Rian Johnson qu'un Star Wars Lambda ..
Sauf qu"apparemment vu l'accueil lapidaire des fans & les polémiques digne de la Prelogie , prouve que ces mêmes fans  ne veulent pas d'artiste & de réalisateurs talentueux comme Rian Johnson..

Oh mais il a parfaitement le droit de proposer sa vision, je vois très bien que Johnson a voulu proposer des trucs, malgré le fait qu'il avait un épisode VII du pauvre réalisé par ce baltringue d'Abrams comme base. Il a fait ce qu'il a pu, je l'ai vu. Mais c'est le résultat, et contrairement à toi Buckaroo, je ne dis pas automatiquement "Amen" à tout ce qui est montré parce que quelqu'un a essayé.
Il a essayé, mais je n'aime pas du tout ce que ça donne, c'est tout.



Buckaroo a écrit :

Un peu tout de même , c'est du Star Wars..  L' échec de Rogue One à ce sujet , c'est d'avoir ajouté cette magie artificiellement avec le personnage de Donnie Yuen & les apparitions gadgets de Darth Vader ( qui ne sert à rien dans l'histoire ).

Chirrut est au contraire la preuve de quelqu'un qui a compris l'univers de Star Wars. Peu importe que ton lien a la Force soit puissant si tu n'a pas l'entraînement approprié pour l'utiliser. On voit d'ailleurs avec Luke et Anakin que sans entraînement, un puissant lien avec la Force donne une perception accrue de l'environnement, tout comme on peut voir que ça permet aussi des capacités accrues au pilotage, bricolage, etc...
Mais c'est ça la différence justement, ça ne se manifeste qu'au niveau mental sans entraînement. Mais utiliser des techniques comme la télékinésie ou la poussée de Force requiert un entraînement. Ce que n'a pas compris Abrams, et malheureusement Johnson n'a pas fait mieux à ce niveau.
En ce qui me concerne, le personnage de Rey, en plus d'être fade et inintéressant, est une véritable aberration quand on en vient à la Force.

Quand à Dark Vador, au cas ou tu l'aurais déjà oublié, c'est qui lui pourchasse et attrape Leia au début d'ANH. Qu'il n'apparaisse pas aurait justement été incohérent. Et la ou Gareth Edwards a été malin, c'est justement qu'il a utilisé Vador avec parcimonie, là ou un mec qui ne contrôle pas son fanboyisme, comme Abrams par exemple, serait tombé dans le piège de le foutre partout dans le film, même la ou il n'était pas nécessaire qu'il apparaisse et l'aurait fatalement rendu fade.


Buckaroo a écrit :

Rogue One , c'est aussi d'avoir raté le coche sur la position du film. Ca n'aurait jamais dut être un film de guerre.. Mais plutôt un film de casse, d'espionnage à la Mission; Impossible.

Ca tombe bien, c'est ce qu'est Rogue One justement, un film d'espionnage, avec le côté guerre qui n'apparaît qu'à la fin du film.


Buckaroo a écrit :

Rogue One loupe sa cible.. Au niveau film de groupe.. Ca manquait de cohésion & de personnages forts.

Vu que le film est davantage centré sur l'histoire qu'il raconte, c'est un peu normal je dirais. Bien que dans mon cas, la plupart des personnages m'ont davantage intéressé dans ce seul film (Chirrut et Baze en tête) que ceux de la Postlogie en deux films.
Et d'ailleurs, vu tout le character-driven maladif qui infeste le paysage audiovisuel actuellement, qu'il y ait un film qui ne le soit pas, ça me donne une bouffée d'air frais.

Dernière modification par Haeresis (06-02-2018 17:46:27)


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

Hors ligne

#24 06-02-2018 18:07:31

McRaktajino
Dernier Jedi

Re : Solo: A Star Wars Story

J'aime beaucoup les affiches :

1517932961-solo.jpg

Ma préférée, c'est celle de Lando !

Hors ligne

#25 06-02-2018 18:15:10

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Solo: A Star Wars Story

A défaut d'être pulp j'espère que le film jouera à fond la carte du western.

Hors ligne

Pied de page des forums