#51 04-10-2017 13:06:24

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

matou a écrit :

Une origine japonaise?

Pas mal pas mal... il y'a effectivement une origine japonaise à cela, mais celle-ci tient elle même son origine directement du titre de ce topic....

Allez un autre indice : Le fameux Capitaine Proton !


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#52 04-10-2017 13:07:49

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

KIRK a écrit :

Je consulte régulièrement ce topic pour avoir des idées de lecture SF )purple

Ah ça fait plaisir smile
Alors reste un peu, j'espère que la résolution de mon teaser te donnera d'autres idées de lecture.


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#53 04-10-2017 13:38:52

Urbinou
vétéran

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

KIRK a écrit :

Bon, actuellement je me fais les 60 romans Star Trek ( Fleuve Noir ) en ebook et je les dévore sans compter ^^

Ils valent le coup ? Ou c'est à peine digne de fan fictions ? Tu lis plutôt quelle période (TOS / TNG...) ?

Hors ligne

#54 04-10-2017 14:22:46

KIRK
vétéran

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

Urbinou a écrit :
KIRK a écrit :

Bon, actuellement je me fais les 60 romans Star Trek ( Fleuve Noir ) en ebook et je les dévore sans compter ^^

Ils valent le coup ? Ou c'est à peine digne de fan fictions ? Tu lis plutôt quelle période (TOS / TNG...) ?

Je les lis par ordre de numéros en fait.
Franchement ils en valent le coup ; j en suis au numéro 23 et jusqu à présent je n ai arrêté qu un seul livre avant la fin . On retrouve bien notre univers et nos personnages préférés. Pour l instant les périodes traitées vont de TOS à TMP ( 1er long métrage ). On apprend pas mal de choses sur la vie privée et l enfance principalement de Kirk , Spock et Bones ; cela complète bien ce que l on sait d après la série et les films.

Bien entendu, selon les auteurs, les situations et les intrigues sont plus ou moins intenses et intéressantes WINKBLUE mais l univers est respecté... et c est déjà énorme par les temps qui courent ^^


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#55 04-10-2017 14:23:55

KIRK
vétéran

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

mbuna a écrit :
KIRK a écrit :

Je consulte régulièrement ce topic pour avoir des idées de lecture SF )purple

Ah ça fait plaisir smile
Alors reste un peu, j'espère que la résolution de mon teaser te donnera d'autres idées de lecture.

Je suis toujours preneur et bon public WINKBLUE donc n hésite pas !


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#56 04-10-2017 14:33:58

matou
modérateur

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

Que vale les livres de Peter David? Un auteur aussi de comics que j'aime bq.

Tiens, une colle(je n'ai pas la réponse) pour notre précieux nico, quels sont les auteurs de comics fan de Star Trek et quels sont ceux ayant fait du Star Trek (en livre, comics)?

Hors ligne

#57 04-10-2017 14:35:02

Urbinou
vétéran

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

Merci Kirk pour ta réponse ! Si tu apprécies, je pense que c'est un gage de qualité, je me laisserai sans doute tenter à l'occasion si l'occasion se présente.
Je viens de voir après une recherche rapide qu'un de mes auteurs de SF favoris, David Brin, a écrit une histoire dans l'univers ST : Forgiveness. C'est une BD, pas un roman, mais quelqu'un ici l'aurait-il lu ?

Hors ligne

#58 04-10-2017 14:44:51

mypreciousnico
_________

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

matou a écrit :

Tiens, une colle(je n'ai pas la réponse) pour notre précieux nico, quels sont les auteurs de comics fan de Star Trek et quels sont ceux ayant fait du Star Trek (en livre, comics)?

Et bien, je suis collé mon cher Matou, je n'ai pas la réponse non plus smile
En fait, je ne me suis jamais intéressé aux comics Star Trek. J'ai bien lu il y a quelques années deux des titres sortis par Delcourt pour surfer sur le succès de ST2009 (il s'agissait de Countdown et de Spock Reflections) mais, c'était pas super dans les deux cas. Quant aux romans de l'UE, je n'en ait lu qu'un, gamin. Il s'agissait de Sarek de Anne C. Crispin...je n'en ai absolument aucun souvenir.

Hors ligne

#59 04-10-2017 18:19:52

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

Bon, retournons à nos moutons.

Je récapitule, nous cherchons un point commun entre :
- la prise vulcaine
- les vêtements de Dark Vador
- le capitaine Proton

Je vous donne quelques autres indices :

- Nous cherchons un auteur de SF qui a été la source principale de ces trois 1ers indices.
- Indirectement (et extrêmement proche) du scenario de l'Empire contre-attaque
- allons vers les comics auquel il a grandement participé surtout au début au travers de Superman, Batman et des dizaines d'autres

Vous voyez, ça envoie du pâté comme un de mes potes n'arrête pas de déclamer .....


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#60 04-10-2017 22:10:55

matou
modérateur

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

J'ai!
Edmond Hamilton!

Hors ligne

#61 05-10-2017 09:11:31

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

Bien smile

Je prépare un petit post sur lui j'espère dans les prochains jours.... aïe aïe aïe dur dur l'enfer du réel


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#62 20-10-2017 09:42:32

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : L'âge d'or de la Science-fiction : à consommer sans modération

Désolé pour le retard concernant Hamilton, dur dur de trouver du temps pour faire quelque chose de bien.

Je vous fais part d'une petite expérience de lecture hier soir, en commençant par m'autociter sur un autre sujet.

mbuna a écrit :

C'est la même chose d'ailleurs qu'en littérature. Je suis en train de m'enfiler des pulps des années 30, dont certaines sont de vraies pépites. Mais mes exigences sont forcément contextualisées à cette période, où on lit des bouquins qui nous parlent d'extraterrestres vivant sur Jupiter ou Saturne. Je ne vais pas les disqualifier pour ça. Certaines de ces nouvelles pourraient être mises à l'écran aujourd'hui (avec les aménagements par rapport à nos connaissances) et les histoires seraient largement aussi intéressantes et profondes que n'importe quelle œuvre actuelle.

Voilà le topo :
Une espèce est en train de pulvériser toutes les autres dans la galaxie. Ils sont vraiment trop forts. En revanche ils sont totalement idiots. Ils ont des sentiments, une conscience, tout ce qu'il faut comme les humains, mais leur nature exceptionnelle fait qu'ils sont et seront toujours plus forts que les autres, qu'on ne pourra jamais parlementer avec eux du fait de leurs limites intellectuelles, et que leur bêtise leur fera toujours faire les pires catastrophes à niveau galactique de destruction. Ils ne sont pas méchants ni même prédateurs par instinct de survie.

Pas mal non ? Il ne me semble pas que cela ait été traité dans la franchise (?), et je me demande bien quels cas de conscience cela engendrerait dans un univers trekkien.
Cette petite nouvelle qui ne mange pas de pain date de 1946. Une nouvelle de 14 pages comme il en existe tant d'autres....

Et en + je ne vais pas vous donner ma source, le titre de la nouvelle ni son auteur. Par ce que...c'est comme ça mdr


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

Pied de page des forums