ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ultime Frontière présente ses meilleurs vœux à ses membres et à ses (nombreux) lecteurs fidèles.
Puisse cette nouvelle année 2020 être réellement un 20/20...
Longue vie et prospérité à toutes et à tous.

#26 24-04-2011 15:15:16

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

KIRK a écrit :

Purée les gars je ne vous comprends pas !!! vous n'avez toujours pas compris depuis le temps que Buckaroo vous mène en bateau

.. En Starship serait plus proche de la vérité.. l' USS Buckaroo Banzaï est en " mission sans fin  "  pour rechercher les mystéres de l'univers Star Trek, ses métaphores cachées, ses joies et ses peines.. Partager ses "logs" avec le reste de la flotte..Rallier les points, convenir des divergences.. Mon crédo? ma mission ?  : " encourager les fans à aller là ou nul fan n'est jamais aller auparavant."



Je résume en une phrase : pour Buckaroo ST c'est du fun et le tout axé sur les personnages alors que pour les autres c'est du sens axé sur une histoire !

Le fun ça englobe pas mal de chose.. Je trouve excitant , voir carrément fun de trouver des allégories cachées volontaires ou involontaires, comme par exemple The Cage, libre à chacun que n"y décrypter qu'une fantaisie, qu'une scène d'action gratuite sur le fantasme ( tout est dit! ) de Rigel IV , je vous propose juste un tout autre point de vue sur cette scène, sur l'aspect Freudien de l'episode qu'évoquait Nimoy : " la musique saccadée, remplit de coup de butoir d' Alexander Courage, la bestialité du Kaylhar, la maîtrise de la bestialité par Pike..Vina poussant Pike à battre et tuer le Kayhlar, la demoiselle en détresse agitée, prenant même part au combat contre la bête, enfin Pike embrochant le Khaylar et le petit cri strident que pousse Vina à la fin..Puis brusquement le calme et la tranquilité ..

Voilà ou en est mon exploration de Star Trek Kirk, pas me foutre de votre gueule , mais chercher le sens à un truc qui n'en a peut être pas , mais qui me semble pas gratuit de la part de ce paillard et gros roublard de Roddenberry.. A mon humble avis, il vient juste de montrer deux personnes entrain de faire l'amour au nez et à la barbe de tout le monde. wink

Hé , on est dans le même camp là, je cherche juste à démontrer que ST  est bien un concept intelligent.

Maintenant , lors de sa dernière exploration de cet univers (2009/2010) , Buckaroo a découvert un autre truc qu'il trouvait fun dans Star Trek: Son anti conformisme affiché , son coté hédoniste " tongue in cheek" .

On envoit Kirk vers une quelconque mission plus qu'indéfinie, une vague idée de la manière de procéder ( rechercher des forme de vie ect.., bien nébuleux tout ça hmm ) et il en fait ce qu'il veut avec , l'adapte , la modéle à sa convenance.. Il se fout royalement des règles , obtient tout ce qu'il veut ,ne se laisse jamais enfermer dans aucune convenance sociale ou militaire ( être Amiral derrière un bureau l'emmerde profondément ).. Spock est rebelle contre le conformisme Vulcain, le Doc se fout des protocoles d'alerte rouge & drague une belle Lieutenante en away Mission ( Shore leave.TOS.1 )..

Pareil pour Picard , un anti conformiste.. Bien plus évident quand il est remplacé par Jellico.. Son troisième officier est une machine ( voir TOS pour la méfiance envers la machine ) , sa conseillière à le droit de porter des catsuits affriolants, ne prend pas ombrage du caractère ambitieux de Riker ( Kirk l'aurait bouffer tout cru )  Mieux, il laisse un gamin de 14 ans (?!!!??!!)  prendre les commandes du navire Amiral de la flotte !!.. Data , sa quête d'humanité est plus qu'illusoire, mais il ne laissent personne lui prétendre le contraire, il continue à lutter , à rêver d'être humain.. C'est une machine anti conformiste !

Dans DS9, Sisko est le seul à comprendre et aimer ces " météques attardés" de Bajorans au point de se sentir à la maison , à les protéger coûte que coûte quitte à  laisser ce monument de conformisme et d'arrogance qu'est la Fédé se prendre les coups..

Là encore, c'est dans l'anti conformisme  de Star Trek que j'ai trouvé enfin mon accroche sur Enterprise.. Archer qui lutte contre la vanité et la suspicion des Vulcains, T'pol contre la rigueur et la forme d'uniformatisation de sa socièté.. J'aime les anti conformistes, parce que j'en suis moi même un: Je les comprends.. C'est fun de faire chier les convenances. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#27 24-04-2011 17:49:14

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

l'USS Buckaroo est en lui-même un mystère...
il voit du fun quand il n'y en a pas, cherche à voir quelque chose quand il n'y a rien, et là où c'est truffé d'allégories et d'intelligence, estime que ça n'a aucune importance... smile


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#28 24-04-2011 20:04:52

Warp 9
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

hm13 a écrit :

l'USS Buckaroo est en lui-même un mystère...
il voit du fun quand il n'y en a pas, cherche à voir quelque chose quand il n'y a rien, et là où c'est truffé d'allégories et d'intelligence, estime que ça n'a aucune importance... smile

C'est un navire hanté on dirait.


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#29 25-04-2011 15:03:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Hanté , obsédé par Star Trek !
Désolé, mes profs à l' acadamie furent des gens comme Alain Carrazé, Yannick Dahan , Jean Pierre Putters, Bernard Lehoux,  Rafik Djoumi, Vincent Guignebert , Leonard Haddad, Stéphane Mossakais ..Des noms qui ne vous disent peut être rien, mais qui m'ont beaucoup appris sur l'art de décrypter une oeuvre cinématographique et télévisuels.. je suis très friand de ce type d'analyse  là , qu'on élargisse mon champ de conscience..Que l'on me fasse découvrir des choses qui m'ont échapper.. Le premier des cons, ce n'est pas vous, c'est moi..
Comme l' Amiral Kirk  : "je ne m'enferme à aucune possibilités"

je veux juste partager ce que je vois  et ce que je ressent pour Star Trek , qui je ne cesse de le répéter est une véritable passion chez moi, mais ça  reste que ma subjectivité, donc absolument pas une parole de Q..

hm13 a écrit :

l'USS Buckaroo est en lui-même un mystère...
il voit du fun quand il n'y en a pas, cherche à voir quelque chose quand il n'y a rien, et là où c'est truffé d'allégories et d'intelligence, estime que ça n'a aucune importance... smile

The Corbomite Maneuver.TOS.1 ! Quel putain de chef d'oeuvre ! Quelle allégorie sur la peur, combattre sa peur ! Quelle formidable optimiste sur le genre humain ! Ou lieu de torpiller le Fesarius, Kirk nous offre le visage de la peur en changeant une partie d'échec en une partie de Poker .. Ok tout cela a son importance, sa propre valeur.. Mais n'est elle pas là, la juste récompense que de nous offrir justement le visage de la peur : un petit alien affable et solitaire, un épicurien qui vous accuieille avec un verre de tranya à la main.. Je suis comme Bailey à la fin , j'ai un IMMENSE sourire qui me défigure une  moue sérieuse..Ca c'est le Star Trek  The Original Serie que j'aime ! la plus baroque des fantasies qui triomphe de la plus vile des émotions..

" je sais , je sais milles questions, mais d'abord le tranya messieurs ( dames wink  ) "

Rien que ce petit bout de dialogue de rien du tout en dit long sur l'esprit Star Trek.

Oublions le ST2009 , j'ai adoré d'entrée  , je n'y peux rien.. Vous avez raison , j'ai tort ..Ce film est méga-con , c'est une insulte à Star Trek.. Parlons maintenant de l'héritage et rien d'autre. Voulez vous?

Je repart en ce moment pour une nouvelle expédition, j'espére encore découvrir des trucs sur l'héritage..Et peut être qui sait, retrouver ce que j'ai perdu dans Voyager. smile


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#30 25-04-2011 19:50:12

KIRK
Rendez-moi mon Star Trek !

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

buckaroo le boulanger a écrit :

Oublions le ST2009 , j'ai adoré d'entrée  , je n'y peux rien.. Vous avez raison , j'ai tort ..Ce film est méga-con , c'est une insulte à Star Trek.. Parlons maintenant de l'héritage et rien d'autre. Voulez vous?

On surnommait Gbagbo << le boulanger >> car il roulait tout le monde dans la farine mad JE DEMANDE A TOUT LE MONDE DE BIEN LIRE CETTE PHRASE DE BUCKAROO CAR PERSO J'APPELLE CELA... non je resterai poli disintegrate.gif

Dernière modification par KIRK (25-04-2011 19:55:57)

Hors ligne

#31 25-04-2011 21:26:56

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

euh... ce n'est pas parce qu'on a lu tout Carrazé, Dahan et les autres dans le texte qu'on est capable de se faire son analyse personnelle d'une oeuvre, quelle qu'elle soit... à la limite, je trouve mieux justement d'arriver "vierge" de toute opinion extérieure pour se faire son jugement à soi... d'ailleurs les succès populaires (dans le bon sens du terme) ne tiennent souvent aucun compte des avis des critiques professionnels...
en 1982, lors de sa première diffusion tronquée, Star Trek m'avait scotché... j'avais bien deviné que derrière les décors en carton-pâte et les jeux outrés des acteurs, il y avait de vrais histoires bien construites qui voulaient dire quelque chose... alors même s'il n'y a plus le carton-pâte et des cabotins à la Shatner, je veux toujours les mêmes qualités d'histoires qui font le succès de l'univers Trek...

Dernière modification par hm13 (25-04-2011 21:36:53)


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#32 25-04-2011 22:57:18

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

.. En Starship serait plus proche de la vérité.. l' USS Buckaroo Banzaï est en " mission sans fin  "  pour rechercher les mystéres de l'univers Star Trek, ses métaphores cachées, ses joies et ses peines.. Partager ses "logs" avec le reste de la flotte..Rallier les points, convenir des divergences.. Mon crédo? ma mission ?  : " encourager les fans à aller là ou nul fan n'est jamais aller auparavant."

Tu te lances de jolies fleures, Buck... wink

En fait, j'ai surtout l'impression que tu navigues perpétuellement sur les mers de l'autosuggestion et de l'onanisme. Tu parviens à attiser ton intérêt pour la franchise en faisant perpétuellement varier la vision que tu en as.
Après tout, un nouveau regard n'ouvre-t-il pas toujours sur un nouvel univers (mental)... p

Et alors, tu ne peux résister à la tentation d'exprimer publiquement ton kiff du moment, avec probablement beaucoup de sincérité, mais sans retenue aucune.
Seulement ton kiff est tellement subjectif, tellement réinterprété ou surinterprété, tellement déconnecté du Star Trek réel, qu'il s'avère fort peu convaincant, voire incommunicable.

Ce forum est progressivement devenu le blog de tes humeurs, de tes ressentis, de tes lubies sur Star Trek en temps réel.
Mais est-ce que cela fait progresser pour autant notre vision, notre connaissance, notre compréhension de Star Trek ?
Franchement, j'en doute fort !
Car nous discutons de moins en moins de Star Trek, et de plus en plus des mondes imaginaire de Buckaroo... lol

Réponse à la suite du post dans les topics dédiés :
http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 059#p27059
http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 060#p27060
http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 061#p27061
http://forums.startrek-fr.net/viewtopic ? 062#p27062


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#33 25-04-2011 23:12:50

Warp 9
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Moi j'ai surtout l'impression qu'il nous encourage à aller là ou surtout les nuls sont allés auparavant........

Désolé pour celle là mais bucky ces temps ci stimule mon côté Gene Hunt...... p


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#34 25-04-2011 23:15:12

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Hanté , obsédé par Star Trek !
Désolé, mes profs à l' acadamie furent des gens comme Alain Carrazé, Yannick Dahan , Jean Pierre Putters, Bernard Lehoux,  Rafik Djoumi, Vincent Guignebert , Leonard Haddad, Stéphane Mossakais ..Des noms qui ne vous disent peut être rien, mais qui m'ont beaucoup appris sur l'art de décrypter une oeuvre cinématographique et télévisuels..

Il se trouve que je connais plusieurs de tes "profs" personnellement...
Mais je ne les ai jamais vu "se masturber" comme toi ! p

Buckaroo a écrit :

je suis très friand de ce type d'analyse  là

Je n'en doute pas un instant... lol
Mais quitte à aller dans ce sens, Aurélien Noyer aurait dû suranalyser cette scène de The Social Network sous l'angle de la mécanique quantique : il y a intrication entre le réel et le cyber-virtuel, le vécu individuel et son partage en réseau forment une ligne d'univers de genre temps, et finalement Facemash est une décohérence du Final club. wink

Buckaroo a écrit :

je veux juste partager ce que je vois  et ce que je ressent pour Star Trek , qui je ne cesse de le répéter est une véritable passion chez moi, mais ça  reste que ma subjectivité, donc absolument pas une parole de Q..

Enfin une parole sensée. big_smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#35 25-04-2011 23:15:56

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

KIRK a écrit :
buckaroo le boulanger a écrit :

Oublions le ST2009 , j'ai adoré d'entrée  , je n'y peux rien.. Vous avez raison , j'ai tort ..Ce film est méga-con , c'est une insulte à Star Trek.. Parlons maintenant de l'héritage et rien d'autre. Voulez vous?

On surnommait Gbagbo << le boulanger >> car il roulait tout le monde dans la farine mad JE DEMANDE A TOUT LE MONDE DE BIEN LIRE CETTE PHRASE DE BUCKAROO CAR PERSO J'APPELLE CELA... non je resterai poli http://www.citysmiley.com/smileys/sf/disintegrate.gif

Je crois surtout que Buck est ironique... wink
Et qui sait, peut-être en a-t-il lui-même un peu marre des débats qui tournent en rond autour de ST 2009 ! lol

Quoi qu'il en soit, Buck nous offre périodiquement de belles séances d'autocritique... pour finalement continuer ensuite de plus belle. big_smile


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#36 26-04-2011 15:44:32

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

C'est effectivement ironique..
Juste cette désagréable impression que depuis avoir affirmé que j'ai adoré ST2009, que toute ma vision ( subjective ) de cet univers serait devenus à vos yeux  subitement crétines , obsolètes, sujet à la risée, absolument pas  prise aux sérieux. sad sad sad

Même quand je parle de l'aspect sexuel et  Freudien de The Cage , j'en sors avec une désagréable impression de "moquerie"... & pourtant vous criez à corps et à cri que ST est bien plus intelligent et riche que la grosse daube puérile Abramienne.. Je vous en apporte la preuve..pourquoi ? Pour ne pas être pris au sérieux

Ce n'est absolument pas ma faute, si j'ai adoré cette approche  Abramienne le jour de sa sortie et aujourd'hui encore. Dans ma grande naïeveté et le désir de partager sans regarder, je voulais juste démontrer pourquoi cela avait plut à la majorité des fans et non fan , et nons vous convertir à ce Star Trek là.. On a confondu le message et le messager , et ça me désole. sad

Donc, si pour être pris au sérieux, parler de l'héritage et rien que de  l'héritage , je dois faire abstraction de ST version Abrams, me mettre sur votre ligne éditoriale & bien .. sad sad

En fait, j'ai surtout l'impression que tu navigues perpétuellement sur les mers de l'autosuggestion et de l'onanisme. Tu parviens à attiser ton intérêt pour la franchise en faisant perpétuellement varier la vision que tu en as.

... Peut être aussi que je me laisse influencé par ce que je lis et entend tout simplement.. Si je ne t'avais pas lut Yrad, toi, Jamal Espicoklan ou Archy, si vous ne m'aviez pas convaincus au sujet de la qualité Enterprise, j' en serai toujours là avec ma vision crétine et intégriste sur la chose. Vous étiez vous aussi sur les "mers de l'autosuggestion et de l'onanisme" , nous le sommes tous.. Chacun à sa vision de Star Trek avec ses divergences et ses points de rapprochemment.. Et je crois qu'il y a aussi un peu d'hypocrisie dans l'air. Ne me dites pas que vous revoyez les 40 ans d'héritage avec toujours le même angle, le même point de vue à chaque fois. Je ne vous croirais pas. N'êtes vous pas curieux tout comme moi, de découvrir à chaque vision un nouvel angle d'approche que vous n'auriez pas soupçonné être là & qui rend encore plus riche et palpitant la franchise ST?


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#37 27-04-2011 11:54:42

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

C'est effectivement ironique..
Juste cette désagréable impression que depuis avoir affirmé que j'ai adoré ST2009, que toute ma vision ( subjective ) de cet univers serait devenus à vos yeux  subitement crétines , obsolètes, sujet à la risée, absolument pas  prise aux sérieux. sad sad sad

Même quand je parle de l'aspect sexuel et  Freudien de The Cage , j'en sors avec une désagréable impression de "moquerie"... & pourtant vous criez à corps et à cri que ST est bien plus intelligent et riche que la grosse daube puérile Abramienne.. Je vous en apporte la preuve..pourquoi ? Pour ne pas être pris au sérieux

Ce n'est absolument pas ma faute, si j'ai adoré cette approche  Abramienne le jour de sa sortie et aujourd'hui encore. Dans ma grande naïeveté et le désir de partager sans regarder, je voulais juste démontrer pourquoi cela avait plut à la majorité des fans et non fan , et nons vous convertir à ce Star Trek là.. On a confondu le message et le messager , et ça me désole. sad

Donc, si pour être pris au sérieux, parler de l'héritage et rien que de  l'héritage , je dois faire abstraction de ST version Abrams, me mettre sur votre ligne éditoriale & bien .. sad sad

En ce qui me concerne, je ne pense pas que cela soit ton amour de ST 2009 qui discrédite ta vision générale de Star Trek. C'est en fait ton manque de retenue et de mesure !

Tu as un tel désir de démontrer par A+B que ton ressenti à un instant T est le seul valide que tu en viens à dénaturer - peut-être pas toujours consciemment d'ailleurs - le contenu réel de la franchise.
Ainsi, un détail mineur va devenir une généralité, tandis qu'un tendance récurrente va être occultée... Tel comportement ou telle réplique va être détournée de son sens... Tu vas reprocher à certains composants du Trekverse ce que tu te garderas bien de reprocher à d'autres... Tu multiplieras les contradictions et les iniquités dans tes argumentations... etc...

Alors il ne faut pas s'étonner que tes lecteurs et/ou contradicteurs ne sachent plus trop sur quel pied danser au point de se lasser (et parfois même se casser).
Certains te suspecteront de malhonnêteté intellectuelle pure. D'autres te soupçonneront de jouer sciemment à une espèce de trollage super-élaboré ("trollage 2.0" si tu veux). D'aucuns enfin te prendront pour un illuminé (ce n'est pas moi qui le pense, mais je l'ai entendu dire).

A mon niveau, je ne doute pas de ta sincérité et de ta bonne foi ! Et tes changements d'avis ne me dérangent pas du tout, car ils ont le mérite de prouver que tu tiens compte de l'opinion des autres (ce qui n'est pas donné à tout le monde wink).
Mais ce qui me gêne en revanche, c'est ta déconnexion chronique du Star Trek réel. Et j'ai désormais l'impression de n'intervenir plus que pour faire atterrir tes envolées imaginaires dans "le désert du réel". wink

Buckaroo a écrit :

... Peut être aussi que je me laisse influencé par ce que je lis et entend tout simplement.. Si je ne t'avais pas lut Yrad, toi, Jamal Espicoklan ou Archy, si vous ne m'aviez pas convaincus au sujet de la qualité Enterprise, j' en serai toujours là avec ma vision crétine et intégriste sur la chose.

Comme je l'ai déjà écrit plusieurs fois, j'apprécie beaucoup cette dernière évolution chez toi. smile

Buckaroo a écrit :

Vous étiez vous aussi sur les "mers de l'autosuggestion et de l'onanisme" , nous le sommes tous..

Peut-être, mais à des degrés (très) divers.

Ne crois pas que je ne sois pas moi-même tenté par les spéculations et les allégories ! Mais je fais un perpétuel effort pour coller autant que possible au Star Trek factuel et réel.

Je veux bien conjecturer de belles courbes, mais à condition qu'elles passent vraiment par TOUS les points du graphe trekkien !


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#38 27-04-2011 12:02:58

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Chacun à sa vision de Star Trek avec ses divergences et ses points de rapprochemment.. Et je crois qu'il y a aussi un peu d'hypocrisie dans l'air. Ne me dites pas que vous revoyez les 40 ans d'héritage avec toujours le même angle, le même point de vue à chaque fois. Je ne vous croirais pas. N'êtes vous pas curieux tout comme moi, de découvrir à chaque vision un nouvel angle d'approche que vous n'auriez pas soupçonné être là & qui rend encore plus riche et palpitant la franchise ST?

Hormis pour "l'hypocrisie" ( roll ), je suis d'accord. wink

J'ai beau avoir accepté Wesley Crusher depuis mon tout premier visionnage de ST TNG au début des années 90, et avoir adoré ST ENT depuis 2001, ma vision a elle aussi évolué depuis 20 ans.

Et pour bien montrer que j'assume publiquement mon évolution (sans hypocrisie aucune p), en voici le bref historique - en sept étapes - à l'usage de ceux que ça peut intéresser (après tout nous sommes dans le bon topic pour ça wink)...

1) Dans mon enfance (années 80), j'aimais bien ST TOS (série et films), mais je préférais l'esprit space & dark de 2001/2010, de Space 1999, de The Twilight Zone, de Outland, d'Alien/Aliens, de Terminator... et aussi de ST TMP !
On pouvait donc dire que ST TOS avait d'emblée fait de moi un trekker... mais modéré (essentiellement pour des raisons de forme). 
En réalité, j'étais davantage porté sur la SF littéraire et la BD que sur l'audiovisuel.
Et je n'appréciais ni Star Wars, ni les productions Amblin (et ça, ça n'a jamais changé ! lol).

2) En découvrant ST TNG dans la première moitié des années 90 (durant un séjour aux USA), je suis devenu vraiment trekker, et longtemps j'ai placé ST TNG au-dessus de tous les autres Trek.
En parallèle, je devenais de plus en plus cinéphile. Mais davantage le ciné d'auteur (slave, japonais, italien, anglais…), que le ciné "commercial" hollywoodien.

3) Dans la seconde moitié des années 90, je me suis mis à beaucoup aimer ST DS9 et ST VOY, ainsi que ST II TWOK, ST IV TVH, et ST VI TUC.
Mais ayant en même temps développé un goût immodéré pour le nitpicking, ST TOS en fit les frais, car il m'était difficile de ne pas lui trouver pas mal d'incohérences, non seulement par rapport aux autres séries ST, mais pire, par rapport à elle-même.
En parallèle, je devenais de plus en plus série-phile.

4) Vers la fin des années 90, tout en demeurant toujours très trekker, il y a eu une brève période où j'ai (osé) un peu préféré les univers de Babylon 5, The X Files, et Farscape à celui de ST !
- Babylon 5, parce que j'étais bluffé par le talent d'écriture de JMS, parce que certains personnages réussissaient à se situer par-delà le bien et le mal (Londo Mollari notamment), parce que cet univers me semblait plus mature et nuancé que celui de ST, réussissant une fusion parfaite et inédite entre la SF et la fantasy. Et parce que Babylon 5 offrait une exceptionnelle cohérence d'ensemble.
- Farscape, parce que c'était une SF totalement décomplexée, qui se permettait des trucs de ouf : des personnages marionnettes ou CGI, des épisodes quasi-pornos, des séquences animées dans des épisodes live, des hommages furieux à toute la culture SF/fantasy/fantastique/gore/comics, des manipulations mentales monstrueuses, une folie permanente à tous les niveaux... Et parce que Farscape offrait elle aussi une exceptionnelle cohérence d'ensemble.
- The X Files, pour d'innombrables raisons que je détaillerai à l'occasion.

5) Fin 2001 (ou début 2002), la découverte de ST Enterprise m'a fait un vrai choc et démultiplié mon trekkisme (qui était pourtant déjà grand et pointu) !
Car j'ai alors revu toutes les séries Trek (TOS/TAS/TNG/DS9/VOY) sous un TOUT NOUVEAU JOUR grâce à la série prequelle ! Et plusieurs de mes amis (du monde réel) ont suivi exactement la même voie…
Peut-être que les lecteurs de ce forum comprendront alors mieux pourquoi je suis un inconditionnel de cette dernière série de B&B, qui n'incarne EN RIEN un déclin à mes yeux ! C'est en tant que grand trekker que j'ai spontanément accroché à ST ENT, et grâce à elle, je le suis devenu encore davantage (si cela est possible)...

6) Au milieu des années 2000, je plaçais ST DS9 (en dépit de mes réserves envers son basculement final dans la fantasy) et ST ENT au-dessus de toutes les autres séries Trek ! Parce que j'estimais que c'étaient les deux séries qui structuraient le plus Star Trek en tant qu'univers hard SF - univers au sens littéraire du terme (relations entre les choses, paradoxes, dessous des institutions, sociologies aliens....).

7) Finalement durant la seconde moitié des années 2000, j'ai pris conscience que les six séries Trek et les dix films formaient un TOUT aussi cohérent qu'indissociable, se grandissant mutuellement. Mon amour de Star Trek ne portait plus uniquement sur les personnages et le formidable catalogue d'histoires, mais sur l'univers lui-même, au nom du principe que le tout est supérieur à la somme des parties. smile

Malgré tout, je demeure un lecteur boulimique, et je reste un inconditionnel de Babylon 5, de Farscape, de The X Files, de The Twilight Zone, de la première saison de Space 1999...
Et j'apprécie tout de même - dans une moindre mesure cependant - BSG 2003, Doctor Who, et Stargate.

Mais rien à faire, je continue à n'aimer ni Star Wars, ni la SF de Spielberg (sauf bien sûr Indiana Jones - serials obligent), ni la fantasy (à quelques exceptions près). oops


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#39 27-04-2011 16:51:41

mbuna
I don't know you

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Chacun à sa vision de Star Trek avec ses divergences et ses points de rapprochemment.. Et je crois qu'il y a aussi un peu d'hypocrisie dans l'air. Ne me dites pas que vous revoyez les 40 ans d'héritage avec toujours le même angle, le même point de vue à chaque fois. Je ne vous croirais pas. N'êtes vous pas curieux tout comme moi, de découvrir à chaque vision un nouvel angle d'approche que vous n'auriez pas soupçonné être là & qui rend encore plus riche et palpitant la franchise ST?

Si je voyais toujours tout sous le même angle, je ne me retaperais pas les ST en boucle. Mon expérience, mes différentes visions à différentes époques, ainsi que ce forum comme quelques autres à leur époque me font aussi bouger mes lignes. Encore il n'ya pas si longtemps où j'ai revu TNG hautement à la hausse alors que je l'appréciais déjà énormément. Ou même comme ENT ! Je l'ai revu l'année dernière et d'allergique absolu, j'en arrive à juste "ne pas l'apprécier". Chez moi aussi Yrad comme Archy (si tu nous lis mon pote) m'ont fait réflechir. Ca fait du bien de se faire bousculer dans ses certitudes.

Cependant, j'ai un amour profond pour une certaine SF, j'ai des courants comme ca qui me font apprécier naturellement certaines histoires plutôt que d'autres, c'est assez structurant et pas seulement sur ST.

- Le fait que je n'apprécie pas les prequels (même si je comprends l'énorme difficulté de l'exercice pour les univers cohérents) fait qu'a priori je ne pourrai jamais considérer ENT à l'égale des autres. J'essaie de ne pas rabaisser cette série (comme j'ai pu le faire lorsque je l'ai vue la 1ère fois), mais je comprends qu'on puisse le prendre comme ca quand on me lit. Quand je relis mes posts sur ENT, je trouve souvent que je vais trop loin, mais d'un autre côté je dis mon opinion et je n'y peux rien, après on se laisse rapidemment emporter dans ses écrits, et il y'a aussi les interprétations. Et on n'est pas là pour se faire des courbettes non plus.

- De niner absolu, je suis passé à un amour/désaveu pour la tournure finale du show, cependant je trouve toujours cette série exceptionnelle, c'est très bizarre comme sensation... C'est pour cette raison qu'à chaque fois que je la regarde je suis tenté de sauter quelques épisodes de la saison 7 (dont les 2 derniers) et 1 ou 2 de la saison 6. Donc finalement très peu...

- VOY j'adore, j'ai toujours adoré et j'adorerai toujours je crois. Car même si j'ai bien conscience que ce n'est pas forcément la meilleur, qu'elle a certaines faiblesses, elle s'inscrit totalement dans l'esprit de la SF que j'adore. Je lis énormément. Quelques fois le soir il m'arrive de me faire un petit épisode au hasard de VOY au lieu d'ouvrir un bouquin, car cette série a quasi la même fonction pour moi...

- TOS est la série qui a le plus changé, pas en qualité, mais dans la manière dont je la regarde. Je suis un peu schizophrène avec cette série. Les histoires parlent à mon intellect, a l'adulte qui est en moi, mais ce que je vois me replonge dans une certaine nostalgie, l'enfance, mes rêves et mon coeur. En cela cette série est magique, et j'aime à croire que si elle a passé les décennies c'est peut être que je ne suis pas le seul à la ressentir comme ca.

Hypocrites dis-tu ? De qui parles-tu Buckaroo ?

PS pour Yrad : En parlant de schizophrénie, Des fleurs pour Algernon est un livre exceptionnel d'intelligence et de coeur aussi, en plus d'être un exercice littéraire aussi difficile qu'original. Les 30 dernières pages sont trop difficiles...par exemple lorsqu'il voit Miss Kinnian pleurer et qu'il ne comprend pas pourquoi... Je ne sais plus où tu en as parlé sur ce forum donc je le mets là.

Dernière modification par mbuna (27-04-2011 17:12:51)

Hors ligne

#40 28-04-2011 08:17:49

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

mbuna a écrit :

PS pour Yrad : En parlant de schizophrénie, Des fleurs pour Algernon est un livre exceptionnel d'intelligence et de coeur aussi, en plus d'être un exercice littéraire aussi difficile qu'original. Les 30 dernières pages sont trop difficiles...par exemple lorsqu'il voit Miss Kinnian pleurer et qu'il ne comprend pas pourquoi... Je ne sais plus où tu en as parlé sur ce forum donc je le mets là.

J'avais évoqué le roman Flowers For Algernon (Des fleurs pour Algernon) dans ce post à propos de l'involution de Tuvok à la fin de ST VOY
Cela nous fait un point commun de plus, car je raffole aussi de ce chef d'œuvre de Daniel Keyes !

Mbuna, nous avons manifestement les mêmes goûts en matière de SF littéraire (qui occupe toujours un place prépondérante pour moi), ainsi que la même aversion pour la fantasy (enfin il me semble…).
Et même si nos parcours divergent (fatalement), nous avons eu à peu près la même évolution d'appréciation sur ST TNG, ST DS9, et ST VOY. Et peut-être aussi sur Babylon 5 (à dix ans d'écart wink).

En revanche, nous divergeons sur deux choses :
1) ST ENT (beaucoup).
Je ne vais pas y revenir présentement, mais je te sais gré d'avoir tenu compte de nos analyses, à Archy (que je salue amicalement wink) et à moi.
2) ST TOS (historiquement).
Pas dans une perspective synchronique évidemment, puisque j'apprécie la série originale probablement autant que toi depuis quelques années.
Mais dans une perspective diachronique : j'ai eu durant plus de quinze ans une relation amour/haine envers elle !
Certes, j'ai toujours adhéré - intellectuellement parlant – à la plupart des épisodes de ST TOS, SF littéraire oblige. Mais j'ai durablement été rebuté par le manque d'unité d'ensemble (que je nommais "l'absence d'univers"), par les innombrables tics sixties, par le visuel à la fois kitsch et rustique, par la bande son datée, par le jeu d'acteur de Shatner, par les mélos sirupeux de Kirk, par les uniformes féminins risibles, par les emprunts pesants aux péplums et aux westerns, par d'autres détails pénibles que je ne vais pas inventorier ici… et aussi par cette façon que la série originale avait de susciter à la fois affection et moquerie chez trop de spectateurs. Comme s'il n'était jamais possible de prendre ou de faire prendre ST TOS au sérieux.
En gros, j'ai longtemps eu le même avis que le grand auteur de SF Jack Vance à propos de ST TOS : un fond génial, mais une forme ridicule.

Je rends donc grâce à ST TNG/DS9/VOY et plus encore à ST ENT d'être rétroactivement parvenues à me faire vraiment aimer ST TOS, c'est-à-dire à me la faire aimer par-delà ma seule adhésion intellectuelle à ses scénarii littéraires.
Leur mérite fut d'autant plus grand que je connaissais par cœur chaque épisode de ST TOS depuis les années 80, bien avant de devenir trekker (ayant entièrement enregistré la série originale lors de sa diffusion sur la Cinq).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#41 28-04-2011 13:23:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

mbuna a écrit :

- De niner absolu, je suis passé à un amour/désaveu pour la tournure finale du show, cependant je trouve toujours cette série exceptionnelle, c'est très bizarre comme sensation... C'est pour cette raison qu'à chaque fois que je la regarde je suis tenté de sauter quelques épisodes de la saison 7 (dont les 2 derniers) et 1 ou 2 de la saison 6. Donc finalement très peu...

C'est pile poil, ce qui m'arrive avec Voyager.. je suis moi aussi passé d'un  amour/désaveu pour la tournure finale du show.. Je ne m'y sentais plus à l'aise, Il n'y avait plus la folie douce, l'ambiance ST  des autres séries, ou celle ci était bien là, mais finalement castré par ce que je considère être ( à tort ou à raison ) comme une éloge du conformisme intra et extra Star Trek.
Le côté littéraire SF , le côté " joue la comme TNG" ne suffisent plus à faire éclater les saveurs typiquement ST. Il manque un ingrédient, ou plutôt, j'ai perdu cet ingrédient.. Et cette ingrédient, je l'ai retrouvé sur  Enterprise, ce que j'ai perdu avec Seven, je l'ai retrouvé chez T'pol, ce quej'ai perdu chez Janeway , je l'ai retrouvé chez Archer.. La cohérence thématique & narrative perdu de Voyager, je l'ai retrouvé sur Enterprise.

Maintenant ce qui intéresse Buckaroo c'est l'anticonformisme.

On est tous d'accord pour dire que Star Trek est une franchise large et extrêmement riche, et qu'on ne peut pas aborder tout ses thème en même temps.. L'anti conformisme affichée  de la franchise en est un comme des milliers d'autres.. Je pense pas qu'on est abordé ce sujet là si souvent .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#42 29-04-2011 13:33:08

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

L'anti conformisme affichée  de la franchise en est un comme des milliers d'autres.. Je pense pas qu'on est abordé ce sujet là si souvent .

En fait, c'est la franchise Star Trek qui est anticonformiste par rapport aux autres œuvre de SF (perspective externaliste).
Mais les héros de Star Trek ne sont pas anticonformistes par rapport au Trekverse lui-même (perspective internaliste).


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#43 05-05-2011 14:45:01

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Mais les héros de Star Trek ne sont pas anticonformistes par rapport au Trekverse lui-même (perspective internaliste).

Là encore ce n'est pas un fan ultime d'Enterprise qui me dira le contraire : dans cette perspective internaliste , Archer est un anti conformiste.. les Vulcains aurait préférait un Gardner plus malléable, plutôt qu'un gars aussi téméraire  qu' Archer à la tête du NX01. Avec Gardner, le NX01 aurait attendut le bon vouloir des Vulcains pour quitter les spatio docks.
Pas de doute sur Enterprise, les "maîtres" c'est les Vulcains, les princes du statu quo.. Archer les faitr chier profondément, bouscule les ( leur)  idées reçues, se fait d'un Andorien un allié.. C'est un anti conformiste.

L'univers Star Trek n'est il pas des airs de  "  Galaxie du Milieu" ?

mbuna a écrit :

- Tolkien et la fantasy n'ont pas le monopole d'un bestiaire et d'un univers.

Je crois qu'on ne mesures pas assez l'importance culturelle de l'oeuvre de Tolkien sur le XXème et XXIème siècle, et à quel point cela a transformé Star Trek. Je ne pense pas qu'en créeant Star Trek, GR fut influencé un seul instant par Tolkien..Son idée première était de faire Planète Interdite ( autre monument à bien des égards ) en TV & d'y transposer des idées de paix et de fraternité très "flower power". 3 Saisons, une série animé et 10 ans avant que l'on ne produise un film. Entre temps, ce sont les fans qui se sont emparés de Star Trek pour le dévelloper vers un univers d'obédience Tolkienienne, comme je l'ai dit fait de Cartographies, de schémas ,  d'historiques, d'ethonologies et de  langues inventées.. Nous sommes même en droit de constater le côté " fellowship" prépondérant dans Star Trek, à travers leur équipage soudés contre la pire des adversités.. Il y a un petit peu de Frodo/Sam Chez Kirk/Spock , du Gandalf chez Picard, de l' Aragorn chez Sisko, je dirais presque du Bilbo chez Archer...

Sauf que de se situer dans un passé mythologique, l'univers de Star Trek se situe dans un futur, mieux encore un meilleur lendemain.. C'est ainsi qu'à mes yeux, Star Trek a peut être crée à son insu  n  un genre à part:  la SF Fantasy.. Il y avait bien l'univers Dune avant lui ( influence de Tolkien avoué par Frank Herbert) , & Star Wars après,  mais ST arrive mieux que ces derniers , et avec une spontanièté désarmante,  à toucher le sens du merveilleux et de  fibre humaniste de la Terre du Milieu...

Il y a une chose qu'on ne peut pas nier, on a tous plus ou moins eut cette sensation : Que le futur de Star Trek était vrai, qu'il allait réellement se dérouler, comme les fans de Tolkien pense que la Terre du Milieu avait réellement existé.. Dés que Star Trek s'éloigne de ce champ d'influence, et s'aventure vers l'idée première de GR, c'est à dire de la pure SF à la 2001 dirons nous, il rencontre scepticisme et incompréhension général  ( le cas TMP ).. Paradoxalement, son meilleur dérivé TNG étant la plus science fictionnelle et métaphysique de toute, c'est elle qui va contribuer au contraire,  à le  dévelloper  en terme Tolkien. Boostant ainsi  sa   géopolitique, rajoutant un nombre incalculable de détails.. Par exemple , c'est ici que l'univers ST se découpe en territoire ( les fameux quatre Quadrants ).. Et GR ne le voulait pas , je suis sûr et certain de ça. Il voulait être "l'égal d'un Kubrick" avec ST, il s'est retrouvé contre mauvaise fortune, bon coeur à être dans "la peau d'un Tolkien".

Je nie pas l'importance de la SF dans Star Trek, mais je la pense mesuré par rapport à la "fantasy" qui la propulse de l'intérieur.. le Warpcore de ST , c'est la fantasy.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#44 05-05-2011 15:08:51

mbuna
I don't know you

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Va falloir que je fasse gaffe à pas troller, car s'il y'a bien un sujet où je pourrais en tartiner des pages, c'est bien sur la SF (que j'adore) vs Fantasy (que je...non je ne le dirai pas). De mon point de vu tout à fait personnel, l'un est totalement l'antithèse de l'autre. A tel point que lorsque je vais dans une librairie pour choisir mon prochain bouquin, ca me hérisse le poil de voir ces 2 genres mélangés dans le même rayon.

Vraiment, faudrait peut être songer à faire un nouveau sujet par ce que là je crois que je vais le pourrir si je ne me contrains pas à retenir les chevaux (sans aile les chevaux, pour ceux qui comprendront l'allusion)...

Dernière modification par mbuna (05-05-2011 16:15:04)

Hors ligne

#45 05-05-2011 19:23:41

Warp 9
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Bucky. J'ai peut être lu de travers mais J'penses que ce que Mbuna voulait dire c'est seulement que les univers complexes et cohérants ne sont pas un copyright de Tolkien. ST en est un également (à part SR 2009) et même le très bancal Star Wars en est aussi devenu un avec les années. Et que dire de toutes ces séries de jeux de rôle sur table? Bref. J'vois pas pourquoi tu fais un long discour sur la base d'une simple évidence.

Sinon les gens qui croient à l'existance des Terres du Millieu devraient retourner à l'école et çà presse.....

Dernière modification par Warp 9 (05-05-2011 19:33:59)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#46 19-08-2011 02:59:13

I'm dead, Jim!
membre

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Pour résumer mon ST, je vous renverrai au 2 premiers post, ça m'évitera de vous fatiguer les mirettes sur du déjà dit.

Cela posé (c'est moche mais ça évite une répétition malvenue) je voudrai rajouter que dans mon ST il y a aussi des paysages oniriques de mondes étranges, des vues de vaisseaux dantesques, le tout sur fond de musique qui vous prend à la gorge*...

C'est la première chose qui m'a fait aimer ST c'est pour ça que je voulais partager ceci avec vous, moi l'humble, vous les grands fans...

Voir l'Enterprise passer en distorsion à la fin du générique de TNG, je me prend presque à y croire en me disant qu'après tout, vous auriez dit à un homme du XIXème "Dans un siècle nous marcherons sur la Lune", il vous aurai répondu "Fort drôle, mais vous déraisonnez mon ami" (c'est d'ailleurs le thème du générique de ENT : Au mépris du danger avancer vers l'inconnu, paraphrase empruntée au Cpt Cook, je pense rien vous apprendre et je m'égare...)

Bien à vous.

*cf l'arrivée de Kirk avec Scotty sur l'Enterprise en travaux qui arrive toujours à me tirer une larmiche (et oui je suis un sentimental doublé d'un amoureux de paquebot, ceci expliquant sûrement cela)

Dernière modification par I'm dead, Jim! (19-08-2011 03:00:44)


Fascinant!

Hors ligne

#47 19-08-2011 12:09:16

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Bienvenu sur le forum, I'm dead, Jim! (joli pseudo) wink

C'est un plaisir de te lire. smile

Je suis moi-même très sensible au dépaysement - visuel et sonore - offert par Star Trek. C'est bien l'une des vocations premières de toute bonne SF : nous offrir des voyages vers des contrées inconnues, des entendements nouveaux, des sensations inédites...
"Souvenir de choses que je n'ai jamais vues, prescience de choses que je ne verrai jamais" pour quoter un autre grand univers de SF.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#48 19-08-2011 12:27:55

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Bienvenue i'm dead, Jim ! ( au passage j'adore ton pseudo wink )

I'm dead, Jim! a écrit :

je voudrai rajouter que dans mon ST il y a aussi des paysages oniriques de mondes étranges,

Je te rejoint complétement là dessus.. & j'irais même plus loin, je considère l'univers Star Trek comme un véritable  monde onirique , l'équivalent en SF  du Neverland de James Barrie ou du Wonderland de Lewis Carrol, même si en terme d' authenticité , de plausiblité , elle sonne plus juste, plus proche de nous ( car plus humaine, )  que la " galaxie lointaine, très lointaine" , Star Trek n'a jamais eut les pieds sur terre, mais la tête enivrée par les étoiles.. L'ultime frontière donc parle le générique n'est rien d'autre que celle de  notre imagination. Star Trek la  repousse sans cesse , l'impossible qui devient possible, l' inimaginable devient imaginable ect... le parfum de l'évasion et de l'aventure , la vraie !.. Ne pas savoir ce qui nous attend à la prochaine étoile..

"Picard, you are about to move into areas of the galaxy containing wonders more incredible than you can possibly imagine, and terrors to freeze your soul."
Q.Q Who.TNG.2
Voilà comment je vis et ressent Star Trek aujourd'hui avec simplicité,  comme une randonnée dans un monde  onirique..

"Hello, Alice. Welcome to wonderland."
Disait Kirk en accuieillant Gillian qu'il venait d'arracher à sa triste et cynique réalité pour la plonger dans son univers baroque & sans limites.. On ne peut pas faire plus explicite que ça.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#49 19-08-2011 14:15:53

I'm dead, Jim!
membre

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Tout d'abord, merci pour vos messages de bienvenue smile

Buckaroo a écrit :

"Picard, you are about to move into areas of the galaxy containing wonders more incredible than you can possibly imagine, and terrors to freeze your soul."
Q.Q Who.TNG.2
Voilà comment je vis et ressent Star Trek aujourd'hui avec simplicité,  comme une randonnée dans un monde  onirique..

C'est exactement ça...

yrad a écrit :

"Souvenir de choses que je n'ai jamais vues, prescience de choses que je ne verrai jamais" pour quoter un autre grand univers de SF.

C'est tiré de quoi? S'cusez je suis noob en SF (mon premier amour étant la fantasy), pour tout avouer ma culture SF se limite à ST, le reste étant pour moi uniquement grand spectacle (tintintin! tin talin! m'voyez?) avec pas grand chose dans le fond. Le problème des films à effets spéciaux sans vraie histoire c'est que 20ans après, ils piquent les yeux, sont barbants et souvent risibles : y'a plus rien à se mettre sous la dent... C'est pas le cas de ST, c'est ce que j'aime aussi. Ya des cavernes en carton? Des phasers en mousses avec des ordis tout pourris avec des voyants de toutes les couleurs que t'y crois pas? Ben on s'en fout, y'a une histoire. C'est ça ST aussi. Yeah!

casimirp.png

Uploaded with ImageShack.us
Bonjour Casimir!

Bon aller, j’arrête les HS promis, mais là j'ai pas pu résister. Le f''rais plus Chef!


Fascinant!

Hors ligne

#50 19-08-2011 17:42:53

Warp 9
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Un film n'attend pas 20 ans pour barber et piquer les yeux. Personne va me mettre en doute là dessus.

Sinon Jim. Élargir tes horizons ne te ferais pas mal. ^_-


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

Pied de page des forums