ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 19-08-2011 18:22:42

I'm dead, Jim!
membre

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Warp 9 a écrit :

Un film n'attend pas 20 ans pour barber et piquer les yeux. Personne va me mettre en doute là dessus.

Ça... Je remet pas en question, c'est évident. Pour ce qui est de mes horizons, je veux juste dire que la SF ne m'a jamais trop attiré, c'est pas pour ça que je dénigre ou que je refuse d'y jeter un œil, bien au contraire. Comme les Inconnus, je suis très pour éclectisme... wink

Dernière modification par I'm dead, Jim! (19-08-2011 18:23:18)


Fascinant!

Hors ligne

#52 24-08-2011 16:03:32

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Djeewhy a écrit :
Buckaroo a écrit :

Quand à la clique d' Abrams, ils n'ont pas besoin de prendre de la graine.. Leur Star Trek est un succès publique et critique.. Et la majorité des fans ont adhérer..  wink

Ah? Tu sais quoi?  Dans mon village d'irréductibles gaulois (120 habitants), j'ai trouvé un fondu de Star Trek cet après midi, mais un vrai, un collectionneur impulsif, un useur de dvd, un escagasseur de couvertures du Fleuve Noir, un empileur d'objets en tous genres, un mec qui sera entérré dans son uniforme de Starfleet. Eh ben, sur deux fans locaux, deux n'ont pas aimé.

Etrange, moi aussi vivant chez "les gaulois" ,   il m'arrive de tomber parfois sur des fans de Star Trek, de trouver  cet écho différent par rapport à nos "amis amerloques".. Je le retrouve aussi bien sur le net que dans la vraie vie.. Je parlais à un vendeur & il me racontait qu'il adorait Star Trek ( jusqu'ici tout va bien ) et que sa série favorite était Voyager ( gné?!!!???  ) & que son personnage favori était l'indien tatoué au visage ( Chakotay  le gentil fantôme ?!!?? as t_il entendu parler de Spock? De Riker?? ) .. & là, pour ne pas casser l'ambiance, je me suis senti obligé de sourire et d'hocher la tête : " Ah oui Voyager.. Ouais c'est bien " ...  Je me suis senti en complet décalage avec lui , comme je me sens en décalage avec vous..  Ici en France , on peut prétendre sans sourciller que Voyager est dans l'esprit de TOS (??!!), que TMP est le plus grand film ST  & STII surestimé (?!!), Qu'on loue le côté cool de ST First Contact, tout en conspuant celui de ST2009,  ect... hmm

Je me pose cette question..Etes vous en décalage avec la "réalité américaine " de Star Trek ? Ou Existe t'il en faites une" réalité française" de Star Trek ?

( je crois que je vais encore m'en prendre plein la gueule wink lol

Allez y!  Je suis, prêt ! Frappez !


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#53 24-08-2011 18:08:16

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Etrange, moi aussi vivant chez "les gaulois" ,   il m'arrive de tomber parfois sur des fans de Star Trek, de trouver  cet écho différent par rapport à nos "amis amerloques"
(...)
Je me pose cette question..Etes vous en décalage avec la "réalité américaine " de Star Trek ? Ou Existe t'il en faites une" réalité française" de Star Trek ?

Et toi, tu es dans l'illusion. Tu crois être à la page parce que tu es perpétuellement rivé aux gros sites & forums trekkiens américains… roll
Mais comme je l'évoquais ici, il y a un gouffre entre les "amis amerloques" du cybermonde virtuel et les "amis amerloques" du monde réel.
Dans la majorité des cas, la relation à Star Trek est quelque chose d'intime, qui fleurit dans la sphère privée. Et il n'y a que peu de trekkers qui portent leur trekkisme sur la place publique et sont disposés à consacrer une part significative de leur vie à débattre avec des homologues qu'ils ne connaissent pas et qu'ils ne rencontreront probablement jamais. Aux USA comme en France.

Buckaroo a écrit :

Je le retrouve aussi bien sur le net que dans la vraie vie.. Je parlais à un vendeur & il me racontait qu'il adorait Star Trek ( jusqu'ici tout va bien ) et que sa série favorite était Voyager ( gné?!!!???  ) & que son personnage favori était l'indien tatoué au visage ( Chakotay  le gentil fantôme ?!!?? as t_il entendu parler de Spock? De Riker?? ) .. & là, pour ne pas casser l'ambiance, je me suis senti obligé de sourire et d'hocher la tête : " Ah oui Voyager.. Ouais c'est bien " ...  Je me suis senti en complet décalage avec lui , comme je me sens en décalage avec vous..

Considères-tu par hasard que l'opinion de ce vendeur serait moins recevable que la tienne ? wink

Il existe en fait autant de bonnes raisons d'aduler ST VOY qu'il y en a de vénérer ST TOS ou ST DS9...
Deux de mes proches amis "de la vraie vie" préfèrent ST VOY à toutes les autres séries Trek, et pourtant ils ne sont pas Français, et ils connaissent le Trekverse aussi bien que toi, Buck !
D'autres amis ou relations préfèrent ST ENT (#1 en popularité autour de moi), ST TNG (#2), ST DS9 (#3), et parfois ST TOS (#4 ex aequo avec ST VOY).
Mais je ne me sens en décalage avec aucun d'eux ! p

Car la vraie force de Star Trek, c'est d'être un univers tellement vaste et diversifié qu'il y en a finalement pour tous les goûts !
Et ceux qui aiment d'avantage ST TOS, ST TNG, ou ST DS9 n'ont pas davantage "raison", ni ne sont davantage "crédibles" que ceux qui préfèrent ST VOY ou ST ENT.

Buckaroo a écrit :

Ici en France , on peut prétendre sans sourciller que Voyager est dans l'esprit de TOS (??!!), que TMP est le plus grand film ST  & STII surestimé (?!!), Qu'on loue le côté cool de ST First Contact, tout en conspuant celui de ST2009,  ect... hmm

Si tu accordes un minimum de crédit aux posts de ce forum (et pas qu'aux tiens wink), tu devrais savoir qu'il y a des raisons à tout cela, et ces raisons-là sont aussi fondées, légitimes, et défendables (défendues d'ailleurs) aux USA qu'en France.
Par-delà la subjectivité usuelle, l'appréciation portée sur une œuvre est toujours fonction de la hiérarchie de priorités (et donc d'attentes) de chacun.

Si comme toi, j'étais en adoration devant Super-Kirk-roi-de-l'univers & ses sidekicks, et que j'estimais qu'un demi-siècle de Star Trek gravite autour d'eux seuls, il est probable que ST 2009 m'agréerait.

Mais ce que je kiffe moi, c'est l'univers Star Trek en tant que tout - cohérent et indissociable. Parce que c'est une caractéristique incomparablement plus rare et originale que les (super-)héros produits en batterie par les comics, et rebootés sans fin par le cinoche.
Il est donc parfaitement naturel que la froideur impersonnelle de ST TMP me fascine et que la nativité vulcaine de ST First Contact m'émerveille.
Et il est tout aussi naturel que les gimmicks resucés de ST 2009 me soûlent et que le génocide de Vulcain m'écœure.


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#54 25-08-2011 14:47:26

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Tiens vivre son Trekisme caché, ça encore c'est un truc typiquement français, donc en décalage avec les américains, ou ce trekisme n'est pas une tare, mais  un " badge d'honneur"  fièrement porté.

Bon, tout est dans l'oeil de l'admirateur finalement , mais il existe tout de même un centre qui réunit les différentes visions comme un papillon attiré par la flamme.. Nous aimons tous Star Trek pour des raisons différentes, mais il existe bien un truc ou tout les avis convergent et définissent l'aura de Star Trek.

La Série Originale est l'intouchable, le culte de STII, le phénomène de TNG, le culte naissant autour de  ST  First Contact ect... J'ai l'impression qu'en France, il existe un décalage ( je parle peut être des gens de notre génération) , du fait même que nous ayons découvert Star Trek tout en décalage justement  & surtout n'importe comment.

J'ai adoré Voyager à un moment donné, parce que c'était tout simplement "nouveau" et le seul Star Trek diffusé en France, avant de remettre tout Star Trek dans l'ordre, de rattraper mon retard et de  me rendre compte que ce n'est pas à Enterprise que j'aurai dut craquer/ saturer / m'ennuyer, mais bien avant avec Voyager.. Que ma haine totalement incontrolée aurait dut exploser bien avant avec le consensus mou de Voyager, la nounou borg , la brady bunch  family dans l'espace.. A ce niveau là, Enterprise malgré des débuts maladroits & labourieux était une véritable bouffée d'oxygène et amorcait quelque part la remise à zéro ( nécessaire) de la franchise.

Pour moi, Enterprise est un peu devenu l'antichambre de ST2009.. et c'est là que je ressent ce "fameux décalage francophone ".. Votre rejet virulent de ST2009 me rapelle le mien envers Enterprise jadis.. les gimmicks resucés de ST 2009 te soûlent comme me soûlaient ceux d'Enterprise ( rappelle toi, le coup du Tribble ) , le génocide Vulcain t'écoeurait comme moi les 7 millions de mort en Floride.. Je traîtais même d' Archer de couillon irresponsable comme vous le faîtes avec le Kirk / Pine.
Je me demande donc si ST2009 n'est pas votre point de rupture à vous, parce que ce n'est pas un mauvais film ( certes maladroits par endroits), donc pas un mauvais Star Trek, comme finalement ne l'est pas Enterprise.. Ou peut être vu que vous considérez Sucker Punch ou le dernier Conan comme des réussites, nous n'avons pas la même conception de ce que doit être un bon film... p


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#55 26-08-2011 12:40:11

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

L'antithèse de ST2009, c'est à mon avis Star Trek Nemesis :

"ST Nemesis ça parle de la séparation d'une famille, ST2009 de l'unification d'une famille.
ST Nemesis ça parle d'un sacrifice absurde & évitable, ST2009 parle d'empêcher un sacrifice absurde et évitable.
ST Nemesis ça parle de la triste fin d'une époque, ST2009 du début d'une époque ect..."

Enterprise est l'anti chambre de ST2009 :

C'est une remise à zéro caché de la franchise , c'est le début d'une époque ou tout est nouveau ( mais familier )  , c'est le retour au trio de personnage leader, à la cohésion simpliste de l'équipage originale.
Archer, c'est Kirk. T'pol c'est Spock, Trip un mélange de Scotty & de Bones,  Hoshi c'est Uhura ect.. C'est aussi l'excuse de l'intrusion temporelle ( la Guerre froide temporelle pour ENT. Nero pour ST2009 ) pour avoir les coudées plus franches ..C'est plus axé sur le cocktail aventure/cool/ humour dont etait friand la série Originale.. C'est aussi de gros clins d'oeil à TOS ( particulièrement la saison 4 )..

Regardez même Archer, me foutait en rogne pour les mêmes raisons que le Kirk Pine vous fout en rogne : Je le prenais pour un imbécile irresponsable qui ne méritait pas sa place dans cette institution sacrée qu'est Starfleet & commander un vaisseau portant le nom d' Enterprise.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#56 26-08-2011 13:01:30

hm13
BorgCube Alpha

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

L'antithèse de ST2009, c'est à mon avis Star Trek Nemesis :

"ST Nemesis ça parle de la séparation d'une famille, ST2009 de l'unification d'une famille.
ST Nemesis ça parle d'un sacrifice absurde & évitable, ST2009 parle d'empêcher un sacrifice absurde et évitable.
ST Nemesis ça parle de la triste fin d'une époque, ST2009 du début d'une époque ect..."

bizarre...bizarre... pourquoi ai-je u l'impression du contraire ?
tiens, si tu veux jouer aux antithèses, en voilà une autre :
on peut reprocher à Nemesis d'avoir été un peu bâclé, pas d'avoir au moins au départ un sujet : une réflexion sur notre passé et notre façon d'envisager l'avenir...

Buckaroo a écrit :

Enterprise est l'anti chambre de ST2009 :

C'est une remise à zéro caché de la franchise , c'est le début d'une époque ou tout est nouveau ( mais familier )  , c'est le retour au trio de personnage leader, à la cohésion simpliste de l'équipage originale.
Archer, c'est Kirk. T'pol c'est Spock, Trip un mélange de Scotty & de Bones,  Hoshi c'est Uhura ect.. C'est aussi l'excuse de l'intrusion temporelle ( la Guerre froide temporelle pour ENT. Nero pour ST2009 ) pour avoir les coudées plus franches ..C'est plus axé sur le cocktail aventure/cool/ humour dont etait friand la série Originale.. C'est aussi de gros clins d'oeil à TOS ( particulièrement la saison 4 )..

Regardez même Archer, me foutait en rogne pour les mêmes raisons que le Kirk Pine vous fout en rogne : Je le prenais pour un imbécile irresponsable qui ne méritait pas sa place dans cette institution sacrée qu'est Starfleet & commander un vaisseau portant le nom d' Enterprise.

Archer est un naïf, dans le meilleur sens du terme, avec suffisamment de lucidité pour aller de l'avant à la découverte de là où nul autre n'est jamais allé sans se laisser avoir ! il a au moins le mérite d'avoir son étude militaire jusqu'au bout et d'être monté dans la hiérarchie par son travail, et c'est pour ça qu'il a la confiance de ses supérieurs et d'avoir été choisi par eux pour être le premier explorateur de Starfleet !


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#57 27-08-2011 14:00:48

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Djeewhy a écrit :
Buckaroo a écrit :

ST Nemesis ça parle d'un sacrifice absurde & évitable, ST2009 parle d'empêcher un sacrifice absurde et évitable.

Tu fais référence à Vulcain là? Ah non, pardon. Oui Spock sacrifie tout au duo Kirk -Spock de cet univers qu'il ne connait même pas, puisque ce n'est pas le sien. Oui, il sacrifie tout sur un pari, dont il ne connait ni la donne ni les aboutissants.

Spock sacrifie tout pour réparer une connerie , en voulant sauver son univers par inadvertance il en a mis un autre en danger. C'est le Spock responsable que j'ai toujours connut.. C'est le thème de ce film : Prendre ses responsabilités, faire la chose juste, agir au lieu de rester passif.  Je ne comprend pas trop tes griefs envers Spock Prime.. Je te rapelle que la dernière fois ou nous l'avons vu dans Star Trek , il abandonnait ses fonctions d'ambassadeur ( et je dis bien fonction, pas rôle ) pour rester sur Romulus et oeuvré clandestinement à l'unification.. Pourquoi le fait qu'il reste dans un univers alternatif  et l'aide à se reconstruire te gêne t'il ?

Nemesis me parle de la fin d'une époque, oui et d'un renouveau possible

Un renouveau possible pour le 24 ème siècle et Star Trek ??!!?? Bon sang la famille de TNG est séparée , la porsche E est en space dock, même si on suggére que Data va revivre , ça sera avec le cerveau d'un forrest gump ?..On va ou ?  Vers plus d'impérialisme & de noirceur ( plus de famille à bord , mais des toys soldiers ) .. Picard n'est plus un explorateur , mais un général romain de l'espace  ect.. 

Pour moi Enterprise  raconte effectivement le début de ce dont Nemesis me raconte la fin.

Donc pas étonnant qu'on retrouve ce sentiment de séparation amère dans These Are The Voyages et Nemesis, ce sentiment qu'on démonte le chapiteau, qu'on ferme le programme..

Non vraiment pour moi Enterprise annonce la remise à zéro de la franchise, et tendait vers le Star Trek d' Abrams.. TOS se finit avec the Undiscovered Country en souhaitant bonne chance à la nouvelle génération. TNG en l'occurence, qui se finit par All Good Things.. Generations est une anomalie temporelle , First Contact un baroud d'honneur , Insurrection un brin de nostalgie et Nemesis, la triste fin d'une fête.. Le 24 ème siècle commence par TNG & se finit avec DS9  & What You Leave Behind. Nous avons fait le tour de cette époque de ses lumières à ses ténèbres.. Voyager ne sert à rien, n'apporte pas de l'eau au moulin , ou du dilithium à Star Trek, il n'aurait jamais fallut qu'il rentre à la maison ( là au moins, Voyager aurait été en accord avec son sens premier ).

Star Trek 2009 s'affranchit justement de cette héritage pour en créer un second.. Là encore, je te renvoie à These Are The Voyages, lorsque Archer léve un TOS (toast ! lol )  à la nouvelle génération.. Personnellement , je pense qu'on lève  d'abord notre verre pour saluer TNG et  les 18 années de l'ére Berman , puis  qu'on souhaite bonne chance au futur de la franchise  ( en l'occurence , celui d' Abrams ) .. Après me vient à l'idée qu'il salue TOS, mais là encore.. La prochaine génération pour Archer , ce n'est pas Kirk et Spock.. C'est Christopher Pike, mieux Robert April qui ne sont pas le noyau de TOS.

Je rapelle que le titre de ce sujet, c'est ton Star Trek à toi, c'est quoi? ... Je partage  juste ma vision de Star Trek. wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#58 27-08-2011 14:49:09

mbuna
I don't know you

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Je me pose cette question..Etes vous en décalage avec la "réalité américaine " de Star Trek ? Ou Existe t'il en faites une" réalité française" de Star Trek ?

Tu as toujours besoin de mettre les gens dans des cases... il y'a la case des américains, et la case des français.Moi perso je n'ai jamais connu quelqu'un qui avait exactement les mêmes goûts que moi sur la franchise, ni ici ni ailleurs. Il y'a toujours au moins sur 1 série qui marque la différence.

Mais tiens, en m'interrogeant sur mes goûts, finalement je me trouve vachement dans un espèce de "ventre mou", assez logique vis à vis d' l'histoire et des succès de la franchise.

- je n'apprécie pas trop les films, et il n'y a aucun film ST qui ait fait un succès faramineux. D'ailleurs le lieux commun c'est que ST tient sa vraie valeur dans les séries, ce qu'en tant que représentant du "ventre mou" je suis en accord.

- j'adore TOS, comme beaucoup de fans, c'est la première série, et la seule véritablement culte. Ses spin off, même TNG sont moins connues chez le grand public. Là encore je suis un bon représentant du ventre mou.
- J'aime TNG, VOY et l'essentiel de DS9, ce qui représente une grosse partie de la franchise, et donc en fait assez je pense pour m'autoproclamer fan de ST.
- Je n'aime pas la fin de DS9, ou plutôt le destin de Sisko, ce qui est finalement assez logique puisque s'écartant de l'esprit 1er de ST vis à vis du traitement des mythes.
- je n'apprécie pas ENT, et j'observe simplement que c'est la seule série qui a été arrêtée en cours de chemin. Sans parler du fond, Si elle avait fait un carton, cela n'aurait probablement pas été le cas. Donc mon courant "anti-ENT" est probablement partagé par une frange non négligeable de fans.
- Je n'aime pas ST2009, et cela me parait encore assez logique. Abrams donne une nouvelle vision totalement différente. A partir de là, on repart tous de zero, chacun devant ce nouveau départ, décidant de prendre le train ou rester à quai...

Bref, ayant fait le tour, je ne vois pas en quoi j'aurais une vision française du truc, ou que je serais représentatif par exemple des autres personnes qui fréquentent ce forum ou d'autres francophones...

C'est quoi cette lubie de toujours vouloir mettre tout dans des cases ?

Hors ligne

#59 27-08-2011 22:17:30

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Tiens vivre son Trekisme caché, ça encore c'est un truc typiquement français, donc en décalage avec les américains, ou ce trekisme n'est pas une tare, mais  un " badge d'honneur"  fièrement porté.

Ne mélange pas tout. Vivre son trekkisme comme une maladie honteuse et ne pas perdre de temps sur le web sont deux phénomènes totalement distincts. Le premier cas concerne probablement davantage les Français que les Américains, mais le second cas concerne toutes les nationalités à part égale.

Buckaroo a écrit :

Bon, tout est dans l'oeil de l'admirateur finalement , mais il existe tout de même un centre qui réunit les différentes visions comme un papillon attiré par la flamme.. Nous aimons tous Star Trek pour des raisons différentes, mais il existe bien un truc ou tout les avis convergent et définissent l'aura de Star Trek.

La Série Originale est l'intouchable, le culte de STII, le phénomène de TNG, le culte naissant autour de  ST  First Contact ect...

Non, il s'agit seulement là de tes sacralités à toi !
Il est tout à fait possible d'être trekker SANS raffoler de ST TOS, ST II TWOK, ST TNG, ou ST FC ! Chacun est libre de faire son marché et de consommer à la carte, car le Trekverse est bien assez vaste.

Buckaroo a écrit :

J'ai l'impression qu'en France, il existe un décalage ( je parle peut être des gens de notre génération) , du fait même que nous ayons découvert Star Trek tout en décalage justement  & surtout n'importe comment.

S'il existe un "décalage" français, il ne concerne plus les trekkers... qui ont eu toutes les latitudes (TV/DVD/BRD) pour découvrir et explorer Star Trek de fond en comble depuis plus de dix ans !
L'éventuel "décalage" français ne subsiste que chez les non-trekkers, trop souvent encore englués dans l'idée reçue d'une série kitsch et fauchée, car diffusée la première fois en France avec quinze ans de retard et n'importe comment.

Buckaroo a écrit :

Que ma haine totalement incontrolée aurait dut exploser bien avant avec le consensus mou de Voyager, la nounou borg , la brady bunch  family dans l'espace.

Libre à toi de cultiver les "haines incontrôlées" et de nourrir ton trekkisme de perpétuels boucs émissaires. lol
Mais les charmants qualificatifs dont tu affubles désormais ST VOY n'ont strictement rien d'objectifs. Dans la même veine, je peux par exemple qualifier ST DS9 de "La croisière s'amuse dans l'espace" et ST ENT de "Les Pieds Nickelés dans l'espace". big_smile
Tout est en effet dans l'œil de l'admirateur.

Buckaroo a écrit :

A ce niveau là, Enterprise malgré des débuts maladroits & labourieux ét-ait une véritable bouffée d'oxygène et amorcait quelque part la remise à zéro ( nécessaire) de la franchise.

ST ENT est en effet une bouffée d'oxygène, mais dans le sens où elle répondait à la lassitude de Rick Berman envers le 24ème siècle trekkien et ses mécanismes. L'objectif de Berman était de revenir à une exploration spatiale plus simple (mais non simpliste) et plus juvénile (mais non infantile). Mission entièrement réussie, surtout dans les deux premières saisons de ST ENT (ni laborieuses, ni maladroites).
Pour autant, ST ENT n'exprimait en rien une volonté de remise à zéro ! La remise à zéro, c'est la vocation des reboots et des remakes, non des prequels.
Le prequels, eux, possèdent la vocation exactement inverse : révéler les fondations de l'édifice, afin de le consolider en profondeur.

Djeewhy l'a rappelé avec raison, et cela fait plus de deux ans que je le serine ici et ailleurs : un prequel est la plus totale antithèse d'un reboot ! Le premier assume, le second se dérobe. On peut difficilement faire plus antinomique.

Buckaroo a écrit :

Pour moi, Enterprise est un peu devenu l'antichambre de ST2009.. et c'est là que je ressent ce "fameux décalage francophone ".. Votre rejet virulent de ST2009 me rapelle le mien envers Enterprise jadis.. les gimmicks resucés de ST 2009 te soûlent comme me soûlaient ceux d'Enterprise ( rappelle toi, le coup du Tribble ) , le génocide Vulcain t'écoeurait comme moi les 7 millions de mort en Floride.. Je traîtais même d' Archer de couillon irresponsable comme vous le faîtes avec le Kirk / Pine.
Je me demande donc si ST2009 n'est pas votre point de rupture à vous, parce que ce n'est pas un mauvais film ( certes maladroits par endroits), donc pas un mauvais Star Trek, comme finalement ne l'est pas Enterprise..

Tu t'es construit ce petit argumentaire pour trouver une excuse à ta haine irrationnelle passée envers Enterprise... en tentant de la normaliser à l'aune de la nôtre (pourtant très rationnelle) envers ST 2009 !
Mais il est finalement toujours possible de comparer une haine à une autre haine, car les mécanismes de la haine sont quasi-invariants. C'est donc un peu léger pour prétendre en déduire une quelconque parenté entre ST ENT et ST 2009. roll

ST 2009 n'est pas un mauvais film, techniquement parlant. Pour autant, cela n'implique en rien qu'il ne soit pas un mauvais Star Trek.
Car c'est du côté du scénario que le bât blesse vraiment : d'une bêtise affligeante comme tous les scripts que signent Orci et Kurtzman. Même un Spielberg ne pourrait transcender un scénario aussi primaire !

Et il y a une énorme différence entre les sept millions de morts terrriens de ST ENT et les six milliards de morts vulcains de ST 2009 : outre le rapport de 1 à 1 000, dans le premier cas c'est un génocide, dans le second c'est l'anéantissement de toute une civilisation (planète comprise) ! Et non des moindres, puisque symbolisant l'âme même du Star Trek roddenberrien.
Ça porte un nom : "chier sur l'héritage", aussi bien dans l'entendement francophone que dans l'entendement anglophone...

Mais bon, il est vrai que tu fais un drame lorsque Berman & Spiner tuent un personnage roddenberrien, Data (après avoir tout de même pris la précaution de laisser un backup en B-4)... tandis que tu applaudis bien fort lorsque AOK massacrent six milliards de personnages roddenberriens (et sans retour possible) ! roll

Buckaroo a écrit :

Ou peut être vu que vous considérez Sucker Punch ou le dernier Conan comme des réussites, nous n'avons pas la même conception de ce que doit être un bon film... p

En effet, nous n'avons pas, mais alors pas du tout la même conception de ce que doit être un bon film ! p
Chaque fois que tu viens glorifier ou dénigrer un film sur le forum, Buck, tu peux être quasi-certain que j'en pense exactement le contraire ! Le quasi-systématisme de ce schéma confine au (mauvais) gag. lol
Mais bon, j'évite de poster sur le cinoche dans ce forum, de crainte que cela engendre des débats avec toi encore plus inconciliables et interminables que sur Star Trek... wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#60 27-08-2011 22:23:34

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

L'antithèse de ST2009, c'est à mon avis Star Trek Nemesis :

"ST Nemesis ça parle de la séparation d'une famille, ST2009 de l'unification d'une famille.
ST Nemesis ça parle d'un sacrifice absurde & évitable, ST2009 parle d'empêcher un sacrifice absurde et évitable.
ST Nemesis ça parle de la triste fin d'une époque, ST2009 du début d'une époque ect..."

Bof, tous ces arguments-là sont réversibles à loisir. roll

Les "séparations" résultent généralement de nouvelles "unifications" : dans ST Nemesis, Troi et Riker se marient, la nouvelle famille de l'USS Titan se forme (pour plein de romans passionnants), B-4 est susceptible de succéder à Data...
Et les "unifications" résultent souvent de "séparations" : l'unification (bâclée et bidon) de ST 2009 se construit sur le génocide de la civilisation vulcaine. Cette "unification"-là pue tellement la charogne qu'elle vaut bien six milliards de séparations. mad

ST Nemesis, ça parle d'empêcher un sacrifice absurde & évitable : tout l'équipage de l'Enterprise E, voire toute la Terre... contre un seul androïde. Soit un sacré fair trade !
ST 2009, ça parle d'un sacrifice absurde & évitable : massacrer six milliards d'innocents juste pour que sept gus deviennent potes, alors que "Spock le vieux" possède les connaissances et les moyens d'effacer cette obscénité...

ST 2009, ça parle de la triste fin d'une époque : la mort du véritable univers Star Trek, la mort de la vision et de le création de Gene Roddenberry... remplacé par un changeling aux couleurs de Starship Troopers.
ST Nemesis parle du début d'une époque : un rapprochement inédit entre la Fédération et l'Empire romulien favorisé par un Spartacus mégalo, le nouveau vaisseau de Riker, une nouvelle ère pour Picard aux commandes du Big E...

Buckaroo a écrit :

Enterprise est l'anti chambre de ST2009 :

C'est une remise à zéro caché de la franchise , c'est le début d'une époque ou tout est nouveau ( mais familier )  , c'est le retour au trio de personnage leader, à la cohésion simpliste de l'équipage originale.
Archer, c'est Kirk. T'pol c'est Spock, Trip un mélange de Scotty & de Bones,  Hoshi c'est Uhura ect.. C'est aussi l'excuse de l'intrusion temporelle ( la Guerre froide temporelle pour ENT. Nero pour ST2009 ) pour avoir les coudées plus franches ..C'est plus axé sur le cocktail aventure/cool/ humour dont etait friand la série Originale.. C'est aussi de gros clins d'oeil à TOS ( particulièrement la saison 4 )..

Regardez même Archer, me foutait en rogne pour les mêmes raisons que le Kirk Pine vous fout en rogne : Je le prenais pour un imbécile irresponsable qui ne méritait pas sa place dans cette institution sacrée qu'est Starfleet & commander un vaisseau portant le nom d' Enterprise.

Décidément, faut-il que tu dénatures le concept de prequel pour oser le rapprocher ainsi de son parfait contraire, le reboot. roll

Non, Enterprise n'est pas l'antichambre de ST 2009 !

Enterprise ne fut pas du tout une tentative (même cachée) de remise à zéro de la franchise, mais l'exploration de sa genèse. Derrière les premiers pas (touchants et incertains) des Terriens dans l'espace lointain, ST ENT fut une chronique de l'immense complexité causale conduisant au Star Trek que nous connaissons et aimons. ST ENT était une coupe anatomique et un décryptage de l'univers Star Trek dans tout ce qu'il peut avoir d'unique et de paradoxal.

La remise à zéro n'est que du côté de ST 2009. Et cette remise à zéro a consisté à réduire le plus vaste univers de SF audiovisuelle à quelques super-héros triviaux, et dissoudre toutes ses spécificités dans le piètre mainstream fantasy/Star Wars/Marvel/DC/blockbusters.

ST ENT dépeint une époque où tout était nouveau, mais seulement pour les personnages, pas pour les trekkers.
ST 2009 dépeint un univers où tout est resucé, une espèce de caricature ultra-simpliste de l'univers originel, où la seule et unique "nouveauté" est l'holocauste du peuple extra-terrestre le plus emblématique de Star Trek.

Non, ST ENT n'est pas le retour au trio leader. La série prequelle s'est appuyée comme toutes celles de l'ère Berman sur un noyau de sept à neuf personnages.
Maintenant, si l'on tient absolument à rapprocher Archer de Kirk, T'Pol de Spock, Trip de Bones ou de Scotty, Hoshi d'Uhura... alors l'honnêteté intellectuelle oblige à en faire exactement de même avec chacune de autres séries Trek post-TOS :
- Picard c'est Kirk, Data c'est Spock, Riker c'est Bones, La Forge c'est Scotty...
- Sisko c'est Kirk, Kira c'est Bones, Odo ou Dax c'est Spock, O'Brien c'est Scotty...
- Janeway c'est Kirk, Tuvok ou 7Of9 c'est Spock, Chakotay ou l'EMH c'est Bones...
Enfin bon, tout ça relève juste de la classique "reductio ad TOSum", applicable à tout et à n'importe quoi. Très peu pour moi. sad

Alors, OK, je te concède que la Temporal Cold War est une astuce pour avoir les coudées plus franches envers la timeline et le canon.
Mais cette astuce posséde bien des vertus :
- s'inscrire dans la tradition temporelle de la franchise où, mine de rien, la timeline fut sans cesse potentiellement et discrètement altérée (et cette "tradition" remonte à ST TOS) ;
- maintenir une perpétuelle ambiguïté sur l'importance et même sur la réalité desdites altérations (notamment en ne touchant jamais directement aux événements du canon) ;
- respecter les fondements temporels de Star Trek, où toute altération peut théoriquement être corrigée.
Il n'est donc pas possible de rapprocher les propriétés éminemment trekkiennes de la Temporal Cold War avec l'altération grossière de Nero, sans mystère, sans ambiguïté, et non conforme aux mécanismes trekkiens.

Hormis pour la relation T'Pol/Tucker qui évolue vers une variante sexuée de la relation Spock/Kirk (et c'est ce qui en fait son audace), on ne peut pas dire que l'humour de ST ENT emprunte à celui de ST TOS. En fait, les deux séries possèdent leur humour propre.
La composante "aventure", on la retrouve finalement dans toutes les séries Trek, en tout particulièrement dans ST VOY.
Quant au côté "cool", c'est pour le moins subjectif. Est toujours considéré comme "cool" ce qui séduit le spectateur. Ainsi, celui qui préfère ST VOY trouvera cette série plus cool que les autres.
Et celui qui aimera à la fois ST TOS et ST ENT trouvera les deux séries "cool", mais différemment. Car Archer est "cool" à la façon de Chuck Yeager ou d'Indiana Jones, tandis que Kirk est "cool" à la façon d'Horatio Hornblower ou de James West. Deux "cool-attitude" très éloignées l'une de l'autre.

Pour mémoire, c'est bien le manque de proximité avec ST TOS que les trekkers les plus bruyants ont reproché à ST ENT : ils voulaient des fables comme dans ST TOS, ils voulaient le même humour que dans ST TOS, ils voulaient les mêmes interactions inter-personnages que dans ST TOS, ils voulaient un prequel dédié à ST TOS. Bref, ils voulaient que ST ENT soit du ST TOS déguisé !
Mais ils n'ont rien eu de tout ça ! Car ST ENT n'est pas ST TOS, et n'a jamais cherché à l'être ! ST ENT, c'est ST ENT et rien d'autre ! Et ST ENT explore une époque encore plus éloignée de ST TOS que ne l'est ST TNG.
Mais comme apparemment (apparemment car c'est juste ce que la Paramount et Buckaroo veulent nous faire croire) la majorité des trekkers avaient soif de ST TOS après 18 ans d'ère Berman, JJ Abrams leur a servi une grosse caricature de ST TOS. Et apparemment (toujours selon la Paramount et Buckaroo wink), les trekkers sont ravis, et ils en redemandent. big_smile

Si ST 2009 multiplie en effet les clins d'œil à ST TOS (car c'est bien tout ce dont ce film est capable), il est insultant de parler de clins d'œil à ST TOS dans le cas de la saison 4 de ST ENT ! Car cette saison est la seule et unique de toute la franchise à avoir eu le courage – et il fut grand – de s'attaquer frontalement à toutes les contradictions qui subsistaient entre les différentes époques trekkiennes : le double visage des Vulcains, la mauvaise datation des Guerres eugéniques, la relation équivoque avec les Orions, le changement d'apparence des Klingons, le rôle paradoxal des Guerres romuliennes dans la fondation de la Fédération…
Cette quatrième saison s'est donc plongée dans le mystère des coulisses de ST TOS comme nul auteur (pas même RDM, pas même les romanciers non canon…) ne l'avaient osé auparavant.
De ce fait, la quatrième saison de ST ENT est aux clins d'œil de ST 2009 ce que le Kal-toh et au Tic-tac-toe (comme l'aurait dit Tuvok). wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#61 27-08-2011 22:48:59

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Spock sacrifie tout pour réparer une connerie , en voulant sauver son univers par inadvertance il en a mis un autre en danger. C'est le Spock responsable que j'ai toujours connut..
C'est le thème de ce film : Prendre ses responsabilités, faire la chose juste, agir au lieu de rester passif.  Je ne comprend pas trop tes griefs envers Spock Prime.

C'est exactement le contraire ! Le thème réel et récurrent de ST 2009 : c'est l'irresponsabilité. Une irresponsabilité à tous les niveaux.
L'irresponsabilité d'un Spock-Nimoy qui ne cherche pas à un seul instant à effacer un crime sans nom qui n'aurait jamais dû exister (et dont il serait - selon ses propres aveux - responsable).
L'irresponsabilité d'un Spock-Nimoy prêt à risque le génocide de la Terre pour faire naître (bien artificiellement) l'amitié entre deux gus.
L'irresponsabilité de Starfleet Academy qui acorde une valeur cardinale à un simple jeu vidéo, le Kobayashi Maru, alors qu'une simulation ne pourra jamais évaluer la gestion du stress face au risque réel.
L'irresponsabilité d'un Pike qui nomme officier en second un cadet indiscipliné.
L'irresponsabilité d'un Spock-Quinto qui balance son second dans l'espace de la façon dont on tire une chasse.
L'irresponsabilité de Starfleet qui promeut un cadet directement capitaine de vaisseau, et en sus du vaisseau amiral de la flotte.

Une telle accumulation d'irresponsabilités est une insulte au véritable Star Trek, car celui-ci s'illustrait justement par un sens aigu des responsabilités - signe distinctif de l'humanité future prophétisée par Gene Roddenberry.

Buckaroo a écrit :

Je te rapelle que la dernière fois ou nous l'avons vu dans Star Trek , il abandonnait ses fonctions d'ambassadeur ( et je dis bien fonction, pas rôle ) pour rester sur Romulus et oeuvré clandestinement à l'unification.. Pourquoi le fait qu'il reste dans un univers alternatif  et l'aide à se reconstruire te gêne t'il ?

Parce que tout projet de réunification - symbolisant le combat de fin de vie de Spock - est ruiné à jamais si dans l'univers originel les Romuliens sont exterminés et si dans l'univers alternatif les Vulcains sont exterminés. roll
S'il existe bien un cas où le voyage dans le temps "correctif" se devait d'être utilisé, c'est pour Vulcain dans l'univers l'alternatif et pour Romulus dans l'univers originel.

Et please, ne nous sors pas ton argument-joker selon lequel il ne serait pas possible de corriger le passé sans automatiquement créer un nouvel univers alternatif. Car ce serait un pied de nez à toute la mécanique temporelle trekkienne, une négation de l'utilité même du voyage temporel.
Réalité parallèle ou non, nous sommes tout de même supposés être dans Star Trek, pas dans Doctor Who !

Buckaroo a écrit :

Un renouveau possible pour le 24 ème siècle et Star Trek ??!!?? Bon sang la famille de TNG est séparée , la porsche E est en space dock, même si on suggére que Data va revivre , ça sera avec le cerveau d'un forrest gump ?..On va ou ?  Vers plus d'impérialisme & de noirceur ( plus de famille à bord , mais des toys soldiers ) .. Picard n'est plus un explorateur , mais un général romain de l'espace  ect..

Apparement ton syndrome infantile de Super-Kirk-roi-de-l'univers semble contaminer également les personnages de ST TNG. lol

Pour info, l'Histoire ne s'arrête pas avec la réaffectation (ultra-réaliste) de l'équipage de l'Enterprise E dans d'autres unités de Starfleet, et l'univers de cesse pas d'exister avec la "mort" de Data... roll

S'il y a eu autant de séries Trek durant 40 ans, toutes situées à des époques différentes, mettant toutes en scènes des personnages très distincts, c'est bien parce que l'UNIVERS est ce qu'il y a de plus important dans Star Trek ! Un univers que les auteurs n'ont jamais cessé d'étendre et de complexifier... du moins jusqu'à l'arrivée d'AOK qui ont amorcé quant à eux un Big Crunch cosmique.

Mais toi, Buck, tu sembles penser que toutes les séries Trek ne sont que de sempiternelles déclinaisons de ST TOS, glorifiant des héros iconiques au sein d'un univers minuscule créé à leur seul usage.
En somme, selon toi, Star Trek serait un micro-univers aristocratique dédié à quelques VIP éternellement appelées à se croiser encore et encore, un micro-univers où toutes les planètes seraient à quelques minutes les unes des autres, un micro-univers où la vie d'un héros autoproclamé compterait bien plus que la mort de milliards d'anonymes...
Et tu crois vraiment que c'est ça Star Trek ? roll

A ta vision de Star Trek,  je rétorquerai par la réplique de Spock à McCoy : "You find it easier to understand the death of one than the death of a million. You speak about the objective hardness of the Vulcan heart, yet how little room there seems to be in yours."

Buckaroo a écrit :

Donc pas étonnant qu'on retrouve ce sentiment de séparation amère dans These Are The Voyages et Nemesis, ce sentiment qu'on démonte le chapiteau, qu'on ferme le programme..

Ce démontage de chapiteau s'applique seulement à ST ENT 04x22 These Are The Voyages. D'ailleurs cet ultime épisode de l'ère bermanienne s'est pleinement assumé ainsi. Il se voulait une épitaphe à l'ensemble de la franchise.
Alors, OK, il possède des maladresses, il est un peu court (un diptyque aurait été le minimum), il fut écrit et réalisé dans la précipitation (de l'aveu même de Braga), mais son concept tient du meilleur démontage de chapiteau possible. Comme si soudain l'on découvrait l'envers du décors : Star Trek n'est en fait qu'un vaste holoprogramme, que les protagonistes de Star Trek décident eux-mêmes d'éteindre ! p
Sur le thème de la Māyā, je préfère cette déclinaison-là à celle par laquelle Ira Steven Behr voulait initialement achever ST DS9 (ST n'aurait alors été que le rêve de Benny Russel roll).

En revanche, ce démontage de chapiteau ne s'applique pas vraiment à ST Nemesis. ST Nemesis occupe la place de ST VI TUC mais en filigrane seulement : une page se tourne, une autre se dévoile.
Il n'y a pas plus ouverte – et finalement optimiste - que la fin de ST Nemesis. Les personnages de ST TNG peuvent donc revenir, au complet, ou séparément, ou encore pas du tout... pour laisser la place à de nouvelles générations... comme il en a finalement toujours été dans l'histoire humaine.

Buckaroo a écrit :

TOS se finit avec the Undiscovered Country en souhaitant bonne chance à la nouvelle génération. TNG en l'occurence, qui se finit par All Good Things.. Generations est une anomalie temporelle , First Contact un baroud d'honneur , Insurrection un brin de nostalgie et Nemesis, la triste fin d'une fête..

Justement, c'est ST Nemesis (et non ST TNG 07x26 All Good Things) qui achève ST TNG, à l'instar de ST VI TUC pour ST TOS ! Les deux films distillent le même sentiment de transition, de transformation, en l'honneur d'une Histoire qui jamais ne s'interrompt. Si ce n'est que ST Nemesis fut pensé pour laisser une possibilité de retour aux personnages de ST TNG, alors que ST VI TUC n'en laissait aucune aux personnages de ST TOS.

Buckaroo a écrit :

Le 24 ème siècle commence par TNG & se finit avec DS9  & What You Leave Behind. Nous avons fait le tour de cette époque de ses lumières à ses ténèbres..

Le 24ème siècle ne s'achève que 21 ans après ST Nemesis ! Beaucoup d'aventures auraient pu encore être contées…
Et ce n'est pas parce que tu idolâtres ST DS9 et que tu méprises désormais ST VOY que cela signifie que c'est par ST DS9 07x26 What You Leave Behind que le 24ème siècle s'achève ! ST VOY 07x26 Endgame et ST Nemesis méritent au moins autant d'être considéré, tant par leur intérêt propre que par leur avancement accru dans la chronologie du 24ème siècle.   

Buckaroo a écrit :

Voyager ne sert à rien, n'apporte pas de l'eau au moulin , ou du dilithium à Star Trek, il n'aurait jamais fallut qu'il rentre à la maison ( là au moins, Voyager aurait été en accord avec son sens premier ).

ST VOY possède autant d'utilité que chacune des autres séries Trek, et elle apporte de vrais océans au moulin du Trekverse. Car ST VOY prodigue une kyrielle de fabuleux épisodes de pure SF. Et ST c'est avant tout de la SF, pas du soap (ne t'en déplaise).

Le finalité première de ST VOY fut dès l'origine de regagner le quadrant alpha, tout comme la finalité première de ST DS9 fut (rétroactivement) de vaincre le Dominion et les Pah-Wraiths. Pourquoi s'obstiner à refuser à l'une ce que l'on accorde si volontiers à l'autre ?

Et même si tu n'aimes pas la fin de ST VOY comme je n'aime pas la fin de ST DS9, est-ce que cela justifie de décrier tout ce qui précède ?
J'ai beau réprouver la dernière saison de ST DS9 comme je réprouve la fantasy en général, je me considère malgré tout niner à part entière ! Car une fin décevante ne saurait effacer tant d'épisodes remarquables.
Eh bien, la moindre des équités serait que tu en fasses de même envers ST VOY... plutôt que de prendre un plaisir gamin à la railler sans finesse à chacune de tes interventions. roll

Buckaroo a écrit :

Star Trek 2009 s'affranchit justement de cette héritage pour en créer un second..

Ce raisonnement-là aurait été valide si le reboot avait été confié à un VRAI auteur de SF, comme JMS par exemple, et non à des cancres comme Orci & Kurtzman !
Mais en l'état, ST 2009 substitue à un héritage sans équivalent le néant intégral. Car une bande d'ados devenant potes, c'est vraiment le néant intégral. mad

Buckaroo a écrit :

Là encore, je te renvoie à These Are The Voyages, lorsque Archer léve un TOS (toast ! lol )  à la nouvelle génération.. Personnellement , je pense qu'on lève  d'abord notre verre pour saluer TNG et  les 18 années de l'ére Berman , puis  qu'on souhaite bonne chance au futur de la franchise  ( en l'occurence , celui d' Abrams ) .. Après me vient à l'idée qu'il salue TOS, mais là encore.. La prochaine génération pour Archer , ce n'est pas Kirk et Spock.. C'est Christopher Pike, mieux Robert April qui ne sont pas le noyau de TOS.

Rick Berman a été suffisamment fair play pour souhaiter fin 2006 bonne chance à JJ Abrams. Et les critiques qu'il a adressées à ST 2009 en 2011 sont restées poliment voilées (en gros "manque d'esprit Trek" & "j'aurais voulu disposer du budget de JJ pour mes films").

Maintenant, lorsqu'on revoit ST ENT 04x22 These Are The Voyages, il est évident que c'est au Star Trek de Roddenberry-Berman qu'Archer porte un toast ! En aucun cas à celui d'Abrams. D'autant plus qu'à l'époque du tournage de cet épisode (début 2005), la franchise devait être durablement enterrée et nul n'imaginait un quelconque reboot.

De son premier à son dernier épisode, ST ENT fut conçue dans le but de célébrer l'héritage et de crédibiliser la continuité.
Tandis que ST 2009 fut développé dans le but de se délester de l'héritage et de niquer la continuité.

Buckaroo a écrit :

Je rapelle que le titre de ce sujet, c'est ton Star Trek à toi, c'est quoi? ... Je partage  juste ma vision de Star Trek. wink

Nous sommes tous ici dans ce cas. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#62 29-08-2011 15:42:46

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

ST Nemesis, ça parle d'empêcher un sacrifice absurde & évitable : tout l'équipage de l'Enterprise E, voire toute la Terre... contre un seul androïde. Soit un sacré fair trade !
ST 2009, ça parle d'un sacrifice absurde & évitable : massacrer six milliards d'innocents juste pour que sept gus deviennent potes, alors que "Spock le vieux" possède les connaissances et les moyens d'effacer cette obscénité...

... Et toi qui me surine sans cesse sur le super héroïsme donc j'affuble les personnages de Star Trek, ne te rends tu pas compte que justement cette destruction de Vulcain est une défaite amère pour Spock Prime, une défaite inenvisagable  pour l'univers Star Trek jusqu'ici ?..Cette destruction qu'ils n'ont put éviter , ne les rendent ils pas plus humain , plus proche de nous.. Alors que la solution que tu proposes sauver Vulcain à travers des "slingshots effects" et autre tours de magie à la ST ne les rendraient que plus super héroïque au contraire..

C'est aussi peut être pour cela que la destruction de Vulcain produit l'effet escompté sur moi.. & pas sur vous.. Ce sont à mes yeux des héros avec un grand H, le ciment de l'univers Trek, et qu'ils échouent à sauver le monde me trouble profondément, au lieu comme chez vous de provoquer de la colère...

De toute manière, je ne crois pas au no win scénario. Il y a toujours un moyen de retrouver Vulcain, comme Praxis n'a pas détruit Q'nos & que l' Enterprise NCC 1701 peut renaître de ses cendres avec un A à côté..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#63 29-08-2011 16:06:12

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

mbuna a écrit :

C'est quoi cette lubie de toujours vouloir mettre tout dans des cases ?

" On obtient plus de choses avec un flingue et un mot gentil, qu'avec un mot gentil tout seul." wink
Al Capone. The Untouchables de Brian de Palma.

Mise à part ça, je cherche moi même à sortir d'une case : J'ai peur d'être devenu conformiste avec Star Trek.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#64 29-08-2011 18:01:34

mbuna
I don't know you

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo a écrit :

Mise à part ça, je cherche moi même à sortir d'une case : J'ai peur d'être devenu conformiste avec Star Trek.

Fais gaffe, tu vas redevenir fan de VOY !

Hors ligne

#65 01-09-2011 12:28:44

Maryse
candidat

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Pour moi Star Trek c'est avant tout un voyage, un univers qui m'a toujours transportée très loin de mes soucis de terrienne, c'est avant tout du rêve. Ensuite, c'est aussi une utopie au sens de Thomas More, mais c'est surtout inconscient, car je n'ai jamais cherché l'aspect "politique" en regardant ST.

Hors ligne

#66 01-09-2011 13:48:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Bienvenue Maryse..

L'aspect politique est en effet chez moi aussi reléguer dans les "lower decks" de Star Trek.. C'est effectivement le voyage qui compte le plus, vivre des aventures exotiques , rencontrer d'autre race , d'autre forme de vie, d'autre façon de vivre..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#67 01-09-2011 22:58:43

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Réponse à ce post ici.

Maryse a écrit :

Pour moi Star Trek c'est avant tout un voyage, un univers qui m'a toujours transportée très loin de mes soucis de terrienne, c'est avant tout du rêve. Ensuite, c'est aussi une utopie au sens de Thomas More, mais c'est surtout inconscient, car je n'ai jamais cherché l'aspect "politique" en regardant ST.

Bienvenue sur le forum,  Maryse. smile

Oui, la SF est avant tout un voyage, un dépaysement, une quête d'autre et d'ailleurs.
Et Star Trek y ajoute l'utopie contextuelle.
L'aspect politique est alors davantage un corollaire logique qu'un but premier. Dès lors qu'une œuvre de SF se pense elle-même comme un univers cohérent, le besoin de structures sociales se fait naturellement sentir... Question de crédibilité. wink


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#68 05-09-2011 13:09:41

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

I'm dead, Jim! a écrit :
yrad a écrit :

"Souvenir de choses que je n'ai jamais vues, prescience de choses que je ne verrai jamais" pour quoter un autre grand univers de SF.

C'est tiré de quoi? S'cusez je suis noob en SF (mon premier amour étant la fantasy), pour tout avouer ma culture SF se limite à ST, le reste étant pour moi uniquement grand spectacle (tintintin! tin talin! m'voyez?) avec pas grand chose dans le fond. Le problème des films à effets spéciaux sans vraie histoire c'est que 20ans après, ils piquent les yeux, sont barbants et souvent risibles : y'a plus rien à se mettre sous la dent... C'est pas le cas de ST, c'est ce que j'aime aussi. Ya des cavernes en carton? Des phasers en mousses avec des ordis tout pourris avec des voyants de toutes les couleurs que t'y crois pas? Ben on s'en fout, y'a une histoire. C'est ça ST aussi. Yeah!

C'est tiré de Valérian. Histoire de rappeler que la SF ne se décline pas qu'au cinéma.
La SF est avant tout une forme d'expression littéraire, puis de BD. C'est dans ces formats que l'on trouve encore aujourd'hui les meilleurs chefs d'œuvres de la SF.
A l'écran, la SF tire malheureusement un peu trop vers le grand spectacle creux ou l'aventure convenue. C'est pour ça que peu de films de SF ont grâce à mes yeux, et pourtant je m'emploie à la voir tous, y compris les nanars (et même les navets) d'hier et d'aujourd'hui.
C'est parfois davantage du côté des séries TV, voire de l'animation, que l'on pourra trouver des œuvres de SF en mesure de rivaliser avec les références littéraires. Star Trek est dans ce cas, mais il en existe d'autres.

I'm dead, Jim! a écrit :

Pour ce qui est de mes horizons, je veux juste dire que la SF ne m'a jamais trop attiré, c'est pas pour ça que je dénigre ou que je refuse d'y jeter un œil, bien au contraire. Comme les Inconnus, je suis très pour éclectisme... wink

Moi, c'est exactement l'inverse (et doublement même). wink
Je suis (devenu) totalement allergique à la fantasy ! Et ce n'est pas faute de la connaître, car je m'en suis gavé durant mon enfance, et il m'arrive encore parfois de m'y abîmer. hmm


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#69 29-09-2011 16:02:51

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

yrad a écrit :
scorpius a écrit :

Ta facon de rabaisser l'héritage Star Trek pour défendre ST2009 
me laisse pantois

Bien d'accord avec ça au sujet de la rhétorique de Buckaroo ! Malheureusement.

Buck , rabaisser l'héritage ??!! Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre! mad
Je n'ai jamais touché d'aussi près de  sa quintessence & de  nos affinités..Je suis quasiment en "mindmeld" avec lui !

Rabaisser l'héritage?!!!.. Non je taille dans le gras des âges  , le sculpte dans le roc dur de la raison  pour y extraire  un diamant brut , en révéler toute sa beauté universelle.

Le fond , la philosophie ,  la maturité, l'intelligence de la chose ne sont que des lieux communs que j' ai arpenté milles fois &  qui ne me satisfont plus maintenant en tant que fan . Spock a raison : " La connaissance n'est pas tout".
De toute manière, des lieux communs comme je le disais qu'on peut aussi utiliser pour n'importe quel franchise qu'on veut réhausser ( ou dans le cas de ST , faire vieillir avec soi )

Je veux rendre à l'héritage toute sa pureté et son innocence primitive , parler de toutes ces petites choses, ces infinis détails triviaux qui sont la risée des uns, et que vous avez sciemment oubliés!

Je ne veux plus défendre Star Trek dans tout  ce qu'il y a de fond et d'intelligence, je veux le défendre dans tout ce que VOUS n'avez jamais osé le défendre.  Star Trek  dans tout qu'il y a de baroque et d'absurdes, les nuances et les détails sans nulle importance mais pourtant sans nulle autre pareil , la démesure & l'extravagance du propos , la défendre dans toute sa puérilité et son indéniable candeur ( démesurée elle aussi! )  ! Star Trek dans toute sa polyvalence , son espieglerie, son ludisme!

Sa beauté opératique !

En gros défendre Star Trek dans toute sa vie et son énergie sans entrave !

Je vous parle de l'amour  fétichiste du pyjama et des minijupes coloré de TOS , de la poésie  du "On/Off"  dans le dos de Data, de (re)vivre  " sa majesté des mouches" sur Miri, je vous parle de moments de formidables incrédulités, comme de nous faire croire qu'une nonne aurait put empêcher les USA d'entrer en guerre en 40, le lyrisme dans un couinement de Tribble ou les cris de rage irrépressibles: "KHAAANN" ,  des brusques poussée de délire sur Sigma Iota qui accouche du Fizzbin ou la  tendresse derrière les "Oochy-woochy coochy-coo" de Capella IV ect, ect...

Un milliards de détails vains, risibles donc indéfendables , mais qui brillent de justesse et de bonté & que je ne cesse de (re)découvrir. Tenez ? Pas plus tard qu'hier : The Dauphin.TNG.2, episode sans nul intéret pas vrai? ..Encore des trèsors détérrés !! : La scène ou Guinan et Riker apprennent l'art de la séduction à Wesley est irrésistible et en état de grâce.. le "shut up Kid" de Whoopi est à mourir de rire.. Wesley est imminent plus sympathique, Allez  on était aussi niaiseux  que lui à son âge ( ne faîtes pas les hypocrites ).. Bon sang!! Mais ce personnage sans intêret de Salia, c'est l'incarnation au sens propre comme au figuré du Héros aux mille visages de Campbell, et sa gardienne Anya est le fameux mentor derrière le héros, c'est pas une idée de dingue?! .. The Dauphin parlerait donc d'un premier amour?  L'amertume de ne jamais en trouver un d'équivalent? Bon sang que c'est niais, bon sang que c'est tellement bon!!

Alors ne me dites pas que je rabaisse l' héritage parce que justement je ne lui impose pas de limites, comme vous le faîtes.. Vous me parlez de fond, c'est que vous avez touché des limites. vous me parlez de maturité du concept , La maturité marque la fin de la jeunesse et de l'innocence, le début de la vieillesse et de la mort.. Vous en êtes arrivés à transformer des détails que vous kiffiez sans arrières pensées en cliché. Vous n'arrivez plus à en jouir comme auparavant.

Je suis désolé pour vous qu'un verre de Saurien Brandy entre Kirk et Bones ne signifie plus rien, surtout pas un symbole de leur amitié.
Je suis désolé pour vous que  le lien d'amour maternel entre Spock et sa mère ne signifie plus rien, et qu'il n'en souffrira pas pour le reste du film
Je suis désolé pour vous qu'une phrase comme " I have been and always shall be your friend" sorti de la bouche de Nimoy ne vous fasse plus vibrer....

Ou tout simplement , soyez désolé pour moi de marcher à fond comme au premier jour devant de tels procédés, mais ne dites surtout pas que je rabaisse l'héritage, c'est on ne peux plus faux! mad

Voilà ce qui met plaît dans l'approche de JJ Abrams, c'est qu'il met en avant tout une "partie risible & négligable"  de l'héritage, celle que je cherche défendre , celle que j'aime par dessus tout & que je crois bien plus imposante que la cohérence, le fond, la maturité de cet univers..

Songez y !  La série la plus cérébrale de la franchise se finit par une partie de poker.. Une partie de poker!!! ce qui en dit long sur la véritable nature ludique de l'héritage, bien plus que le spectacle son et lumière de V'ger.. Une partie ( mythique) de poker et c'est moi qui rabaisse l'héritage. roll


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#70 29-09-2011 16:39:55

mypreciousnico
Who ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Bah, vous tourner en rond, vos arguments sont les même depuis 3 ans... smile

Le ST de fond d'un côté, le ST de coeur de l'autre. Rien de neuf au soleil si ?

Vos points de vu semble inconciliables, prenez une bière et parlons d'autre chose smile

Hors ligne

#71 29-09-2011 17:42:29

scorpius
Nowhere Man

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo : Tu parles du lien entre Spock et sa mére le probléme est que cette derniére est présente deux minutes à l'ecran
et surtout sa mort ne sert que de justification " émotionelle" à la destruction de vulcain au moins lorsque Lucas fait péter Alderrand il à la décense
de ne pas montrer Leia chiallé pour son pére

Quand au " je suis et serait toujours votre ami " c'est du raccolage facile pour trekkie pas trés regardant
En effet à ce moment de leur histoire commune ca n'a aucune portée pour Kirk qui n'a encore rien vecus avec Spock
( c'est comme parler d'Archer deux minutes plus tot )
c'est brosser le trekkie dans le sens du poil en disant "regardé on est des votres on le connait notre Star Trek"

Dernière modification par scorpius (29-09-2011 19:28:25)


Michael-B-Jordan-le-possible-futur-superman.jpg

Hors ligne

#72 29-09-2011 20:37:43

yrad
admin

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo, contrairement à mes habitudes, je ne vais pas perdre mon temps à répondre par le menu détail à ton dernier post tant il n'est composé que de considérations strictement subjectives.
Ton kiff t'appartient et il n'est représentatif que de toi.

Buckaroo a écrit :

Le fond , la philosophie ,  la maturité, l'intelligence de la chose ne sont que des lieux communs que j' ai arpenté milles fois &  qui ne me satisfont plus maintenant en tant que fan . Spock a raison : " La connaissance n'est pas tout".

Je doute fort qu'étudier le fond et la philosophie, que rendre justice à la maturité et à l'intelligence constituent en soi des lieux communs...

En revanche, ton gros trip sur "l'innocence", la "pureté", le "fétichisme", le "ludisme", les "clichés", la "puérilité", la "niaiserie" (pour employer tes propres mots) est juste l'empilement des pires lieux communs sortis de n'importe quelle Gloubiboulga Night. lol
Et ces piètres lieux communs ne rendent vraiment pas service à Star Trek tant ils sont réducteurs, pauvres, et risibles... à l'inverse justement de ce que tu tentes de faire croire.

Libre à toi de ne vivre désormais ST que de façon régressive et involutive, mais please, n'essaye pas d'entrainer les autres dans cette forme de sénilité précoce. roll

Buckaroo a écrit :

De toute manière, des lieux communs comme je le disais qu'on peut aussi utiliser pour n'importe quel franchise qu'on veut réhausser ( ou dans le cas de ST , faire vieillir avec soi )

En effet. Des lieux communs utilisables pour réinterpréter de façon onaniste n'importe quel univers de fiction…
Ton dernier post en donne une jolie illustration. p

Buckaroo a écrit :

Mais ce personnage sans intêret de Salia, c'est l'incarnation au sens propre comme au figuré du Héros aux mille visages de Campbell, et sa gardienne Anya est le fameux mentor derrière le héros, c'est pas une idée de dingue?!

Non, bien au contraire ! Le monomythe de Joseph Campbell est désormais le poncif absolu, le pire truisme possible, le niveau zéro de la fantasy et a fortiori de la SF. sad


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#73 29-09-2011 22:21:15

tamata
Banni(e)

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

yrad a écrit :

Libre à toi de ne vivre désormais ST que de façon régressive et involutive, mais please, n'essaye pas d'entrainer les autres dans cette forme de sénilité précoce. roll

Je ne m'en fais pas pour ca wink

Après 3 ans d'élucubrations, notre Gourou pro "ST new wave" n'a toujours pas réussi à embrigader le moindre disciple...
Ca doit bien vouloir dire quelque chose...

N'est pas Claude "Rael" Vorhillon qui veut lol


Tamata signifie : "celui qui ne renonce jamais" en polynésien.

Hors ligne

#74 30-09-2011 15:55:49

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Tamata de toute évidence, Star Trek m'a rendu "mat"  à son sujet  , mais pas au point de chercher des apôtres ou d'imposer une "VIIIISSSION"  .. Tu te trompes beaucoup sur ma personnalité & mes intentions.
c'est dommage. sad

yrad a écrit :

En revanche, ton gros trip sur "l'innocence", la "pureté", le "fétichisme", le "ludisme", les "clichés", la "puérilité", la "niaiserie" (pour employer tes propres mots)

Vos mots , & ceux des anti- Star Trek, mais pas les miens , surtout pas les miens!.. Mais continue :

...est juste l'empilement des pires lieux communs sortis de n'importe quelle Gloubiboulga Night. lol
Et ces piètres lieux communs ne rendent vraiment pas service à Star Trek tant ils sont réducteurs, pauvres, et risibles... à l'inverse justement de ce que tu tentes de faire croire

Je ne cherche pas à défendre l'évidence: le côté "appolonnien" de Star Trek, mais de mettre en avant son côté "dionysiaque"  le moins evident , le plus dédaigné par les réfractaires, et occulté par vous mêmes.
Le chaos , la fougue , la sensualité , l'immaturité, l'irrationnalité, l'insatiabilité , l'instabilité de cet univers!

Deux scènes entre Guinan & Riker:
_Celle dans le bureau de Picard dans The Best Of The Both Worlds Part II solennel, classieuse, dramatique, superbe dialogue , bien joué. C'est une évidence pour vous, pour moi. C'est une grande scène.
_ Celle du Ten Forward dans The Dauphin : décalé, charmeuse, ludique, pleine de double sens. C'est aussi une grande scène, mais apparemment c'est pas evident pour tout le monde.
& pourtant les deux scènes sont d'une très grande qualité et réprésentative  du style  Star Trek, mais la saveur est juste différente.
L'une est elle meilleur que l'autre?  Non, là n'est pas la question.D'ailleurs, c'est bien toi Yrad qui me prétendait que le Dark n'Gritty n'est pas synomyme de "choses adultes".

A choisir pour parler  Star Trek, je prend  la seconde scène, parce que  celle qui n'est pas la plus évidente, c'est celle que vous n'oserez jamais mettre de l'avant. Moi, je vuex la mettre de l'avant !  Je veux défendre le rêve au lieu de la réalité qu'il est devenu ( référence  Whom Gods Destroys.TOS.3 inside wink ) . Je vous laisse le côté Asimovien de Data, je prend son côté Buster Keaton/Tin-Man..Vous voyez ce que je veux dire? Je veux désormais parler de toute ces choses dont on ne  parle jamais dans Star Trek, et qui sont pourtant là.

On ne peux pas appeler ça de la regression ou d'involution..ou alors, celui  qui ne sait jamais décroché à la machoire avec ça , me jette un Baht"lek au visage ! lol

Libre à toi de ne vivre désormais ST que de façon régressive et involutive, mais please, n'essaye pas d'entrainer les autres dans cette forme de sénilité précoce.

Mais ne soit pas désolé pour moi Yrad, si cette vision me rend sénile,  je veux être aussi sénile que lui !! big_smile  wink


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#75 30-09-2011 16:33:31

scorpius
Nowhere Man

Re : Ton Star Trek à toi, c'est quoi?

Buckaroo : c'est marrant pour défendre ta vision Dionysiaque ( et je n'ai rien contre attention ...meme si bon le pinard ok
mais les orgies c'est pas trés Star Trek)
tu cites TNG pas ST2009
et crois moi si tu veux du chaos de la fougue de  la sensuallité et autre... c'est du coté de Farscape
qu'il faut chercher pas ST2009

Et du Star Trek Sexy , plein d'action et qui chercherait à retourné l'univers Roddenberry ( bref pas ST2009 )
je n'aurait rien contre loin de la .Tant que la chose est faite avec intelligence et respect

Dernière modification par scorpius (30-09-2011 17:10:07)


Michael-B-Jordan-le-possible-futur-superman.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums