ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1626 09-05-2013 01:52:22

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Alan Smithee a écrit :

McGillion aurait été parfait pour Scooty... physiquement. Parce que pour le reste c'est un "acteur" vraiment pitoyable et presque sans aucun talent. Quant à Pegg il est vraiment insupportable, pas drôle, antipathique... tout le contraire de Scotty en somme.

Bien d'accord à propos de Pegg…

Mais je ne peux pas être aussi sévère au sujet de McGillion. Ce n'est probablement pas un grand acteur, car il est peu "versatile". Malgré tout, il a fait un travail très honnête dans le rôle du Dr. Carson Beckett sur SG Atlantis. Et chaque fois que je le voyais à l'époque (donc longtemps avant le reboot de ST), je songeais irrésistiblement à Scotty. Pas que pour des raisons physiques, mais pour ce côté touchant et chaleureux qui émane de lui… Le contraire de Pegg en somme. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1627 09-05-2013 01:58:18

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

mbuna a écrit :

La manière dont Kirk revient à la vie est une bonne idée en soi, puisque comme souvent c'est le médecin qui finit par faire des miracles mdr Sauf que pour que ça puisse être mené à bien il aurait fallu un chouillat de techno/médico blabla pour que ça fasse moins téléphoné et tiré par les cheveux (incohérent ?). Par ce qu'en l'état et sans explication bon ben c'est bon ils ont trouvé le sérum d'immortalité...

Ok c'est relié à la petite fille agonisante (très jolie musique de fond pour la scène), mais cela n'explique rien, il y manque toujours l'explication de l'explication...

Les médecins de ST font des "miracles"… mais jamais dans le sens christique.
Je cite Picard dans ST TNG 03x04 Who Watches The Watchers : « Look at me... feel the warmth of my hand, the rhythm of my pulse. I'm not a supreme being. I'm flesh and blood, like you. (…) Different in appearance, yes, but we are both living beings. We are born, we grow, we live... and we die. In all the ways that matter, we are alike. (…) We can cure many diseases, we can repair injuries, we can even extend life. Buf for all our knowledge, all our advances, we're just as mortal as you are. We're just as powerless to prevent the inevitable. »
Il s'agit-là d'un des fondements de la philosophie trekkienne. Jamais aucun toubib humanoïde de Starfleet n'est parvenu à vaincre la mort, à ressusciter qui que ce soit. Technobabble ou pas.

mbuna a écrit :

Je n'accroche toujours pas à l'intérieur de l'Enterprise. C'est dommage qu'il ait tout changé sur ce point, par ce que pour le reste les costumes sont très bons tout en étant très proches de l'original, la colorimétrie assez chromatique du film rappelle le LCARS tout en lui donnant un bon coup de jeune alors que c'était une gageure.
L'intérieur du vaisseau était pourtant surement le plus simple à laisser à peu près tel quel. Abrams n'aime pas les vaisseaux fonctionnels dis donc (que ce soit les romuliens ou ceux de StarFleet). Que des passerelles alambiquées de partout... sont nuls en feng shui dans le futur dis donc

C'est en gros le point de vue de Brannon Braga… qui a beaucoup critiqué le design intérieur de l'Enterprise rebooté, ainsi que de la plupart des nouveaux vaisseaux pas fonctionnels pour un sou.

mbuna a écrit :

- Niribu, excellent formellement parlant. Je pense que pour 2016 je vais mettre tout mon optimisme sur cette scène. Par contre si comme je l'ai lu quelque part, ce sera au tour des klingons (logique mais ratés dans STID), j'ai peur pour mon optimisme.

Et tu as bien raison d'avoir peur… mdr
Visuellement, Nibiru (par Niribu wink) est très réussie. Mais ça s'arrête là, étant donné le comportement totalement immature de Baby-Kirk (le vol du parchemin pour le fun, et ne parlons pas de sa relation avec la Prime Directive).
Et pourtant paradoxalement, il s'agit peut-être du moment le moins anti-trekkien de ST ID.
Cela semble être devenu un formula show dans le reboot de Bad Robot : un teaser qui évoque un peu le vrai ST... avant la grosse croisade hollywoodienne contre le bad guy de service.

mbuna a écrit :

- San Francisco et Londres sont pas mal, ils m'ont fait penser à l'ambiance de Non Sequitur de Voy.

Ah bon ?!!! eek

Pour mémoire, voici San Francisco dans ST VOY 02x02 Non Sequitur :

San_Fransisco_Non_Sequitur1.jpg

San_Fransisco_Non_Sequitur2.jpg

San_Fransisco_Non_Sequitur3.jpg


Et voici maintenant San Francisco dans ST ID (soi-disant un siècle avant) :

San_Fransisco_ID2.jpg

San_Fransisco_ID5.jpg

San_Fransisco_ID3.jpg


Donc non seulement ça n'a rien à voir du tout, mais c'est même complètement antinomique :
- Dans ST VOY 02x02 Non Sequitur (comme dans le reste du vrai ST), San Francisco ressemble beaucoup à la ville d'aujourd'hui, mais en plus intimiste, sans stress et sans véhicule. Une ambiance à dimension humaine.
- Dans ST ID, San Francisco, c'est Metropolis, écrasante, oppressante, hyper-mécanisée, sortie d'un univers dystopique. Une ambiance flirtant avec le Los Angeles de Blade Runner, mais dans une version diurne. mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1628 09-05-2013 08:25:04

dl500
TOS Forever

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Comme je le dsais plus haut,

avec tout cet argumentaire démontant point par point l'illogisme utilisé pour créer ce reboot, il serait intéressant de créer un topic dédié à toutes ces incohérences qui nous ont soulevé l'esprit et le coeur au cours du visionnage de ce nouvel univers. Parce que là, on a matière à bien discerter, peut-être existe-il sur le forum (pas trouvé) un sujet similaire sur le global de l'unvers ST?

Je veux bien le créer, mais je ne sais toujours pas poster des photos ou autres liens visuels...qui peut m'aider?

Merci!

wink


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1629 09-05-2013 09:30:20

Alan Smithee
candidat

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

yrad a écrit :
Alan Smithee a écrit :

McGillion aurait été parfait pour Scooty... physiquement. Parce que pour le reste c'est un "acteur" vraiment pitoyable et presque sans aucun talent. Quant à Pegg il est vraiment insupportable, pas drôle, antipathique... tout le contraire de Scotty en somme.

Bien d'accord à propos de Pegg…

Mais je ne peux pas être aussi sévère au sujet de McGillion. Ce n'est probablement pas un grand acteur, car il est peu "versatile". Malgré tout, il a fait un travail très honnête dans le rôle du Dr. Carson Beckett sur SG Atlantis. Et chaque fois que je le voyais à l'époque (donc longtemps avant le reboot de ST), je songeais irrésistiblement à Scotty. Pas que pour des raisons physiques, mais pour ce côté touchant et chaleureux qui émane de lui… Le contraire de Pegg en somme. wink

Il est clair que Pegg est la plus grosse erreur de casting du reboot. Il ne ressemble absolument pas à notre Scotty, ni physiquement  dans l'attitude ni dans la gestuelle . Moi aussi je songeais à Scotty lorsque je voyais McGillion dans Atlantis. Dommage. En outre Pegg est insupportable tout court, pas uniquement dans le rôle de Scotty, et c'est un hypocrite total. Le bon monsieur s'était passablement énervé sur le net lorsque la rumeur disait que le bad guy était Kahn, en affirmant que c'était un délire de fans. Par ailleurs c'est un des plus gros détracteurs de la prélogie Star Wars qui dénature selon lui la trilogie originale, alors qu'il est entrain de massacrer 40 ans de Star Trek...

Dernière modification par Alan Smithee (09-05-2013 09:34:58)

Hors ligne

#1630 09-05-2013 11:46:58

mypreciousnico
_________

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

McGillion aurait vraiment été au top pour le rôle de SCotty. Encore une occasion manquée sad

dl500 a écrit :

avec tout cet argumentaire démontant point par point l'illogisme utilisé pour créer ce reboot, il serait intéressant de créer un topic dédié à toutes ces incohérences qui nous ont soulevé l'esprit et le coeur au cours du visionnage de ce nouvel univers. Parce que là, on a matière à bien discerter, peut-être existe-il sur le forum (pas trouvé) un sujet similaire sur le global de l'unvers ST?

Le sujet existe et s'intitule Les incohérences, mais dont on se fiche...ou pas ? créé par le camarade Mbuna smile

http://forums.startrek-fr.net/viewtopic.php?id=2155

Hors ligne

#1631 09-05-2013 14:51:47

vince0508
candidat

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Nous avons agréablement été surpris par le film (vu en IMAX 3D en présence de J.J. Abrams). Découvrez notre critique :

http://cineclubmovies.wordpress.com/201 ? -j-abrams/

Hors ligne

#1632 09-05-2013 15:26:33

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Alan Smithee a écrit :
yrad a écrit :

Il faut vraiment ne rien comprendre du tout à la typo touchante de Montgomery Scotty, ou alors vouloir la parodier, pour la faire interpréter par Pegg. Si Bad Robot avait vraiment eu à cœur de respecter le personnage, c'est Paul McGillion qui aurait été casté (il a d'ailleurs fait un caméo dans ST 2009).

McGillion aurait été parfait pour Scotty... physiquement. Parce que pour le reste c'est un "acteur" vraiment pitoyable et presque sans aucun talent. Quant à Pegg il est vraiment insupportable, pas drôle, antipathique... tout le contraire de Scotty en somme.

Quitte à choisir je préfère l'acteur qu'à un sosie..

Et puis c'est leur Star Trek.. Simon Pegg s'approprie le personnage en evitant de tomber dans une caricature de Jimmy Doohan , c'est déjà énorme .. Parce que vous imaginez pas à quel point avec de telles icônes, il est difficile de ne pas sombrer dans la parodie ... Ils ont pris l'option ( qui existe vraiment dans le Trek originel  ) de faire de Scotty un personnage drôle.. Désolé ça fonctionne encore mieux dans STID .

Dl500 a écrit :

Franchement, je l'ai déjà dit mais vous n'en avez pas marre de parler autant de ce film?
Surtout au détriment d'une telle franchise?

Non et je vais te dire pourquoi , parce que justement ça me permet de parler de la franchise ..
Tu remarqueras que nous sommes tous à peu près d'accord sur le fait que JJ Abrams respecte plus l'héritage que vous ne le pensiez.
Là ou on ne s'accordent pas c'est à savoir si c'est un bien ou un mal ...

Moi je suis pour synthétiser l'héritage dans la forme et n'en garder que le fond..Et de ce fond, désormais jouer avec , créer des variations , donner des choses que l' héritage ,  faute de technologie, de temps ou d'argent n'a jamais abordé.. une histoire d'origine de TOS en est une. Toute les séries en ont une , sauf TOS..
Aujourd'hui j'ai une histoire d'origine qu'elle vienne de l'univers Prime ou d'ailleurs est le cadet de mes soucis..

yrad a écrit :
mbuna a écrit :

- San Francisco et Londres sont pas mal, ils m'ont fait penser à l'ambiance de Non Sequitur de Voy.

Ah bon ?!!! eek

Donc non seulement ça n'a rien à voir du tout, mais c'est même complètement antinomique :
- Dans ST VOY 02x02 Non Sequitur (comme dans le reste du vrai ST), San Francisco ressemble beaucoup à la ville d'aujourd'hui, mais en plus intimiste, sans stress et sans véhicule. Une ambiance à dimension humaine.
- Dans ST ID, San Francisco, c'est Metropolis, écrasante, oppressante, hyper-mécanisée, sortie d'un univers dystopique. Une ambiance flirtant avec le Los Angeles de Blade Runner, mais dans une version diurne. mdr

Ah heureusement que Nico a fait  remarqué avant moi ,  l'influence Minority Report du San Francisco & de Londres dans STID.. Classique de la SF qui influence aussi le BSG 2003 / Caprica de RDM ,  qui est aussi une source visuelle pour le ST d'Abrams.. Personnellement ça ne me choque pas du tout, je trouve cela plutôt pertinent. Le Los Angeles de Blade Runner lui m'aurait choquer..

Comment parle t'on de la Terre dans Star Trek ? .. Comme d'un paradis , un jardin d'eden ou il n'y a pas de crime , de famine et de pauvreté.. Il faut être absolument naïf pour penser que pour avoir un tel paradis, il ne faut pas abandonner beaucoup de liberté individuelles de son plein gré  .. Et si ce paradis terrestre était finalement  oppressant ?
Pourquoi si beau, si parfait fut il  , certaines personnes ressentent le besoin de le quitter, d'aller se mettre en danger en créeant des colonies à travers la galaxie ?
Qu'est ce qu'ils cherchent en faisant ça ? La liberté  tout simplement..

J''adore ainsi la vision qu' à Abrams du futur de la Terre selon saint Gene , même le flic Robocop de ST2009 va dans le sens que le Paradis est oppressant , conformiste..


djeewhy  a écrit :

Kirk n'est pas Dieu à la fin!! Tu te rends comptes de ce que tu écris? Kirk aura fait en sorte que leur mort ne soit pas vaine!! Merde alors, S'engager dans Starfleet ne s'apparente pas à entrer dans la secte des adeptes de Kirk!!

..Et c'est pourtant en ça que tu reconnais les grand leaders.. Tu veux les suivre quoi qu'il advienne sad .. Kirk est un grand leader, tu veux aller dans leur idéaux et ambitions jusqu'au bout parce qu'elle te feront grandir quitte à ce qu'elle t'épuises ou que tu meures pour elles..

Je n'ai jamais connut d'amitié et de lien  aussi fort  que celle qui unit l'équipage original . Si j'étais l'un de ces  gars ou fille , je les suiverais jusqu'au bout de la galaxie..

Picard pissant sur la tombe de Kirk, tu n'as vraiment pas mal à l'honnêteté intellectuelle en disant ce genre de choses!!  Tu aurais voulu quoi? Que Picard décide de sortir du Nexus avant qu'il ne frappe l'Enterprise B pour sauver ton icone?

Il ne s'agit absolument pas d'honnéteté intellectuelle dans pareil cas, seul le coeur parle.. Comme je n'arrête pas de le répéter.. Ces personnages m'ont fait rire, frémir, pleurer , exalter.. A la toute fin de leur voyage  , j'ai envie de ressentir de ce même déferlement d'émotions... Je veux pleurer , avoir la gorge nouée d'émotion à la mort de Kirk comme je peux en avoir pour la mort d'un frère, d'un ami , d'un père..

Ici , il n'y a rien.. Ou si un sentiment désagréable de gâchis.. J'ai eut ma part d'enterrement dans la vie , j'ai vu  des gens merveilleux se faire enterrer de manière sordide et qui ne le méritait pas.
Voilà l'effet que me fait la mort de Kirk.. Et ce n'est pas que Kirk qu'on enterre ainsi , mais aussi La Série Originale .. Et ça me fait d'autant plus mal au cul, que TNG n'avait pas besoin de ça pour marcher de ses propres pas.. sad

Même si aujourd'hui je suis moins offusqué par cette mort, je ne peux pas la défendre ou lui trouver un trait de génie .. Aller va pour l'honnéteté intellectuelle  : A la rigueur, Kirk a toujours cru qu'il mourrai seul,  c'est à dire sans Spock et Bones à ses cotés( STV The Final Frontier ) , mais par pitié pas comme ça,  à cause d'une passerelle, pas l'enterrer dans le trou du cul de l'espace... damn

Notez que sous l'édige du ST Abrams est sorti une très belle BD : Spock Reflexions qui nettoie cette vilaine faute de goût : Spock ramène le corps de Kirk et l'enterre dans sa ferme de l'Iowa ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1633 09-05-2013 15:28:12

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

vince0508 a écrit :

Nous avons agréablement été surpris par le film (vu en IMAX 3D en présence de J.J. Abrams). Découvrez notre critique :

http://cineclubmovies.wordpress.com/201 ? -j-abrams/


Vous avez apparemment apprécié le film pour un ensemble de raisons. Mais pas pour ce qui fait l'essence de Star Trek.
Dit autrement, vous avez apprécié un blockbuster lamda mais pas un Star Trek. Car du rythme et de l'humour forcé, c'est loin d'être suffisant pour Star Trek. wink

Ensuite, les critiques dithyrambiques à l'égard d'Abrams ont un petit côté louche...
Il vous a payé combien le JJ pour que vous écriviez un tel éloge de sa personne ? tongue

Dernière modification par tamata (09-05-2013 15:29:12)


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#1634 09-05-2013 15:38:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

vince0508 a écrit :

Nous avons agréablement été surpris par le film (vu en IMAX 3D en présence de J.J. Abrams). Découvrez notre critique :

http://cineclubmovies.wordpress.com/201 ? -j-abrams/

Voilà ce qui me fait plaît... Les newbies ont le droit de prendre du plaisir..  " agréablement surpris" c'est juste.. ok

C'est juste dommage que personne joue le jeu de JJ Abrams qui fait pourtant  l'effort monumentale pour garder un maximum de surprise dans ses films . sad


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1635 09-05-2013 15:43:07

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Ce n'est pas au public de jouer le jeu de l'auteur. C'est à l'auteur de jouer le jeu du public.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#1636 09-05-2013 15:53:06

vince0508
candidat

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

tamata a écrit :
vince0508 a écrit :

Nous avons agréablement été surpris par le film (vu en IMAX 3D en présence de J.J. Abrams). Découvrez notre critique :

http://cineclubmovies.wordpress.com/201 ? -j-abrams/


Vous avez apparemment apprécié le film pour un ensemble de raisons. Mais pas pour ce qui fait l'essence de Star Trek.
Dit autrement, vous avez apprécié un blockbuster lamda mais pas un Star Trek. Car du rythme et de l'humour forcé, c'est loin d'être suffisant pour Star Trek. wink

Ensuite, les critiques dithyrambiques à l'égard d'Abrams ont un petit côté louche...
Il vous a payé combien le JJ pour que vous écriviez un tel éloge de sa personne ? tongue

Exact, j'ai pris le film d'un point de vue centré sur le "blockbuster" et sur l'univers uniquement présenté dans le film  wink

Mais étant grand admirateur de J.J., j'ai énormément apprécié ce film étant donné qu'il y a tout ce qu'il sait faire de mieux ! wink

Hors ligne

#1637 09-05-2013 17:39:57

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Je comprend beaucoup mieux maintenant. wink


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#1638 09-05-2013 21:22:55

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

Quitte à choisir je préfère l'acteur qu'à un sosie..

Tu n'as manifestement jamais vu jouer McGillion… Et c'est dommage, car tu aurais été frappé par tout ce qui peut y avoir de Scotty en lui, jusqu'à l'attitude intérieure…
On a clairement affaire à une opportunité historique manquée. sad

Buckaroo a écrit :

Et puis c'est leur Star Trek.. Simon Pegg s'approprie le personnage en evitant de tomber dans une caricature de Jimmy Doohan , c'est déjà énorme .. Parce que vous imaginez pas à quel point avec de telles icônes, il est difficile de ne pas sombrer dans la parodie ... Ils ont pris l'option ( qui existe vraiment dans le Trek originel  ) de faire de Scotty un personnage drôle.. Désolé ça fonctionne encore mieux dans STID .

C'est justement le contraire. La faute de goût du casting de Pegg, c'est qu'il délivre une version totalement parodique et bouffonne de Scotty. Et le pire, c'est qu'il ne doit même pas en avoir conscience…
Mais bon, on pourrait en dire autant du reboot lui-même…

Buckaroo a écrit :

Tu remarqueras que nous sommes tous à peu près d'accord sur le fait que JJ Abrams respecte plus l'héritage que vous ne le pensiez.

Ben non, cette conviction n'engage que toi…
Ce que beaucoup d'entre nous pensent, c'est que JJ Abrams est à la fois prisonnier de l'héritage (alors qu'il a rebooté le Trekverse pour pouvoir s'en affranchir) et en même temps totalement irrespectueux de celui-ci (puisqu'il n'en a conservé que des gimmicks et des clichés, mais en aucun la substance et le fond).

Buckaroo a écrit :

Moi je suis pour synthétiser l'héritage dans la forme et n'en garder que le fond..Et de ce fond, désormais jouer avec , créer des variations , donner des choses que l' héritage ,  faute de technologie, de temps ou d'argent n'a jamais abordé..

L'ennui, c'est qu'il n'y a strictement aucun fond dans le reboot. Juste des truismes resucés qui auraient eu tout autant leur place dans n'importe quel autre blockbuster produit à la chaine.

Buckaroo a écrit :

une histoire d'origine de TOS en est une. Toute les séries en ont une , sauf TOS..
Aujourd'hui j'ai une histoire d'origine qu'elle vienne de l'univers Prime ou d'ailleurs est le cadet de mes soucis..

Ce n'est pas une "histoire d'origine de TOS" puisqu'elle n'est pas sise dans son univers. Les personnages de ST TOS ne sont donc en rien concernés par ce que met en scène le reboot...

Buckaroo a écrit :

Ah heureusement que Nico a fait  remarqué avant moi ,  l'influence Minority Report du San Francisco & de Londres dans STID.. Classique de la SF qui influence aussi le BSG 2003 / Caprica de RDM ,  qui est aussi une source visuelle pour le ST d'Abrams.. Personnellement ça ne me choque pas du tout, je trouve cela plutôt pertinent. Le Los Angeles de Blade Runner lui m'aurait choquer..

Comment parle t'on de la Terre dans Star Trek ? .. Comme d'un paradis , un jardin d'eden ou il n'y a pas de crime , de famine et de pauvreté.. Il faut être absolument naïf pour penser que pour avoir un tel paradis, il ne faut pas abandonner beaucoup de liberté individuelles de son plein gré  .. Et si ce paradis terrestre était finalement  oppressant ?

D'une part, il n'y a pas une telle réflexion chez JJ Abrams & co. Tu nous fais encore de la surinterprétation. Leur objectif est strictement commercial : exhiber une Terre ultra-futuriste sur tous les plans... et qui réussisse à impressionner des spectateurs nourris de films de SF non trekkiens.

D'autre part, Blade Runner, Minority Report, et BSG 2003/Caprica ont tous en commun de figurer des univers dystopiques, avec seulement une variation de degré entre eux. Tandis que la caractéristique du vrai ST est d'être utopique, du moins par ses institutions et son contexte, ce qui est quelque chose de très original pour ne pas dire d'unique en audiovisuel. Les succès d'audience des SF d'anticipation pessimistes ne peuvent justifier de vicier ainsi l'essence du Trekverse, d'autant plus qu'il serait bien difficile de l'expliquer en internaliste. Les Metropolis terriennes étouffantes de ST ID étaient déjà présentes dans ST 2009, et il serait bien capillotracté de mettre cette divergence radicale sur le seul compte de la destruction de l'USS Kelvin… rolleyes

Buckaroo a écrit :

Pourquoi si beau, si parfait fut il  , certaines personnes ressentent le besoin de le quitter, d'aller se mettre en danger en créeant des colonies à travers la galaxie ?
Qu'est ce qu'ils cherchent en faisant ça ? La liberté  tout simplement..

Et voilà un autre flag de dénaturation du vrai ST pour tenter de justifier le faux… evil
Tu tentes ainsi de donner une toute autre signification à la quête d'espace et à l'expansion humaine dans ST. La célébration de ce qu'il y a de meilleur en l'humanité (la curiosité, l'exploration, la connaissance, le défi, la construction…) se transforme en misérable fuite voire en lutte contre l'oppression (la tarte à la crème de la plupart des SF concurrentes). rolleyes

Buckaroo a écrit :

J''adore ainsi la vision qu' à Abrams du futur de la Terre selon saint Gene , même le flic Robocop de ST2009 va dans le sens que le Paradis est oppressant , conformiste..

Bien entendu que l'oppression et la dystopie étaient déjà présentes dans ST 2009 (entre les mégalopoles, les robots asservis, et le discours orwellien/facho de Pike…). ST ID n'aura fait que confirmer et accentuer la chose.
Mais il n'y a vraiment pas de quoi se réjouir d'une telle trahison viscérale, surtout qu'elle est largement inconsciente – les auteurs du reboot étant davantage préoccupés par l'impact sur le public que par le respect des spécificités trekkiennes.

Buckaroo a écrit :

Il ne s'agit absolument pas d'honnéteté intellectuelle dans pareil cas, seul le coeur parle.. Comme je n'arrête pas de le répéter.. Ces personnages m'ont fait rire, frémir, pleurer , exalter.. A la toute fin de leur voyage  , j'ai envie de ressentir de ce même déferlement d'émotions... Je veux pleurer , avoir la gorge nouée d'émotion à la mort de Kirk comme je peux en avoir pour la mort d'un frère, d'un ami , d'un père..

Ici , il n'y a rien.. Ou si un sentiment désagréable de gâchis.. J'ai eut ma part d'enterrement dans la vie , j'ai vu  des gens merveilleux se faire enterrer de manière sordide et qui ne le méritait pas.
Voilà l'effet que me fait la mort de Kirk.. Et ce n'est pas que Kirk qu'on enterre ainsi , mais aussi La Série Originale .. Et ça me fait d'autant plus mal au cul, que TNG n'avait pas besoin de ça pour marcher de ses propres pas.. sad

C'est tout de même surréaliste de devoir lire ce genre de chose ! eek

Mais que crois-tu que soit la mort au juste ? Une partie de fun ? Le point culminant de l'existence ? Une cérémonie de consécration ? Une mise en scène opératique pleine de SFX et de spectateurs ? Un concert de violons et de pathos ? Une grand-messe de communion collective ? L'antichambre de la résurrection ? rolleyes

Désolé mon vieux de devoir de l'apprendre ou te le rappeler, mais la mort c'est sale, c'est injuste, c'est dégradant, c'est sordide, c'est irréversible, c'est désespérant, c'est un gâchis total, et c'est l'angoisse du néant. Et c'est aussi notre destin à tous, héros ou anonymes, dans le monde réel comme dans ST.

Voilà précisément pourquoi ça fait si mal (et pas qu'au cul pour reprendre ton expression), voilà pourquoi ça fait pleurer, ça noue la gorge, et ça inflige un déferlement incontrôlé d'émotions.
Et voilà pourquoi le trépas de Kirk dans ST Generations est si réussi : car il révèle le VRAI visage de la mort, qui s'en prend indifféremment aux plus grands comme au plus petits, aux moments les moins opportuns et les moins valorisants, sans ambages ni ménagement, sans vaseline ni atours.
Mais il révèle aussi le VRAI visage de Kirk, celui d'un joueur invétéré... qui s'est jouée de la mort toute sa vie avec un insouciance insolente (n'est-ce pas ce qui a poussé Kirk à accepter la requête de Picard car le Nexus manquait de "frisson" ?)... jusqu'à la partie de trop. Car il y a toujours cette partie de trop qui attend au coin du bois le gamer de la vie, qui attend au détour du destin le gamer de la mort...

Seule une mort réaliste et définitive est vraiment poignante. Les morts enjolivées ou réversibles ne sont qu'escroqueries ou hypocrisies.
Et seule une mort qui répond avec ironie à la vie que le héros a toujours vécu fait sens et met en perspective une essence et une existence hors-norme.

Buckaroo a écrit :

Même si aujourd'hui je suis moins offusqué par cette mort, je ne peux pas la défendre ou lui trouver un trait de génie .. Aller va pour l'honnéteté intellectuelle  : A la rigueur, Kirk a toujours cru qu'il mourrai seul,  c'est à dire sans Spock et Bones à ses cotés( STV The Final Frontier ) , mais par pitié pas comme ça,  à cause d'une passerelle, pas l'enterrer dans le trou du cul de l'espace... damn

Bravo pour ce micro-effort d'honnêteté intellectuelle. Mais ne t'arrête pas en si bon chemin... La mort n'est pas plus douce et moins injuste selon l'endroit où elle se produit, le nombre de spectateurs pour s'en repaître, et le lieu de la sépulture.

Buckaroo a écrit :

Notez que sous l'édige du ST Abrams est sorti une très belle BD : Spock Reflexions qui nettoie cette vilaine faute de goût : Spock ramène le corps de Kirk et l'enterre dans sa ferme de l'Iowa ..

Mais tu es vraiment prêt à n'importe quelle affabulation pour tenter de glorifier JJ Abrams ! furax

La remarquable BD Spock Reflexions, profondément trekko-trekkienne (soit l'antithèse même du reboot) ne doit strictement rien à JJ Abrams ! Elle a au contraire été scénarisée par les excellents Scott Tipton & David Tipton qui n'ont jamais contribué à l'UE du reboot. Or ceux-ci ont signé de nombreux (et excellents) comics établis exclusivement dans l'univers originel dont ils perpétuent aujourd'hui encore la mémoire. thanks

Et justement, la possibilité d'un Spock Reflexions confirme bien que ST Generations est un film respectueux qui n'a fermé aucune porte au sujet de la dépouille de Kirk. Lorsque Picard l'avait dignement inhumé de ses propres mains (que pouvait-il faire d'autre à ce moment-là ?) puis s'était recueilli dans une totale humilité devant sa tombe (un des moments les plus émouvants de la franchise oops), il ne savait pas s'il n'allait pas lui-même devoir finir ses jours sur Veridian III. Picard a donc agi avec son exemplarité habituelle.
Mais il est très possible (pour ne pas dire probable) qu'aussitôt les secours de Starfleet arrivés, la dépouille de Kirk ait été rapatriée sur Terre. Rien à la fin de ST Generations ne suggère le contraire. Néanmoins, j'apprécie beaucoup que le film ne se soit pas appesanti sur une telle intendance macabre, car il a ainsi préservé la relation d'intimité qui s'était nouée – par-delà les mots et jusqu'à la mort – entre Kirk et Picard. C'est un parti pris très fin de Ronald D. Moore & Brannon Braga. praise


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1639 10-05-2013 11:53:08

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Ah impossible pour moi de  devenir autre chose qu'un fan avide de JJ Abrams en tant que réalisateur et producteur cinéma !
En effet , un autre de mes cinéaste " next gen' " favori  ( encore plus doué que JJ d'ailleurs  ) vient de nous apprendre qu'il a tourné un plan de Star Trek Into Darkness.

Il s'agit d' Edgar Wright réalisateur de Shaun Of The Dead , Hot Fuzz et Scott Pilgrim & co-scénariste du Tintin de Spielberg.
Le plan en question devrait se situer sur Q'nos  si on en juge cette  photo publié sur son compte twitter :

"There are 2120 shots in 'Star Trek Into Darkness'. I directed one of them. Looking forward to seeing the other 2119"

En pleine préparation du dernier volet de sa trilogie Blood and ice Cream : World's End, Edgar Wright avait décliner l'offre de réaliser Mission Impossible : Ghost Protocol , mais il semble faire toujours parti du cercle de Bad Robot , puisse que JJ Abrams va produire son prochain film ( SF ) apellé Collider ..
Sachant que JJ Abrams ne pourra pas diriger le prochain volet de Star Trek, voici donc un candidat à sa succesion 100% Bucky approved ! vict

Source : Trekmovie


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1640 10-05-2013 12:04:31

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

Ah impossible pour moi de  devenir autre chose qu'un fan avide de JJ Abrams en tant que réalisateur et producteur cinéma !
En effet , un autre de mes cinéaste " next gen' " favori  ( encore plus doué que JJ d'ailleurs  ) vient de nous apprendre qu'il a tourné un plan de Star Trek Into Darkness.

Il s'agit d' Edgar Wright réalisateur de Shaun Of The Dead , Hot Fuzz et Scott Pilgrim & co-scénariste du Tintin de Spielberg.
Le plan en question devrait se situer sur Q'nos  si on en juge cette  photo publié sur son compte twitter :

"There are 2120 shots in 'Star Trek Into Darkness'. I directed one of them. Looking forward to seeing the other 2119"

En pleine préparation du dernier volet de sa trilogie Blood and ice Cream : World's End, Edgar Wright avait décliner l'offre de réaliser Mission Impossible : Ghost Protocol , mais il semble faire toujours parti du cercle de Bad Robot , puisse que JJ Abrams va produire son prochain film ( SF ) apellé Collider ..
Sachant que JJ Abrams ne pourra pas diriger le prochain volet de Star Trek, voici donc un candidat à sa succesion 100% Bucky approved ! vict

Source : Trekmovie


272.gif

Dernière modification par scorpius (10-05-2013 12:10:15)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1641 10-05-2013 12:13:54

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Quoi Scorpius tu n'aimes pas le cinéma d' Edgar Wright ?!

L'inventivité de sa mise en scène , son amour des genres ? .. Un Star Trel "Blood and Ice Cream"  .. Je m'en léche les babines d'avance.. drool

A moins que tu sois comme ces   GNE  de Trekmovie  wink et qui rêve d'un retour de Jonathan Frakes à la réalisation  un Star Trek lol lol lol lol lol

De toute façon c'est qu'un doux rêve , le calendrier d' Edgar Wright est toujours occupé par un film Marvel que tout le monde s'en fout : Ant- Man roll


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1642 10-05-2013 12:26:07

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Je dirais pas que j'aime pas, mais ça me laisse indifférent en fait. Ses films sont sympatoches/regardables à la première vision mais sans plus (en tout cas jamais eu envie d'en revoir un seul). Mais je ne le vois pas du tout sur du Star Trek (et oui, Jonathan Frakes aurait largement ma préférence pour le coup).

Euh, par contre Bucky, Ant-Man c'est génial, et Hank Pym c'est juste un indispensable pour développé une mythologie Marvel sur le long terme
qui a vraiment de la gueule ! (Mais bon, c'est comme Star Trek, Edgar Wright sur un tel personnage, bof, gros bof)

Dernière modification par scorpius (10-05-2013 12:34:21)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1643 10-05-2013 12:34:03

mypreciousnico
_________

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Ouais je suis assez d'accord avec Scorpius, Edgar Wright c’est pas non plus la folie. Si il devait réaliser un Star Trek, pourquoi pas mais je sauterais certainement pas au plafond.
De lui j'ai bien aimé son Scott Pilgrim, ça se résume à peu près à ça (cela dit il a pas une filmo très étendue non plus)...

Quand à Ant-Man, il est très attendu (et craint aussi) au contraire smile

Hors ligne

#1644 10-05-2013 14:13:15

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Red alert !!
Attention à trop vouloir donner tort au ST d'Abrams , vous risquez d'attaquer le "Star Trek lore" bêtement , sans raison.
j'en parle en toute connaissance de cause .. Puisse que j'ai traversé une telle phase de rejet avec Enterprise ...
le but de Buckaroo Bandaï  ( lol ) n'est pas de donner raison à JJ Abrams , juste de protéger le "Star Trek lore" d'attaque particulièrement injustifiée..

C'est juste un fait .. Star Trek sa préférence va au "fausse mort " et conclusion en pointillée .. La mort de Kirk est juste l'exception qui confirme la règle et cette exception est largement, très largement rejeté par la majorité des fans..

yrad a écrit :
Buckaroo a écrit :

Ah heureusement que Nico a fait  remarqué avant moi ,  l'influence Minority Report du San Francisco & de Londres dans STID.. Classique de la SF qui influence aussi le BSG 2003 / Caprica de RDM ,  qui est aussi une source visuelle pour le ST d'Abrams.. Personnellement ça ne me choque pas du tout, je trouve cela plutôt pertinent. Le Los Angeles de Blade Runner lui m'aurait choquer..

Comment parle t'on de la Terre dans Star Trek ? .. Comme d'un paradis , un jardin d'eden ou il n'y a pas de crime , de famine et de pauvreté.. Il faut être absolument naïf pour penser que pour avoir un tel paradis, il ne faut pas abandonner beaucoup de liberté individuelles de son plein gré  .. Et si ce paradis terrestre était finalement  oppressant ?

D'une part, il n'y a pas une telle réflexion chez JJ Abrams & co. Tu nous fais encore de la surinterprétation. Leur objectif est strictement commercial : exhiber une Terre ultra-futuriste sur tous les plans... et qui réussisse à impressionner des spectateurs nourris de films de SF non trekkiens.

D'autre part, Blade Runner, Minority Report, et BSG 2003/Caprica ont tous en commun de figurer des univers dystopiques, avec seulement une variation de degré entre eux. Tandis que la caractéristique du vrai ST est d'être utopique, du moins par ses institutions et son contexte, ce qui est quelque chose de très original pour ne pas dire d'unique en audiovisuel. Les succès d'audience des SF d'anticipation pessimistes ne peuvent justifier de vicier ainsi l'essence du Trekverse, d'autant plus qu'il serait bien difficile de l'expliquer en internaliste. Les Metropolis terriennes étouffantes de ST ID étaient déjà présentes dans ST 2009, et il serait bien capillotracté de mettre cette divergence radicale sur le seul compte de la destruction de l'USS Kelvin… rolleyes

Voilà sans aucun doute un sujet de discussion intéréssant : Comme imaginez vous la Terre dans le monde de Gene Roddenberry.. Un paradise lumineux ou un paradis artificiel ?

Juste pour couper court à ce " Metropolis étouffant qu'est le futur de STID " , je vous envoie une petite carte postale de San Francisco au 22ème siécle sorti tout droit de Star Trek Enterprise ( épisode : Home.ENT.4 ) :
San_Francisco_Bay_Stadium.jpg
Abrams a juste rajouté le brouillard inhérent à la baie de San Francisco.. et le temps pluvieux de Londres..Quoi que je ne me rapelle pas d'un si mauvais temps que ça dans ce film ...Et les scènes Starfleet sont plutôt ensoleilées... D'ailleurs si j'ai bon souvenir le fameux briefing suite au attaque de Londres ne se déroule t'il pas au Daystrom Institute ?

Buckaroo a écrit :

Il ne s'agit absolument pas d'honnéteté intellectuelle dans pareil cas, seul le coeur parle.. Comme je n'arrête pas de le répéter.. Ces personnages m'ont fait rire, frémir, pleurer , exalter.. A la toute fin de leur voyage  , j'ai envie de ressentir de ce même déferlement d'émotions... Je veux pleurer , avoir la gorge nouée d'émotion à la mort de Kirk comme je peux en avoir pour la mort d'un frère, d'un ami , d'un père..

Ici , il n'y a rien.. Ou si un sentiment désagréable de gâchis.. J'ai eut ma part d'enterrement dans la vie , j'ai vu  des gens merveilleux se faire enterrer de manière sordide et qui ne le méritait pas.
Voilà l'effet que me fait la mort de Kirk.. Et ce n'est pas que Kirk qu'on enterre ainsi , mais aussi La Série Originale .. Et ça me fait d'autant plus mal au cul, que TNG n'avait pas besoin de ça pour marcher de ses propres pas.. sad

C'est tout de même surréaliste de devoir lire ce genre de chose ! eek

Mais que crois-tu que soit la mort au juste ? Une partie de fun ? Le point culminant de l'existence ? Une cérémonie de consécration ? Une mise en scène opératique pleine de SFX et de spectateurs ? Un concert de violons et de pathos ? Une grand-messe de communion collective ? L'antichambre de la résurrection ? rolleyes

.. & bien allons y !  On est si bien parti  ! lol Tant qu' à pisser sur une mort , pissons sur toutes les autres:   

Pissons sur la mort de Spock et son enterrement au son d' "Amazing Grace " , pissons sur le chagrin que  Kirk a du mal à le ravaler...
Pissons sur la mort de David Marcus et le chagrin de Kirk qui s'écroule de son fauteuil...
Pissons sur l'éloge funébre  de Tasha Yar et le chagrin de ses co-équipiers, donc celle d'une machine qui se découvre pour la première fois  un "manque" ...
Tiens pissons sur la mort probable de cette même machine, pissons sur l'inquiètude qui hante ses partenaires ( Time's Arrow.TNG.4 )
Pissons sur la mort de Jadzia Dax et pissons sur la profonde dépression de Ben Sisko...
Je suis profondément désolé ce que soit votre vessie qui réagit à de pareil moment , moi ce sont mes glandes lacrymales lol

Et c'est encore moi qui ne respecte pas l' héritage, qui lui donne un tout autre sens  et encore on se prend la tête pour pas grand chose,  plus que de se référer à la mort de Spock dans TWOK , la mort de Kirk se référe plus à celle d' Amok Time .. Une mort pour de "faux" , chargé de créer une réponse émotionnelle chez Spock.
Même le newbie n'y croirait pas une seconde !

Désolé mon vieux de devoir de l'apprendre ou te le rappeler, mais la mort c'est sale, c'est injuste, c'est dégradant, c'est sordide, c'est irréversible, c'est désespérant, c'est un gâchis total, et c'est l'angoisse du néant. Et c'est aussi notre destin à tous, héros ou anonymes, dans le monde réel comme dans ST.

Je verifie mon traducteur universel.. Non ..., il fonctionne correctement.

On  ne se comprend toujours pas  dites donc : Kirk c'est comme un ami de 30 ans , il me colle à la peau depuis si longtemps.. Crois tu que je resterais de marbre devant la mort d"un ami , d'un frère ou d'un père ?
Non.. Voir les morts et éloges funébres citées plus haut.. Je veux être bouleversé.. Je veux me sentir humain , partager le chagrin, avec ceux qui ont aimé le personnage..

Pour qui je suis triste dans ces instants là ? Pas pour moi, ni  le mort, mais bien pour ceux qui lui survivent ( j'ai hélas une nature terriblement empathique ) .. Je ne suis jamais triste pour Picard dans ST Generations , il enterre Kirk comme si il enterrait un vulgaire anonyme.. & c'est pourtant le type qui s'est retrouvé un coeur durant 7 saisons..
ST Generations est un ratage complet non seulement ça crache bêtement  sur l'héritage TOS, et en plus ça te piètine sans vergogne les belles années TNG.. Heureusement que derrière ce marasme , se produit un petit miracle de ressurection appelé Star Trek First Contact ...

Seule une mort réaliste et définitive est vraiment poignante. Les morts enjolivées ou réversibles ne sont qu'escroqueries ou hypocrisies.

... Ou tout bêtement le putain d'optimisme made in Star Trek , l'idée de toujours espèrer malgré et contre tout .. La gloirification  des fins en pointillées..
Comme le disait Bones: "He's really not dead. As long as we remember him. ".. Dans ST Generations , on ne cherche même pas à se rapeller du Captain Kirk...
Si vous cherchez des morts réaliste , définitive et réellement poignante , aller chercher bonheur dans l' Armageddon de Michael Bay.. Parce que dans Star Trek vous n'en trouverez point ..


vince0508 a écrit :

Exact, j'ai pris le film d'un point de vue centré sur le "blockbuster" et sur l'univers uniquement présenté dans le film  wink

Mais étant grand admirateur de J.J., j'ai énormément apprécié ce film étant donné qu'il y a tout ce qu'il sait faire de mieux ! wink

Tu confirmes tout le bien que je pense du ST Abrams en tant que Trekkie.. Ca vous éclate comme moi j'ai put m'éclater avec le Star Trek des années 80..
.. & je dois désormais confesser que je suis devenu un grand admirateur de JJ Abrams depuis ST2009 ... Un échange de bon procédé comme on dit .. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1645 10-05-2013 15:42:32

dl500
TOS Forever

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

vince0508 a écrit :

Nous avons agréablement été surpris par le film (vu en IMAX 3D en présence de J.J. Abrams). Découvrez notre critique : http://cineclubmovies.wordpress.com/201 ? -j-abrams/

La voici:

J'a mis en gras quelques mots nécessaires:

Quatre ans après le fabuleux reboot de Star Trek par J.J. Abrams, renouvelant le casting et l’image vieillissante associée à l’Enterprise, le légendaire bowing (et même pas encore mort!) apprenti de Steven Spielberg remet le couvert pour sa suite sobrement sous-titrée "Into Darkness". Qu’en est-il de ce blockbuster majeur de l’année 2013, dont le réalisateur est attendu au tournant avant son futur Star Wars 7 ?

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos…
Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.


Annoncé comme plus sombre, Abrams réutilise avec brio ce qui avait fait le succès de son premier opus, à savoir l’action épique et l’émotion due aux relations entre les personnages. Rudement mise à l’épreuve au début du film grâce à une séquence d’introduction très impressionnante et saisissante, celle entre Kirk et Spock en est un parfait exemple : elle évolue au fil des péripéties avant d’atteindre un summum émotionnel très fort. Mais surtout, J.J. pose un thème intimement lié au personnage de Jim : la désobéissance et ses conséquences. Celle-ci met en péril l’équipage dont celui-ci a le commandement, menacé par John Harrison, un des méchants les plus emblématiques et marquants de ces dix dernières années campé par l’excellent Benedict Cumberbatch. Sa performance, presque comparable à celle d‘Heath Ledger dans The Dark Knight (c’est dire si l’homme joue bien), offre à son personnage un charisme fou grâce à une froideur exemplaire.



Le rythme haletant et les nombreux rebondissements constituent les gros points forts du film. En effet, ceux-ci ne laissent aucun répit au spectateur et l’entraînent sans relâche dans de véritables montagnes russes émotionnelles, marquées par de nombreux temps forts et séquences qui en laisseront plus d’un cloué dans son siège. L’histoire, fortement liée au traumatisme post-11 septembre, est en grande partie imprévisible grâce aux multiples directions plus ou moins inattendues qui embrouillent vite les pistes. On peut néanmoins noter quelques petites incohérences et certains points manquant de plus d’explications, le récit étant parfois faussement complexe. Les touches d’humour souvent dues à l’excellent britannique Simon Pegg permettent de détendre l’atmosphère et de dédramatiser les situations les plus dures psychologiquement. Eléments centraux du film, les effets spéciaux sont bluffant de réalisme et enveloppent avec brio le spectateur, notamment grâce à l’IMAX 3D. En effet, on ne peut que vous conseiller de voir le film dans ce format malheureusement trop peu répandu en France, absolument époustouflant et immersif : il y a fort à parier qu’on y voit en cette expérience saisissante le futur d’Hollywood. Si vous n’avez pas de salle IMAX près de chez vous pas de panique, la 3D est généralement de bonne facture et se fait discrète quand il le faut.

EN BREF : grâce à un rythme exemplaire et à de multiples rebondissements plus ou moins inattendus, Star Trek Into Darkness est un excellent divertissement à grand renfort d’épique et d’effets spéciaux.

4/5

Et bien...ça ne manque pas de superlatifs!

JJ est un Dieu, prosternons nous.

Quand c'est trop parfait, ça cache un loup...


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1646 10-05-2013 16:03:49

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

C'est peut être ça le pire sans être un Star Trek , c'est juste un excellent blockbuster avec des morceau d'émotions dedans comme au bon vieux temps !

Benedict Cumberbatch ? C'est pas péjorative ce qu'il écrit.. Il créve l'écran de puissance et d'ambiguité.. L'un des meilleurs bad guys depuis le Joker ..& encore il n'est le bad guy que par la force des choses..
Appellez sa performance une canada dry de Khan serait de la pure hypocrisie.

Franchement l'année passé avec Spielberg le maître absolu lui a fait le plus grand bien.. JJ Abrams n'est peut être pas un génie instantané comme tonton, mais sa marge de progression de film en film est fulgurante.
Je ne m'inquiète plus pour Star Wars.. Seul ennemi de JJ Abrams est JJ Abrams : Ne pas s'endormir sur ses lauriers.
D'autre prétendants au titre "fils spirituel" de Spielberg sont tombés en désuétude : M Night Shyamalan , Stephen Sommers ...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1647 12-05-2013 05:46:28

matou
modérateur

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

De retour, mm si je ne sais pas encore pour combien de temps, je me permets de me joindre à vous.

Je n'ai pas vu le film, donc je ne pourrai en parler. Mais dès que l'ai vu je vous en parlerai.

Cependant je loue la volonté de Buck de défendre ses points de vues. Sans lui, il y aurai un consensus mou qui hélas s'instaurerait. Mm si parfois, j'avoue il m’agace, il force les autres à argumenter. Et j'ai eu récemment en politique à subir des gens ne voulant dans leur parti qu'une seule ligne, la leur. Depuis je suis encore plus convaincu que le pluralisme des points de vues est la seule chose qui peut nous faire avancer.

Sur Générations.
Moore et Braga ont déjà expliqué que leur nexus avait été mal défini, que ses possibilités avait mal été clarifiées ("pourquoi ne sont ils pas arrivé avant que Soran ne monte dans sa super structure"?)
Ce film (et c'est mon cas) parle à ceux qui reprennent un flambeau professionnel, dans un poste où vous ne pouvait être aidé en quand vous êtes en situation. Quand vous vous demandez comment faire et que vous voyez les plus anciens que vous, réussir sans trop se poser de questions. Et donc que vous comprenez à quel point l'expérience est primordiale et que hélas vous n'en avez pas.
Buck je suis d'accord sur un point, l'élimination hors champ de la famille Picard et l’interprétation des pleurs de Jean-Luc sont très critiquables.
Mais pour le res, ce film es dense, et traite bien du rapport entre l'humain et le temps. Le temps nous donne autant qu'il nous reprend.

Pour la mort de Kirk, je trouve au contraire cette mort très logique. Le nombre de fois qu'il a joué avec la chance, celle ci, pour une fois, a fini par tourner. Et il en est mort (mm si une nouvelle écrite par Shatner l'a ressuscité).
Kirk était déjà officiellement mort, Picard en l'enterrant ainsi a paré au plus pressé car laisser le corps pourrir au soleil bof bof. Et oui la fin laisse l'idée que son corps a pu être récupéré (chose faite dans un comics).
Mais c'est le sens de cette cène qui est importante,  Picard se recueille sur sa tombe (belle retenue digne, Trékienne)  et certainement se remémore les mots de Kirk dans le nexus.
Mm mort Kirk continue d'inspirer. Et non des moindre que son plus glorieux successeur.

Pour revenir au reboot 2009, si j'aime les films rythmés, le temps c'est justement ce que saborde l'équipe de Bad Reboot euh robot. Tout est donné top vite et construit trop vite.
Pour finir sur cette compagnie, j'ai vu depuis plusieurs de leurs œuvres.
Et je retiens comme points communs les choses suivantes: une écriture stupide, pas de culture, des univers incohérents, psychologie sommaire des personnages.

Hors ligne

#1648 12-05-2013 07:16:50

tamata
Le cancre de la classe

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Depuis je suis encore plus convaincu que le pluralisme des points de vues est la seule chose qui peut nous faire avancer.

Bonjour matou. wink
Sans doute vrai en politique car là il faut discuter pour trouver des solutions et prendre des décisions par rapports à des problématiques qui concernent nos vie IRL. Et ce, d'une manière démocratique.

Par contre je n'ai pas l'impression qu'une pluralité de point de vues à propos d'un film fasse avancer ... Ou reculer quoi que ce soit.
Depuis plus de 4 ans, chacun campe sur sa position.

Bref, la seule chose que ces milliers d'heures de débats ont apportées, c'est de savoir qui aime et qui n'aime pas le reboot.

C'est amusant et inquiétant en même temps.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#1649 12-05-2013 07:49:28

matou
modérateur

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

D'expérience je sais que le but n'est pas de se convaincre mutuellement mais tout le monde qui lit, n'intervient pas forcément. Et ce débat les aide à affiner leur vision du film. Le pluralisme permet le débat . C'est un plus mm si ce dernier ne débouche pas sur un consensus.
En tout cas il est fait, il me semble, dans le respect.

En politique, pour en avoir été, je t'assure, j'aimerai voir autant d'argumentaires bien construit s'affronter. Le parti auquel j'ai appartenu fut mm pire avec un faux pluralisme et l'imposition officieuse d'une seule ligne tout en déclarant vouloir faire une synthèse de points de vues différents.

Fin du Hors Sujet

Dernière modification par matou (12-05-2013 07:49:57)

Hors ligne

#1650 12-05-2013 21:11:14

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

le but de Buckaroo Bandaï  ( lol ) n'est pas de donner raison à JJ Abrams , juste de protéger le "Star Trek lore" d'attaque particulièrement injustifiée..

Dixit celui qui dénature depuis quatre ans le vrai Star Trek pour tenter de légitimer par n'importe quel moyen le faux. lol

Buckaroo a écrit :

Voilà sans aucun doute un sujet de discussion intéréssant : Comme imaginez vous la Terre dans le monde de Gene Roddenberry.. Un paradise lumineux ou un paradis artificiel ?

Très simple : de la façon dont l'ont imaginé successivement Gene Roddenberry puis son successeur Rick Berman. Préséance à la vision des créateurs !
C’est-à-dire une utopie sincère et non hypocrite, véritable et non illusoire, quand bien même l'univers serait lui-même cruel (les lois naturelles étant respectées dans ST), et quand bien même il y aurait des imperfections institutionnelles et parfois un prix à payer (cf. ST DS9 et ST ENT). 

Buckaroo a écrit :

Juste pour couper court à ce " Metropolis étouffant qu'est le futur de STID " , je vous envoie une petite carte postale de San Francisco au 22ème siécle sorti tout droit de Star Trek Enterprise ( épisode : Home.ENT.4 ) :
http://images4.wikia.nocookie.net/__cb2 ? tadium.jpg
Abrams a juste rajouté le brouillard inhérent à la baie de San Francisco.. et le temps pluvieux de Londres..Quoi que je ne me rapelle pas d'un si mauvais temps que ça dans ce film ...Et les scènes Starfleet sont plutôt ensoleilées... D'ailleurs si j'ai bon souvenir le fameux briefing suite au attaque de Londres ne se déroule t'il pas au Daystrom Institute ?

Ce n'est pas une question de météo, mais d'urbanisme (proche du contemporain), de mécanisation (faible), de motorisation (nulle), et d'ambiance (relax).

Ta photo confirme justement ce que j'ai écrit : le San Fransisco du vrai ST ressemble à celui d'aujourd'hu (mais en mieux). Et ce skyline issu de ST ENT 04x03 Home est quasi-identique à la ville contemporaine (avec simplement le Bay Stadium au premier plan et deux autres tours coniques à droite).

San Francisco dans ST ENT 04x03 Home :
San_Francisco_Bay_Stadium.jpg

San Francisco aujourd'hui :
San_Francisco1.jpg

Après trois minutes de recherche, je n'ai pas trouvé la vue contemporaine équivalente à la scène de ST ENT, mais je connais bien cette perspective. La photo (peu retouchée dans ST ENT) est prise de la gauche de Bay Bridge alors que la plupart des cartes postales (et photos dispos sur le web) sont prises de la droite de Bay Bridge, depuis Treasure Island en fait (je connais bien San Francisco, j'ai de la famille là-bas et j'y allais chaque été lorsque j'étais gamin). 

Même chose dans le pilote de ST ENT… si ce n'est qu'au 22ème siècle, plusieurs buildings ont été supprimés entre le Bay Bridge et la Transamerica Pyramid.

San Francisco dans ST ENT 01x01+01x02 Broken Bow :
ST_ENT_Broken_Bow1.jpg

San Francisco aujourd'hui :
San_Francisco2.jpg


Quant à l'intérieur de la ville au 22ème siècle, ST ENT ne nous y a jamais vraiment conduit (hormis quelques brèves séquences intimistes), donc difficile de se prononcer sur l'ambiance…

Mais encore une fois, le vrai ST a toujours suggéré un paradis terrestre naturel… et non concentrationnaire... sans quoi l'utopie ne serait qu'une imposture (et à vouloir à tout prix adouber - sur le terrain trekkien - les partis pris du reboot, tu en viens à salir le ST originel, Buck).
La seule "mégalopole" (post First Contact) à avoir été périodiquement mise en scène sur la Terre (plutôt rurale) du vrai ST, c'est San Francisco. Or il se trouve que parmi toutes les grandes cités étastuniennes contemporaines, San Francisco est probablement la plus décontractée et la plus humaine, donc la plus "Trek-compatible"...

Du coup, ce que le reboot a osé en faire est assez scandaleux. Pour en avoir vu plusieurs scènes prétendument sises dans le San Francisco du 23ème siècle, cela m'a juste indigné. Car au lieu d'être une idéalisation, c'est une dégradation du contemporain. evil
"ST in name only" plus que jamais.

Buckaroo a écrit :

.. & bien allons y !  On est si bien parti  ! lol Tant qu' à pisser sur une mort , pissons sur toutes les autres
(…)
Je suis profondément désolé ce que soit votre vessie qui réagit à de pareil moment , moi ce sont mes glandes lacrymales lol

Le seul ici qui pisse sur la mort, c'est toi. Et avec une vulgarité consommée ! rolleyes
Le vrai ST ne l'a jamais fait, quand bien même il se serait accordé une "triche" avec Spock… 

Buckaroo a écrit :

Et c'est encore moi qui ne respecte pas l' héritage, qui lui donne un tout autre sens  et encore on se prend la tête pour pas grand chose,  plus que de se référer à la mort de Spock dans TWOK , la mort de Kirk se référe plus à celle d' Amok Time .. Une mort pour de "faux" , chargé de créer une réponse émotionnelle chez Spock.
Même le newbie n'y croirait pas une seconde !

Parler de "mort pour de faux" est un euphémisme dans le cas de ST TOS 02x05 Amok Time. La "mort" apparente fut juste maquillée par Bones pour se conformer aux rituels vulcains et ainsi épargner la vie de Kirk. Et sur le terrain narratif, l'objectif était en effet de susciter une réponse émotionnelle chez Spock… tout en exacerbant son sens du devoir et sa loyauté, par-delà la fièvre du pon farr.
Donc oui, nul spectateur ne pouvait croire dans ST TOS 02x05 Amok Time que Kirk avait trépassé. Aucun foutage de gueule à déplorer donc.

La situation est en revanche bien différente dans ST ID puisque là Baby-Kirk meurt vraiment… puis se voit ressusciter par un tour de passe-passe lamentable aussi bien envers la cohérence qu'envers la philosophie trekkiennes.

Buckaroo a écrit :

On  ne se comprend toujours pas  dites donc : Kirk c'est comme un ami de 30 ans , il me colle à la peau depuis si longtemps.. Crois tu que je resterais de marbre devant la mort d"un ami , d'un frère ou d'un père ?

De la même façon que tu t'imagines être davantage fan de ST TOS que nous tous, crois-tu vraiment être le seul pour qui Kirk est un ami (imaginaire) de 30 ans ? wtf
Et d'où sors-tu que la mort de Kirk nous laisse de marbre ? N'ai-je pas écrit que la mort de Kirk dans ST Generations est la seule de la franchise à m'avoir arraché des larmes ?! Mes larmes auraient-elles moins de valeur ou de sincérité que les tiennes ? rolleyes
Pour ma part, je n'ai pas besoin qu'un cinéaste me conditionne artificiellement pour éprouver des émotions (d'où mon amour de Stanley Kubrick). La mort de Kirk me suffit bien pour être affecté, surtout lorsque les auteurs ne trichent pas avec.

Buckaroo a écrit :

Non.. Voir les morts et éloges funébres citées plus haut.. Je veux être bouleversé.. Je veux me sentir humain , partager le chagrin, avec ceux qui ont aimé le personnage..

Donc ce que tu veux, c'est une messe, une communion collective. Ce que tu veux, c'est du mélo, des panégyriques, des beaux discours et de la musique sirupeuse… bref tout l'attirail de l'émotion-en-kit dont nous inonde Hollywood.
Pouah… vomit

Buckaroo a écrit :

Pour qui je suis triste dans ces instants là ? Pas pour moi, ni  le mort, mais bien pour ceux qui lui survivent ( j'ai hélas une nature terriblement empathique ) .. Je ne suis jamais triste pour Picard dans ST Generations , il enterre Kirk comme si il enterrait un vulgaire anonyme.. & c'est pourtant le type qui s'est retrouvé un coeur durant 7 saisons..

Mais d'où sors-tu que la mort de Kirk n'affecte pas Picard dans ST Generations ?!! Bien au contraire, Picard porte tous les stigmates du deuil à travers sa retenue légendaire. Malgré tout, il n'aurait pas été réaliste qu'il affecte la même réaction qu'à la mort de toute sa famille, n'ayant rencontré Kirk que quelques heures plus tôt. Pourtant, c'est de ses mains que Picard aura creusé une sépulture dans un sol rocailleux. Et son recueillement silencieux n'avait rien de feint.
ST Generations a donné raison à la prédiction de Kirk quant à son trépas loin des siens (i.e. Spock et Bones). Mais il s'est trouvé en Picard un témoin qui aura noué avec lui un lien peu commun, par-delà les mots (liés par l'amour d'une même lignée de vaisseaux, liés par une même responsabilité altruiste et désintéressée, liés par le même goût pour les combats désespérés).

Buckaroo a écrit :

ST Generations est un ratage complet non seulement ça crache bêtement  sur l'héritage TOS, et en plus ça te piètine sans vergogne les belles années TNG.. Heureusement que derrière ce marasme , se produit un petit miracle de ressurection appelé Star Trek First Contact ...

ST FC ne constitue pas une résurrection puisque ST Generations n'est ni un marasme ni un ratage.
ST Generations offre au contraire un magnifique sequel aux années de la série ST TNG (Picard y révèle son humanité tandis que Data y découvre les émotions humaines), et un non moins magnifique hommage aux années TOS (avec le dernier voyage de l'équipage de la série originale, un ultime baroud d'honneur pour Kirk, et une mort digne du personnage car totalement anticonformiste).

Buckaroo a écrit :

... Ou tout bêtement le putain d'optimisme made in Star Trek , l'idée de toujours espèrer malgré et contre tout .. La gloirification  des fins en pointillées..

Comme je l'ai déjà écrit, l'espérance et l'optimisme trekkiens portent sur l'humanisme, sur la société, sur les institutions, et sur les legs. Non sur la vie éternelle ou la résurrection.

Buckaroo a écrit :

Comme le disait Bones: "He's really not dead. As long as we remember him. ".. Dans ST Generations , on ne cherche même pas à se rapeller du Captain Kirk...

Cette parole de Bones est d'obédience athée ou agnostique, et non spiritualiste ou eschatologique.
Respectant cette sensibilité trekkienne, ST Generations laisse à chacun (aussi bien personnage que spectateur) la liberté de commémorer et faire son deuil dans l'intimité de son propre cœur. Car ce film n'impose aucune messe religieuse pour rendre grâce à Saint James T Kirk. mdr
C'est précisément pour ça qu'il est beaucoup plus fort que les autres sur le thème de la mort.

Buckaroo a écrit :

Si vous cherchez des morts réaliste , définitive et réellement poignante , aller chercher bonheur dans l' Armageddon de Michael Bay.. Parce que dans Star Trek vous n'en trouverez point ..

Par sa pudeur et sa justesse, la mort de Kirk dans ST Generations est l'antithèse absolue de celle des blockbusters creux et pompeux à la JJ Abrams... qui a justement débuté sa carrière en écrivant le pathétique Armageddon de Bay. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

Pied de page des forums