ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 26-05-2022 21:34:12

scorpius
Nowhere Man

Willow

Flash required

Revoir Willow ben putain ça fait quelque chose... J'aime beaucoup la vibe Donjon & Dragon qui se dégage du truc je dois dire.

Bon après c'est écrit par le fils Kasdan qui a déjà commis Solo. On va pas se laisser emporter par la nostalgie (la musique de Horner quand même, bordel), mais bon j'ai envie d'y croire. Même si Willow sans le Madmartigan de Kilmer (le plus grand personnage de l'histoire du cinéma, pour rappel) c'est casse gueule !

Dernière modification par scorpius (26-05-2022 21:34:53)

Hors ligne

#2 27-05-2022 02:25:16

matou
modérateur

Re : Willow

Erin Kellyman a un truc pour être de toutes les franchises de Disney?

Hors ligne

#3 14-08-2022 16:08:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

https://ew.com/tv/willow-tv-series-warw ? interview/

Quelques nouvelles infos sur la série : principalement, le fait que Sorsha et Madmartigan ont eu des jumeaux et Kit, la fille du couple, avec l'aide de divers compagnons (y compris Willow) se lance dans une quête pour secourir son frère.

Un peu nerveux concernant le mystère autours d'Elora. Parce que bon vu son importance mythologique dans le film original c'est un peu la grande question, qu'est-ce qu'elle est devenue ?

Dernière modification par scorpius (14-08-2022 16:16:43)

Hors ligne

#4 11-09-2022 06:55:56

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

www.youtube.com/watch?v=t414qlzdXRA
Je ne sais pas quoi penser de cette bande-annonce, le film d'origine étant pour moi (et de très loin) la pire production de Lucas. Je n'aime pas l'univers ni les personnages du film mais là ça semble un peu plus riche et varié visuellement.

Dernière modification par dvmy (11-09-2022 07:31:12)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#5 13-09-2022 21:29:15

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

Ça a l'air très cool !

Willow c'est dans mon top 3 fantasy, je suis donc bien chaud !

Hors ligne

#6 13-09-2022 22:25:05

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

scorpius a écrit :

Willow c'est dans mon top 3 fantasy, je suis donc bien chaud !

...Ce qui confirme une fois de plus à quel point nos goûts sont aux antipodes! lol
J'avais honte en sortant de la salle en 1988, et beaucoup de peine pour Lucas d'avoir produit cette chose toute moche mise en scène avec les pieds et qui pioche dans les contes et légendes les plus connues en parodiant son propre univers. J'ai bien plus de respect pour le téléfilm Ewoks: Battle for Endor qui lorgne du côté de la fantasy et les sous-Conan bis italiens. Mais bon le Lucas de 1987 à 1990 est un peu à côté de la plaque. En deux ans il aura produit les deux pires productions Lucasfilm ever: Willow et Indy 3!

Dernière modification par dvmy (14-09-2022 09:11:39)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#7 14-09-2022 09:33:08

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

C'est extraordinaire Willow. Si sur le fond le film est en apparence assez basique, en fait son woldbuilding relativement rudimentaire (que la série aura l'occasion de considérablement appronfondir) permet de capturer le sens de la quête avec une force incroyable. Et je suis constamment impressionné de la facilité avec laquelle Ron Howard et George Lucas arrivent à constamment relancer l'intrigue, sans que ce soit jamais artificiel. Ça enchaîne les péripéties avec un naturel, un enchaînement organique bluffant.

C'est la différence avec un Legend (que j'aime beaucoup) qui n'arrive pas vraiment à capturer "l'appel de l'aventure". C'est un défilement de scénettes, de tableaux (tous plus magnifiques les uns que les autres) que peint Ridley, mais ce n'est pas une grande aventure qui a dû souffle. Même si ça reste un voyage merveilleux.

Willow c'est aussi et j'insiste là-dessus, lors de son climax, l'un des meilleurs set-up/pay-off de l'histoire du cinéma (oui, oui) à travers le passif de Willow comme prestidigitateur amateur.

Puis, c'est le film le plus drôle jamais produit par Lucas !

Et visuellement il est merveilleux ce film. Ce mélange entre un univers de High fantasy à la Tolkien et de sword and sorcery à la Robert E. Howard, (sans parler des références Lucasienne) mais punaise c'est un délice se tous les instants. Y a des trucs qui ont un peu vieilli (les espèces de Wargs en particulier) mais ça reste de toute beauté, tellement inspiré.

Dernière modification par scorpius (14-09-2022 11:17:24)

Hors ligne

#8 14-09-2022 21:18:31

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

Que du vu et du revu bien mieux ailleurs dans ce film assez cheap en réalité, sorte de pot-pourri des contes les plus connus avec des ersatz de Solo, Vader, L'Empereur, Yoda, C-3PO et R2D2. Pour déceler dans ce joyeux fatras un peu de Tolkien et de Robert E. Howard il faut vraiment chercher très loin. La fantasy pour gosses de Willow se résume à deux ou trois tours de magie, un "dragon?" bicéphale hideux et c'est à peu près tout. Mais j'ai bon espoir que la série remonte un peu le niveau de ce film médiéval très terne et pauvre visuellement avec un minimum de vraie Fantasy.

Dernière modification par dvmy (14-09-2022 23:37:59)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#9 15-09-2022 09:30:42

Prelogic
Legaliste

Re : Willow

Moi j’aime bien Willow, je trouve que c’est encore l’une des meilleures idées de production de Lucasfilm après SW et Indiana Jones. Et puis, la BO de James Horner est assez mémorable. On parle d’un film pour enfants, qui essaye d’adapter l’univers du SDA pour un public jeune. Ce n’est pas non plus à tomber à la renverse, on est d’accord, mais ce n’est pas un truc honteux non plus – comme Howard the Duck qui a très rapidement mal vieilli.

Par contre, je n’aime vraiment pas l’idée que Disney cherche à ressusciter le concept. Le problème avec ces gens-là c’est que leur matériel promo est toujours très alléchant, mais le résultat s’avère très souvent oubliable/lamentable.

Dernière modification par Prelogic (15-09-2022 09:31:27)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#10 15-09-2022 09:48:00

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

Prelogic a écrit :

Moi j’aime bien Willow, je trouve que c’est encore l’une des meilleures idées de production de Lucasfilm après SW et Indiana Jones. Et puis, la BO de James Horner est assez mémorable. On parle d’un film pour enfants, qui essaye d’adapter l’univers du SDA pour un public jeune. Ce n’est pas non plus à tomber à la renverse, on est d’accord, mais ce n’est pas un truc honteux non plus – comme Howard the Duck qui a très rapidement mal vieilli.

Par contre, je n’aime vraiment pas l’idée que Disney cherche à ressusciter le concept. Le problème avec ces gens-là c’est que leur matériel promo est toujours très alléchant, mais le résultat s’avère très souvent oubliable/lamentable.

Perso je n'ai jamais aimé le travail de James Horner, excellent copiste certes, et qui s'auto-plagiait régulièrement de B.O en B.O.
Enfantin c'est bien le mot. En 1988 j'avais 14 ans et quand j'ai vu que ce truc pas original du tout était destiné aux enfants de 8 ans j'avais l'impression de m'être fait avoir. Aucun souffle épique, aucune magie et que du réchauffé. Mais au-delà de cet esprit léger et des archétypes déjà vus mille fois c'est surtout visuellement que ce film a été une vraie claque... dans le mauvais sens du terme. Bon sang que c'est laid, mal rythmé et mal fagoté. La photo est triste, les décors sont à pleurer, et la direction artistique dans son ensemble est terne et sans folie. Je n'insiste même pas sur la mise en scène médiocre de Ron Howard tant tout est d'un académisme sidérant.

Dernière modification par dvmy (15-09-2022 12:10:26)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#11 15-09-2022 10:10:08

Prelogic
Legaliste

Re : Willow

Je ne vois pas les choses de la même manière que toi concernant Horner : oui, certes, il réutilise d’un film à l’autre certains motifs ou arrangements instrumentaux en toile de fond (les cuivres de Aliens à Zorro par exemple censés évoquer l’impérialisme US déchu), mais je pense que cette démarche est avant tout une signature. John Williams, que tout le monde adule, procède exactement de la même manière et de façon beaucoup plus équivoque – qui lui a jamais fait le reproche d’avoir littéralement repompé le thème de King’s Row de Korngold pour son thème de SW ? Quant au reste, il applique à chaque film la même méthode : un thème principal, un sous-thème principal (le thème de marion, le thème de Lois Lane, le thème d’Edwig dans Harry Potter, etc…).

Personnellement, je classe Horner parmi les plus grands compositeurs en lien avec la pop culture à côté d’autres noms déjà connus : Silvestri, Elfman, Zimmer, Shore. J’adore son Dark Discovery, par exemple :

Flash required

Pour le reste, et bien écoute, peut être que c’est (surtout) une question de génération (*et peut-être aussi que tu as un problème avec Ron Howard) : j’avais la moitié de ton âge quand j’ai vu Willow à la fin des années 80, et j’avais beaucoup aimé. J’ai grandi avec ce film et d’autres films « merveilleux » tels que Dark Crystal et Labyrinthe. Si tu commences à vouloir analyser cette époque avec le recul des années, c’est sûr que tout ceci apparaît assez ridicule, fauché, laid et peu inspiré. Mais je trouve que même dans cette configuration des choses, les années 80/90 étaient autrement plus généreuses et audacieuses que la programmation actuelle des multiplexes.

Cette série qui s’apprête à sortir n’est d’ailleurs pas un hasard. Les mecs de chez Disney n’inventent rien, ils recyclent jusqu’aux fonds de tiroir de Lucasfilm parce qu’ils savent qu’il y a toute un génération qui a grandi avec Willow, et qui veut voir la suite. Ca fait des années qu’il en est question. Toute la question est de savoir ce que cette série va véritablement apporter à l’univers de Willow : si c’est juste un remake du film mal assumé qui essaye de broder des péripéties annexes autour du canevas du film, très peu pour moi. On voit ce que ca peut donner avec des films comme Top Gun Maverick.

Dernière modification par Prelogic (15-09-2022 10:28:20)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#12 15-09-2022 12:18:19

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

C'est surtout que j'attendais beaucoup mieux et plus de folie de la part d'une production Lucas. J'avais adoré Labyrinth et j'ai aussi apprécié Howard The Duck. Mais avec Willow je n'avais absolument rien à me mettre sous la dent. C'est vraiment un film paresseux à tous les niveaux

Horner... Sa BO de Krull est la même que Star Trek 2, celle de Titanic la même que celle de Braveheart, etc... Toujours les mêmes gimmicks et les mêmes effets répétés à l'infini. Chez Williams je ne vois que la BO de Superman qui est en-deçà des autres et peu inspirée. C'est une copie de Star Wars, et pas uniquement le thème principal.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#13 15-09-2022 12:26:24

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

dvmy a écrit :

La fantasy pour gosses de Willow se résume à deux ou trois tours de magie, un "dragon?" bicéphale hideux et c'est à peu près tout.

Et des fées, des lutins, des trolls, Gandalf au féminin, une île maudite à l'atmosphère incroyable, un château enchanté. Pour un film de fantasy de 2 heures, c'est déjà largement respectable. Surtout que la magie elle tourne surtout autours de la notion de transformation, qu'elle soit littérale, comme les multiples transformations de Gandalfette ou simplement symbolique. Madmartigan commence le film comme un criminel en cage et le finit comme roi consort, Willow le commence comme prestidigitateur amateur et le finit comme apprentis sorcier. Et que Willow soit un film pour enfants, c'est un fait, mais pour rester sur cette notion de transformation, Bavmorda qui transforme toute une armée en porcs, c'est le moment de fantasy le plus traumatisant de mon enfance.

Il est incroyable ce passage.

Et si Lucas joue avec certains motifs de Star Wars, surtout visuels comme pour le général Khael, dont le seul et unique rapport avec Vader c'est la stature imposante et le masque qui ressemble à un crane. Sur le fond Madmartigan par exemple lui permet d'approfondir certaines idées. Si superficiellement il est un Han Solo médiéval et si son arc héroïque est un reflet de celui de Solo, il y a quand même énormément de nuances.

Madmartigan est traité très différemment de Solo. C'est un personnage beaucoup plus fievreux, sensuel et iconoclaste. Le sous-texte BSDM de sa relation avec Sorsha est pas du tout pour les gosses. Et cette relation faite de dominance et de domination permet à Lucas de prolonger ce qu'il avait pu faire avec Indy ou même Han dans ROTJ sur le détournement de la virilité du héros d'action. Tout comme Indy à plein de moments iconiques très viriles qui sont en permanence remis en cause par une vraie fragilité et tout comme Han est beaucoup plus soumis à Leia dans ROTJ, la virilité en apparence très présente de Madmartigan est très souvent détournée.

On le verra ainsi se déguiser en femme, avoir une attitude presque maternelle avec Elora (ou plutot il y a une dynamique de couple avec Willow, ou Madmartigan est le père un peu cool, en apparence détaché mais qui fond à la vue de son enfant et Willow la mère inquiète et plus strict mdr ) et évidemment le film joue avec avec sa soumission à Sorsha. Soumission physique et emotionnelle.

Et Sorsha évidemment aura ses propres moments de soumissions à Madmartigan

Et pour finir sur Ron Howard. Rien que l'incroyable course poursuite en chariot qui se déroule sur 3 échelles différentes (celles de Madmartigan, celle de Willow, celle des Brownies) c'est un truc de ouf !

Alors oui, ça a probablement été conceptualisé en grande partie par Lucas, mais ça reste le film d'Howard et je vais pas le depouiller de son oeuvre, surtout que le cinéma ça reste un art collaboratif.

Dernière modification par scorpius (15-09-2022 13:33:34)

Hors ligne

#14 15-09-2022 14:52:09

Prelogic
Legaliste

Re : Willow

Les quelques moments « gênants » du film (Val Kilmer déguisé en femme, Val Kilmer et sa drague lourde, Val Kilmer et ses provocations à base de « peck peck peck ») sont d’abord là pour faire rire les gosses des années 80. Je ne crois pas que ce soit particulièrement utile d'y voir autre chose, même si l'analyse peut être intéressante. Au début du film, le personnage de Val Kilmer est un enfant immature et sans responsabilité, qui finit par devenir adulte, point. Il est le personnage complice du public. En ce sens oui, il y a certainement des similitudes à trouver entre son personnage et celui de Han Solo. Il faut aussi rappeler que le film a été le premier à utiliser la technique du « morphing » qui présageait déjà l’utilisation du numérique. C'est à signaler.

Mais ce n’est pas un grand film hein... Un film culte pour toute une génération, oui certainement. Parce que c’est d’abord une bizarrerie un peu cheap et attachante. Un peu comme Tron ou Dark Crystal.

Dernière modification par Prelogic (15-09-2022 15:03:59)


*Les meilleurs ne croient plus à rien, les pires se gonflent de l'ardeur des passions mauvaises - WB Yeats
tumblr_oespwkTTIV1uurkb7o3_250.gif

Hors ligne

#15 15-09-2022 15:12:41

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

Willow et Dark Crystal sont de vrais grands films en ce qui me concerne donc bon...

Hors ligne

#16 30-10-2022 18:36:19

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

58d135835a1c592c9899c56eddaedc094ff1bee5.pnj

Hors ligne

#17 30-10-2022 18:58:23

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

Flash required

Musique parfaitement adéquate et dans le ton damn

Hors ligne

#18 31-10-2022 02:16:52

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

Belle affiche à l'ancienne par contre. J'apprécie.


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

#19 Hier 19:45:14

scorpius
Nowhere Man

Re : Willow

Vu les 2 premiers épisodes et c'est quand même pas pas la folie.

Il y a un certain charme, c'est parfois mignon, fauché (l'attaque du château dans le premier épisode avec ses 3 gardes et son brouillard pour cacher la misère ça fait un peu de peine quand même ) mais avec certains designs sympas ici ou là

Le casting est quand même pas fameux, ça joue très mal dans l'ensemble, la comparaison avec Rings of Power et House of the Dragon fait quand même très mal dans ce domaine. Même Davis paraît avoir un peu de mal à se glisser à nouveau dans la peau de Willow (pas forcément étonnant il était ado la dernière fois).

Les personnages sont quand même relativement attachants, ce sont des archétypes déjà vu mille fois dans n'importe quel bouquin de fantasy, mais bon au moins c'est efficace. Même si le twist autours d'Elora on le voit venir de tellement loin...

J'ai pas détesté mais y a quand même beaucoup trop de fautes de goûts et juste un manque mais tellement flagrant à la fois d'ambition mais aussi tout simplement de talent. Kasdan il est gentil, je suis sûr qu'il est très sincère dans son amour pour Willow mais il est un auteur médiocre, un exemple flagrant de nepotisme

Bon ça va peut être s'améliorer cela dit, mais y a dû chemin quand même...

Dernière modification par scorpius (Hier 19:45:42)

Hors ligne

#20 Hier 21:59:39

dvmy
Fabulon c'est Fabuleux !

Re : Willow

lol
Quelle blague ce premier épisode. Mal filmé, mal écrit, mal joué, personnages pourris, dialogues de remplissage, de la brume cache-misère, tout est prévisible, et bien entendu du wokisme, des lesbiennes et des répliques anachroniques. J'ai bien rigolé comme devant un bon nanar, et ce premier épisode a le mérite de me faire réévaluer The Rings Of Power... Et le film de 1988. C'etait ridicule du début à la fin, le top du top étant cette chute de 40 m avec des chevaux dans une flotte de 30cm. Épisode 2 demain soir.

Dernière modification par dvmy (Hier 22:07:29)


La logique est dans le pré. La haine aussi. Mais sûrement pas l'amour.

Hors ligne

Pied de page des forums