#301 25-02-2014 05:54:58

Warp 9
vétéran

Re : Films à réhabiliter

Goonies m'a soulé le jour ou le film est sorti. Beurk!!!!!!! Il est vrai que vrai aussi que j'avais 18 ans à l'époque.


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#302 05-03-2014 22:21:05

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

1122.jpg

Le film le plus mal aimé de Ridley Scott traine une réputation désastreuse à laquelle je n'ai jamais adhéré. Comme l'Alexandre de Oliver Stone je me fiche un peu de la réalité historique, et comme Alexandre, 1492 est un putain de grand film. Rien à voir avec Vangelis qui a signé la partitions de deux œuvres, il se dégage de ce film une atmosphère contemplative absolument délicieuse. Une fresque monumentale servie par un immense Depardieu qui interprète un personnage complexe dans un film grandiose.

Hors ligne

#303 05-03-2014 22:59:16

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

J'ai jamais réussi à terminer 1492. Ça n'est pas un problème de réalité historique ou quoi que ce soit du genre, c’est juste que je me fait énormément chier.
Il faudrait que je lui redonne sa chance, ma dernière tentative date.

Hors ligne

#304 05-03-2014 23:07:04

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

Etrange, parce que autant je peux comprendre que certains se font royalement chier devant un Alexandre de 3h30, autant 1492 n'est pas spécialement long ni mou. C'est un film contemplatif effectivement, donc si on ne rentre pas dedans on peut être largué.

Hors ligne

#305 05-03-2014 23:23:26

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

dvmy a écrit :

Etrange, parce que autant je peux comprendre que certains se font royalement chier devant un Alexandre de 3h30, autant 1492 n'est pas spécialement long ni mou. C'est un film contemplatif effectivement, donc si on ne rentre pas dedans on peut être largué.

Je me fait chier aussi devant Alexandre smile Même si j'ai réussi à le terminer.

Je pense qu'effectivement, dans le cas de 1492, c’est parce que je ne rentre pas dans le film. Ça n’est pas une question de longueur (j'adore les film longs, j'adore aussi les livre long, plus y'a de pages, mieux c'est, idem dans la BD), ni même de contemplatif, parce que j'adore ça également. Il y a une alchimie qui m'échappe, une ambiance qui ne me séduit pas. Peut-être est-ce le sujet ? Je ne sais pas.

Hors ligne

#306 05-03-2014 23:37:11

Warp 9
vétéran

Re : Films à réhabiliter

Jamais adoré 1492. Cependant, avec le recul, çà fait presque du bien de voir Depardieu avant qu'il ne devienne un soulon fini......... et Russe....


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#307 06-03-2014 12:24:35

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

J'avais bien aimé 1492 à l'époque .. Oui pour l'aspect comtemplative du film , la partie du voyage en mer est la moins importante du film, c'est peut être ça qui a déçut le public. Ridley Scott s'intéressant plus au préparatifs et les conséquences de la découverte de l' Amérique ... Ainsi j'ai bien aimé le partie pris de 1492 , de faire de Christophe Colomb un perdant magnifique.. La prestation de Gérard Depardieu est excellente , Une réalisation de Scott plus académique que de coutume..
Seul petit bémol comme toi dvmy la vérité historique au cinéma est le cadet de mes soucis, mais j'aurais aimé tout de même que Ridley creuse un portrait de Colomb un peu plus ambigue . C'était aussi une ordure de conquistator.. De ce côté là , Ridley Scott l'épargne trop à mon sens , préférant charger Moxica ( irrésistible Michael Wincott ) .


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#308 26-03-2014 15:10:04

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

The 'Burbs de Joe Dante
Burbsposter.jpg

Pas vraiment un bide de la part de Joe Dante, mais plutôt l'un de ses films le moins (re)connu : The 'Burbs ( les banlieusards en VF ) que je viens découvrir finalement , ne mérite pas ce fâcheux oubli..C'est une  bonne petite comédie satirique  à la lisière du fantastique qui pose un regard grinçant  sur les banlieues Américaines bien trop lisse pour être honnête.. Joe Dante grillant ainsi la politesse à Tim Burton dans son magnifique Edwards Scissorhands &  la decription de l' Amérique  moyenne qui s'emmerde et passe son temps à  épier son voisin,  qui prend peur dés qu'il voit quelque chose sortir de la norme pour finalement mieux lui pourrir la vie.. En l'occurence ici , une sorte de famille Addams meets Massacre à la tronçonneuse ,  conduit par le pourtant très jovial Henry Gibson devient la victime de Tom Hanks et ses voisins tous plus parano les uns que les autres .. Joe Dante poussant sa satire à l'extrême, la comédie préte à rire jaune.. Tom Hanks prenant un malin plaisir à détruire son image de parfait Américain moyen qui lui collait à la peau.. Carrie Fisher est toujours aussi ravissante même en mère de foyer et épouse aimante.. On retrouve avec plaisir les habitués de la bande de Joe : Dick Miller, Bob Picardo , Wendy Schall..

La satire fonctionne à merveille, même avec ce twist  à la fin qui retourne comme une crêpe les certitudes du spectateur.. Joe Dante est un véritable iconoclaste , un vrai anar'  il ne respecte rien ,tord les codes et les retourne contre nous ,  même quand il affirme que les banlieusards resteront à jamais des banlieusards.. C'est à rire , mais ça fout vraiment la trouille au final ... Plus qu'une comédie, The Burb's est un vrai film d'horreur au bout du compte ou les Gizmo seraient les vrais monstres  et les Gremlins leur pauvres victime..

A quand un prochain film , Joe tu nous manques vraiment..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#309 26-03-2014 15:14:01

Warp 9
vétéran

Re : Films à réhabiliter

Pour une (trop rare) fois (depuis 2009..... razz) j'vais être d'accord avec buckaroo. Probablement l'une des meilleures gemmes cinés des années 80. COOL


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#310 26-03-2014 17:50:48

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

Ah oui un bijou ce film. J'adore Joe Dante. Simplement dommage que la fin ait été imposée par le studio. Au départ les Klopek étaient bel et bien d'innocentes victimes.

Hors ligne

#311 26-03-2014 18:27:26

Warp 9
vétéran

Re : Films à réhabiliter

Wow. Je suis à la fois d'accord avec Bucky et Dave. Putain. C'est à marquer au calendrier cette journée..... eek

Sinon Dave, tout de même. Y a surement des gens qui ont pas encore vu ce film sur ce fofo.... Le spoiler était peut être de trop.

Dernière modification par Warp 9 (26-03-2014 23:02:05)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#312 27-03-2014 13:47:32

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

A propos de la fin de The Burb's

Spoiler

Pour une fois je serai d'accord avec le studio sur cette conclusion qui voit en réalité les Klopecks comme de vrais Gremlins parce que ça me me prend agréablement à contre pied.. Si ils s'étaient révéle être des "Gizmo" , le personnage de Tom Hanks aurait retenu sa leçon et aurait déménager du quartier pour sa propre santé mental.. Là,  la fin lui donne raison dans le genre : "La fin justifie les moyens" ce qui est encore plus terrifiant..parce qu'il faut voir comment il s'acharne contre les Klopecs durant le film, c'est de la folie pure.. Sur ce coup , Ray Peterson ne changera pas d'un pouce..Avant de partir pour l'hosto, il demande au gamin de surveiller son quartier en son abscence.. Je plains d'avance son prochain voisin si sa pelouse n'est pas tondu au millimêtres près.. Ca c'est drôle, mais flippant à la fois..
The Burb's est peut être une comédie , mais c'est aussi un vrai film d'horreur.
T'en est sûr que dvmy que ce n'est pas une fin voulue par Joe Dante ? .. Parce que c'est typiquement une conclusion qui se retrouve dans ses films d'horreur.. Pirahnas , The Howling : Quoi qu'il advienne personne ne comprend la leçon et l'horreur est condamné à se reproduire à nouveau..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#313 28-03-2014 17:51:47

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

Demolition Man

Demolition_man.jpg

Si Schwarzy a eu "Last action hero" mise en abyme du cinéma d'action, mais aussi occasion pour l'acteur de joué gentiment avec son image, Demolition Man en est sans aucun doute l'équivalent dans la filmographie de Sly. Alors certes le film est moins profond, moins virtuose que celui de McT, mais il compense par une dose de fun tout azimut, le tout dans une ambiance comic-book qui met une pêche d'enfer ! On a donc un Sly qui se moque avec une bonne humeur contagieuse de son image d'étalon italien et de héros du cinoche macho, alors qu'il se retrouve dans un futur en apparence utopique dirigé par des lopettes et qu'il a été transformé en couturière lol
C'est tout le film qui prend ainsi la forme d'un trip improbable, (la scène des coquillages) les acteurs s'en donnent à coeur joie, notamment Wesley Snipes qui en fait des tonnes dans le rôle du bad guy, même Sandra Bullock réussie à être attachante et pas trop crispante.

Le spectacle n'est pas en reste en plus, de la scène d'ouverture pyrotechnique tout en démesure, jusqu'à un climax brutal, le réalisateur Marco Brambilla envoie du bois à intervalle régulier, d'autant qu'il y fait preuve d'un sens du rythme impeccable, entre action et comédie impossible de s'ennuyer une seule seconde.

Peut être avec Judge Dredd, mon film préféré de Stallone,  2 films que je peux voir et revoir quasiment àl'infini.

Dernière modification par scorpius (28-03-2014 18:00:22)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#314 28-03-2014 17:57:58

Warp 9
vétéran

Re : Films à réhabiliter

Scorp... T'aurais pas due me rappeler ce film.... J'ai maintenant plein de scènes et de phrases-culte qui me passe par la tête. T'es content maintenant?.....  razz


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#315 28-03-2014 18:05:34

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

Warp 9 a écrit :

J'ai maintenant plein de scènes et de phrases-culte qui me passe par la tête. T'es content maintenant?.....  razz

Huhuhu

i-win-o.gif
(C'était le but)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#316 28-03-2014 19:56:07

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

Haaaa Scorpy, dans mes bras hello

J'adore ce film, la moindre seconde est culte, c’est calibré au millimètre, ça parvient à être à la fois un bon film d'action et une excellente comédie. Tiens, je vais me le revoir je pense smile

En revanche, je ne savais pas qu'il était à réhabiliter ?

Hors ligne

#317 28-03-2014 20:17:33

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

mypreciousnico a écrit :

En revanche, je ne savais pas qu'il était à réhabiliter ?

C'est en tout cas l'impression que j'avais, dans mon entourage soit il a mauvaise réputation, soit il est inconnu ou oublier (genre lors d'une soirée vidéo avec des potes : ah ouais, je l'ai vu ton film il y a longtemps, t'as rien de mieux à proposer ? sad )
Je me doutais bien cela dit, que sur le forum, il y avait une chance qu'il ait une certaine côte d'amour - comme le prouve ta réaction ou celle de Warpy  smile


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#318 29-03-2014 12:25:47

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

Ah je suis moi même un afficionados de Demolition Man depuis sa sortie en 1993..
Je me rapelle que le film a été critiqué pour sa bétise momumentale à l'époque  .. Apparemment je me croyais le seul à avoir pigé que c'était avant tout une comédie satirique..
Car on rit beaucoup dans ce film ( le coup des coquillages, Sly qui fait des tricots ) , la caricature serait à peine grossière aujourd'hui tant le politiquement correct s'impose partout.. On ne peut même plus dire le mot "pédé" sans passer pour un homophobe , on nous oblige à bouffer végétariens & d'arrêter la viande ect ... Heureusement on ne se torche pas encore avec des coquillages ..

J'adore ce film.. Il me fait toujours autant marrer & les scènes d'actions sont toujours aussi pétaradante: Il n'y a que chez Joel qu'on fait pêter tout un immeuble en vrai pour la beauté du spectacle .. Demolition Man , c'est du pur Joel Silver.. Peut être le dernier grand Silver Pictures de l'âge d'or des années 80/ début 90.. On ne fait plus ce genre de film : Le PG 13 est devenue la norme , bordel d'enculé de merde !

"BIPP  Buckaroo 350 crédits débité pour violation morale du language "
lol


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#319 17-04-2014 14:20:52

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

The Quick And The Dead
The-Quick-And-The-Dead-Poster.jpg

Voilà un film de Sam Raimi qui se bonifie avec le temps.. A l'époque j'avais bien aimé mais sans plus.  Il faut dire  que niveau Western,  je venais de sortir coup sur coup de Dance With Wolfes de Kevin Costner  & Unforgiven de Clint Eastwood ,je découvrais le grand Sam Peckinpah .En comparaison , le western Comic Book sympathique de l'ami Sam était gentiment puéril.
Aujourd'hui je revois franchement The Quick and The Dead à la hausse, comme l'un de mes western post-moderne favori.. C'est d'abord un véritable hommage au Western Spaghetti, bien plus que le récent Django Unchained de Tarantino.. Un script bien plus profond & mature que le laisse supposé la mise en scène expressioniste de Sam Raimi qui finalement donne une patine unique à ce film, tout autant qu'il marque une évolution importante chez lui.. Esthétique d'abord la photographie de Dante Spinotti est belle à mourrir, le score d' Alan Silvestri Morriconnien en diable.. Mais avant tout d'un point de vue dramaturgique.. Pour la première fois de sa carrière, Sam Raimi se retrouve à diriger  un casting tout aussi talentueux qu'éclectique . Allant de la méga star ( Sharon Stone époque  Basic Instinct ), de l'acteur confirmé Gene Hackman,  et des jeunes star à en devenir ( Leo Di Caprio, Russel Crowe excusez du peu ) .. Sam Raimi s'en sort à merveille et prouve qu'il est aussi un excellent directeur d'acteur et sait mettre sa caméra virtuose en sourdine quand le moment l'exige ( le dîner entre Ellen et Hérode , l'agonie du Kid ) .. Loin de moi l'envie de dénigrer ce que j'aime en Sam Raimi, parce que j'adore tout autant ces plans de fous, ses zooms audacieux et autres trouvailles visuelles qui rend The Quick and The Dead tout aussi unique.. D'ailleurs avec un tel esprit naïf et frondeur , Sam Raimi tutoie plus le grand Sergio Leone que n'ont put le faire  Clint Eastwood ou Tarantino dans leur hommage respectif.

Un western Spaghetti post moderne à redécouvrir le plus rapidement possible ou vous êtes morts. wink ..


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#320 19-04-2014 23:32:09

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

Willow_movie.jpg

Surtout connu pour avoir permis une percée révolutionnaire dans le domaine des sfx, et peu populaire en ces lieux (Nico & Dvmy en sont très critiques il me semble) le film de Ron Howard & George Lucas vaut bien mieux que d'être réduit à un simple exploit visuel.

De tous les films produits par George Lucas dans les 80's, Willow est probablement avec The Temple of Doom le plus généreux. Mais c'est aussi sans doute le plus plus sous-estimé... A vrai dire à mon sens, le film de Ron Howard représente la quintessence d'un certain cinéma d'aventure "à l'ancienne". Un récit ultra-direct, relancé en permanence par des péripéties complètements folles, un humour jouissif auquel contribue grandement un Val Kilmer flamboyant dans le rôle réjouissant de Madmartigan, sorte de croisement improbable entre Conan et Han Solo. Des dialogues tordants et surtout un univers fascinant, Lucas convoquant à la fois une imagerie féérique digne du Hobbit de Tolkien, mais aussi celle de la "sword  & sorcery" la plus dark, notamment lors du climax qui oppose nos héros, à la terrible Reine Bavmorda.

Je considére d'ailleurs au final ce film comme une bien meilleur adaptation du Hobbit que celle de Peter Jackson, le voyage de Willow Ufgood petit bonhomme insignifiant qui va se révélé à la hauteur d'une tache  a priori insurmontable évoque bien évidemment fortement à la fois Bilbo & Frodo. Cependant loin du ton pompeux de Peter Jackson, le film navigue constamment dans une tonalité étrange, entre cruauté et légèreté, mais sans jamais perdre de vu son héros.

D'autant que Ron Howard, loin de son academisme habituel, réussi à donner un véritable souffle épique à son aventure, à l'image de la bataille franchement dingue de Tir Asleen, ou Madmartigan fait face seul (ou presque) à toute une armée tout en combattant un hydre à 2 têtes cracheur de feu et des trolls. Pas de CGI mais une mise en scène nerveuse et ample, ainsi qu'un montage frôlant la perfection font de cette scène un incroyable moment de cinéma.

Bref, vous l'aurez compris, j'adore Willow, ses images sublimes (les décors naturels et les matte-painting sont à tomber par terre) ou grotesques (toute cette armée tranformée en porcs par Bavmorda) n'ont pas finies de me transporté... sans oublié le score merveilleux de James Horner, accompagnement idéal à un voyage inoubliable.

Dernière modification par scorpius (20-04-2014 01:22:09)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#321 20-04-2014 06:43:04

hm13
BorgCube Alpha

Re : Films à réhabiliter

je vais plussoyer sur ces deux derniers films... je ne suis pas non plus franchement attirée par ces genres de films mais l'un vaut pour la Stone qui a eu l'occasion de montrer qu'elle pouvait jouer autre chose que la femme au sex-appeal électrique et l'autre pour la fraîcheur et la sincérité qui s'en dégagent, et qui manquent tant à LOTR qui du coup ressemble à 3 pavés indigestes...


on ne me résiste pas...

Hors ligne

#322 20-04-2014 07:22:31

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

Willow est un ratage tant au niveau du fond que de la forme, et la seule production Lucas que je ne pourrais jamais défendre. De sa mise en scène impersonnelle à sa direction artistique hideuse et de sa musique saoulante (je déteste James Horner) à son scénario lamentable (sorte de melting-pot de tout ce qui a été écrit ou filmé en mythologie et en fantasy) Willow est une expérience pénible dont la mayonnaise ne prend jamais. 2/10

Hors ligne

#323 20-04-2014 12:14:46

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

dvmy a écrit :

De sa mise en scène impersonnelle

Oui et non, c'est pas du Spielberg on est d'accord, mais elle n'est pas plus impersonnelle que celle du Retour du Jedi. Ron Howard se fond à merveille dans le style "Lucasien". C'est à la fois classique (dans le bon sens du terme) et énergique, tout en mettant parfaitement en valeur la production design.

à sa direction artistique hideuse et de sa musique saoulante (je déteste James Horner)

Ah, j'aime beaucoup la direction artistique, elle est totalement schizo. Le chateau de Bavmorda, avec ses paysages désolés, pourrait presque sortir d'une production post- apocalyptique, mais en même temps tu as une influence qui semble venir de Frazetta (le carrefour des Daïkinis, avec les cages à oiseaux). C'est parfois boueux et rugueux, parfois on baigne dans un univers presque éthéré... C'est vraiment un mélange unique et ça donne un cachet incroyable au film.

à son scénario lamentable (sorte de melting-pot de tout ce qui a été écrit ou filmé en mythologie et en fantasy) Willow est une expérience pénible dont la mayonnaise ne prend jamais. 2/10

C'est vrai que d'un point de vue mythologique ça bouffe à tous les râteliers, de Moïse au SDA, en passant par les voyages de Gulliver ou la légende Arthurienne. Mais l'ensemble à mon goût, réussi à rester harmonieux, car je suis complètement d'accord avec Hm13, on sent une véritable sincérité derrière cette volonté de synthése. Et puis le scénario c'est aussi les dialogues, la mise en place et la résolution des divers enjeux et à ce niveau, Willow fait très fort.

Dernière modification par scorpius (20-04-2014 12:20:34)


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#324 21-04-2014 11:15:00

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

Il est à réhabiliter Willow ?
J'ai l'impression (peut-être fausse du coup) qu'il possède une réputation de film culte...

scorpius a écrit :

Surtout connu pour avoir permis une percée révolutionnaire dans le domaine des sfx, et peu populaire en ces lieux (Nico & Dvmy en sont très critiques il me semble) le film de Ron Howard & George Lucas vaut bien mieux que d'être réduit à un simple exploit visuel.

C'est marrant je ne me rappelais pas en avoir parlé ici smile

Quoi qu'il en soit effectivement, je n'aime pas du tout ce film. Je l'ai découvert sur le tard et l'aura culte du film à conduit à une grosse déception/incompréhension devant le visionnage de l'objet.

En fait mon avis rejoint beaucoup celui de Dvmy. Dans le genre je préfère largement Krull mdr (je ne plaisante pas, j'aime bien ce film)

Hors ligne

#325 21-04-2014 11:56:11

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

mypreciousnico a écrit :

Il est à réhabiliter Willow ?
J'ai l'impression (peut-être fausse du coup) qu'il possède une réputation de film culte...

En fait il est adulé par certains, surtout les spectateurs l'ayant découverts enfants, mais en majorité il n'a pas très bonne réputation.

C'est marrant je ne me rappelais pas en avoir parlé ici smile

On avait débattu sur "Blanche Neige et le chasseur" et j'avais fait un parallèle entre ce film & Willow et c'est là que je m'étais rendu compte que tu ne portais pas le film sur le petit Nelwyn dans ton coeur.

Dans le genre je préfère largement Krull mdr (je ne plaisante pas, j'aime bien ce film)

J'en garde pas un très bon souvenir... l'occaz' peut être de lui redonné une chance tiens.


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

Pied de page des forums