ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1501 24-04-2013 09:16:12

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

STID, mon avis à chaud, et sans spoilers.

Certains ont aimé ST2009, d’autres non, mais force est de constater qu’en 4 ans nous avons tous (fans ou détracteurs du reboot de J.J) accepté le fait que le Star Trek historique est bel et bien derrière nous et que, pour un moment du moins, la franchise ne sera plus que des montagnes russes et rien d’autre. Donc depuis 2009, Star Trek est enfin « fun, cool et rock’n’roll » selon les propos des commanditaires, sous-entendu que ça ne l’était pas avant bien entendu. Par conséquent la clique d’Abrams peut enfin faire ce qu’elle veut avec son univers cool et rock’n’roll, et les auteurs ne s’en privent pas, mais sans donner dans l’originalité pour autant ! C’est d’ailleurs super grave cool d’entendre les personnages du film parler comme tous les d’jeuns du début du 21eme siècle. Aux « Ouais, cool, grave et prendre la tête » de st2009 viennent s’ajouter de savoureux « fils de pute » et autres délices dans STID. Des dialogues infantiles de personnages infantiles d’un film infantile pour un public infantile.

Bien heureusement le vrai Star Trek ne disparaitra jamais, et nous pourrons nous y replonger à volonté durant les décennies à venir. Si je rappelle cette évidence c’est parce que beaucoup d’entre vous aurons besoin de se consoler après la vision de ce film, bien davantage encore qu’après avoir vu le reboot de 2009. Car que vous le sachiez tout de suite si vous espériez un meilleur film qu’il y a 4 ans : à part la technique, tout est pire que dans le premier volet de mon point de vue, et le faible lien qui reliait encore l’univers alternatif à celui que nous connaissons a ici complètement disparu.

Par conséquent regarder ce Star Trek ID est une expérience étrange. Oui, vraiment très bizarre de regarder un film décérébré de SF à grand spectacle (assez plaisant par ailleurs) dans lequel les personnages portent  les noms des personnages de Star Trek mais ou tout le reste ne ressemble ni de près ou de loin à l’univers trekkien que nous connaissons et que nous aimons depuis tant d’années, aussi bien dans la forme (direction artistique souvent hideuse) que dans le fond (quasiment inexistant). C’est comme si vous regardiez un Benjamin Gates dans lequel le personnage principal porterait le nom d’Indiana Jones.

Le principal souci du film étant l’univers lui-même justement, l’univers au sens large du terme. Si immense et vaste depuis 40 ans, et tellement minuscule dans les films d’Abrams. Dans ses films l’univers trekkien est tout petit, une toute petite portion de la galaxie, si minuscule qu’on ne ressens jamais ce gout de l’aventure et de l’inconnu du Star Trek historique.

Par ailleurs, et pour rester dans la même idée d’univers minuscule : absolument tout tourne autour de Jim Kirk et du culte du héros. Star Trek ID n’est pas à proprement parler un film de SF, c’est davantage un film de super-héros où les personnages ne souffrent pas ou peu et où on ne s’inquiète jamais pour les protagonistes tant ils sont robustes mentalement et physiquement. Impossible de vibrer pour des personnages de jeux vidéos, indestructibles et fades, à la psychologie réduite au maximum malgré une caractérisation (paradoxalement) artificiellement gonflée. Impossible aussi par conséquent de s’intéresser à ce Kirk là, méga star d’un film où tous les autres personnages ou presque (mis à part le Bad Guy) font de la figuration à son profit.

C’est que STID est une arnaque. Pas pour le bouffeur de popcorn qui va faire de ce film un succès car lui il en aura pour son argent ; mais pour les fans. STID c’est du Canada Dry où on vous balance une ou deux scènes pseudo trekiennes, une version light qui connaît la musique d’une « situation trekienne » mais pas les paroles. Ou l’inverse, c’est selon. Une imitation ou une parodie qui se prend au sérieux si vous préférez, écrite pour nous dire « vous voyez, c’est du Star Trek les gars !». J’ai failli me faire avoir, mais il ne suffit pas d’aligner la phrase « prime directive » dans une scène dont la forme est trekienne quand le fond est vide de sens. D’autant que 90% du film ce n’est pas ça du tout : ce n’est qu’action et explosions.

Que tout ceux qui adoraient le trio Kirk/Spock/Bones le sachent dès à présent : il n’y a aucune, et je dis bien aucune alchimie entre ces 3 personnages. Kirk est l’homme parfait, Spock est à 90% humain, Bones est une caricature devenu étrangement un personnage mineur… et Uhura lui vole sa place ! Malheureusement, elle est aussi passionnante qu’un film de BHL et aussi bonne actrice que votre voisine de palier. Quant aux autres membres de l’équipage ils ne servent à rien. Et comme si ça ne suffisait pas, l’Enterprise ne sert plus à rien non plus ! L’Enterprise, symbole de la franchise Star Trek en général et de TOS en particulier, n’intéresse pas Abrams et sa clique. Non ce qui intéresse les auteurs de ce désastre c’est Kirk, Spock, le super-héroisme, la démesure du spectacle et surtout détruire 40 ans de Star Trek « kitch, mou, pépère et bavard » comme le disent les allergiques au Star Trek historique.

Pas ou peu d’Enterprise, Kirk superstar, Spock humain, Bones aux oubliettes, Scotty insupportable, Sulu et Chekov ridicules, Uhura en pétasse mal baisée (si elle ne baise que tous les 7 ans avec Spock, on la comprend la pauvre)… et certains vont encore persister à croire (et surtout à nous convaincre) que Abrams, Orci et Kurtzman ont tout compris à TOS et à ses personnages…

L’intrigue en elle même n’a quasiment aucun intérêt. Du déjà vu, du réchauffé censé flatter le fan de ST2 comme c’était déjà le cas il y a 4 ans, avec des clins d’oeils appuyés qui tiennent davantage du plagiat de paresseux que le l’hommage sincère. Une sempiternelle histoire de vengeance dont Abrams a le secret et dont on se fiche complètement tant les enjeux du film sont d’une simplicité enfantine. A quoi bon faire un reboot pour s’affranchir des contraintes d’un univers bien établi si on ne fait rien d’original par la suite ? Aucun culot, aucune audace, uniquement des recettes éculées à consommer puis à jeter. C’est à l’image du film en entier. Un film vain, faux, pas sincère, préfabriqué, inutile, et surtout démodé avant l’heure tant il véhicule tous les clichés et toutes les tares des blockbusters actuels : plaisant sur le moment, mais qui sera anecdotique au bout du troisième visionnage.

Reste le spectacle, joli, correct et pas ennuyeux du tout mais tellement prévisible et si vite oublié... Avec ce nouveau chapitre, on a droit à de la SF spectaculaire qui serait même – je dois l’avouer -  plutôt agréable à suivre s’il ne s’agissait pas d’un opus de la franchise mais avec ce film Star Trek est bel est bien entré dans les ténèbres, dans le renoncement à tout ce qui m’a fait aimé cette franchise. Star Trek est mort, vive Star Trek ? Non. Star Trek est mort, à bas ce Star Trek là ! C’est à la fois moche, spectaculaire, con, distrayant,  too much, bien rythmé mais surtout complètement creux.

1/10 pour ILM et un certain sens du spectacle.


PS : cet avis à chaud ne signifie pas mon retour en tant que participant régulier à ce forum. Je me suis mis en retrait, je suis revenu poster ces quelques lignes uniquement parce que je suis le premier à avoir vu ce film… et je repars aussitôt… et je me recouche par la même occasion.

Hors ligne

#1502 24-04-2013 09:55:33

hm13
BorgCube Alpha

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

rassure toi, on savait qu'il fallait s'attendre au pire, maintenant on en est sûrs !


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#1503 24-04-2013 10:11:14

dl500
TOS Forever

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Merci Dvmy pour ce retour.

Tu me confirmes mon économie de place de ciné, et celle d'achat en vidéo.

Comme je n'irai pas voir cette soupe, je suis moi perso preneur pour les spoilers. Histoire de savoir jusqu'où les oteures (désolé j'arrive pas à l'écrire correctement  smile ) ont sacagé mon TOS.
Comme je le pensais, ils n'ont vu que TWOK. Un peu juste...

Bravo en tous cas d'avoir pris le temps pour nous tous.

@+


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#1504 24-04-2013 14:00:05

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

scorpius a écrit :

bah ouais, en une séquence de 5 minutes au tout début du film, ils arrivent à nous caser : la prime-directive, le "need of the fews" des dialogues en cartons surjoués et une Uhura qui chiale comme une merde sur la passerelle... Après faut pas s'étonner qu'on trouve l'univers du film riquiqui, superficiel et ridicule roll

.. & que Jonathan  Frakes dans Star Trek First Contact ? Résumer les 1 heures 30 de The Best Of The Both Worlds.TNG.3&4 en 10 petites secondes, avec les effets spéciaux d'ILM  !
Voilà pour ce qui est de rendre riquiqui , un évenement fondamentale de TNG .. Mais lui, il a carte blanche pour faire ça ..

On ne peux pas transposer plus de 700 heures de programme TV, ni 20 heures de film en deux petites heures.. De toute manière Star Trek tourne autour de ses notions " Need of fews ", Prime directives ( la juste et difficile balance entre le coeur et la raison ), la camaraderie ect .. Rien de nouveau sous le soleil..Ce qui est "nouveau" , c'est le regard que l'on pose dessus.. Comment utiliser ces notions et en faire une bonne  histoire palpitante...

Tenez second extrait " Ca passe ou ça casse " sur Allo ciné
Kirk :"On est passé . "
Spock : " le terme est abusif ."
lol
je sens que ce film va m'éclater ..

dl500 a écrit :

http://www.unificationfrance.com/?26551 ? k-a-Abrams

A méditer...

Le talent ne se mesure pas au nombre de billets de dollars...heureusement.

Oh tout le monde peut faire du Star Trek pour une bouchée de pains , ça s'apelle des fans films.. Votre bonheur est sans doute à rechercher de ce côté là .. wink

Des effets spéciaux , de l'action , du rythme ? n'en ai je pas vu chez Hichtcock ?  Les Oiseaux ? La Mort aux Trousses ?


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1505 24-04-2013 15:28:32

hm13
BorgCube Alpha

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

[

On ne peux pas transposer plus de 700 heures de programme TV, ni 20 heures de film en deux petites heures.. De toute manière Star Trek tourne autour de ses notions " Need of fews ", Prime directives ( la juste et difficile balance entre le coeur et la raison ), la camaraderie ect .. Rien de nouveau sous le soleil..Ce qui est "nouveau" , c'est le regard que l'on pose dessus.. Comment utiliser ces notions et en faire une bonne  histoire palpitante...

Tenez second extrait " Ca passe ou ça casse " sur Allo ciné
Kirk :"On est passé . "
Spock : " le terme est abusif ."
lol
je sens que ce film va m'éclater ..

mouais... quelques images de plein la vue... et le reste ?

Oh tout le monde peut faire du Star Trek pour une bouchée de pains , ça s'apelle des fans films.. Votre bonheur est sans doute à rechercher de ce côté là .. wink

Des effets spéciaux , de l'action , du rythme ? n'en ai je pas vu chez Hichtcock ?  Les Oiseaux ? La Mort aux Trousses ?

il y a peut-être plus d'idées dans un fanfilm que dans une "création" de J.J. , je rejoins donc DL500 dans sa pensée... wink


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#1506 24-04-2013 16:05:02

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

.. & que Jonathan  Frakes dans Star Trek First Contact ? Résumer les 1 heures 30 de The Best Of The Both Worlds.TNG.3&4 en 10 petites secondes, avec les effets spéciaux d'ILM  !
Voilà pour ce qui est de rendre riquiqui , un évenement fondamentale de TNG .. Mais lui, il a carte blanche pour faire ça ..

C'est n'importe quoi ta comparaison, First Contact assume le trauma de Picard, puisse que le film est une "suite" comme en son temps l'était TWOK. Mais surtout il "étend" le trekverse : la reine Borg, une facette insoupçonnée de Cochrane, la WW3, le premier contact avec les Vulcains...
Encore une fois tu réduis l'importance du Star Trek historique pour défendre le reboot !

On ne peux pas transposer plus de 700 heures de programme TV, ni 20 heures de film en deux petites heures.. De toute manière Star Trek tourne autour de ses notions " Need of fews ", Prime directives ( la juste et difficile balance entre le coeur et la raison ), la camaraderie ect .. Rien de nouveau sous le soleil..Ce qui est "nouveau" , c'est le regard que l'on pose dessus.. Comment utiliser ces notions et en faire une bonne  histoire palpitante...

C'est une question de qualité d'écriture avant tout, chez Abrams les fondamentaux du Trekverse sont assèner à coup de burin. Au point de n'avoir aucun intérêts, c'est d'une lourdeur sans non. Et justement, la bande de tâcherons ne pose aucun regard frais ou nouveau sur ces notions, JJ & ses potes se contentent de tout simplifié à l'extrême. Ainsi les trekkers indulgents peuvent dire que quand même, c'est toujours du Star Trek. Et les newbies ont l'impression d'avoir affaire à un film qui respecte cet univers, que de toute façon ils ne connaissent que de (très) loin.

Dernière modification par scorpius (24-04-2013 16:08:02)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1507 24-04-2013 18:43:00

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Maintenant on attend l'avis d'Yrad, vendredi soir.

Hors ligne

#1508 24-04-2013 20:53:09

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Il n'a rien dit sur Kahn dans sa critique. Il vous laisse la surprise concernant Harrison big_smile

Hors ligne

#1509 24-04-2013 21:05:11

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Un truc que je voudrais savoir, qu'a penser Dvmy du score de Giacchino par rapport à celui de ST2009 ? (c'est l'un des rares trucs que j'avais trouvé supportable)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1510 24-04-2013 21:11:11

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Je crois que le mieux c'est de lui poser ta question en MP parce qu'il ne compte pas participer au débat sur le forum.

Hors ligne

#1511 24-04-2013 21:14:26

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Je vais faire ça smile


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1512 24-04-2013 22:03:48

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Djeewhy a écrit :
bound a écrit :

Il n'a rien dit sur Kahn dans sa critique. Il vous laisse la surprise concernant Harrison big_smile

J'avais bien pris note, je faisais la synthèse des posts précédents aussi, je ne lis pas exclusivement Dvmy.

En fait je ne répondais pas exactement à ton post. Ceci dit ton message m'a donné envie d'en parler, parce qu'on a dû lui demander aux moins 15 fois aujourd'hui s'il s'agit de Kahn ou non lol

Hors ligne

#1513 25-04-2013 00:34:24

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Merci Dvmy pour ta très belle critique, singulièrement nuancée par-delà ta légitime indignation. thanks
Et c'est un tour de force d'en avoir dit autant... sans spoiler du tout. ok

Pour ma part, je n'aurai pas ton élégance : ma critique, ce sera du "100% spoiler garanti" ! mdr En fait mon idée est de faire dans "l'utilité publique"... en épargnant aux trekkers non masochistes deux heures de calvaire totalement inutile. crux


En te lisant attentivement, Dvmy, j'ai tout de même l'impression que tu reconnais à STID quelques "qualités"... disons... "extra-trekkiennes" :
-> « plaisant sur le moment (...) »
-> « Reste le spectacle, joli, correct et pas ennuyeux du tout »
-> « Avec ce nouveau chapitre, on a droit à de la SF spectaculaire qui serait même – je dois l’avouer -  plutôt agréable à suivre s’il ne s’agissait pas d’un opus de la franchise (...) »
-> « C’est à la fois (...) spectaculaire, (...) distrayant, (...) bien rythmé (...) ».

Du coup, est-il correct de supposer que ta note de 1/10 porte essentiellement sur le caractère trekkien de STID (qui serait ainsi encore davantage "Star Trek in name only" que ne l'avait été ST 2009), mais pas sur le film en lui-même (si l'on pratique la gymnastique mentale de le considérer comme un blockbuster indépendant de l'univers ST) ?
En d'autres termes, le défaut majeur de STID ne serait-il pas d'être un usurpateur décomplexé avant d'être un mauvais film ? wtf


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1514 25-04-2013 00:46:52

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

scorpius a écrit :

Encore une fois tu réduis l'importance du Star Trek historique pour défendre le reboot !

C'est hélas devenu la spécialité de Buckaroo depuis quatre ans. big_smile
Mais frelater rétroactivement le vrai Star Trek pour tenter d'adouber le faux, voilà bien la pire façon possible de défendre le reboot ! mask
Paradoxalement, la critique - pourtant sans concession - de Dvmy aura réussi à davantage rendre justice aux quelques "qualités" du reboot que les perpétuels sophismes de Buck. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1515 25-04-2013 05:48:43

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Oui clairement. Le principal défaut du film est... d'être un Star Trek! Sans Fédération, sans Enterprise et sans personnages familiers ce ne serait pas un grand film mais tout de même quelque chose auquel on pourrait prendre un certain plaisir coupable. Mais en tant que Star Trek ça ne vaut rien du tout.

Hors ligne

#1516 25-04-2013 14:16:29

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

yrad a écrit :
scorpius a écrit :

Encore une fois tu réduis l'importance du Star Trek historique pour défendre le reboot !

C'est hélas devenu la spécialité de Buckaroo depuis quatre ans. big_smile
Mais frelater rétroactivement le vrai Star Trek pour tenter d'adouber le faux, voilà bien la pire façon possible de défendre le reboot ! mask

& pourtant ce n'était pas faute de défendre le film juste en tant que film , mais là encore je suis complétement à côté de la plaque.. roll
Ou c'est encore la politique de l'autruche ? .. je vous refais le cheminement de Kirk dans le film ?  Le lien qui existe entre le sacrifice du père et le couronnement du fils qui ne célébre pas tant ce dernier, mais bel et bien papa George  ? Dois je encore évoquer la mise en scène et montage astucieux  du  Kobayashi Maru sans même pas  avoir besoin de parler de TWOK ?
Dois je décortiquer encore une fois de plus la scène du drill, son sens incroyable du rythme et des détails.. Une scène d'action bourré de motivations  à craquer que les héros soit de Star Trek ou non ?

Ne devrais je que parler de cinéma et de narration ? Que le fait que Kirk et Spock Prime se rencontrent n'est si fortuit que ça.. Puisse que tout deux se rendait dans la même direction, c'est à dire l'avant poste de Delta Vega .. & que c'est nettement plus cinégénique qu'ils le fassent dans une grotte que devant une porte d'entrée un mind meld sous la neige à -40, tout de même. Voilà pourquoi JJ Abrams est un cinéaste et vous pas . p

Quand à cette idée que je frelate l'histoire de Star Trek pour adouber le film d' Abrams .. C'est pas ce que tu faisais avec TNG & TWOK pour défendre Star Trek Nemesis  Yrad?  TWISTED
On peut être surpris quand effectivement deux tâcherons pondent un bon script , par contre on est plus  en droit d'être déçut quand un génie  en pond un mauvais : John Logan ( Any Given Sunday, Hugo Cabret ) . big_smile

& tiens comme j'aime tendre le bâton pour me faire mal, un TV Spot pour l' amérique latine.  J'adore le son du  titre en espagnol : En la oscuridad Star Trek .
Tiens je vais l'appeller comme ça désormais... lol

Flash required


Du Mugato's Style ! love , un bar coloré  à la Search For Spock, du Bones et du Kirk .. Vous savez quoi toute ces "merdes anodines " dans Star Trek"  que je frelate pour adouber ce Star Trekroll ..

Qui a peur du grand méchant Mugato hein  ? C'est pas moi . wink

Allez y je suis prêt :
jIbechrup may' vIlos. !!!!
s02-14-527px-Age_of_ascension_pain_sticks.jpg
lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1517 25-04-2013 15:08:48

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

& pourtant ce n'était pas faute de défendre le film juste en tant que film , mais là encore je suis complétement à côté de la plaque.. roll
Ou c'est encore la politique de l'autruche ? .. je vous refais le cheminement de Kirk dans le film ?  Le lien qui existe entre le sacrifice du père et le couronnement du fils qui ne célébre pas tant ce dernier, mais bel et bien papa George  ?

Il me semble que quelqu'un t'avais déjà répondu sur cette nouvelle interprétation du couronnement de Kirk qui est la tienne. Qu'on rende hommage au sacrifice de George Kirk c'est une chose (à plus de 20 ans d'écart, hmm) mais ça voudrait dire que Kirk se retrouve à la tête de l'Enterprise sur la base du souvenir d'un fantôme... c'est encore pire !

Dois je encore évoquer la mise en scène et montage astucieux  du  Kobayashi Maru sans même pas  avoir besoin de parler de TWOK ?

Sérieux ? Je veux bien que la scène soit amusante, mais c'est tout, c'est quand même pas du grand cinéma...

Dois je décortiquer encore une fois de plus la scène du drill, son sens incroyable du rythme et des détails.. Une scène d'action bourré de motivations  à craquer que les héros soit de Star Trek ou non ?

Sauf que c'est juste de l'esbroufe, d'un point de vu narratif la scène est totalement inutile, vue la discrétion de Kirk & Sulu l'Enterprise aurait aussi bien fait d'envoyer une torpille hmm (sans parler du nawak côté crédibilité scientifique de tout le machin)

Ne devrais je que parler de cinéma et de narration ? Que le fait que Kirk et Spock Prime se rencontrent n'est si fortuit que ça.. Puisse que tout deux se rendait dans la même direction, c'est à dire l'avant poste de Delta Vega .. & que c'est nettement plus cinégénique qu'ils le fassent dans une grotte que devant une porte d'entrée un mind meld sous la neige à -40, tout de même. Voilà pourquoi JJ Abrams est un cinéaste et vous pas . p

Tout le passage sur Delta Vega est tellement mal fichu que c'est indéfendable. Déjà Spock/Sylar qui expulse Kirk sans que ça dérange personne sur l'Enterprise. Ensuite t'as beau nous dires qu'ils vont dans la même direction, tous les chemins ne mènent pas à Rome.... (Et comme par hasard c'est un autre héros de TOS qui se trouve sur Delta Vega suicide ). Il suffisait pourtant que Kirk/teenager & Spock/alzheimer se rencontrent dans l'avant-poste justement (mais on aurait pas eu l'indispensable course-poursuite avec la bestiole...)

Dernière modification par scorpius (25-04-2013 15:10:40)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1518 25-04-2013 17:58:43

mbuna
Ancien fan

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Paradoxalement, ton compte rendu a pas mal titillé ma curiosité. Pour moi aussi vendredi. On verra bien...

Hors ligne

#1519 25-04-2013 19:13:41

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Buckaroo a écrit :

& pourtant ce n'était pas faute de défendre le film juste en tant que film , mais là encore je suis complétement à côté de la plaque..

Justement pas. Tu n'as jamais vraiment défendu ST 2009 en tant que film only, mais toujours en tant que pur Star Trek. Et comme cette plaidoirie est quasi-impossible à soutenir auprès des connaisseurs de longue date, tu t'es progressivement retrouvé à devoir faire du (krypto-)révisionnisme envers 40 ans de ST…

Pour mémoire, dans ma très longue critique d'il y a quatre ans, j'avais attribué à ST 2009 un 0/5 à la partie trekkienne mais un 5/5 à la partie technique ! Donc j'étais bien parti pour défendre ST 2009 uniquement sur la partie film… mais l'unanimité médiatique ainsi que tes dénaturations rétroactives n'ont fait que radicaliser ma position… au point que ce film a fini par me sortir par les yeux à tous les niveaux. sad

Buckaroo a écrit :

Ou c'est encore la politique de l'autruche ? .. je vous refais le cheminement de Kirk dans le film ?  Le lien qui existe entre le sacrifice du père et le couronnement du fils qui ne célébre pas tant ce dernier, mais bel et bien papa George  ?

Oui, c'est ta dernière "trouvaille" pour inventer à ST 2009 un fond qui en jette. Mais c'est bien connu, lorsqu'un film est pauvre, c'est au fan d'être créatif… big_smile

Mais bon, en supposant un instant que ta belle réinterprétation correspondrait vraiment à l'intention des auteurs, eh bien cela ne sauverait rien ! Car le couronnement grotesque de Baby Kirk ne ruinerait pas moins la crédibilité de la société trekkienne. Pire, invoquer l'image du père, c'est l'alibi intello éculé par excellence : ça "sonne" profond depuis que Freud en a fait le socle de sa psychanalyse. Sauf que le truc a été tellement galvaudé depuis… que c'est devenu la psychologie de bazar des blockbusters, façon recyclage des eaux usées. vomit

Buckaroo a écrit :

Quand à cette idée que je frelate l'histoire de Star Trek pour adouber le film d' Abrams .. C'est pas ce que tu faisais avec TNG & TWOK pour défendre Star Trek Nemesis  Yrad?

Euh… tu renverses complètement les rôles là !!! eek
JAMAIS je n'ai dénaturé ou rabaissé TNG et ST II TWOK pour tenter de grandir artificiellement ST Nemesis !

Réponse plus détaillée dans ce post. wink

Buckaroo a écrit :

On peut être surpris quand effectivement deux tâcherons pondent un bon script , par contre on est plus  en droit d'être déçut quand un génie  en pond un mauvais : John Logan ( Any Given Sunday, Hugo Cabret )

Sauf que les tâcherons Orci & Kurtzman ont pondu un script affligeant, digne de leurs escroqueries de commande sur Transformers.

Quant à John Logan, cela fait quatre ans que je le défends sur ce forum. J'ai adoré tous ses scripts sans exception. Et tu as toi-même admis plus d'une fois que ce n'est pas le scénario de ST Nemesis qui était critiquable, mais sa réalisation.

Buckaroo a écrit :

Vous savez quoi toute ces "merdes anodines " dans Star Trek"  que je frelate pour adouber ce Star Trek là

Tu te définis comme le fan ultime de ST TOS… seulement moi, qui suis pourtant réputé ne pas l'être autant, je n'ai jamais trouvé la moindre "merde" (anodine ou pas) dans TOS (séries et films). Quelques défauts OK, parfois agaçants OK, mais jamais de "merde" à proprement parler.
Et "frelater", c'est justement ça : inventer de fausses "merdes" dans Star Trek pour légitimer les vraies bouses du reboot. p


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1520 25-04-2013 19:39:17

yrad
admin

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Sur la base de la critique de Dvmy (nous avons des ressentis généralement proches au sujet du reboot) et de mon propre visionnage des 30 premières minutes du film (qui m'ont à la fois séduit et exaspéré), j'ai l'intuition que ST ID va me faire le même effet que ST 2009... mais en beaucoup plus fort à tous les niveaux. mdr
C'est à dire que je vais trouver ST ID encore mieux construit (techniquement et rythmiquement), mais en même temps encore moins trekkien (si cela est possible). Vraiment de quoi devenir complètement schizophrène ! wacko jester


« Science fiction is the most important literature in the history of the world, because it's the history of ideas, the history of our civilization birthing itself. Science fiction is central to everything we've ever done, and people who make fun of science fiction writers don't know what they're talking about. »
Feu Ray Bradbury

Hors ligne

#1521 25-04-2013 22:33:04

scorpius
Nowhere Man

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

D'après les premières estimations, STID devrait connaître un week end d'ouverture de 85/90M$, avec l'inflation et la 3D, c'est à peu près similaire à ST2009.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#1522 25-04-2013 22:35:13

bound
Explorer of the further region of experience

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

Je ne crois pas une seconde que le film ouvrira si haut, même avec la 3D

Hors ligne

#1523 26-04-2013 15:00:09

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

L'heure approche, sans rien avoir lut des premiers avis ,
Mes attentes ?
_ Un bon blockbuster spectaculaire bien troussé.
_ Un bien meilleur film que ST2009.
_  Kirk face à ses responsabilités en soit l'un des thèmes pivots: A la fin , il doit être le Captain Kirk et pas juste en porter le titre.
_ La bonne Khan-attitude ( non, je ne me leurre pas là dessus , on va faire comme si j'avais toujours pô compris ok  wink ) .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#1524 26-04-2013 18:00:20

mbuna
Ancien fan

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

http://lci.tf1.fr/cinema/star-trek-into ? 39246.html

La master class de JJ à  suivre en direct smile

Hors ligne

#1525 27-04-2013 01:01:54

mbuna
Ancien fan

Re : ST 2.0 : Mx02 Star Trek Into Darkness

L’avant 1ère s’est terminée il y’a 2 heures, donc post très à chaud, et non exhaustif et sans spoiler.
J’en ferai un plus détaillé   et/ou à froid dans quelques jours.

Je comprends tout à fait dvmy même si j’interprète les choses un peu autrement. Le film est un très bon popcorn movie et dans son style bien meilleur que le 1er : meilleur rythme, un bad guy qui tient très bien la route, un score excellent (beaucoup plus riche et varié), un humour qui fait mouche à pas mal de reprises, fini l’esprit ZAZ.
Tout est mieux. D’ailleurs l’impression est bizarre car il fait apparaitre rétroactivement ST2009 comme un 1er jet, un brouillon. Abrams a du écouter les critiques pour faire un film bien plus consistant (scenario en même temps plus dense et plus lisible par exemple). STID, de par sa seule existence, en viendrait presque même à ringardiser le 1er. Quel intérêt de se retaper un brouillon quand on a le produit fini à dispo ? L’exemple le plus parlant est le bad guy : une copie presque conforme de Nero mais cette fois-ci réussi (private Buckaroo wink)
Ce film n’a pas vraiment de temps mort, sauf peut-être une dizaine de minutes au milieu (la rencontre de 2 vaisseaux [pas de spoiler]). Il n’a plus non plus de gros bout de ficelle et d’inepties (à 2 exceptions près…)
Bref, Abrams est un très bon technicien, on retrouve le même type de performance des différents acteurs, beaucoup moins de lens flare, et même si on reconnait autant la patte du réal, ses mouvements et découpages de plans/scènes paraissent beaucoup moins exaspérants.

Ce film a 2 gros problèmes selon moi :
-    Il n’a aucun fond. Quand je dis aucun, c’est vraiment aucun. Il flatte le trekker de manière encore plus voyante que le 1er, avec pas mal d’esbrouffe et de reprises de scènes cultes. Je pense que tout est question de regard du fan…chacun appréciera
-    La dernière scène du 1er promettait un « where no man » dès ce second opus, et en fait il n’en est toujours rien. Aucune aventure, aucune exploration, tout est centré sur les persos et les 2 valeurs qu’on nous assène à coup de burin. D’ailleurs la fin de ce second termine comme le 1er d’une manière encore plus insistante. Alors si 3ème il y’a, ca va encore être le coup de burin ou bien il va enfin finir par tenir ses promesses ? Toute proportion gardée, ce film en deviendrait presqu'un un huis clos quelquepart. Incroyable d'avoir cette sensation lorsqu'on parle d'Espace, frontière de l'infini...

Lorsque j'ai vu arriver Abrams à la fin (la projection était suivie d'un master class), en l'écoutant j'ai eu une impression rigolote. C’est comme si une personne dans un couloir il y'a 7 ans avait essayé de lui dire ce qu’était cette franchise pendant 10 minutes, avec la typo générale de l’équipage, en gros la mécanique et les thèmes abordés, et qu’après ces 10 minutes, Abrams avait décidé d’en faire un film (je dis 1 car le 1er n’existe plus, c’est un brouillon, vous me suivez ?)
C’est un sentiment très étrange, ce bon popcorn movie effleure les choses, on ne peut donc pas dire qu’il n’y a rien de Star Trek dedans, c’est juste un coca sans bulle, un déca, le squelette d’un produit dont on aurait vidé la substance,  et pourtant pas un mauvais film en soi. C’est très destabilisant, et je pense qu’après ce 2ème opus, les « pro » Abrams vont adorer, et les anti….j’avoue que je n’en sais rien. A chaud c’est très difficile de se prononcer. Tant qu’on n’aura pas fait réellement le deuil du « canal  historique », on restera à quai.

ST est-il vraiment mort ?

Hors ligne

Pied de page des forums