ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-12-2022 19:36:12

Prelogic
Legaliste

The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

a1dccc3a0c68ff81920e6104213be287.jpg

The Last of Us est une série américaine développée pour la télévision par Craig Mazin (le scénariste de la mini-série Chernobyl) et Neil Druckmann (le directeur créatif du studio Naughty Dog à l’origine de la franchise vidéo-ludique du même nom). La série est officiellement commandée par HBO au mois de novembre 2020. La vice-présidente exécutive de la programmation HBO déclare à l’époque : « Craig et Neil sont des visionnaires dans une ligue à part […] Avec eux à la barre aux côtés de l’incomparable Carolyn Strauss, cette série est sûre de résonner à la fois auprès des fans inconditionnels des jeux et les nouveaux venus dans la saga ».

La série est attendue officiellement pour le 15 janvier 2023, dans un premier temps sur la plateforme HBO MAX aux Etats-Unis. En France, c’est encore flou pour le moment : la majorité des contenus HBO sont traditionnellement diffusés sur OCS, mais la situation pourrait changer (le contrat entre HBO et OCS arrive à son terme à la fin de l’année 2022). Un site spécialisé nous apprend ainsi que Canal + pourrait racheter OCS, et les séries HBO pourraient aller sur Prime Video (le service VOD d’Amazon). Actuellement et selon le site Variety, OCS dispose de 2,9 millions d’abonnés en France, ce qui place le service loin derrière Canal + (avec ses 9,6 millions d’abonnés) et Netflix (avec ses 13 millions d’abonnés).

Parmi les réalisateurs de la série, on compte notamment des cinéastes comme Kantemir Balagov (Une grande fille), Peter Hoar (Daredevil), Ali Abbasi (Border), Jeremy Webb (Umbrella Academy) ou encore Neil Druckmann en personne. A la production, on retrouve notamment Carolyn Strauss (Game of Thrones, Chernobyl) et Evan Wells (président du studio Naughty Dog).
Les premiers rôles sont attribués aux acteurs suivants :

Pedro Pascal (vu notamment dans Game of Thrones dans le rôle d’Oberyn Martell ou la série Mandalorian) : Joel Miller.
Bella Ramsay (également vue dans Game of Thrones dans le rôle de Lyanna Mormont) : Ellie Williams.
Gabriel Luna : Tommy Miller (le frère de Joel dans les jeux vidéo).
Anna Torv : Theresa « Tess » Servopoulos (la complice de Joel dans le premier jeu vidéo de la franchise).

La musique sera signée par le compositeur argentin Gustavo Santaolalla, qui s’occupe déjà de la bande originale des jeux de la série.

Rappel du scénario du diptyque vidéo-ludique à l’origine de la série : dans une monde post-apocalyptique, l’humanité est terrassée par un mystérieux champignon appelé Cordyceps. Les « infectés » se transforment en prédateurs inhumains. Les survivants s’organisent autour de factions politiques et de groupes para-militaires qui font régner la loi, sinon la terreur. Joel Miller, qui a perdu sa fille dans la catastrophe, est chargé de protéger une adolescente et de l’amener jusqu’aux Lucioles, un groupe de résistants qui cherche à développer un vaccin contre l’épidémie.

Dernière modification par Prelogic (01-12-2022 19:45:44)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#2 01-12-2022 19:40:50

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

La dernière bande-annonce (qui permet de constater certains gages de fidélité par rapport aux jeux-vidéo, notamment l'utilisation de la musique Alone and Forsaken de Hank Williams, chanteur et icône de la musique country) :

Flash required

Dernière modification par Prelogic (01-12-2022 19:42:22)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#3 01-12-2022 23:02:22

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

91c8ff0deef23e40d69b50cf8cd5d59c7d26e3db.jpg

cfda50617b409921a100d465811118813b752789.jpg

8d5071dff0abe2732e272ae1231aee8654e044a8.jpg

8648a89d6f81cad4d4beb54becad4e5a6313ca1c.jpg

c83db58316458b430a4b350bef836eaff806db6e.jpg

99bcd5077afc2f13f441449cccefedaac9bb1d3b.jpg

a70603cfbdd73a441833538577e4213f7f9efaab.jpg

7b98a49aaad53c19ea59c4d3e3b66707d75c5eb4.jpg

b896729409bdaff27f21d6ea1945010d59f14c9a.jpg

337e75dabd4b1b879285d33fcdd971f72d7352f8.jpg

43e326b2b85eccdd62dc16a3b921a4c825572918.jpg

Hors ligne

#4 04-12-2022 10:43:32

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Flash required

Ashley Johnson, la Ellie des jeux vidéos incarne dans la série Anna, la mère d'Ellie

bef9986ac1c1b4748807f11b9a4f9319728f72de.jpg

Hors ligne

#5 12-01-2023 14:20:12

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

The Last of Us arrive finalement sur Prime Video le 16 janvier, en exclusivité et sans surcoût.

Dernière modification par Prelogic (12-01-2023 14:20:35)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#6 12-01-2023 15:49:51

Synock
Cuitasses les patatas

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Prelogic a écrit :

The Last of Us arrive finalement sur Prime Video le 16 janvier, en exclusivité et sans surcoût.

16 Janvier à minuit cinq, tous les fans de jeux vidéos : "Pire adaptation ever !"

Hors ligne

#7 12-01-2023 16:50:04

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Nous verrons bien. Je ne suis pas, à titre personnel, fan de la première heure mais je suis très curieux de savoir s'il s'agit d'une véritable adaptation ou d'un recopiage paresseux.

Je ne suis juste pas encore totalement convaincu par Bella Ramsay. Elle endosse un rôle extrêmement compliqué, tout en nuances.


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#8 12-01-2023 17:36:15

Oberon
Section 31

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Disons que la planche est très savoneuse.
TLOU est déjà, dans sa structure narrative et son découpage scénaristique, un jeu vidéo très "cinématographique". En plus il y avait de véritables acteurs pour faire le mocap et la voix des personnages étaient la leur.
C'est pourquoi on peut se montrer sceptique d'avoir voulu conserver Joël et Ellie dans la série (d'autant que la logique marketing pur fan service est évidente). Le monde est vaste et l'histoire d'Ellie a déjà été conté. Le destin de Joël est déjà connu. Donc soit on raconte exactement la même chose que dans les jeux, ce qui aurait un intérêt très relatif pour ne pas dire inexistant, soit on reboot la narration, mais dans ce cas pourquoi conserver le binôme iconique ?
Il aurait fallu oser suivre le destin d'autres personnages, dans une autre région. Là, le récit me semble fagocyté avant même d'avoir débuté, c'est pour le moins problématique, et surtout, confirme que la série est là pour appâter le fan plutôt qu'offrir un propos qui lui serait propre.

Et c'est dommage, d'autant plus que j'adore Pedro Pascal...


"No beast so fierce but know some touch of pity. But i know none, and therefore am no beast."
Richard 3

Hors ligne

#9 16-01-2023 15:24:07

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

S1E1 bilan personnel : très content de ce premier épisode. J’aurais pu être simplement « satisfait », me mentir et regarder le reste par désespoir comme un zombie (ce qui se passe actuellement pour moi avec la série Rings of Power que je trouve magnifique mais soporifique les 3/4 du temps).

La photo touche au but et c’est l’une des premières choses que j’ai remarqué : on croirait un mélange de ce qui se fait de mieux à Hollywood en la matière, à mi-chemin entre un Traffic de Soderbergh et un I am a Legend de Francis Lawrence, mais en mieux. J’aurais presque souhaité 5 minutes de plus avec Nico Parker (la fille de Joel), qui contemple un ciel couleur jaune d’œuf déchiré par quelques avions de chasse. On sentirait presque l’odeur du souffre.

J’avais peur que Bella Ramsay soit fermée comme une huitre, et ne se livre pas : c’est le contraire qui se passe. Elle semble avoir parfaitement compris son personnage, et réussit (pour le moment en tout cas) le passage des pixels. On verra pour la suite.

L’introduction en 1968 permet de ne pas s’attarder sur le contexte : en 5 minutes, on fait une démonstration habile des conséquences désastreuses d’une épidémie causée par un champignon (le champignon contrôle, dépossède, ce qui est pire que la mort ou de simples virus).

Légers points en demi-teinte ou sur lesquels je n’ai pas encore statué : on sent une légère précipitation / fébrilité. Le matériau d’origine est limite sacralisé par endroit (comme cette séquence dans la voiture où l’on suit le regard de la fille de Joel). Mais comme cela se fait par petites touches et que « le reste » a bénéficié d’une attention et d’une minutie assez incroyable, on excuse assez facilement et on se laisse emporter.

Je n’avais pas pris un tel plaisir perso depuis très longtemps. J’ai l’impression de voir les pixels du jeu prendre vie, avec un certain niveau de « respect » tout en ayant sa propre identité. Le format série me semble ici plus qu'approprié, ce qui n'est pas toujours évident pour des projets de cette ampleur.

9/10

Dernière modification par Prelogic (16-01-2023 15:29:38)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#10 18-01-2023 17:05:09

Guigui le gentil
membre

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Oberon a écrit :

Donc soit on raconte exactement la même chose que dans les jeux, ce qui aurait un intérêt très relatif pour ne pas dire inexistant, soit on reboot la narration, mais dans ce cas pourquoi conserver le binôme iconique ?l...

Et on appellerait ça... une adaptation fidèle. smile

Tu pars du principe que tout le monde connaît le jeu vidéo ?

Hors ligne

#11 18-01-2023 17:23:05

dvmy
Génie incompris qui se comprend

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Adapter un jeu vidéo pour raconter l'histoire de ce jeu est sans intérêt car sans surprises. La bonne approche est celle de Paul Ws Anderson pour Resident Evil, c'est à dire de raconter une histoire parallèle avec un nouveau personnage principal... À ceci près qu'il faut garder l'ambiance du jeu original. Et c'est la cque le film de Paulo pêche.


On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. (Desproges)

Hors ligne

#12 18-01-2023 17:31:39

mypreciousnico
Why ?

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Il semblerait que dans le cas de The Lat of Us, HBO ait fait le choix de rester fidèle au jeu sur les deux premiers épisodes, puis de changer radicalement la trame ensuite. Une manière de rallier les amateurs du jeu sans les froisser dès le départ j'imagine. J’ai moi aussi trouvé ce premier épisode vraiment bon, particulièrement la séquence de fuite en voiture, pour le compte très proche du jeu, mais rendu encore plus intense du fait qu'on nous a fait nous attacher au personnage de Sarah. Je suis pour le moment très réservé sur Bella Ramsey, en revanche Pedro Pascal est impeccable. L'ambiance elle est irréprochable et j'avoue être assez ravi de retrouver Santaolalla à la musique.

Hors ligne

#13 18-01-2023 17:46:56

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Guigui le gentil a écrit :

Et on appellerait ça... une adaptation fidèle. smile Tu pars du principe que tout le monde connaît le jeu vidéo ?

Il faut rester extrêmement prudent avec cette notion de fidélité... on peut y mettre un peu tout ce qu'on veut au final, mais cela ne convaincra jamais personne. Les exemples sont légion.

Pour moi, la notion de fidélité réside avant tout dans la compréhension des principes moteurs fondamentaux du mythe ou de l'histoire (notamment les interactions/motivations entre les personnages, ce qui demeure essentiel dans le cas présent puisque le cœur de l'histoire réside dans cette relation père/fille).

Ce premier épisode me semble fidèle, dans le sens où il comprend la mécanique à l’œuvre, et se permet même de la bonifier en étoffant le contexte.

J'attends le 2e épisode un peu fébrilement, je ne vous le cache pas big_smile

Dernière modification par Prelogic (18-01-2023 17:49:19)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#14 18-01-2023 20:14:30

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Un film ou une série ça repose sur des ressorts de mise en scènes différents. Et certes à travers ses nombreuses cinématiques le jeu est très cinématographique mais il reste par nature quelque peu limité au fait qu'il doit se concentrer sur le point de vue du joueur et de son avatar (ou ses avatars).

On voit ici que la série se libère déjà de cette limite, que ce soit avec l'intro en 1968 où la découverte du monde post-apo'/de la zone de quarantaine à travers le point de vue d'un enfant infecté...

Et un jeu vidéo et une série télé ça repose quand même sur des mécaniques différentes. Ne serait-ce que dans le rapport à la violence (un thème central de TLOU). Dans le jeu tu massacres l'équivalent de la population d'une petite ville au cours du jeu et évidemment faut pas d'attendre à voir Joel en faire autant dans la série.

La série va donc devoir user d'autres choses pour retranscrire à quel point Joel est un homme violent et par exemple donner un "visage" au mec qu'il fracasse à mains nues c'était très malin. C'est pas juste un NPC quoi.

Dernière modification par scorpius (18-01-2023 20:15:59)

Hors ligne

#15 19-01-2023 11:05:29

Guigui le gentil
membre

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

scorpius a écrit :

Et un jeu vidéo et une série télé ça repose quand même sur des mécaniques différentes. Ne serait-ce que dans le rapport à la violence (un thème central de TLOU). Dans le jeu tu massacres l'équivalent de la population d'une petite ville au cours du jeu et évidemment faut pas d'attendre à voir Joel en faire autant dans la série...

Et donc, ça ne racontera pas la même chose... smile

Hors ligne

#16 23-01-2023 12:10:24

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

1x02

Joel, Tess et Ellie, ils jouent en mode de difficulté "grounded", lol
Ils ont gâché tellement de munitions face à seulement 2 clickers... Ils ont réussi à transformer un passage de gameplay en une séquence d'action/d'horreur avec une efficacité redoutable. Pas mal de moments de jeu y sont intégré avec beaucoup de naturel. L'utilisation de l'environnement, notamment des meubles pour échapper aux infectés, le coup de marcher sur ces putains de bouts de verres qui te met dans la merde, haha

Et donc la visée qui te met les nerfs à vifs dans les niveaux de difficultés élèves laugh

Et le boulot sur le son était brillant ! C'était très stressant.

Niveau adaptation c'est vraiment le haut du panier, Joel et Ellie dans le hall de l'hôtel, Tess, dont la mort est bien meilleur que dans le jeu. Ils ont rendu le champi encore plus effrayant et dégueulasse, mais quelle putain de saloperie sans nom ! La terreur absolu de la scientifique lors du flashback d'ouverture qui fait écho au flashback du pilote, au fond d'elle et malgré le pragmatisme de dire qu'il faut bombarder la ville (incroyable de la voir essayer de garder un minimum de stoïcisme, de détachement scientifique et de ne pas s'effonder complément lorsqu'elle propose ça), elle le sait qu'on a déjà perdu...

Hors ligne

#17 23-01-2023 12:26:00

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

scorpius a écrit :

Ils ont gâché tellement de munitions face à seulement 2 clickers

Je suis mort tellement de fois au même moment, toujours dans les mêmes situations... mdrwink

J'ai hâte d'être à ce soir coffee

MAJ : épisode plus « gaming » que le précédent. On entre enfin dans le « lard » du sujet : de l’infiltration, du suspens, des décors post-apo en plein jour magnifiques. Le personnage d’Anna Torv est rapidement éclipsé, ce qui me fait me questionner sur la stratégie de fractionnement de la série : à priori, les 9 épisodes à venir n’iront pas au bout du jeu, une deuxième saison est prévue. A voir…

Bella Ramsay est plus agressive et tête à claques que son homologue numérique. Il faudra voir si cette tendance s’adoucit au fur et à mesure, et comment l’actrice parviendra à composer avec les différentes facettes de son personnage. C'est vraiment difficile (mais pas insurmontable) de s'accoutumer à ce choix de casting dans le cas présent.

A certain moment, j’avais l’impression d’avoir la manette dans les mains, appuyant frénétiquement sur « □ » « □ » « □ » pour me débarrasser de l’emprise d’un déglingué mdrno

Dernière modification par Prelogic (24-01-2023 10:06:59)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#18 23-01-2023 21:38:49

matou
modérateur

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Sympa votre jeu VR.

Hors ligne

#19 24-01-2023 17:15:09

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Prelogic a écrit :

à priori, les 9 épisodes à venir n’iront pas au bout du jeu, une deuxième saison est prévue. A voir…

Apparemment la saison adapte l’intégralité du premier jeu. Une image de Joel dans l’hôpital fusil à la main a été dévoilée (ceux qui savent... savent)
En revanche il est possible que le deuxième jeu puisse être adapté avec 2/3 saisons.   

Bella Ramsay est plus agressive et tête à claques que son homologue numérique. Il faudra voir si cette tendance s’adoucit au fur et à mesure, et comment l’actrice parviendra à composer avec les différentes facettes de son personnage. C'est vraiment difficile (mais pas insurmontable) de s'accoutumer à ce choix de casting dans le cas présent.

Je trouve la Ellie de Bella plutot juste. A ce stade de l'histoire les rapports entre Ellie et Joel sont censés être hostiles et inconfortables. Mais sinon cette Ellie conserve notamment l'impertinence de l'original (tout le truc avec le sandwich c'était goldé) mixée avec une innocence tellement touchante rapport à un monde qu'elle découvre.

Hors ligne

#20 28-01-2023 18:13:12

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Renouvelée pour une saison 2

19495d1230520b4463b2a933a45752b2c10848a8.gifv

Hors ligne

#21 29-01-2023 23:05:18

matou
modérateur

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Bon bientôt un prochain épisode, je sens que vous tremblez de plus en plus!

Hors ligne

#22 30-01-2023 12:10:37

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

1x03

C'était un changement intéressant. Dans le jeu le personnage de Bill et son histoire avec Frank tout cela est rempli d'amertume. Ici ils ont transformé ça en une romance assez touchante et traitée avec une bien belle sensibilité.

Un peu trop long à mon goût, mais ça reste un excellent morceau de télévision. Un détours qui n'avance pas l'histoire principale (de très bonnes interactions entre Joel et Ellie malgré la tout) mais qui offre à Bill une sorte d'happy-end doux-amer.

Sinon

8c962e83a8a10ba12f06c3dd5cf35ed574f9a19c.gifv

Hors ligne

#23 30-01-2023 15:02:38

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Première grosse déception / incompréhension en ce qui me concerne.

A ce moment du jeu, on est censé rencontrer Bill, sorte de redneck paranoïaque, survivaliste et complotiste qui laisse vaguement entendre qu’il avait un « partenaire » et qu’il s’était « attaché à lui ». Bill aide Ellie et Joel à bricoler une bagnole pour leur permettre de poursuivre leur voyage, point final. Cette partie est, certes, un prétexte à broder des péripéties afin de rallonger la sauce, mais il y a tout de même des interactions entre les personnages, un contexte, une amorce d’histoire (Bill est tout seul depuis longtemps, il n’a plus l’habitude avec les gens, il ne s’entend pas avec Ellie, blablabla). Dans cet épisode, Bill est déjà parti très loin quand les deux arrivent.

Sans vouloir faire preuve d’une totale naïveté sur le sujet de l’homosexualité (et de l’homosexualité à l’intérieur même du jeu qui est un sujet bien présent), les éventuels complexes et états d’âme de Bill s’arrêtent à quelques propos évasifs. On est bien loin d’une histoire romantique entre un vieux facho réac et un mec de la ville avec sa petite chemise à carreau, qui plante des fraises dans le potager et supplie Bill de l’emmener de temps en temps à la boutique de fringues pour embellir un peu le quotidien. Je caricature volontairement, mais l’idée est là.

On est à la frontière du ridicule. En plus d’être complètement hors sujet, avec cette ville témoin proprette dotée du gaz et de l’eau courante, qui n’a rien à voir avec l’habitat quotidien de Bill.
Bref, l’Amérique bien pensante n’a pas pu s’empêcher de nous faire la leçon, à travers un épisode à rallonge qui est également un prétexte à évoquer le sujet extrêmement sensible et polémique de la fin de vie, qui ne met personne d’accord. Un épisode très « politique », qui oublie l’espace d’un instant ses racines vidéo-ludiques pour partir dans un délire à la Miss Daisy et son Chauffeur V2.0.

Ce n’est pas une catastrophe, parce que fort heureusement toute la série ne s’arrêtera pas à ça. Le plus agaçant, c’est qu’il existe à l’intérieur du jeu une véritable histoire d’amour tragique et d’ouverture à la sexualité avec Ellie, via le DLC Left Behind. Mazin et Druckman seraient capable de faire l’impasse dessus, en résumant l’affaire en 10 minutes.

7/20

Dernière modification par Prelogic (30-01-2023 17:22:49)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#24 31-01-2023 15:35:31

scorpius
Nowhere Man

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Le personnage de Bill a un intérêt narratif limité dans le jeu. Au delà du gameplay qui est excellent (le passage dans l'école est mortel) il se passe rien. Tu récupères seulement une batterie et tu passes à ton prochain objectif.

Utiliser les indices laissé par la narration environnementale sur Bill et Frank afin de nous donner une romance pleine de tendresse, de sensibilité sur 2 hommes qui trouvent l'amour alors que le monde touche à sa fin c'est beau. Et ça donne à Bill un véritable arc narratif. Le Bill du jeu est extrêmement cynique et voit sa survit comme une fin en soit, quelque soit le prix à payer tant qu'il reste en vie c'est suffisant. Le Bill de la série décide que vivre sans Frank ça ne vaut pas le coup... Je préfère de loin la romance tragique mais quand même lumineuse de la série au message misanthrope véhiculé par Bill dans le jeu (pense qu'à ta gueule, les autres ne sont qu'un fardeau qui te feront crever).

Et puis la propre romance de Ellie qui sera évidemment dans la série, elle n'invalide en rien la romance entre Bill et Frank.

Hors ligne

#25 31-01-2023 16:00:58

Prelogic
Legaliste

Re : The Last of Us - série HBO adaptée des jeux vidéo

Ouais mais je m’attendais à ce que le piège se referme avec cet épisode…

On est donc clairement face à des choix politiques / idéologiques assumés. Une torsion de la dimension vidéo-ludique pour « faire passer des messages ». Un reniement de la dynamique narrative en prime (les émotions éventuelles vécues par le joueur lors des phases de prise en main sont inexistantes). Je soupçonne également une volonté de faire des économies sur les décors et les effets spéciaux, avec cette parenthèse enchantée.

Moi, la romance « pleine de tendresse et solaire » de Bill et de Franck, je dirais pas que je m’en fous totalement, c'est plus un slogan marketing. C’est la manière dont cet épisode traite cette « untold story » qui me gène profondément. Je ressens cette même gène avec la manière dont le personnage de Luke a été traité dans TLJ : c’est pas Bill, c’est Jake quoi.

Et dans cet univers alternatif, Jake est un facho avec un grand cœur qui a une cave à vin, qui cuisine bien et qui attend désespérément l’amour dans son village témoin. Grâce à l’amour de Franck, Jake va comprendre qu’il est vraiment un indécrottable facho et qu’il vaut mieux échanger des armes contre des fraises. Dans cet univers alternatif, Jake n’hésite pas à se livrer corps et âme au premier inconnu qui passe et qui lui joue un peu de piano (c’est-à-dire que ce gros nounours, une fois à poil, il est pas si dégeu hein !). Dans cet univers alternatif, Jake assure non seulement les soins palliatifs, mais appuie également sur le bouton de mise à mort : c’est plus The Last of Us, c’est Titanic et Rose accepte de sombrer dans l’eau avec son amant. C'est beau l'amour, bande de racistes ! Kesvouallez faire, hein ??

Voilà. Une heure dans un délire plus ou moins total.

Je n’aurais rien dit si cette relation avait été plus douce-amère, plus intérieure, et que Franck était mort en se faisant mordre ou en laissant une lettre chargée de regrets derrière lui (un peu comme dans le jeu quoi). Bill est un pauvre type en réalité : incapable d’aimer, incapable de faire des démonstrations de ce genre. C’est un mec qui, clairement, n’était pas adapté pour la vie d’avant et qui se retrouve pleinement dans son élément dans un monde post-appo, où il faut se méfier de tout le monde. Ce « monde d’après » est presque une excuse pour lui, et lui donne une raison de se montrer encore plus grossier et renfermé, pas l’inverse.

scorpius a écrit :

Et puis la propre romance de Ellie qui sera évidemment dans la série, elle n'invalide en rien la romance entre Bill et Frank.

Je dis précisément le contraire.

Voilà voilà… à la semaine prochaine du coup coffee

Dernière modification par Prelogic (31-01-2023 16:12:37)


tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

Pied de page des forums