#601 19-02-2015 09:15:58

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

IMZADI a écrit :
DrAg0r a écrit :

J'ai adoré l'intrigue du film River Of The Souls, surtout le concept, et notamment le continuel débat, et l'absence de révélation sur la réalité du statut d' "âme" des entités prisonnières. Le thème en lui même n'aurait pas détonné dans Star Trek.
Et puis voir enfin l'un de ces mystérieux Soul Hunters c'est génial (clin d'oeil à Yrad et son concept de "bénéfice de la frustration").

Euh ? on les voit dès l'épisode 1x02 "Soul Hunter" sur Babylon Project

Ah oui tiens ! J'avais totalement oublié ! oO
Il faut dire que dans l'épisode 2, leur aura de mystère était beaucoup moins développée, voilà pourquoi il n'a pas du spécialement me marquer plus que n'importe quel autre "alien de la semaine".

IMZADI a écrit :

c'est marrant mais personne n'a regardé l'épisode pilote !

Et si si, j'ai vu The Gathering, mais je n'ai pas grand chose à dire dessus.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#602 19-02-2015 09:36:19

IMZADI
Memory Alpha

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

pour the gathering, tu remarqueras, la continuité du personnage féminin télépathe par rapport au reste de la série. c'est là aussi, où B5 est solide, éviter les incohérences internes !


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#603 25-02-2015 20:23:46

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Bon, j'ai terminé il y a peu de temps mon exploration de l'univers de Babylon 5, avec le splendide The Deconstruction Of Falling Stars.
(Pour rappel j'ai suivi l'ordre de visionnage conseillé par Yrad)
À la suite de quoi je me suis imposé de lire l'intégralité des échanges qui ont eu lieu sur ce topic. Un véritable marathon presque aussi passionnant que l’œuvre en elle même. Ce qui m'a permis de mieux comprendre certaines choses, et surtout de répondre à beaucoup des questions que je me posais sur les difficultés de productions qu'à eue JMS. Qui sont visible déjà dans l'étrangeté de l'ordre conseillé de visionnage, mais aussi directement dans l’œuvre, surtout avec la non-fin de Crusade.

Du coup, je voudrais remercier tous les intervenants de ce topic, vos échanges étaient très instructifs et intéressants à suivre. Mais plus particulièrement Yrad, grâce à qui on a pu découvrir cet univers dans de bonnes conditions, puisque dans le bon ordre.

Pour comprendre un peu ce qui va suivre, il faut savoir que contrairement à Star Trek (et à BSG2003) que j'ai regardé seul, et de manière intensive (comme c'est mon habitude); j'ai regardé Babylon 5 avec ma parmaqqay que je ne vois que les week-ends et qui est aussi passionnée que moi par les univers imaginaires, incluant donc la SF, y compris et surtout Star Trek.
J'avais déjà commencé BSG2003 de mon côté, la semaine, et j'ai continué son visionnage en parallèle de ma découverte des premières saisons de B5

Or, entre le déisme outrancier et légitimé en internaliste de BSG2003 et les multiples références bibliques de B5, j'atteignais la saturation !
Si l'on ajoute à ça, mon manque d'intérêt pour les intrigues politiques (alors que la politique en tant que concept me passionne) et pour les scénarii d'enquêtes.
Et si l'on y rajoute encore le fait que j'ai mis un bon moment à mettre de côté mes incessantes comparaisons sur les ressemblances avec DS9.

On peut dire que je suis complétement passé à côté des deux premières saisons, en fait jusqu'à War Without End ! Mais vraiment, j'ai raté un truc.
D'ailleurs j'ai l'impression qu'il y a une forme de paradoxe dans ces saisons 1&2 puisque tout en étant indispensables à l'introduction de l'univers B5 elles ont aussi un aspect préquel qui n'est pas pleinement compréhensible sans avoir bénéficié l'éclairage de la suite.
Cette sensation est tellement forte chez moi que j'envisage sérieusement de revoir ces deux saisons dans la foulée... En mode boulimique cette fois.

Pour le reste, au bilan final : J'ai adoré cette série et ses spin-off/téléfilms. Surtout pour
1 : L'histoire temporelle en lien avec War Without End.
2 : Les technomages et d'ailleurs, je suis incroyablement frustré de l'annulation et de la non-fin de crusade. C'est un crime ! Que JMS lance un crowdfunding pour la finir, et je me ruine en participation !
3 : Le souffle épique intense qui se dégage de plusieurs passages.

Il y a bien d'autres raisons évidemment, mais c'est ce qui me viens à l'esprit sur le moment.

Quelques trucs me dérangent toutefois.
En premier lieu, la sensation d'inachevé de cet univers. Ce n'est certainement pas la faute de JMS mais c'est incroyablement frustraaaant ! Tellement d'arcs scénaristiques sont tombés aux oubliettes, parfois conclus par un petit bout de dialogue glissé à la va-vite mais toujours largement insuffisant.
Globalement tout ce qui tourne autour des Drackhs (virus, contrôleurs...) mais aussi autour des techno-mages, et du déroulement de la guerre des télépathes dont l'intrigue de Byron n'était qu'une vague prémisse.
À ce sujet et pour palier ma frustration...
J'ai vu qu'il y avait des romans.
- Est-ce qu'il y en a qui sont canons  et/ou qui sont écrits par JMS ?
- Est-ce qu'il y en a qui sont traduits en Français ?
- Est-ce qu'il existe éventuellement des traductions amatrices (et légales) ?
Ce n'est pas tant mon niveau d'anglais, que l'effort mental nécessaire à la lecture de celui-ci qui me rebute. En effet je lis pour me détendre, et ma lecture du français est extrêmement fluide, et presque instinctive, sans efforts en tout cas. Or en anglais je suis obligé de me concentrer, de réfléchir, bref de faire un effort créant ainsi une barrière entre moi et le déroulement de l'histoire.

Dans tous les cas, canon ou non (d'ailleurs est-ce qu'il existe un canon officiel comme dans ST ?), en français ou non, je suis preneur de vos conseils ! J'ai déjà vu plusieurs pistes dans ce topic ici même.
Je cherche surtout à combler les trous dans l'univers, les pierres manquantes.

Je tiens au passage à relativiser mon enthousiasme pour cet univers, surtout en ayant lu ici même de nombreux trekkies/trekkers qui la placent au dessus de Star Trek.
C'est très loin d'être mon cas :
Si en terme de mécanique scénaristique science-fictionnelle B5 peut rivaliser avec les meilleurs épisodes ST (oui, pas ST dans son ensemble tant les différentes séries et notamment VOY explorent à fond et sous toutes les coutures le principe).
Et si en terme de cohérence B5 peut rivaliser avec ST (ce qui n'est pas difficile quand on est seul aux commandes, contrairement à ce que croient ceux qui n'ont jamais essayé).
Par contre en terme de fond réflexif, en terme d'immensité, en terme d'intrigue et de contexte géopolitique pluriséculaire... B5 se situe à mon goût très en retrait.
D'autre part, et là on rentre vraiment dans la subjectivité totale, je préfère de très loin l'esthétique de Star Trek (je parle en terme d'esthétique pure, pas en terme de qualité d'image ou Fx), mais je trouve également les différentes races récurrentes de Star Trek beaucoup plus intéressantes.

La comparaison entre les deux n'est pas forcément pertinente et je l'accorde à ceux qui ne manqueront pas de le soulever. Seulement elle a tellement été faite avant, et rarement au crédit de Star Trek que je tenais à donner mon avis, d'autant qu'il semble assez inédit ici.

J'ai l'impression d'oublier de parler de tout un tas de trucs, mais j'ai déjà pondu un gros pavé et je vais en rester là pour l'instant. centaurimdr


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#604 26-02-2015 00:05:03

yrad
admin

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Très intéressant compte-rendu, DrAg0r. thanks

DrAg0r a écrit :

Du coup, je voudrais remercier tous les intervenants de ce topic, vos échanges étaient très instructifs et intéressants à suivre. Mais plus particulièrement Yrad, grâce à qui on a pu découvrir cet univers dans de bonnes conditions, puisque dans le bon ordre.

Heureux d'avoir pu être utile. Je ne me suis toutefois pas autant exprimé sur Babylon 5 que je l'aurais pu (et dû) dans ce topic (en raison de ma longue absence professionnelle durant le visionnage de Buckaroo).
Je possède en fait de quoi publier des bouquins sur B5...
Bravo en tout cas d'avoir si bien suivi l'ordre internaliste. wink

DrAg0r a écrit :

On peut dire que je suis complétement passé à côté des deux premières saisons, en fait jusqu'à War Without End ! Mais vraiment, j'ai raté un truc.
D'ailleurs j'ai l'impression qu'il y a une forme de paradoxe dans ces saisons 1&2 puisque tout en étant indispensables à l'introduction de l'univers B5 elles ont aussi un aspect préquel qui n'est pas pleinement compréhensible sans avoir bénéficié l'éclairage de la suite.
Cette sensation est tellement forte chez moi que j'envisage sérieusement de revoir ces deux saisons dans la foulée... En mode boulimique cette fois.

Excellente initiative. C'est surtout la saison 1 de Babylon 5 qui s'apparente rétrospectivement à un prequel : combinaison du goût de JMS pour les prémices et les prolégomènes + rupture internaliste rétroactive suite au changement de cast (et de perspective) dans la saison 2.

DrAg0r a écrit :

2 : Les technomages et d'ailleurs, je suis incroyablement frustré de l'annulation et de la non-fin de crusade. C'est un crime ! Que JMS lance un crowdfunding pour la finir, et je me ruine en participation !

Heureux de ton appréciation, car trop de fans de B5 snobent un peu Crusade. Alors qu'à mon sens, ce spin-off avait le potentiel de dépasser en richesse et en originalité Babylon 5. Son annulation est impardonnable. sad

DrAg0r a écrit :

J'ai vu qu'il y avait des romans.
- Est-ce qu'il y en a qui sont canons  et/ou qui sont écrits par JMS ?

DrAg0r a écrit :

Dans tous les cas, canon ou non (d'ailleurs est-ce qu'il existe un canon officiel comme dans ST ?), en français ou non, je suis preneur de vos conseils ! J'ai déjà vu plusieurs pistes dans ce topic ici même.
Je cherche surtout à combler les trous dans l'univers, les pierres manquantes.

Pour B5, le canon ne se limite pas à l’œuvre audiovisuelle (donc comme dans SW mais au contraire de ST).
JMS n'a pas directement écrit de romans B5, mais il a supervisé à des degrés divers toutes les publications. Ce qui fait que le canon est à géométrie variable selon les bouquins : complet pour certains, seulement partiel pour d'autres (auquel cas souvent les faits sont considérés comme canon mais pas la narration).

DrAg0r a écrit :

- Est-ce qu'il y en a qui sont traduits en Français ?

Quelques-uns (mais très peu), essentiellement dans la collection "J'ai lu Science-Fiction".

DrAg0r a écrit :

- Est-ce qu'il existe éventuellement des traductions amatrices (et légales) ?

Possible, mais j'avoue n'avoir pas trop suivi ces initiatives... étant donné que je lis désormais surtout en VO.

DrAg0r a écrit :

Ce n'est pas tant mon niveau d'anglais, que l'effort mental nécessaire à la lecture de celui-ci qui me rebute. En effet je lis pour me détendre, et ma lecture du français est extrêmement fluide, et presque instinctive, sans efforts en tout cas. Or en anglais je suis obligé de me concentrer, de réfléchir, bref de faire un effort créant ainsi une barrière entre moi et le déroulement de l'histoire.

Toute la différence entre une langue natale et une langue apprise. Néanmoins, cette contrainte anti-immersive finit par s'estomper à force de pratique. Mais les premières années sont souvent rébarbatives, je suis passé par là moi aussi.

DrAg0r a écrit :

Je tiens au passage à relativiser mon enthousiasme pour cet univers, surtout en ayant lu ici même de nombreux trekkies/trekkers qui la placent au dessus de Star Trek.

Ce n'est pas du tout mon cas. B5 est une œuvre à laquelle je suis affectivement très attaché et pour laquelle j'ai une grande estime, mais ST lui demeure objectivement supérieure sur presque tous les plans, y compris les séries produites après : ST VOY va beaucoup plus loin en matière de vraie SF que Babylon 5, et ST ENT développe une construction sociétale nettement plus crédible que B5.

DrAg0r a écrit :

Si en terme de mécanique scénaristique science-fictionnelle B5 peut rivaliser avec les meilleurs épisodes ST (oui, pas ST dans son ensemble tant les différentes séries et notamment VOY explorent à fond et sous toutes les coutures le principe).

Exact.

DrAg0r a écrit :

Et si en terme de cohérence B5 peut rivaliser avec ST (ce qui n'est pas difficile quand on est seul aux commandes, contrairement à ce que croient ceux qui n'ont jamais essayé).

Bien vu en effet.
Cela dit, dans la catégorie des œuvres écrites pas un seul auteur, B5 demeure tout de même l'une des plus pensées et l'une des plus cohérentes (mais à ranger dans le registre de "œuvres à thèse").
En outre JMS aura réussi à écrire la quasi-totalité des épisodes de ses séries TV, ce qui est tout à fait unique au regard des standards de l'industrie.

DrAg0r a écrit :

Par contre en terme de fond réflexif, en terme d'immensité, en terme d'intrigue et de contexte géopolitique pluriséculaire... B5 se situe à mon goût très en retrait.
D'autre part, et là on rentre vraiment dans la subjectivité totale, je préfère de très loin l'esthétique de Star Trek (je parle en terme d'esthétique pure, pas en terme de qualité d'image ou Fx), mais je trouve également les différentes races récurrentes de Star Trek beaucoup plus intéressantes.

Avantage évidemment à l'univers multi-contributif : ST a réuni dans un même ensemble cohérent une multitude de visions distinctes, son univers et ses civilisations témoignent donc mieux de la complexité et des paradoxes du monde réel.
Néanmoins, pour l'univers d'un seul auteur, B5 a tout de même poussé très loin la diversité, l'historicité, et le non-manichéisme des différentes espèces et cultures.   

DrAg0r a écrit :

La comparaison entre les deux n'est pas forcément pertinente et je l'accorde à ceux qui ne manqueront pas de le soulever. Seulement elle a tellement été faite avant, et rarement au crédit de Star Trek que je tenais à donner mon avis, d'autant qu'il semble assez inédit ici.

La comparaison est inévitable, et même instinctive chez l'être humain. Et ton avis est en effet... très rare. Mais toutefois pas complètement inédit. wink
Car si à une époque de mon passé, j'avais placé Babylon 5 au-dessus de tout, j'en suis largement revenu. JMS a fait travail absolument fantastique et il a démontré être un auteur exceptionnel... MAIS il lui était conceptuellement impossible de rivaliser avec un univers développé par des centaines d'auteurs différents (moyennant bien sûr le facteur limitant de la cohérence, sans quoi avantage à B5).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#605 26-02-2015 13:17:08

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Merci pour tes réponses et éclaircissements smile

yrad a écrit :

Je possède en fait de quoi publier des bouquins sur B5...

Commence par en publier sur Star Trek tongue
Et si c'est déjà le cas...
963ad63da18d666eb1387f91e49aa7e1.png
Je veux lire !

yrad a écrit :

Cela dit, dans la catégorie des œuvres écrites pas un seul auteur, B5 demeure tout de même l'une des plus pensées et l'une des plus cohérentes (mais à ranger dans le registre de "œuvres à thèse").

En audiovisuel probablement en effet.
Par contre... En littérature je pense déjà dans mes maigres connaissances à l'univers développé par Anne McCaffrey, et en bande dessinée à Universal War One... Et je ne suis vraiment pas connaisseur mais je suis persuadé que le Golden Age de la SF regorge d’œuvres du même niveau voire supérieures.

yrad a écrit :

Avantage évidemment à l'univers multi-contributif : ST a réuni dans un même ensemble cohérent une multitude de visions distinctes, son univers et ses civilisations témoignent donc mieux de la complexité et des paradoxes du monde réel.
Néanmoins, pour l'univers d'un seul auteur, B5 a tout de même poussé très loin la diversité, l'historicité, et le non-manichéisme des différentes espèces et cultures.

Je trouve que l'argument de «l'auteur seul» est un peu facile, car on n'a pratiquement pas de point de comparaison en Space Opera audiovisuel, pas difficile d'être le meilleur dans cette catégorie.
En littérature la concurrence est rude parmi les univers d'un seul auteur, et si B5 serait incontestablement dans le haut du panier, il y aurait quantité d’œuvres qui se placeraient au même niveau et au dessus.
Je ne parle même pas des univers cross-media.


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#606 26-02-2015 14:03:16

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

DrAg0r a écrit :

Je trouve que l'argument de «l'auteur seul» est un peu facile, car on n'a pratiquement pas de point de comparaison en Space Opera audiovisuel, pas difficile d'être le meilleur dans cette catégorie.

L'argument n'a rien de facile, si JMS est encore aujourd'hui près de 20 ans après B5, quasiment le seul dans sa catégorie ce n'est pas un hasard. Je ne sais pas si tu te rends compte de la masse de travail que doit représenter le fait d'écrire 20 épisodes par an... rien à voir avec l'écriture d'un cycle littéraire sur plusieurs années (je ne dis pas que c'est une tâche facile non plus, hein).

Une comparaison que je trouve intéressante est la lecture des "writer's tale" de Russell T Davies, ou il revient sur l'écriture de DW à l'époque ou il était showrunner. Lecture passionnante en elle-même, mais qui illustre aussi toute la difficulté d'un auteur, au demeurant extrêmement doué, à gérer une série télé. En dépit du fait que Russell avait tendance à retoucher la totalité des épisodes qu'il n'écrivait pas (sauf ceux de Moffat) et qu'il supervisait Torchwood & Sarah Jane de plus ou moins loin, DW c'est "uniquement" 13 épisodes par saison, dans ces conditions je n'ai aucun mal à mettre JMS sur un piédestal pour ce qu'il a accompli.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#607 26-02-2015 14:10:36

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

scorpius a écrit :

JMS est encore aujourd'hui près de 20 ans après B5, quasiment le seul dans sa catégorie ce n'est pas un hasard.

scorpius a écrit :

dans ces conditions je n'ai aucun mal à mettre JMS sur un piédestal pour ce qu'il a accompli.

Je parlais des œuvres, pas des auteurs.
L'argument d'Yrad reposait sur l'idée que "dans sa catégorie d’œuvre d'un seul auteur" B5 avait telle ou telle qualité. Ce que je tente de réfuter c'est la pertinence de cette catégorisation dans le cadre d'une comparaison entre univers.

Dernière modification par DrAg0r (26-02-2015 14:11:04)


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#608 26-02-2015 14:22:36

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

DrAg0r a écrit :

Je parlais des œuvres, pas des auteurs.
L'argument d'Yrad reposait sur l'idée que "dans sa catégorie d’œuvre d'un seul auteur" B5 avait telle ou telle qualité. Ce que je tente de réfuter c'est la pertinence de cette catégorisation dans le cadre d'une comparaison entre univers.

Je pense justement qu'on ne peut pas comparer tout à fait une oeuvre littéraire et une oeuvre audiovisuelle, (d'ou le fait que je ramène la comparaison sur DW) je veux dire forcément à choisir j'ai probablement une petite préférence pour le cycle Fondation d'Asimov, mais la comparaison en elle-même, est-elle juste ? Je ne crois pas... (ne serait-ce que par le fait qu'un auteur littéraire, au contraire de JMS, n'a comme seule limite que sa propre imagination).


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#609 26-02-2015 15:02:20

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

scorpius a écrit :

Je pense justement qu'on ne peut pas comparer tout à fait une oeuvre littéraire et une oeuvre audiovisuelle [...] mais la comparaison en elle-même, est-elle juste ?

Pas plus juste que la comparaison entre ST et B5, dont je doutais moi même de la pertinence comme évoqué plus haut. sink


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#610 26-02-2015 15:12:13

IMZADI
Memory Alpha

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

yrad a écrit :
DrAg0r a écrit :

J'ai vu qu'il y avait des romans.
- Est-ce qu'il y en a qui sont canons  et/ou qui sont écrits par JMS ?

DrAg0r a écrit :

Dans tous les cas, canon ou non (d'ailleurs est-ce qu'il existe un canon officiel comme dans ST ?), en français ou non, je suis preneur de vos conseils ! J'ai déjà vu plusieurs pistes dans ce topic ici même.
Je cherche surtout à combler les trous dans l'univers, les pierres manquantes.

Pour B5, le canon ne se limite pas à l’œuvre audiovisuelle (donc comme dans SW mais au contraire de ST).
JMS n'a pas directement écrit de romans B5, mais il a supervisé à des degrés divers toutes les publications. Ce qui fait que le canon est à géométrie variable selon les bouquins : complet pour certains, seulement partiel pour d'autres (auquel cas souvent les faits sont considérés comme canon mais pas la narration).

DrAg0r a écrit :

- Est-ce qu'il y en a qui sont traduits en Français ?

Quelques-uns (mais très peu), essentiellement dans la collection "J'ai lu Science-Fiction".

voici un lien qui te montre les 3 premiers qui ont été traduits
http://www.babylon5.free.fr/collectible/roman.htm

je les posséde toujours les ayant achetés à l'époque ! faudrait que je les relise

Non apparemment, il n'y a pas de canon comme ST, si tu fies au wiki Babylon project, les romans sont intégrés aux biographies

Wiki Babylon Project

Peut-être certaines réponses, tu trouveras, car il me semble que la suite de Crusade existe ! A chercher

Dernière modification par IMZADI (26-02-2015 15:12:29)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#611 26-02-2015 15:14:36

yrad
admin

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

DrAg0r a écrit :

Je trouve que l'argument de «l'auteur seul» est un peu facile, car on n'a pratiquement pas de point de comparaison en Space Opera audiovisuel, pas difficile d'être le meilleur dans cette catégorie.

DrAg0r a écrit :

Je parlais des œuvres, pas des auteurs.
L'argument d'Yrad reposait sur l'idée que "dans sa catégorie d’œuvre d'un seul auteur" B5 avait telle ou telle qualité. Ce que je tente de réfuter c'est la pertinence de cette catégorisation dans le cadre d'une comparaison entre univers.

Cette catégorisation est au contraire très pertinente puisque son objectif est de favoriser la comparaison entre ce qui est comparable. Un univers audiovisuel cohérent développé par des centaines d'auteurs différents sur quarante ans ne boxe évidemment pas dans la même catégorie qu'un univers audiovisuel signé quasiment par un seul auteur durant dix ans… Cela tient presque de la lapalissade.
Après, le fait qu'il n'existe dans la catégorie "auteur unique" aucun autre univers de SF audiovisuel (ou presque), cela n'invalide pas en soi la pertinence de ladite catégorie, mais cela ne fait que renforcer l'unicité de Babylon 5 en audiovisuel ! D'où évidemment la tentation naturelle d'étendre la comparaison aux univers de SF littéraire... où par contre la catégorie "auteur unique" est tellement représentée que c'en est la norme !
Et même si la comparaison inter-média n'est pas pleinement équitable (comme le rappelle Scorpius), à mon sens la catégorie "auteur unique" l'emporte tout de même sur la catégorie "audiovisuel only". Voilà pourquoi Babylon 5 est très souvent assimilée aux univers de SF littéraire, et enseigné comme telle dans plusieurs universités américaines (dans une perspective de modèle d'écriture plus que de modèle de production). C'est aussi parce que je suis un passionné de SF littéraire bien avant d'être un passionné de SF audiovisuelle que j'avais été tant séduit à l'origine (i.e. à la fin des années 90) par Babylon 5.

DrAg0r a écrit :

Par contre... En littérature je pense déjà dans mes maigres connaissances à l'univers développé par Anne McCaffrey, et en bande dessinée à Universal War One... Et je ne suis vraiment pas connaisseur mais je suis persuadé que le Golden Age de la SF regorge d’œuvres du même niveau voire supérieures.

DrAg0r a écrit :

En littérature la concurrence est rude parmi les univers d'un seul auteur, et si B5 serait incontestablement dans le haut du panier, il y aurait quantité d’œuvres qui se placeraient au même niveau et au dessus.
Je ne parle même pas des univers cross-media.

Tout à fait d'accord. Et je n'avais d'ailleurs rien suggéré d'autre... wink
J'ai juste écrit que Babylon 5 fait incontestablement partie des plus riches et des plus cohérents univers de SF développés par un auteur unique. Mais je n'ai jamais prétendu qu'il s'agissait du meilleur de tous - loin de là !
D'autant plus que pour moi, la (vraie) SF littéraire surclasse en essence la SF audiovisuelle (ne fut-ce qu'en raison des limites de représentation et des contraintes de rentabilité).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#612 26-02-2015 15:22:46

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

@DrAg0r : Perso, je me suis toujours efforcé de limiter la comparaison au cas de DS9 (ne cachant pas le fait que je favorise B5).
Bon, je n'ai pas relu le topic et il est possible que j'ai connement généralisé sans le vouloir à l'ensemble de la franchise, auquel cas, je m'en excuse.

IMZADI a écrit :

Il me semble que la suite de Crusade existe !

Dans l'un des commentaires audios de Crusade, JMS donne effectivement pas mal de pistes sur ce qu'aurait pû être le futur de la série. Il avait aussi mis à disposition certains scénarios non-tournés de la saison 1 (notamment le final) mais suite à certains "abus" de fans, qui les ont à l'époque partagés à tord et à travers, il ne sont plus lisibles sad On en trouve facilement des résumés, rien de plus.
Le peu qui a filtré du film "Memory of Shadows" peut aussi donner une idée de certaines thématiques que JMS voulait explorer dans la série spin-off.

Dernière modification par scorpius (26-02-2015 15:27:01)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#613 03-12-2015 21:13:23

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

On en apprend tous les jours et je viens de découvrir que JMS avait prévu une autre intrigue temporelle pour Babylon 5. En l'occurrence pour la saison 5, puisse qu'on y aurait vu un David Sheridan (le fils de John & Delenn, évidemment) adulte, en provenance d'un futur alternatif ou l'Alliance a sombrée dans le fascisme, qui voyage vers le passé pour empecher la naissance d'un tel futur, en collaborant avec ses parents.

L'arc aurait du tenir sur 3 épisodes.
JMS a du revoir ses plans suite au départ de Claudia Christian. Le fait d'introduire un nouveau personnage (Lockley) tout en développant la relation Byron/Lyta (à l'origine, c'est Ivanova qui tombait amoureuse du télépathe) a pris la place qui aurait du revenir à cet arc.

Mais du coup, je me dis que ça pourrait éventuellement servir de base au futur reboot.
On aurait un David Sheridan qui pour une raison ou une autre remonte le temps et crée une nouvelle timeline.
Bon, ce serait vachement similaire au pich de départ de ST2009, mais avec JMS aux manettes, le résultat serait sans aucun doute d'un tout autre niveau.

X-Men DOFP, a bien montré qu'un reboot temporel pouvait donner naissance à un film formidable.

Dernière modification par scorpius (03-12-2015 21:56:48)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#614 04-12-2015 14:37:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

T'es moins attaché à l'univers B5 qu'à celui de Star Trek pour dire cela .. wink
Sinon je suis d'accord avec tes idées .. B5 peut être rebooté et doit l'être ..Vu que la pérrinité de la série originale n'est pas garantie.
C'est une série jeune , JMS est toujours vivant .. Il y a pas mal de pistes explorer .. Je n'accepterai un reboot que si il en est le showrunner .


TrekCoreSig_Picard.jpg

En ligne

#615 04-12-2015 14:48:54

mypreciousnico
_________

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Franchement, rien à fiche d'un reboot de B5. JMS ferait mieux de se concentrer sur un nouveau projet original. B5 il l'a déjà fait et bien fait. Certes, il y aura toujours des regrets, des choses qui n’ont pas pu être possibles, mais B5 existe, inutile de le refaire.
À la rigueur c'est de Crusade qu'il faudrait s'occuper, mais c’est bien moins vendeur.

Hors ligne

#616 04-12-2015 15:09:41

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Buckaroo a écrit :

T'es moins attaché à l'univers B5 qu'à celui de Star Trek pour dire cela .. wink

Ah mais comme Nico, à choisir j'aurais préféré 100 fois un prologement de la continuité originale.
Crusade, en effet, sous la forme d'une série animée ou d'un comic-book, par exemple. Ou encore une adaptation quelconque du script de "Memory of Shadows".

Sinon je suis d'accord avec tes idées .. B5 peut être rebooté et doit l'être ..Vu que la pérrinité de la série originale n'est pas garantie.
C'est une série jeune , JMS est toujours vivant .. Il y a pas mal de pistes explorer .. Je n'accepterai un reboot que si il en est le showrunner .

Sur le sujet, JMS affirme qu'il a eu du temps pour y réfléchir, qu'il sait désormais ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans la série originale et qu'il veut se servir de cette expérience pour le reboot.
Perso, j'attends de voir, tout en ayant comme toi un regard bienveillant sur le projet, je ne sais pas si B5 "doit" etre rebooté mais puisse que de toute façon c'est inévitable autant que ce soit par son créateur.
Certaines idées de JMS me plaisent, G'Kar qui dans cette nouvelle continuité est devenu une figure de légende, il y aura un ambassadeur Narn dans le reboot, mais ce ne sera pas G'Kar. A condition oui que le reboot approfondisse à sa façon la mythologie de la série originale (au hasard les techno-mages).

Dernière modification par scorpius (04-12-2015 15:25:23)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#617 29-07-2016 06:54:02

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Quelques mots de JMS suite à la mort de Jerry Doyle (Michael Garibaldi) :

"En politique, Jerry Doyle et moi étions en désaccords sur, et bien, à peu près tous les sujets. Jerry avait la sensibilité politique d'Attila le Hun. Il y a une ligne de dialogue dans Babylon 5 ou son personnage, Michael Garibaldi, suggère que le moyen idéal pour lutter contre le crime serait de remplacer la chaise électrique par des gradins électriques. Cette ligne de dialogue est en essence Jerry Doyle. Je peux affirmer cela en toute confiance puisse que je l'ai entendu dire cette tirade lors d'un déjeuner et je l'ai ensuite volé pour la série.

Malgré nos différents, lorsque Jerry s'est présenté au congrès en tant que Républicain peu après la fin de Babylon 5, j'ai donné afin de soutenir sa campagne. Non pas parce que j'étais d'accord avec ses idées, mais parce que je le respectais. Car il y avait un domaine ou nous tombions d'accord : La convergence vitale des arts de l'acting et du storytelling. A ce niveau, Jerry était un absolu professionnel.

Peu importe ce qui pouvait se passer dans sa vie hors des plateaux, que ce soit des problèmes de mariage, un bras cassé, le fait d'être forcé de dormir sur un canapé chez Bruce ou Andreas ou tout autres problèmes, jamais il n'a joué les divas. Il était présent tous les jours à l'heure, il connaissait ses dialogues et insistait pour que les acteurs invités soient au niveau de notre casting principal. Au point de bousculer un acteur qui s'était présenté sans connaitre ses dialogues. Vous pouvez me croire lorsque je vous dit qu'après que Jerry en eu finit avec lui, tous les jours il était présent, connaissant ses dialogues. Et même plus.

Il était drôle et dangereux, il était loyal et farceur tout en étant un emmerdeur de première. Il était gentil et cynique, dur et perspicace et parfois aussi dense qu'un mur de briques...
Et sa mort est une profonde perte pour tous ceux qui l'ont connu, spécialement pour ceux qui ont combattus à ses côtés dans les tranchées de Babylon 5.
C'est une nouvelle perte d'une série de pertes que je n'arrive pas à comprendre. Du casting principal, nous avons perdu Richard Biggs, Michael O'Hare, Andreas Katsulas, Jeff Conaway et maintenant Jerry et bon dieu, j'en ai marre.

Donc petit univers adoré, si je peux détourner ton attention de l'immensité de l'espace interstellaire, arrête-toi un moment de calculer la trajectoire des comètes ou de créer de nouveaux ADN dans le lointain cosmos et ai donc une pensée pour tous ceux qui nous ont quittés... Et arrête de faire chier.
Car ce n'est pas juste.

Et Jerry Doyle serait la première personne à te le dire. Juste avant de t'envoyer une droite en pleine tête. Ce que j'imagine il est justement en train de faire là tout de suite, depuis l'autre côté du voile."

Dernière modification par scorpius (29-07-2016 07:03:02)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#618 29-07-2016 14:08:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Quoi ?!! Non !!!! Merde !!!  ce n'est pas possible , ce n'est pas vrai ?!!!?? yikes
Jerry Doyle est mort ! Michael Garibaldi !!! SADBLUE

Je suis entrain de revoir Babylon V en ce moment ... J'allais poster pour dire à quel point cette série était bien meilleur avec un second visionnage et que ces acteurs étaient tout simplement fantastique..
Garibaldi , Jerry Doyle faisait partie de mes favoris...

J'ai lut le message de JMS sur son ami .. Comme lui le caractére trempé de Jerry Doyle m'aurait plut , c'est le type de personnesavec qui j'aurais aimé traîné, meêm si tu ne partage pas ses opinions..
Des authentiques ..Rare , si rare de nos jours
Je savais bien qu'il y avait beaucoup de Jerry Doyle chez Garibaldi ..

JMS a raison , elle commence vraiment à me faire chier la mort , j'en ai marre que les meilleurs  partent comme Bowie , Prince , Michael Cimino ..
Derrière la rélève n'est pas assuré et  les enculés respirent encore la même air que moi ... Ce n'est pas juste ..:(


TrekCoreSig_Picard.jpg

En ligne

#619 29-07-2016 22:17:07

KIRK
vétéran

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

A croire que le casting principal de B5 subit un véritable mauvais sort ces dernières années...  hmm
Ainsi va la vie...


37663528102_1b2f172d76_m.jpg
TNG crew face à Discovery...

Hors ligne

#620 30-07-2016 06:49:29

hm13
BorgCube Alpha

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

surtout que 60 ans, ça fait bien trop jeune pour partir... :'-(


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#621 21-08-2016 12:56:35

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Je suis tombé sur le site d'un fan de Babylon 5 qui a une particularité sympathique : il offre un résumé en français, chapitre par chapitre, des différents romans jamais traduits chez nous. Sachant qu'au-delà de la barrière de la langue les romans en question sont souvent difficile à trouver et/ou hors de prix, la volonté de Ranger2261 de mettre ces histoires à disposition des fans francophones mérite d'être partagée :

The Shadow Within.
Roman ayant pour sujet l'expédition Icarus d'Anna Sheridan.

https://ranger2261.wordpress.com/2014/0 ? betrayals/

To Dream in the City of Sorow.
L'indispensable roman sur Sinclair entre son départ pour Minbar en fin de saison 1 et son retour en saison 3.

https://ranger2261.wordpress.com/2014/0 ? of-sorrow/

La trilogie du Corps-psi.

https://ranger2261.wordpress.com/2013/1 ? psi-corps/
https://ranger2261.wordpress.com/2013/1 ? ascendant/
https://ranger2261.wordpress.com/2013/1 ? of-bester/

La trilogie des Techno-Mages

https://ranger2261.wordpress.com/2014/0 ? g-shadows/
https://ranger2261.wordpress.com/2014/0 ? ing-light/
https://ranger2261.wordpress.com/2014/0 ? -darkness/

La trilogie Centauri-Prime.

https://ranger2261.wordpress.com/2013/11/15/222/
https://ranger2261.wordpress.com/2013/1 ? -and-dark/
https://ranger2261.wordpress.com/2013/1 ? -darkness/

Il s'agit là des 11 romans totalement canons de B5, les plus importants, donc.
Néanmoins Ranger2261 propose également des résumés pour d'autres romans, faut juste chercher sur son site.

Dernière modification par scorpius (21-08-2016 12:56:52)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#622 22-08-2016 15:54:54

DrAg0r
Dra'ghoH

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Oh c'est génial ! Merci pour ce partage d'info Scorpius ! smile


Bann_forum_klingon.png

Hors ligne

#623 23-11-2016 15:33:59

mariuss66
Trekki

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Je sens que je vais faire des jaloux ici... Je me suis procuré les 5 saisons de B5

Je débute donc le visionnement de cette série (j'en suis au 2e épisode seulement) et outre que c'est supposé avoir beaucoup de ressemblance avec DS9, je ne connais pas du tout. J'évite évidemment de lire ce fil afin de ne pas me faire spoiler et pour ne pas gâcher mon plaisir.

J'ai bien hâte de voir si c'est aussi bon que plusieurs le prétendent....

Hors ligne

#624 23-11-2016 15:48:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Ah Marius , prépare toi à vivre un voyage science fictionnelle fabuleux.. grin
C'est une série totalement visionnaire , bien plus en 2016 qu'elle ne l'était en 1993 ..
je la trouve donc bien plus pertinente aujourd'hui.

J'ai mis du temps à la découvrir , mais je ne le  regrette pas .. Je remercie encore Mypreciousnico et Scorpius d'avoir bousculé mes réticences à son sujet.
Nhésite surtout pas  à donner de temps en temps ton avis sur un épisode , sur l'histoire, les personnages ou si tu as des questions à poser..
Il y aura toujours sur le PSTF , un Babylonian pour répondre à ton appel & t'écouter ok


TrekCoreSig_Picard.jpg

En ligne

#625 23-11-2016 17:18:55

scorpius
Nowhere Man

Re : Babylon 5 : monument de la SF, et autres univers de J. M. Straczynski

Marius, vu que tu as déjà les 5 saisons et si tu sens que tu accroches, n'hésites pas à te procurer les téléfilms et le spin-off "Crusade". Ca te permettra de suivre le Babverse dans l'ordre chronologique, ce qui est un plus, amha.

L'ordre que je recommande :

Téléfilm : "The Gathering" de préférence l'édition speciale (un montage bien meilleur, des sfx corrigés, une musique plus en phase avec le reste du show)
Saison 1
saison 2
Saison 3
Saison 4, jusqu'au 4x06, inclu
Téléfilm : "Thirdspace"
Saison 4, du 4x07 jusqu'au 4x21, inclu
Saison 5, jusqu'au 5x21, inclu
Téléfilm : "The River of Souls"
Téléfilm ; "Legend of The Rangers"
Téléfilm  : "A Call To Arms"
Spin-off "Crusade". Compte 13 épisodes. J'ai tendance à recommander cet ordre : 1,6,8,9,10,11,12,13,2,3,4,5,7. Faut savoir qu'en coulisse la production de Crusade fut plus que chaotique, avec une ingérence constante dans le travail de JMS. Au point que la série fut annulée avant même sa diffusion... D'autant plus rageant que les audiences furent loin d'être mauvaises. Quoi qu'il en soit, cet ordre de visionnage est à mon sens le plus cohérent qui soit que ce soit au niveau des personnages ou de la progression de l'histoire. Et puis l'épisode 7 se déroulant sur Babylon 5, finir là-dessus permet de boucler la boucle (en quelque sorte). Il faut juste accepter qu'entre l'épisode 13 et le 2 les costumes changent off-screen.
Téléfilm : "The Lost Tales"
Téléfilm "In the Beginning"
Saison 5, épisode 22
Saison 4, épisode 22

Dernière modification par scorpius (24-11-2016 05:16:23)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

Pied de page des forums