#876 25-02-2017 14:03:09

Buckaroo
50 ans et toujours aussi irritant

Re : Super-héros au cinéma

Warp 9 a écrit :

Doc ou pas les adaptations de comics ont maintenant tellement l'air d'être produits à la chaine que je ne m'en préoccupe même plus. -_-

Warpy marque un point & pas des moindres : les films de Super Héros qu'ils soient Marvel ou DC , ils se ressemblent tous. L'un est juste faussement gentil ( les marvel ) , l'autre est faussement méchant ( les DC ) .. En gros , ils sonnent tous faux..

Ce n'était pas  le cas de l'âge d'or du genre ou la diversité, la sincérité et l'expérience cinématographique  étaient au rendez vous..
Il n'y avait pas plus différent que les X Men de Bryan Singer et les Spider-Man de Sam Raimi, les Batman de Nolan &  les Blade 2 /Hellboy de Guillermo Del Toro..

Cet âge d'or est définitivement mort, derrière nous,  et son public ne le sait pas encore, se comporte comme des morts vivants..
Je trouve dommageable que les geeks se laissent enfermer aussi facilement dans un même schéma ultra rabâché..


mypreciousnico a écrit :

Nous en avons discuté avec mon pote à la fin de la projection. Il est désormais bien dur de s'extraire de l'avis général lors de la sortie des œuvres. Il y a un consensus général tellement fort désormais, l'absence de voix solitaire pour contrebalancer... Je suis d'ailleurs le premier à tomber dedans. et ça m'agace.

De mon temps , j'étais comme eux , je mangeais la merde que nous servait Hollywood, mais mon esprit allait quand même chercher ailleurs..
Le consensus général , c'était des trucs comme Top Gun ou le Grand Bleu.. Je n'arrivais pas à entrer dedans déjà !
Un film comme Jack Burton de John Carpenter ,un bide hier,  c'est aujourd'hui un film culte, mais croyez moi en 1986, j'étais bien seul à le trouver génial et à le défendre bec et ongles..

Ce qui m'inquiète, c'est vraiment l'absence de voix solitaire, elle sont totalement étouffés aujourd'hui & la passion avec ..
Ce n'est plus comme avant.. Ou c'était nous les geeks qui décidions de ce qui était bon ou mauvais , ce qui serait culte ou pas..  Désormais c'est Hollywood qui dicte nos goûts , notre conduite...

Comme Nico , je m'en veux de tomber dans certains pièges comme Star Wars ..Mais on le voit bien,  des gars old school comme Warp 9 tombe aussi dans ce piège:
Rogue One l'a remis dans Star Wars.. Alors que lui et moi savons pertinemment que tout cela est derrière nous & qu'on ne retrouvera que tout au plus un arrière goût de ce que nous avions connut..


TrekCoreSig_KirkTOS.jpg

Hors ligne

#877 03-03-2017 15:15:55

Davidero
membre

Re : Super-héros au cinéma

Buckaroo a écrit :

Un film comme Jack Burton de John Carpenter ,un bide hier,  c'est aujourd'hui un film culte, mais croyez moi en 1986, j'étais bien seul à le trouver génial et à le défendre bec et ongles..

Ah non, y avait moi aussi !
Ainsi que, et peut-être ton pseudo a t-il quelque chose à y voir (?), Les Aventures de Buckaroo Banzai dans la huitième dimension !

Hors ligne

#878 05-03-2017 17:33:30

Warp 9
vétéran

Re : Super-héros au cinéma

Je crois effectivement que c'est l'inspiration de son pseudo.
Quoi que moi je le soupçonne d'être un Lectroid noir. lol


“JJ Abrams est au cinéma ce que Donald Trump est à la politique:........ Ce sont ses fans qui sont les plus à craindre."

Hors ligne

#879 06-04-2017 11:37:45

matou
modérateur

Re : Super-héros au cinéma

Bon alors Scorpius, ce Logan?

Hors ligne

#880 06-04-2017 13:12:21

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

Ben le film est pas nul. Il a pour lui d'avoir une véritable atmosphère funeste bien marquante, un univers en quelque sorte  pré-apocalyptique, d'un monde à la croisée des chemins qui pourrait prendre fin ou tout aussi bien se renouveler. Ca laisse un drole de sentiment que j'ai rarement ressenti... Maintenant et on en avait déjà discuté sur TFA, je suis pas fan de ce dispositif visant à mettre des grandes figures iconiques/héroiques en échec. Quand on voit ce qu'est devenu Charles... Ca participe clairement à cette ambiance si particulière et rien que ça et pour les vraies idées de cinéma que ça amène (les "migraines" de Charles) Mangold a bien plus de mérite que JJ. Reste que j'ai pas accroché. Quand on prend la saga dans son ensemble, ça détruit la fin utopique de DOFP, qui pour moi était la conclusion chronologique parfaite pour cet univers. La saga a toujours eu des incohérences, tout en étant capable de retomber sur ses pieds, là ce sera impossible...

Le seul moyen pour moi d'apprécier ce que Jackman & Mangold ont voulu faire serait d'aborder leur film comme un récit "one-shot" hors continuité.
Après en dehors de toutes ces questions de continuités, j'ai 2 gros reproches à faire au film. Ses méchants qui sont franchement nazes et aussi et surtout la relation Laura/Logan qui est une énorme déception. C'est simple, j'ai jamais rien ressenti, quand je compare ça avec la sensibilité à fleur de peau qui se dégage du duo Logan/Rogue dans le premier X-Men, c'est le jour et la nuit. Le seul moment qui m'a touché ce serait la fin (le plan final ultra-symbolique est superbe) mais même là, j'ai trouvé que c'était parasité par ce message un peu lourdingue sur la famille comme seul moyen viable de combler une existence... La "famille" a toujours été un thème central de l'univers X-Men (après tout les X-men, c'est une famille que Xavier s'est créé de toutes pièces) mais que ce soit chez Vaughn ou chez Singer, c'était traité avec bien plus de subtilité et de sensibilité.

Je le conseille à tous ceux qui en ont marre de la formule "McDo'" de Disney/Marvel ou celle dark et stupide de DC/Warner. C'était juste pas un film pour moi, je suis resté sur le bord de la route...

Dernière modification par scorpius (06-04-2017 17:02:24)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

#881 11-04-2017 12:56:51

Buckaroo
50 ans et toujours aussi irritant

Re : Super-héros au cinéma

Flash required

Oh que ça va être fun geekThor + Iron Man 3 (le héros qui perd tout ) + La SF fun et dé(con)pléxé des Gardiens de La Galaxie = Thor Ragnarok
Ce n'est plus du cinéma, mais carrément de la formule marketing  ! .. Même Dr Strange serait invité dans la bouillie ..
Mon dieu pauvre Cate Blanchet , pauvre Jeff Goldblum .. sad

J'en ai vraiment ras le cul des Super Héros.. Surtout quand ce n'est plus des films de Super héros..

Heureusement , il y a une lueur d'espoir & elle nous vient d' Italie ou ce film a été un carton surprise :

Flash required


Ah ça ne ressemble pas à de la Marvel / DC .. Incassable chez les ritals , je kiffe surtout quand ce moment je me gave de Bis italien ! miam drool
Espérons qu'il passera dans le cinéma de ma ville ..Même je sens que je vais me retrouver avec la momie de Tom Cruise   à tout les coups .. sadpurple


TrekCoreSig_KirkTOS.jpg

Hors ligne

#882 13-06-2017 23:59:35

scorpius
Nowhere Man

Re : Super-héros au cinéma

Wonder Woman

Je vais pas m'étendre, tant j'ai du mal à comprendre l'engouement pour un film aussi calibré et inintéressant. Alors oui, il est vrai qu'au vu de l'état déplorable du DC-Verse, il en faut pas beaucoup pour remonter la pente et ce Wowo s'impose sans problème comme le meilleur film de cette franchise, m'enfin quand on voit ce qu'il y a à coté, ce n'est vraiment pas un exploit...

Il faut avouer que le film réussi au moins le minimum : peindre un portrait crédible et fidèle d'une héroine pas facile à porter à l'écran. Elle est lumineuse, pleine de charme et son parcours (réaliser que l'humanité est aussi ambivalente que complexe  ne fait renforcer sa conviction que l'être humain est capable du meilleur) est touchant. Et si Gal Gadot est une actrice très limitée, elle joue Diana avec une telle candeur et une telle conviction qu'on a pas trop de mal à l'oublier. Elle affiche en plus une présence physique impressionnante, elle est sexy sans que ça sombre dans la vulgarité... j'en suis le premier surpris, tant Gadot j'y croyait pas, mais un peu comme Ben Affleck, elle est étonnante. Et si Affleck devait se coltiner un role aberrant de Batpunisher, elle a vraiment l'occasion de rendre justice à son personnage historique et ça c'est cool.

Par contre tout le reste du film est médiocre. Laid (l'influence de Snyder est - malheureusement - bien trop visible) avec un scénario très mal construit qui par exemple n'exploite pas du tout à son avantage le cadre de la WW1. A ce niveau, le contraste avec le Captain America de Joe Johnson est violent. D'autant plus visible que Wonder Woman renvoie souvent à ce dernier. A ce sujet, je dois quand même dire que j'ai bien aimé ce qu'il ont fait de Steve Trevor. Ca pompe la romance entre Peggy et Steve Rodgers, malgré tout, Kelvin-Kirk est bon, il apporte de l'humour sans que soit lourdingue, ainsi qu'une vraie dimension humaine. Son alchimie avec Gadot est indéniable et au final le couple porte une bonne partie du film. A l'image du climax qui est d'un ennui absolu, mais dès qu'il se recentre sur eux (même si là-aussi on pense beaucoup trop à Cap') au moins il se passe quelque chose.

Le fait que j'ai proprement détesté ce que le New52 a fait de Trevor (humilié à longueur de pages) voir qu'on lui a rendu justice joue sans doute pas mal dans mon appréciation.

Un film décevant, qui m'a surtout rendu aussi curieux qu'impatient à l'idée de découvrir ce que Joss Whedon va faire de la Wonder Woman de Gal Gadot. C'est déjà ça de pris.

Dernière modification par scorpius (14-06-2017 09:51:58)


tumblr_o7urmqeDPy1rszoo3o5_r1_400.gif

Hors ligne

Pied de page des forums