#1 07-10-2015 18:12:55

mypreciousnico
_________

Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

Il y a bien longtemps dans les librairies et comicshops de la galaxie…

Tout le monde n’a pas forcément envie, sur le topic Star Wars, de parler de l’Univers Étendu, de la même manière qu’on ne cite, quasiment, jamais l’UE quand on parle de Star Trek.

C’est compréhensible, dans la mesure où l’UE a parfois été un beau bordel, souvent contredit par les productions audiovisuelles et que la qualité des œuvres est extrêmement variable.

Toutefois, qu’on l’apprécie ou pas, l’UE Star Wars est d’importance, sinon par la qualité, au moins par la quantité (plusieurs centaines de romans et de comics ainsi que des jeux vidéos).

D'ailleurs, s'il y a beaucoup de purges dans l'UE Star Wars, il y a aussi des choses formidables, des romans et des BD de qualité, des idées passionnantes…bref, tout n'est pas à jeter, loin de là.

Tout cela ajouté au fait qu'on papote pas mal autour de Star Wars en ce moment et que ça devrait logiquement s'amplifier dans les mois qui viennent, il était temps de créer un topic dédié pour parler des romans et comics Star Wars et il y en a un paquet !

Si vous voulez discuter de Star Wars en général
Si vous voulez discuter de la série The Clone Wars

De la différence entre l’UE Legends et l’UE Officiel

Dès le départ, clarifions une chose : l’UE est désormais séparé en deux parties distinctes, puisque depuis le rachat de Lucasfilm par Disney l’UE a été intégralement rebooté pour laisser la place à un nouvel Univers Étendu pleinement intégré au canon, tandis que l’ancien est clos :

- Les œuvres publiées de 1977 à, en gros, juin 2014 forment l’UE Legends.
- Les œuvres publiées depuis juin 2014  composent le nouvel UE Officiel.

Car il faut savoir qu’auparavant, chaque œuvre de l’UE, quand bien même validée par Lucasfilm, était considérée comme canon seulement jusqu'à preuve du contraire. C’est à dire que la canonicité de l’œuvre n’était pas garantie dans le temps et pouvait à tout moment être révoquée par un autre livre et/ou une production audiovisuelle. C’est comme ça qu’une flopée de récits sur la Guerre des Clones ont été complètements invalidés par l’Episode III et par The Clone Wars.

Le nouvel UE Disney fait donc table rase de tout ça et repart de zéro, avec la garantie que chaque récit sera canon et le restera. En clair, si un personnage meurt dans un roman, il sera toujours mort dans un éventuel film situé après dans la chronologie.

En contrepartie de cette assurance de cohérence et de continuité, l’UE Officiel ne peux évidement pas encore rivaliser en richesse et en complexité avec l’UE Legends qui est à la tête de centaines d’œuvres sur 30 ans de publication et s’étalait de 25 000 ans avant l’épisode IV (dans Star Wars, l’an 0 de la chronologie est figuré par la bataille de Yavin à la fin de "A New Hope") jusqu’à 150 après.

Aujourd’hui : ce qui est canon et ce qui ne l’est pas

- Les 6 films
- The Clone Wars (la version de Dave Filoni et Lucas en 3D)
- Star Wars Rebels (la seconde saison va commencer incessamment à l’heure ou j’écris)
- Les futures productions Disney : The Force Awakens, Rogue One, les épisodes VIII et VIIII…
- Les comics actuellement publiés par Marvel et traduit en France par Panini
- Les nouveaux romans édités par Del Rey : Tarkin, New dawn…etc…dont aucun n’est encore traduit en français.

Le reste, y compris les Clone Wars de Tartakovsky, les comics édités par Delcourt, les romans Fleuve Noir et Pocket….c’est du Legends réputé se dérouler dans un univers parallèle.

La bonne nouvelle, c’est que même si l’UE Legends est clos et que plus rien ne sera publié dans cet univers, les œuvres restent disponibles et seront réimprimées sous le labels "Legends"

Voulez-vous en savoir plus ?

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent découvrir l’UE Legends, Star Wars Universe a pondu à super dossier à l’usage des néophytes (et même des moins néophytes) : http://www.starwars-universe.com/dossie ? -nuls.html

Pour l’UE Officiel actuel, il y a encore peu de titres, nul besoin d’en faire un dossier complet.

Hors ligne

#2 07-10-2015 18:13:52

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

Comment j'ai découvert l'Univers Étendu Star Wars…et comment je l'ai abandonné

Asseyez-vous autour de la cheminée, je vais vous raconter un peu ma vie smile

Comme je le disais sur le topic Clone Wars, j’ai une certaine fringale de Star Wars en ce moment. Normal, The Force Awakens approche dangereusement, je viens de revoir la saga, bref, je suis chaud comme la braise !

L’occasion, qui l’eu cru, de  commencer à me replonger dans l’Univers Étendu, abandonné depuis des années.

Il faut savoir que j’ai eu, comme beaucoup une grosse période UE quand j’étais gamin, suite à ma découverte de l’Empire Contre-attaque/ Le Retours du Jedi un soir sur M6 avec mes parents (que de négociations pour veiller aussi tard !)

À une époque ou se procurer les films relevait de la gageure par chez moi (pas de rediffusion TV, absence des films en vidéoclub, Internet inexistant…), l’Univers Étendu était un moyen efficace (le seul en fait)  pour prolonger le plaisir.

La découverte en librairie du premier volume d’une série jeunesse "Les Jeunes Chevaliers Jedi" de Kevin Anderson et Rebecca Moesta allait confirmer une passion. Un premier bouquin que j’ai trouvé génial, que j’ai lu, relu et re-relu encore et encore jusqu'à le connaître par cœur.

Bien entendu, je ne comprenais pas tout. Il y avait beaucoup de références à "La Guerre des Étoiles", ce film mystérieux que je n’avais jamais vu et que j’ai donc découvert en roman avant de voir (enfin) le film quelques années plus tard.

J’ai fini par dévorer à peu près tout ce qui me passait sous la main en termes de comics et surtout de roman Star Wars. C’est à dire pas grand-chose à l’époque : du Pocket SF/Fleuve Noir, les bouquins de Zahn, la série des Jeunes Chevaliers Jedi, les novélisations et quelques uns des premiers albums publiés par Delcourt…

Bien entendu, l’intérêt s’est émoussé avec le temps. Je suis passé à autre chose. Surtout que mes dernières lectures de l’UE s’étaient révélées catastrophiques : les Enfants du Jedi, la Crise de la Flotte Noire… des horreurs !

Puis il y eu la Prélogie et son lot d’incohérences avec ce que j’avais pu lire et vers le milieu de mon lycée j’ai tout simplement arrêté de m’intéresser à l’UE. Quelques années plus tard j’ai lu avec passion la série "Chevaliers de l’Ancienne République" publiée chez Dark Horse/Delcourt, mais guère plus, même si je lis les nouvelles séries de comics Marvel situées dans le nouvel UE Officiel.

Bref, aujourd’hui, plus de 10 ans après, je reprends contact avec cet univers et ça fait plaisir. En me renseignant un peu, je me suis rendu compte que j’avais raté plein de trucs : la fin de la période "Nouvelle République", le "Nouvel Ordre Jedi"…

J’ai décidé de commencer par La Trilogie Yan Solo, de bonne réputation, qui commence 10 ans avant "A New Hope" et de tracer le chemin jusqu'au Nouvel Ordre Jedi et même après en essayant au maximum de zapper les romans pourris (exception faite peut-être de ceux qui sont importants pour la chronologie).

Bien entendu, je ne vais pas lire ça d’un coup (ça doit faire 90 romans au bas mot), mais au fil de l’eau, tranquillement, sur plusieurs années.

Il sera toujours temps, si j’ai encore faim, de revenir plus tard aux périodes antérieures à la Trilogie Fondatrice riche, parait-il, en excellents romans.

Si je peux, j’essaierais de pondre au moins une critique succincte de chaque bouquin/série, en précisant entre crochets s’il s’agit d’un livre [Legends] ou [Officiel].

________


[Legends] La Trilogie Yan Solo par Anne C. Crispin (1997)

1 - Le Coup du paradis (An -10)
2 - Le Gambit du Hutt (Ans -8 à -7)
3 - L'Aube de la rébellion (Ans -7 à -1)

Cette trilogie a plutôt bonne réputation auprès des fans de l’UE. À raison, je dois bien le dire.

Pour une prise de contact avec l’UE, "Le Coup du Paradis" est un bouquin idéal, tant il est facile d’accès et agréable à lire. Le style est limpide, aucun prérequis n’est exigé (même si vous n’avez jamais vu aucun film Star Wars, c’est dire) et l’histoire est plutôt prenante tout en étant pas stupide.

La même chose peut-être dite de la trilogie dans son ensemble d’ailleurs, tant les trois livres sont homogènes en qualité.

Quant au fan de Star Wars, il est aux anges, car on suit la vie de Yan Solo depuis son adolescence jusqu'à sa rencontre avec Ben et Luke dans la cantina de A New Hope.

Comme le disait Scorpius, Crispin offre à Solo un background solide. Celui d’un enfant des rues, élevé par des contrebandiers qui s’émancipera pour aller à l’Académie Impériale avant de devenir un pilote d’exception et de lutter, à sa manière, contre l’esclavage.

Épaulé par des personnages hauts en couleurs, dont certains sont bien connus du fan, Yan Solo est superbement campé, très fidèle à l’interprétation de Ford dans la Trilogie Classique.

Il faut dire que l’auteure se plait à jouer des attentes des lecteurs pour tantôt surprendre (l’histoire d’amour, toute en retenue), tantôt faire des clins d’œil (la rencontre avec Lando, l’obtention du Faucon Millenium, les circonstances de son amitié avec Chewie, les raison de la méfiance de Yan envers la Rebellion…) sans tomber exagérément dans le fan service gras du bide.

Le tout est superbement troussé derrière les atours d’une petite saga d’aventure au parfum de tragédie, au milieu des contrebandiers, des Hutts, des esclavagistes et des dealers d’épices. Une histoire au parfum de Fantasy "old school" qui vous emmènera des immeubles poisseux de Coruscant aux forêts géantes de Kashyyyk en passant par le cimetière de vaisseaux de Nal Hutta et le paradis Alderaanien.

Bref, un récit rondement mené qui vous déposera juste à temps pour A New Hope. La suite, vous la connaissez surement…

Prochain roman : "Allégeance" de Timothy Zahn situé quelques semaines après A New Hope.

Hors ligne

#3 07-10-2015 22:43:13

matou
modérateur

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

Perso je pourrai plutôt parler des comics et de quelques livres. Je les commenterai dès qu'ils seront mentionné ici.

Perso je préférai la vision de l'UE d'avant. Un bon bordel, bien adapté à la fantasy et en définitive, plus libre.

Hors ligne

#4 08-10-2015 13:57:15

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

matou a écrit :

Perso je pourrai plutôt parler des comics et de quelques livres. Je les commenterai dès qu'ils seront mentionné ici.


Ok wink
Pour les comics, je propose qu'on en parle ici plutôt que d'aller créer un topic ailleurs. Surtout que certains comics fonctionnent avec des romans me semble t-il.

matou a écrit :

Perso je préférai la vision de l'UE d'avant. Un bon bordel, bien adapté à la fantasy et en définitive, plus libre.

Et bien figure toi que moi aussi.
Certes tout cela sera plus cohérent, mais c’est dors et déjà moins riche et l'ambiance (si j'en juge par les comics Marvel, ma seule incursion dans l'UEO pour le moment) n’est plus la même.
D'ailleurs, les nouveau romans UEO qui sortent au US ne m'emballent guère pour le moment. Rien de bien excitant à ce mettre sous la dent.

Le truc, c’est que je ne vois pas comment il aurait pu en être autrement. Avec l'arrivée d'autant de films (la future trilogie, mais aussi tous les spin-off), il y aurait eu beaucoup trop de retcons à faire pour que tout cela reste à peu près cohérent.
Rien qu'avec les deux prochain films c’est déjà le bordel dans la continuité de ce qui est maintenant l'UE Legends : The Force Awakens se déroule à peu près au même moment de la chronologie que l'ensemble du Nouvel Ordre Jedi (19 romans plus tous ceux qui se déroulent après et qui en découlent directement) et Rogue One aurait rendu obsolète une partie de la Trilogie Yan Solo.
The Force Awakens à lui tout seul rend caduque une quarantaine de romans au bas mot.

Quand tu vois que rien que deux films cassent déjà autant de chose, tu te dit que vu le planning d'enfer que Disney va faire subir à la saga (1 film par an plus Rebels et probablement d'autres choses), c’est l'ensemble de l'UE qui aurait été contredit d'une manière ou d'une autre.
Comment, dans ces conditions, conserver l'UE historique sans qu'il ressemble à un monstre de Frankenstein rafistolé de partout ? Avec 80% de trucs invalidés par les films.
Et puis, pourquoi Disney se passerait t-il d'un truc aussi lucratif ?

Car ils ne sont pas fous chez Disney. C'est un reboot comme un autre et donc un moyen d'attirer de nouveaux lecteurs (on ne fidélise plus, on fait de la conquête client), en mettant en avant le fait que tout sera désormais garanti canon. Et puis, ça va leur éviter les même volées de bois vert que s'est pris Lucas quant il a cassé tout les récits de la Guerre des Clones avec TCW.

Au moins, la frontière est clairement marquée et c’est, AMHA, moins le bordel. Le seul truc vraiment dommage, c’est que l'UE Legends semble se conclure en eau de boudin, en laissant pas mal d'intrigues en suspens...

Hors ligne

#5 24-10-2015 15:52:44

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

[Legends] Allégeance par Timothy Zahn (2007) - An 0

Un roman moyen.

L'intrigue est très confuse et pas hyper intéressante. Sans compter que le style de Timothy Zahn est lourd et pas toujours agréable à lire.

Qui plus est, l'histoire n'est pas hyper accessible pour le néophyte de l'UE, car Zahn réutilise des concepts qu'il a inventé des années plus tôt, sans les réintroduire. C'est le cas de Mara Jade, la Main de l'Empereur qui débarque comme un cheveu sur la soupe pour qui n'a pas lu la Croisade Noire du Jedi Fou du même Timothy Zahn…alors même que cette trilogie se déroule chronologiquement presque 15 ans après !

Reste quelques scènes avec Jade et le commando de la Main du Jugement qui sont intéressantes. On vois bien que la Main de l'Empereur est une jeune fille naïve qui idéalise l'Empire dont on ne lui a présenté que les bons côtés.

Bref, globalement ce roman est dispensable et n’impacte absolument pas le reste de la saga.

Hors ligne

#6 24-10-2015 16:20:01

matou
modérateur

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

Pas lu mais je te crois.
Mara Jade est un des éléments de L'UE legends qui a le plus accroché avec les fans, moi y compris.

Hors ligne

#7 28-10-2015 11:42:20

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

matou a écrit :

Mara Jade est un des éléments de L'UE legends qui a le plus accroché avec les fans, moi y compris.

Le personnage est effectivement très intéressant. Un genre de Jedi gris, qui ne connais que les bons côtés de l'empire.
C’est le point fort de ce roman, mais également un des principaux aspect qui le rende impropre à être lu dans l’ordre chronologique (il devrait être lu après la trilogie de Zahn).

Hors ligne

#8 26-11-2015 21:15:27

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

[Legends] Choix Décisifs par Timothy Zahn (2011) - An 0

Suite du précédent et des aventures de Mara Jade, de la Main du Jugement et des personnages principaux de la Trilogie Fondatrice avec en guest de luxe le futur Grand Amiral Thrawn ainsi que Gilad Pelaeon ce qui permet quelques liens avec d'autres romans situés plus loin dans la chronologie.

Ce roman est bien meilleur que Allégeance. Certes, globalement, on retrouve un peu les même défaut, en particulier Mara Jade et Luke qui se croisent sans se voir à quelques mètres et le style parfois confus de Zahn, sans parler de l'accessibilité pour le néophyte.

Pourtant, la sauce prend. On retrouve avec plaisir la Main du Jugement, galerie de Stormtroopers intéressants, et Mara Jade (quoique un peu trop "gentille" vu la période dans laquelle se déroule ce roman).

L'intrigue démarre mollement mais décolle plutôt bien et fait des liens avec le reste de l'univers. Sans compter que la caractérisation des personnages issus des films est exemplaire. On a vraiment l'impression de retrouver le Luke naïf et sous-entraîné de Un Nouvel Espoir.

Bref, quelques longueurs, mais un roman autrement plus sympathique et intéressant que le précédent.

À noter qu'apparemment ce bouquin est plus riche si l'on a lu "Vol vers l'infini" du même auteur, pour les liens avec les régions inconnues et Thrawn. Manque de pot, je ne l'ai pas lu^^

Prochain roman, "Les Ombres de l'Empire" de Steve Perry, que j'avais lu fin 90 et dont je garde un assez bon souvenir. Il se déroule entre les épisode V et VI.

Hors ligne

#9 04-12-2015 18:18:02

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

[Legends] "Les Ombres de l'Empire" par  Steve Perry (1996) - An 3

Celui là c'est un classique. Et un bon s'il vous plait !

Cet excellent roman parvient à la fois à nous faire ressentir une vraie ambiance de trilogie fondatrice, à lier efficacement ESB et ROTJ et à proposer une ambiance inédite mais pourtant parfaitement cohérente avec le reste.

Aussi des bas fonds de Coruscant aux stations orbitales en passant par les bases secrètes de l'alliance, le monde de l'espionnage Bothan et les quartiers privés de Palpatine, on est devant une vraie bonne aventure Star Wars qui n'a pas vraiment à rougir de la comparaison avec les films.

L'intrigue, rondement menée, nous brinqueballe les personnages classiques au gré de la guerre froide entre Xizor et Vador, sous l'arbitrage d'un empereur plus fourbe que jamais. Il y a d'ailleurs un côté prélogie avant l'heure (le roman a été écrit avant la sortie de l'Episode I).

Il faut dire que entre les machinations de cours, sournoises et souterraines de Xizor et la tactique furieusement bourrine de Vador, nous avons droit à un vrai duel au sommet pour les faveurs de l'Empereur.

D'ailleurs, Xizor, chef du Soleil Noir, société criminelle tentaculaire apparemment invincible, déjà aperçu dans la trilogie Yan Solo, est un personnage extrêmement bien campé. Un adversaire fascinant, dont chacune des apparitions est l'occasion pour l'auteur de nous expliquer sa puissance et l'aura qu'il dégage par le biais d'une narration en forme de propagande, comme si Xizor lui-même avait écrit ces passages pour illustrer sa propre légende. Un antagoniste imbu de lui-même, à la hauteur du Seigneur noir des Siths.

Car Vador transpire le charisme à chacune de ses apparition tant Steve Perry parvient à nous faire ressentir toute l'aura du seigneur noir, son aspect intransigeant et effrayant pour qui travail sous ses ordre.

Son exploration du côté obscur est d'ailleurs à la source d'une scène particulièrement marquante ou il tente, dans son caisson pressurisé entraperçu dans ESB, de réparer son corps diminué à l'aide de la Force.

On sent tout au long du roman les sentiments conflictuels que la résurgence de son fils à fait naitre en lui, Anakin Skywalker commençant à se réveiller après 20 ans sous le masque de Vador.

Au milieu de ces deux monstres sacrés, l'empereur manipule son monde, Luke, pas encore remis de la révélation de Vador commence à exploiter pleinement ses pouvoirs de Jedi et Léia laisse éclater une féminité à fleur de peau.

Quant au nouveau venu, Dash Rendar, qui permet de compenser l'absence de Solo, sa gouaille permanente permet d'alléger le tout en amenant juste ce qu'il faut d'humour.

Enfin, Les Ombres de l'Empire fut, à l'époque, un projet Transmédia "Before it was cool" : Jeu Vidéo + livre.

À noter d'ailleurs l'existence d'une bande originale, celle du jeu, composée par Joel McNeely. Un excellent complément sonore à la lecture du livre. D'ailleurs, je n'en reviens pas de ne jamais m'être intéressé à cette B.O. (il faut dire qu'aujourd'hui, c'est facile de la trouver sur Spotify ou autre service de streaming, à l'époque, fin 90, c'était une autre paire de manche).

Bref, en un mot comme en cent, "Les Ombres de l'Empire" est un très bon roman, chaudement recommandé !

Prochain roman, "Trêve à Bakura" par Kathy Tyers, le premier opus post-Trilogie Fondatrice.

Hors ligne

#10 07-12-2015 18:53:40

matou
modérateur

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

Je rajoute simplement que j'ai le souvenir d'un livre très ados, dans le sens où Luke suit un chemin où il se rend compte des dangers importants qu'il ignorait jusque là. Une perte douloureuse de la naïveté.
Et que le personnage le mieux écrit est celui de Xizor, sorte de double mafieux de Palpatine qui trouvera sur sa route moins malin mais plus brutal avec Vador.

Hors ligne

#11 08-12-2015 11:50:40

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

matou a écrit :

Je rajoute simplement que j'ai le souvenir d'un livre très ados

Je ne sais pas trop ce que tu entends par "livre très ados", mais...

matou a écrit :

dans le sens où Luke suit un chemin où il se rend compte des dangers importants qu'il ignorait jusque là. Une perte douloureuse de la naïveté.

...oui, il y a une évolution très intéressante de Luke, en plein contrecoup de la révélation de Vador à la fin de ESB. Il se rend compte qu'il ne joue plus et que toutes ces aventures ne sont en faites pas si drôles.
Il y a une véritable cohérence dans son cheminement entre ESB, ce roman et ROTJ.

matou a écrit :

Et que le personnage le mieux écrit est celui de Xizor, sorte de double mafieux de Palpatine qui trouvera sur sa route moins malin mais plus brutal avec Vador.

Exact, le personnage est très bien campé. C'ets un salopard de la pire espèce, mais en même temps il est fascinant. Ses entrechats avec Vador sous l'arbitrage de l’empereur est d'ailleurs l'intrigue la plus intéressante du roman AMHA.

Hors ligne

#12 24-12-2015 11:29:52

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

[Legends] "Trêve à Bakura" par  Kathy Tyers (1993) - An 5

Encore un bouquin que j’ai lu fin 90. Il m’avait laissé un sentiment mitigé, confirmé par cette seconde lecture

Chronologiquement, "Trêve à Backura" est le tout premier opus post Trilogie Fondatrice puisque l’histoire démarre littéralement le jour suivant les évènements du Retours du Jedi.

On a donc un sentiment de continuité immédiate : Luke souffre, tout au long du roman des séquelles de son combat contre l’empereur, la Rébellion a pris un sale coup durant la bataille de Yavin et Léia digère très péniblement son lien de parenté avec Vador.

Mais surtout, le roman apporte pas mal de gigantisme à l’univers Star Wars, car on se rend vite compte que la nouvelle de la mort de l’Empereur mettra des années à parvenir à l’intégralité de l’Empire et qu’en attendant ce dernier reste bien vivace.

J’ai apprécié, notamment, que Luke, bien que devenu pleinement Jedi, soit encore régulièrement tenté par le côté obscur. On sent qu’il n’est pas encore tiré d’affaire et que le chemin est long avant de reconstruire l’ordre Jedi.

D’ailleurs, comparé aux romans précédents ou il était un Jedi en formation, on sent que son statu a changé. Désormais il dégage auprès des autres une aura quasi mystique et ses pouvoirs fascinent autant qu’ils effraient.

Quant aux nouveaux ennemis, ils sont plutôt intéressants, bien que peu développés et le personnage de Dev Sibwara est bien campé, car on ressent bien sa confusion, induite par le conditionnement de ses ravisseurs. Sans compter que le personnage est l’occasion pour Luke de commencer à envisager de transmettre le savoir dont il est désormais le seul dépositaire.

Pour le reste, c’est dommage, car si les prémisses du scénario (la trêve avec les impériaux face à un ennemi commun sur un monde reculé) sont vraiment intéressantes, le roman n’est guère passionnant dans son ensemble.

Certes, certains passages sont réussis, mais le style de Kathy Tyers est confus (les batailles sont incompréhensibles) et guère passionnant. La narration est rarement à la hauteur des enjeux et au final cette trêve n’est guère excitante.

Toutefois, ce roman est important à lire dans la chronologie, pour le développement de Luke et Léia et pour les éléments qu’il met en place pour la suite de l’univers étendu Legends.

Prochain roman, "L'Escadron Rogue" par Michael Stackpole, premier volet de la série "Les X-Wings". J’en garde un assez bon souvenir.

Hors ligne

#13 24-12-2015 15:46:19

matou
modérateur

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

De bien belles idées en effet mais comme tu dis, le style et la narration ne suivent pas.

Hors ligne

#14 24-12-2015 16:36:33

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

Écrit par Steve Perry, ce roman aurait été formidable... hmm

Hors ligne

#15 07-03-2016 17:21:38

mypreciousnico
_________

Re : Star Wars : l’Univers Étendu, le bon, le moins bon et le reste…

[Legends] "Les X-Wings 1 - L'Escadron Rogue" par  Michael Stackpole (1996) - An 6

Cette série a bonne réputation. J’avais lu ce premier volume en 99. Je n’en gardais absolument aucun souvenir (mais genre vraiment aucun, c’est comme si je le lisais pour la première fois).

C’est pas mal. Un peu long à démarrer mais les personnages sont sympa, notamment Wedge Antilles, beaucoup plus développé ici que…partout ailleurs, films compris.
Corran Horn aussi est bien campé (heureusement, c’est le héros) et puis Mirrax bien entendu.

C’est appréciable de lire enfin un roman qui n’est pas centré sur les personnages principaux de la saga, ça permet de voir autre chose et de considérablement élargir l’univers.

Au delà de ça, il y a un aspect "top gun" assez sympa même si il aurait pu être plus creusé. Les batailles spatiales sont extrêmement bien décrites, on s’y croirait. C’est d’ailleurs le premier roman Star Wars que je (re)lis dans lequel les batailles sont vraiment compréhensibles et excitantes. Ouf !

Quant à l’intrigue proprement dite, ça lance l’invasion de Coruscant par l’alliance. Cette intrigue n’ets évidement pas résolue dans ce volume.

Bref, en route pour le volume 2 "Le Jeu de la mort", toujours écrit par Michael Stackpole.

_______________


Sinon, un mot sur les comics Star Wars Marvel (UE officiel donc) que j’ai continué à lire. Les deux séries principales "Star Wars" et "Darth Vader" sont toutes deux excellentes.

Vraiment c’est du bon niveau. Graphiquement déjà, Larroca est en forme et puis on a l’excellent Stuart Immonen sur 6 épisodes de "Star Wars" qui nous offre des pages absolument magnifiques et des invités ponctuels de grand standing (en particulier l’immense Mike Mayhew que je n’avais pas relu depuis ses deux magnifiques épisodes de Spawn).

Au scénario c’est très agréable à lire sur les deux séries, avec des rappels agréables à la prélogie.

D’ailleurs le coup de la femme de Solo est plutôt bien géré, même si du coup ça fait un peu  Cliffhanger putassier (ceux qui on lu comprendront), m’enfin on a échappé au syndrome de la femme caché c’est déjà pas mal.

Bref, je me suis bien éclaté à lire ces deux séries qui s’entremêlent un peu sans que ce soit trop voyant ou que ça freine les intrigues de chaque série…

…enfin jusqu'à l’inévitable cross-over qui mêle les deux séries, j’ai nommé "Vader Down" que j’ai trouvé plutôt moyen. Des enjeux pas bien passionnants, une partie graphique globalement moyenne pour un Event du pauvre qui fait vraiment passage obligé. Bof, à part le statut iconique de Vador qui décime littéralement les rebelles à lui seul, pas grand-chose à ce mettre sous la dent.

J’espère que, maintenant que Vader Down est fini, les séries vont revenir à leur niveau normal.

Hors ligne

Pied de page des forums