#1 25-09-2017 04:40:12

yrad
admin

Discovery [phase II : la réalité !]

Maintenant que Discovery est disponible en SVOD partout dans le monde (y compris en France sur Netflix depuis quelques minutes), voici un second topic pour en discuter sur une base concrète, c'est-à-dire après en avoir vu au moins un épisode. mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 25-09-2017 04:47:19

Warp 9
vétéran

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Voilà,voilà............ Je viens de finalement mettre les yeux sur Discovery & je tenais à profiter d'une de mes rares visites dans le coin pour en parler un peu..... & comme j'ai curieusement pas trouvé de topics dédié à Disc alors je mets çà ici. (Libres aux admins de transférer ce post dans le topic approprié au cas ou j'aurais mal regardé.)

Star Trek Discovery: Après des mois à craindre la chose, à me faire dire par certaines personnes que ce serait mieux d'attendre de la voir avant de la détester (aveugle bien sûr à leur propre ironie de lécher les pieds de cette série avant même sa sortie, m'enfin.) Eh bien voilà je me suis enfin tapé les deux premiers épisode.....&............

C'est moche d'avoir eu raison durant tout ce temps.
DoubleFacePalm.jpg

C'est tout simplement...... sans intérêt, insipide. Bon Déjà l'esthétique sent bon le reboot à plein nez (shaking cams, lensflares, les alcoves d'apprentissage vulcaines, l'armement "piou piou", les "Brdge windows", etc.....) & ces fameux Klingons Ooooh, par Khaless ces klingons. Comme prévu non seulement ils sont inconsistants même pour le reboot mais ils sont tellement chiants & ennuyants. Ils parlent lentement & bougent à peine. Les acteurs ne passent pas le meilleur moment de leurs vies dans ces costume lourds & ces maquillages épais & çà se voit.
Les personnages Star Fleet. Y a rien à en dire tellement ils sont sans profondeur sauf peut être la grosse incohérance avec cette commandante en second, donc j'ai déjà oublié le nom, qui semble tout savoir sur les Klingons alors que personne dans la fédé n'a entendu parler d'eux depuis un siècle. M'ouais.
Pour le manque de profondeur on va dire que c'était pareil avec le cast de TNG qui a mis 3 saisons avant de trouver la bonne chimie mais au vu de ce qu'ai j'ai visionné ce soir je doute de me tapper cette série jusque là. Surtout pas avec cette formule une histoire = 3 épisodes.

Une chose encore. C'est bien la seule série Trek ou l'on ne voit pas le vaisseau-vedette dès le premier épisode.... C'est tout dire.

Bonsoir. wink

Dernière modification par Warp 9 (25-09-2017 07:10:13)


“JJ Abrams est au cinéma ce que Donald Trump est à la politique:........ Ce sont ses fans qui sont les plus à craindre."

Hors ligne

#3 25-09-2017 06:53:24

matou
modérateur

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Warpy, tu es notre envoyé spécial ! Encore une bonne raison de vivre chez toi!
C'est un plaisir de te lire.
Le générique c'est bien un générique sur fond crème avec les "blueprint"?

Dernière modification par matou (25-09-2017 06:57:47)

Hors ligne

#4 25-09-2017 07:02:02

Warp 9
vétéran

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

À vrai dire le générique c'est bien la seule chose qui ne m'est pas irrité dans cette série jusqu'ici... C'est juste différent (1) sans faire "DIFFÉRANT!!!!!!"

(1 - Çà fait juste un peu changement des série de plans du vaisseau vedette devant des nébuleuses. wink )


“JJ Abrams est au cinéma ce que Donald Trump est à la politique:........ Ce sont ses fans qui sont les plus à craindre."

Hors ligne

#5 25-09-2017 09:45:24

dl500
TOS Forever

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Petite question...(idiote?)

On la trouve où en gratuit cette série? Et en VOST?

Je ne suis pas pressé...

Ce soir ce sera donc un épisode de TOS, un d'ENT et pour la nouveauté...le neuvième opus de Continues.

Star Trek est mort; vive ST! (ou pas ;)purple )


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#6 25-09-2017 10:20:00

mypreciousnico
_________

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

dl500 a écrit :

On la trouve où en gratuit cette série? Et en VOST?

Le premier mois est gratuit sur Netflix. Il n'y a pas d'autre moyen légal de regarder les premiers épisodes gratuitement.

Hors ligne

#7 25-09-2017 12:31:16

Haeresis
membre

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Bon, vu les deux premiers épisodes de Discovery.

Et... je ne sais pas trop quoi en penser, si ce n'est qu'on a des vaisseaux de Starfleet, dans un univers qui n'est pas celui de Star Trek. Je pense qu'il faut le dire comme ça en fait. Et encore, pour Starfleet, faut préciser, le Starfleet Kelvin, y a pas photo à ce niveau. Du coup, je ne vois pas du tout quel lien il y a avec la prime timeline.

Spoilers:

Les Goa'ul... euh, les Klingons (vous allez souvent me lire faire cette "confusion" lol) ont littéralement des têtes de rémiens, mais même les rémiens de Némésis avaient plus d'expressions faciales que ceux de Discovery. Y en a qui vont regretter Westmore et ses prothèses de l'époque tongue

Et j'ai un problème avec le personnage de Burnham. Car si je m'accorde à ce que j'ai vu de ces deux épisodes, j'ai cru comprendre qu'elle a fait l'académie Vulcaine, et a fini affectée à un vaisseau de la Fédération immédiatement après, mais sans avoir suivi pour autant le cursus de l'académie de Starfleet. Or, il me semble que même Spock a fait l'académie Vulcaine, puis celle de Starfleet, avant de finir sur un vaisseau.

Si ce n'était qu'elle encore, car le coup de l'officier totalement désorienté et paniqué parce que c'est subitement la guerre. Dans un manga / anime, c'est un cliché bien répandu. Mais la c'est sensé être Star Trek, et là je me base sur ce dont je me souviens, mais dans TNG, on nous montre qu'il y a des simulations pour les situations extrêmes (Wesley Crusher à l'académie, je me souviens de quel épisode c'est par contre, si quelqu'un peut me dire lequel c'est, je l'en remercie.)
Et quand bien même c'est dans le futur, c'est très dur à accepter pour moi, car aussi loin que je me souvienne de mes visionnages, que ce soit dans TOS ou ENT, je n'ai pas vu ce cliché se pointer. Du coup je me demande si ce gars a suivi l'entraînement de Starfleet lui aussi.

Quand à l'unique Alien sur lequel on insiste, Saru, il se coltine au début le rôle du pleutre de service, ça s'arrange un peu dans le second épisode, mais bon, c'est un peu facile je trouve de refiler ça à l'unique alien de Starfleet sur lequel ils se concentrent. Il y avait aussi une espèce de C3-PO sur la passerelle, bref, du pur Kelvin à ce niveau.

La situation, que dire, les Goa'ul... euh, les Klingons à tête de rémiens, même si ils hurlent pour leurs morts, qu'ils ont des grandes maisons, et qu'ils parlent d'honneur, je trouve que ce n'est que de l'esbrouffe, car je ne reconnais en rien cette société à ce que je connais des Klingons de ST. Un klingon veut unifier l'empire, à partir d'un vieux vaisseau et un espèce de gardien (le torchbearer) qui se fait poutrer en deux secondes par Burnham. Et le klingon en question devient un martyr pour que le paria prenne sa place. C'est très convenu tout ça.
Quand au fait que ces klingons utilisent un module furtif, hum, c'est pas un peu tôt pour déployer ce genre de technologie ? Surtout du côté des klingons ?

Bon, bref, Burnham active un vaisseau, combat le torchbearer et le tue, ce qui va servir d'excuse pour le klingon qui veut réunifier l'empire. Burnham, vu qu'elle se maîtrise bien, cherche à attaquer les klingons, quitte à essayer d'usurper le commandement du Shenzou. damn
Des flottes klingones et Starfleet s'affrontent, le vaisseau amiral Europa est détruit par un autre vaisseau invisible qui envoie des death gliders goa'ul... euh, des chasseurs qui massacrent le reste de la flotte starfleet. Ensuite une opération commando qui ressemble étrangement à celle de ST 2009. Mort du klingon, prise du pouvoir du paria.
Et Burnham est dégradée et mise en prison par... les hommes qui oeuvrent à la manipulation du monde depuis les ombres ? scratch

Je sais que ça toll pas mal dans mon post, mais je suis très sérieux dans ce que je dis. Ca empile les clichés à la chaînes, ainsi que les copies sans efforts des designs d'autres série, Stargate en tête. Bref, je vais quand même regarder la suite, mais après ce premier contact, je ne vais pas en attendre grand chose pour le moment.

Dernière modification par Haeresis (25-09-2017 14:53:09)


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

En ligne

#8 25-09-2017 13:58:49

TsayLynn
candidat

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

mypreciousnico a écrit :
dl500 a écrit :

On la trouve où en gratuit cette série? Et en VOST?

Le premier mois est gratuit sur Netflix. Il n'y a pas d'autre moyen légal de regarder les premiers épisodes gratuitement.

J'ai touvé ce lien:

#pas de lien de streaming illégal merci#

STD  en VO/VF/VOSTFR
au choix  avec plusieurs liens possible.


Que la journée vous soit propice.

Hors ligne

#9 25-09-2017 15:35:31

yrad
admin

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Bon, j'ai vu moi aussi les deux premiers épisodes de Discovery sur Netflix.

Eh bien, c'est proprement affligeant, pathétique même (du moins à ce stade du développement de la série) ! Ça se croit plus profond et plus intelligent que le reboot de JJ Abrams, mais ça réussit juste à être plus cuistre ou plus méprisant encore (rayer la mention inutile) envers les trekkers. affraid
Inutile de préciser qu'aucune comparaison qualitative ou sémantique n'est possible même avec le moins bon des 726 épisodes du véritable Star Trek pré-2009. Dès lors, parler "d'adaptation de ST" au sujet de Discovery, c'est presque lui faire trop d'honneur !

Strictement aucun fond, juste de pauvres clichés hollywoodiens à gerber, avec cette insupportable prétention post-BSG 2003 à vouloir systématiquement transposer en SF l'actualité du monde réel. Mais n'est pas Ronald D Moore qui veut. Et au lieu d'éclairer, d'enrichir, ou d'élargir le réel, ce type de transposition forcée et convenue l'appauvrit en multipliant les contresens politiques ou sociologiques. roulette

Alors bien entendu, c'est le festival non-stop des incohérences en flux tendu, insultantes envers la continuité millimétrée du ST historique (1964-2005), sans pour autant disposer de l'alibi internaliste de la nouvelle "Kelvin timeline" du reboot de 2009. 

Quant au "volet Klingon" de Discovery, on tombe littéralement dans les bas-fonds des productions Asylum ! Je n'en ai pas cru mes yeux ni mes oreilles ! eek
En comparaison, les Klingons de ST Into Darkness, c'est du Shakespeare. ko

J'ai même réussi à m'endormir deux fois durant le visionnage (il m'a donc fallu revenir en arrière) ! Or en tant que cinéphile et sériephile adepte du binge watching, cela ne m'arrive justement jamais, même avec les pensums les plus imbitables de la Nouvelle Vague ou du cinéma slave ! C'est dire à quel point le rythme de Discovery est engageant et son scénario crédible. rolleyes

Hormis l'interprétation de Sonequa Martin-Green (à peu près aussi fine et sensible que dans The Walking Dead), il n'y a strictement rien à sauver dans ces deux premiers épisodes de Discovery (contrairement aux trois films du reboot abramsien où il était toujours possible de trouver – certes en cherchant bien – quelques détails plus ou moins recevables). Pas même le générique ne tient la route : il se croit original, mais il se contente en fait de singer maladroitement celui de la série Westworld... sur une musique d’ascenseur. damn

Je me fendrai d'une critique plus consistante ultérieurement… mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#10 25-09-2017 16:11:00

scorpius
Nowhere Man

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

1x01 & 1x02

Autant évacuer le malaise tout de suite, oui ce n'est pas du "vrai" Star Trek. Pour répondre à une question que des membres du forum se posaient : il s'agit clairement d'une adaptation de Star Trek et absolument pas d'une "suite" d'ENT/préquelle de TOS (malgré ce que le marketing tente de nous faire croire).

Cette adaptation reprend donc de nombreux élément iconiques de l'univers Star Trek, tout en convoquant de nombreuses influences extérieures au trekverse. Les influences en question sont trop nombreuses pour être listées et malheureusement elles ne sont pas toujours homogènes avec l'idée qu'on peut se faire de Star Trek. C'est vraiment le reproche principal que je ferai à la série à ce stade, ça bouffe grossièrement à tout les râteliers sans que la démarche ait du sens. Une adaptation de Star Trek qui profite de son statut pour destructurer l'oeuvre originale, l'aborder sous un nouvel angle pour mieux l'étudier, potentiellement, je dis pourquoi pas. En gros un équivalent trekkien à "Red Son" ça m'emballerai pas mal. Pour le moment "Star Trek : Discovery" en est (très) loin. Ce n'est qu'un space-opéra basique, aussi insipide qu'oubliable. Il y a certes du rythme, ça gère pas trop mal la science du cliffhanger, et visuellement c'est solide bien que très proche des standarts visuels d'un "The Expanse" (les mecs sont allergiques aux couleurs) mais ce sont des "qualités" qu'on retrouve aussi chez Michael Bay... A l'heure actuelle cette adaptation de Star trek en est là...   

Malgré tout je ne désespère pas que les choses s'arrangent et que la série trouve un moyen de s'ancrer dans autre chose que cet espèce de best of SF sans grand intérêt (peut être lorsqu'on découvrira le Discovery, justement). J'ai fait une croix sur un Star Trek en phase avec la période Roddenberry/Berman, mais je continue de croire qu'il est possible qu'en tant qu'adaptation/relecture elle puisse proposer des choses intéressantes à l'avenir.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#11 26-09-2017 09:37:15

TsayLynn
candidat

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

TsayLynn a écrit :
mypreciousnico a écrit :
dl500 a écrit :

On la trouve où en gratuit cette série? Et en VOST?

Le premier mois est gratuit sur Netflix. Il n'y a pas d'autre moyen légal de regarder les premiers épisodes gratuitement.

J'ai touvé ce lien:

#pas de lien de streaming illégal merci#

STD  en VO/VF/VOSTFR
au choix  avec plusieurs liens possible.


désolée, j'aurais dû vérifier


Que la journée vous soit propice.

Hors ligne

#12 26-09-2017 17:42:06

mypreciousnico
_________

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Discovery 01x01 The Vulcan Hello / 01x02 Battle at the Binary Stars

Bienvenue dans Star Trek Discovery, la série ou explorer l'univers implique de…se mettre sur la gueule avec des trolls de l’espace. Ou comment utiliser le label Star Trek pour mettre en scène une énième guerre stellaire sur fond de nihilisme.

J’avais une envie furieuse d’aimer la série ! Profondément attristé par l’annulation d'Enterprise en 2005 et globalement peu emballé par la Timeline Kelvin proposée par JJ Abrams et son équipe, j'attendais avec impatiente une nouvelle série Star Trek à la télévision, le terrain d'expression privilégié de la franchise. J’ai donc suivi avec passion les encourageantes premières infos : du beau monde d'annoncé, la promesse d’une ambiance retro-futuriste… Certes, l'idée de situer les évènements 10 ans avant la série originale me paraissait hasardeuse. Pourtant, traitée par des auteurs intelligents et respectueux du matériel d’origine…pourquoi pas ? La créativité nait de la contrainte après tout.

Hélas… la déception est de taille devant le produit final, puisque j’ai trouvé ce pilote de Discovery tout simplement mauvais. Le premier épisode fait illusion pendant les 20 premières minutes. Le second est affreux : pour parvenir à le terminer j'ai fini par le mettre en vitesse 1.5 au bout d’un moment mad

Bien entendu, cette critique ne porte que sur les deux premiers épisodes de Star Trek Discovery. Peut-être réviserais-je mon jugement à la lumière du reste de la saison. Je précise également que je me concentre presque exclusivement sur les liens qui unissent cette nouvelle série au reste de la franchise, l'histoire à ce stade étant assez peu développée.

Un reboot qui ne dit pas son nom

Prétendument située dans l’univers original, Discovery n’a pourtant pas grand-chose à voir avec la franchise dont elle porte le nom.

On aimerait nous faire comprendre que la continuité c’est vieillot. La cohérence c’est pour les gardiens du temple, semble-t-on nous dire. Seules comptent les histoires racontées, soit le même argument avancé par les lecteurs de Comics pour justifier l’immobilisme cyclique des univers DC/Marvel depuis les années 60.

Par conséquent les deux premiers épisodes de Star Trek Discovery sont remplis d’incohérences de forme et de fond envers le Trekkverse original. Trop pour que l’on puisse sérieusement considérer que ce qui nous est raconté se déroule 70 ans après Enterprise et 10 ans avant la Série Originale (deux ans après "The Cage" le toute premier pilote de Star Trek).

À la rigueur c’est à peu près raccord (au moins visuellement) en tant qu’éventuel prequel de la Kelvin timeline initiée par JJ Abrams : de l'action avant tout, des effets spéciaux clinquants, un état d'esprit négatif et pas davantage de fond. Certaines critiques presse parlent d’un fond actualisé et d'une grande richesse thématique. Quel fond ? Quelle richesse ? Qu’il faut tirer les premiers ? La pureté de la race ?

La continuité, un détail ?

Pourtant, LA grande force du Trekkverse, jusqu’en 2005, c’est sa cohérence ultra solide, presque à toute épreuve : un univers crédible dont tous les segments se répondent et participent à tisser la plus vaste histoire du futur de l’audiovisuel, rien que ça !

Hélas, aujourd’hui, une idée est profondément ancrée dans la tête de beaucoup de gens : la continuité c’est lourd, c’est un frein à la créativité et ça fait fuir les spectateurs qui souhaiteraient découvrir l’univers. En effet, qui est prêt à s’infliger presque un mois complet, non-stop, 24h/24, de visionnage d’un univers qui compte plus de 700 opus juste pour pouvoir regarder la petite dernière en date ? Il faudrait être un complet No-life ou un fou, peut-être même les deux !

C’est compréhensible, mais, dans ce cas, pourquoi ne pas situer la série dans un futur lointain post-Voyager avec à la clé tout un terrain de jeu débarrassé de (presque) toutes les contraintes de continuité. C’est ce qu’avait fait Gene Roddenberry dans les années 80 lors de la création de The Next Generation, avec le succès que l’on sait.

D'ailleurs, chaque série de la franchise est parfaitement regardable sans avoir connaissance du reste. Car, si dans Star Trek l'ensemble est supérieur à la somme des parties, il n'en demeure pas moins que lesdites parties s'en sortent parfaitement bien déconnectées du reste. J'ai découvert le Trekkverse dans le plus parfait désordre et ça ne m'a jamais empêché ni d'aimer, ni de comprendre, même si, bien entendu, tout revoir dans l'ordre permet de mieux apprécier la trame globale et les échos internes.

Alors, puisque seules comptent les histoires, et puisqu’il était possible de raconter lesdites histoires en situant l’action beaucoup plus loin dans le futur, quel est l’intérêt de se mettre en position d’être freiné par l’univers existant ? Pourquoi situer la série juste avant TOS si c’est pour ne pas en respecter ni l’esprit, ni le visuel, ni les institutions, ni les races développées ? Pourquoi même s’appeler Star Trek tout court ? Après tout créer un univers de toutes pièces c’est encore le meilleur moyen de raconter ce que l’on veut, comme on le veut. Ou alors c’est qu'il n'y a pas que les histoires qui comptent finalement ?

Car il est bien évident qu'en situant Discovery juste avant la toute première série Star Trek, la plus ancienne, celle des années 60, on s'expose à tout un tas de problèmes de continuité pour ne pas contredire ce que la franchise avait dévoilé de l'univers pré-Série Originale et parvenir à être raccord visuellement. Une gageure et le mot est faible, d'autant que Discovery est également sensée faire suite à Enterprise, elle-même déjà un prequel... En clair, on martèle que la continuité c’est un frein à la créativité...tout en faisant tout pour que la continuité pose problème, c’est presque de la Schizophrénie.

Est-ce à dire que l’on veut le beurre et l’argent du beurre ? On se situe chronologiquement proche de la Série Originale pour des questions de communication, mais sans en assumer les risques narratifs et visuels et sans même reconnaitre franchement que l’on fait purement et simplement un reboot ?

Il faut plus de modernité : de l’action et des SFX dernier cri

On me rétorquera probablement qu’il s’agit de moderniser le visuel et les thèmes de la série. On ne peut décemment pas mettre en scène en 2017 comme en 1966. C’est exact, et ça n'aurait posé de problème à personne si Discovery s'était déroulée chronologiquement après tout le reste.

D’ailleurs, même si je n’ai pas aimé Star Wars Rogue One, je dois lui reconnaitre au moins une franche réussite : parvenir à nous faire croire qu’un film de 2016 se déroule juste avant (littéralement quelques minutes et non pas 10 ans) un film de 1977. Est-ce à dire que Star Wars réussirait là ou Star Trek ne pourrait pas ?

C’est du cinéma, ça n’est pas pareil ? Pourtant la série Star Trek Enterprise, au début des années 2000, parvenait à nous faire apparaitre futuriste le vaisseau de James T. Kirk (le vrai, pas une version remise au gout du jour). Il est de bon ton aujourd’hui de taxer Enterprise de série ringarde et coincée dans les 90’s. Mais si on la compare aux séries qui lui sont contemporaines elle n’a pourtant pas à rougir de la comparaison. Mais ce sont peut-être toutes les séries de cette époque qui sont coincées dans les 90’s…Allez savoir !

Pour en revenir à Discovery, il faut dire que sur la forme ils ont mis les moyens : les effets spéciaux sont le nec plus ultra de ce qui se fait en TV à l’heure actuelle (exactement comme pour chaque série de la franchise d’ailleurs), en termes d’éclairages, de costumes, d’accessoires, la série se paye même le luxe de rivaliser directement avec les longs métrages de Bad Robot qui disposent pourtant d’un budget autrement plus confortable et ça c’est une première !

Pourtant, la réalisation n’est pas à la hauteur de ces formidables moyens : une overdose de plans débulés, une esthétique à la mode pleine de lenseflares, des plans d’esbroufe qui tournent comme dans un grand huit…. Ça n’a pas de sens et ça ressemble à n’importe quel blockbuster de ces 10 dernières années : de Transformers à Pirates des Caraïbes en passant par…les Star Trek de Bad Robot...une question de gouts c’est vrai...

...Mais, l'impression ne m'a jamais quitté d'être devant un de ces énième blockbuster du moment, un truc plein d'argent qui ressemble à tous les autres trucs plein d'argent, qui racontent la même chose, de la même manière en changeant juste le nom des personnages et les acteurs. Il faut que tout soit plus grand, plus gros, plus violent, plus bruyant, plus rythmé...plus vide en fait...

Nous sommes clairement dans une adaptation de Star Trek, dont on retient quelques gimmicks, des sons, l’aspect des phasers, des appels du pied en forme de drague pour le Trekker... Pour le reste ça bouffe à tous les râteliers de la Science-fiction, sans que ça soit cohérent ni même intéressant : j’avais davantage l’impression d’être dans The Expanse que dans Star Trek.

Ne parlons pas des Uruk-hai Klingons, une sorte de mélange improbable entre l'univers de Warhammer 40 000 et les Goa'ulds de Stargate. Des Klingons sérieux comme des papes, qui n’ont rien à voir avec ce que la franchise avait déjà montré d’eux, servis par des acteurs incapables de parler avec leurs prothèses, le tout dans un décorum de Fantasy...tout cela est long et gênant à regarder.

La messe est dite depuis le 13 mai 2005 et l’annulation de Star Trek Enterprise

Pour conclure, je dirais qu'a ce stade Discovery est une mauvaise série, de la mauvaise Science-fiction et du mauvais Star Trek. Je ne doute pas une seule seconde du succès de cette production. Tant mieux pour ceux qui ont aimé, mais, il y a clairement une volonté de ne pas raconter du Star Trek tout en affichant quand même le nom.

Alors tant pis, je serais probablement taxé de gardien du temple ou de fan fétichiste pour ne pas participer à la grande partouze médiatique artificielle autour de la série. C’est une casquette que je veux bien porter. Tout comme Dvmy, je ne me sens plus fan de Star Trek. La franchise ne me parle plus, je la laisse à d’autres et je vais me contenter du Star Trek historique pour le moment.

Peut-être que la suite me donnera tort.

Hors ligne

#13 26-09-2017 18:14:11

dl500
TOS Forever

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Merci pour ce retour, qui rejoint le mien.

Et bien, on est quand même quelques uns à être désabusés et plus même...


(il me tarde de lire Yrad sur Unification  wink )

Et je ne trouve pas de critique "objective" sur le net (à part dans le commentaires), tout y est en faveur de la forme actuelle et de ce côté à effacer le kitch du ST historique.
726 épisodes (TAS est ouvertement oublié dans le comptage des séries) et 10 films foutus à la poubelle.

ps: je n'ai pas pu mettre mon avis sur l'épisode 2, je l'ai mis à la suite du 1 puisque le sujet n'a pas été créé... wink

Dernière modification par dl500 (26-09-2017 18:33:00)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#14 29-09-2017 13:53:05

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

J'ai craqué.
Je désirais attendre , me laissait de la marge. Mais en tant que  Trekker Français, Discovery est bien la première série Trek que je peux suivre sans attendre des mois ou des années avant sa diffusion en France. Après mûres réflexions , ça représente pour moi , une expérience inédite en la matière..

J'ai franchit le cap ( Alea jacta est ) ...Voici mon avis sur :

The Vulcan Hello / Battle At The Binary Star

Je pousse d'abord un gros ouf de soulagement. Discovery n'est pas la catastrophe ( naturelle, industrielle , biblique ) que je présageais depuis des semaines  smile ..
Mais force est de constater qu'en tant que Star Trek , ça reste assez médiocre & en tant que série TV assez quelconque..Niveau Agent of The Shield quoi .. Un pur produit de substitution. sad

Deux points de vues se sont imposés en moi. Le Trekkie iconoclaste ( Pourquoi Dieu aurait il besoin d'un starship ? ) & l'amateur des STKelvin ( Relax Cupcake , it's just a joke ) .

star-trek-capt-kirk.jpg?w=450
The Real Captain Kirk
Techniquement , artistiquement , ce Star Trek est au top ( mais assez en dessous d'un Game Of Thrones sad ) ..
Mais on en attend pas moins d'une série Trek. Sans surprise donc de ce côté là . Le contrat est juste rempli, sans excés.

Pourtant Discovery commence plutôt bien. Il y a un parfum d'exploration & de Starfleet style life dans les premières scènes. Les personnages sont bons & assez vite captivant.  En particulier le Captain Georgu ( excellente Michelle Yeoh ) & Saru ( Doug Jones nuff said ) . Saru est le personnage imminent Trekien du show, un Data , Odo , Spock à en devenir.
Le personnage principal Michael Burhnam est intriguant, à défaut de nous emballer direct ..Sorte de mélange entre Spock & Worf pour le background,  qui pête un câble,  comme le reste de tout ces épisodes, lorsqu'elle se prend soudainement pour le Kirk Kelvin.

Dés lors que la menace Klingon fait : "booouh !" , la série & son personnage principal part littéralement en vrille .. Si le but du Kirk Kelvin était, dans sa supposé connerie , de sauver des vies & d'éviter des guerres, Burhnam c'est tout le contraire.. Frapper l'ennemi, déclarer la guerre. Ok le personnage se ressaisit dans le second épisode.. Elle retrouve son calme,  a un plan Trekkien en diable pour régler le conflit avec paix & prospérité . Sauf que dans son exécution, elle fait ( sans trop savoir pourquoi ) tout le contraire. Ainsi son Capitaine meurt dans l'action & là voilà responsable d'une guerre .
Burhnam passant par toute les étapes de Spock à Worf en passant par le Kirk Kelvin pour  finir tout bêtement en Tom Paris soit le personnage le plus minable de l'héritage ST (Elle est encore plus conne que lui , elle prend perpét' ).

Vous l'aurez  compris. Ces deux premiers épisodes fonctionnent plus comme préquelle que pilote. C'est une enterprise ( sans jeux de mots ) de destructions massives de tout ce qui fait le charme & la puissance de l'esprit " Breaking Good " de Star Trek,  par la plus stupide , la plus facile , la moins inventive des manières.
De quoi prendre la mouche ? D'en être dégoûter ? .. Peut être pas si on songe que derrière ce marasme ambiant , il y a une possibilité de reconstruire cet esprit..
Donc restons optimiste, le vrai pilote sera sans doute les deux prochains épisodes .. Mais bon, ça semble bien barré comme en atteste le Scylla de ma Charybde :

350?cb=20160813174006&path-prefix=en
The Kirk Kelvin

Oui Star Trek Discovery est plutôt cool dans son emballage..Son problème est son manque totale d'inventivité . Ces deux premiers épisodes se contentant de recycler l'intégralité des STKelvin  sans grandes convictions & n'importe comment .. On prendrait cela d'un regard amusé , si en même temps Discovery ne pillait pas dans l'héritage.
S'en dégage alors un sentiment  de "déjà vu " assez vite barbant . Ainsi la grande bataille du second épisode est d'une banalité affligeante, cousine attardé de celle de ST Nemesis ( déjà  très bof ), éperonnage  à l'appui.

Le plus navrant est qu'en  terme narrative & action , Discovery n'arrive même pas à la cheville de ces  monuments de SF que sont Babylon V & Battlestar Galactica.
Je ne suis pas emballé par les travaux de Bryan Fuller , mais force était de reconnaître un certain talent pour présenter ces séries de manière cohérente.
Là je suis plutôt surpris de sa part par la stupidité de certaines scènes , & de certains partis pris .. comme de faire de Sarek littéralement un Obi Wan Kenobi ( sic !) que Burhman s'en va consulter  par Skype en plein alerte rouge .. Les Klingons n'en sont pas en reste.. Je n’exagère pas quand je dis que la menace qu'ils représentent n'est qu'un simple : " bouh !" qui ferait fuir qu'un petit chaton. En action , nos braves soldats de l'empire ( dans une énième guerre civile ) semblent être sous valium & son grand leader K'vuma jamais à la hauteur de Georgu ( ni des autres Klingons historiques ).

Georgu, c'est juste dommage qu'elle disparaît ainsi. A croire que les scénaristes n'ont rien compris à Game Of Thrones. Si la mort d'un Eddard Stark est si touchante , c'est parce qu'on a pris le temps de le connaître sur tout une saison . Pas le temps pour Georgu, elle crève stupidement au bout du deuxième épisode dans une conclusion qui tue dans l'oeuf toute la "féminisation " donc se faisait preuve jusqu'ici le show.. Ainsi la conclusion laisse planer que si le monde de ST entre en guerre, c'est à cause de deux femmes aux commandes.. roll

Georgu aux commandes, avec Burhnam toujours en cellule , Discovery aurait eut une gueule authentiquement plus Star Trek..
Mais bon  comme le real Captain Kirk: " je ne crois pas au no win scenario " ,  j'aime à penser que ces égarements narratives serviront de base pour la rédemption de Burhnam & de l'esprit Trek tel qu'on l'aime..
Non pas Game Of Thrones , mais  Game of Hopes , non pas Breaking Bad, mais Breaking Good..

J'attend ainsi le vrai pilote pour juger si ça va de l'avant ou se contente de recycler ST.

Pour l'instant , c'est médiocre & du tout venant...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#15 29-09-2017 14:36:10

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Buckaroo a écrit :

Le personnage principal Michael Burhnam est intriguant, à défaut de nous emballer direct ..Sorte de mélange entre Spock & Worf pour le background

Michael Burhnam a une culture vulcaine mais est de nature 100% humaine. Pour moi elle tend beaucoup plus vers un perso à la 7of9 (nature/culture).
D'ailleurs lorsqu'elle arrive sur le vaisseau (le flashback 7 ans avant), dans l'ascenseur la Capitaine commence déjà à la titiller la dessus en lui rappelant sa vraie nature.
Bref, le temps de ces scènes on a repris totalement le contexte du début 7of9/Janeway.
Et puis 7 ans plus tard, à force de cotoyer des humains, Burhnam n'a plus grand chose de vulcain et pète des câbles de partout... des émotions humaines avec la catharsis vulcaine. En bref, elle est devenue le pire des 2 mondes. Ceci expliquant cela.

C'est comme ça que j'ai interprété les 2 personnages et surtout celui de Burhnam... Mais je m'interdis presque de le faire puisqu'il faudrait que les scénaristes de ce truc connaissent aussi bien ST que moi, et j'ai comme qui dirait quelques doutes.


Je suppute, mais j'imagine bien aussi que ces 7 années sur le vaisseau qui ont engendré ce changement chez l'héroïne soient motifs à flashbacks incessants pour comprendre petit à petit ses actions. Puisque des flashbacks on en a eu droit à une tripotée déjà. Tiens, un procédé explicatif comme dans la série KungFu avec David Carradine et "le petit scarabée" mdr . Et ainsi, même si la Capitaine est morte, elle resterait un personnage récurrent voir principal.
Supputations, supputations.... surtout que je n'ai rien suivi de la promo/spoilers/annonces/Com à la con.


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#16 29-09-2017 16:12:33

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

mbuna a écrit :
Buckaroo a écrit :

Le personnage principal Michael Burhnam est intriguant, à défaut de nous emballer direct ..Sorte de mélange entre Spock & Worf pour le background

Michael Burhnam a une culture vulcaine mais est de nature 100% humaine. Pour moi elle tend beaucoup plus vers un perso à la 7of9 (nature/culture).

Tiens , c'est absolument vrai ce que tu dis .. j'y ai vu du Worf, du Spock , du Kirk Kelvin & du Tom Paris.. Que des personnages masculins..
Mais c'est juste ce que tu dis . Elle se rapproche de Seven au bout du compte .. Son pétage de plomb , ses réactions de gamine apeurée , c'est du pur Seven..

Pas sûr que ce traitement adulescent me plaise à la longue .. Ca  nuit à mon sens à la féminisation revendiquée du show.. La femme est encore un sexe faible dans Star Trek ( Janeway a paumé le Voyager dans le cosmos, Burhnam a déclaré la guerre ) roll
J'espère que le prochain épisode se déroulera plusieurs années plus tard.. Que la prison transforme Burham en une vraie femme forte , pas une petite gamine qui se fait dessus & déraille  à chaque fois qu'un Klingon fait " bouh! " .
Je croise les doigts pour le prochain épisode.

C'est comme ça que j'ai interprété les 2 personnages et surtout celui de Burhnam... Mais je m'interdis presque de le faire puisqu'il faudrait que les scénaristes de ce truc connaissent aussi bien ST que moi, et j'ai comme qui dirait quelques doutes.

Ils connaissent Star Trek crois moi.. Maintenant qu'ils ont bien pompé les STKelvins , ils leur restent une source de plus de 750 épisode et 10 films pour puiser des idées..
Ils ont déjà commencé d'ailleurs avec la grande bataille sur celle de ST Nemesis .
C'est ça pour l'instant ma plus grande tristesse .. Aucune idées nouvelles à l'horizon , juste un rehash de ST. sad


Je suppute, mais j'imagine bien aussi que ces 7 années sur le vaisseau qui ont engendré ce changement chez l'héroïne soient motifs à flashbacks incessants pour comprendre petit à petit ses actions. Puisque des flashbacks on en a eu droit à une tripotée déjà. Tiens, un procédé explicatif comme dans la série KungFu avec David Carradine et "le petit scarabée" mdr . Et ainsi, même si la Capitaine est morte, elle resterait un personnage récurrent voir principal.

Ah les flashbacks ! C'est l'un des grand ratés de ces épisodes.. Tu m'enlèves les mots de la bouche , ça fait effectivement Très Kung Fu lol . Il n'y avait pas l'art & la manière du flash-back comme dans Breaking Bad ou Battlestar Galactica..
Ici dans Discovery , ça ne faisait que surligner l'action ou  l'essence du personnage , & ça arrive souvent comme un cheveu dans la soupe .. J'ai comme l'impression que ce double épisode préquelle grille toutes ses cartouches d'entrée.. Tuer Georgu dés le deuxième épisode .. Je doute qu'elle est la même puissance dans un flash-back ..
En tout cas , je pense comme toi le Shenzou & Michelle Yeoh sont rappelés à revenir.. dans des flashbacks..
Pas de surprise donc ...

Reste tout de même pour les amoureux de ST , Saru.. C'est le seul personnage a ne pas subir le marasme ambiant & il est divinement Trekkien dans l'âme .. Il a tout le potentiel pour être le Data du show. Là encore , je croise les doigts pour que les scénaristes ne le relègue pas en arrière plan & qu'ils ne  le tuent pas stupidement en fin de saison , voir dans le prochain épisode.

Enfin , il faut être honnête ces deux premiers épisodes sont une préquelle.. Pas le vrai pilote de Discovery.. Quoi qu'en pense ce falot de Bryan Fuller , les star de la franchise , ça sera toujours le starship & son capitaine... Attendons de découvrir le Discovery avant d'avoir un jugement aussi négatif.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#17 29-09-2017 16:58:37

IMZADI
Memory Alpha

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Je crois aux flashbacks aussi. Yeoh était excellente, (en plus de sa beauté qui m'a fait une entorse à la rétine) ils vont pas se passer d'une actrice comme ça, comme ça.

Au pire le 3ême épisode va se dérouler 1 an après. Dans "after trek", on voit un passage où Burnahm est sur le Discovery sans grade et traitée comme une paria.


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#18 29-09-2017 19:31:24

McRaktajino
 

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Je viens de regarder le 2e épisode, c'est globalement bon.
J'aimerais vraiment que cette série soit un juste milieu entre les films de JJ et TNG qui reste pour moi la référence l'ultime de cet univers.

Le principal problème c'est encore ces Klingons discounts.

Déjà leur apparence et l'intérieur de leur vaisseau sont super moches. Dans Star Trek into the darkness j'avais déjà trouvé leur apparence décevante par rapport à mes "attentes", mais pas moche.
Là non, c'est juste moche.

Autre souci, c'est quand ils parlent. C'est long et ennuyant. Déjà leur façon de parler n'a aucun tonus comparé à avant, on dirait des Klingons du troisième âge. En plus ils parlent tout le temps en Klingon. Ils sont entre eux, on le sait qu'ils parlent en Klingon, vous pouvez nous mettre une VF.
Dans l'épisode où Jadzia et M. Worf sont membres d'un oiseau de proie, tout le monde parle en français pour que ça soit plus agréable à suivre alors qu'on se doute bien qu'ils parlent en Klingon.
En plus ils ont du mettre ça car ils ont imaginé que des puristes allaient trouver ça génial. Déjà, c'est jamais une bonne idée de chercher à les satisfaire et en plus je parie qu'ils ont trouvé ça bidon.


Ces Klingons vont payer pour être aussi nul et Michael va s'en charger !

Michael… Mais c'est quoi ce prénom ? Ça me choque pour ou autre chose dans le genre, c'est juste étrange quand ils l'appellent.

Mais en tout cas, Michael, elle assure. Sa présence imposante me satisfait pleinement. Pour son histoire, même si ils n'ont pas du se racler énormément la soupière pour pondre ça, j'aime bien le coup de l'orpheline élevée par les Vulcains.
Élevée par Sarek en personne. Je me serai bien passé de ce "fan service", en plus c'était la bonne occasion de créer une nouvelle figure marquante, mais c'est bon, Sarek ça ira.

Par contre il ne faudrait pas qu'ils nous fassent une grosse "bad-ass" de service, je n'aimerais pas. La scène où elle arrive comme une fleur sur la passerelle après avoir traversé le vide interstellaire, c'est un peu limite. Dans le très crétin Fortress 2, ce bon vieux Cricri fait pareil. C'est mille fois plus couillon dans ce film, mais j'y ai quand même pensé, donc attention.

Sinon, elle est parfaite. Un personnage principal comme ça me va très bien.


Pour le reste, c'est très chouette. La bataille est bien amenée et pas trop mal mise en scène. Michelle Yeoh s'en sort bien dans son rôle de capitaine de Starfleet lambda. Le coup des Klingons qui laissent des survirants pour qu'ils puissent raconter et un classique de méchant mais toujours efficace.
Le seul truc un peu trop expédié dans cette bataille, c'est quand les filles se téléportent sur le vaisseau ennemi à la fin et défouraillent plein de Klingons, même au corps à corps. Mais au moins l'antagoniste est clairement défini maintenant.


Juste, un peu n'importe quoi le tribunal à la fin avec les visages dans l'ombre. C'est Starfleet qui la juge, pas la confrérie des voleurs…


De bonnes bases sont posées avec ces 2 épisodes et donc : vivement la suite !
Et puis ça fait du bien de retrouver cet univers, je pense que du coup je vais continuer la saison 6 de DS9 que j'avais laissé tomber.
 
 

Dernière modification par McRaktajino (29-09-2017 19:40:53)

Hors ligne

#19 29-09-2017 19:49:38

dl500
TOS Forever

Re : Discovery [phase II : la réalité !]


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#20 30-09-2017 13:25:48

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

McRaktajino a écrit :

Je viens de regarder le 2e épisode, c'est globalement bon.
J'aimerais vraiment que cette série soit un juste milieu entre les films de JJ et TNG qui reste pour moi la référence l'ultime de cet univers.

Pour l'instant , je ne vois aucune trace de TNG , Discovery tendant plutôt vers les STKelvins & Voyager..
A la fin de l'épisode , Burnham finit comme Tom Paris & comme l'a très bien remarqué notre ami Mbuna , elle possède ( pour l'instant ) tout les attraits de Seven Of Nine.

Allez je peux te concéder Saru ( Doug Jones ) , un personnage qui aurait put avoir sa place dans TNG , tant il fait vraiment extra terrestre .
Il est pour l'instant , le seul personnage qui m'accroche réellement.. L'autre , Georgu , ils l'ont tués bêtement pour faire un coup à la GOT.

Le principal problème c'est encore ces Klingons discounts.

Déjà leur apparence et l'intérieur de leur vaisseau sont super moches.

Autre souci, c'est quand ils parlent. C'est long et ennuyant. Déjà leur façon de parler n'a aucun tonus comparé à avant, on dirait des Klingons du troisième âge.

Tu es dans le vrai.. Pourtant , je ne trouve pas le design moche & hideux.. Par contre toujours pas compris la valeur de leur navire censé être un vieux galion Klingon, mais  qui met pourtant une branlée au nec le plus ultra de Starfleet .. Dans ST2009 , le Narada lui venait du futur , donc c'était logique que Starfleet se prenait une telle rouste..
Là , c'est tout de même une idée des STKelvins recyclé avec la plus stupide des manières..


Michael… Mais c'est quoi ce prénom ? Ça me choque pour ou autre chose dans le genre, c'est juste étrange quand ils l'appellent.

Oui surtout quand la série revendique une telle féminisation .. pourquoi donner un nom d'homme à l"héroïne du show ?
Ferais t'il le contraire si cela avait s'agit d'un homme ? Par exemple le Capitaine Joanna Garcia pour le personnage joué par Jason Issacs .. lol

Mais en tout cas, Michael, elle assure. Sa présence imposante me satisfait pleinement. Pour son histoire, même si ils n'ont pas du se racler énormément la soupière pour pondre ça, j'aime bien le coup de l'orpheline élevée par les Vulcains.
Élevée par Sarek en personne. Je me serai bien passé de ce "fan service", en plus c'était la bonne occasion de créer une nouvelle figure marquante, mais c'est bon, Sarek ça ira.

Non ça n'ira pas .. Ce n'est pas Sarek , c'est carrément Obi Wan Kenobi & l'acteur n'est absolument pas à la hauteur de Mark Lenard..

Revenons à ta première impression.. Oui on aurait dut se passer du fan service & créer un nouveau personnage dans la lignée de Sarek ..
& tu sais quoi ? En tant que Trekkie cela ne m'aurait pas gêner le moins du monde.. Pas plus qu'il soit un Obi Wan-Like pour Burhnam..
En faites l'idée est bonne , c'est juste le fait que cela soit Sarek qui gâche tout.

Pour le reste, c'est très chouette. La bataille est bien amenée et pas trop mal mise en scène.  Le coup des Klingons qui laissent des survirants pour qu'ils puissent raconter et un classique de méchant mais toujours efficace.

Oui bon.. Star Trek est déjà passé par là .. La femme métamorphe & la seconde bataille de Chinto'ka ( The Changing Face Of Evil.DS9.7 ).
& c'était beaucoup plus fort .. La destruction du  Defiant , c'était un créve coeur , la nouvelle arme de l'ennemi & son alliance avec les Breens nous foutait un grand coup au moral..
Là , le Shenzou.. Je ne ressent rien , je n'ai eut  le droit qu'à une visite touristique  & les Klingons ont juste fait : Bouh & lancer des feux d'artifices...

Le seul truc un peu trop expédié dans cette bataille, c'est quand les filles se téléportent sur le vaisseau ennemi à la fin et défouraillent plein de Klingons, même au corps à corps. Mais au moins l'antagoniste est clairement défini maintenant.

Tiens ça me rappelle pas une scène de ST2009 , quand Kirk & Spock investissent le Narada pour recupérer la matière rouge & Pike.. Sauf qu'eux , ils n'oublient pas l'objectif de leur missions & le mode " Stun" de leur phaseur ( Même Kirk tient en joue Nero en mode stun )..

Là on ne sait pas trop pourquoi , le but est de capturer K'vuma .. Burhnam lui tire dans le dos & l'assassine .. & puis soudain , on pompe sur la scène de la mort d'Amanda Grayson & le téléporteur ... & Là encore un truc que je ne comprend pas .. Maintenant on ne peut plus téléporter les personnes mortes dans ST ( ????!!!!!,?????? )

Juste, un peu n'importe quoi le tribunal à la fin avec les visages dans l'ombre. C'est Starfleet qui la juge, pas la confrérie des voleurs…

Là on va mettre cela sur le compte des restrictions budgétaire , ou si on veut être bien méchant que Starfleet air honte des actions de Burhnam..
Bordel pourquoi elle a tué K'vma , alors que c'était elle qui  a eut l'idée de le capturer vivant , afin d'éviter d'en faire un martyr ..

Et puis ça fait du bien de retrouver cet univers, je pense que du coup je vais continuer la saison 6 de DS9 que j'avais laissé tomber.

Ah là  je comprend mieux  pourquoi la bataille des étoiles binaires ait impressionné .. Tu n'es pas un vétéran de la guerre du Dominion .. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#21 02-10-2017 13:52:43

McRaktajino
 

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

C'est sympa d'échanger de nouveau avec toi Buckaroo, j'aimais bien sur DS9.

Pour TNG, c'est juste un souhait, après je sais que c'est un peu illusoire d'espérer retrouver des sensations quand sa vie a changé et qu'on ne regarde pas une série ou un film dans le même contexte.
Mais c'est quand même possible. Fury Road ou le Réveil de la Force m'ont montré que ce n'était pas forcement moi qui suis "trop vieux" pour les franchises que j'adorais entant plus jeune, alors pourquoi pas.

Juste pour GOT, j'ai jamais vu cette série et je ne l'a regarderais jamais, c'est trop tard maintenant.



Buckaroo a écrit :

Non ça n'ira pas .. Ce n'est pas Sarek , c'est carrément Obi Wan Kenobi & l'acteur n'est absolument pas à la hauteur de Mark Lenard..

Revenons à ta première impression.. Oui on aurait dut se passer du fan service & créer un nouveau personnage dans la lignée de Sarek ..
& tu sais quoi ? En tant que Trekkie cela ne m'aurait pas gêner le moins du monde.. Pas plus qu'il soit un Obi Wan-Like pour Burhnam..
En faites l'idée est bonne , c'est juste le fait que cela soit Sarek qui gâche tout.

En effet, la comparaison avec Obi Wan est bonne vu qu'on risque d'avoir souvent des incrustions de Sarek quand Michael est dans le doute. Et comme pour l'instant elle est quand même du genre à foncer un peu vite dans le tas, ça lui sera utile. Et il y a en plus un petit côté "American Ninja" qui ne me déplait pas.

Pour l'acteur, je ne sais pas. Ok, j'avais souvenir du père de M. Spock dans les films, mais c'est tout. Je ne me suis pas posé la question de savoir si il était aussi bien que Mark Lenard vu que je lui demande juste d'être correcte dans STD.



Buckaroo a écrit :

Tiens ça me rappelle pas une scène de ST2009 , quand Kirk & Spock investissent le Narada pour recupérer la matière rouge & Pike.. Sauf qu'eux , ils n'oublient pas l'objectif de leur missions & le mode " Stun" de leur phaseur ( Même Kirk tient en joue Nero en mode stun )..

Là on ne sait pas trop pourquoi , le but est de capturer K'vuma .. Burhnam lui tire dans le dos & l'assassine .. & puis soudain , on pompe sur la scène de la mort d'Amanda Grayson & le téléporteur ... & Là encore un truc que je ne comprend pas .. Maintenant on ne peut plus téléporter les personnes mortes dans ST ( ????!!!!!,?????? )

Oui, complètement. Heureusement qu'il n'y pas eu une histoire de "je vous téléporte à un endroit tranquille qui est en fait blindé de méchants". J'avais trouvé ça très drôle (comme en général l'humour dans les reboot), mais c'est aussi le genre de chose qui fait j'ai un peu de mal avec le Star Trek à la JJ.
Elle tire sur K'vuma car il vient de planter sa copine. Face aux sentiments, la mission passe à l’as, même si c'est pas pro et encore moins vulcain. C'est juste que c'est un peu bâclé cette partie sur le vaisseau Klingon.
Et de toute manière c'est le prologue, elle fais des conneries qu'elle aura l'occasion de racheter par la suite. Elle a fait un martyr et son capitaine est mort, pas mal comme début.


Buckaroo a écrit :

Ah là  je comprend mieux  pourquoi la bataille des étoiles binaires ait impressionné .. Tu n'es pas un vétéran de la guerre du Dominion ..

J'ai déjà vu la fin de DS9 et j'en garde d'ailleurs un mauvais souvenir, mais je ne sais plus pourquoi.
Cette bataille était bien. J'ai déjà vu mieux, c'est clair, mais c'est pas grave car je ne suis pas dans la comparaison permanente à l'approche de quelque chose de nouveau.
 
 

Dernière modification par McRaktajino (02-10-2017 13:59:10)

Hors ligne

#22 02-10-2017 14:56:50

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Juste pour GOT, j'ai jamais vu cette série et je ne l'a regarderais jamais, c'est trop tard maintenant.

Il n'est jamais trop tard mon ami .. wink

Oui les showrunners se prétendent de GOT sans avoir hélas le talent de David Benioff & DB Weiss & encore moins l'imagination d'un George RR Martin.
Les dialogues sont d'une pauvreté assez infligeante , les scènes revues & archi rabattues dans Star Trek & ailleurs, & en bien meilleur ect...

Dans le genre que nous affectionnons _ le space opéra , je ne te serai trop te conseiller de voir le Battlestar Galatica de Ronald D. Moore & le Babylon V de J. Michael Straczynski.. Discovery est très , très , très en dessous de ces monuments de série SF ...

Buckaroo a écrit :

Tiens ça me rappelle pas une scène de ST2009 , quand Kirk & Spock investissent le Narada pour recupérer la matière rouge & Pike.. Sauf qu'eux , ils n'oublient pas l'objectif de leur missions & le mode " Stun" de leur phaseur ( Même Kirk tient en joue Nero en mode stun )..

Là on ne sait pas trop pourquoi , le but est de capturer K'vuma .. Burhnam lui tire dans le dos & l'assassine .. & puis soudain , on pompe sur la scène de la mort d'Amanda Grayson & le téléporteur ... & Là encore un truc que je ne comprend pas .. Maintenant on ne peut plus téléporter les personnes mortes dans ST ( ????!!!!!,?????? )

Oui, complètement. Heureusement qu'il n'y pas eu une histoire de "je vous téléporte à un endroit tranquille qui est en fait blindé de méchants". J'avais trouvé ça très drôle (comme en général l'humour dans les reboot), mais c'est aussi le genre de chose qui fait j'ai un peu de mal avec le Star Trek à la JJ.

Mais pourtant JJ Abrams a parfaitement saisit ce que Discovery ignore royalement ;
L'HUMOUR DE STAR TREK

C'est cela qui m'a le plus frappé dans Discovery .. Son absence totale d'humour.
Star Trek .. On aura beau la prendre au sérieuse , c'est une franchise irrésistiblement drôle dopé d'un sens de l' humour sarcastique bien aiguisé  .

Data est un personnage humoristique , le EHM de Voyager aussi .. Les enguelades entre Bones & Spock , les bourdes de Trip Tucker , le truc vert que boit Scotty , Worf qui n'est pas  un " joyeux Compagnon .. Q , Q est à mourir de rire  au sens propre comme au figuré .. Même la perle noire de la Franchise : DS9 , il y a les magouilles de Quark , l'humour de la divine Jadzia ect, ect...

Que celui qui prétend que Star Trek n'a pas d'humour me jette le premier Tribble à la tête lol

Non Discovery est horriblement sérieuse , donc d'un ennui mortel .. Un seul micro gag sur 1heure & demi ; Quand Saru pousse gentiment Burhnam qui essaye de prendre sa place sur la console scientifique. C'est encore loin Star Trek ?

Elle tire sur K'vuma car il vient de planter sa copine. Face aux sentiments, la mission passe à l’as, même si c'est pas pro et encore moins vulcain. C'est juste que c'est un peu bâclé cette partie sur le vaisseau Klingon.
Et de toute manière c'est le prologue, elle fais des conneries qu'elle aura l'occasion de racheter par la suite. Elle a fait un martyr et son capitaine est mort, pas mal comme début.

Sauf que sa connerie est énorme & d'une stupidité assez affligeante pour une personnage principal ST ..

C'est pourtant elle qui a eut l'idée brillante de capturer le leader Klingon vivant afin de ne pas en faire un martyr ..
Sauf que son phaseur est en mode kill ..Donc soit c'est la connerie d'un scénariste incompétent qui ne relit jamais son texte , Sois Burhnam n'avait dés le départ pas l'intention de capturer K' vma , donc c'est un meurtre prémédité & ça coûte en plus la vie de son capitaine..
La prison à vie est mérité dans ce cas , la rédemption pas .. Le personnage est antipathique dès le départ ..

Dans le prochain épisode , le Capitaine du Discovery l'a sort de prison , .. Comme Janeway le faisait avec Tom Paris dans Voyager ..
Le vent de la  nouveauté n'est pas encore prêt à souffler dans les voiles de Discovery .. roll
Enfin j'espère que son geste sera expliqué .. Mais voir un personnage principal  à la Vic Mackey  dans un ST , c'est un peu voir un capitaine Picard dans Breakin Bad ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#23 02-10-2017 15:32:06

McRaktajino
 

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Le manque d'humour ne pas gêné. Et je préfère ça qu'un humour qui n'est pas forcement adapté. Celui de JJ est drôle, mais va bien mieux sur du Star Wars je trouve.

Star Trek n'a jamais manqué d'humour et de bon humour grâce à ses personnages. Non mais Data qui s'essaye à "l'insulte amicale", c'est génial.

Pour moi ce sérieux ne le rend pas forcement ennuyant. En plus on a le temps d'être sérieux, c'est juste le pilote. J'apprécierai surement beaucoup plus quelques notes d'humour après avoir eu beaucoup de sérieux.


Buckaroo a écrit :

Sauf que sa connerie est énorme & d'une stupidité assez affligeante pour une personnage principal ST ..
Le personnage est antipathique dès le départ ..

Ça part du principe qu'un personnage principal de ST doit avoir tel ou tel comportement, mais rien n'est gravé dans le marbre à mes yeux.
Bon ok, niveau énormes conneries pas la peine non plus de coller un personnage qui a un comportement à la Végéta, mais je préfère largement une héroïne présentée comme faillible qui va devoir trimer pour prouver sa valeur à une Jadzia Dax qui ne pouvait que dégringoler dans mon estime vu qu'ils ont tout fait pour qu'elle y commence au sommet.
 
 

Dernière modification par McRaktajino (02-10-2017 15:33:11)

Hors ligne

#24 12-10-2017 16:43:30

mdst
vétéran

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Hors ligne

#25 13-10-2017 13:19:36

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Discovery [phase II : la réalité !]

Bon j'arrête là ! Je n'ai pas put tenir un quart d'heure devant le "couteau du boucher qui se fout  des pleurs de  l' agneau" .. quel titre pour un Star Trek !
C'est encore plus  pertinent que "Car le monde est creux et j'ai touché le ciel"  de Game Of Thrones. geek

Encore une fois, ce n'était pas faute d'y avoir mis toute les meilleurs volonté du monde .. Mais même le fan des STKelvin que je suis n'y trouve pas son compte !
C'est un comble ..  (blue

Star Trek Discovery n'est non seulement pas du ST , mais elle se paye le luxe d'être l'une des séries les plus foutrement mal écrite ( & stupide ) que j'ai vu de ma vie..
C'est du niveau d'un (mauvais ) fan film .. D'un coup , on comprend mieux pourquoi CBS a intenté un procès contre les gens d' Axanar..

Si je pouvais  vous décrire toute la crétinerie des gens derrière Discovery  & dans l'état ou cela me met ,  je n'ai que cette scène de Breaking Bad à vous montrer ( en VO hélas ) :

Flash required


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums