ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 26-02-2012 12:44:52

mypreciousnico
_________

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Ça pourrait pas être ça ? :

http://www.amazon.com/gp/product/B0001I ? B0001I55UG

http://www.amazon.co.uk/gp/product/B000 ? B0001KZNCY

Sinon, j'ai vu Enemy mine, que je vois passer depuis des années et que je n'avais jamais tenté. J'ai beaucoup aimé, notamment l'ambiance, j'adore les décors de studio et les acteurs sont excellent ! Un coup de mou rapide en milieu de film, mais du tout bon sinon smile Vraiment un bon film, je suis content de la découverte !

Un épisode de Star Trek en est directement inspiré non ?

Dernière modification par mypreciousnico (26-02-2012 12:47:30)

Hors ligne

#27 26-02-2012 12:54:59

yrad
admin

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Oui, il s'agit bien de ça.
Navet typique de Walt Disney (alignant tous les clichés SF et historiques possibles), réalisé par Russ Mayberry, sorti aux USA en 1979 sous le titre original The Spaceman And King Arthur puis en France en 1981 sous le titre impropre Un cosmonaute chez le toi Arthur (impropre car le qualificatif "cosmonaute" s'applique davantage aux Russes qu'aux Américains), ce film a bénéficié en tout de deux éditions VHS et de trois éditions DVD sous le nouveau titre The Unidentified Flying Oddball :
- une édition DVD américaine zone 1 de 1999 sans VF ni STF ;
- une édition DVD anglaise/scandinave zone 2 de 2004 sans VF ni STF ;
- et enfin une édition DVD américaine/canadienne zone 1 de 2004 comportant cette fois des STF (mais toutefois pas de VF). C'est évidemment cette dernière que je recommande.

mypreciousnico a écrit :

Sinon, j'ai vu Enemy mine, que je vois passer depuis des années et que je n'avais jamais tenté. J'ai beaucoup aimé, notamment l'ambiance, j'adore les décors de studio et les acteurs sont excellent ! Un coup de mou rapide en milieu de film, mais du tout bon sinon smile Vraiment un bon film, je suis content de la découverte !

Un épisode de Star Trek en est directement inspiré non ?

En fait, pas moins de sept épisodes de Star Trek s'en sont directement inspirés ! Et Enemy Mine n'était de toute façon pas une "œuvre originale"...
Car le film américain Enemy Mine de Wolfgang Petersen (1985) fut une adaptation du roman homonyme de Barry Longyear (1979), mais ce dernier était déjà lui-même un ripoff (quasiment une novellisation !) du formidable épisode UFO 01x05 Survival (1971) écrit par Tony Barwick pour la série britannique UFO (Alerte dans l'espace) - première saison officieuse ou prequelle de Space 1999 (Cosmos 1999).
Etant donné le caractère universel du thème abordé par Tony Barwick (puis par Barry Longyear, puis par Wolfgang Petersen…), il était naturel que l'univers Star Trek recycle périodiquement cette problématique avec plus ou moins de bonheur (selon les cas). Voici les épisodes de la franchise qui auront eu cet "honneur" (liste non exhaustive) :
- ST TAS 04x10 The Time Trap : très moralisant et réduisant le spectre au "devoir de coopération", cet épisode est de 2 ans ½ ultérieur à celui d'UFO ;
- ST TNG 03x07 The Enemy : relativement pauvre et convenu, sans aucune valeur ajoutée par rapport à Barwick/Longyear, et même dépossédé de "l'enjeu linguistique" ;
- ST TNG 05x02 Darmok : considérable valeur ajouté par son étude cognitive (et mythologique) pointue, épisode référentiel donc, mais tellement expérimental que peu réaliste ;
- ST VOY 05x13 Gravity : des valeurs ajoutées contextuelles et personnelles, pour un ressenti global assez touchant ;
- ST VOY 07x15 The Void : déclinaison idéologique de l'histoire de Barwick/Longyear (et remake partiel de l'épisode de ST TAS), célébrant les "valeurs roddenberriennes" ;
- ST ENT 02x13 Dawn : probablement la meilleure version de l'histoire de Barwick/Longyear, car exceptionnellement épurée & réaliste, et pourtant l'essentiel s'y trouve ;
- ST ENT 02x21 The Breach : version plus conceptualisée, dédiée au difficile dépassement des préjugés.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#28 26-02-2012 15:52:00

dl500
TOS Forever

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

mypreciousnico a écrit :

Ça pourrait pas être ça ? :

http://www.amazon.com/gp/product/B0001I ? B0001I55UG

http://www.amazon.co.uk/gp/product/B000 ? B0001KZNCY

Sinon, j'ai vu Enemy mine, que je vois passer depuis des années et que je n'avais jamais tenté. J'ai beaucoup aimé, notamment l'ambiance, j'adore les décors de studio et les acteurs sont excellent ! Un coup de mou rapide en milieu de film, mais du tout bon sinon smile Vraiment un bon film, je suis content de la découverte !

Un épisode de Star Trek en est directement inspiré non ?

Oui c'est ça wink
Bon donc je l'ai vu en 81.
J'avais bien repéré sur internet les affiches du film mais donc pas d'édition DVD française du film.
J'avais 8 ans à l'époque et j'en garde un sacret souvenir d'enfance. Je pense que maintenant ça me ferait bien bizarre!!!
Un peu comme l'équipée du Cannonball...Un super souvenir d'enfance et une sacrée claque de nanar ultime à l'âge adulte.

Pour Enemy mine, content qu'il t'ai plu..même chose vu aussi au cinéma à l'époque de sa sortie.
Depuis Das Boot et ce film Petersen ne fait malheureusement plus que des films Hollywood sur commande, dommage.

Personne n'a vu Somewhere in time?
Pourtant un véritable petit bijou.

@+


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#29 26-02-2012 15:55:10

yrad
admin

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

dl500 a écrit :

Personne n'a vu Somewhere in time?
Pourtant un véritable petit bijou.

Oui, c'est un classique (et un bon pour le coup !) de la SF. Avec Christopher Reeve et Christopher Plummer dans le cast, Somewhere In Time (Quelque part dans le temps) de Jeannot Szwarc (1980) a été porté sur le grand écran par Richard Matheson himself à partir de son propre roman de 1975 : Bid Time Return (Le jeune homme, la mort, et le temps). Ce film-là est suffisamment connu pour être dispo en édition DVD française.
A noter malgré tout que Somewhere In Time n'est qu'une variante ciné de la merveilleuse mini-série française Le voyageur des siècles (1971) écrite par Noël-Noël et réalisée par Jean Dreville. Difficile toutefois de soupçonner le grand Richard Matheson d'avoir plagié une série TV qui n'est (malheureusement) jamais sortie de l'Hexagone...


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#30 26-02-2012 16:55:50

mypreciousnico
_________

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Merci pour les précisions Yrad wink

Pour l'épisode de Star Trek, je faisait référence à un opus de VOY si ma mémoire est bonne. Je ne me souvenais pas qu'autant d'épisodes jouaient sur ce thème, c’est bon à savoir.

dl500 a écrit :

J'avais 8 ans à l'époque et j'en garde un sacret souvenir d'enfance. Je pense que maintenant ça me ferait bien bizarre!!!

Comme souvent les films qu'on adule quand on est gamin sad
C’est comme ça que la plupart des gens de ma génération vénèrent les Goonies que je trouve assez mauvais puisque je ne l'ai pas vu étant jeune...

dl500 a écrit :

Pour Enemy mine, content qu'il t'ai plu..même chose vu aussi au cinéma à l'époque de sa sortie.

Une vraie bonne découverte oui, je regrette d'être passé à côté toutes ces années, d'autant qu'il n’est pas si inconnu que ça et facilement trouvable en DVD smile

dl500 a écrit :

Personne n'a vu Somewhere in time?
Pourtant un véritable petit bijou.

Je l'ai mis dans ma liste à visionner à l'occasion smile

Hors ligne

#31 26-02-2012 20:29:51

dl500
TOS Forever

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Pour Somewhere in time je vous conseille de vous acheter le dvd zone 1 en version collector. La VF y est présente avec la voix d'Arditi et un superbe reportage avec Reeves (en fauteuil) qui revient sur ses souvenirs de tournage. Indispensable!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#32 26-02-2012 20:50:59

yrad
admin

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Les bonus sont quasiment les mêmes sur la Collector's Edition zone 1 et sur l'édition zone 2 (commune UK/France), qui inclut elle aussi le docu avec Reeves tétraplégique.
Mais l'édition zone 1 est dépourvue de sous-titres français (uniquement VF) au contraire de l'édition zone 2.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#33 27-02-2012 10:40:44

dvmy
dvmy shot first

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

yrad a écrit :

Disons que j'ai une démarche très "systématisante" en matière de cinéma (et de série TV). Mon objectif est de "tout voir" (utopique évidemment oops), prendre des notes, établir des relations de causes à effets … et ce indépendamment de mes goûts persos (autant que possible).
En contrepartie, je connais probablement de façon moins approfondie (et moins intime) que toi ce "noyau dur" de 1 000 à 2 000 films ! Notamment parce que je n'en ai vu aucun dix fois (alors que - si je ne m'abuse - tu en as vu certains plus de cent fois ! thanks). Même mes films de SF préférés (en gros 2001/2010, Solaris, Forbidden Planet, Blade Runner, Contact, K-Pax, The Man From Earth, Indi 1, Unbreakable, The Road, Les lettres d'un homme mort, Melancholia, Jacob's Ladder, First Contact…), je ne les ai pas vus plus de quatre ou cinq fois !

Excuse ma question mais dans ce cas quel est l'intérêt pour toi d'avoir une si grosse collection de films dans la mesure où même ceux que tu préfères ne sont pas visionnés plus de 4 fois?

Hors ligne

#34 27-02-2012 13:58:15

yrad
admin

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Euh... c'est une excellente question, Dvmy…  (genre, je ne sais pas quoi répondre lol)

En fait, je suis sujet à un syndrome quasi-pathologique : la collectionnite aiguë ! Comme pour les bouquins et les BD, c'est l'envie irrépressible de posséder une "vidéothèque idéale", les œuvres complètes des auteurs que j'estime... et finalement aussi des autres... et par extension tout ce qui existe sur des thèmes et dans des genres qui me sont chers…
Une forme de boulimie inextinguible quoi ! miam

En théorie, mon but est de pouvoir voir et revoir à volonté les œuvres, évoluer à leur contact, les faire découvrir à la famille et aux amis...
Mais en pratique, le temps manque, et le plus souvent, les nouveautés (et/ou les découvertes) prennent le pas sur les revisionnages de goût et d'affect (i.e. les œuvres préférées). A l'instar de Star Trek... qui est supposé être mon univers de SF favori, la raison de ma présence sur ce forum… et dont j'ai tout de même "réussi" à ne pas revoir un seul épisode durant plus de deux ans ! oops

Bref, tout cela participe de la classique dichotomie entre aspirations et réalisations…
Et je me surprends souvent à raisonner à la façon de quelqu'un dont l'espérance de vie serait de mille ans… cry

En tout état de cause, il est certain que j'achète trop des vidéos. Des œuvres qui ne m'intéressent pas vraiment et/ou que je ne reverrai jamais (faute de temps ou de motivation). C'est de l'argent stupidement gâché, et la place de stockage vient progressivement à manquer...
Il faudrait que je revende ce qui n'est pas essentiel et que je change mes habitudes. La dématérialisation galopante (dont j'ai instinctivement horreur comme tous les collectionneurs) sera peut-être un électrochoc salutaire. mdr


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#35 19-07-2012 17:05:03

mypreciousnico
_________

Re : Les films de SF méconnus de 1900 aux années 2000

Je propose un rajout que je n'ai pas vu sur la liste :

Phase IV de Saul Bass - 1974

Un pote me l'a fait découvrir, c'est intéressant et ça sort de l'ordinaire. Un rythme très lent, hypnotique dans l'esprit de films comme 2001. Une part essentielle du film contient des plans macroscopique de fourmis, ces plans sont superbes, de même que la photo. C’est très contemplatif dans le style.

Hors ligne

Pied de page des forums