#26 13-09-2013 21:20:17

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

Quelle nullité! Bon alors ce couillon de Trip, qui a déjà du mal à faire fonctionner le NX-01, apporte son aide à une race d'aliens bien supérieurs technologiquement. Quel talent! Ensuite c'est le bouquet: 3 épisodes et il faut déjà faire référence à TNG avec les holodecks, technologie que les aliens en question vont offrir au Klingons, 200 ans avant que l'Enterprise de Picard en soit équipé!!!!!! Cet épisode c'est du n'importe quoi le plus total: Tucker tombe "enceinte" et il lui pousse un mamelon sur l'avant-bras!!! Je me demande ce qui s'est passé dans la tête de Berman et Braga pour nous pondre une telle ineptie. C'est nul!

1/10

Hors ligne

#27 13-09-2013 22:02:13

yrad
admin

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

Voilà un jugement bien anthropocentriste...

D'une part, rien n'établit que les Xyrilliens soient "bien supérieurs technologiquement" aux humains. D'après ce que l'épisode montre, ils possèdent une belle avance en imagerie.. mais en même temps une infériorité en armement et en ingénierie (d'où l'aide du bricoleur intuitif Trip). Pourquoi faudrait-il que toutes les civilisations évoluent technologiquement et dans tous les domaines au même rythme que les humains ?

D'autre part, qu'une race alien (les Xyriliens) offre la technologie des holodecks à une autre race aliens (les Klingons), c'est sans impact direct sur la chronologie humaine... Le seul impact (éventuel et indirect), c'est que les humains ont ainsi découvert l'existence de cette technologie chez d'autres. Du coup, peut-être que cela poussera certains d'entre eux à la développer dans les décennies et siècles à venir (n'est-ce pas le principal intérêt des rencontres dans un cosmos foisonnant ?).

Enfin, les holodecks ne sont pas le seul apanage de ST TNG. Ils avaient été imaginé par Roddy pour la saison 3 de ST TOS et mis en scène dès ST TAS (sous l'appellation de REC Room). Par ailleurs, les héros de ST TOS révèlent dès le début de la série une forte familiarité envers les technologies de projection holographique (ST TOS 01x22 The Return Of The Archons, ST TOS 03x14 That Which Survives...), ce qui plaide - en chronologie interne - pour diverses d'expériences antérieures comme celle de Tucker dans ST ENT 01x05 Unexpected.

Tout ça montre que cet épisode, apparemment inconséquent, a été en fait très pensé, dans le cadre de tous les jeux d'influences qui résultent des rencontres avec d'autres civilisations (qui se développent chacune à sa façon et à son rythme), et au bénéfice des subtexts qui se dévoilent dans les séries "ultérieures".

Quant à la grossesse de Tucker, franchement c'est jouissif ! big_smile
Son interprétation de "l'homme enceinte" est d'ailleurs très convaincante. Et l'idée elle-même n'est pas aussi absurde qu'elle peut le paraître puisqu'il ne s'agit pas d'une vraie fécondation, mais d'une gestation homozygote... Du coup, il est possible d'y voir un bel écho SF à l'actualité. Ne serait-ce pas le futur de la GPA, dans une perspective de totale parité bien entendu ? lol


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#28 13-09-2013 23:08:44

KIRK
vétéran

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

yrad a écrit :

"l'homme enceinte"

Pardon... mais parlons plutôt del'homme enceint  wink


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#29 14-09-2013 05:49:14

hm13
BorgCube Alpha

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

euh... c'est surtout le côté physiologique de la question qui m'interroge... wink
parce que l'accouchement par les voies naturelles pour un homme c'est quoi ? un oeuf de poule ?


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#30 14-09-2013 06:02:42

Warp 9
vétéran

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

1/10... Franchement on a plus envie de se moquer de "Treshold" après avoir vu çà.

J'aurais bien aimeé voir comme dérnière scène avant le générique de fin Trip se réveillant dans les chiottes d'une taverne avec un sérieux mal de bloc.....  L'épisode vaudrait alors un 5/10.


“JJ Abrams est au cinéma ce que Donald Trump est à la politique:........ Ce sont ses fans qui sont les plus à craindre."

Hors ligne

#31 14-09-2013 06:40:40

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

KIRK a écrit :
yrad a écrit :

"l'homme enceinte"

Pardon... mais parlons plutôt del'homme enceint  wink

pourquoi faudrait-il enlever le e pour un masculin ?
Sans chercher "ceinte" est le mot établissant ce qui touche le bas ventre...
Pendant ce temps là, nos abrutis d'académiciens sont incapables de faire naître des féminins en respectant les règles établies.
Désolé pour le HS.

Tiens je croyais que tu ne ferai pas commentaires pour chaque épisode... Bon changement d'avis en tout cas !
Après Bond, maintenant ENT où trouves tu le temps ? J'arrive à peine à regarder un épisode par semaine tout confondu (TNG, DW classique, Breaking bad, saint seiya.)

Dernière modification par IMZADI (14-09-2013 06:48:56)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#32 14-09-2013 11:02:04

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

L'idée d'une grossesse incombant à un homme. Voilà tout l'intérêt de cet épisode.
Questions scientifiques et débats philosophiques en sont la perspective.

L'introduction du holodeck à l'intention des novices de la franchise est excellente.

Dernière modification par tamata (14-09-2013 23:59:49)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#33 14-09-2013 14:08:04

yrad
admin

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

hm13 a écrit :

euh... c'est surtout le côté physiologique de la question qui m'interroge... wink
parce que l'accouchement par les voies naturelles pour un homme c'est quoi ? un oeuf de poule ?

Il n'a jamais été question d'accouchement par voie naturelle pour un homme... Cela impliquerait forcément plusieurs formes de "césariennes"...
L'idée d'une parité de la grossesse entre hommes et femmes reposerait bien évidemment sur l'implication de la technologie à toutes les étapes du processus. Exactement comme pour la GPA (gestation pour autrui) qui n'a rien non plus d'une pratique naturelle... et qui est pourtant au cœur de l'actualité.
L'exemple donné par Trip dans ST ENT 01x05 Unexpected symbolise le triomphe de la culture sur la nature. C'est donc 100% trekkien. big_smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#34 19-08-2017 11:08:13

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

10/10

Su pur bonheur.

Comment allier exploration, découverte de l'autre et de ses origines, de son environnement, de nouveauté pour l'Humain avec une telle fraîcheur, une telle décontraction, une telle sympathie...
Cet épisode est plein de coeur, de charme, de bonification... L'aspect fun est excellent, T'Pol nois ravit de sarcasme, Tucker est au top, sa sincérité à tout moment fait du bien à voir.

Depuis le début, Tucker est déjà très présent, son perso plein d'envie, de connaissances, son amitié avec Archer. Un perso que j'aime déjà et l'avoir choisi pour cette situation relève du fénie.

Encore ! Encore ! Encore !


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#35 10-10-2017 10:56:21

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

Suite à ce post

Yrad a écrit :

Par rapport à l'humanité du 22ème siècle trekkien, les Xyrilliens sont être en retard en termes de propulsion et d'armement, mais carrément en avance en termes d'imagerie et de divertissement. Et à titre, ils représentent plutôt bien ce qu'il pourrait advenir de notre propre humanité : il est assez probable que les humains développeront des holodecks avant même de découvrir le FTL (ou tout autre technologie révolutionnaire du même genre) pour quitter le système solaire.
En outre, il est logique que les humains de ST aient puisé certaines de leurs réalisations technologiques dans les rencontres avec des aliens. Pas à la façon de "prédateurs technologiques" comme les humains de Stargate, mais dans le cadre des jeux d'influences et d'inspirations qui résultent inéluctablement des échanges culturels.

Je suis d'accord et c'est pour cette raison que je fais la même remarque que Dvmy.

Cette fascination pour la technologie des holodecks est un postulat qui rend justement l'épisode anachronique. Grâce aux Xyrilliens, les klingons ont la technologie et les humains savent qu'elle existe. Dans TAS, le holodeck n'est même pas au même niveau que celui des Xyrilliens 115 ans avant... Elle est passée où la fascination dont tu parles pour cette technologie ? Et les échanges culturels ? Et les jeux d'influence ?

Ce qui m'ennuie c'est que l'épisode n'avait pas besoin de ça pour avancer. Je me souviens de mes notes lors de ma 1ère vision de cet épisode. J'en avais conclue que les scénaristes étaient tellement obnubilés par la continuité qu'ils n'arrêtaient pas de vouloir raccrocher par tous les moyens au reste de la franchise. La règle est très bonne dans l'optique d'un prequel évidemment, sauf qu'en l'occurrence le mieux est l'ennemi du bien. Pour moi c'est un défaut d'intégration.


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#36 10-10-2017 11:59:20

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

mbuna a écrit :

Dans TAS, le holodeck n'est même pas au même niveau que celui des Xyrilliens 115 ans avant... Elle est passée où la fascination dont tu parles pour cette technologie ?

Attends la récréation room on ne la voit que quelques minutes dans un seul épisode, comment tu peux savoir qu'elle n'est pas au même niveau que le pseudo holodeck Xyrillien ? Comment tu peut déduire d'une scène aussi anecdotique, que cette technologie n'est pas "mature" ?
Pour ma part je ne vois rien qui indique qu'elle n'aurait pas un niveau proche des holodecks de TNG ou des Xyrilliens, la Recreation room est capable d'afficher une plage, une forêt, de simuler un blizzard...
Quand à TOS c'est le même principe que pour Chekov, ce n'est pas parce qu'on ne nous le montre pas, que ce n'est pas là.

Mais même si ce n'était pas le cas (imaginons), je ne vois toutefois pas où est le problème... Entre connaitre l'existence d'une technologie, et être capable de la reproduire et de la faire fonctionner, il y a quand même un monde non ? un siècle c'est long certes, mais moi ça ne me choque pas plus que ça. J'imagine que pendant les guerres romuliennes, les ingénieurs de la fédération avaient mieux à faire que de créer des jeux vidéos.

mbuna a écrit :

Et les échanges culturels ? Et les jeux d'influence ?

On a dans Star Trek, de très bons exemples de peuples qui ne veulent pas partager leur technologie, n'est-ce pas une raison suffisante ? (Et suffisamment mise en avant dans les séries ST ?).

mbuna a écrit :

Ce qui m'ennuie c'est que l'épisode n'avait pas besoin de ça pour avancer. Je me souviens de mes notes lors de ma 1ère vision de cet épisode. J'en avais conclue que les scénaristes étaient tellement obnubilés par la continuité qu'ils n'arrêtaient pas de vouloir raccrocher par tous les moyens au reste de la franchise.

Bon après ça c'est ton ressenti, je n'ai pas à argumenter dessus. Mais c'est intéressant ce que tu dit... Quelque part tu trouve qu'ENT cherchait *trop* à se raccrocher à la continuité. Alors que visiblement la majorité des bashers lui reprochaient (à tord) exactement le contraire.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#37 10-10-2017 13:23:25

mbuna
le dormeur doit se réveiller

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

Tout d'abord DrAg0r, mes propos n'engagent évidemment que moi.

Pardon, je vais répondre dans le désordre

DrAg0r a écrit :

Mais c'est intéressant ce que tu dit... Quelque part tu trouve qu'ENT cherchait *trop* à se raccrocher à la continuité. Alors que visiblement la majorité des bashers lui reprochaient (à tord) exactement le contraire.

Ceux que tu appelles les "basheurs", personnellement n'ont jamais été mon étalon d'appréciation. Je ne suis pas dans une "secte" de "basheurs". Par ailleurs, je me suis réconcilié depuis longtemps avec ENT, série que j'apprécie aujourd'hui.

En revanche, même légèrement atténué, ce sentiment de "B&B les mains liés" ne m'a jamais quitté, notamment pour les 2 premières saisons. B&B ont choisi le chemin du prequel avec toutes les contraintes que cela suppose en terme de limitation créatrice. C'est tout à leur honneur. Normal, on s'inscrit dans un Univers cadré chronologiquement. Dur dur. Je pense (et tant pis pour les "basheurs" qui me contrediront mdr ) que cette règle contraignante se voit beaucoup à l'écran, bien au delà même de leurs possibilités créatrices. D'ailleurs la 4ème saison poursuivait également cette exigence et a lâché bien plus les chevaux (logique, y'avait le feu au lac pour la série).

J'aurais aimé que B&B saupoudrent un peu de la vitalité et la créativité de la 4ème saison dans les 2 premières. Vu comme cela, la série manque d'équilibre. Trop dans la 4ème, pas assez dans les 2 premières. Ca rejoint en terme de conséquence pour ces 2 saisons, un reproche que l'on a souvent entendu : le fameux "à bout de souffle" de B&B. Sincèrement je ne pense pas qu'ils étaient à bout de souffle. Je crois surtout qu'ils avaient pris leur idée de prequel tellement à coeur qu'ils en ont oublié certaines choses en chemin comme l'aspect entertainment ou prise de risque scénaristique. Il est là mon "reproche", dans cette volonté de tellement raccrocher à l'Univers que parfois c'est allé trop loin, jusqu'à certains défauts d'intégration, qui n'amenaient rien à ENT en soi, ni dans la mécanique des épisodes, ni dans l'exigence de continuité. Même si, je le rappelle, je les regarde aujourd'hui avec bien + de plaisir qu'en 2002.

Cet épisode, avec l'intégration du holodeck appuie donc sur MON sentiment, et l'argument externaliste du manque de budget va pour TOS mais pas pour TAS où comme tu le dis il est anecdotique. Ce sentiment est est lié selon moi à cette auto-exigence absolue à laquelle les créateurs d'ENT se sont astreint.
Car une technologie pareille, si fascinante (je reprends l'argument de Yrad) me semble difficilement passer au travers de tant d'épisodes sans qu'on en ait eu au moins quelques exemples, ne serait-ce qu'en insinuations.
Et donc l'analogie avec Chekov est un argument faible pour moi. Chekov dans space seed est un micro évènement, un one shot. Alors qu'une technologie si prégnante dans les autres séries et si fascinante dans notre réalité me semble contredire l'argumentation que j'ai quotée. Où est-elle donc passée ?

Ton analogie sur les peuples qui ne veulent pas partager leur technologie ne me semble pas tenir la route, puisque justement en l'occurrence ils l'ont finalement partagée....
Et pour autre conséquence, ils sont déjà au moins 2 peuples à l'avoir. A partir de là, fascination, intérêt, échange culturel, effet papillon, jeux d'influence..et tout cela sur + de 100 ans. Je trouve que l'argument devient de plus en plus faible.
Mais je te l'accorde, il n'est pas invalide non plus. Et c'est pour cela que j'ai parlé de défaut d'intégration, pas vraiment d'incohérence. Si tu veux c'est un peu analogue à l'allusion à la prime directive d'Archer dans Dear Doctor (qui me fait dire que Dear Doctor, du fait de sa qualité exceptionnelle, est à montrer comme pub masterpiece de toute la franchise).


DrAg0r a écrit :

Mais même si ce n'était pas le cas (imaginons), je ne vois toutefois pas où est le problème... Entre connaitre l'existence d'une technologie, et être capable de la reproduire et de la faire fonctionner, il y a quand même un monde non ? un siècle c'est long certes, mais moi ça ne me choque pas plus que ça. J'imagine que pendant les guerres romuliennes, les ingénieurs de la fédération avaient mieux à faire que de créer des jeux vidéos.

Alors là pour le coup, en voilà un argument qui ne me convainc pas. Le holodeck est la simulation ultime. On en conviendra tous. Penses-tu que ses applications ne soient que dans les jeux videos ? Regarde déjà ce qui se passe aujourd'hui...C'est sûr, on n'utilise pas du tout de simulateurs dans des métiers de l’aéronautique par exemple ou dans le domaine militaire. Tu dévalorises le holodeck en le réduisant à sa fonction récréative comme prémisse d'un argument qui en devient donc faux AMHA.


DrAg0r a écrit :

Attends la récréation room on ne la voit que quelques minutes dans un seul épisode, comment tu peux savoir qu'elle n'est pas au même niveau que le pseudo holodeck Xyrillien ? Comment tu peut déduire d'une scène aussi anecdotique, que cette technologie n'est pas "mature" ?

Je te le concède, je suis allé un peu vite en besogne. Pour moi les holodecks des Xyrilliens (2151) et ceux de TAS (2269) ont l'air d'être assez équivalents, c'est à dire de pouvoir simuler des paysages, des lieux, des choses inertes, et donc qu'aucune des 2 n'est l'égale de TNG (2363). Logique évolution puisque 100 ans d'écart entre TAS et TNG. 100 ans d'écart... cela ne te rappelle rien ?


Star Trek, je vais te quitter pour préserver notre amour. Phrase librement adaptée de l'épisode 3265 des feux de l'amour

Hors ligne

#38 10-10-2017 14:22:10

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

mbuna a écrit :

Je ne suis pas dans une "secte" de "basheurs".

Je sais bien mbuna, je voulais justement souligner en quoi tu t'en démarquais, chose que je trouve intéressante, merci d'ailleurs d'avoir développé le sujet du coup. Je vois ce que tu veux dire en parlant d'équilibre entre les s1&2 et la s4, même si moi je ne ressens pas les choses comme ça.

mbuna a écrit :

Cet épisode, avec l'intégration du holodeck appuie donc sur MON sentiment, et l'argument externaliste du manque de budget va pour TOS mais pas pour TAS où comme tu le dis il est anecdotique. Ce sentiment est est lié selon moi à cette auto-exigence absolue à laquelle les créateurs d'ENT se sont astreint.
Car une technologie pareille, si fascinante (je reprends l'argument de Yrad) me semble difficilement passer au travers de tant d'épisodes sans qu'on en ait eu au moins quelques exemples, ne serait-ce qu'en parole.
Et donc l'analogie avec Chekov est un argument faible pour moi. Chekov dans space seed est un micro évènement, un one shot. Alors qu'une technologie si prégnante dans les autres séries et si fascinante dans notre réalité me semble contredire l'argumentation que j'ai quotée. Où est-elle donc passée ?

Je vois ce que tu veux dire par là, mais moi je ne peux pas mélanger externalisme et internalisme comme ça : Dire qu'on aurait dû en voir plus, c'est de l'externalisme. De manière purement internaliste, le fait est que cette technologie est présente à bord du NCC-1701 et qu'elle est utilisée, pour moi il suffit que ce soit montré une fois pour que ce soit vrai.

Je te dis ça pour t'expliquer comment je le ressens, ça n'enlève rien à la légitimité de ton sentiment personnel. smile

mbuna a écrit :

Mais je te l'accorde, il n'est pas invalide non plus. Et c'est pour cela que j'ai parlé de défaut d'intégration, pas vraiment d'incohérence.

Merci, et effectivement je n'avais pas noté la nuance (judicieuse) de ton choix lexical. Du coup je n'ai rien à redire là dessus. smile

mbuna a écrit :

Alors là pour le coup, en voilà un argument qui ne me convainc pas. Le holodeck est la simulation ultime. On en conviendra tous. Penses-tu que ses applications ne soient que dans les jeux videos ? Regarde déjà ce qui se passe aujourd'hui...C'est sûr, on n'utilise pas du tout de simulateurs dans des métiers de l’aéronautique par exemple ou dans le domaine militaire. Tu dévalorises le holodeck en le réduisant à sa fonction récréative comme prémisse d'un argument qui en devient donc faux AMHA.

J'ai hésité à présenter les choses comme ça, effectivement le holodeck est bien plus qu'un jeu vidéo, mais je n'ai pas pu résister, ça "sonnait" trop bien. oops . Je te concède volontiers ce point.

mbuna a écrit :

Pour moi les holodecks des Xyrilliens et ceux de TAS ont l'air d'être assez équivalents, c'est à dire de pouvoir simuler des paysages, des lieux, des choses inertes, et donc qu'aucune des 2 n'est l'égale de TNG.

Encore une fois on retombe sur une divergence de nos manière de voir les choses, tu pars du principe que si ce n'est pas montré (en l’occurrence des fonctionnalités du holodeck/de la recreation room) ça n'existe pas. Alors que je pars du principe que ce qui n'est pas montré... N'est pas montré, rien de plus. Je considère que ça n'indique rien, ni dans un sens, ni dans l'autre.
En l’occurrence, dans The Practical Joker, les utilisateurs de la Recreation Room recherchent particulièrement du calme*, donc, que le système soit capable ou non, de simuler des personnages dotés d'intelligence artificielle (par exemple), il n'y a de toutes façon pas de raisons qu'il le fasse.

*McCoy : « It is lovely, but I'm more in the mood for a nice quiet walk in the woods. »

mbuna a écrit :

Logique puisque 100 ans d'écart. 100 ans d'écart... cela ne te rappelle rien ?

Je vais passer pour un idiot, mais je ne comprends pas ce que tu veux dire par là.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#39 10-10-2017 20:08:32

yrad
admin

Re : ST ENT 01x05 Unexpected (Les Xyrilliens)

mbuna a écrit :

Cette fascination pour la technologie des holodecks est un postulat qui rend justement l'épisode anachronique. Grâce aux Xyrilliens, les klingons ont la technologie et les humains savent qu'elle existe. Dans TAS, le holodeck n'est même pas au même niveau que celui des Xyrilliens 115 ans avant... Elle est passée où la fascination dont tu parles pour cette technologie ? Et les échanges culturels ? Et les jeux d'influence ?

J'ai parlé "d'inspiration" et "d'influence", non de "fascination", encore moins collective. Si fascination il y a, elle ne concerne que Tucker (non toute l'humanité). Et de toute façon, il ne suffit pas d'assister à une démonstration technologique – a fortiori extraterrestre (donc ne reposant peut-être sur aucune base tech commune) – pour être capable de la reproduire dans un délai prédéfini (a fortiori en l'absence de toute rétro-ingénierie puisque les Xyrilliens n'ont apparemment rien partagé avec les Terriens).

Et pourtant, 120 ans après, dans TAS 04x20 Practical Joker (2270), il y a justement toutes les raisons de penser que le vaisseau de Kirk possède déjà à son bord l'équivalent de la technologie xyrillienne. Parce la REC Room de TAS (préfiguration du holodeck) ne fait pas moins : dans les deux cas, il n'y a pas de personnages (humanoïdes ou autres) dedans, juste des objets et des paysages. Et dans les deux cas, il y a une interaction physique (le climat dans TAS, les "granules télépathiques" chez les Xyrilliens). Mais la REC Room semble aller plus loin que le système de simulation xyrillien dans sa relation à l'espace, puisque les protagonistes se perdent physiquement dans la simulation (selon certaines hypothèses, les holodecks dans leur forme finale du 24ème siècle seraient multidimensionnels, c'est à dire "plus grands à l'intérieur qu'à l'extérieur" comme le vaisseau du futur dans ST ENT 02x16 Future Tense ou encore le TARDIS de Doctor Who)…

À propos d'influences, notre époque (supposée être le passé de la chronologie trekkienne) n'a pas attendu une quelconque rencontre avec des aliens plus avancés pour imaginer l'holographie et les holodecks. Il est donc probable qu'il en soit également ainsi au sein de l'humanité du 22ème siècle, avant même le début de la mission du NX-01. Néanmoins, pouvoir constater que ce concept d'anticipation a déjà été réalisé par des extraterrestres, cela a peut-être constitué un vecteur de motivation supplémentaire. J'écris bien "peut-être", car il n'est pas non plus certain que la seule expérience personnelle de Tucker ait eu un impact significatif sur l'évolution technologique humaine en matière d'holographie…

Quant à décider de la vraisemblance ou de l'invraisemblance des 120 ans pour qu'une telle technologie soit finalement concrétisée, cela demeure bien aventureux... puisque ladite technologie d'imagerie n'est pas du tout à notre portée (d'autant plus qu'elle repose également en partie sur les téléporteurs ou du moins les synthétiseurs moléculaires).
Malgré tout, une durée de 120 ans semble plutôt homogène si on la compare aux 94 ans qu'il aura fallu pour "simplement" passer des REC Rooms de TAS aux holodecks de TNG (si tant est que la seule différence entre eux - non prouvée - se limite à la gestion des personnages virtuels et des interactions relationnelles, sans même considérer l'hypothèse - elle-même incertaine - de la multi-dimensionnalité spatiale).

D'ailleurs, en internaliste, est-ce que la REC Room est apparue seulement dans la saison 4 de TOS (qu'est supposée être TAS), ou est-ce qu'elle existait déjà dans les trois premières saisons de la série ? Voire même dès 2254 dans le pilote The Cage (donc 103 ans après ST ENT 01x05 Unexpected) mais sans être pour autant mise en scène (faute de budget suffisant) ? Difficile de répondre à cette question.
Toutefois, si l'on considère les intentions du créateur Gene Roddenberry, la REC Room était déjà supposée exister dans les saisons en live de TOS, et il y avait même eu le projet de la mettre en scène dans la saison 3 de la série originale.

mbuna a écrit :

Ton analogie sur les peuples qui ne veulent pas partager leur technologie ne me semble pas tenir la route, puisque justement en l'occurrence ils l'ont finalement partagée....
Et pour autre conséquence, ils sont déjà au moins 2 peuples à l'avoir. A partir de là, fascination, intérêt, échange culturel, effet papillon, jeux d'influence..et tout cela sur + de 100 ans. Je trouve que l'argument devient de plus en plus faible.
Mais je te l'accorde, il n'est pas invalide non plus. Et c'est pour cela que j'ai parlé de défaut d'intégration, pas vraiment d'incohérence.

Les Xyrilliens ont partagé leur technologie uniquement sous la contrainte (c'était ça ou se faire anéantir par les Klingons). Et ils ne l'ont a priori partagée qu'avec les Klingons. Or avant le 24ème siècle, Klingons et UFP, cela fait deux.
À aucun moment l'épisode ST ENT 01x05 Unexpected ne suggère que les Xyrilliens ont transmis leur techno aux Terriens.

Vu que nous en sommes réduits à faire des conjectures sur les durées comparées de R&D de technos qui sont loin d'exister, je ne vois vraiment pas comment il serait possible de reprocher à ENT un quelconque problème "d'intégration". L'intégration impliquait juste qu'ENT respecte formellement la chronologie en montrant que les humains du 22ème siècle ne possèdent pas les technos de ceux du 23ème, mais sans pour autant s'interdire de mettre en scène d'autres aliens ayant de l'avance sur les humains dans certains domaines (sans quoi l'univers serait bien minuscule et affreusement anthropomorphe).
Quant aux jeux d'interactions et d'influences qui en résultent, c'est un facteur de complexification imprévisible, donc sociologiquement passionnant. Il n'y a en fait pas d'argument plus fort pour définir un univers ouvert, donc réaliste au sens du monde réel.

mbuna a écrit :

Mais je te l'accorde, il n'est pas invalide non plus. Et c'est pour cela que j'ai parlé de défaut d'intégration, pas vraiment d'incohérence. Si tu veux c'est un peu analogue à l'allusion à la prime directive d'Archer dans Dear Doctor (qui me fait dire que Dear Doctor, du fait de sa qualité exceptionnelle, est à montrer comme pub masterpiece de toute la franchise).

Effectivement, ST ENT 01x13 Dear Doctor est la meilleure pub (ou vitrine) masterpiece pour toute la franchise ! Je suis même bluffé par son exceptionnelle qualité chaque fois que je le revois. Une telle densité maîtrisée, amenée si naturellement, et traitée en si peu de temps (43 minutes) sans donner l'impression d'être rapide, c'est sans égal. Un cas d'école. Et probablement le Top 1 de tous les opus de ST. Rien que pour ça, Enterprise est digne d'éloges. praise

Alors certes, seul "tort" (au demeurant véniel) de Dear Doctor : faire employer à Archer le terme "directive" à la fin. Trop démonstratif (ou trop fan-service). C'est un peu le "syndrome Babylon 5", que je qualifierais en fait plutôt "d'excès d'intégration" (et non de "défaut d'intégration"), donc manquant un peu de naturel. Néanmoins, la "relation au public" réclame des gages et des marqueurs périodiques de ce genre, à l'instar des cross-overs (qui ont conduit par ex. Sisko à rencontrer Kirk et non un autre capitaine du 23ème siècle).

mbuna a écrit :

Ce qui m'ennuie c'est que l'épisode n'avait pas besoin de ça pour avancer. Je me souviens de mes notes lors de ma 1ère vision de cet épisode. J'en avais conclue que les scénaristes étaient tellement obnubilés par la continuité qu'ils n'arrêtaient pas de vouloir raccrocher par tous les moyens au reste de la franchise. La règle est très bonne dans l'optique d'un prequel évidemment, sauf qu'en l'occurrence le mieux est l'ennemi du bien. Pour moi c'est un défaut d'intégration.

Oui, la règle est très bonne dans l'optique d'un vrai prequel comme ENT, car on voit ce que ça donne en l'absence de règles de ce genre (et de tout scrupule) avec Discovery. Un prequel qui ne respecte pas son postulat et sa vocation est littéralement irregardable, et son éventuelle créativité est alors totalement gâchée tant elle loupe sa cible.
Je continue à penser comme Nicholas Meyer qu'il n'y a pas plus grande créativité que dans la contrainte (et aussi dans l'économie de moyens). Même si sur le coup ça peut frustrer ("le mieux ennemi du bien" en question), l'œuvre ne s'en bonifie que davantage sur le temps long. Et c'est au fond ce qui importe vraiment.
Peut-être est-ce d'ailleurs ce rapport à la contrainte qui me plait tant dans le format prequel. Par contre, cela suppose d'avoir affaire à des auteurs à la fois connaisseurs de l'univers et intellectuellement honnêtes, sans quoi le prequel peut très vite virer à la pire des arnaques.

Quant à l'épisode ST ENT 01x05 Unexpected lui-même, je l'ai trouvé parfait en l'état. Car il réussissait à nous faire vivre ce que nous connaissions déjà si bien en tant que trekkers (avec les si emblématiques holodecks quand bien même aliens et dans leurs versions alpha/bêta) à travers les yeux (à la fois émerveillés et "dépassés") du newbie Tucker. C'était au fond ça la vocation des premières saisons d'ENT : non pas se connecter directement à TOS (beaucoup trop tôt – je ne comprendrai d'ailleurs jamais ceux qui auraient voulu que la quatrième saison d'ENT soit la première rolleyes), mais faire ressentir aux vieux routards de ST le délice virginal de la "première fois"… sans pour autant saboter la chronologie trekkienne avec des surenchères putassières.

mbuna a écrit :

J'aurais aimé que B&B saupoudrent un peu de la vitalité et la créativité de la 4ème saison dans les 2 premières. Vu comme cela, la série manque d'équilibre. Trop dans la 4ème, pas assez dans les 2 premières. Ca rejoint en terme de conséquence pour ces 2 saisons, un reproche que l'on a souvent entendu : le fameux "à bout de souffle" de B&B. Sincèrement je ne pense pas qu'ils étaient à bout de souffle. Je crois surtout qu'ils avaient pris leur idée de prequel tellement à coeur qu'ils en ont oublié certaines choses en chemin comme l'aspect entertainment ou prise de risque scénaristique. Il est là mon "reproche", dans cette volonté de tellement raccrocher à l'Univers que parfois c'est allé trop loin, jusqu'à certains défauts d'intégration, qui n'amenaient rien à ENT en soi, ni dans la mécanique des épisodes, ni dans l'exigence de continuité. Même si, je le rappelle, je les regarde aujourd'hui avec bien + de plaisir qu'en 2002.
(…)
Ce sentiment est est lié selon moi à cette auto-exigence absolue à laquelle les créateurs d'ENT se sont astreint.

Franchement, lorsqu'on voit Discovery, et plus généralement la plupart des séries de SF à la mode, cette "auto-exigence absolue" est précisément ce qui manque le plus. Et c'est ce qui me fait dire qu'il s'agissait-là d'un vrai parti pris d'auteur et même d'une "prise de risque scénaristique" de la part de B&B. Car prendre des risques, il y a bien des façons différentes de le faire... Et s'imposer des contraintes à la façon du théâtre classique est aujourd'hui beaucoup plus rare que de faire de la retape au nom de l'entertainment-roi.

En tout état de cause et comme tu peux t'en douter, Mbuna, je suis moi-même convaincu que B&B n'étaient en aucun cas "à bout de souffle" créativement (impossible de toute façon d'envisager une pareille hypothèse lorsqu'on connait la personnalité de Brannon Braga).
En revanche, B&B subissaient une pression considérable et épuisante en raison :
- des attentes disproportionnées des studios (ignorant l'éclatement du marché et les nombreuses nouvelles séries de SF concurrentes),
- des contraintes de développement d'ENT (enchaînement direct après VOY à opposer à tous les atermoiements de DIS),
- des 26 épisodes imposés par saison (quasiment le double de DIS et de la plupart des séries des années 2000),
- et de l'attrition des scénaristes (presque tous les "cadors" historiques étaient partis ailleurs, et la plupart des nouveaux venus comprenaient mal la série prequelle)... obligeant du coup B&B à écrire eux-mêmes presque tous les épisodes (ce qui n'est évidemment pas une solution viable sur la durée).

In fine, ENT reste une série contrariée (au fond comme le fut TOS quoique pas de la même manière). Mais elle n'en est aujourd'hui que plus "fascinante" (et là j'emploie bien cet adjectif wink). La forte variation tonale entre les trois périodes (saisons 1-2 / saison 3 / saison 4) est une vraie richesse, car c'est littéralement trois séries en une, et c'est aussi les trois "états quantiques" possibles de la véritable "prequelité".


Edit : désolé, il apparaît que mon post est en partie redondant par rapport aux très bonnes réponses de DrAg0r. Mais comme j'avais commencé à écrire ce texte ce matin à 11h (avant que DrAg0r n'intervienne), je me suis tout de même permis de le poster. oops


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums