#1076 26-02-2017 10:27:25

dl500
TOS Forever

Re : Derniers films vus

The legend of Tarzan:
Ou Matrix dans la savane...(Ah ces ralentis!!!)
Le film est truffé d'erreurs grossières qui empêchent vraiment de rentrer dans l'histoire. Pour n'en citer que quelques unes, le personnage de Samuel L. Jackson n'aurait jamais pu exister dans la réalité historique. que ce soit par sa couleur de peau (relique de la guerre de Sécession, sans tenir compte de la ségrégation raciale de l'époque...avec une grosse morale sur les indiens...WTF!) ou même par sa fonction et son attitude vis à vis de la politique coloniale de l'Europe. Pire, celui-ci nous dit avoir été en France et rencontré son Roi! (on est en 1890 dans le film...soit 42 ans après le dernier Roi, le second empire et 20 ans de troisième république...n'importe quoi).
Le film est binaire au point de n'être même plus manichéen. Le beau soleil en Afrique, et la pluie en Angleterre. Les gentils noirs et les méchants blancs.
Vous en voulez encore?
En 200 mètres, on passe de la savane à la forêt tropicale...
Et il y a les effets spéciaux: les fonds verts se voient comme le nez au milieu du visage, les effets de transparence sont épouvantables et je ne parle pas des effets CGI (pas une bête réelle) qui donnent à l'ensemble un effet lisse et irréel prononcé. La scène finale est catastrophique de ce point de vue (les bateaux!!!)
Pour le jeu: la scène du train avec la séquence des lianes résume à elle seule le Portnawak de l'ensemble... L'acteur principal se la joue Terminator avec 2 expressions faciales, le méchant est une caricature en deux dimensions, reste Margot Robbie encore une fois excellente mais qui n'a pas là un rôle capable de montrer toute l'étendue de son talent.

Raté!!!

Alliés:
Pas mal!
Tout n'est pas parfait à commencer par le jeu de Brad Pitt, trop monolithique (encore une fois...)
Mais l'histoire tirée d'un fait réel et la maestria de la réalisation (M. Zemekis) font qu'on se laisse porter dans cet univers de la seconde guerre mondiale et qu'on suit l'histoire avec intérêt. Pas un chef d'œuvre mais un bon film. Marion Cotillard est convaincante. Les seconds rôles (souvent français sont excellents).
Un bon film d'espionnage et cette fois-ci la réalité historique est respectée.
A découvrir.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1077 26-02-2017 13:45:30

Buckaroo
50 ans et toujours aussi irritant

Re : Derniers films vus

mypreciousnico a écrit :
Buckaroo a écrit :

C'est peut être bon .. Mais le sujet et les acteurs Chris Pratt et Jennifer Lawrence ne me parlent pas ..

En dehors de la comédie romantique, le pitch de SF est pourtant excellent. Je te conseille de laisser sa chance à ce film Bucky smile

Allez, on va lui laisser une chance, ce n'est pas comme si l'actualité était pléthorique.. En plus, il y a , je crois Andy Garcia dans la distribution.. Ca fait un bail que je n'ai pas vu cet acteur que j'aimais bien ( Le Parrain 3 , Les Incorruptibles ).

Allez va pour Jennifer Lawrence.. Juste une question , on la voit en petit tenue ?  wink ( question stupide d'un gars qui a trop vu Alien lol  )

dl500 a écrit :

Alliés:
Pas mal!

Mais l'histoire tirée d'un fait réel et la maestria de la réalisation (M. Zemekis)

Un Bob Zemeckis, c'est comme un Scorsese .. Ca ne se rate pas & c'est là que je me rend compte que je me fais vieux.. Alliés est passé dans mon cinéma de quartier.. J'avais l'opportunité, mais hélas pas le temps.. Il y a une vingtaine d'années , j'aurai trouvé le temps.. Maintenant , je comprend un peu mieux pourquoi l'industrie vise les 20/30 ans.. Il arrive à trouver le temps, j'arrivais à trouver le temps ... Impossible aujourd'hui , tant à faire , tant à voir et si peu de temps pour le faire. Je n'aime pas ST Générations , mais ce que dit Soran dans le film : " le temps est un prédateur" , c'est une  vérité..


TrekCoreSig_KirkTOS.jpg

Hors ligne

#1078 26-02-2017 14:55:11

mypreciousnico
_________

Re : Derniers films vus

Buckaroo a écrit :

En plus, il y a , je crois Andy Garcia dans la distribution.. Ca fait un bail que je n'ai pas vu cet acteur que j'aimais bien ( Le Parrain 3 , Les Incorruptibles ).

En effet, mais alors garde bien les yeux ouverts, l'apparition est brève : moins d'une minute smile

Buckaroo a écrit :

Allez va pour Jennifer Lawrence.. Juste une question , on la voit en petit tenue ?  wink ( question stupide d'un gars qui a trop vu Alien lol  )

C'est le cas.
Elle est divine dans ce film, d'une part parce qu'elle est effectivement très jolie, mais surtout parce que c'est une excellente actrice. Quand à Chris Pratt il est parfait en bon gars, "boy next door" si j'ose dire.

Hors ligne

#1079 26-02-2017 17:42:45

scorpius
Nowhere Man

Re : Derniers films vus

dl500 a écrit :

The legend of Tarzan:
Ou Matrix dans la savane...(Ah ces ralentis!!!)
Le film est truffé d'erreurs grossières qui empêchent vraiment de rentrer dans l'histoire. Pour n'en citer que quelques unes, le personnage de Samuel L. Jackson n'aurait jamais pu exister dans la réalité historique. que ce soit par sa couleur de peau (relique de la guerre de Sécession, sans tenir compte de la ségrégation raciale de l'époque...avec une grosse morale sur les indiens...WTF!) ou même par sa fonction et son attitude vis à vis de la politique coloniale de l'Europe. Pire, celui-ci nous dit avoir été en France et rencontré son Roi! (on est en 1890 dans le film...soit 42 ans après le dernier Roi, le second empire et 20 ans de troisième république...n'importe quoi).
Le film est binaire au point de n'être même plus manichéen. Le beau soleil en Afrique, et la pluie en Angleterre. Les gentils noirs et les méchants blancs.
Vous en voulez encore?
En 200 mètres, on passe de la savane à la forêt tropicale...
Et il y a les effets spéciaux: les fonds verts se voient comme le nez au milieu du visage, les effets de transparence sont épouvantables et je ne parle pas des effets CGI (pas une bête réelle) qui donnent à l'ensemble un effet lisse et irréel prononcé. La scène finale est catastrophique de ce point de vue (les bateaux!!!)
Pour le jeu: la scène du train avec la séquence des lianes résume à elle seule le Portnawak de l'ensemble... L'acteur principal se la joue Terminator avec 2 expressions faciales, le méchant est une caricature en deux dimensions, reste Margot Robbie encore une fois excellente mais qui n'a pas là un rôle capable de montrer toute l'étendue de son talent.

Raté!!!

Je trouve ça bizarre d'attaquer une aventure de Tarzan sur son manque de réalisme... Tarzan ça n'a jamais été "réaliste" c'est du pur pulp, au même titre qu'un Flash Gordon. Il est vrai que le film offre un contexte historique qui se veut plus ou moins fouillé (le personnage de Sam Jackson a réellement existé, il a combattu durant la guerre de sécession, à rencontré le roi Léopol et s'est rendu au Congo) pour autant ce n'est bien évidemment pas un docu' historique. Pour ma part j'ai vraiment aimé le parcours émotionnel du personnage de Jackson. Sa volonté de se "racheter", le tout au contact d'une figure aussi "bigger-than-life" que Tarzan, ça m'a touché (la scène avec les éléphants, quoi).

De même, j'ai adoré ce contraste entre l'angleterre et l'afrique, le fait que l'un soit présenté comme un lieu stérile ou le couple Tarzan/Jane dépérit et que l'autre soit un lieu plein de vie. Un lieu que l'homme blanc petit à petit dépouille (ce plan terrible sur les wagons entiers pleins de défenses d'éléphants).
Et tout cela trouve son aboutissement thématique dans la naissance de Korak. Que j'aime ça quand on me raconte ainsi une histoire avant tout via l'image.

Après sur les CGI, tout cela, pas grand chose à dire, je comprends que ça puisse déranger. Moi, j'ai trouvé que pour la première fois à l'écran un réalisateur était parvenu à capturer cette Afrique mythologique qu'on retrouve dans les écrits de Burroughs. Pour tout dire j'aurai même voulu que le film aille plus loin sur ce terrain smile
On parle d'un "homme-singe" aux capacités physiques dignes d'un super-héros, qui "parle" aux animaux, qui découvre d'anciennes civilisations dans la jungle africaine et j'en passe.

Dernière modification par scorpius (26-02-2017 17:45:43)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#1080 27-02-2017 13:56:31

dl500
TOS Forever

Re : Derniers films vus

Salut Scorpius.
Ta critique m'avait donné envie de voir ce film, et manque de bol, je n'ai pas accroché (une nouvelle fois wink ). Regardé en famille et même mon fils de 15 ans ç'est dit que ça ne tenait pas la route...

Je suis d'accord sur le pulp de Tarzan, mais ce film cumule trop d'incohérences, d'erreurs pour me permettre de l'apprécier. Je suis sorti du truc en fait...

D'abord le personnage de Jackson a réellement existé (George Washington Williams), mais c'était un métisse (et là pour l'époque ça joue). Ses lignes de dialogues sur le Roi de France sont évidemment fausses (comme si on disait que la seconde guerre mondiale avait eu lieu dans les années 70', le niveau d'erreur est le même) et son placement de personnage lui donne un jugement qu'il n'avait pas (et ne pouvait pas avoir à cette époque).

Mais en dehors des SFX, certaines situations sont totalement ridicules. Tu ne peux pas trouver dans la savane aussitôt un lieu comme la forêt tropicale montrée dans le film. La dernière fois que j'ai vu ça c'est sur Genesis dans ST3 et il y avait une raison. Ensuite le coup des lianes lors de l'attaque du train, c'est quand même très limite.
Ok pour les décors et climats des 2 mondes (africain et Anglais) mais sérieux il n'y a aucune nuance dans le traitement des populations.
C'est dommage car certains moments du film sont vraiment bons, et il y avait matière (même en traitant Tarzan en super-héros comme ici) à faire nettement mieux.
Tous les spectateurs ne sont pas des Ricains incultes votant trump et n'ayant aucune notion d'histoire. C'est dommage, je crois que le film est passé à côté.
Et le coup du bébé à la fin, c'est arrivé comme la cavalerie, ça non plus je n'ai pas accroché.
Bref, le film a le cul entre deux chaises en terme de réalisme et concernant Tarzan, on est loin d'aller chercher Greystoke avec Lambert.

Maintenant Margot Robbie, j'attends vraiment de la voir dans un rôle digne de ce nom parce qu'elle irradie l'écran c'est impressionnant.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1081 27-02-2017 15:28:20

scorpius
Nowhere Man

Re : Derniers films vus

Salut dl500 smile

dl500 a écrit :

Ta critique m'avait donné envie de voir ce film, et manque de bol, je n'ai pas accroché (une nouvelle fois wink ). Regardé en famille et même mon fils de 15 ans ç'est dit que ça ne tenait pas la route...

Ouaip, pas la première fois que tu rejettes complètement l'un des mes coups de coeurs ciné. Désolé que tu n'es pas accroché oops 

D'abord le personnage de Jackson a réellement existé (George Washington Williams), mais c'était un métisse (et là pour l'époque ça joue). Ses lignes de dialogues sur le Roi de France sont évidemment fausses (comme si on disait que la seconde guerre mondiale avait eu lieu dans les années 70', le niveau d'erreur est le même) et son placement de personnage lui donne un jugement qu'il n'avait pas (et ne pouvait pas avoir à cette époque).

Alors je t'avoue que je garde aucun souvenir de dialogues ou il dit avoir rencontré le Roi de France. N'ayant vu le film qu'en VO, n'est-il pas possible que ce soit une coquille de la VF ? (à moins que tu es vu toi aussi le film en VO, auquel cas, ça m'est passé par dessus la tête).

Malgré tout, je trouve que  Williams en tant que personnage semi-fictif fonctionne parfaitement. Le fait de lui avoir ajouté un background lié au génocide Indien ça donne au film une résonance toute particulière. On sait également que le Williams historique s'est intéressé de très près à la politique de Leopold au Congo et qu'il a ouvertement dénoncé. Que son avatar fictif vive une telle aventure aux cotés de Tarzan, franchement ça ne me choque pas du tout.

Mais en dehors des SFX, certaines situations sont totalement ridicules. Tu ne peux pas trouver dans la savane aussitôt un lieu comme la forêt tropicale montrée dans le film. La dernière fois que j'ai vu ça c'est sur Genesis dans ST3 et il y avait une raison. Ensuite le coup des lianes lors de l'attaque du train, c'est quand même très limite.

Honnêtement tout cela, c'est du pur Tarzan... L'attaque du train, ça n'a rien de "limite" pour un tel personnage. Quand à l'afrique telle qu'elle est traitée visuellement/géographiquement dans le film pareil. L'afrique de Burroughs basiquement c'est Skull Island.

Ok pour les décors et climats des 2 mondes (africain et Anglais) mais sérieux il n'y a aucune nuance dans le traitement des populations.
C'est dommage car certains moments du film sont vraiment bons, et il y avait matière (même en traitant Tarzan en super-héros comme ici) à faire nettement mieux.

Je sais pas, le traitement des Belges est un peu le même que celui des Nazis, des Russes ou du culte de Mola Ram dans les Indy. Ca fait partie de la nature même de ce type de récit avec des méchants over-the-top. Ce qui n'empeche pas d'avoir à mon sens quelque nuances (Léon Rom et Jane, par exemple)

Et le coup du bébé à la fin, c'est arrivé comme la cavalerie, ça non plus je n'ai pas accroché.
Bref, le film a le cul entre deux chaises en terme de réalisme et concernant Tarzan, on est loin d'aller chercher Greystoke avec Lambert.

Tout le film, thématiquement, visuellement, à travers son emphase sur le couple Tarzan/Jane tend vers la naissance de Korak. C'est loin d'arriver comme un cheveux sur la soupe, en toute objectivité.
Le truc c'est que le film ne cherche jamais à être réaliste. Je veux dire dès l'arrivé de nos héros en afrique tu as Tarzan qui fait des calins avec des Lionnes mdr Il y a un contexte historique, mais ça ne veut pas dire que le film est réaliste. En cela je trouve sa proposition très cohérente.

Maintenant Margot Robbie, j'attends vraiment de la voir dans un rôle digne de ce nom parce qu'elle irradie l'écran c'est impressionnant.

Au moins on sera d'accord là-dessus, Margot est absolument divine, oui.

Dernière modification par scorpius (27-02-2017 15:31:34)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#1082 27-02-2017 18:15:40

dl500
TOS Forever

Re : Derniers films vus

Clairement, je ne suis pas rentré dans le trip. J'ai peut-être raté un truc...
Mais l'avis des personnes avec moi était le même: c'est-à-dire décevant.

Remis dans un contexte Indiana Jones ça fonctionne effectivement bien mieux. wink

J'ai vu le film en VF. Plutôt bon doublage d'ailleurs.

Pour Margot Robbie, elle est pour moi l'équivalente de Emma Stone en terme de jeu, mais n'a pas eu la même chance qu'elle pour l'instant pour les rôles proposés.
En dehors de leur beauté plastique à toutes les deux, elles ont une présence et ça se voit sur la pellicule.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1083 04-04-2017 08:44:00

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Derniers films vus

"il revient et il n'est pas content" était l'accroche de King Kong 2 en 1986. Je suis de retour et je ne suis pas content non plus. Jamais, absolument jamais je n'ai autant eu le sentiment qu'un film se foutait de ma poire. Je parle de Kong: Skull Island, un énorme crachat en pleine tronche pour n'importe quel cinéphile et fan de Kong.
La première arnaque de taille est dans son titre. Skull Island, île sauvage, mystérieuse et foisonnante de vie préhistorique est ici totalement vide et pas exotique pour un sou. C'est Hawaii presque sans aucune retouche; dont le bestiaire ridicule se limite à deux insectes, une pieuvre et trois lézards qui ne ressemblent à rien. Kong est le Roi de rien du tout dans ce film, il ère sans but dans des paysages affreusement vides.
Arnaque sur la forme, arnaque sur le fond. On nous promettait un film guerrier, sauvage et du pulp à gogo et on a droit à une parodie, un humour omniprésent et des personnages d'une nullité (et d'une inutilité) abyssale. Direction artistique de merde, écriture de merde... les seuls deux ou trois plans qui ont de la gueule sont pompés du chef d'oeuvre de Peter Jackson.
Quant à la taille démesurée de Kong (il est encore en pleine croissance nous dit-on dans le film) elle n'existe que pour justifier son prochain affrontement avec Godzilla. Je n'ai rien contre les réinventions mais encore faut-il avoir de l'audace, des ambitions et savoir quelle direction adopter. Ce film ne ressemble à rien et ne va nulle part, et se fiche royalement du sujet qu'il traite et des spectateurs par la même occasion. Kong: Skull Island n'est en définitive qu'une production Asylum friquée, très loin du film qu'on nous a vendu durant des mois.

King Kong 1933: 8/10
Le fils de Kong: 6/10
King Kong 1976: 5/10
King Kong 2: 3/10
King Kong 2005: 10/10
Kong - Skull Island: 1/10

Hors ligne

#1084 04-04-2017 09:18:43

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Merci pour ce retour.
J'avais adoré le King Kong de Peter Jackson, et pourtant, à la base, je ne suis pas amateur du genre.
J'avais grosses craintes pour ce film. Et je vois que la sincérité , la volonté de prendre le spectateur par la main pour l'amener loin et le sens du spectacle, ont été remplacé par du conformisme, de la bêtise et la seule volonté de faire du fric.
En plus, le film se voulait aussi lorgner sur Apocalypse Now...
Je ne perdrai donc pas mon temps à le voir.
Bref poubelle.

Hors ligne

#1085 09-04-2017 08:17:29

dl500
TOS Forever

Re : Derniers films vus

Premier Contact:
Excellent film de SF, je découvre le réalisateur pour la première fois et j'ai adoré.
C'est parfaitement filmé et les partis pris de l'histoire sont excellents. La vie, doit elle se mesurer à sa longueur ou à sa densité? Le temps est-il linéaire? Relatif?
Si Amy Adams est encore une fois excellente je suis content d'avoir vu Jeremy Renner enfin dans un rôle humain, loin des super-héros ou autres bourrins.
Les Aliens ne sont que prétexte pour voyager finalement à l'intérieur de nous même. Si vous souhaitez voir un film d'auteur à grand moyen, foncez.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1086 26-04-2017 16:24:56

Haeresis
membre

Re : Derniers films vus

Life - origine inconnue:
Film de SF et thriller plutôt sympathique. C'est en gros un mix entre Alien et Gravity. Le début prometteur et encourageant de la découverte d'un organisme alien laisse place à un pessimisme poussé à fond jusqu'à la fin du film.
Par bien des moments (trop peut-être) le film rappelle Alien, malheureusement pourrait-on dire. Mais je ne m'en suis pas occupé plus que cela, et la fin était plutôt satisfaisante.
Sans le recommander, je conseillerais quand même de le regarder au moins une fois, ça reste un bon moment à passer.

Par contre je me demande qui est le petit génie qui a ajouté "origine inconnue" dans la version française du titre, car ça n'a rien à faire la, même par rapport à l'histoire.


We’ll take the next chance, and the next, until we win or the chances are spent.  Jyn Erso

Hors ligne

#1087 14-05-2017 19:34:50

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Derniers films vus

Alien Covenant

On le sait depuis longtemps, l'esthète d'Alien, Blade Runner et Legend est mort. Mais le cinéaste survivait un peu... jusqu'au suicide de son frère. Depuis ce drame Ridley Scott est devenu un défenseur du créationnisme dont le prosélytisme transpirait déjà chaque minute de l'abominable Prometheus. Ici c'est encore pire. Le franchise n'a plus rien à raconter et ne sert plus qu'à véhiculer les idées créationnistes de son auteur au milieu de scènes où il se parodie lui-même. Très triste.

Alien: 9/10
Aliens: 6/10
Alien 3: 5/10
Alien Resurrection: 1/10
AVP: 7/10
AVP 2: 1/10
Prometheus: 2/10
Alien Covenant: 1/10

Hors ligne

#1088 20-05-2017 15:10:14

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Covenant

Perso le coté créationiste ne m'a pas géné, tant il n'est pas une affirmation religieuse, qu'une volonté misantrope de parler du lien entre création et destruction, de vouloir montrer comment l'humanité importe moins que son art et que créer c'est engendrer ce qui causera la mort de ce qui l'a créé.
Covenant souffre de plusieurs maux, tout en ayant un meilleur traitement que son prédécesseur. Mais les qualités du films ne peuvent contre balancer ses trop nombreux défauts.
Exit Lindelof (ouf) et place à John Logan. Qui amène avec lui son amours des citations de poésie anglaise (on aime ou pas, perso j'adore), le thème de faire face à son double (coucou ST Nemesis ou Skyfall) où il rejoint une préoccupation de Scott (perso j'adore aussi) et la volonté de reprendre des classiques de la littérature anglaise (ici Frankestein).
Graphiquement, le film est moins classieux que Prometheus qui avait un design très très soigné mais reste dans ce qu'il y a de meilleur.
Et la direction d'acteur est toujours aussi bonne, avec un point d'orgue une double interprétation assez réussie mais dont l'écriture aurait mérité de donner plus de profondeur à cette volonté très ambitieuse.
Alors est-ce aussi stupide que Prometheus? Heureusement non. Mais il reste des passages encore trop stupides (la navette), le passage  "méchant de James Bond"...
Est ce que l'univers a de meilleures structures? Hélas non et bien trop de questions restent avec une réponse non satisfaisante. Et le film ne supporte pas que l'on creuse certaines.
Le film veut prolonger et approfondir la relation entre création et destruction. Sauf que le traitement manque encore de nuance et finit par être un propos à la fois misanthrope et amoral. Seul l'art semblant être digne d'intérêt.
Dit autrement, il n'y a pas dans le film, une confrontation morale capable d'emporter le spectateur jusqu'à une conclusion qui l'amène a ressentir quelque chose. Ici, le propos est unique.
Enfin, l'un des élément qui amoindrit le film, c'est ce sentiment de remake du premier, en moins bien. Le traitement à  visée philosophique se substituant à une ambiance stressante.
Covenant donne ainsi le sentiment d'être à la fois partout et nulle part.
Reste pour moi un plan qui me hante, preuve d'un cinéma maitrisé, le plan de David levant les bas face à son fils qui l'imite.
Un plan ne fait pas un film, nous sommes d'accord, mais rares sont les films ayant cette qualité de mise en scène.

Covenant est bien loin des meilleurs opus, meilleur que Prometheus, bien un film de Scott période des années 2010, tant il reprend ses thèmes vu dans Cartel, dans Seul sur Mars ou Exodus, à savoir l'isolement, la perte douloureuse des illusions en voulant dépasser sa condition, le rapport à son "frère".

Hors ligne

#1089 26-05-2017 22:02:57

scorpius
Nowhere Man

Re : Derniers films vus

Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales

Je dois dire que j'ai considérablement réhabilité la trilogie originale, ces dernières années, en fait, la sortie de l'incroyable "The Lone Ranger" en 2013 m'a amené à revoir toute la filmographie de Gore Verbinski d'un autre oeil. J'ai du coup finit pas développer un attachement certain envers la saga des Pirates de Disney.

Ca n'empêche pas que le 4ème volet sortie en 2011 reste très moyen. Un film d'aventure inoffensif, pépére, loin de la démesure de la trilogie de Verbinski, à peine sauvé par la classe de Ian McShane en Barbe Noire et par le charme de Penélope Cruz.
Bonne nouvelle, ce 5ème opus s'avère bien meilleur, renouant avec le charme, l'ampleur et le dynamisme des premiers films. D'ailleurs il s'agit presque d'une suite directe à "At World's End", "On Stranger Tides" est, en dehors de 2 ou 3 éléments, quasiment oublié.

On y retrouve donc un lien très direct avec la mythologie de la trilogie, ce qui n'empêche pas le film de tracer son propre sillon tout en reprenant pas mal de thèmes ou motifs marquants de la franchise. On a donc un méchant extrêmement intimidant, lié au passé de Jack (comme Barbossa ou Davy Jones avant lui) porté par un Javier Bardem carrément effrayant et qui impressionne à chacune de ses apparitions. Le duo de réalisateur a eu la bonne idée de ne pas trop l'exploiter, ce qui fait qu'à chaque fois qu'il est à l'écran, on en prend plein les yeux. D'autant plus qu'il est superbement mis en scène/iconisé et que graphiquement, il déchire. Alors faut pas s'attendre à un bad guy à la psychologie particulièrement complexe, c'est un pur monstre de film d'horreur, un boogeyman avant tout. Malgré tout, ça fait du bien  d'avoir un vrai méchant de cinéma, aussi imposant et marquant.

Barbossa est une autre bonne surprise, son évolution dans le film précédent en était un des rares trucs cools, mais là, il apporte une touche d'émotion surprenante. A travers lui on a une jolie réflexion douce-amère sur la paternité, avec cette idée que son avarice, son obsession des trésors, n'est rien d'autre qu'un moyen un peu vain de combler la perte du seul trésor qui a jamais vraiment compté à ses yeux. Tout cela amène une profondeur aussi inattendu que bienvenue au personnage.
J'ai bien aimé également le traitement de Jack, je comprends qu'il puisse agacer (c'est parfois - toujours - le cas chez moi) mais là je l'ai trouvé excellent. Il passe tout le film encore plus bourré que dans les autres, il est plus que jamais une sorte de "Drunken Master" occidental. Ici c'est encore plus le cas de part l'utilisation d'un humour très visuel (la guillotine mdr ). J'ai bien plus adhéré qu'au film précédent, c'est certain. Il y a aussi que le film, entre 2 conneries,  réussie à créer une véritable empathie à son encontre lors d'un moment de loose total. Disons qu'on a l'impression pour un court moment d'avoir affaire à un véritable être humain, c'était rafraichissant. J'ai aussi bien kiffé le flash back en mode "The Last Crusade" ou en quelques plans très iconiques, le jeune Jack Sparrow se construit littéralement sous nos yeux. Je pense que la référence n'est pas innocente, tant en terme de rythme ou de mise en scène, ce "Dead Men Tell No Tales" rappelle pas mal les films d'aventure de Spielberg. Il y a en particulier un morceaux de bravoure franchement dingue, assez tot qui évoque du Tintin en live, très impressionnant.

Globalement sur le plan du spectacle, ça m'a laissé une très forte impression. C'est magnifique, avec de beaux décors, c'est exotique et épique (le climax est pour ainsi dire Biblique) et la réalisation comme le montage sont à la hauteurs. On a là un duo de réalisateurs à suivre.

Pour finir j'ai été franchement surpris par l'humour et ses nombreux sous-entendus salaces très surprenants pour une production Disney. La nouvelle héroine en particulier est un vecteur permanent de cet humour, parfois très direct, parfois plus "subtil" (le coup du télescope laugh ). Cette dernière est justement très sympa (j'apprécie grandement l'actrice depuis sa période "Skins") une femme de science qui se confronte constamment à l'étroitesse d'esprit de ses contemporains, mais qui va aussi devoir remettre en question ses certitudes face à l'apparition du surnaturel. Bref, une héroine très plaisante à suivre et pas du tout cliché.

Au final, j'ai passé un super moment. Il y a bien quelques petits anachronismes ici ou là, des petits soucis de continuité, mais en l'état, il s'agit d'une très bonne conclusion potentielle à la saga. Et très franchement, si on peut en avoir d'autres du même niveau, je ne dis pas non.

Dernière modification par scorpius (27-05-2017 08:31:43)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#1090 26-05-2017 23:05:08

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Mouais. Ta.t mieux si cet opus plait aux amateurs et au public en demande de spectacle.
Perso cette franchise m'a toujours ennuyé, trop boursoufflée et sans aucun fond. Vite lassant donc.

Hors ligne

#1091 27-05-2017 00:59:05

scorpius
Nowhere Man

Re : Derniers films vus

Si tu n'as pas aimé les films précédent, par contre oui, c'est pas celui-ci qui te fera changer d'avis. Clairement.

Cependant par rapport à ce que tu dis sur le fond, perso j'aime assez le point de vue de la saga sur ce thème classique de la fantasy qu'est l'effet parfois nuisible du progrès/de l'avancement de la civilisation. L'idée qu'en cartographiant les océans, en lui imposant des frontières et des limites plus ou moins artificielles (ce que représente la compagnie des Indes Orientales dans la trilogie) on tue la magie du monde. Ces Pirates fantasmés, romancés et fantaisistes deviennent un symbole de liberté. Il y a, par exemple, ce beau dialogue de Jack dans le premier film qui explique qu'un navire ce n'est pas juste des choses matérielles, un mat ou des voiles... Ce qu'il représente réellement c'est l'appel de l'horizon, la liberté et la découverte de l'inconnu.

Faut remarquer que Jack navigue rarement avec l'aide de cartes, il utilise le plus souvent un compas magique...

On est d'accord ça reste de la fantasy, mais j'aime assez cette vision du monde, romantique, étrangement innocente mais aussi fataliste (dans le sens ou la civilisation finira quoi qu'il arrive par triompher) qu'offre la saga. Et l'utilisation du surnaturel va dans ce sens. Quelque chose d'ancien, de magique et constamment sur le point de disparaitre. Ce cinquième film va d'ailleurs au bout du truc, à la fois en confrontant science et surnaturel et en "tuant", au moins momentanément, la magie.


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#1092 27-05-2017 04:57:19

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Derniers films vus

Cette franchise est pour moi la plus pitoyable de toute l'histoire du cinéma. Je déteste les films de pirates, je déteste Jack Sparow, je déteste le fantastique pour mioches, je déteste le thème musical de la saga, ses bouffons de service (4 pour le premier film!) bref je déteste tout de cette saga ennuyeuse, laide, répétitive, trop légère et dépourvue de la moindre ambition.

Mes notes du 1 au 5 sont binaires: 1 - 0 - 0 - 1 - 0

Hors ligne

#1093 09-06-2017 12:24:41

scorpius
Nowhere Man

Re : Derniers films vus

Kong : Skull Island

Ouaip, c'était bien nul comme il faut... Pourtant, je dois reconnaitre que le pervers l'amateur de déviance cinématograhique qui sommeille en moi a trouvé 2/3 trucs ici ou là, pour se réjoiur. Je veux dire, les face à face entre Kong et Sam Jackson sorties tout droit d'un bon vieux Renny Harlin (ce finish mdr ) je ne peux que trouver ça jouissif (et si ça donne à qui que soit l'envie de découvrir ce reboot, je m'en excuse d'avance). Pareillement, le gros portnawak autours du personnage de John C. Reilly, ce Robinson Crusoe converti en samourai (nan, mais c'est véridique ) ben ça n'a rien à foutre dans un King Kong, mais ça m'a éclaté (limite, j'm'attendai à tout moment à ce que Will Ferrell se pointe en costume de Ricky Bobby pour faire la course avec Kong, ça m'aurait pas plus choqué que ça).

C'est con que tout le film ne soit pas aussi débridé dans la connerie fun justement, car ça aurait pu faire un nanar très plaisant.
En l'état, le reste du temps, ça se prend quand même très au sérieux. Cet espèce de parallèle absurde avec la guerre du Viet-Nam, franchement, ça sort d'ou ? Bon, effectivement, y a Sam Jackson qui tente de nous faire son Kurtz (enfin, je crois que c'est l'idée), qui est aussi sublime que débile, mais sinon je vois pas l'intêret de la chose.

J'ai trouvé ça moins antipathique que le Godzilla d'Edwards pour les quelques moments "autres" qu'il m'a offert, il n'en reste pas moins que son rattachement à l'héritage cinématographique que représente King Kong est honteux.

Dernière modification par scorpius (09-06-2017 12:29:11)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#1094 12-06-2017 09:37:56

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Derniers films vus

La momie (2017)

Ah les "Cinematic Extended Universes"... Universal à quasiment créé le genre dans les années 30 et 40. Dracula y rencontrait le monstre Frankenstein, le monstre de Frankenstein le loup-garou. Dracula, Momie, Loup-garou, créature du lac noir, Homme invisible, etc... Des tas de films, des tas de suites. Aujourd'hui Universal tente d'imiter Marvel mais c'est un échéc total et un festival de mauvais choix pour démarrer ce qu'ils appellent leur "Dark Universe".

Déjà quand on veut démarrer une série de films de ce genre on ne fait pas de Blockbuster à 130 ou 150 millions mais de grosses séries B qui coûtent 50 à 70 millions sinon ce n'est pas viable financièrement. Ensuite on ne cherche pas le PG-13 mais le R, ou alors on appelle ça "Grey Universe". On ne fait ne pas non plus appel à une méga star comme Tom Cruise mais on laisse la place à des acteurs peu connus comme l'avait fait Stephen Sommers, car Cruise vampirise tout le film qui ressemble par conséquent davantage à un Mission Impossible qui se déroule dans un univers fantastique plutôt qu'à un film d'horreur light. Pour continuer on ne choisi pas le personnage la momie pour démarrer un tel univers justement, car tout le monde garde en mémoire les adaptations de Stephen Sommers qui, si elles n'avaient pas grand chose à voir avec les versions de 1932 et de la Hammer, ont bien trop marqué le public et ont été des succès commerciaux. Et pour finir on n'engage pas un tâcheron sans le moindre talent comme Alex Kurtzman qui, non content d'avoir prouvé depuis toujours qu'il est un très mauvais scénariste, démontre ici qu'il est un réalisateur exécrable qui n'a pas plus d'imagination que son mentor JJ Abrams. Il n'a aucun scrupule à piquer des idées de Sommers et le style de JJ car il est bien incapable d'en avoir lui-même.

Des versions de La momie il y en a eu des tas, mais celle-ci est de loin la pire. Pour ne parler que des plus connues, le personnage de Karloff avait des motivations, celui de Christpher Lee avait des motivations, celui de Arnold Vosloo avait des motivations! le personnage de Sofia Boutella n'en a aucune mis à part tout détruire sur son passage. Cela en fait la momie la plus pitoyable depuis 85 ans. Quant au Dark Universe d'Universal, c'est un mort-né. Ce film est très mauvais et fera un flop. C'est pas un film d'horreur, c'est pas un film d'aventures, c'est juste un film d'action à la gloire d'un Tom Cruise qui n'a rien à faire dans un tel univers.

1/10

Hors ligne

#1095 12-06-2017 12:21:44

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Il y a eu Midas qui transformait ce qu'il touchait en or.
Il y a Hollywwod actuel qui transforme l'or en plomb, pour ne pas dire en m.... .

Hors ligne

#1096 12-06-2017 12:23:18

matou
modérateur

Re : Derniers films vus

Dvmy nous a expliqué la qualité de Sommers, cad être généreux avec son public. C'est parfois un défaut mais au moins c'est sincère.
Apparemment ce nouveau "Momie" ne l'est absolument pas.

Hors ligne

#1097 15-06-2017 14:27:08

Buckaroo
50 ans et toujours aussi irritant

Re : Derniers films vus

matou a écrit :

Il y a eu Midas qui transformait ce qu'il touchait en or.
Il y a Hollywwod actuel qui transforme l'or en plomb, pour ne pas dire en m.... .

Ce qui me rappelle cette scéne satirique &  hélas visionnaire de The Last Action Hero :

Flash required

Si Hollywood devait adapter Hamlet , ça serait comme ça aujourd'hui & pas autrement..
C'est pareil avec tout maintenant : Les Universal Monters, les adaptations de comics  , les remakes et les reboots ect ..

Tant qu'il y a aura un public pour ça , ça restera ainsi.
Il faut dire aussi que ce n'est plus comme hier , c'était le Geek qui donnait le ton, aujourd'hui ce geek est devenu un véritable mouton sans opinion.. Facile pour les Studio d'imposer leur ton à eux .
Celle de la formule facile & interchangeable..

Qui a dit Disney ?


TrekCoreSig_KirkTOS.jpg

Hors ligne

#1098 24-06-2017 10:07:41

mypreciousnico
_________

Re : Derniers films vus

À lire vos avis, Dvmy et Scorpius, sur Kong Skull Island je m'attendais à une telle merde que j'ai pas trouvé ça pire.
Il y a quelques trucs intéressants, en termes de divertissement c’est correct avec plein d'idée over the top citées par Scorpius (la bataille de regard débile entre Jackson et Kong, l'aviateur Samouraï et bien d'autres). Ça n'a rien à faire dans un King Kong en effet mais je n'ai jamais aimé cette histoire donc je m'en fiche pas mal.
C'est donc plutôt mauvais mais plusieurs crans au dessus du Godzilla tout pourri qui a lancé cet univers.

Hors ligne

Pied de page des forums