ULTIME FRONTIÈRE

Le portail Star Trek francophone

Vous n'êtes pas identifié(e).

#276 10-05-2012 17:40:22

scorpius
Nowhere Man

Re : Films à réhabiliter

Merci Warp 9 pour toutes ces précisions smile ( je l'ai jamais lu...la honte ! )


ITb9ZyM.gif

Hors ligne

#277 11-05-2012 18:55:15

mbuna
Ancien fan

Re : Films à réhabiliter

Si si, dans le roman il y'avait une explication au twist :

Quand il revient sur terre, 700 ans  se sont  écoulés et les singes ont pris le pouvoir comme sur alpha du centaure.
Leur prise de pouvoir s'explique par l'évolution des espèces. Les humains ont régressé et singes ont évolué jusqu'à devenir  les maîtres de la planète. Alpha du centaure était juste en avance sur la Terre du point de vue darwinien.

Cette fin est assez spleen. En fait ce sont 2 singes qui depuis  le début lisent un manuscrit trouvé  dans l'espace dans une bouteille des centaines d'années  après les evenements.
D'une part on voit que le fait que les humains ont précédé les singes leur est inconnu et surtout on voit que les singes ont réussi à dépasser  les humains technologiquement : ils sont donc intelligents.

Or vers la fin du livre, les scientifiques singes doutaient  de leurs capacités à  le faire, les singes étant  jusqu' alors  beaucoup  plus longs et agissant surtout  par imitation des humains qu'ils avaient maintenant réduit en esclavage.

La planète  des singes est un triomphe de l'evolutionnisme où la morale est que les humains n'ont été  qu'un maillon de la chaîne pour quelque chose de plus grand qu'eux, et sont même tombés dans l'oubli de l'histoire.

Hors ligne

#278 12-05-2012 03:38:38

Warp 9
vétéran

Re : Films à réhabiliter

Comme tel. Ce twist n'a aucun sens. Evolutionairement parlant Les singes n'ont pas les capacités mentales de l'humain, ni ses capacités d'adaptation à l'environnement et ne les auront jamais. C'est comme prétendre que le pigeon va un jour voler plus rapidement que l'aigle.... Du coup je peux difficilement blamer les adapteurs ciné de préférer créer des trames un peu plus "logiques" comme les manipultions génétiques par exemple.
(Ouais bon. J'ai mis le mot logique entre guillemets tout de même.... lol )
Par contre l'idée de ne pas se baser sur la Terre est plus interessante. Elle permet plus de libertés côté storytelling..... smile

Dernière modification par Warp 9 (12-05-2012 03:41:53)


“On vit à une époque ou l'on tend à ignorer, voir renier les actions progressistes d'hier dans le but de véhiculer l'idée fictive & dangereuse que nous vivons dans un monde pourris par la haine. Si même Star Trek, la franchise la plus progressiste qui soit, ne peut pas prendre ses distance face à cette ré-criture de la culture populaire & de l'Histoire je crains sérieusement pour l'avenir."

Hors ligne

#279 12-05-2012 10:02:16

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

Oui, cela dit le twist final du film La Planète des Singes me parait beaucoup plus marquant personnellement.
Dommage qu'il soit devenu impossible de découvrir le film sans se faire spoiler et ce dès l'affiche...

Hors ligne

#280 12-05-2012 14:03:25

dl500
TOS Forever

Re : Films à réhabiliter

Comme le dit Spock dans ST4:
Chasser une espèce jusqu'à son extinction est illogique!
Et le docteur de répondre: Qui a dit que l'humanité était logique?

L'humain est le prédateur des prédateurs et est capable de se détruire lui même. A l'époque (comme pour le film Soleil Vert), on est en plein anticipation et clairvoyance...

On est isolé sur un petit caillou dans cet univers et on est capable de le détruire pour du profit...mais à quoi bon si on ne peut pas en profiter dans l'avenir?

Le message de la planête des singes est simple mais fait froid dans le  dos car a déjà 50 ans...et on n'a pas encore évolué.


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#281 12-05-2012 16:48:19

mbuna
Ancien fan

Re : Films à réhabiliter

Nan mais je suis d'accord Warp9 sur l'aspect pas du tout réaliste de l'évolutionnisme raconté dans le bouquin. Surtout que cette "inversion" s'est faite en très peu de temps alors que pour être à la limite un peu plausible elle aurait surement du se passer en millions d'années. C'est vraiment la faiblesse de ce livre.

Mais il ne faut pas dire que le twist n'a aucun sens. Par ce que si tu admets ce postulat (dis-toi que tu mets ça dans ta suspension d'incrédulité), alors la morale de l'histoire est tout de même très intéressante.
De plus, c'est un vrai twist, amené comme dans le 1er film, car c'est vraiment à la dernière phrase qu'on a la révélation (comme dans le film où c'est au dernier plan). Bon je t'avoue qu'on s'y attend pas mal, mais l'idée en elle-même reste vraiment sympathique. L'humain n'est qu'un maillon de l'évolutionnisme et il est destiné à être supplanté par d'autres espèces jusqu'à même disparaitre et être oublié.
Le message dans la bouteille, c'est le dernier survivant humain "intelligent" qui l'envoie, le seul témoin de ce changement. Il a pu l'être grâce au fait que le voyage aller-retour Terre/Beltegeuse l'a fait revenir 700 ans (si je me souviens bien, ou peut être 1400 ans) après être parti. Le temps qu'il aura fallu aux singes pour prendre le pouvoir sur Terre...

Hors ligne

#282 12-05-2012 17:59:03

IMZADI
Memory Alpha

Re : Films à réhabiliter

sans prendre en compte le temps de l'évolution, moi ça me paraît assez dur d'imaginer que des espèces cohabitent, que l'une d'elle (nous) devienne intelligente puis régresse pour permettre à une des autres d'être la dominante (voire plusieurs au regard des films)
que l'on soit un maillon certes mais dans ce cas avec une co-évolution... confused

les voix de la nature sont impénétrables... joke


-"I'm a number, I'm not a free man, I'm the number NCC-1701..."

Beaucoup de choses que nous faisons tout naturellement nous deviennent difficiles dès l'instant où nous cherchons à les intellectualiser. Il arrive qu'à force d'accumuler les connaissances sur un sujet donné, nous devenions ignares.
- Texte mentat n°2 (Dune: Chapter House)

Hors ligne

#283 09-07-2012 23:48:45

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

Equilibrium (2002) de Kurt Wimmer

Un film auquel je suis très attaché pour diverses raisons professionnelles et personnelles.
Ca commence par un type qui a une super idée, certes pas novatrice mais particulièrement sincère et ambitieuse, si bien qu'il lui faudrait 50 millions de dollars de l'époque pour mettre sur pellicule les images qu'il a en tête. Il a toutes les peines du monde à monter son film jusqu'à ce que deux producteurs bien connus à Hollywood lui disent que s'il veut faire son film il va falloir y ajouter des éléments "Matrix" car ça marche fort à l'époque. Grosse concession, mais le gars dit ok.
La seconde contrainte énorme est le budget finalement alloué: 20 millions. Finie l'ambition visuelle, terminée la démesure graphique à laquelle il inspirait, va falloir se serrer la ceinture.
Mais le pire reste à venir: la distribution. Son film sort dans 300 salles à peine et presque sans aucune publicité, là où la plupart des films sortent dans 3000 ou 4000 salles. Résultat: très gros bide et ça fait mal, très mal à tous ceux qui étaient plus ou moins impliqués dans la réalisation de cet excellent film, servi par une musique envoûtante et un Christian Bale royal comme d'habitude .
Bien heureusement le film est devenu culte avec le temps, et aujourd'hui il est disponible en Blu-ray en france. Les frères Weinstein ont beau avoir tiré le film par le bas de plus en plus de gens se sont mis à l'apprécier. 10 ans plus tard il est grand temps de le redécouvrir et de le réhabiliter. Moi je n'ai jamais cesser de l'aimer.

Dernière modification par dvmy (09-07-2012 23:57:16)

Hors ligne

#284 22-11-2012 16:28:14

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

TwilightZoneMovePoster.jpg
The Twilight Zone : The Movie
De John Landis, Steven Spielberg, Joe Dante, George Miller.

Voilà bien un bon petit film à sketch donc on ne parle peu, hélas trop connut pour l'horrible tragédie qui a marqué son tournage que pour ses véritables qualités..
Plus qu'une adaptation fidèle de la Twilight Zone, il s'agit avant tout d'une véritable déclaration d'amour pour la série de Rod Sterling et d'excellent exercice de style de la part des meilleurs cinéastes des années 80.

Oublions d'abord le premier sketch Time's Out de John Landis, le plus faible du lot, réalisé avec des moufles ..Caricatural dans sa description du racisme & d'une stupidité embarrassante dans sa conclusion. Le raciste  qui finit dans un train de déportés.. Merci pour la mémoire des déportés..

Kick The Can , sublime fable sur le troisième âge, garder un esprit jeune.. Spielberg plane encore sur l'euphorie E.T, livre ici sans l'ombre d'un doute sa meilleure vision de Peter Pan ..Poétique à souhait et euphorisant par l'interprétation toute gracieuse et affable de Scatman Crothers.. sublime photographie d' Allan Daviau..
Kick+Can.jpg500full.jpg

"It's a Good Life" , véritable Cartoon live par un Joe Dante en pleine possession de ses moyens.. Tout les grands thèmes de sa future filmographie éclot ici . Les enfants laissés à l'abandon , l'irresponsabilité parentale , son amour/ haine pour la TV , ses clins d' oeil cinéphiliques & la famille Joe Dante ( Dick Miller, Kevin Mc Carthy, William Schallert ) ect.. Une véritable expérience sensorielle, tant Dante se plaît ici à nous bombarder d'images et de sons anarchique dans le pur esprit Chuck Jones..
tumblr_m20xftRMMf1rt74cqo1_500.jpg

"Nightmare at 20,000 Feet" , adaptation d'un épisode mythique de la Zone par le réalisateur de Mad Max.. Une véritable pépite de mise en scène que ce sketch. le choix des plans , les parfaites incisions du montage nous font ressentir toute la peur panique qui habite le personnage joué par John Lightow. Peut être l'épisode le plus fidèle à l'esprit Sterling.
tumblr_maxmhdtNys1qedb29o1_500.gif

Que l'on soit fan de Steven Spielberg , Joe Dante ou  George Miller, leur passage dans la Twilight Zone est un moment incontournable de leur filmographie.

Dernière modification par Buckaroo (22-11-2012 16:32:42)


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#285 22-11-2012 19:16:30

bound
Explorer of the further region of experience

Re : Films à réhabiliter

Pas du tout d'accord. Twilight Zone - le film est un ratage. Tout d'abord, les histoires proposées ne sont que des remakes, même celle de Landis. Ensuite le prologue est à côté de la plaque, avec deux idiots qui jouent à se faire peur en nous expliquant que la série originale était une série effrayante et terrifiante. Ah bon? Twilight Zone est avant tout une série intelligente, légère, amusante et agréable. Sur plus de 150 épisodes je n'en compte que 2 ou 3 conçus pour faire peur. Faire peur ce serait plutôt The Outer Limits (série originale), en aucun cas Twilight Zone. De ce film, seul le sketch de Joe Dante est supérieur à l'original, les autres sont des ratages complets. J'ose à peine évoquer le sktech de Spielberg, un monument de bons sentiments écoeurant au possible.

Dernière modification par bound (22-11-2012 20:21:07)

Hors ligne

#286 24-11-2012 16:19:36

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

bound a écrit :

Pas du tout d'accord. Twilight Zone - le film est un ratage. Tout d'abord, les histoires proposées ne sont que des remakes, même celle de Landis. Ensuite le prologue est à côté de la plaque, avec deux idiots qui jouent à se faire peur en nous expliquant que la série originale était une série effrayante et terrifiante.

Attends gamin la Twilight Zone me terrifiait ! .. Elle me foutait la trouille , la vraie.. Le marionnetiste qui devient sa marionnette , Le gentil alien ( l'horrible Richard "requin"  Kiel ) qui veut servir l'homme ..en réalité les bouffer tout cru.. je me souviens de la zone surtout parce qu'elle me foutait la trouille enfant.. & que j'adorais ça.
& je comprend parfaitement le partis pris de cette production.. Ces cinéastes ont découvert la Twilight Zone quand ils étaient gamin.. C'est adulte qu'on comprend la véritable nature de Twilight Zone ..
Ce film est un tribut à leur souvenir d'enfant selon moi ...

J'ose à peine évoquer le sktech de Spielberg, un monument de bons sentiments écoeurant au possible.

Tu sous estime Steven Spielberg.. Il est encore dans l'euphorie E.T. Dans Kick the Can , oui je l'avoue il se lâche plus que de raison dans les beaux sentiments, mais c'est tellement bon ce type d'émotion.. N'en reste pas moins, une  poésie désenchanté.. Les vieux une fois jeune veulent redevenir vieux,  et celui qui veut rester jeune meurt. D'une manière ou d'une autre, l'enfance doit mourir . Au passage, il livre ici une bien meilleur interprétation de Peter Pan que son Hook.. Derrière Kick The Can , il enchaîne son film le plus violent et cruelle (avant les années 2000 )  : Indiana Jones and The Temple Of Doom , pas exempt aussi de bons sentiments "écoeurant"  : Ah Indy qui ramène les enfants à leur parent , ou sa relation avec Short Round...


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#287 31-12-2012 14:06:25

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

Un film à réhabiliter, The Core de Jon Amiel.

fusion-the core

Le pitch et le storytelling sont pompés quasi intégralement sur Armageddon, pourtant le film de Amiel est bien supérieur au vidéoclip de Bay sortis 5 ans plus tôt.

Alors certes on échappe pas aux clichés habituels du film catastrophe à l'américaine, avec héroïsme, sacrifices et même les cliché sur les Français. Sans compter que scientifiquement c'est un peu n'importe quoi. Pourtant le film emporte mon adhésion.

D'abord par sa distribution de choc. Aucune grande star interplanétaire, mais des excellents acteurs habitués aux seconds rôles. Aaron Eckhart, l'excelentissime Tchéky Karyo, le non moins génial Stanley Tucci ou encore Bruce Greenwood. Que des gueules qui brossent une galerie de personnages qui fonctionnent superbement en équipe.

Ensuite on tient la un authentique film d'aventure généreux avec des images vraiment fascinantes, comme cette scène improbable au sein d'une géode au centre de la terre, probablement la meilleur scène du film.

Alors c’est dommage, le film manque un peu de budget et certaines scènes font mal aujourd'hui, comme la destruction de Rome et sa 3D mal digérée.
Mais le film mérite d’être connu est fait partie, pour moi, des meilleurs films catastrophe de ces dernières années.

Du très bon cinéma de divertissement. pas plus et pas moins.

Hors ligne

#288 06-02-2013 15:00:00

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

Robo2poster.png
Robocop 2 d'Irwin keshner.

Pas une aussi  mauvaise suite de Robocop..Mais peut on vraiment faire une suite ( ou un reboot ) potable au chef d'oeuvre terminal de Paul Veroevhen ?
D'emblée parlons des faiblesses: Le film est trop lent :  30 minutes à Keshner pour présenter les enjeux ( interminables)  , là ou à peine 10 minute suffisait à crazy Paulo pour le faire.. Manque totale de touche de satire Européenne, ce qui fait de ce Robocop 2 , une sorte de caricature ( Américaine)  de Robocop : trop Too much ( les pubs même pas drôle ).. On oublit Murphy pour faire la gloire du Robocop,  & que dire de la partie génante  du Robocop reprogrammé , des personnages secondaires mal écrits, Cain peine à faire oublier Clarence Boddicker ect...

Malgré tout  cela ,  Robocop 2 finit par gagner des points. Un côté comic book plus prononcé & assez jouissif, un gore décompléxé & parfois bien craspec ( l'opération sans anesthésie de Sgt Duffy vomit  ).. Quelque personnages savoureux et typiquement " Frank Miller " comme Hob le gamin gangster qui monte dans les échelons du crime pour finalement se vider de son sang sur une montagne de dollar.. Mais Robocop 2 c'est avant tout des scènes d'action anthologiques que n'ont pas hésiter à pillier récémment les Iron Man 1 & 2 , donc l'affrontement de titan entre Robocop et Robocop 2, ou le grand Phil Tippet atteint des sommets dans l'art de la stop motion.. Peut être le baroud d'honneur de cet art désormais perdu : 3 ans plus tard, Jurrasik Park allait révolutionner l'industrie.. Aujourd'hui encore les 20 dernières minutes de Robocop 2 tiennent toujours la route , mieux encore que les péteuses scènes d'action numériques des Iron Man ..

Rien que pour cela Robocop 2 mérite d'être réévaluer à la hausse.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#289 06-02-2013 15:16:22

bound
Explorer of the further region of experience

Re : Films à réhabiliter

Mais Robocop 2 est de toute façon génial! Je le trouve même meilleur que le Verhoeven sur certains points. A part la fausse bonne idée du Robocop reprogrammé qui en outre ne sert à rien, le reste c'est du tout bon.

Robocop: 10/10
Robocop 2: 9/10
Robocop 3: 3/10
Robocop - la série: 2/10
Robocop - le remake: -10/10

Hors ligne

#290 30-09-2013 13:24:34

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

The Phantom de Simon Wincer (1996)
220px-Phantompost.jpg

Vu il y a plus de 15 ans , perdu dans la première vague super héroïque des années 90 suite au carton du Batman de Tim Burton. The Phantom ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable.. Je viens juste de le revoir et franchement... C'est une sacrée bonne série B sans prétentions, fleurant bon le parfum des Sérial d'antan et surtout très fidéle au comics Book de Lee Falk.. On regarde ce film comme un gamin qui feuillette une BD. On ne voit pas le temps passé.. C'est franchement une bouffée d'oxygène en cette période du Super héros existentialistes qui tirent au flanc. Simon Wincer croit au Phantom, tout comme Billy Zane son interprètre, qui avec cette candeur et cette énergie me rappelle celles que  Christopher Reeves mettait dans son Superman  .. On se balade de la Jungle du bengale  au New York des années 30 sans temps mort  , repaire de pirates ancestraux, Crânes magiques, méchants haut en couleurs, demoiselles en détresse ..Du pur sérial candide et  trépignant, quelques jolies cascades & un respect du genre comme il n'en existe plus  .. Un très bon casting Billy Zane evidemment ( un acteur qui n'aura pas eut la carrière qu'il méritait ) , James Remar en Indiana Jones diabolique et surtout le caméo du number 6 en personne: le regretté Patrick Mc Goohan en père du Phantom ..
Franchement je rangerai bien ce The Phantom au côté du Rocketeer de Joe Johnston.. On ne pourra guère faire mieux au cinéma pour rendre hommage à l'oeuvre de Lee Falk et on ne fera plus de telles adaptations comics qui font comics book.. Le Dernier en date : Captain America de Joe Johnston.. Mais apparement le public actuel préférent les héros cyniques qui bouffent des kebabs roll

Flash required


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#291 30-09-2013 13:36:17

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

100% d'accord. The phantom et Rocketeer, deux séries B qui sentent bon le serial d'antan. Et puis Zeta Jones et Jennifer Connelly... Miam... avant qu'elle devienne maigrichonne (beurk).

Hors ligne

#292 21-11-2013 16:52:37

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

The Black Hole de Gary Nelson
Black_hole_ver1.jpg
Un film de mon enfance coincé entre Star Wars et Planète Interdite que j'appréciais beaucoup, je l'ai revu plus tard dans mon adolescence , j'ai beaucoup moins aimé, le côté Disney manichéen peut être..
Je viens de le revoir et je ne trouve pas qu'il mérite autant cet oubli..
J'aime beaucoup ce space opéra à la sauce Disney finalement .. Ok le scènar ne casse pas trois pattes à un androîde, c'est gentil mignon:  Pas dans mes souvenirs en tout cas, ou je me souviens bien d'instant de terreurs enfantines pures, la dernière image hirsute de Reinhart ou le visage zombifié qui se cache derrière l'équipage du Cygnus..

J'aime beaucoup ce film , justement parce que c'est du Disney.. le dernier baroud d'un artisanat au moment ou ILM , Lucas et Spielberg allaient redéfinir les codes de l'industrie.. Je suis fan du travail de Peter Ellenshaw illustre , mais méconnu , peintre et artiste des effets spéciaux qui a donné à Disney des merveilles comme Mary Poppins ,20000 Lieues Sous les Mers ou le Dick Tracy de Warren Beatty.
Je trouve une fois de plus son travail sur The Black Hole formidable , la maquette du Cygnus est une pure merveille , le trou noir en question , les météores qui détruisent le vaisseau ect.. Des effets spéciaux à l'ancienne toujours aussi efficace..

& puis il y a une atmosphère dans ce film qui me plaît, celle de l'exploration spatiale mais avant tout celle  d'un vaisseau fantôme..En cela, The Black Hole serait volontiers un film de maison hantée, souligné par le score ensorceleur de John Barry.. Le casting n'est pas mal du tout.  Robert " Jackie Brown "  Foster en capitaine intrépide, Anthony " Psycho" Perkins , Yvette '" The Time Machine" Mimieux et Ernest " the Wild Bunch " Borgnine.. Sans oublier Maximilian "Topkapi " Schell en savant fou. Le Dr Reinhart, déjà gamin , il m'intéréssait plus que les héros.. Imaginez, un grand vaisseau rien qu'à lui, un équipage zombifié et des robots à sa botte. Une certaine idée du paradis lol .Si le pseudo R2 , V.I.N.C.E.N.T me casse un peu les boulons à la longue , par contre le vilain robot Maximilian lui ravit la vedette..

Bien que l'intêret du film vient à s'étioler au fur et à mesure , sa petite heure trente fait passer le tout comme une lettre à la poste. Souvent  critiquer  pour son final catho,  je trouve pour ma part plutôt visuellement attrayant  dans sa vision dantesque de l'enfer  & il est vrai minable dans sa vision du paradis.. Ainsi, jamais l'adage de Milton : "Mieux vaut régner en enfer qu'être esclave au paradis " n'a été aussi vrai qu'ici.
black11.jpg


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#293 21-11-2013 19:10:41

KIRK
Fan Intermittent

Re : Films à réhabiliter

Pourquoi mets tu ce film dans cette section ingrate ?  wink

J'ai des souvenirs merveilleux de ce film, sans doute le premier que j'ai vu au cinéma. Je me souviens encore du poster ( mais oui ! ) de l'affiche du film en grand format sur un des murs de ma chambre, cet immense vaisseau vitré. L'aspect extérieur m'avais davantage effrayé que son intérieur, son capitaine , un clone de Némo , ses robots qui tirent au laser rouge dans tous les coins et l'équipage transformés en macchabées vivants... purée pour un Disney cela mettait le trouillomètre à zéro affraid  pour les pauvres gamins que nous étions ... de vrais Borgs avant l'heure mdr

Pur hasard mais je l'ai revu il y a 1 mois environ et j'ai pris le même pied d'enfer ! les sfx tiennent encore le choc ; j'avais un peu oublié la toute fin, admirable ou le Capitaine fusionne avec Maximilien , l'homme avec la machine. A revoir cette scène elle est très forte... il aura finalement trouvé la réponse à sa question et l'aura payé au prix fort... mais peut-être pas : cette création du trou noir peut être comprise de deux manières : une mort abominable ou une renaissance comme un Dieu ( ou Démon ) qui va régner dans cet enfer de feu. L' intrépidité est à double tranchant...

Derrière l'étiquette Disney ( qu'il est intrinsèquement ), qu'on lui colle , le Trou noir demeure pour beaucoup une petite madeleine de Proust et avec bien plus de sens que ses détracteurs le disent.  smile

Hors ligne

#294 21-11-2013 19:43:41

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

Je déteste cette bouse religieuse d'un Disney qui lèche les bottes du Vatican.

Hors ligne

#295 21-11-2013 19:45:35

dl500
TOS Forever

Re : Films à réhabiliter

Et bien je viens de me rendre compte que je l'ai en dvd, je vais me le refaire!
wink

J'en ai un excellent souvenir, vu au ciné!
J'avais adoré les petits robots, dont celui tout abimé.
Je ne m'en rappelle plus du tout!


L'être humain a deux vies. La seconde commence quand il se rend compte qu'il n'en n'a qu'une...

Hors ligne

#296 22-11-2013 00:14:29

KIRK
Fan Intermittent

Re : Films à réhabiliter

dl500 a écrit :

Et bien je viens de me rendre compte que je l'ai en dvd, je vais me le refaire!
wink

J'en ai un excellent souvenir, vu au ciné!
J'avais adoré les petits robots, dont celui tout abimé.
Je ne m'en rappelle plus du tout!


J'espère que tu prendras autant de plaisir que la première fois ^^

Hors ligne

#297 22-11-2013 15:03:30

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

Kirk, je te rejoins sur ton avis.. Ainsi je n'étais pas  le seul gamin à avoir le trouillomètre à zéro avec ce film smile .. Et je te rejoins aussi sur ton interprétation du final..

dvmy a écrit :

Je déteste cette bouse religieuse d'un Disney qui lèche les bottes du Vatican.

Franchement si c'était vraiment le cas, leur propagande est plutôt raté.. Même gamin j'étais du côté de Reinhart  & aujourd'hui encore : Mieux vaut régner en enfer qu"être esclave au paradis !
C'est la morale que je tire désormais de cette histoire !

Aprés tout, qu'est ce que l'équipage du Palomino vient faire chier Reinhart ? Il était tranquille seul dans son coin .Ce savant veut découvrir le mystére d'un trou noir, il en a les couilles et l'audace pour le faire, certains dirons de  la folie  ... Bon ok , il a zombifié son équipage et alors ? ..Ils étaient aussi pleutre & suspicieux  que l'équipage du Palomino..
Il y a dans son histoire plus du mythe de Prométhée que de ceux du Vatican..
& franchement qui sont en enfer à la fin , pas Reinhart transformé en machine : Il est le propre maître de l'enfer qu'il s'est créer. Pas sûr qu'au paradis, les rescapés soient maître de quoique se soit.


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#298 23-02-2014 14:28:28

Buckaroo
Gotta Light ?

Re : Films à réhabiliter

The Goonies de Richard Donner
The-Goonies-Poster-C10126368.jpg
Film pourtant emblématique & paradoxalement le moins estimé de l'âge d'or d'Amblin , The Goonies ne mérite pas sa triste réputation de semi culte.
Dans le cadre d'une rétropesctive Richard Donner_ un réalisateur au cinéma populaire o combien sympathique, j'ai trouvé  que ce film méritait autant que ses petits camarades dans l'esprit.
Divertissement généreux & esprit d'aventure au rendez vous, humour noir & bas du front qui fonctionnent à merveille.. Si l'on partage comme Dick Donner un attrait pour le slapstick à la Three Stooges.. Il existe encore dans ce film un vrai parfum nostalgique de l'enfance comme rarement autres films ont put en capturer jusqu'ici.. & surtout un côté politiquement incorrect qui se fait rare de nos jours.. On peut se foutre du petit gros, du chinois , de la grande gueule , de l' asthmatique ou du débile mental sans prêter à mal.. C'est toujours bon enfant, c'est fun.. Le gros Chunk en prend certes pour son grade, mais c'est le personnage le plus drôle et tendre de la bande..
Dans le cadre de la réalisation, Richard Donner arrive a bien gérer le passage de la réalité à l'aventure fantastique & livrer un excitant dernier  adieu à l'enfance, théme réccurent des films Amblin.. Avec ce  petit plus, un cadre plus réaliste et cinégénique  que Hill Valley ou Kinsgton Falls : Le paysage automnal d' Astoria.Oregon.. magnifié par la mise en scène aèrienne de Richard Donner ( Superman n'est toujours pas loin ) .
The Goonies n'a finalement rien perdu de son pouvoir d'attraction bien plus subversif que la plupart des films pour gosses javelisé que l' on propose aujourd'hui .. & signe qui ne trompe pas , l'attrait des Goonies ne s'appuie pas forcéménet sur ma nostalgie de l'enfance, c'est avant tout un bon film , un bon récit  initiatique délicieusement incorrect .

Harry Potter & sa bande de morveux  aristocratiques peuvent retourner  à leur   couches culottes, les Goonies rules them all !!!...Et que cela soit dit !


TrekCoreSig_Picard.jpg

Hors ligne

#299 24-02-2014 10:44:17

dvmy
Je sens l'appel de la lumière

Re : Films à réhabiliter

Ah les Goonies... Quand j'avais 11 ans j'adorais, mais aujourd'hui c'est le seul film de me jeunesse que je ne supporte plus. J'adore toujours autant Back To The Future, My Science Project, Breakfast Club, Explorers, Young Sherlock Holmes et plein d'autres, mais celui-ci... Je l'ai acheté en DVD lorsqu'il est sorti, et je pensais retrouver les sensations qu'il me procurait plus jeune, hélas ça n'a pas été le cas. La raison? En premier lieu les gamins que je trouve aujourd'hui insupportables, bruyants, agaçants. Il y a aussi la comédie "tarte à la crème". Enfant j'aimais bien, là beaucoup moins. Je ne peux plus vibrer pour cette bande de jeunes, et pourtant je n'ai rien perdu de mon âme d'enfant. En regardant le film de nos jours je ne vois que des mioches pourris, gâtés et mal élevés. Les Goonies ont disparu de mon cœur, et quelque part ça m'ennuie un peu.

Hors ligne

#300 24-02-2014 23:19:09

mypreciousnico
_________

Re : Films à réhabiliter

Les Goonies...Typiquement le genre de film qu'il doit falloir découvrir quand on est gamin. Parce que pour tous mes potes c’est un film d'enfance culte. Moi je ne l'ai pas découvert à l'époque et je n'ai jamais réussi à le visionner en entier...

Hors ligne

Pied de page des forums