ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 28-05-2009 11:28:02

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

L'idée m'est venue d'un dial avec mdst qui me disait que chacun avait sa propre vision de Star Trek, et que ça expliquait pourquoi st2009 divise autant les fans. Je pense qu'il y a plusieurs visions oui, mais pas tant que ça en fait...

Il ne s'agit pas ici de faire une analyse détaillée, mais de parler de sensibilité et de sentiments perso.

Donc pour commencer je dirais que mon Star Trek à moi c'est avant tout TOS, TAS et TNG. Pourquoi? Parce que c'est les séries qui ont plus de fond que de forme. Dans mon Star Trek on explore et on discute plutôt que de se battre. Dans mon Star Trek on laisse le choix au spectateur (comme dans l'épisode Guerre et Magie/A private little War où je partage les points de vue de McCoy et non de Kirk) à la différence d'un DS9 qui impose tout.

Mon Star Trek en vrac:
- une bonne histoire plutôt que des batailles spatiales
- de l'exploration, de la découverte et des rencontres avant tout
- une toile de fond qui ne soit pas un conflit ni de la violence
- l'univers est rude, mais on avance sans cesse vers la paix et l'ouverture d'esprit
- de l'évasion et le goût de l'inconnu
- de l'utopie et de la naïveté (que je revendique)


Et votre Star Trek à vous, c'est quoi au juste? Des explosions? Des combats spatiaux, de l'action? de l'humour Z.A.Z? Qui à dit ST2009?


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#2 28-05-2009 12:31:57

Pascalahad
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Mon Star Trek à moi c'est :

- des personnages attachants et raisonnables, qui respectent l'individualité de chacun. Même s'ils sont parfois dotés d'un caractère de cochon (genre Kirk ou McCoy) ils sont prêts à se remettre en question et à admettre leurs erreurs : vision positive de l'humanité. Idéalement, les personnages de Star Trek sont des gens auxquels on aimerait avoir à faire dans la vie de tous les jours. Ils collaborent, ils ne sont pas en opposition.

- une vision optimiste de l'avenir : la Fédération est une organisation bienveillante qui œuvre pour le bien commun, pas l'organisation hypocrite dépeinte dans DS9, prête à tolérer une section 51, ou dont l'incompétence crée le Maquis. C'est l'originalité principale de l'univers à mon sens, cet idéalisme (dvmy, tu parlais d'utopie et je te rejoins en cela), qui n'existe dans aucun autre, à tort ou à raison, qu'on y croie ou pas, mais ça, c'est un autre débat. J'aime par ailleurs d'autres séries qui prennent comme postulat que l'humanité est restée la même dans le futur, Babylon 5 en tête. Pour résumer, on aimerait vivre dans le futur dépeint par Star Trek.

- la naïveté est le compagnon indispensable de l'utopie : les gens de la Fédération ont raison de faire ce qu'ils font, leurs actions sont bénéfiques et permettent d'empêcher les conflits. Ils ne réussissent pas toujours, ce ne sont que des êtres faillibles, mais ils essaient à toute force. Pas de cynisme possible dans ma vision de la Fédération.

- une vision positive de la technologie. La technologie est au service des gens et leur facilite l'existence. Elle est arrivée au point ou c'en est presque de la magie (la téléportation, les réplicateurs, les holosuites, le voyage spatial). Tout le monde a droit au confort et au bien-être qu'elle peut procurer. Nous ne devenons pas esclaves de la technologie, nous vivons avec elle en harmonie.

- une série « ouverte » : on n'y recherche pas un but unique (comme rentrer chez soi pour « Voyager »), on n'est pas confiné dans un seul environnement (pas comme dans DS9 donc). L'univers permet toutes sortes d'histoires, on ne sait jamais à quoi s'attendre d'une semaine sur l'autre (donc un aspect « feuilleton » limité au strict minimum).

- une toile de fond plutôt qu'un cadre rigide, qui permet toutes sortes d'épisodes : légers, dramatiques, fantastiques, policiers, « hard science », aventure, action, centrés sur l'histoire, pures études de personnages… Le fond peut être creusé ou vide de sens caché sans que cela impacte mon plaisir de spectateur, le but étant que l'histoire soit bien menée. Cela rejoint le paragraphe précédent : on ne sait jamais à quoi s'attendre, idéalement.

Si je suis d'accord avec toi pour dire que mon Star Trek c'est aussi TOS et TNG, je crois au contraire de toi, dvmy, que Star Trek est une réussite formelle avant toute chose, susceptible d'abriter tous types d'histoires, qu'elles soient ou non porteuses de fond. La série impose un certain nombre de contraintes et de pré-requis relatifs à l'univers utopique créé par Gene Roddenberry, et ce n'est qu'en les respectant que les auteurs font à mon sens du Star Trek digne de ce nom. D'où sans doute ma tolérance et mon appréciation envers ST2009, je n'ai vu dans ce film aucune violation de ce que j'aime dans Star Trek. D'où mon rejet de ce qui a suivi La Nouvelle Génération, où l'on ne fait que contourner ou ignorer les contraintes nécessaires à l'univers tel que je l'apprécie.

Dernière modification par Pascalahad (28-05-2009 13:55:46)


Les héros ne meurent jamais, ils sont juste remplacés par des acteurs plus jeunes.

Hors ligne

#3 28-05-2009 13:44:12

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Qu'est que c'est que Star Trek pour moi?

_ Un état d'esprit iconoclaste , une imagination débridée,  libre & sans entrave.
_ Des personnages charismatiques caractérisés et attachants, qui forme un groupe cohérent. .
_Une bonne histoire bien rythmé avec un soupçon de fond. Le rythme est plus important pour moi. ( dialogue , acting, structure, situation ect.. )
_ Une vision optimiste du futur, mais pas pour autant un univers de bisounours. " C'est facile d'être un saint au paradis" ou " Nous ne sommes pas fait pour vivre au paradis " ( Kirk dans This Side Of The Paradis.TOS.1 ) . La lutte difficile au détriment de l'achévement idéalisé.
_ De l'humour et du décalage, trop sérieux s'abstenir. C'est de la fable, de la SF fantasy avant tout.
_ Une sensation romantique de voyage et d'aventures navale et militaire à la Hornblower..
_ Un héritage attachant et unique en son genre ( gimmicks, codes visuels , intrigues , anecdotes ect.. )
_ je suis d'accord , une dose adéquate de naïveté est indispensable.
_ Je ne suis pas contre qu'on fasse chauffer les phaseurs, quand on a plus le choix. C'est un peu ça Starfleet:  on est super gentil , tolérant et curieux de l'univers , mais surtout venez pas nous chercher des poux dans la tête.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#4 30-05-2009 19:40:54

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Et les autres? C'est quoi votre Star Trek?


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#5 31-05-2009 19:04:54

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Ca fait quelques jours que je réfléchis à cette question sans trouver vraiment le temps de formuler une réponse de fond...
Le lundi de Pentecôque me sera d'un grand secours big_smile

Dernière modification par Vic Fontaine (31-05-2009 19:06:39)


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#6 31-05-2009 19:46:37

Mystique
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

(rappel: je ne cite pas Star Trek entreprise car je n'ai pas vu cette série)

Mon Star trek, c'est

1/ des personnages attachants et évolutifs:
-Le trio Kirk, Spock et McCoy qui fait la force de TOS (que je ne retrouve pas dans le star trek 11 mais à suivre dans le suivant)
-Picard et Data dans TNG (je continue à penser qu'il aurait fallu noyer Wesley Crusher dès le pilote!)
- Quasiment tout le casting de DS9 (bien que le côté "pro religieux" de cette série m'apparaisse, elle reste malgré ça ma série trek préférée)
- Le Docteur, Seven of nine dans Voyager (là, les revisions de la série montrent une très grosse faiblesse du casting et une absence d'évolution de certains personnages)

2/ une histoire:
Star trek c'est une idée forte à la base: l'exploration spatiale dans un but de connaissance. Or, l'histoire de la terre c'est l'exploration des autres continents en vue de coloniser.
C'est vrai que l'idée peut être naive mais ça fait du bien.

3/ du bon space opéra.
Je ne crache pas sur les combats spatiaux. Je les trouve bien filmé dans DS9
Perso, j'estime que, face à un ennemi qui ne veut rien entendre, il faut faire parler les torpilles!

4/la capacité à mélanger les genres
Certains épisodes vont avoir une connotation de polar, d'autre humoristique, certains sont sombres. Bref, on touche à tout.

Au final, TOS mais surtout TNG et DS9 restent mes séries trek préférées. Voyager est un demi ratage.


"EX-TER-MI-NER !" slogan daleks

Hors ligne

#7 01-06-2009 19:06:00

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

néné a écrit :

Les DVD sortent.. des coffrets a vil prix, je me ruine...

Tu as peut-être ruiné ton compte en banque mais pas ton esprit...
ST est un investissement sentimental... à très long terme smile

Dernière modification par KIRK (01-06-2009 19:06:53)

Hors ligne

#8 02-06-2009 10:13:22

dzzoidberg
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Ce que j'ai toujours vu dans Star Trek, c'est avant tout de bonnes histoires, avec ou sans message: un éventail presque infini de possibilités, même si on tombe parfois dans la redite avec le "on s'écrase sur une planète inconnue ou il fait très froid, très chaud où peuplée par de méchants monstres" et autres schémas récurrents.
Mais la plupart du temps, les histoires sont de qualité et sont plaisantes à suivre, même quand la fin est prévisible.
Ensuite, on y trouve des personnages attachants et bien joués par des acteurs qui ne sombrent pas dans le ridicule (cet aspect m'a pour le coup bien plu dans Star Trek 2009!!), et qui évoluent au fil de la série, pas tant dans l'aspect Dallas de untel qui sort avec une telle qui m'emmerde un peu, mais dans le rapport à l'autre, le rapport à l'inconnu, le racisme parfois latent de certains personnage qui s'estompe intelligemment.
Star Trek est aussi un voyage, qui fait quand même beaucoup appel à l'imagination pour combler les manques du budget, et qui réussit fort bien sa tache, un univers cohérent qui demande un certain temps pour être appréhendé, mais qui est fort gratifiant une fois que l'on y parvient, entre les races, les planètes et les époques.
Et enfin, last but not least, c'est une formidable utopie, une idée d'un futur plaisant, mais qui n'a jamais eu peur de se confronter à ses parts d'ombre et à un certain retour brutal à la réalité, notamment dans DS9, ou tous les idéaux sont confrontés à leur miroir inversé avec le dominion, dont toutes les actions sont dictées par la peur des solides, mais peut aussi symboliser les errements d'une civilisation moderne, et surtout la nécessité du pardon, pas au sens judéo-chrétien du terme, mais juste au sens humain: il ne faut jamais oublier, mais il faut bien mettre derrière sois certains éléments afin d'avancer.


Cheese, Gromit

Hors ligne

#9 02-06-2009 14:07:30

pupuceplus
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

mon star trek

des histoires sympatiques , il a de l'humour, il a aussi des moments super poignant, il possede une equipe solidaire , Il faut de bonnes interactions entre les persos. il a ce cote naifs  mais en aucun cas ridicule, plutot admiratifs. Il me donne tout simplement envie d'etre sur l'enterprise et de rencontrer les persos pour de vrai et de vivre avec eux , les aventures.

Ce que j'adore surtout , la trame des voyages dans le temps, ca c'est mon dada, mention speciale pour les tribules ( j'en veux un, en peluche parce que sinon ca va vite etre l'enfer ^^,  pour Kirk dans le corps de Janice, et pour jean luc Picard!!!!! que j'adore ...

mha5iq.gif

Dernière modification par pupuceplus (02-06-2009 14:07:52)

Hors ligne

#10 02-06-2009 15:08:46

KIRK
R.I.P Star Trek

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

ac2ae879672a1cee
Star Trek est à la fois un voyage intérieur et extérieur.

* ST nous propose une vision optimiste, celle d'un avenir ou l'homme aurait totalement exploré la Terre et surtout tiré les leçons de cette exploration par la création d'un gouvernement mondial, pacifiste et éclairé qui a mis fin à toutes les discriminations de race, de guerre et de sexe.

* L'exploration spatiale a reculé les frontières de l'humanité et ouvert son esprit. Le voyage forme l'esprit parce qu'il donne à sentir la réaction à d'autres lieux. Cette exploration galactique détermine et modifie en permanence la place de l'homme dans ce vaste univers.

* ST fait de la philosophie, nous oblige à accueillir des idées que nous aurions refoulées par préjugé.

* ST pose des questions métaphysiques pure comme : « la pensée est ' elle au fondement de toute existence ? «

Tout comme les étendues interplanétaires, les pistes et les possibilités sont infinies… mon Star Trek à moi c'est un peu une pincée de ceci et une pincée de cela, on mélange, on regarde le résultat et on en retire quelques modestes leçons sur soi ou le monde qui nous entoure.

Hors ligne

#11 15-08-2009 15:05:15

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :
yrad a écrit :

Kirk était un capitaine de Starfleet (parmi tant d'autres), et Spock était l'un des premiers métis Vulcain-humain (mais pas le seul). Point barre. Ils ne sont pas le centre de l'univers Star Trek.

Bah c'est justement tout le fossé qui nous sépare. Pour moi , ils ( les personnages ) sont le centre de l'univers Star Trek. Kirk est LE capitaine de Starfleet ( et les autres derrière à la traîne ) et Spock est LE premier Metis Vulcain. Voilà ce que m'a offert le film de JJ Abrams.. Tu es venu chercher autre chose apparemment ( The  Fédération The Motion Picture  ? ) .
Tiens j'aimerais vraiment connaître ce que c'est Star Trek pour toi :
http://forums.startrek-fr.net/viewtopic.php?id=933

Merci pour cette invitation, Buck. wink
J'ai procrastiné pour répondre, car toute réponse est fatalement réductrice..

Pour ce que j'en ai vu, Buck, globalement "mon" Star Trek est l'antithèse du "tien", même si localement nous pouvons avoir les mêmes appréciations (en particulier sur certains épisodes de ST TOS).

Lorsque j'étais enfant puis ado, je connaissais très bien Star Trek TOS, mais j'étais alors un trekker... disons modéré, car la SF littéraire me passionnait bien davantage.

Je suis devenu un inconditionnel de Star Trek seulement à l'âge adulte, et Star Trek demeure à mes yeux, par son contexte, par son propos, par sa portée, un univers de SF adulte et seulement adulte.

Dans une large mesure, à mes yeux, la vocation première de Star Trek pourrait être résumée par une phrase de Jean-Luc Picard dans ST TNG 01x26 The Neutral Zone : "We've grown out of our infancy".

Dès lors que l'objectif est de dépeindre avec justesse une humanité ayant atteint "l'âge de la maturité", tout ce qui peut renforcer le réalisme de cette utopie devient absolument essentiel. C'est pourquoi, les séries ST DS9 et ST ENT m'ont longtemps paru plus déterminantes que les autres, ST DS9 en terme de lois naturelles, et ST ENT en terme de causalités complexes.

Comme dans les bonnes SF littéraires, l'univers Star Trek possède en lui-même bien plus d'importance que chacun de ses composants et de ses personnages. Et cela en raison de l'exceptionnel degré de cohérence interne que cet univers est parvenu à atteindre au fil des ans, et qui a fait de lui une entité en propre, un méta-personnage à part entière !
L'univers Star Trek se démarque également de la concurrence (du moins jusqu'à l'arrivée de JJ Abrams) en n'ayant jamais fait naître en son sein de cultes de la personnalité, de superpouvoirs, de destinées messianiques, de grandiloquence.

Par-delà la construction d'un univers cohérent et crédible (crédible en dépit de son utopie), le second atout de Star Trek est d'offrir la plus importante anthologie thématique de l'histoire de la SF (plus encore que The Twilight Zone, The Outer Limits, et Doctor Who), balayant avec maestria toutes les grandes questions de l'existence (sciences, éthique, philosophie, ontologie, métaphysique, spiritualité, théologie, politique, sociologie, psychologie...), mais avec la largeur de spectre que seule la SF peut offrir.
Star Trek est ainsi devenue une encyclopédie de tous les possibles. Là encore, les personnages réussissent à s'effacer devant la qualité des histoires narrées, en dépit du discours démagogique "character show" de la production.

Le troisième atout réside dans les personnages de la franchise - pour la plupart mémorables. Ils ont beaucoup gagné en se mettant à évoluer (durant l'ère de Harve Bennett et de Rick Berman).
Les personnages qui m'auront le plus marqué (par leur originalité et leur épaisseur) ne sont pas la "Sainte-Trinité gadget" Kirk/Spock/McCoy, mais indubitablement :
- pour les capitaines : Picard, Sisko, et Archer ;
- pour les "sidekicks" : Spock, Data, Q, Guinan, Worf, Gowron, Dukat, Garak, Weyoun, Dax, EMH, 7 Of 9, Reed, Phlox, et Shran.

Ayant la réputation (justifiée) de se prendre au sérieux, l'univers Star Trek n'est pourtant pas exempt d'humour, mais l'humour trekkien a toujours eu pour vertu (du moins jusqu'à l'arrivée de JJ Abrams encore une fois) de ne jamais être construit au dépend de la crédibilité des personnages ou du contexte (y compris dans ST TOS).

Je suis très admiratif de la parfaite complémentarité des six séries de l'univers Star Trek, car chose exceptionnelle, chacune est parvenue à grandir toutes les autres (au contraire de l'univers alternatif de JJ Abrams qui n'a grandi rien ni personne).
Et si je donne aujourd'hui l'impression de préférer ST ENT aux autres, c'est uniquement par opposition à tous les trekkers qui ne cessent de la "basher". ENT n'est pas meilleure que les autres séries ST ; mais elle fut certainement la plus difficile à mettre en œuvre ; son potentiel contextuel était probablement le plus grand ; et - comme par hasard - c'est celle qui a enduré (et endure toujours) le plus d'injustices.
En réalité, j'aime exactement autant ST TOS, ST TAS, ST TNG, ST DS9, ST VOY, ST ENT, mais chacune pour des raisons fort différentes.

Enfin, voici les quatre principaux reproches globaux que je pourrais adresser à Star Trek :
1) être un univers trop anthropomorphe et trop humano-centré ;
2) la septième saison de ST DS9 qui a aligné des facilités fort peu trekkiennes ;
3) l'annulation scandaleuse de ST ENT ;
4) le reboot d'un univers qui avait pourtant acquis le droit de ne pas subir le même sort que les autres.

Pour toutes ces raisons, si j'ai ponctuellement envie de retomber en enfance (ça peut m'arriver aussi comme à toi, Buckaroo wink), Star Trek sera bien la dernière œuvre vers laquelle je me tournerai !
C'est bien le caractère adulte de Star Trek qui a fait de moi un trekker, et c'est la maturité des situations et des personnages (y compris ceux de ST TOS - ne t'en déplaise) qui me font encore et toujours aimer Star Trek.
Si je me mettais à percevoir Star Trek de la même façon infantile que toi, Buck, non seulement je cesserai d'être un trekker, mais en plus, j'en viendrai inéluctablement à éprouver le plus grand mépris pour cet univers !

A ce titre, si je possède bien tous les DVD & Blu-ray et les plupart des livres consacrés à Star Trek, je ne possède en revanche pas le moindre goodie, et je ne suis jamais allé à la moindre convention. En passant par Las Vegas il y a quelques années, je n'ai même pas éprouvé un seul instant le désir d'aller à la Star Trek Experience !
Chaque goodie, chaque déguisement, chaque parc d'attraction représente pour moi un "suspension of disbelief killer", dont la seule fonction est de me rappeler cruellement que je me fais traire par une major américaine multimilliardaire au moyen d'une grosse illusion qui frise l'arnaque.

Yves

Dernière modification par yrad (12-02-2010 01:01:29)


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#12 15-08-2009 17:38:18

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Merci Yrad pour ta franchise, ce qui eclairci ta vision " mature " de la chose.

Je reconnais l'avoir aussi traverser. Non pas à travers TOS ( que je n'ai redécouvert avec un regard adulte que beaucoup plus tard) , mais avec TNG pour la simple et bonne raison qu'il n'y avait à l'époque rien d'équivalent.

Avec le recul ( et l'âge) , je trouve que cette série fait aussi "immature" que sa glorieuse ainée. Elle pose en effet les bonnes questions, mais je trouve les réponses bien trop facile ( même comparer à TOS !) . C'est en cela que je lui préfère l'adage   " C'est facile d'être un saint au paradis..", donc DS9.

Pour moi Star Trek restera toujours dans le domaine de  la fantasmagorie. Ca va m'arracher la langue de l'avouer. Mais je partage aujourd'hui  le point de vue de Rick Berman, c'est la vision de Gene Roddenberry, pas la mienne. Du moins,  j'y crois  le temps d'un épisode ou d'un film Trek. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#13 16-08-2009 13:52:08

tamata
✞ vétéran ✞

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

TOS avait du l'humour pas de la puérilité. Nuance!

nb: je répondrai vraiment au topic un peu plus tard.


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#14 17-08-2009 20:06:45

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Merci Yrad pour ta franchise, ce qui eclairci ta vision " mature " de la chose.

Je reconnais l'avoir aussi traverser. Non pas à travers TOS ( que je n'ai redécouvert avec un regard adulte que beaucoup plus tard) , mais avec TNG pour la simple et bonne raison qu'il n'y avait à l'époque rien d'équivalent.

Avec le recul ( et l'âge) , je trouve que cette série fait aussi "immature" que sa glorieuse ainée. Elle pose en effet les bonnes questions, mais je trouve les réponses bien trop facile ( même comparer à TOS !) . C'est en cela que je lui préfère l'adage   " C'est facile d'être un saint au paradis..", donc DS9.

Pour moi Star Trek restera toujours dans le domaine de  la fantasmagorie. Ca va m'arracher la langue de l'avouer. Mais je partage aujourd'hui  le point de vue de Rick Berman, c'est la vision de Gene Roddenberry, pas la mienne. Du moins,  j'y crois  le temps d'un épisode ou d'un film Trek. wink

Je suis heureux que cet éclairage t'ait été utile, Buck. wink

Je trouve que cette déclaration de Rick Berman témoigne de toute son intégrité ! Malgré que cela ne soit pas du tout sa vision du futur, il a mis un point d'honneur à la respecter et l'honorer ! Mais je sais aussi que Berman s'est efforcé avec ses équipes scénaristiques de la complexifier, de la rendre plus réaliste, mais sans jamais la trahir pour autant. Une très belle façon selon moi de faire honneur à l'univers de Roddenberry, en le rendant "plus vrai" en somme ! C'est dans ce but que Rick Berman a créé ST DS9 avec Michael Piller, qu'il a assombri certains ressorts de ST VOY (sans pour autant faire dans les excès que prônaient à tort Ronald D Moore), qu'il a lancé la troisième saison dystopique de ST ENT avec ses lourdes conséquences sur l'idéalisme Archer (notamment dans le génial ST ENT 04x03 Home (Retour au bercail))...

"It's easy to be a saint in Paradise" est probablement l'une des répliques les plus inspirées de toute la franchise ! Et c'est à ma connaissance encore à Rick Berman qu'on la doit dans ST DS9 02x21 The Maquis, Part II (Le maquis, 2è partie).

Et en ce qui me concerne, il me faut te détromper sur un point, Buckaroo.
Star Trek ne représente pas non plus ma vision du futur ! Bien sûr, j'aimerais beaucoup que notre lointain futur ressemble à Star Trek ! Malheureusement, notre futur, je le vois plutôt à l'aune des pires cauchemars de Philip K. Dick !
Il n'empêche que le parti pris trekkien d'une humanité ayant atteint "l'âge de la maturité" est très intéressant, à la fois comme modèle théorique et comme expérience de laboratoire. Et cette expérience est d'autant plus originale que, mine de rien, bien rare sont les œuvres de SF qui mettent en scène un futur optimiste.
Et c'est parce que je prends Star Trek comme une expérience de labo, et non comme une partie de fun, que la crédibilité contextuelle, la rigueur et le sérieux sont pour moi essentiels !

J'ai parfaitement conscience de la naïveté consommée de bien des épisodes de Star Trek, essentiellement dans ST TOS et dans les premières saisons de ST TNG. C'est d'ailleurs ces épisodes naïfs que j'aime le moins. Leurs pathétiques schémas narratifs sont presque invariants : deux (ou trois) factions s'opposent, l'Enterprise (tout court ou D) débarque, et hop, les héros résolvent le conflit par deux ou trois tours de passe-passe, et surtout par l'expression de leurs bons sentiments de boy-scouts !
Le pire des épisodes du genre, qui est aussi à mon sens le pire des 736 opus de la franchise, est sans le moindre doute ST TOS 02x23 The Omega Glory (Nous, le peuple). Non content de nous servir une simplification du réel à pisser de rire, il nous impose une insupportable propagande yankee ! Cet épisode à vomir ferait passer en comparaison des ST TOS 03x01 Spock's Brain (Le cerveau de Spock) ou ST VOY 02x15 Threshold (Le seuil) pour des chefs d'œuvre ! Et ça va m'arracher la langue de l'avouer (eh oui, à moi aussi wink), mais je crois que je pourrais presque préférer Star Trek de JJ Abrams à ce ST TOS 02x23 The Omega Glory (Nous, le peuple) ! C'est dire !
Et de savoir que Gene Roddenberry était fier comme un paon de ST TOS 02x23 The Omega Glory (Nous, le peuple) aurait de quoi faire douter de pas mal de choses...

Mais cette débagoulante naïveté chronique s'est progressivement estompée avec l'arrivée de Rick Berman et de Michael Piller. Dans les quatre dernières saisons de ST TNG, les six premières saisons de ST DS9 (j'ai une dent contre la dernière mais c'est un autre sujet), les sept saisons de ST VOY, et les quatre saisons de ST ENT, de telles simplifications du réel sont devenues fort rares. Les conflits ne sont plus résolus par de petits discours scolaires des héros, et les signatures des traités ne constituent plus des panacées commodes. Les rapports entre la Fédération et les Bajorans, les Cardassiens, les Klingons, les Romuliens, le Dominion dans ST DS9, et entre les Terriens, les Vulcains, les Klingons, les Andoriens, les Romuliens, les Xindis dans ST ENT ne sont jamais simplificateurs.

C'est à ce titre que j'estime que ce sont bel et bien ST DS9 et ST ENT qui ont le plus consolidé l'édifice Star Trek. Comme quoi, tu vois, même si nous ne nous rejoignons pas sur ST ENT, nous accordons tous deux la même importance à ST DS9 (septième saison exceptée pour moi).
ST TOS, ST TAS, ST TNG, et ST VOY "se contentent" d'explorer l'espace, en si limitant au format "planète de la semaine". Considérés individuellement, les épisodes sont évidemment passionnants. Mais dans leurs globalité, ces séries ont moins enrichi le contexte et la sociologie de l'univers Star Trek lui-même.
A l'opposé, plutôt que d'explorer, ST DS9 a structuré cet univers, et l'a dévoilé de l'intérieur, tandis que ST ENT en a révélé les complexes fondations (d'une façon souvent iconoclaste expliquant le mécontentement de bien des trekkers) et a audacieusement résolu la plupart des incohérences qui subsistaient (dans ST TOS essentiellement).

ST DS9 et ST ENT ont l'une et l'autre réussi à montrer que, si la Fédération est bel et bien une utopie, l'univers qui l'abrite est paradoxalement aussi cruel que le nôtre. Et ce point - qui n'est pas de détail - a achevé de faire de moi un trekker, plus encore que les fables de ST TOS - au demeurant superbes.

Dernière modification par yrad (12-02-2010 00:57:55)


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#15 18-08-2009 03:47:23

matou
modérateur

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Yves tu fais référence en ce moment au fans films. Peux tu nous dire quels sont pour toi leur coté estimables et leur coté négligeable. Peux tu le faire en citant nommément chacune?
Perso j'ai bien aimé les épisode faits par Cawley avec Chekov et Sulu. Ils n'apportent pas grand chose en soit mais ils prolongent agréablement l'esprit de la série.

Hors ligne

#16 18-08-2009 15:32:27

Arkandias
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Alors pour moi, le Star Trek idéal, c'est :

-Un équipe complexe avec beaucoup d'amitiés parallèles entre les personnages, et des conflits aussi :
exemple le conflit bashir-o'brien qui évolue en amitié.
ou l'amitié tuvok-janeway.
Bref des liens entre des personnages que tout opposent et qui donnent lieu à des scènes émouvantes, comme beaucoup de scènes mi-figue mi-raisin entre quark et odo.

-Des méchants pas manichéens pour un sou : des personnalités fortes, qui ont leurs convictions, qui changent au fil des épisodes, qui sont en conflit avec eux-même, etc.
Bref j'adore les méchants genre Gul Dukat, Weyoun, le revirement de Damar à la fin de DS9, etc.

-Une opposition forte : style Sisko-dukat pour tenir la trame principale.

-Un héros pas parfait : c'est pourquoi je préfère légérement Sisko et janeway à Picard.
J'aime bien les épisodes où sisko est en plein doute, se demande s'il fait le bon choix, etc.
Chose que l'on voit un peu avec Janeway : doit-elle abandonner ou ramener son équipage ?
mais chose que l'on voit très peu avec Picard, parfois énervant tellement il a des certitudes.

-Des réflexions philosophiques : sur le sens de la vie, etc.
C'est pourquoi j'aime beaucoup les épisodes sur la condition du HMU, et aussi quelques épisodes avec vic. Sans oublier bien sur la recherche d'humanité de Data.

-Des races extraterrestres variés, loufoques, complexes : c'est pourquoi VOY m'a déçu avec les kaazon.

-Des situations qui boulversent les certitudes et les principes établis

-De beaux décors genre space-opéra, mais pas trop d'effets spéciaux à la star wars.
tout les visuels dans la suggestion, par contre l'intérieur du vaisseau très bien fait.

-Des scénarios qui laissent la part belle aux pardoxes temporels : mes épisodes préféres...


"Ce qui fait avancer l'Homme, c'est l'espoir de perdre sa peur, et la peur de perdre espoir..."

"Nul ne peut enseigner à l'homme l'art d'être heureux. La joie de vivre ne s'achète pas,
même si on la vend partout."

Hors ligne

#17 18-08-2009 16:25:10

matou
modérateur

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Tu te trompes sur Picard.

Picard croit en des principes et sait qu'il a autour de lui des gens de valeurs alors il leur fait confiance et en mm temps, il veut qu'il s'opposent à lui.
Picard est qq de bq plus fin que tu ne le crois. Sa relation avec l'enseigne Ro en est un exemple.
C'est juste qu'il a besoin parfois de lâcher du lest, de pouvoir s'énerver vraiment, de fendre l'armure qu'il s'est construite avec ses responsabilités.
Et dans ces cas, c'est Q qui arrive.

Picard est le capitaine qui a le plus évolué dans sa carrière. On apprend sa jeunesse de chien fou, ses rapports conflictuels avec sa famille et il s'est ensuite construit autrement, en réfléchissant plus, en comprenant enfin et en adhérant fortement aux principes de Star Fleet.  C'est souvent un personnage rattrapé par son passé et qui assume ses choix, mais non sans mal.

Dernière modification par matou (18-08-2009 16:26:19)

Hors ligne

#18 18-08-2009 16:32:14

matou
modérateur

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Yves ton avis sur les fan fic(cf ma question plus haut)?

Hors ligne

#19 18-08-2009 16:39:39

Arkandias
vétéran

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

matou a écrit :

Tu te trompes sur Picard.

Picard croit en des principes et sait qu'il a autour de lui des gens de valeurs alors il leur fait confiance et en mm temps, il veut qu'il s'opposent à lui.
Picard est qq de bq plus fin que tu ne le crois. Sa relation avec l'enseigne Ro en est un exemple.
C'est juste qu'il a besoin parfois de lâcher du lest, de pouvoir s'énerver vraiment, de fendre l'armure qu'il s'est construite avec ses responsabilités.
Et dans ces cas, c'est Q qui arrive.

Picard est le capitaine qui a le plus évolué dans sa carrière. On apprend sa jeunesse de chien fou, ses rapports conflictuels avec sa famille et il s'est ensuite construit autrement, en réfléchissant plus, en comprenant enfin et en adhérant fortement aux principes de Star Fleet.  C'est souvent un personnage rattrapé par son passé et qui assume ses choix, mais non sans mal.

C'est vrai que les relations Picard-Q sont vraiment bien réussies...
Et son évolution aussi est pas mal : j'aime bien les épisodes où on le voit jeune : notamment dans cet épisode où il se retrouve dans "l'au-delà" avec Q smile
Mais je le trouve quand même moins "explosif" dans ces conflits intérieurs que Sisko.
Par exemple, l'épisode "Sous la lune pâle" (DS9 saison 7 je crois) montre bien la différence entre Sisko et Picard.
Nul doute que Picard n'aurait pas réagi comme ça, et j'aime bien la façon dont Sisko joue cet épisode.

Après ça veut pas dire que j'aime pas Picard !


"Ce qui fait avancer l'Homme, c'est l'espoir de perdre sa peur, et la peur de perdre espoir..."

"Nul ne peut enseigner à l'homme l'art d'être heureux. La joie de vivre ne s'achète pas,
même si on la vend partout."

Hors ligne

#20 20-08-2009 23:20:24

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

matou a écrit :

Yves tu fais référence en ce moment au fans films. Peux tu nous dire quels sont pour toi leur coté estimables et leur coté négligeable. Peux tu le faire en citant nommément chacune?
Perso j'ai bien aimé les épisode faits par Cawley avec Chekov et Sulu. Ils n'apportent pas grand chose en soit mais ils prolongent agréablement l'esprit de la série.

Désolé, matou, je n'avais pas lu tes posts, car je n'étais tout simplement pas "abonné" à ce topic !
Fait inhabituel sur ce forum, poster dans un topic n'y "abonne" pas automatiquement pour autant ! Il faut donc manuellement s'y abonner ensuite ! Je ne le savais pas.
Remarque, je ne vais trop me plaindre parce qu'il y a des forums - et non des moindres comme celui d'Allociné - où il n'existe même pas d'option "abonnement". J'ai de ce fait renoncé à poster sur Allociné, car je n'ai pas l'esprit à retourner de moi-même sur un forum si je ne suis pas averti par emails de l'arrivée des nouveaux messages.

Pour répondre à ta question matou, je vais te décevoir : je n'apprécie pas du tout les fan-films & fan-séries en tant que produits !

Star Trek: New Voyages et Star Trek: Of Gods And Men sont à mes yeux le pèlerinage des adorateurs de The Prisoner (Le prisonnier) à Portmeirion pour y mimer les scènes de leur série fétiche.
C'est justement le caractère figé et idolâtre de ces reconstitutions qui me rebute. J'ai l'impression d'assister à une liturgie religieuse ultra-orthodoxe... célébrée par des gamins qui n'en comprennent pas la signification réelle ! C'est au fond ni plus ni moins le culte du cargo ! Il ne reste plus que le contenant, la coquille, faite de gimmicks, de décors, et de bon sentiments poisseux et moralisants.

Bien entendu, je ne suis pas insensible à l'effort amoureux que cela demande aux fans qui s'y impliquent, à l'investissement en temps et en argent privé (sans le support de l'industrie hollywoodienne), au bénévolat et à l'absence de bénéfices financiers, et tout ça pour essuyer périodiquement les critiques malvenues du "mauvais public" dans mon genre, incapable d'entrer dans l'esprit "fun" et décomplexé que cela requiert.

Dans cette catégorie-là, et dans cette catégorie-là seulement, Star Trek 2009 est probablement ce qui s'est fait de mieux à ce jour. Non pas seulement par son budget et le professionnalisme de son interprétation, mais surtout pour les libertés prises envers la sacralité du "culte".
ST 2009 est un film de SF moyen, un faux & exécrable Star Trek... mais un fan-film assez génial !

Mon état d'esprit me porterait plutôt vers les spoofs (sans citer les excellentes Futurama ou Galaxy Quest qui ne sont pas des home-productions) ! Raumschiff Surprise, Star Wreck, Star Mac, SouthTrek et une kyrielle de courts métrages que l'on trouve légalement partout (et qui remplissent presque entièrement l'un de mes disques durs)... peuvent avoir quelque intérêt à mes yeux. Car malgré leur médiocrité générale (bien qu'il y ait quelques vraies perles) et leurs outrances parfois ridicules, ils ont le mérite de s'assumer comme des parodies, voire des charges, sans jamais chercher à copier, remplacer, ou prolonger le véritable Star Trek, ni tenter de donner des leçons malvenues (et malveillantes) aux inoubliables Berman & co.

Dernière modification par yrad (21-08-2009 11:50:25)


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#21 10-02-2010 12:48:07

mbuna
I don't know you

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Star Trek représente pour moi l'extension télévisuelle de mon amour pour la SF littéraire.

Ce que je recherche par-dessus tout, c'est donc un procédé narratif (quoi de mieux dans un bouquin ?), une mécanique dans la manière de raconter une histoire. Typiquement si un épisode traite de l'injustice dans le monde, cela peut donner lieu à un Chef d'œuvre ou bien à une purge.

Il y'a plusieurs angles d'attaque pour raconter une histoire :
-    intellectuelle (DS9 – Emissary)
-    Emotionnelle (comme par exemple VOY The raven /le corbeau)
-    Poétique (DS9 – Explorers / les explorateurs)

C'est juste un angle d'attaque, après l'émotion peut être une conséquence d'un épisode « intello » : TNG The measure of a man/être ou ne pas être

Ou bien intellectualiser peut être une conséquence d'un épisode basé sur la fibre émotionnelle : DS9 Nor the battle to the strong/Le vrai courage

Un exemple typique d'un même sujet (au sens large) pris par des angles d'attaque différents :
-    TNG Tuvix
-    ENT Similitude
-    DS9 Whispers (fibre émotionnelle pure !)

Voilà exactement ce que je recherche dans ST. Des histoires qui vont prendre un parti pris.
La SF que j'aime, c'est presqu'un acte politique, l'auteur me présente sa vision de l'avenir, avec les questionnements et les conséquences d'un moment d'histoire, dans lequel baigne l'humanité (qui est forcément différente de la mienne). Cela emporte une autre conséquence : pour que cela marche il faut absolument que le tout soit cohérent. Ainsi, j'attends des scénarii presque sans faille de ce point de vue.
J'adore TOS car son procédé narratif c'est l'allégorie et son parti pris c'est la démystification. C'est aussi là qu'on peut trouver la cohérence.

Lorsque le procédé narratif est plus basé sur le réalisme (ENT), j'attends plutôt là une cohérence dans les caractérisation des personnages, la chronologie, les situations.
2 exemples contraires dans ENT, sur un retournement de valeurs que subissent les protagonistes :

- Réussi : The breach. Tout est juste et dans l'attente, Phlox met tout l'épisode pour modifier son comportement. On ressent sa lutte contre lui-même, et ce ressenti me permet de faire un travail dessus, intellectuel ou émotionnel, j'avance avec lui et lorsque l'épisode se termine je peux continuer moi-même. J'adore ce type de narration, quand elle permet d'atteindre un degré supplémentaire que de me raconter simplement "l'histoire d'un mec".
- Raté : The marauders (les gentils ont très peurs des klingons et en 2 secondes ils changent d'opinion car Archer leur dit "si tu donnes un poisson à quelqu'un, il va manger 1 jour, si tu lui apprends à pêcher, il va manger toute sa vie"). Incohérent, mais surtout indigent et sans aucun intérêt pour moi.

Donc ce pavé pour vous dire que si j'adore ST, c'est surtout pour sa cohérence, ses caractérisations, sa fibre SF, son parti pris pour un futur plutôt clairvoyant (ca fait du bien), son évasion, son ecléctisme et ses regards différents. Et (presque) jamais ces regards s'imposent à moi. Ce sont juste des partis pris, des hypothèses qui me permettent de me situer et d'avancer. Comme les bouquins ! J'adooooore ST !

Dernière modification par mbuna (10-02-2010 13:03:28)

Hors ligne

#22 12-10-2010 16:59:19

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

KIRK a écrit :

Oui maintenant j'en suis absolument certain : Buckaroo est totalement Schizophrène !!! lol

En matière de Star Trek, oui complétement !
& ce n'est pas ma faute, au départ c'était si simple. il n'y  avait que La Série Originale & ses films , puis TNG et coup sur coup DS9 /  Voyager ..Enterprise et ST2009.

Milles et une façons de faire et de voir un Star Trek.

Parce qu'on ne regarde pas TOS, comme on doit regarder TNG & encore moins  DS9 comme si  on regardait  TNG. Chaque dérivé posséde sa propre personnalité, et prend souvent malin plaisir à contre dire  son prédécésseur. Il existe un esprit pour chaque série avec en filigrane le prestige de La Série Originale

TNG est une anti thése de TOS et DS9 une anti thèse de TNG. Chaque tentative de s'éloigner de l'esprit TOS qu'ils induisent , est à deux doigts de se casser la gueule à tout moment.

TNG est à deux doigts d'être cul cul la praline et tomber dans la doctrine new age, mais se révèle au final une vision pure et fantasmée de Star Trek.
DS9 est à deux doigts de sombrer dans la dark attitude et la bélligérance cynique , mais au final rappelle pourquoi cette vision fantasmé mérite le sacrifice ( des anges ? )
Voyager est à deux doigts de sombrer dans  l'ennui, mais au final assène quelque fulgurances pour nous réveiller au bon moment..
Enterprise est à deux doigts de fermer boutique et déposer le bilan ,avant de nous rapeller dans une ultime saison qu'il est temps de revenir aux bases..

N'oublions pas les à cotés de la franchise... C'est un produit commerciale, une marque de fabrique, une icône de la pop culture Américaine, un univers de geek ect, ect.. J'essayes de me balader dans toute ses constantes et variantes de l'univers Star Trek pour ne pas en perdre un seul morceau.

J'arrive à un point de ne plus détester Wesley Crusher, d'avoir de l'empathie pour une psy comme Deanna, de réhabiliter Enterprise.. En un mot, le Trek est beau. lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#23 12-10-2010 17:47:02

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

oh mais bien sûr que Star Trek est un pur produit commercial... au point de posséder Barbie et Ken (autre produit commercial wink ) en habillage TOS... mais rien n'empêche de demander une certaine qualité avec la marque de fabrique, un cassoulet William Saurin sera toujours un peu plus goûtu que le 1e prix de ton magasin préféré...

et c'est ça le problème avec ST2009... on a une qualité "prix discount" sous l'étiquette "Star Trek", et c'est pour ça que j'ai l'impression d'avoir été volée... où sont les pitaines que j'ai tant aimés pour leurs qualités et leurs défauts ?


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#24 14-10-2010 20:18:40

Vic Fontaine
Holo-modérateur

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Ouais, enfin William Saurin ce n'est pas du cassoulet haut de gamme non plus wink
Mais le pire, c'est que MST n'est pas un film discount... Son budget et sa campagne mondiale de promotion en attestent.


I've got Star Trek under my skin
I've got Star Trek deep in the heart of me
So deep in my heart, that it's really a part of me

Hors ligne

#25 15-10-2010 08:58:51

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

mouarf... ça s'est vu de vendre un "prix discount" plus cher qu'une marque, et ce n'est toujours pas un gage de qualité.... big_smile


on ne me résiste pas...

Hors ligne

Pied de page des forums