ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#1 14-01-2012 07:00:00

yrad
admin

ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

Crédits officiels :
- Histoire : Gary Holland, Ethan H. Calk
- Dialogues : René Echevarria
- Réalisation : Allan Kroeker


Flash required

Appréciation :

  1. 10 (top franchise)(voix 0 [0%])

    0%

  2. 9 (exceptionnel)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  3. 8 (excellent)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  4. 7 (bon)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  5. 6 (correct)(voix 2 [25%])

    25%

  6. 5 (passable)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  7. 4 (insuffisant)(voix 0 [0%])

    0%

  8. 3 (médiocre)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  9. 2 (raté)(voix 1 [12.5%])

    12.5%

  10. 1 (pitoyable)(voix 0 [0%])

    0%

  11. 0 (trahison)(voix 0 [0%])

    0%

Votes totaux: 8

Les invités ne peuvent voter


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#2 21-02-2012 12:47:38

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

Je vote 3 (médiocre) pour cet épisode.
Si l'idée de base est clairement intéressante (l'équipage rencontrant sa descendance potentielle), je ne suis globalement pas fan de cet épisode.
Très mélodramatique, avec en plus une certaine lourdeur de l'évolution de la relation Kira/Odo, cela manque de souffle.
De plus, voir nos personnages choisir de renoncer à leur existence, leurs proches, leur histoire pour préserver une population qui n'aurait jamais dû exister en premier lieu, c'est peu crédible. Prenons O'Brien, que l'on sait si attaché à sa famille, et qui pourtant va voir Sisko en lui disant qu'ils doivent accepter ce retour en arrière dans le temps... Tss tsss.
Bref je trouve l'épisode maladroit, lent, on sent que les acteurs ne sont pas à l'aise avec le scénario, ça sonne un peu faux en résumé.
A noter : c'est le dernier épisode à se dérouler dans la quadrant gamma avant la toute fin de la série. Mais on s'en fout.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#3 30-10-2013 15:05:20

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

Excellent

Un peu comme Vic, je trouvais cet épisode un peu bancal .. Un peu trop cul cul la praline selon   mon goût ... Mais l'idée de départ  est plutôt très intéressante . Children Of Time , c'est l'éternel question du " Need of the Many VS the Need of the Fews " si chère à Star Trek ..

Coincé sur une planète prisonnière du temps ( et j'insiste sur le mot " prisonnière " ) , l'équipage du Défiant se retrouve dans la situation ou ils doivent tous se sacrifier pour que suivre une colonie de 8000 individus qui ne sont rien de plus que leurs descendants issues d' un accident qui les bloquera à jamais dans le passé.
Ah  le cruel dilemme moral.. Enfin c'est pour cela que j'aime Star Trek, me retrouver dans pareilles situations cornéliennes & de me questionner : " Qu'aurais je fait à leur place ? "

Children Of Time est assez bien écrit pour que tout les points de vues soient représentés de manière objectif.. D'abord les descendants qui pensent à vivre la vie qu'ils se sont créer , Sisko qui pense avant tout à son équipage ( "my people" 100 % Kirk Approved ! ok ) , O'Brien qui pense à sa petite famille sur DS9 , Kira qui s'en remet à ses chers prophètes ( comme Spock s'en remettrait à sa chère logique, sa religion à lui  ). Kira qui trouve un écho avec le fatalisme mystico-Klingon de Worf ( le personnage le plus religieux de TNG dois je vous rappeler ) .

S'incruste dans cette trame , enfin ! Dirais je , la relation Odo/ Kira à son apogée  ..Ou le métamorphe du passé ( le vrai est gélifié ) avoue enfin  son amour pour Kira Nerys . Les deux personnages mis au pied du mur. Les deux comédiens n'étaient pas heureux de ce tournant.. Mais il est si délicieusement ironique, et ce n'est pas comme si cette relation amicale qui se transforme en relation amoureuse allait se finir comme dans un Walt Disney.. Mais plutôt  se finir comme du Freddie Mercury qui chantait ceci: "  Just One year in your Life is better than a lifetime alone " ( les fans d'Highlander le premier et le seul me comprendront wink ) .
On ne pourrait pas mieux résumer la relation  entre Kira et Odo.
Les histoires d'amours de DS9 sont souvent accompagnées des prémisses de leur fin ...Douce amère...J'adore ça ! c'est ma tasse de thé.

Mais revenons à nos moutons : " the need of the many VS the need of the fews ". Plus l'histoire avance , plus le need of the many l'emporte.. Même O'Brien ( le point de vue le plus proche du mien ) se laisse convaincre.. Tout le Défiant va donc se sacrifier  ( et se prèpare au sacrifice ) pour que 8000 de leur descendant puisse vivre.. Mais Trilogie Harve Bennet forever , il ya quelque chose de plus fort que le need of the many et que le need of the fews, c'est le need of the one : Odo ( celui du passé ) trafique le voyage, le Défiant passe la barrière sans encombres et 8000 personnes disparaissent .. L' amour d'Odo pour Kira si fort qu'il était prêt à sacrifier des milliers de vies ..Rapellons qu'Odo est tout de même un Fondateur au fond de lui même.

Dois t'on le blâmer pour ça ? Pleurer la disparition des " Enfants du Temps " ?
Franchement non.. Arrêtons de nous voiler la face : Le paradis n'était  pas fait pour nous, il n'était fait pour eux.
Voilà ce qu'était en réalité, les enfants du temps : Le paradis, le repos éternel.. juste une bande de hippies consanguins qui cultivent leur terre , incapable de briser les barrières de leur propre prison , de leur propre cage. Jamais ils n'auront cherché par le passé à vaincre la barrière temporelle qui les retient dans leur petit monde bucolique, pas l'un d'entre eux et pas même leur enfants n'ont eut la curiosité d'aller voir ce qui se passe là bas ( dans les étoiles ).
Ils ont incapables de concevoir l'idée même de la "randonnée des étoiles" , ils nient par là même l'essence qui habitait leur ancêtres : Des randonneurs des étoiles.. Ils sont juste là dans leur bulle temporelle à jouer les pseudo Klingons, les pseudo trill et les pseudo humains ..

Le geste du Odo du passé est donc plus qu'un geste d'amour envers Kira , mais bien un geste de délivrance pour des milliers de gens enfermé dans le confort ouaté de leur cage.. Avec un certain point de vue mystique, Odo est carrément Satan dans cet épisode qui m'en rapelle un autre d'ailleurs ( The Apple.TOS.2 ) .

On notera aussi de chez la part de Ben Sisko, une fascination pour ce "paradis" , la vie facile et rangée , la famille , la culture de la terre , le repos.. Mais encore une fois ne nous leurrons pas sur la véritable nature de Ben Sisko.
Comme Kirk, il n'est pas fait pour les "paradis" : être fermier, cultivé son champ de patates, cuisiné pour son épouse , torché le cul de bébé.. Non il y a un talent, un don chez lui pour quelque chose de plus grand que ça.. Il le nie encore au fond de lui même, mais comme le disait Spock  à l'amiral  Kirk dans TWOK : Commanding a starship is your first best destiny. Anything else is a waste of material".
Ce conseil vaut tout autant à James Tibérius Kirk que pour Benjamins Lafayette Sisko.

Commander la Station Deep Space Nine est votre première et meilleur destinée..Tout le reste ( maison et jardins, barbecue le dimanche) est un gachis de matériel .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 30-03-2016 15:32:10

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

Il n'en reste toujours pas moins excellent , mais voilà bien un épisode DS9 qui baisse dans mon estime.

Je pense que cet épisode n'a pas sa place dans cette saison 5 & qu'il aurait sans doute atteint l'excellence avec l' équipage de TNG ..Voir pourquoi pas celui du Voyager ..

J'ai beaucoup de mal avec les descendants de l'équipage du Défiant.. Une communauté post baba cool new wave  qui se contente de leur petit paradis sans chercher eux même à partir de leur bulles ..
C'est tout de même des descendants d'officiers de Starfleet .. leur crédo , c'était de  voyager dans les étoiles  , to bodly go et vaincre tout les no win scénario possibles  .. Ca devrait être dans leur gènes non ? ..

Enfin bon.. Il n'y a pas que ça .. Je pense que la décision de se sacrifier à nouveau pour préserver cette communauté , ça aurait plus marcher avec l'équipage TNG ou Voyager ..
DS9.. Ces gens ont trop de responsabilités qui les attendent sur la station .. Ne serais ce que les milliards de Bajorans qui comptent sur la vision de Sisko pour en faire des membres à part entière de la Fédération.
Sans compter des autres milliards de vies en jeu avec la crise du Dominion ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#5 28-06-2016 14:49:14

McRaktajino
membre du club

Re : ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

Il y a du bon et du très mauvais.

Le bon c'est Odo. J'ai beaucoup aimé cette représentation d'un Odo plus vieux, plus mature et surtout beaucoup moins timide. Vu que c'est éphémère, ça ne me dérange pas qu'on change autant le personnage.
J'aime son comportement dans cet épisode, il ne pense plus qu'à son intérêt, sauver le Major et rien à cirer de sacrifier la colonie pour ça, en 200 il a eu le temps de ruminer suffisamment pour savoir qu'elles étaient ses priorités.
C'est aussi assez malin de lui faire avouer ses sentiments au travers de ce double du futur, c'est d'ailleurs le seul vrai but de cet épisode.
Mais la fausse note, c'est la révélation de fin. Ou le vieux Odo n'aurait jamais du dire au jeune qu'il a avoué au Major la vérité sur ses sentiments ou le jeune n'aurait du rien dire. Car du coup le malaise avec le Major est beaucoup trop grand.

Mais en tout cas, ce vieux Odo, c'est une trouvaille. Une trouvaille qui méritait à ce point qu'on fasse passer l'équipage du Défiant pour une bande de gros ploucs ? Apparemment oui vu la tronche du reste.
Car le délire colonie de hippie, merci mais non merci. Autant les Ba'ku de Star Trek Insurrection j'aime bien car c'était un peuple qui, après avoir tout connu de la Galaxie, avait choisi de vivre comme ça. Mais là on a l'intrépide équipage du capitaine Sisko qui laisse tout tomber pour cultiver la terre comme des paysans. Alors ok, on peut dire que si ils sont bloqués, ils n'avaient pas le choix, mais ça ne passe pas quand même.
Mais le pire, alors qu'ils peuvent repartir, ils préfèrent se sacrifier pour fonder leur colonie à la con. Bon sang, heureusement que le vieux Odo était là.
Cette colonie c'est du palpable, les gens sont réels pour montrer que dans le principe c'est comme si on t'envoyait rencontrer les habitants d'une ville que tu vas bombarder juste après. Le concept n'était pas mal, mais cette colonie est tellement ridicule et peu cohérente qu'on ne s'y attache absolument pas, on s'en fiche de leur sort.
Le Dominion menace de massacrer la Fédération, c'est pas comme si ils n'avaient rien à glander à leur époque, et Sisko, lui, il préfère fonder sa colonie de hippies. Si j'étais un amiral de Starfleet, je te le ferrais passer en cour martiale sur le champ.

Sans parler des paradoxes temporels. Donc, si l'équipage du Défiant ne s'écrase pas sur la planète, pas de colonie, ils vont "disparaître" comme Marty dans Retour vers le futur. Mais justement, le fait que Marty voyage dans le temps a des répercussions sur son présent. Donc le fait que la colonie informe Sisko qu'il va la fonder dans le passé devrait forcement avoir des répercussions, la colonie actuelle devrait être celle fondée par les gens qui savent que dans 200 ans ils vont rencontrer leur ancêtres, donc le Dax de remplacement devrait savoir que la vraie Dax va griller ses magouilles, donc pourquoi les faire quand même ?
Bien sûr, toutes les histoires de voyages dans le temps sont super casse gueule, sauf si bien sûr c'est comme dans Final Fantasy VIII, où les voyages dans le temps sont inscrits dans l'histoire et ne peuvent la changer. Mais dans Star Trek, c'est plus Retour vers le Futur. Alors quand ça se limite à rétablir l'histoire comme souvent, ça va, mais avec des trucs comme cette colonie, si on s'y penche dessus, c'est autant le bordel que la partie des Cyborgs dans Dragon Ball.




Passable.





Pour préciser ma pensé sur les voyages dans le temps. Pour moi il y a deux écoles : celle de Retour vers le futur, où voyager dans le temps modifie le futur. Tuer quelqu'un dans le passé fera disparaître ses descendants.
Et celle de Final Fantasy VIII : tout est inscrit dans le marbre, les conséquences d'un voyage dans le temps sont déjà ce qui a fait le présent et il est impossible de réécrire l'histoire.

Dernière modification par McRaktajino (28-06-2016 14:51:58)

Hors ligne

#6 26-07-2016 11:05:40

IMZADI
Memory Alpha

Re : ST DS9 05x22 Children Of Time (Les enfants du temps)

9/10

Pour moi je me lance sur un excellent. Un superbe complément à VOY before and after. Le dyptique de l'existence et de la conséquence de ses actes.

L'histoire de Kira est la plus belle. Impressionnant se recueillir sur sa tombe ça fait froid dans le dos et puis la relation avec le vieux Odo est superbe. Trekkienne à souhait, tendre et pudique.
Et puis le fameux le plus "petit nombre sur le plus grand nombre", l'esprit de sacrifice.

Sisko le génocidaire qui y réfléchit à deux fois ça fait plaisir. Mais ça me.confirme son comportement de vengeur envers Eddington.

O'Brien qui ne veut rien savoir et veut rentrer j'adore. Hors d question de fantasmer sur sa potentielle histoire d'amour avec la petite enseigne comme le fait Bashir.

Je ne mets pas 10 à cause de l'histoire de Dax. Les auteurs auraient dû jouer sur le paadoxe de mémoire de Yeldrin. Celui-ci se souvenant de ce que Jadzia pense et va faire. Mais la position en retrait d Jadzia est-elle un manque de développement dans cet épisode ou est-ce volontaire poir nous laisser penser justement qu'elle ne veut pas donner de la mémoire à Yeldrin ?

Sinon question technique: comment Yeldrin fait-il pour être hôte de Dax ? jadzia étant la seule Trill connue sur le Defiant, après 200 ans il doit pas rester beaucoup de sang trill. Yeldrin est certaine un hybride à majorité humaine.
On remarquera aussi que la petite fille Trill a la peau métissée. Des amours entre Sisko et Dax comme dans l'univers-miroir ou juste hybridation (ça se dit?) à travers les siècles.. Y'a pas l'air d'avoir beaucoup d'humanoïdes Noirs sur le Defiant.

Bref moi j'ai adoré car le final nous montre un Odo finalement capable de se sacridier et d ruer des milliers de personnes juste par amour. Les Korrigans sont des jusqu'auboutistes.

Dernière modification par IMZADI (26-07-2016 11:22:19)


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

Pied de page des forums