#1 14-01-2012 06:00:00

yrad
admin

ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Crédits officiels :
- Histoire : Rick Berman, Brannon Braga, Dan O'Shannon
- Dialogues : Chris Black
- Réalisation : James A. Contner


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 6 [46.15%])

    46.15%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [7.69%])

    7.69%

  3. 8 (excellent)(voix 2 [15.38%])

    15.38%

  4. 7 (bon)(voix 0 [0%])

    0%

  5. 6 (correct)(voix 3 [23.08%])

    23.08%

  6. 5 (passable)(voix 0 [0%])

    0%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [7.69%])

    7.69%

  9. 2 (raté)(voix 0 [0%])

    0%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 13

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 03-09-2012 16:59:26

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Je pousse un gros "ouf"  de soulagement après le raté de Shockwave.Part II

Exceptionnel que ce Carbon Creek. Un type d'épisode qui ne payait pas de mine ( sans jeu de mot wink  )  hier, mais qui au fil des visions aura sut gagner mon coeur.

"You asked me to tell you a story." dira T'pol à la fin.

Carbon Creek , c'est aussi simple que ça. Raconter une belle histoire , un merveilleux conte moral.. Que demandait de plus ?

A l'occasion d'un dîner, T'pol raconte à Archer et Trip , l'histoire de son arrière grand mère T'mir qui s'est ecrasé sur Terre avec deux de ses collégues en 1957..
Comment ils ont vécut de long mois parmi la population d'un ville minière de Pennsylvannie : Carbon Creek.

L'histoire est toute simple, belle à en mourir sans un gramme de cynisme..Même  lorsque l'on profite de la plastique avantageuse de la Jolene ( changeant de vêtement derrière un drap ), cela fonctionne à la perfection. On suit avec intêret l'intégration de ces Vulcains dans la petite communauté de Carbon Creek.. T'mir qui essaye de contaminer le moins possible cette culture qu'elle juge primitive et dangereuse..Et son collégue Mestral, un Vulcain curieux et candide à la fois de plus en plus fasciné par la nature humaine. Un extraordinaire personnage Trekkien.

Incarné par J. Paul Boehmer qui avait déjà bien marqué nos esprit  en jouant l'officier nazi de The Killing Game.VOY.4  & surtout le Borg One de Drone.VOY.5. Mestral s'inscrit dans ses merveilleuses performance... Peut être sa meilleure dans ce domaine. La Jolene l'est tout autant, puisse qu'elle interpréte T'mir exact opposé de T'pol.. Une Vulcainne droite dans ses bottes qui se laisse peu à peu se prendre au petit jeu de Mestral, & cette nuisible & stupide  émotion qu'est la compassion.

Car , il se dégage de Carbon Creek une délicieuse ambiance à la Frank Capra, ou s'exalte  sans fausse pudeur, sans une once de médisance tout ce qu'il ya de bon en nous: la compassion, l'entraide, la tolérance.


Carbon Creek devient une fable  merveilleuse à la sauce ST, c'est d'ailleurs comme ça que le prennent Archer et Trip à la fin de l'histoire,  T'pol n'insiste pas. Elle retourne dans ses quartiers & sort de son tiroir le sac de T'mir, nous prouvant que son histoire était plus qu'une fable. C'est la clé même du personnage.. Nous comprenons mieux ainsi son intêret pour l'humain et ses émotions, sa conviction inébranlable de les aider à franchir l'ultime frontière.. Car il y a du T'mir, du Mestral en T'pol.. Elle est leur héritière.

Franchement à la prochaine vision, Carbon Creek a tout ses chances de devenir un top franchise. ok


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#3 03-09-2012 17:09:49

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Eh bien pour moi, c'est Top franchise tout de suite, et ce depuis ma 1ère vision de l'épisode...

Et je pense que ma vision n'est pas prête de changer. smile
L'idée est superbe, et admirablement bien maitrisée à mon avis. La maîtrise, c'est l'élément essentiel pour un épisode basé sur les vulcains. Ces 3 vulcains qui ne veulent pas contaminer une civilisation mais qui se font contaminer eux-mêmes...
Et de ce point de départ, on a 3 chemins possibles à prendre, caractérisés par les 3 persos en présence :

1) je représente le cliché ambulant pour les humains, je n'ai aucun sentiment vis à vis de cette civilisation pré-warp ni envie d'en avoir : je n'apprends rien de cette expérience, car je n'en attends rien.
2) je suis un vulcain mais je me fais avoir par ce qu'il y'a derrière le voile, ma nature est elle même contaminée par ces débordements de sentiments que m'offrent les indigènes. Je m'élève dans cette nouvelle expérience qui expose ma dualité.
3) je suis un(e) vulcain(e), je suis donc impénétrable en surface et je lutte pour ne pas me faire contaminer. Même si je garde mon flegme apparent, je finis par faire ce mensonge, ce petit accroc qui montre que je ne suis pas qu'une machine à raisonner. Un cœur bat derrière mon dogme de la toute puissante logique !

On a le droit en outre a quelques scènes d'émotion vraies, même si elles ne sont pas non plus débordantes, mais on est bien dans un épisode cadré sur les vulcains : tout dans la mesure et la maîtrise, donc.

La gageure de cet épisode est de ne montrer aucun conflit entre les 3 protagonistes, même s'ils suivent des chemins différents. Et même le plus antipathique des 3 respecte le choix de l'autre, de l'opposé, car d'infinités combinaisons...


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#4 03-09-2012 17:58:07

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Correct sans plus. Plaisant mais prévisible.

Hors ligne

#5 03-09-2012 23:00:47

KIRK
vétéran

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

dvmy a écrit :

Correct sans plus. Plaisant mais prévisible.

Pas mieux... ^^


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#6 03-09-2012 23:27:09

Warp 9
vétéran

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Épisode génial. On y apprend que c'est les Vulcains qui ont inventé le velcro....

PS: La précédante phrase contient une forte dose de sarcasme.....


“JJ Abrams est au cinéma ce que Donald Trump est à la politique:........ Ce sont ses fans qui sont les plus à craindre."

Hors ligne

#7 04-09-2012 09:11:30

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Cet épisode ne paye pas de mine je vous l'accorde. Mais c'est surement pour moi le plus juste des épisodes basés sur les vulcains.
Je crois bien que c'est le seul épisode où les vrais héros sont les vulcains et les humains des faire-valoirs.

Ils ne se comportent plus uniquement en icône ou en contradictions. Que ce soit Spock, Tuvok ou T'Pol, généralement dans leur phrase il y'a toujours un "les vulcains sont comme-ci, les vulcains ne sont pas comme-ça". C'est à dire qu'ils parlent toujours en contradicteur, en porte-à-faux, comme s'ils ne s'exprimaient jamais pour eux-mêmes mais qu'ils portaient à chaque fois la voix de tout leur peuple. Pour une fois, on les voit vivre une histoire de l'intérieur, entre-eux, avec des humains mais dont le centre du scenario les montre de façon tout à fait originale du reste de la franchise.

Du reste, l'épisode casse aussi la vision induite des vulcains qui réfléchissent et prennent toujours la décision logique comme s'il n'y en avait qu'une (la voix de tout leur peuple, la voix vulcaine, la voix de la logique). Comme si tous les vulcains étaient les mêmes.
Dans la culture vulcaine, montrer son intimité est obscène (exemple le pon-far), toute leur dialectique est faite pour la gommer, la logique ne doit amener qu'à une décision rationnelle. Par ce que l'intimité c'est aussi la spécificité, l'individualité et l'unicité. Donc lorsqu'on casse un peu ce discours du tout rationnel, on s'aperçoit que cette démarche - au delà de prendre la bonne décision - est surtout un apparat ou un prétexte dont le réel objectif est de préserver de la mise à nu de l'intime.
Alors ici, dans cet épisode pris sous l'angle justement intime, on perçoit bien mieux que la logique est un manteau par dessus leurs émotions. C'est un réel exemple au delà du discours formaté par leur discipline et par leurs relations conflictuelles avec la race humaine.

Finalement la logique est la tentative de rationalisation des émotions, qui elle, obéit à bien d'autres choses. Les vraies décisions sont prises bien avant d'être traitées par le cerveau. D'ailleurs c'est ce qui m'arrive la plupart du temps, je dois être un vrai vulcain moi mdr


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#8 06-09-2012 06:37:48

yrad
admin

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Comme je l'ai écrit ici, je suis entièrement d'accord avec l'analyse de Buckaroo, mais également celles de Mbuna. wink

A ma première vision de 2002, j'appréciais ST ENT 02x02 Carbon Creek mais sans plus (un peu comme Dvmy aujourd'hui). Notamment parce que j'étais agacé qu'une fois de plus les héros trekkiens (quand bien Vulcains) aient atterri aux USA, et non en Chine, en Inde, ou en Afrique (mais bon, faut être réaliste question budget de production lol).
Pour le coup, Mbuna m'avait devancé ! oops

Mais ST ENT 02x02 Carbon Creek a grandi à chacun de mes visionnages, confirmant à quel point la qualité peut naître de la prévisibilité, à l'instar de toute la dramaturgie hellénique. p
Et suivant le même chemin que Buckaroo, j'ai fini par rejoindre Mbuna avec un Top franchise (10/10).

ST ENT 02x02 Carbon Creek est merveilleux pour toutes les raisons évoquées plus haut, mais aussi pour ses nombreux hommages :
- au Golden Age de la SF par la période à laquelle les Vulcains atterrissent, et la décision de Mestral de rester en terre primitive, l'idée de sa simple présence sur Terre durant la période fascinante de la Guerre froide est appel irrépressible à l'imaginaire. joy
- au rôle de la Russie dans la conquête spatiale ; elle qui fut si tristement absente du magnifique générique d'ouverture de la série, l'oubli a été ainsi rattrapé : c'est Spoutnik 1 et non Cochrane qui aura provoqué le vrai premier contact avec les Vulcains ! ok
- à The Twilight Zone, révélant que ce joyaux sans équivalent de l'histoire audiovisuelle fait toujours partie de la culture de l'élite humaine du 22ème siècle. thanks


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#9 09-09-2012 08:08:07

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

J'ai mis un 8 et failli mettre 9.
Un très bon épisode!
Je ne vais pas redire les mêmes choses que vous mais on est clairement dans du ST pur jus. Un clin d'oeil (encore) appuyé à TOS et "the city on the edge of forever", et le jeu des acteurs parfaits. J'ai eu un sourire en coin tout le long de l'épisode.
Comme Yrad, je regrette que tout se passe une nouvelle fois aux USA encore et encore. (et comme le générique ne parle que la conquète américaine).
2 remarques qui m'ont empeché de mettre 9 ou 10. Les vulcains parlent anglais (le standard au 23ième siècle, j'aime cette expression wink ) enfin l'américain du sud sans accent...et que devient leur épave de vaisseau?
Effectivement c'est une histoire et tout réside dans l'ambiguité de ce qui est réel ou non dans l'histoire de T'Pol. Les vulcains sachant "mentir".
Le coup du velcro est excellent car c'est un choix "logique" qui ne peut changer le futur.
Finalement un épisode léger après le double épisode charnière.
On repart pour de nouvelles aventures!

Dernière modification par dl500 (09-09-2012 08:10:56)


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#10 09-09-2012 08:49:55

yrad
admin

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

dl500 a écrit :

2 remarques qui m'ont empeché de mettre 9 ou 10. Les vulcains parlent anglais (le standard au 23ième siècle, j'aime cette expression wink ) enfin l'américain du sud sans accent...

En tant que pionniers du voyage spatial à FTL et des premiers contacts (minimum 2 000 ans au compteur !), les Vulcains utilisent de puis longtemps des traducteurs universels, dont la propriété (principe général dans toute la franchise ST) est de traduire mais aussi d'émuler les accents et de se substituer aux voix d'origine (c'est justement ce qui permet toutes les missions d'infiltration sur des planètes pré-Warp). Les premiers épisodes de ST ENT ont d'ailleurs établi que ce sont les Vulcains qui ont alimenté les premiers UT des Terriens (ceux du NX-01) en bases de données exolinguistiques (klingonnes par ex).

dl500 a écrit :

et que devient leur épave de vaisseau?

Il est permis de supposer que le vaisseau de sauvetage vulcain a récupéré ou détruit l'épave. Connaissant les Vulcains, ils ne font rien à moitié, a fortiori lorsqu'il est question de sociétés pré-Warp.
Beaucoup de détails de ce genre ne sont pas explicitement mis en scène dans bien des épisodes de toutes les séries de la franchise.
Alors après, on peut choisir de faire du nitpicking (genre "ce qui n'est pas explicitement montré ou dit n'a pas lieu"). Ou au contraire on peut partir du principe que tant que rien ne s'y oppose dans l'histoire et à l'écran, cela signifie a priori que ça s'est produit off-screen. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#11 09-09-2012 12:21:29

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

J'y avas pensé mais le décrire de temps en temps (comme pour les UT humains), ça permet de gagner en crédibilité.
Sans cette manie américaine de se croire le centre de l'univers, j'aurais mis un 10.

Et je deviens un fan et admirateur de Blalock.
Jusqu'à maintenant, je n'avais trouvé aucun acteur capable de reprendre le flambeau de Nimoy. C'est chose faite.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#12 09-09-2012 14:00:12

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

dl500 a écrit :

Et je deviens un fan et admirateur de Blalock.
Jusqu'à maintenant, je n'avais trouvé aucun acteur capable de reprendre le flambeau de Nimoy. C'est chose faite.

Mes condoléances.

Hors ligne

#13 09-09-2012 14:07:50

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

dvmy a écrit :
dl500 a écrit :

Et je deviens un fan et admirateur de Blalock.
Jusqu'à maintenant, je n'avais trouvé aucun acteur capable de reprendre le flambeau de Nimoy. C'est chose faite.

Mes condoléances.

Dur!
Et pourquoi cela?
Auparavant chaque acteur ne faisait qu'imiter (singer), copier le travail de Nimoy.
Là Blalock joue différent, sur un autre axe. C'est tout à son honneur!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#14 09-09-2012 14:14:26

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Ah bon? Tim Russ n'imite en rien Nimoy. Quant à Blalock elle ne joue pas, elle se contente de hausser les sourcils et de tirer la gueule.

Hors ligne

#15 09-09-2012 14:38:04

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Tim Russ est très mauvais.
Il est un des éléments qui m'ont fait quitter le show VOY.
Blalock ne hausse pas les sourcils justement. Et rester de marbre est plus difficile que de sourire!
Elle arrive à faire passer des infos ou sentiments avec un jeu sur son visage de manière minimaliste. Je trouve ça fort!
Pour l'instant, à ce stade de la série, elle surclasse tous les autres acteurs qui ont joué un vulcain dans le show.
Le grand responsable sur Terre par exemple est caricatural.
Mais cette discussion est intéressante. wink
Nous réagissons chacun différement face à la "vulcanité" incarnée à l'écran.
Il y a peut-être un topic dédié pour développer?


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#16 09-09-2012 14:43:14

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

les "infos et sentiments" qu'elle laisse passer selon toi, à tes yeux c'est voulu mais pour moi non. Ca prouve juste qu'elle est incapable de jouer les vulcains. Ses "mimiques" sont exactement les mêmes dans Stargate ou Starship Troopers 3

Hors ligne

#17 09-09-2012 15:34:32

dl500
TOS Forever

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Je n'ai pas vu Stargate ou Starship troopers 3. Je ne peux donc pas comparer.
La seule apparition que je connaisse d'elle est dans un épisode (excellent) de la première saison de CSI: Las Vegas.
Pour l'instant ça me plait en l'état dans la série. Je te donnerai un avis final quand j'aurai terminé le visionnage complet de la série.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#18 09-09-2012 16:40:41

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

dvmy a écrit :

les "infos et sentiments" qu'elle laisse passer selon toi, à tes yeux c'est voulu mais pour moi non. Ca prouve juste qu'elle est incapable de jouer les vulcains. Ses "mimiques" sont exactement les mêmes dans Stargate ou Starship Troopers 3

Elle ne joue  pas les Vulcains pur et dur, elle joue une Vulcainne qui luttent contre sa socièté qui ne tolère aucune forme d' émancipation..
La série est bien mysogine envers elle , même d'un point de vue " humain" .. Elle s'en sort plutôt bien .

La Jolene , c'est un peu comme Nana Visitor.. Le rôle de sa vie sera T'pol , comme Kira Nerys l'est pour Visitor ... Vers un autre niveau ,  je pense aussi à Tricia Helfer qui avec Caprica Six, Gina , Stéphanie ne pourra jamais faire mieux que ces rôles dans BSG2003.. c'est juste le rôle de leur vie.. n'est pas Michelle Pfeiffer qui veut  qui veut.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#19 09-09-2012 21:20:02

yrad
admin

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Buckaroo a écrit :

Vers un autre niveau , (...)

Cette espèce de condescendance est pénible. On croirait lire un journaleux en vogue... rolleyes
Quoi que t'en penses, Buck, il n'est pas universellement admis que BSG 2003 > Star Trek.
Aussi bien sur le terrain de la transposition que de la vraie SF, rien que ST DS9 s'avère plus riche que BSG 2003. Et l'interprétation dark & perpétuellement torturée de BSG 2003 est un nivellement, donc un appauvrissement.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#20 23-09-2013 19:28:26

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Un épisode agréable, sans plus. Déjà, on sent que le but de l'opération est de retrouver l'atmosphère de The City On The Edge Of Forever. Ce n'est pas un mal en soit mais pour moi ça marque une fois de plus le ce fichu manque d'originalité des 2 premières saison d'ENT. Ensuite il y a Blalock qui, une fois de plus, sabote le potentiel de l'épisode. Elle interprète T'Pol et son ancêtre exactement de la même façon, ce qui est complètement débile et confirme que son interprétation de T'Pol n'a rien à voir avec une volonté de dépeindre un personnage jeune qui se pose des questions: elle est tout simplement incapable de jouer correctement, incapable de subtilités, et finalement incapable de différencier son personnage de son ancêtre car son jeu est aussi mauvais que limité. A part ça c'est plaisant.

6/10

Hors ligne

#21 23-09-2013 20:06:34

scorpius
Nowhere Man

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

dvmy a écrit :

Elle interprète T'Pol et son ancêtre exactement de la même façon, ce qui est complètement débile et confirme que son interprétation de T'Pol n'a rien à voir avec une volonté de dépeindre un personnage jeune qui se pose des questions: elle est tout simplement incapable de jouer correctement, incapable de subtilités, et finalement incapable de différencier son personnage de son ancêtre car son jeu est aussi mauvais que limité. A part ça c'est plaisant.

Il ne faut pas oublier que cette histoire est racontée par T'Pol. Pour moi elle se projette totalement dans ce qu'a vécu son ancêtre, de part sa relation avec les humains sur le NX.
Je pense que l'interprétation de Jolene en T'Mir, qui reste effectivement très proche de T'Pol, c'est carrément volontaire afin de faire passer l'idée à nous spectateurs que T'Pol s'identifie à T'Mir et se reconnait dans son histoire.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#22 13-08-2016 21:34:27

Strangueloop
Omnipotent

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

Un épisode vraiment sympa... et qui pourrait même passer pour un chef d’œuvre si on le compare au reste de la saison.


"Prune juice, extra large".

Hors ligne

#23 12-10-2017 14:35:17

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 02x02 Carbon Creek (Premier contact)

9/10

Pour son décalage avec le reste vu. Mais surtout pour la démythifcation, spécialité trekkienne.

Les Vulcains sont très bon et intégrent parfaitememt l'évolution de la vulcanité: ces Vulcains du 20ème préfigurent parfaitement à ceux que ENT a présenté par rapport au reste d la franchise. Je trouve que ça enrichit la vulcanité.

1 point en moins pour l'américano-centrisme. Evidemment le vaisseau s'est pas écrasé en Inde ou en Centrafrique. Si bien que c'est agaçant d'entendre le Vulcain parler des Humains qu'ils rencontrent comme la culture de cette planète

l'incrédulité de Tucker nous montre tout autant de la rigidité dominante chez les Vulcains, ils auront malgré tout appliqué leur prime directive malgré le contact inévitable à Carbon creak

Dernière modification par IMZADI (12-10-2017 14:37:30)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums